Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
lundi 4 octobre 2010
posté par Nikhou à 19:06

Une jolie histoire de comeback australien...

vu 1107 fois, followers=5
Bonjour à tous les nageurs du forum!

Je voulais partager une petite histoire assez incroyable de comeback, mais qui concerne un nageur un peu méconnu en France, et pour cause: il est australien. Il s'appelle Geoff Huegill, et est pratiquement inconnu chez nous alors qu'il est champion du monde du 50m papillon en 2001, médaille de bronze aux jeux de Sydney en 2000, et j'en passe. En Australie il était connu pour être un nageur non seulement performant, mais aussi très chaleureux en dehors des bassins, très accessible - ce que j'ai eu la chance de vérifier
-.
Après les Jeux d'Athènes ou il a connu quelques désillusions, notamment sur 100 pap (où il a fini huitième de la finale), il mit sa carrière en suspend et commença à vivre dans l'excès. A force de bières, de pizzas, de malbouffe, d'alcool régulier, j'en passe et des meilleures... il atteignit le poids de 138 kilos.
Dur dur alors de se projeter dans un retour à la natation. Et pourtant, fin 2008, il recontacte un des entraîneurs majeurs australiens -qui supervise entre autres Sullivan et Lauterstein- pour lui demander de le prendre en charge dans son incroyable défi: être compétitif et se qualifier pour les Commonwealth Games qui commencent... maintenant.
Au début l'entraîneur était sceptique, mais il a accepté l'offre, et bien lui en a pris. A l'heure actuelle, à force de volonté et de discipline -un régime drastique, un programme de remise en forme impressionnant-, il a perdu 45 kilos et est détenteur de la première ou seconde marque mondiale de l'année en 50 pap, sa nouvelle discipline de prédilection.
Aux jeux du Commonwealth à Delhi, il est favori sur la distance.

Je trouvais ça beau de voir que dans des sports de si haut niveau on voit encore des histoires comme ça, donc j'avais envie de le partager.

Si vous voulez, cette vidéo (en australien, anglais avec un beeeeeel accent) résume assez bien l'histoire:
videoplay


Enjoy!

5 commentaires

  

Hello Nikhou,

"Quand on veut, on peut !" cette phrase prend tout son sens....

Enjoy again !
  

C'est émouvant comme histoire...

Merci Nikhou de l'avoir partagée avec nous !
  

il dit vers la fin:

" if you love what you do
it's being easy to get amazing résult
..."

pour les anglophobes ca dit:

"si tu aimes ce que tu fais, il devient facile d'obtenir des résultat extraordinaire"

c'est un peu "le quand on veut on peut"
... tout est question de motivation
et/ou de situation... on est souvent capable de faire de truc de "dingue" quand on est motivé
ou quand on est au pied du mur
....

s'il obtient l or.... je crois qu'on va en entendre parler partout
...
  

Pour ceux que ça intéresse, il a fait médaille d'argent sur 50 m papillon à 2 centièmes de l'or, et médaille d'or sur 100 mètres papillon.

C'est vrai qu'il n'y a pas les américains ou la plupart des européens aux Commonwealth Games, mais bon il avait quand même de la concurrence (afrique du sud, australie, angleterre, kenya avec Jason Dunford), donc personnellement je trouve ça juste fantastique!
  

Superbe performance effectivement ... et magnifique challenge, un bel exemple.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant