Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mercredi 10 aout 2016
posté par orque45 à 13:25

la méditation et la natation

vu 2796 fois, followers=16
Je pratique la méditation pendant mes longues séances et longueurs interminables de bassins afin d'éviter de me lasser.
J'utilise un ipod et une bande son de 2 heures toujours identique afin d'installer des repaires ou des jalons qui m aident à nager tous les jours en ce moment. .J'ai réussi à avoir la maîtrise du geste parfait en tte modestie. ... et j ai acqui l'automatisme qui me mène dans une transe ...presque hypnotique. ...Du coup je ne consulte plus la Garmin swim.....Et je termine mes kms sans m'en rendre compte. ..
Qui pratique cette natation ?
Merci pour vos retours et remarques.
Cordialement à tous.

8 commentaires

  

avatar de mdrman
mdrman
> 4 ans
j'en ai déjà parlé ici ...
mais je suis (agréablement) surpris de ne pas/plus être le seul.

on est ultra rare a pratiquer ce genre d'exercice, car il faut savoir s'oublier en nageant et donc avoir une très grande aisance aquatique. c'est indispensable pour cette pratique et le rythme ternaire du crawl y est très important, notamment sur les longues distances, en endurance, ou l'on peut alors laisser son esprit dans un état de conscience proche de celui qu' l'on atteint lorsque l'on médite sur terre.

je pense que c'est relativement proche de ce qu'on appel la 'méditation dans l'action', chez les bouddhistes et autres yogahistes, mais je crois que l'eau permet d'obtenir cet état plus facilement que sur la terre.

et justement, j'y vais.
bise
++
  

Oui..merci pour ton témoignage. ..J'ai pratique la nage en eau libre...Et c'est indispensable de faire abstraction de l'environnement et se concentrer sur un détail ....
  

avatar de fransoi
fransoi
1 mois
Bonjour, moi je viens de découvrir que il existe des walkman aquatiques et depuis je nage sans cesse. je suis a la recherche justement d'enregistrments sonores qui aideraient à nager en conscience, genre yoga aquatique, aide à la nage, ou toute sorte de choses en lien avec le contexte de la natation.... si quelqu'un peut me conseiller...

Merci
  

Bonjour
Il y a un site gratuit

https://www.auboutdufil.com

Plein de choix pour télécharger gratos !
  

Je me suis intéressé à ce genre de pratique depuis de nombreuses années. J'y ai consacré un chapitre spécial dans la seconde édition du Guide du Crawl Moderne. La vision de cette pratique est la fusion de la natation, du yoga, du taichi, des arts martiaux (sans bien sûr l'aspect martial) et du zen. A l'occasion de l'écriture du livre, j'ai cherché s'il existait d'autres sources sur le sujet sans vraiment de succès. Pour ceux qui connaissent le yoga, parler de Yin Swim me semble être assez juste pour qualifier cette pratique (en symétrie avec le Yin Yoga qui est la forme de yoga la plus relaxante et méditative). Le Yin s'oppose, complète et s'associe au Yang dans la vision asiatique du monde.

Il est possible d'associer ainsi natation et méditation si les gestes sont tellement automatisés qu'on peut justement arriver à un état où on ne fait plus attention à son geste mais uniquement à ses pensées qui vont et viennent sans vouloir les arrêter, en les laissant passer, tels des nuages dans le ciel ou bien des gouttes qui tombent sur la surface de l'eau. Dans ce cas, on se rapproche vraiment de la méditation: c'est tout l'opposé de certains nageurs qui réfléchissent à leurs problèmes en nageant.

Cela demande une bonne maîtrise mentale car on est très souvent dérangé en nageant (en particulier en piscine !). Quand on y arrive, cela aboutit à des séances extrêmement plaisantes puisque cela s'accompagne aussi d'un travail sur la respiration. Cela demande aussi une très bonne maîtrise de la technique de nage. D'ailleurs, il n'y a aucun scrupule à s'aider d'accessoires pour justement avoir un crawl fluide sans avoir à penser à sa technique (pull buoy, planche, maillot a flottaison renforcé). On recherche le relâchement, le lâcher prise, l'harmonie, les alignements, une respiration apaisée.

Avoir des rituels est aussi important pour passer de l'environnement de la vie quotidienne à cet état de nage en pleine conscience. Ecouter une certaine forme de musique peut faire partie de ce rituel. A chacun de trouver la musique qui l'aide à se mettre dans ce type d'état mental. Si vous changez de musique à chaque fois, vous allez distraire votre cerveau. Il faut mieux toujours écouter plus ou moins la même musique pour qu'elle ne soit qu'un écran entre vous et le monde extérieur et non pas une source de distraction. Vous pouvez aussi vous passer de musique bien sur.

Pour arriver à cet état, je conseille de passer par différentes phases (relâchement, concentration sur la respiration, etc...) comme on le conseille d'ailleurs souvent en médiation.

S. Séhel
  

Bonsoir,

Merci pour ces posts que je découvre aujourd'hui, juste un petit témoignage à mon tour. J'ai quelques ami.e.s qui pratiquent la méditation ou, le plus souvent, aspirent à rejoindre l'état qu'elle permet d'atteindre, ce n'est pas vraiment "mon truc" (trop statique) mais je leur dis que j'y trouve un équivalent en nageant.

Sans musique pour ma part (si ce n'est le son des bulles de respiration dans l'eau), sans non plus prêter attention à mes pensées plutôt qu'au geste, mais en me trouvant corporellement dans une relation complètement symbiotique avec le milieu, l'eau donc, et alors sans pensées du tout. Comme je fais par ailleurs un travail exclusivement intellectuel, c'est une merveilleuse déprise.

En effet il faut une bonne technique de nage, pour ne pas avoir besoin de la contrôler, et le crawl s'y prête mieux que les autres nages. Il faut aussi, idéalement, être peu nombreux.ses dans la ligne d'eau, pour ne pas avoir à faire attention à ses camarades. Et encore : ne pas nager en puissance et ne pas viser la performance ; avoir une séance toute prête (y compris avec des variations et des exercices si on veut) qu'on peut dérouler en mode automatique.

Bonnes séances !

Marlène.
  

...et vous pratiquez dans un petit ou un grand bassin? - ça me semble difficile dans un 25 m...l'affluence, les culbutes au T...
  

Généralement en petit bassin faute d'autre choix, mais à des horaires où l'affluence est réduite : ça marche à 2 voire 3 par ligne maximum ! Je ne pratique plus la culbute, notamment pour cette raison d'incompatibilité en effet, et ça facilite les choses...
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant