Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
samedi 9 janvier 2010
posté par enzo à 20:08

le catch

vu 2535 fois, followers=3
Le catch ( attraper l'eau lors de l'appui )

1 : Le but est le fait d'accrocher des couches d'eau plus profonde donc plus solide??

2 : Comment savoir si le catch est bon?

La main lors de la prise d'appui plus bas que juste sous la surface? et l'épaule avancée contre le menton avec un bon roulis?

6 commentaires

  

c'est vrai que c'est pas un sujet facile à saisir et à expliquer..et puis chacun a sans doute sa propre sensation du "catch"...bon je ferai un second post sur le sujet dans mon blog d'ici peu, promis...
  

oui car c'est pas simple à comprendre.

mais comment sait-on si lors de la poussée les appuis le main sont stable ou non?
Est-ce le fait que la main reste bien perpendiculaire à l'avancement du nageur tout au long de son trajet??
  

1 : Le but est le fait d'accrocher des couches d'eau plus profonde donc plus solide??

Hmmm... Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu...^^

On apprend plein de termes techniques en vous lisant tous les deux
! Ben j'ai bien l'impression que comme l'a dit Klapo, chacun a sa propre sensation du "catch". Je n'en avais jamais entendu parler avant que Klapo en parle. Mais d'après ce que ce terme m'évoque, pour moi, c'est plutôt une sensation de pouvoir pousser sur l'eau, comme si celle-ci était solide.
Par exemple, quand je m'arrête de nager pendant un moment, à la reprise, je n'ai plus cette sensation. Elle revient en fin de séance, voire à la 2e ou 3e, suivant la durée de l'arrêt.
@Enzo
Pour moi, il s'agit donc bien de sentir des appuis, mais je ne vois pas ce que tu entends par "stables".
Et, toujours d'après ce que je conçois de cette notion, c'est indépendant du trajet de la main sous l'eau, bien que celui-ci ait son importance.
Ainsi, qd on veut parler d'une façon particulière de prendre ces appuis, on le précise: le high elbow catch for example.
J'ai testé récemment cette façon de nager (bon, c'est pas encore ça, et j'ai un petit souci avec la fin de trajet, une fois que la main a juste passé la hauteur de l'épaule). Mais j'avais déjà la sensation d'avoir cette prise sur l'eau, sans avoir entendu parler de tout ça (roulis, épaule sous le menton, high elbow catch...)
!
  

Salut HS75

Q'est-ce le le high elbow catch? c'est en fait le catch ou autre chose?


En tout cas ce que je penses être sur c'est que plus on appuie profond sur l'eau et plus les couches d'eaux sont solides. ( bien sur pour un rendement maximum ce serait juste pendant la prise d'appui-traction et non pendant la poussée car l'avant bras et la main ne seraient pas en bonne position pour une poussée en puissance avec les dorsaux )

Ce qui paraît logique car plus on se rapproche de la surface et plus il y a une perte d'appui car il se forme une petite ' voûte' en surface ( couche moins stable-moins solide ), de plus cette voûte peut créer une résistance supplémentaire à l'avancent.

Bon avec la voûte d'eau j'exagère mais c'est pour être plus compréhensible.
  

high=haute
elbow=coude
catch= catch


c'est le fait de garder le coude haut au moment du catch.

je vais m'empresser de mettre rubrique lexique sur mon blog!


leplaisirdenager.blogspot.com
  

@ enzo
Moi qui trouve que je me prends trop la tête, je suis battue^^!
Qu'on se le dise une bonne fois pour toutes: l'eau est un liquide. Si elle est solide, c'est de la glace
.
Ce que tu essaies d'expliquer me paraît être en contradiction avec l'efficacité du high elbow catch qui fait que la main est plutôt haute.

Je crois comprendre ce que tu veux dire, sauf pour la "voûte". Il faudrait plutôt parler de résistance.
Je crois que cette sensation d'avoir une prise sur l'eau dépendrait en fait de notre efficacité musculaire qui, lorsqu'elle est suffisante, permet une vitesse de geste supérieure à celle du déplacement des molécules d'eau qui vont se trouver sur le trajet, en gros. Plus la surface présentée est grande ET la vitesse élevée, plus on va sentir de résistance: les molécules d'eau n'ont pas le temps de se déplacer. Exemple: le "plat"= le plongeon raté
. Ou encore plus parlant, la pagaie ou la rame: plus on essaie de pagayer vite, plus on sent de résistance, plus ça demande d'efforts.
C'est pour cela qu'on sent mieux les appuis avec des plaquettes: la surface est plus grande que celle de la main.

D'après le blog de Klapo, le catch ne concerne en fait que la 1e phase du trajet sous-marin de la main/du bras.
Après une deuxième expérimentation du high elbow catch, j'ai mieux compris ce qui caractérise cette technique. Alors effectivement, j'ai l'impression qu'elle permet d'avoir une meilleure prise de l'eau très tôt, mais comme tu dis "juste pendant la prise d'appui-traction", grâce à la vitesse et à la position données à la main à ce moment-là.

Enfin, c'est mon analyse perso, comme d'hab'
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant