Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 22 septembre 2020
posté par kolocep à 15:54

Disparition du 800 m Palmes Masque Tuba en moins de 13 minutes au BNSSA

vu 140 fois, followers=6
Après un an passé au Paris Palme Olympique où j'ai constaté avec regret que les bi-palmes avaient été totalement supplanteées par la monopalme, j'ai cherché un club où je pourrais pratiquer la nage en bi-palmes.

Je suis tombé, par erreur, sur une prépa au BNSSA organisée par la Protection Civile Aquatique, avec l'aide des Pompiers du Val d'Oise.

A l'époque, en 2002-2003, l'une des épreuves emblématiques du BNSSA était le 800 m PMT à effectuer en moins de 13 minutes.

Après un an passé au PPO, cette épreuve était relativement, mais sans plus, dans la poche. Pour moi, beaucoup plus dure fut l'apnée et le secourisme... Il a fallu aussi que je réapprenne à nager sans palmes...

Je viens d'apprendre que le BNSSA avait été profondément réformé en 2013 et que, notamment, le 800 m PMT avait disparu !

J'ai lu dans un forum que cette épreuve était inutile !

Comment peut-on sortir une ânerie pareille ?

Les nageurs en détresse peuvent se trouver jusqu'à 300 m du rivage, 800 m me paraissait une bonne distance qui crédibilisait le sauveteur...

Aujourd'hui, des chefs de poste se plaignent de récupérer de jeunes BNSSA qui savent à peine nager...

Pourquoi diable a-t-on supprimé cette épreuve emblématique du 800 m PMT ?...

Cet été, j'ai fait un aller-retour de 1.4 km en mer sur l'íle de Koločep... Je n'avais pas chaussé les palmes depuis un an... Ce qui devait arriver arriva, je me suis chopé une crampe au mollet à 300 m de l'arrivée... Rien de bien grave... J'ai tiré sur le bout de ma palme et j'ai terminé mon parcours avec les bras...

Cette mini-mésaventure m'a rappelé l'importance de l'entraínement en palmes quand on nage en mer.

3 commentaires

  

Morale de l'histoire :
oui le bnssa est devenu un test sur des apnées répétées et un QCM foireux
non les palmes ne servent pas à grand chose pour nager de la longue distance, en crawl ce sont les bras qui sont responsables de la traction
la partie secourisme pse1 et pse2 est plutot solide, le stage mer souvent assez solide en terme de nage en mer qui fait le tri chez les brevetés qui ne savent pas nager en mer...
  

Votre réponse est intéressante.

Manifestement, vous êtes un nageur "pur" très rapide.

Vous nagez sans doute plus vite le crawl sans palmes que d'autres nageurs plus faibles avec des palmes.

Un très bon nageur "pur" nage le 800 m en moins de 13 minutes, donc peut passer l'épreuve de l'ancien BNSSA sans palmes.

On peut très bien chausser les palmes et nager le crawl sans bouger les palmes.

Un crawleur médiocre va nager plus vite avec des palmes que sans palmes même s'il ne bouge pas ses palmes en raison de la portance apportée par les palmes, de même qu'on peut nager le crawl plus vite avec un pull buoy que sans, car le pull buoy fournit une horizontalité.

Dans le crawl palmé, 80% de l'énergie est fournie par les jambes , et 20% par les bras, alors que c'est l'inverse pour le crawl sans palmes.

Pour un crawleur "pur", c'est assez perturbant.

C'est pourquoi, quand on veut passer du crawl sans palmes au crawl palmé, il faut s'entraíner avec une planche, ce qui force à utiliser les jambes.

Sinon, un crawleur "pur" qui chausse les palmes sera tenté de bouger uniquement les bras et de laisser traíner les jambes, et nagera aussi vite que sans palmes.

Si on s'entraíne suffisamment au planche-palmage, alors on nage beaucoup plus vite en crawl palmé qu'en crawl sans palmes, et c'est très éprouvant sur le plan cardio-vasculaire...

Encore heureux qu'on aille plus vite avec des palmes que sans palmes ! Sinon à quoi serviraient les palmes ?

Pour un nageur "pur", c'est perturbant, car il doit tout transférer des bras aux jambes, et il peut craindre de perdre sa technique de crawl "pur en se mettant à faire du crawl palmé.

C'est très compliqué, techniquement et psychologiquement.

Il y a presque incompatibilité entre la natation "pure" et la nage avec palmes, ce sont 2 sports différents... La première fait travailler les bras, et la deuxième fait travailler les jambes.

Tout se joue sur la longueur des palmes: à partir de quelle longueur quitte-t-on la natation et entre-t-on dans la nage avec palmes ?

Question très complexe...

Ce qui est sûr, c'est que si l'on s'entraíne correctement, on nage beaucoup plus vite un 800 m avec des palmes aux pieds que sans palmes.

Il est vrai que si l'on est déjà sous les 13 minutes au 800 m sans palmes, à quoi bon se fatiguer ?
  

A quoi servent les palmes en sauvetage aquatique ?

Ça se discute si c'est plus rapide avec ou sans palmes pour se rendre sur le noyé.

Un excellent nageur de compéttion nagera plus vite sans palmes qu'un médiocre palmeur.

Mais quand on a attrapé le noyé, il faut le ramener sur le rivage. C'est là que les palmes font la différence, car elles fournissent une poussée bien supérieure à un ciseau de brasse ou un rétropeédalage...
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant