Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
lundi 21 octobre 2013
posté par libellule à 01:33

Endurance brasse vs endurance crawl

vu 4275 fois, followers=13
Bonjour à tous,

Libellule, parisienne depuis peu, nageuse depuis bien longtemps, contente d'avoir trouvé THE pisicne à paris (big up bernard lafay
, et toute nouvelle sur le forum !

Je m'excuse davance si le sujet a déjà été abordé (au vu de ma recherche ce n'est pas le cas)
Alors voilà, je nage 2X/semaine 3 km en crawl, technique ok, endurance stable, tout va bien (javance pas vite mais c'est pas l'objectif)
le crawl est une nage dans laquelle je me sens parfaitement à l'aise, mais j'aimerais diversifier mes séances, afin de pouvoir gagner en endurance (la monotonie des 2000 metres en crawl, c'est violent!). je me suis donc tournée vers la brasse (jsuis pas fan de dos crawlé, et bon quand la piscine est blindée c'est pas l'idéal), le souci c'est que je n'ai absolument aucune endurance : au bout de 50m, je suis essouflée, mal à la nuque (je tire trop sur la tête?), et mal aux cuisses (mouvements de poussée trop fort ?), et l'impression de couler à chaque mouvement.
que devrais-je travailler pour pouvoir faire 500 puis 1000 m en brasse sans être épuisée ?
le souffle? la technique ? ou peut-être suis-je juste pas faite pour la brasse (lol) ? (jai de bons cuissots bien lourds

Je trouve pas ca normal de ne pas réussir à acquérir une endurance en brasse, alors que je l'ai trouvée très rapidement en crawl.
Merci pr vos contributions !

12 commentaires

  

Bonjour Libellule,

Je te conseille ce site : http://www.natationpourtous.com

Tu peux aller dans l'onglet "technique". Il y à plusieurs page avec vidéos qui sont très intéressante.
  

  

Oui manifestement c'est un problème de technique et pas de condition physique! Chez moi c'est le contraire: mieux en brasse qu'en crawl, mais bon il y a fort longtemps je nageais en club, donc la technique en brasse je l'avais. En tout cas, j'espère que ça va le faire avec les liens de Smokeinthewater et que tu vas aussi t'amuser en brasse sans perdre ton souffle et sans douleur, que de la glisse! Bonne nage!
  

Bonjour Libellule. Je peux te faire profiter de ma modeste expérience, qui est exactement l'inverse de ton cas.
J'ai pratiqué pendant très longtemps uniquement de la brasse, en endurance (ou semie endurance), et me suis lancé depuis bientôt 2 ans dans une diversification de mes séances.
J'avais comme toi un gros problème d'endurance, mais en crawl donc.
Il m'était difficile de faire plus de 25m sans m'essoufler, et à 50m j'étais obligé de m'arrêter.
Mon problème venait en fait simplement de ma position dans l'eau, pas assez horizontale.
Mon centre de gravité était trop bas et je dépensais plus d'energie à faire en sorte que mes jambes ne coulent pas, qu'à avancer.
En brasse je n'avais pas du tout ce problème et ça m'a toujours paru très simple d'en faire en endurance.
En fait, je ne pense pas que ce soit si dur, à part si tu veux te lancer dans la brasse sportive de compétition qui elle est hyper compliquée, mais qui n'est pas vraiment adaptée à l'endurance.
Donc sans te connaitre ni t'avoir déjà vue nager, je pense aussi qu'il s'agit juste d'un problème de technique ou de synchronisation des mouvements.
Si en crawl on reste horizontal, en brasse il faut quand même faire léger un mouvement de bascule au moment de respirer (le haut du corps remonte et les jambes descendent, sans que ce soit trop incliné non plus).
Et normalement tu ne devrais pas avoir du tout mal à la nuque, car la tête ne doit pas pivoter (en brasse sportive ce sont les bras au retour qui soulèvent ton buste et ta tête, te permettant de sortir de l'eau et respirer ...
en endurance difficile de pousser à fond sur les bras pendant des kilomètres mais tu devrait quand même t'aider de tes bras et ne pas trop lever la tête).
Ce que je vois de temps en temps (pas plus tard que dimanche dernier pendant ma séance), ce sont des brasseurs qui sont pratiquement tout le temps horizontaux (qui donc ne basculent pas), et qui marquent presque un temps d'arrêt pendant la respiration. Puis ensuite se laissent "couler" pour faire une poussée sous l'eau. Ils dépensent visiblement une energie inutile pour remonter à l'horizontal à la surface, là aussi presque à l'arrêt.
Donc ce mouvement de bascule me semble primordial, que quelqu'un me dise si je me trompe. Mais là encore tu le fait peut être, donc c'est juste une hypothèse pour ton problème.
Il existe aussi des brasseurs "verticaux", mais alors là c'est vraiment le pire que l'on puisse faire : tête constamment hors de l'eau et jambes qui poussent surtout pour ne pas couler ...

Regardes le lien de Natation Pour Tous qu'a mis SmokeInTheWater, il peut effectivement t'être très utile.

Pour résumer ce n'est sans doute pas insurmontable, à la limite prend un ou 2 cours.
Et pour te rassurer je vois ça aussi en club, d'excellents crawleurs qui ont presque des difficultés en brasse ...
  

Merci pour vos liens, messages et conseils !

snoop : je crois comprendre ce que tu entends par "mouvement de bascule", et jcrois que c'est précisement ce qui me pose problème : ya un moment dans le cycle bras/jambe, ou je mets un gros coup d'énergie (notamment avec les cuisses), je sens qu'un gros muscle est sollicité à ce niveau, jsais pas trop si c'est normal...
jvais en tout cas lire sagement la doc fournie et retenter ca demain


ha, et niveau sollicitation musculaire bras/jambes, vous l'estimeriez à combien ? 50/50 ou 90/10 comme au crawl ?
l'allonge ou glisse après le mouvement pour expirer l'air au maximum c'est bien ou pas bien ?
j'ai le sentiment que ca me repose, mais je suis molle, donc je coule...

oui effectivement quand je vois mes camarades de lignes, j'ai aussi le sentiment qu'on peut être très inégal, et souvent dans le sens : crawl pour un "brasseur" (sic!): ok, mais brasse pour un crawluer: ca va pas du tout. Je voudrais pas rester sur cette impression qu'on est crawleur ou brasseur !

Merci encore!
  

Salut Lulu, voici ma modeste contribution en tant que petite nageuse de service, autodidacte, sachant que je faisais des séances intégralement en brasse non-stop, puis en crawl non-stop et maintenant les deux lorsque la brasse est possible (j'aime pas me sentir encombrante quand les lignes sont mal réparties).
Note que je nage pour le plaisir, le délassement, la glisse et les endorphines. Je suis paresseuse et douillette, je n'aime ni forcer ni avoir mal, je cherche toujours le plus confortable pour mon corps et il me le rend bien - jusqu'ici tout va bien.

Je rejoins Snoop pour le mouvement de bascule - léger, et le temps de glisse tout allongée bien étirée des orteils au front. Alors il se passe un truc au bas des reins et gainage, je dirais un "décambrage" qui réaligne le haut du corps en passe de sortir de l'eau. La tête n'a quasiment pas besoin de bouger (si tu regardes sous ton nez et pas loin devant).

Pour l'effort, je dirais qu'on est en effet dans du 90/10 en crawl et en 50/50 voire plus pour les jambes en brasse (ce serait pas LA nage essentiellement propulsée par les jambes ?). Ca n'engage que moi mais il me semble que plus tu mises sur les bras plus tu risques de te faire mal au dos/nuque à défaut de solliciter la gaine ventrale, de louper la glisse et de tricoter avec tes jambes. Pour moi, les bras accompagnent le redressement mais ne l'amorcent pas.

Voilà pour ma petite expérience... Et bienvenue à Paris
  

Je suis entièrement d'accord avec liesse et snoop77 et truite_saumonee.

Ce qui me semble important (inquiétant), c'est la douleur à la nuque ...
Problème technique


Pour la sollicitation, ce n'est pas 50/50 ou 90/10 mais 100% pour les quatre nages que tu dois rechercher.

L'allonge, oui c'est bien mais ton "repos" dois te servir à avancer (glisser
liesse) dans l'eau.
  

Je viens mettre la contribution ici! Mais sache que la brasse est le plus dur pour moi!
Je suis plutôt crawl et j'ai un plaisir d'enfant en faisant du pap! Même si de fois la fatigue ne me laisse pas. Bref, il y 2 semaines lors d'une séance club j'ai eu mal a la nuque- c'était je pense car je rentrais trop la tête en brasse( comme en ondulation ) et donc a force de faire ce mouvement j'avais trop mal le lendemain.
D'après moi on rentrait la tête avec le menton puis cela nous permet on suite de continuer l'ondulation.
Or l'ondulation n'est jamais guider par la tête, mais a partir du buste.
Je pense qu'effectivement c'est un problème de technique car de toutes les techniques que j'ai essayer en brasse j'avais jamais eu si mal.
Un très bon conseil utilise un pull boy!!!! Moi cela m'aide !
  

Truite_saumonée (j'aime le pseudo), à croire qu'on a la même conception de la natation, à la cool côté effort et chrono mais sérieux sur la technique

jsuis pas sure de tout comprendre sur la partie du "décambrage", jpense que je saisirai ca quand je retenterai la brasse à lafay.
oui effectivement je sens que je tire trop avec mes muscles à partir du buste (épaules, nuque), du coup cela dois me fatiguer inutilement..;jsuis tellement habituée à mobiliser à fond les ballons les bras en crawl que je dois déformer cela en brasse....organisation à revoir donc !
smokeinthewater: oui, 100% d'investissement, mais la répartition bras/jambes peut changer, tant qu'on arrive à 100%. je maitrise pas assez le mouvement de bascule et la bonne manière de mobiliser les cuisses, sur une longue distance.
ah d'ailleurs, j'ai calculé mes cycles de bras: sur 25m, j'en suis à 15...en poussant loin devant. notez que j'ai bien dit être mauvaise !!
Alex kl je sais pas trop comment te répondre, car je sais pas onduler non plus...enfin quand je tente ca ressemble à un crapaud qui fait du surplace haha
le pull boy comme en crawl pour travailler les bras et la position de la tête ?
  

Je disais ca par ce que en ce moment je travaille sur mes battements en crawl
  

Bonjour,

Si tu fais 15 cycles pour 25 mètres tu dois manquer de beaucoup d'efficacité et donc de glisse.
Il faut commencer par la base. Tu dis que tu manques de jambes et que tu forces trop avec le haut du corps...
Je te conseillerais donc de prendre une planche en la tenant de manière à être le plus horizontal possible et de faire des longueurs en jambe de brasse.

Cette exo te permettra de prendre conscience de la position à adopter en nage complète... C'est peut être pas amusant comme exo mais tu peux toujours essayer de te concentrer sur cette fameuse position horizontal et d'essayer de gagner en efficacité de glisse, c'est à dire qu'à chaque 25 mètres tu dois essayer de faire le minimum de coups de jambes de brasse possible...
Tu vas trouver un certains rythme qui t'aidera ensuite en nage complète.
Je pense qu'il faut prendre les choses une par une, ça peut être une piste pour commencer.

Si tu peux arriver à faire 10 cycles par 25, c'est déjà pas mal.
  

Merci pour ton éclairage Mirouf, jcrois que t'as pointé juste là. à titre de comparaison , en crawl pépère, j'en suis à 24 mouvements de bras, donc 12 cycles, on est bien loin du compte avec 15 en brasse en poussant loin devant.
effectivement je dois me reposer trop sur les bras et faire du sur-place! jvais bien morfler sur l'exercice que tu me conseilles,mais ca a l'air d'être le bon plan pour commencer à avoir une bonne position et rapidement pouvoir faire la nage complète !

En tous cas merci à tous pour vos contributions claires, précises et super rapides, c'est vraiment sympa de votre part. parce que bon, seule, c'est dur de voir ce qui cloche !
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant