Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 4 janvier 2011
posté par FUGU à 21:51

BRASSE : Les répercutions sur le corps

vu 29021 fois, followers=11

En surfant de-ci de-là sur internet , j'ai lu que la pratique de la brasse n'était pas recommandée pour le dos et surtout pour les genoux.

Il y a quelques temps de ça j'ai eu un accident de moto qui m'a couté un ligament croisé postérieur au genoux gauche, je n'ai pas été opérer ayant opté pour la solution de la rééducation et de la compensation par musculation du quadriceps .
J'ai récupéré en grande partie mes capacités depuis,mais il reste une laxité inévitable du genoux.
Je pratique la méthode Lafay depuis 5 mois, un jour sur deux avec la natation depuis plus d'un mois et envisage de passer au 100% natation en me diversifiant progressivement dans plus de nages pour compenser l'arrêt de la muscu.

Brasseur principalement, je me pose alors la question des répercutions (en terme de musculation, quels sont les muscles ciblés?) et éventuels troubles physiques liés à la pratique de la brasse sur le long terme, y a t' il des retours d'expérience de mes camarades brasseurs en ce sens?

Merci d'avance

9 commentaires

  

un petit article pour se faire peur : http://www.msport.net/newSite/index.p...


Il faut rester réaliste: les traumatologies décrites dans cet article sont liées le plus souvent à une pratique intensive de la natation (cf. "nageur de haut niveau effectuant entre 8 et 20 kilomètres par jour" (!)) . Pour ceux qui ne nagent quelques heures par semaine, les risques de se blesser sont très réduits et la natation reste certainement l'un des sports où l'on se blesse le moins et qu'on peut faire jusqu'à un âge très avancé.

En brasse, le genou est en effet sollicité dans un mouvement qui peut causer des traumatismes si exces. Un bon conseil en natation c'est surtout de ne pas insister dans un mouvement dès qu'on ressent une douleur (surtout si antécédents médicaux comme c'est le cas de FUGU).

Concernant d'éventuelles douleurs dorsales, elles sont sans doute liées à une trop grand cambrure du nageur lorsqu'il sort son tronc avant chaque coulée. Il doit suffire de ne pas exagérer cette cambrure pour limiter les risques.

Qui veut nager longtemps ménage sa monture, non ?

Et puis rien ne vous empêche d'apprendre à bien nager les autres nages si votre genou faiblit en brasse.
  

Bonjour FUGU j' ai lu avec intérêt les questions que tu te poses concernant la brasse et la réponse de klapo Je dois être un cas atypique car je nage la brasse coulée depuis plus de 40 ans et je n' ai jamais eu le moindre symptome douloureux sauf une fois l' an passé, un peu mal aux adducteurs mais j' avais un peu forcé. Je souhaite que ça dure le plus longtemps possible.Il est vrai que mon cas est différent du tiens. J' espère que le dr house lira ton commentaire car il me paraît tout comme klapo bien placé pour éclairer un peu plus ta lanterne
Voilà, d' ici là prends bien soin de toi et à bientôt dans l' eau...
  

Je ne peux que confirmer ce que disent klapo et nageurfélin. Brasseur depuis une dizaine d'années, je nage régulièrement ( en moyenne 3 fois par semaine, pendant une heure environ, entre deux et trois km par session), je n'ai encore jamais eu de problème majeur. Il est vrai qu'il m'arrivait, il y a quelques ans, d'avoir mal à ma hanche gauche, mais c'était alors surtout lié à une mauvaises postures en dehors de la piscine. Si j'avais mal en sortant du bassin, c'était que j'avais trop forcé, et à la longue je dirais même que la natation a plutôt aidé à faire disparaître le problème, qui, depuis des années ne me tracasse plus. Idem pour le mal au dos. Quant aux luxures, je n'en ai eu qu'une fois, à la cheville, gauche également, et la natation m'a plutôt permis de regagner une bonne mobilité. Jamais aucun problème aux genoux.
Voilà: en résumé je dirais donc: ne jamais rien forcer, écouter son corps, arrêter ou ralentir quand ça fait mal, quand les articulations font des bruits bizzarres, quand quelque-chose cloche, enfin.
  

Merci ( avec pas mal de retard )pour vos réponses très complètes.
Je pense maintenant alterner brasse et crawl afin de "migrer" progressivement vers le tout crawl qui sera certainement moins violent pour mon genoux.
  

Le faux problème du mal de dos en brasse, c'est de la nager version pépère ou mémère c'est à dire tête hors de l'eau en permanence. C'est comme marché toute la journée en regardant le plafond ou le ciel, je peux vous assurer que la marche dans ce cas là fait mal au dos.
  

Je suis assez d'accord avec vous tous.
Pour les articulations dès qu'on sent que ça force faut réduire sans attendre le crac dans le genou, c'est pas comme pour les muscles, pousser fort c'est vite mauvais.

Pour le mal de dos je pense qu'en se concentrant sur la position du corps, on évite les problèmes. Il faut mentalement rechercher la position de glisse maxi, avec un peu d'habitude on s'en rapproche et on s'aperçoit que ça glisse d'autant mieux qu'on est horizontal.(avec des petites variantes).

En gros la brasse ça fait mal au dos si on est trop cambré, la technique "mamie" ou de ceux qui cherchent à imiter à tout pris les champions et qui "bourrinent" longtemps.
Quand un brasseur me double en brasse (et ça arrive un peu plus que parfois) c'est 9 fois sur 10 quelqu'un qui a une bonne technique, qui glisse tout en finesse, j'avoue que quand c'est une petite nana de 1,55m ça me laisse assez admiratif.

C'est comme toutes les nages finalement, question de technique avant tout, mais comme le mouvement est moins "naturel", les risques sont plus importants.

Les compétiteurs eux pour aller très vite ont une technique beaucoup plus traumatisante, cambrer le haut du corps, sortir en partie les mains, très efficace mais il ne faut pas oublier que les compètes c'est sur 100 ou 200m seulement, et qu'à l'entrainement, un brasseur de haut niveau ne fait guère plus de 10%-15% du total dans cette nage, justement pour éviter les traumatismes.
  

Salut tout le monde,

Je ne peux que répéter ce que vous avez tous dit, à savoir :
S'arrêter dès l'apparition d'une douleur.

J'ajouterais, qu'il est à ce moment là important de se demander pourquoi cette douleur ou autre problème est apparue. Dans beaucoup de cas, cela provient d'un problème technique, un mauvais geste/position répétées un grand nombre de fois pendant l'effort.

Aussi, je suis brasseur, et je peux te confirmer que cela ne me procure aucune douleur.
Il est vrai, comme l'a dit Klabur, que les épreuves de brasse sont sur 50, 100 et 200m. Mais je pense pas dans le but de ne pas être traumatisant pour les nageurs, mais plutôt en raison de l'effort que demande la brasse. Effort beaucoup plus éprouvant (comme le papillon) que le crawl et dos.
En entrainement il m'arrive de nager jusqu'à 2000m de brasse dans une séance, en variant nage complète - pullbuoy - plaquette - et éducs, mais cela reste rare, la plupart du temps la brasse ne représente que 15 à 20 % de l'entrainement.
Et tu peux aussi nager la brasse en alternant tous les 50m des éducatif, comme brasse des bras avec ondulation des jambes (ou jambes en crawl), brasse pinto, double mouvement de jambes...
  

avatar de nounours
nounours
> 4 ans
d'accord avec vous mais j'ai le meme probleme de genou quand je nage la brasse. mon genou droit opere du menisque il y 12 ans par arthroscopie avec dechirure partielle d'un ligament. je suis sportif et pratique le rugby en federale3 et ajoute de la muscu de la course a pied et de la nage. la nage est le sport le plus complet et le moins traumatisant, or pour des cas specifiques comme le mien la brasse est a proscrire. d'apres mon medecin du sport la brasse n'est pas naturelle pour le genou car dans la vie de tous les jours on ne jete pas ses jambes vers le bas du corps sans appuie...il y a toujours le sol!, ce qui explique mes douleurs au genou et retours de tendinite chaque fois que je pratique cette brasse. du coup crawl crawl.
  

Je suis tout à fait d'accord avec nounours, il faut prendre en compte le cas de FUGU, la brasse n'est pas une bonne nage lorsque l'on souhaite faire attention aux genoux et au dos, en revanche et c'est même logique : le crawl et le dos sont deux nages qui maintiennent le corps droit, le genoux ne subit rien et le dos non plus. Pour ton cas FUGU, mon humble avis est de te concentrer sur le crawl et le dos. Un kinésithérapeute m'a dit que ces deux nages étaient les meilleurs. De plus, comme il l'a été souligné, prendre des cours te serait bénéfique pour avoir la bonne technique (du dos et du crawl, car ce n'est pas non plus si simple que ça le dos et le crawl!!!)
Après, si jamais lors des leçons ou par toi même tu décides de faire des battements -ce qui remuscle bien le genoux- il faut garder la tête en apnée le plus possible, car beaucoup ont la tête hors de l'eau et là c'est comme des mauvais brasseurs ça fait mal au dos....Mais mon avis est que pour l'instant tu te concentres sur le dos et le crawl. Si tu as des antécédents médicaux, il vaut mieux être sage.

Attention : je ne critique pas la brasse mais dans ton cas ce n'est pas conseillé et il faut vraiment une EXCELLENTE technique. J'insiste sur le fait que le dos et le crawl garde le corps droit à l'inverse du papillon et de la brasse.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant