Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mercredi 20 janvier 2010
posté par enzo à 20:46

Votre mental ou votre physique, qui est le plus fort??

vu 3008 fois, followers=3
Lorsque je nage une endurance et que je me bats avec le chrono, je me donne à fond du début à la fin...
Exemple : Il y a peu j'ai réussi une endurance de 3000m à fond du début à la fin, mon corps me lançait des signes de fatigue et des signaux de détresse pour me faire comprendre qu'il avait besoin de répit ( surtout après chaque culbute à la relance ), c'était atroce car j'avais l'impression que le temps ralentissait tant je souffrait! mon physique voulait que je ralentisse ou m'arrête, mais rien à faire le mental était beaucoup plus fort que le physique et j'ai tenu le rythme jusqu'au bout!
Résultat, le lendemain j'étais complètement Hors Service ( salut HS
, courbatures et fatigue générale.

Par contre il m'est arrivé dans les mêmes circonstances que mon physique prenait le dessus sur mon mental, m'obligeant à ralentir voire cas extrême m'arrêter.
Et dans ce cas, le lendemain je suis en forme!

Et vous qui est le plus fort? corps ou conscience?

6 commentaires

  

concernant la résistance aux maladies, j'ai remarqué que les entrainements durs (VO2max) avaient tendance à affaiblir plutôt l'organisme et étaient plus propices à tomber malade dans les jours suivants (c'est surtout vrai en course à pied); en natation, j'ai moins senti cet effet mais c'est peut être que mes entrainements VO2max en natation sont plus limités
( posté par le chef Klapo )

Ca rejoint le fait que je sois plus fatigué le lendemain.

Rappel pour une endurance ( aérobie ) :

La consommation maximale d'oxygène ou VO2max – terme-symbole indifféremment masculin ou féminin, dont le « V » est en principe surmonté d'un point afin de signifier qu'il s'agit d'un débit –, est le volume maximal d'oxygène qu'un organisme aérobie en général ou le sujet humain en particulier peut consommer par unité de temps lors d'un exercice dynamique aérobie maximal
  

A mon avis ENZO, vu ce que tu décris et ta souffrance tu ne nages pas à un rythme d'endurance mais plutôt à ce que les coureurs appelent le seuil aérobie, qui est à peu près - et en glissant sur les polémiques - l'effort que l'on peut mantenir pendant une heure environ.
Si tu nageais plus vite, à la consommation max. d'oxygène que ton corps peu atteindre tu ne nagerais pas plus de quelques minutes.
Mais bon je peux me tromper, je ne suis pas spécialiste.
  

Enzo

ce que tu décris si bien c'est le seuil anaérobie, ce n'est pas l'endurance; c'est le niveau d'effort qu'on peut tenir autour d'une heure (un peu plus ou moins suivant l'entrainement). L'endurance c'est un niveau d'effort beaucoup moindre.

Le seuil anaérobie c'est la que le seuil de douleur est + ou - "gérable" et que le mental joue un grand role en effet : la douleur est là mais en effet le mental peut faire aller plus loin en s'obligeant à supporter cette douleur.

En endurance on ne ressent pas la meme douleur: la douleur est autre quand l'effort se prolonge sur plusieurs heures (type marathon); le mental joue alors un autre role.

Pour travailler la VO2mx l'effort sera plus élevé mais plus bref donc l'aspect mental est moins important (et tant mieux car vouloir tenir trop longtps ce genre d'effort résulte avant tout en blessures).

L'entrainement au seuil anaérobie, ce n'est pas une allure d'entrainement vraiment conseillée (surtout pendant 1 h): c'est trop dur pour être de l'endurance et pas assez pour faire travailler la VO2max. En plus, comme l'effort est continu, c'est extremement fatiguant pour l'organisme et ca fait somme toute peu progresser: ca défoule bien en revanche.

Si tu veux vraiment t'éclater pendant 1 heure dans une piscine publique, vise plutot le fartleck: cad nager à allures variées tout au long de la séance.

Ainsi les allures d'entrainement à rechercher sont plutot:
- l'endurance (la vraie); niveau d'effort très supportable / pas d'hyperventilation ou d'essouflement;
- la VMA (vitesse atteinte à sa VO2max (fractionné court) avec repos de même durée: typiquement; 1' d'effort et 1' de repos;
- éventuellement le travail à allure spécifique (en vue d'une compétition ou d'un performance chronométrique): cad s'habituer à nager à la vitesse qu'on compte atteindre; dans ce cas, il faut faire du fractionné long en adaptant la durée des temps de repos au niveau d'effort et au besoin de récupération.
(En plus, en natation, on peut rajouter les educatifs et le travail en puissance ou force.)
  

Petite précision: pour la VMA, 1' de repos s'entend de continuer à avancer à rythme très doux.
  

@ enzo , rien que 5 pullups, hein ??

Mais, tu n'arrêtes jamais de poser des questions ??

Je bosse en gardant un oeil sur tes perf !!!


C'est trop fort !! On dirait que tu sautes d'un mouton à un autre ??

A ce rythme, chapeau !!

C'est toi qui est chargé de mettre de l'ambiance sur ce site ??


Sur ce post, Maître Klapo a tout dit, n'est ce pas ??

Je plainds la personne qui dort à tes côtés...
  



rien que 5 pullups

oui mais mais vrais!

Lorsque tu es à coté de quelqu'un dans un lit, il y a des choses plus importante à apporter...

 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant