Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
vendredi 17 avril 2009
posté par Enzo à 22:44

Utilisation correcte du pull-buoy?

vu 36757 fois, followers=12
Bonsoir à tous,

Voila les questions que je me pose concernant l'utilisation correcte du pull-buoy sachant que celui-ci a pour but premier d'améliorer sa technique de bras en crawl :

1 / doit-il se mettre entre les jambes contre le sexe ( contre les coucougnettes pour les hommes
ou près des rotules?
tout le monde le met contre le sexe mais sur l'emballage de mon nouveau joujou un schéma représente un bonhomme avec le pull-buoy du coté des rotules...?? what is that??
J'ai essayé mais c'est moins confortable...
Si je fais une endurance avec cet accessoire placé près du sexe, après une dizaine de lignes je le retrouve aux rotules surtout si je fais les flips turs avec ( marrant a voire aussi ça les flips avec pull
).

2 / lorsque l'on utilise le pull-buoy, doit-on faire quant même des petits battements pour mieux tenir son corps en équilibre ou pas du tout de battements?
si je fais des petits battements je vais plus vite avec PB que sans.
si je ne fais pas de battement du tout avec PB, je vais moins vite avec et tenir l'équilibre devient beaucoup plus difficile, le style se dégrade...

voila, merci de vos impression sur l'utilisation de ce merveilleux accessoire.

28 commentaires

  

Bonsoir,

Le pullbuoy se place entre les jambes au niveau de la rotule, bien sûr, et sans mouvement de jambes.
Dans d'autres pays, on a tendance à rajouter une ceinture de flottaison pour attacher les chevilles.
Le but est de muscler les bras dont les battements de jambes sont superflus.
Connais-tu la technique T.I. (Total Immersion)??
Passes bien les mouvements de bras, n'oublies pas de bien onduler ton corps en suivant le mouvement de tes bras et tu verras que le pullbuoy n'est ni plus ni moins qu'un flotteur.

Bonne nage,
  

salut tortueninja

Oui je connais le TI mais je ne sais pas le faire. enfin j'ai jamais trop essayé non plus.
c'est quoi l'avantage, on va + vite ou le but est de faire - de mouvements en consommant - d'oxygène? je n'en vois pas beaucoup dans le bassin faire ça.

pourtant pour revenir au positionnement du PB, j'ai bien regardé ou quoi?? ils les mettent tous bien plus haut que les rotules?!?!?
  

Bonsoir Enzo,

Le TI en natation est l'équivalent du Kung Fu en art martial, tout est une question de maîtrise. La souplesse et cette sensation de glisse puisque chaque mouvement est contrôlé et rattrapé.

Pour le pullbuoy, c'est vrai que j'ai vu des gens le caler contre les "coucougnettes" mais c'est de la "triche" parce qu'il (PB) a moins de résistance à l'eau dont on ne sent pas trop l'effort à fournir parce que aussi Pullbuoy = Flotteur et Frein.

Par contre, si tu décales le PB et que tu le mette entre tes jambes et juste avant les rotules, tu sentiras une plus forte résistance. Il t'obligera infacto à forcer et à bien placer tes mouvements de bras.

A+
  

Le travail en PB est en effet plus intéressant quand placé au niveau des chevilles (voire avec un élastique pour le tenir): il freine plus et oblige à garder un bon gainage.
  

Entre les cuisses, il peut être utile pour travailler l'endurance musculaire: s'habituer à couvrir une longue distance d'affilée (comme les jambes ne travaillent pas, c'est plus facile de tenir la distance). Cela dit c'est un peu un faux ami et faut pas trop en abuser car une fois enlevé on se retrouve démuni.
  

Merci klapo, Tu as tout à fait raison !!
  

Le pullbuoy peut-il devenir une arme à double tranchant ?
Depuis que je m’entraîne avec le pullbuoy, suite aux conseils de mon Cousin Ninja, je trouve que le crawl sans pullbuoy devient plus difficile, me donnant moins de plaisir.

J’ai peur devenir paresseux à cause du pullbuoy.

Qu’en pensez-vous ?
  

Bonsoir Saigonnais,

Comment tu l'utilises dans tes séances?
1) Placement? (à niveau des cuisses/rotule/chevilles)
2) Battements des jambe? (oui/non/élastique)
3) En quel pourcentage sur le totale de la distance?

(avec ces info en plus je pense que les experts pourront te donner des conseils plus précis
)
  

Bonjour à tous,

J'ai une autre question, c'est quoi le TI ? je n'ai jamais entendu parler de cela...
Merci de m'éclaircir mes lumières.
  

@saigo d'une manière général tout accessoires est à double tranchant
...

si on nage tout le temps avec un pull... on a du mal a nager sans (faut un temps de réadaptation)

si on mets jamais de talon aiguille, on a du mal à marcher avec
....
si on marche jamais
on a du mal à marcher.... etc....

le temps de réadaptation voir de rééducation ou de réapprentissage va dépendre du temps ou l'on a ou pas utiliser tel ou tel accessoire, tel ou tel fonction motrice
....

donc une personne qui souhaite bien nager sans accessoire, ne doit pas en abuser, et une une personne qui souhaite juste prendre du plaisir, se remettre en forme, ou qui à d'autre objectif peut très bien nager tout le temps avec...

souvent je lis ici certains commentaires qui diabolisent les accessoires... sans même se préoccuper des objectifs visées...


@mirouf77
si tu parles du crawl selon TI dont parlait klapo sur un autre post
je crois que TI faisais référence à Total Immersion qui fait des vidéos pour apprendre à nager ...
  

hello
Le pull buoy, s'utilise comme tu veux, moi je le met parfois aussi entre les chevilles, ce qui fait plus travailler le gainage des abdos. Ensuite, c'est sûr il ne faut pas faire que du pull pendant tes séances.
Et non il ne faut pas battre des jambes avec le pull
  

1) Placement? (à niveau des cuisses/rotule/chevilles) : Au niveau des cuisses

2) Battements des jambe? (oui/non/élastique) : Pas de battement

3) En quel pourcentage sur le totale de la distance? : 40% de la distance totale par séance
  

Saigonnais,

Il ne faut pas se prendre trop la tête, tu fais comme tu le sens. Par contre ne soit pas exclusif sur un style d'exercice. Il faut savoir varier pour ne pas perdre sa technique.
  

Exo assez "sympa" pour travailler le gainage:
Avec le pullboy entre les chevilles, et nager sur le dos, très efficace...


Ca fait mal hein?
  

Je mettrai le pullbuoy aux chevilles pour que l’exercice devienne plus difficile. J’aurai besoin d’un élastique pour cela. Pourquoi ça fait mal?

J’éprouve un plaisir coupable en utilisant les matos (Non, ce n’est pas relié aux mauvaises herbes qui débordent
) parce que je me sens plus puissant en nageant avec le pullbuoy ou avec les plaquettes. Cependant, tout cela n’est qu’un faux sentiment de puissance.

J'ai un problème de flottaison qui me ralentit. L’objectif final est de pouvoir bien flotter, comme avec le pullbuoy, mais sans le pullbuoy.
  

il y a tout de même une chose valable pour tout le monde : Il n'est pas normal de nager mieux avec le pull que sans! Si c'est le cas, il y a un soucis dans la technique de nage qu'il faut rectifier...
  

Hello,

Le PB bien utilisé est un accessoire pour développer le gainage et les mouvements de bras, bien sûr il faut l'utiliser au niveau "Expert" càd uniquement aux chevilles + un élastique ou deux pour bien le fixer en cas de flip turn fréquent dans un bassin de 25m.

Le PB placé ailleurs et sans élastique pour emprisonner les mouvements de jambes (parce que en crawl un très léger battement de jambes suffit pour se rééquilibrer), ne servirait à rien ou sinon devient une bouée ou un flotteur ET là au lieu d'être un élément de développement cité plus haut, devient un compagnon de flottaison adulé par beaucoup de torticolis du cul.
En clair, nager avec une bouée autour de la taille produirait le même effet qu'un PB entre les cuisses !

Pour répondre à Monopalmeur, en dos crawlé avec PB+ElastiQ, c'est génial (surtout chez Baker) et cela permet des débarquements en douceur sur la peau d'une sirène mais par contre sur un mec c'est moins doux parce que ça pique (voir certains de mes commentaires de séances)...

Il faut toujours finir les séances d'entrainement PB par des séries de crawl et là on voit la différence (voir mes commentaires de séances)

Nager avec un PB ne doit pas vous enlever l'efficacité à nager sans PB !

Bonne nage,

P.S.: Pour augmenter encore plus la difficulté, je m'entraine de temps en temps avec une balle de tennis coincé entre les cuisses + un élastique.
Et également, j'ai fait des expériences pour tailler un PB (le couper en 2 dans le sens de la longueur) pour diminuer au maximum sa flottaison mais il est devenu trop fragile et cassant.
  

Avec le pull, tu flottes mieux, tu te fatigues moins, tu te concentres sur tes bras seulement, tu vas plus vite.
C'est donc normal de nager mieux avec pullbuoy.
J'utilise le pull pour rectifier les défauts des bras.

Cousin Ninja : Dois-je donc utiliser le pull au niveau des chevilles ?
  

@Saigonnais >
"Avec le pull, tu flottes mieux, tu te fatigues moins, tu te concentres sur tes bras seulement, tu vas plus vite. C'est donc normal de nager mieux avec pullbuoy."

Tout dépend de ce que tu appelles "nager mieux". Si "nager mieux" veut dire nager sans utiliser ses jambes. Pour moi "nager mieux" est plus nager de façon plus performante. En ce sens il est forcement plus performant de nager en utilisant ses jambes, donc sans pullbuoy.
  

Oui Saigonnais et avec 2 ElastiQ parce que tu nages souvent en bassin de 25m et tu adores faire des flip turn (pas très fluides) mais efficaces, alors je n'avais rien dit !!

J'ai fait énormément d'essais et j'en conclue qu'en bassin de 25m, il faut bien fixer le PB par 2 ElastiQ sinon il a tendance à décrocher, dans un bassin de 50m, ce n'est pas nécessaire parce que la fréquence des flip turn, est moindre.

L'idéal c'est d'avoir un 1er élastique plus long (mon adaptation) que le 2e (vendu dans le commerce)
  

Autrefois je préférais nager toujours avec un pull, je trouvais que c'était plus facile.Maintenant c'est le contraire, là où je me sens le mieux, c'est sans rien.A part pour faire un exercice bien précis, je n'aime plus nager avec le pull...Sauf si je mets les plaquettes, mais là aussi, quelques fois j'ai l'impression de nager beaucoup mieux sans rien du tout...
  

suite aux conseils de nonolebo et du don de son élastique par Bigorno je me suis mis au pull buoy. Sur les petites séances je fais 500m crawl, 1000m pull buoy aux chevilles avec élastique puis à nouveau 500m en crawwl . Sur les grosses séances j'alterne dans le même sens : 1000m crawl + 1000m pull +1000m crawl.
Je fais ça depuis deux mois et je sens vraiment la différence sur mon crawl, je m'allonge plus loin, j'ai plus de puissance, je suis plus à plat, et je vais maintenant plus vite en crawl qu'avec le pull alors que c'était le contraire avant .
J'aime aussi beaucoup cette sensation de glisse et de puissance dans les premiers aller retour quand on le retire. On sent vraiment l'eau bouger autour de soi, elle devient presque solide, c'est super agréable.
La nouvelle étape : être plus souple sur les épaules et ne pas passer le bras sur le côté mais à la verticale.
De plus, les séances deviennent moins monotone grâce à cela.
Est-ce le bon type d'entraînement, devrais-je plus alterner ? J'attends les conseils
  

Garp : Ce sentiment de glisse et de puissance résulte de l’augmentation des globules rouges dans ton sang suite à ton récent séjour à la mer morte située à -422m du niveau de la mer.
  

avatar de sebl_93
sebl_93
> 5 ans
@garp : "je m'allonge plus loin, j'ai plus de puissance" => combien de mouvements fais-tu sur 50m.
Moi j'ai amélioré ma technique et je suis passé de 50 mvts de bras (je compte 1 pour chaque bras) à 27. Et sur 25m je suis passé de 20 mvts à 12.

@Blondin : pour moi, on peut aller plus vite avec le pull-boy car on améliore le gainage => moins d'énergie perdue pour rien dans des mvts inutiles.

@Tous : le pull-boy n'est pour moi pas un frein. le fait de le placer entre les cuisses ou les chevilles change l'inclinaison du corps. Qd il est entre les chevilles, les pieds ont tendance à être plus haut que les fesses à cause de la flottaison. Donc c'est moins facile car la position est beaucoup plus inconfortable.
Savez-vous également que le pull-boy peut être placé sous un bras pour améliorer la technique de dos crawlé ?

Sportivement.

Sébastien
  

j'arrive pas à compter les mouvements de bras, ça me gonfle un peu, je regarde surtout le temps et essaie de faire 60 A/R en 60mn

@saigonnais
la sensation de puissance c'est à cause du sirop d'érable sur mes pancakes en fait !

sebl_93 : 12 mvts pour 25m, waooo ! Tu fais du TI !

Je commence à faire rouler les épaules afin d'avoir un mouvement plus vertical qu'horizontal avec les bras.

Par contre la balle de tennis entre les cuisses, j'hésite encore, à suzanne il y a trop de nageurs aux horaires où je vais pour tester ce genre de choses, j'ai peur d'embêter tout le monde en nageant au ralenti.
  

Garp : Tu peux remplacer la balle de tennis par une balle de pingpong entre les cuisses.
  

@ nono:"souvent je lis ici certains commentaires qui diabolisent les accessoires... sans même se préoccuper des objectifs visées..."

je fais partie de cette catégorie qui ne prône pas le matos à tout va parce que bien trop souvent, il est utilisé n'importe comment et/ou utilisé par des gens qui ont de grosses lacunes techniques.

Pour en revenir au pull, il faut l'utiliser avec parcimonie par ex: lors de reprise de séance après une longue interruption. Cela permet de nager plus longtemps sans dégradation de la technique. Car le souci c'est ce qui concerne le travail ce coordination (Bras/jambes) inexistant avec le pull, également la facilité de travail avec la flottabilité accrue sauf si on met un élastique aux chevilles. Là pour travailler les bras c'est pas mal mais perso, j'ai eu différends coachs qui l'utilisait plus ou moins et je n'ai jamais constaté un plus lorsque l'on s'en servait beaucoup.
  

totalement du même avis que toi Fifi !
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant