Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mercredi 22 avril 2009
posté par deepwater à 21:54

virage en bout de ligne

vu 6626 fois, followers=24
Bonjour,

j'aimerais savoir comment faire un virage en bout de ligne en crawl?

mon problème est le suivant j'ai tendance a souffler par le nez pour éviter l'eau de rentrer dans le nez sauf qu'au bout de 4/5 virages j'ai les oreilles qui se bouchent pleines d'eau.

j'ai essayé ce matin le pince nez mais ce n'est pas agréable sensation d'étouffer....

quelle est la bonne méthode?

merci

laurent

67 commentaires

  

personnellement je ne sais pas faire la culbute, mais si tu dis que tu as un pb d'eau dans les oreilles...tu devrais peut-être essayer les bouchons d'oreilles ?
j'en ai acheté en silicone dans le distributeur de la piscine et je n'ai plus jamais ce pb d'oreilles bouchées ! un bonheur !
  

salut deep,

moi au début des culbutes, j'ai eu des pb de nez qui coule + éternuement après mes entraînements.... même le lendemain


Mon bonnet recouvre en majeure parie mes oreilles, donc de ce coté ok.

Pour le nez j'ai essayé aussi différents pinces nez mais j'avais l'impression d'étouffer, de plus il tombaient tout le temps


Donc arrêt d'utiliser le pince nez, et à force de faire des culbute, mes pb sont partis??
bizarre mais c'est comme ça.

J' ai juste remarque que par rapport au début, j'expire par le nez lors de la culbute à partir du moment ou je suis à l'envers; c'est devenu instinctif / automatique à force de le faire.
je n'y pense même plus... voila mon conseil... en faire à chaque séance en augmentant toujours pour ne plus arriver à ne faire que des culbutes.
  

en mettant les oreilles sous le bonnet ca devrait empecher l'eau d'y aller. C'est le dilemne : les oreilles en-dessous ou au-dessus du bonnet ? meme probleme que le capitaine haddock/barbe/draps
mais les oreilles trop sous le bonnet c'est pas toujours ageable, je reprends mieux ma respiration dans les series en mettant les oreilles a l'air, bizarre.
  

ça doit dépendre de la morphologie de chacun car je n'ai jamais réussi à mettre l'intégralité de mes oreilles dans le bonnet, et en tous cas ça n'a jamais empêché l'eau de rentrer


Oreilles dans le bonnet, c'est mieux pour l'aérodynamisme ! hahaha !
  

je ne sais pas comment font les lapins, s'ils percent le bonnet pour passer les oreilles ?
  

j'ai tendance a souffler par le nez pour éviter l'eau de rentrer dans le nez sauf qu'au bout de 4/5 virages j'ai les oreilles qui se bouchent pleines d'eau.

Je crois que se retrouver avec un peu d'eau dans les sinus et les oreilles est malheureusement inévitable au bout d'une séance un peu longue, à moins d'utiliser le pince-nez et les bouchons d'oreilles.

En revanche, pour éviter les oreilles vraiment "pleines d'eau", il faut non seulement souffler par le nez lorsqu'on passe sur le dos pendant la culbute comme l'explique Enzo , mais continuer à souffler par le nez lorsqu'on repasse sur le ventre et ce jusqu'à la première respiration. Sinon, les sinus ayant déjà expulsé un peu de leur air vont laisser rentrer l'eau lors du passage sur le ventre et avec la force de la coulée, l'eau se retrouve direct dans le conduit auditif interne d'où l'impression des oreilles bouchées par l'eau. Un réflexe de plus à prendre (qui reste en effet désagréable lorsqu'on l'oublie !)
Bonne nage !
  

Technique du virage dites-vous ???

A quel moment démarrer son virage ...? J'ai beau essayer je réussis un coup sur 10 ?!
Comment faire ?
Merci
  

salut,
voila comment faire de la bonne grosse culbute des familles et ainsi, briller en société aquatique. sans compter que cela travaille un peu aussi des muscles supplémentaires ...

en bout de ligne, on attend d’être a une longueur de bras du bord (de son bras a soi et un de ceux du haut), puis au moment ou sa main (toujours la sienne) va toucher le mur, on entame une roulade tout a fait comparable a celle que l'on fait en judo ou bien en aikido.

cad, on plonge le buste vers le fond tout en se roulant en boule, MAIS EN RESTANT DROIT !!!! j'en vois qui se mette de coté a ce moment la, c'est une erreur : on ATTENDS d'avoir poussé sur le mur avec ses jambes (les siennes) avant d'entamer une rotation qui vous remettra dans le bon sens.

une fois la roulade accomplie, vous vous retrouvez dans une position dorsale et en vous "dépliant" de la mise en boule precedement évoquée, vous donnez une impulsion en poussant sur le mur avec vos pieds. a ce moment la, vous entamer une rotation qui vous remettra sur le ventre, sauf si vous faire du dos crawlé car la, ceci est a faire AVANT d'arriver sur le mur ...

et la, vous repartez sur une longueur ... vous verrez, c'est plus fatiguant que de virer de bord, mais seulement lorsqu'on ne sait pas le faire correctement car sinon c'est bien plus efficace et sportif de faire des culbutes !

question repsiration, il est tres important de comprendre que l'on doit AVOIR de l'air dans les poumons juste avant de faire la culbute, sous peine de suffoquer ... on aspire une grande goulée juste avant le mur et on relache PRO-GRE-SSI-VE-MENT l'air. la fin de l'expiration doit correspondre au moment ou l'on pousse sur le mur pour repartir, et donc reprendre de l'air au mouvement suivant.

je donnes régulièrement des cours de culbutes a la Sorbonne en tant que directeur de recherche en pédiluve occidental, alors je connais un peu le sujet ...


I. drogué alcoolisé, slave.
donc propre et d'ailleurs, il n'y a que les gens sales qui se lavent et moi, bin je suis propre de naissance (un truc de famille) ...

6yu
++




  

Pourquoi le virage ?
POur assurer une meilleure continuité sans doute dans sa nage ... Cela dit si je n'y arrive pas ... no souci ... Les explications de ivanovitch sont à la fois claire et ironique ...Je ne m'intéresserais donc qu'au détails technique somme toute intéressants !!
Je crois comme le dis jhnageur76... c'est en nageant que l'on devient nageron !

C'est en essayant souvent que je parviendrai peut-être à réussir ...
Merci
  

ahahah je découvre que je suis une référence ^^
  

On dit aussi culbute. On le travaille souvent loin du mur dans un premier temps pour acquérir le réflexe de la culbute.

Ce qu'oublie de mentionner notre ami Ivanovitch (qui semble appartenir comme moi à cette catégorie des universitaires sportifs), c'est qu'en poussant le mur, il est de bon ton de faire quelques ondulations pour amplifier l'effet de la poussée. Et on attend trois mouvements de bras avant de respirer à nouveau.

CQFD : les exercices d'apnée ne sont pas inutiles; le travail de l'ondulation avec des palmes
trouve ici une première justification.

Sinon je veux bien entrer au club des nagerons et nageronnettes
  

pour une fois, je plussoie ...

merci a s90 pour sa complétion ...
j'ai effectivement oublié de causer des ondulations et effectivement, les palmes peuvent être utiles a ce genre de chose mais je crois qu'il faut le faire d'une manière très ponctuelle, car le but 'est tout de même de le faire sans. et cela n'a rien a voir avec des longueur de crawl empalmé ...

je reste convaincu que les palmes sont absolument inutiles pour la plupart des gens et que les culbutes ne peuvent se comprendre et se faire qu'en pratiquant régulièrement.

quant a l'apnée, je suis un fervent adepte. je vous conseille par exemple de faire de temps en temps des 25m crawlés sans respiration aucune, en essayant non pas la vitesse mais l'auto régulation de sa consommation d’oxygène, de manière a arriver en bout de ligne sans être trop essoufflé.

idem pour un autre très bon exercice : récupérer son souffle sans s’arrêter : vous faite un 25 en sprint et au lieu de récupérer sur le T, vous faite ensuite un 25/50 tout cool et quant la respiration est redevenue tranquille, re sprint.

et ainsi de suite sans jamais stopper le mouvement.


ivan
horreur, enfer et damnation.
  

Pour les ondulations post-virage, elles se font surtout sur le côté et très rapidement pour ensuite être bien horizontal, battre des jambes en remontant au plus, puis effectuer plusieurs mouvements de bras (dire un chiffre me semble incongru, il faut plutôt essayer dans faire le plus possible sans respirer mais c'est sûr que l'on n'en fera pas 20 ^^) afin d'optimiser la vitesse/l'impulsion donnée par le virage et enfin on respire en continuant le crawl.
  

On peut éviter de faire des onduls sur le côté en sortie de virage, c'est pas le plus efficace... Enfin si c'est le but du jeu...
Et puis le petit jeu de l'apnée, c'est pas donné à tout le monde, faut déjà bien se connaitre et bien maitriser sa nage au risque de donner du boulot au MNS...
  

Tu t'es noyé en tentant une ondulation après le virage?


Trêve de plaisanterie
; "ce n'est pas donné" c'est un exercice à apprendre, à faire souplement pour commencer comme tout exercice.
Et il faut bien faire une ondulation costale après le virage je viens de revérifier sur natationpourtous et sur des vidéos.
  

Ce n'est pas donné car ce n'est pas évident... J'en vois pas beaucoup qui le font dans les bassins en public...

Et puis un conseil tu devrais un peu relever la tête, mon amis, tu as le droit d'écouter tes sensations et pas croire que les vidéos ici où là sont des références ultimes...
  

Je suis dans mes débuts j'ai 23 ans, je cherche surtout à progresser, à avoir une technique au mieux que possible ; ça n'empêche pas le côté jouissif de la nage ; j'adore en plus le moment où j'ondule après le virage et que je respire après quelque temps de bras ; je sens que ça glisse bien.
Je ne parle absolument pas de toi mais je sais que beaucoup nagent des milliers de mètres pendant des années en ayant vraiment une mauvaise technique : et alors ? en effet chacun fait ce qu'il veut ^^moi je sais que j'aimerais avoir une bonne technique
Et puis ce ne sont que des détails mais j'aime bien les détails c'est ce qui améliore petit à petit les choses mais je le répète chacun a un avis différent, même un état d'esprit différent selon l'époque. Avec l'âge nos idées peuvent changer. Mais je pense qu'avoir au plus tôt une bonne technique me permettra plus tard d'appliquer instinctivement la technique sans que se soit une contrainte. ET en même temps chercher à progresser stimule ; ça évite la monotonie. Et je ne pense que progresser soit donner pour un âge en particulier , on apprend tous les jours je pense.

Après ce n'est pas évident je ne critique pas, au contraire je trouve ça brave que quiconque essaye. Et si quelqu'un ne le fait pas, ça ne changera pas ma vie ^^Mais je ne peux que souhaiter à tous de progresser car avec une bonne technique on éprouve de meilleures sensation (la glisse par exemple)
  

Bonjour
Je partage le point de vue de jhnageur76 selon lequel la quête d'une meilleure technique est plutôt engageante ..; Cette optique progressiste des choses permet à chacun de ressentir de meilleures sensations ...Chacun fait donc comme il peut et ce n'est pas de la prétention de vouloir plus ... mais un challenge, un défit que l'on se fixe ... Je trouve ça courageux !
à +
  

Exacte, on est tous là pour cela.
  

MOn challenge ... je me répète sans doute...!! c'est de parvenir :
1- à nager convenablement le crawl sans palmes
2 - de sentir davantage d'appui du bras sous l'eau (sans parler de l'autre ! Dommage que je ne sois pas unbrassiste !)
3- d'avoir des battements efficaces bien que les battements ne soient pas l'essentiels de la propulsion ...

y'a du boulot
J'avoue qu'un MNS adorable ...vu mon acharnement (j'en suis à 4 séances hebdo... sans enfants !) Vive les mamans libres ...! LOL ...me donne qq conseils ... mais pas de cours privés (impossible dans cette piscine ...il faut aller en club ... )
Alors je nage ...encore et encore ...

à +++

  

Lou dans quelle piscine nages-tu ?
  

Grouchy propose ses services? ahah
  

Je me demande où l'on ne donne pas de cours particuliers.
  

Ce n'est pas une hallucination ... Je pense qu'il s'agit tout simplement d'un mode de fonctionnement ... Je me suis de nouveau renseigné auj. et la réponse (piscine de Digne les bains dans le 04) est : il faut s'inscrire en club ... Donc cours collectif ...
Je ne conteste pas ... C'est seulement dommage !

Bonsoir

et à +
  

Oui c'est dommage ! J'étais juste curieux de savoir où était cette piscine sans cours particuliers, je n'insinuais pas que tu... hallucinais
C'est Hors Sujet mais je connais bien le 04 j'avais ma grand-mère à Forcalquier... C'est très beau.
Bonne soirée
  

Merci pour le compliment concernant le paysage ... En revanche la comparaison avec votre grand-mère ... pas TOP !!! mais ça viendra un jour ...je l'espère ...

à bientôt !
  

Le VRAI problème pour travailler sa culbute, pour les nuls comme Votre Bien Dévoué (je vous jure, autrefois je nageais plutôt bien, méfiez-vous toujours de ceux qui disent que c'est comme aller à vélo), c'est que, dans les piscines parisiennes, on est rarement seuls.

Laissant de côté les maigres figures faites avec les autres nageurs (orgueil ? C'est quoi ? ), le vrai problème est qu'on risque de gêner nos voisins, voir même de les tabasser dans l'état-confusionnelle-post-culbute-ratée.

Donc, en ce moment, j'ose de temps en temps le virage en dos et en brasse (enfin, là où ce n'est pas une culbute, quoi !) mais j'évite comme la mort la culbute en crawl. Le papillon, j'en suis encore loin (d'aileurs, j'aurais déséspéremment besoin de le travailler avec quelqu'un qui s'y connait), donc c'est pas un problème.

Et, tant que je n'arriverai pas à trouver une ligne que pour moi, la situation risque de ne pas évoluer
...

PS. tiens, comme c'est la première fois que j'écris dans le forum, il faudrait peut-être me présenter aussi, Andrea - ouijesaisenFrancecestunnomdefillemaisjesuisungarçon -membre de la bien trop nombreuse communauté d'étudiants italiens à Paris, à mes heures discret nageur (jamais fait de la compet', et c'était il y a 14 ans de toute manière) et animal de canapé depuis, qui a décidé de s'y remettre depuis quelque semaine seulement. Enchanté !
  

(évidemment, je ne voulais pas dire "à mes heures" mais "autrefois", voire même "jadis"
)
  

Salut Xain
Le papillon, j'en suis encore loin (d'aileurs, j'aurais déséspéremment besoin de le travailler avec quelqu'un qui s'y connait), donc c'est pas un problème.
J'ai moi-même entrepris de me remettre au pap que je nageais petit (je veux dire enfant) Et j'ai trouvé de l'aide ici, j'espère que tu pourras aussi.
Cordialement
  

Je veux bien me rajouter à votre cercle concernant le papilloncar ... moi aussi j'aimerais bien apprendre cette nage tellement volatile et élégante (quand on sait bien la nager !)
Pour m'entraîner, je fais des éducatifs du genre, d'après les conseils d'un MNS trèschouette !, des ondulation/bras de brasse ... puis des ondulations un bras et l'autre puis les 2 ...
Les virages ... je n'en suis pas trop là ... disons que je n'y arrive pas ... l'eau rentre dans les narines ... c'est horrible ! Je ne souffle pas assez ... Mais ... bon ... j'essaie aussi qd il y a peu de monde !

Bonsoir et au plaisir
  

à ce que j'ai compris et ce que je ressens, c'est vraiment l'ondulation qui est la base du pap. Mais oui, ce sont de bons éducatifs, si tu arrives en plus à te faire conseiller par un MNS bienveillant, c'est top ! Oui, on devrait créer un cercle des apprentis papillonneurs. Quant à moi j'ai de la chance j'ai trouvé quelqu'un sur le site qui m'aide de temps en temps, j'ai nommé : ma coach
  

oui c'est l'ondulation qui propulse et facilite le passage aérien des bras. C'est vraiment essentiel.
  

Le tempus...sentir bien la coordination des bras avec les dos ondulations bien rythmés...
C'est un drogue cette nage !
Plutot un gros challenge pour moi...j'aime bcp bcp...on peut rêver de le faire moyennement bien un jour !
  

Et si tu fait du pap sans les bras (cad des ondulations), t'avancera pas très vite et tu constatera a quel point les bras sont un élément 'tracteur' dans cette nage. et en fait, a bien y regarder, dans toute les nages mise a part peut être la brasse, ce sont surtout les bras qui font avancer le corps et non pas tellement les jambes.

En crawl aussi on a 'un passage aérien des bras' (gnéé?kezako?) et pourtant on a pas "l'essentielle" ondulation qui permet de faciliter ledit passage !

Et il n"y a vraiment rien qui ne puisse gêner le "passage" des bras, dans l'air qui entoure le nageur ...

l'ondulation du pap doit être une émergence, consécutive du mouvement de bras et non pas une de ses causes. (les bras ne se lancent pas tout seul en avant grace a l'ondulation mais par contre, le mouvement des bras provoque cette ondulation que le nageur se doit d'accentuer et coordonner au mieux pour profiter de son energie.) tout comme en crawl ou le battement des jambes est une conséquence du roulis résultant du mouvement des bras et qu'ensuite, on accentue ce mouvement pour générer de la puissance en plus, mais c'est autre chose que de baser toute la nage sur le battement de jambes.

en bref, on peut faire du pap ou du crawl sans les jambes ...
mais pas l"inverse.


lucien chuichian,
contestant depuis longtemps.
moule à T a ses heures.
++
  

@ivanovitch, j'ai des problèmes avec la culbute, ça me fatigue beaucoup; mes défauts sont divers, des fois je tourne pas assez et je dois m'aider des bras, des fois j'essaye de tourner plus vite et ça m'arrive de me retrouver face au mur, du coup la fois d'après j'ai tendance à vouloir me retourner pendant la culbute et je m'aide des bras, ou dois je mettre mes bras et dois t on se retrouver profond après la culbute, merci à toi
  

De ma propre expérience je dirais pour ceux que la culbute fatigue, le secret c'est d'en faire
(et avec un peu de vitesse, enfin à vitesse de nage normale) et de travailler en hypoxie de temps à autre. De plus et c'est même le plus important peut-être, il faut essayer de faire une coulée la plus longue possible et ne pas ressortir au bout de 2 mètres. A force, on tient mieux. Pour les ondulations, on peut les commencer sur le côté (en nage avec palme on commence même sur le dos) mais ce n'est pas obligatoire, à chacun de voir.
Si tu pars vers le fond après ta culbute, il y a fort à parier que tu as commencé ta culbute trop près du bord.
  

*Modération*

Propos malpolis supprimés (et le reste du message avec).

Cdlt,
Christophe
  

C'est quoi cet esprit ??? hein ??? Pas très sportif tout ça !!

à +
  

Je m'avais habitué à ta façon de t'exprimer et finalement je l'apprécie même
  

Je fais quelquefois des palmes, des plaquettes, mais pas d'élastique...

Ca me rassure, je ne suis donc pas considéré comme idiot...


Les gouts et les couleurs, ça ne se partage pas...

S'il y en a qui aiment bien se casser le dos et tirer sur leurs petits biceps, je ne vois pas en quoi cela peut déranger... du moment qu'ils ne le fassent pas en mettant en danger l'intégrité physique des autres...


Finalement, il ne s'agit pas de consensus, mais plutôt de respect, non?...


Sinon, pour la culbute, ça roule, pour toi?...
  

Je vois qu'Ivanovitch est un philosophe ... d'après ta façon de s'exprimer ... nager et philosopher ... ça va trop ensemble ...
Maistes réflexions sont intéressantes !
"Vieuc con désabusé" ??? On se dévalorise ??? Alors là, faut pas!! car chacun a ses qualités et ses défauts ... c'est banal ce que je dis mais je le pense vraiment !

" consensus populaire local " : chacun fait comme il peut pour progresser, pas besoin de moule OK ni de formatage pour être comme les autres ...OK
Simplement des exercices conseillés par les uns et les autres ici sur ce forum, à expérimenter, selon ses besoins et ses possibilités ...
C'est comme ça que je vois les choses ...

à +
  

je reviens sur le pos de lou, qui dit ne pas trouver de prof donnant des cours particuliers,ne soyez pas surpris, j'ai le même problème, j'habite Coulommiers 77 et c'est la mairie qui interdit les cours particuliers aux MNS, j'ai essayé la plus proche La ferté sosu jouarre, même chose interdit , j'ai trouvé à 40 bornes à Pontault Combault
au fait si un de vous est tenté je propose un échange: je suis ancien BE tennis si quelqu'un souhaite échanger cours de tennis contre cours de crawl et culbute je suis preneur; je souhaite progresser sans matériel et très inspiré par le style TI ( total immersion ) seul problème j'avance pas !
  

*attention : 1) ce post n'a rien à voir avec la natation 2) j'ai un problème d'accents avec mon clavier*

Cher fils d'Ivan,

Je suis depuis un certain temps vos échanges avec d'autres nageurs et suis parfois un peu consternée de constater que vous ne réalisez pas que ce n'est pas tant ce que vous dites que la façon dont vous le dites qui hérisse un peu les gens et font fuir certains des fils sur la natation. Quant à la vieille technique qui consiste pour faire mieux passer vos propos à s'insulter soi-meme et à s'auto-flageller, ça a déjà été fait et n'est pas une excuse.

Tout d'abord le problème d'écrire sur Internet ou par mail ou sms c'est qu'il est très difficile parfois de savoir si on se fait insulter ou pas car il y manque d'autres facteurs importants dans la communication : les liens personnels qu'on peut entretenir avec l'interlocuteur, son expression corporelle, le ton, etc. Dans un post vous écriviez que parce qu'on est des sportifs (ah oui? on a du mal à le croire si on s'en tient à vos critères de nageur puriste), une certaine brutalité dans le langage est requise et que vous n'étiez pas très doué pour l'écriture diplomatique parce qu'avec tous ces mots.... J'aime à espérer que dans la vraie vie (ce que n'est pas internet), vous vous exprimez autrement.

Je crois que la plupart d'entre nous sommes des nageurs amateurs qui faisons ce que nous pouvons dans l'eau et que le but que nous poursuivons n'est pas forcément la compétition, ni la perfection. Chacun doit avoir ses motivations. Personnellement je n'irai pas chercher ni demander des conseils sur un Internet, mais préfère prendre un vrai cours dans la vraie vie avec un MNS.

D'après les éléments de votre réjouissante biographie disséminés dans vos différents posts, vous etes tombé dès le plus jeune age dans l'eau chlorée et avez fait de la compétition. Donc au lieu d'incendier les internautes sur ce forum, pourquoi ne pas nous faire profiter de votre expérience car vous avez été aussi un jour un apprenti nageur? Nous avons bien compris que le but ultime est de nager sans accessoires (généreusement vous nous autorisez le port du maillot, voire du slip de bain) et, si possible, en utilisant tous ses membres non entravés par des pull-buoys et autres élastiques. Mais les voies du Seigneur et de la natation étant impénétrables, il n'est peut-etre pas toujours totalement improductif de recourir à des artifices qui permettent de se concentrer sur une partie d'une nage. par exemple en crawl d'utiliser un pull-buoy pour ne travailler que les bras, le gainage et éviter que le mouvement des jambes ne vienne rééquilibrer une mauvaise position du bassin ou une technique incorrecte des bras. Certains géniaux autodidactes pourront se passer de ces béquilles, d'autres pas. Laissez les donc vivre et essayez de comprendre qu'ils ne peuvent peut-etre pas faire autrement pour apprendre à nager ou se perfectionner.

Sur ces considérations qui n'ont pas grand chose à voir avec la natation, S. Alexandrovna vous souhaite une très bonne journée, très cher fils d'Ivan, et s'en va jouer les tétards épileptiques dans le bassin le plus proche de chez elle.
  

Bonsoir

Je suis d'accord avec unidentifiedso... On peut dire ce que l'on pense mais ... avec des formes SVP Mais lire Les messages réactionnaires et anticonformistes d'Ivanovitch ... n'en demeure pas moins intéressant ... bien qu'il s'agisse là de réflexion d'ordre sociologique ... La place de la natation dans la société !... ???

Bon, donc ... chacun prend ce qu'il peut et comme il peut ...
Après, effectivement ... les MNS sont là ... si cela reste possible ... ?!

Perso : Il est vrai que, à force d'entendre les uns et les autres dire le matériel n'est pas une fin en soi ..., j'ai fini par m'en convaincre ... et je ne le regrette pas ... même si cela a été très dur au début ... J'ai donc réappris à nager le crawl sans rien ...
Cela dit ... comme le souligne unidentifiedSO, un peu de matos, c'est pas mal aussi pour travailler ciblé (bras ...)
Je cherche maintenant à travailler davantage les appuis des bras ... Je pense que le mouvement de bras dans l'eau n'est pas efficace ...
Je lance donc un appel à qui voudra bien me faire part de ses expériences ... tous les conseils sont bons à prendre ... quoiqu'en dise certains ...

Bonsoir
à +
  

(...)
A moins d’être censuré par notre sympathique modo ...
(...)

* Modération *
Long message personnel de 1600 mots sans intérêt et HS ici donc supprimé.
Cdlt,
Christophe
  

Cher Ivanovitch

Je m'exprimerai en toute simplicité .... DONC tes propos qui ne me choquent pas du tout puisque sur le fond je suis d'accord avec toi .... il faudrait les enrober un peu .... L'attente des uns et des autres sur ce forum, je pense, demeure davantage d'ordre technique. Or tu rentres dans le "lard" à tous ceux qui essaye gentillement de faire part de leur expérience et de donner des conseils .... C'est le BUT de ce forum ... ne l'oublions pas !
Ta lutte contre la société lubrifiée pour reprendre tes mots, est tout à fait louable et tellement perso. .... Le paraître OK est totalement superficiel .... On est d'accord...
POur être plus terre à terre : pourquoi nager ? par nécessité ? pour son bien-être, pour le paraître ? toutes ces questions sont d'ordre personnel ... car où se situe le bien-être de chacun, la nécessité ... ; une personne un peu forte pratiquera la natation pour des raisons médicales, pour maigrir, pour stimuler le coeur , pour déstresser .... D'autres nagent pour avoir de gros muscles et par souci d 'esthétique, de moulage ... d'autres pour épater la galerie et montrer qu'on est plus fort que les autres ... et j'en passe ...
Donc chacun perçoit le bien-être à sa mesure selon ses capacités et ses possibilités ... On est tous différent ... OK bien banal ...mais tellement vrai ....

Il faut apprendre aussi à tolérer les autres, même si on ne partage pas leurs idées ...
Perso, sans chercher à dévoiler ma vie privée ...je nage, je pense comme un bon nombre de personnes sur ce forum ... par nécessité. La MIENNE est de décompresser et non se muscler les bras (je suis véxée !!! car ma question sur l'efficacité des bras dans les appuis n'a rien à voir avec une quête quelconque de formatage ou de paraître ! ... )...
Je sais que tu en as rien à faire ... mais le STRESS est un fléau de notre société ...!!! (quand on est enseignant, on ne peut être que stressé !!! même si on a des vacances ....!) et nager est pour moi un excellent moyen d'évacuer ce mal ... l'apparence, non merci ... je ne suis pas du style !!! Mais je ne méprise pas pour autant tous ceux qui nageraient pour sculpter son corps ... à chacun ses méthodes , Non ?!!!
Alors, merci pour le conseil sur le travail des bras (sans pull ni plaquette ... je ne veux pas me martyriser !!! ni palmes ... mais ça c'est déjà OK sauf pour les ondulations ...)
La glisse dans l'eau c'est OK pour moi, et c'est génial !
Aller vite n'est pas mon objectif, loin de là :... Simplement une mauvaise perception du travail de mes bras ...mais je me trompe peut-être ...

Sur ce, j'ai du TAF MOI AUSSI et on en a tous ...

à +++ et au plaisir !!
  

Au fait ... revenons à nos .... pirouettes non intellectuelles celles-là ... J'ai donc essayé de faire simplement des roulades dans le petit bassin (car j'en suis aux balbutiements..), ET tout en jouant avec mes enfants ... je me suis allongée dans l'eau (tant qu'à faire !) et j'ai glisse sur l'eau, biensûr ... et tout à coup j'ai fait une pirouette puis une autre ...... Alors là ... magique ... je me suis retrouvée à l'envers ... une maman qui se met en boule ... c'est plutôt marrant !!! et qui plus est ... a ensuite la tête à l'envers et ... qui plus est encore... une maman en contre-sens, à contre-courant (cela devrait plaire à Ivanovitch !)...
Il ne me reste plus qu'à essayer dans le GB contre le mur ... mais là je vais sans doute me ramasser des gamelles ... Ce n'est pas grave ...!
Je ne cherche surtout pas à briller ni à entrer dans un moule quelconque ... un défi peut-être ... ça ne m'empêchera pas de dormir ni de vivre, bien entendu !!

à +
  


>>Long message personnel de 1600 mots sans intérêt et HS ici donc supprimé.
>>Cdlt,
>>Christophe


cher modérateur,

au risque de me voir censuré une nouvelle fois, je prends cependant le risque de tenter un échange cordial, poli et sans sous entendu scabreux et j'ose espérer que la déontologie usuelle d'un administrateur de forum, si bien respectée ici, permettra a ces quelques mots de perdurer dans le temps sur cet espace d'expression numérique ...

peut tu m'indiquer (publiquement afin que tout le monde en profite) l’intérêt du long message de 3150car., tout aussi HS et personnel que le mien (voir même plus) posté par un compte supprimé mais qui peut encore intervenir et donner des leçons de morale a des intervenants (dont le compte n'est pas supprimé) mais qui ne peuvent pas répondre puisque leur propos sont systématiquement censurés ?

jojo poliburo,
pula.
  

@lou,
bravo !

une fois que tu est coutumière de la "roulade", la difficultée consiste a la faire ni trop loin (car tu ne peux pas toucher le bord) ni trop pret (car tu peux te faire mal) du bord. en general, on se repere au T et lorsque l'on est a 'un bras' du bord, on fait la culbute.

bien sur, tu te retrouve dans le mauvais sens et tu repart en dos .... ! c'est juste après avoir poussé sur le mur que tu fait pivoter ton corps pour retrouver la position ventrale et repartir en crawl, mais dans un 1er temps, il faut s’entraîner a faire la roulade au bon moment et sans se cogner. ensuite c'est un jeu d'enfant de se retourner en sortie de culbute. et pour le dos crawlé cela marche aussi mais a part moi, j'ai n'ai jamais vu personne en faire depuis que j'ai quitté la compète. peut etre que certain compte supprimé et mal identifié pourrait nous donner quelques leçons de moralité a ce sujet la aussi.


ivan,
l'alcoolique drogué du pays des bisounours humides.
++
  

Voilà ; après 3x 2Km (crawl, et dos crawlé) en moins d'une heure par semaine, et ce depuis 7 mois, je ne muscle pas mes abdo, enfin moins qu espéré...,je précise que j'aimerai bien y aller tous les jours, mais une fracture du trochiter datant de 15 mois, m'en empêche (douleur),
alors?? un conseil?
  

Je suis peut-être naïve ... mais je ne comprends pas le message de Christophe ... Ce message s'adresse à qui ...? et concerne qui ?

Merci Ivanovitch pour ce cours sur les roulades ... Y'a qu'à plus qu'à ...
à ++
  

On est bien d'accord pour le coup que la principale difficulté est de savoir à quelle moment lancer la culbute.
Car en plus cela va varier en fonction de ta vitesse de nage.

C'est pour cela que je te conseille de t'entrainer en nageant à ta vitesse normale car si tu cherches à ralentir pour mieux décomposer/sentir le mouvement/autre raison tu seras surprise de voir que tu lanceras trop tard ta culbute lorsque tu reviendras à ta vitesse de nage classique.

Après tu peux te forcer à faire deux ou trois ondulations (voir plus si tu te sens à l'aise), je dis bien "te forcer" car au début tu n'auras surement plus d'air et c'est donc pas mal à réaliser pour apprendre à gérer son air, parce que honnêtement ne pense pas faire des ondulations qui te permettront d'accélérer au début c'est clairement pas évident et ça demande une bonne puissance physique.
  

Un lien qui peut éclairer avec vidéo et explications :
http://www.natationpourtous.com/techn...
  

Ah ! Je suis ravie que Jhnageur 76 soit de retour parmi nous !!! Merci pour ce lien ....!
J'examinerai ça mercredi !

à++
  

Suis comme vous toutes et tous: le papillon me fatigue mais j'adore ça et je continue à en faire régulièrement - l'important n'est pas la vitesse, il me semble, mais la correction du mouvement (tête rentrée dans l'eau avant les bras, c'est le b.a.ba). La culbute m'épuise, mais vous avez raison, de moins en moins avec l'habitude, et la fluidité du mouvement s'améliore au fur et à mesure. Je pense qu'il ne faut pas abandonner trop rapidement - c'est très dur, mais il faut persévérer même si c'est fatigant. J'ai remarqué que mes culbutes de début de séance sont bien plus nettes, franches et réussies que celles de la fin, mais je me force à continuer à les faire, malgré tout.
  

Moi aussi sur cette dernière remarque de Paxal, en plus, dans un bassin de 25m ouù on culbute sans arrêt et ça soule plus vite...du coup, j'ai tendance à faire moins de distance non stop dans le bassin 25m..

  

Et encore, la miss Gemma s'est grandement améliorée depuis que je la cotoie dans les bassins...


Sinon, il est vrai quà force de pousser sur les murs, on se fait les cuisses... particulièrement en bassin de 25...
  

Bonjour

Rien à faire ... J'ai l'impression que je ne prends pas assez d'air ... et j'étouffe ... panique à bord ... J'émerge dans un état de suffocation extrême ...!!
J'évalue encore difficilement le moment où il faut démarrer sa culbute ....

à +
  

Bonjour, Lou, tu nages dans quel secteur de Paris?...

Y'a-t-il personne du site qui pourrait lui donner des conseils en live?... (moi le premier, même si j'avoue avoir rarement le temps, je suis prêt à te filer un coup de main...
  

Merci pour ton aide ...
Es-tu prêt à faire 752.7 km à 102 km/h !!! pour venir me donner des conseils en ligne ??
Je n'pense pas ... Merci tout de même ... Je nage souvent dans une piscine (à Digne- les- bains) où aucun cours privés ne sont dispensés ... Dommage ... sauf club! ce qui m'est impossible cause horaires ...

Donc j'essaie en autodidacte de travailler mon crawl ... Je nage en endurance ... Je ne compte pas les longueurs, mais en temps je nage environ 1h 45 voire 2h ... Piano piano mais sûrement et ... depuis peu ... sans matos ... ... ...
mais c'est pas génial car si j'ai des défauts ... pas Top !
Il me reste ce forum ... qui m'encourage bien, j'avoue !!! et les vidéos ...

à +
  

Moi j'ai pas eu de prob car j'aibtjrs aimé faire des virages sous l'eau en avant, en arrière, etc.
Avoir la tête sous l'eau qui tourne pas de prob.

Donc je trouve q ça aide dans un premier temps, après il faut tas d'autres détails...

Moi à force de pratiquer et regarder bcp mes bons potes de ligne


Mais au moins le virage de base je l'avais...

Tu sais faire toute seule un virage sous l'eau sans prob ?
  

Sans vouloir être redondant dans un débat déjà fort riche, je voudrais apporter néanmoins mon point de vue sur les cultbutes en crawl.

Avantages : gain de temps, moindre fatigue cart on n'a pas à se relancer à chaque longueur et moindre encombrement des extrêmités des bassins (service rendu aux autres nageurs en fait).

Inconvénients : risque de rater le mur si on attaque de trop loin, de se blesser ou de ne pas pouvoir pousser dans l'axe si on attaque de trop près, difficulté à toucher le mur si le bout de la ligne d'eau est encombré (en particulier lorsqu'on a pied), risque de fracture du crâne si la profondeur est insuffisante (Pte de la Plaine, Aspirand Dunant etc) et surtout risque d'avoir de l'eau dans le nez si on ne souffle pas assez fort, d'où l'importance de bien respirer avant, enfin reins brisés si on nage trop longtemps en petit bassin.

Le gain de temps est de l'ordre de 0,5 seconde à 1 seconde suivant la technique et la vitesse de base. Il n'y a qu'aà comparer les records du monde en petit bassin et en grand bassin.

Par exemple sur 150O M NL hommes : 14'10" et 14'31", soit 21 secondes de moins pur 30 culbutes de plus, d'où un gain moyen de 0,7 secondes.

Côté technique, je privilégie celle qui consiste à faire pivoter les jambes le plus possible avant de touchger le mur, afin de creuser ensuite les reins et de me fairez aider par la poussée d'Archimède en poussant vers le fond et émerger ainsi à 5 ou 6 m du bord. Mais la meilleure technique est celle qui vient naturellement et ne provoque pas de sensation d'étouffement.
  

L'intervention de Bigmac est intéressante mais j'ai un avis différent concernant le gain de temps réalisé du fait des virages. Selon moi, le gain de temps peut être de 3 à 4 secondes ce qui énorme et bien différent de 0,5 à 1 seconde. J'explique cela par le fait qu'un virage est efficace grâce à la vitesse prise juste avant le virage, grâce aux ondulations qui suivent le virage, et enfin grâce à l'inspiration qui n'intervient qu'après plusieurs coups de bras (optimisant la glisse au maximum). Selon moi, cela amène facilement à gagner 3-4 secondes, à plus forte raison dans un bassin de 25 m mais également sur plus de 100 m dans un bassin olympique.

N.B : mon avis n'a aucun intérêt pour les nageurs loisirs, il s'adresse aux personnes cherchant gagner de la vitesse : ainsi donc aux compétiteurs. Je précise ceci afin d'éviter des commentaires désobligeants.
  

Re bonjour Lou,

J'avais vu ta fiche et aucune piscine n'était mentionnée, ni de séances, d'ailleurs, donc, j'ai pensé que tu étais de Paris comme la plupart des nageurs inscrits sur ce site...


Pour les 750 km, finalement, je vais les laisser à d'autres....


Le virage permet de gagner environ 1 à 2 secondes par rapport à une personne qui touche avec les mains et qui se retourne rapidement pour se relancer...

La différence bassin de 25 et bassin de 50 est aussi du même ordre. Les ondulations permettent surtout de s'économiser au niveau des bras, même si c'est plus fatigant au niveau respiratoire. Je ne crois pas au gain de temps...
  

Merci pour ces réponses ...

àDjedj ...Je ne remplis pas ma" fiche" car, en fait je n'ai pas le temps ... De plus pour moi cela ne représente pas bp d'intérêt ... mais chacun fait bien comme il veut ... POur certains ce peut être une source de motivation ... POurquoi pas après tout ? ... je le comprendrais...
Côté culbute, ce qui m'importe dans cette action, ce n'est pas de gagner en vitesse mais d'assurer une certaine continuité dans mes déplacements ... Je n'entre donc pas dans la catégorie "compétitrice" mais je pense tout de même avoir une petite place dans la catégorie des Sportives ... en toute modestie bien entendu ...

Je cherche donc à améliorer encore ma technique de crawl, je nage aussi le dos crawlé et le papillon à travers des éducatifs ... mais pas en continu...

Alors pour répondre à Gemma ... je sais faire des culbutes ... je me suis appropriée le mouvement à force d'essayer ... mais il y a encore du travail à faire !

à +
  

Je pense que si tu n'as plus d'air c'est surement dû au fait que tu appréhendes trop ta culbute, tu n'es pas assez détendu et donc tu consommes beaucoup plus d'oxygène.
Essaie de faire ta culbute tranquillement, rien ne presse. Tu pousses et fais ta vrille en te laissant couler, sans rien faire d'autre. Tu dois normalement avoir assez d'air.
  

Bien vu Kriska ! Effectivement, j'ai une certaine appréhension lorsque j'approche du mur ! Je me dis "cette fois c'est OK ... j'essaie " Et puis pffit ... je repars ... sans culbute !! un peu déçue ! Mais y'a pas mort d'homme ...
Je vais donc essayer en étant plus détendue...
Merci !
à+
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant