Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
lundi 4 juin 2018
posté par orque45 à 16:57

Echelle de Borg : Vous en êtes où ?

vu 1204 fois, followers=7
Amis nageurs au long cours...ceux qui nagent loin et longtemps..

Etant encore patient ici sur l'IMS de Sologne, entouré de Docs, coaches sportifs, Kinés, sophrologues..... pour me remettre sur pied d'ici un mois quand même...je vous communique cette grille que vous connaissez sans doute sur l'essoufflement....pour ma petite expérience , au bout de 2 à 3 heures de séances en piscine, je ne ressens pas s'essoufflement.... Et vous ?
Je serais curieux d'avoir vos retours, car mes séances un peu poussées m'ont permis de développer une capacité pulmonaire au dessus des communs "non nageurs"... ce qui m'a sauvé lors de ma dernière crie !
Bien cordialement

image

7 commentaires

  

Est-ce qu'il y a un exercice type ? Car selon l'allure, la nage et la durée de l'effort, la réponse n'est pas la même.
Pour ma part ce sont les efforts courts et intenses les plus difficiles, par exemple je me rappelle d'un 50m crawl au chrono en compétition où j'ai mis plusieurs minutes à retrouver le calme. A contrario après une longue distance, ce sont plus les muscles qui souffrent et l'allure se fait à cardio plus bas.
  

Pour appuyer l'expérience de Christophe c'est surtout à haute intensité que le souffle sera dur à trouer, donc à 95% et pus d'intensité à savoir sur des sprints courts ou des répétitions... sur une nage de 2 heures et quelques en mer sans intensité ou en bassin ça peut être 50 à 65% d'intensité tu peux parler en nageant (si c'était possible) et sur un 10km à moins d'être Aurélie Muller (qui parle en nageant et engueule son coach) le souffle peut être court mais à notre modeste niveau c'est surtout les bras qui font mal, et on est à 70-80% d'intensité (pour les meilleurs...)
à moins d'avoir un problème (bon rétablissement à toi) un nageur régulier ne devrait pas monter dans l'échelle vers le difficile sur une nage peu intense.
sinon effectivement problème.... idem pour le rythme cardiaque....
  

Merci pour vos éclairages. .Ça me conforte dans ma catégorie nageur au long cours. ...loin de la performance temps vs distance. .
Merci les amis 😎🏊
  

Je mettrais un score bas. Je ne sors jamais "essoufflé". Mais je ne suis pas un sprinteur. Sur les longues séances (6km et plus) il m'arrive parfois de sortir un peu fourbu (muscles commençant à être douloureux, manque de jus) mais le souffle suit toujours fort bien.

Note : j'ai toujours eu une prédilection pour le sport "de fond" et j'ai aussi (c'est sans-doute lié !?) une capacité pulmonaire au-dessus de la moyenne.
  

Sur que t'as des poumons développés. .🏊
Crois moi. ...C'est une chance. .
  

Ceci dit j'espère que tu te rétablis bien, courage et prends soin de toi
  

Merci 😎et toujours plus de 🏊
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant