Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 12 juillet 2011
posté par mart à 22:32

Comment nager a la mer ?

vu 42740 fois, followers=33
Bonjour

Je nage depuis des années uniquement en piscine cet été je pars a la mer et j'aimerai nager. Seulement je n'ai aucune idée comment nager, evaluer la distance, eviter au maximum d'avaler de l'eau, gerer les vagues...
Doit on faire plusieur allé retour ou bien partir sur une longue distance
Nager face a la mer ou sur le coté
Bref je n'ai vraiment aucune idée, cela peu paraitre bizarre comme question mais lorsque l'on nage qu'a la piscine la mer devient une grand inconnu, car d'habitude je fait trempéte dans l'eau.
Merci pour vos conseils

51 commentaires

  

Tu vas en méditerranée ou dans l'océan? je te conseille de ne pas te lancer comme ça tout seul.Au début nage là où c'est protégé, où il y a des surveillants de baignade qui surveillent, et ne vas pas au delà des limites des bouées.Après tu verras bien.Il vaut mieux ne jamais partir seul en mer en tous cas.
la mer ça porte mieux que la piscine, mais il y a des courants, et puis c'est beaucoup plus froid.
ca dépend aussi s'il y a des vagues ou pas...
  

Si tu vas nager en peine mer, faire très attention. Déjà difficile dévaluer distance et temps. Si tu ne sais pas te repérer par rapport à la course du soleil, ne pas partir sans montre. Pour les courants, tu prends un point de repère sur la côte et en nageant droit tu regardes si tu dérives et de combien. Nager le plus possible tête hors de l'eau, les objets flottants genre planche ou bateau ne sont pas identifiables au son, omnidirectionnel dans l'eau.

Perso, je nage et je plonge environ pendant 4 heures, je préviens donc avant de partir
et je donne une heure de retour. Par sécurité, nager à deux.

Porter un tee shirt peut aussi t'éviter de trop te refroidir et de te taper un bon coup de soleil. J'entends par là tee shirt de surf à défaut de combinaison.

Connaitre un peu la faune aquatique locale, banc de méduses et autres réjouissances.

Restez raisonnable, si tu n'as les capacités et l'expérience. On revient pas d'une noyade en mer...
  

bonjour,

un nageur nage toujours sur le coté, l'explication est très facile.

On nage à peu près 50m/30sec qui fait 100m dans une minute. oui, j'éxagère un peu, peut etre c pas 1min mais 1min30 boff, 2min boff.. disons que avec le courant ça fait 100m = 1min

si vous nagez 10min sans arrêt face à la mer, vous êtes 1km loin de coté... 20 min, et vous êtes 2km au loin... déjà, difficile à retourner.

puis, si une crampe ou un autre soucis à 2km de loin, qu est ce qui se passse?

connaissez-vous qq qui peut nager 2km dans 2min pour venir vous aider? vous aurez combien de temps avant de vous noyer? probablement on ne retrouvera même pas votre corps cher ami
vous avez entendu "c'est tjrs les meilleurs nageurs qui se noyent?" car le 2ème n'est jamais assez bon pour lui attrapper


dans la mer je choisis 2 points et je fais des allers-retours parallèle au coté, puis ça change d'après la mer, si l'eau est clair je fais des distances bla bla bla mais toujours parallèle au cote...
  

Oui en général suivre les côte, c'est vrai.
Si jamais tu suis un dauphin n'oublies pas que c'est son domaine et pas le tien
  

C'est bon vous m'avez fait peur mdr
Je vais continuer a barboter a la plage et nager en piscine
  

Oui, une bonne bouée avec un canard. La mer plus que la piscine est un environnement à prendre au sérieux
  

Eh bien,en te faisant peur, nous venons de te sauver la vie!!!!
  

Oui tout a fait, c'est vrai que ça donne a reflechir.
Les gens des villes pensent souvent que la mer et la montagne c'est sans danger
  

C'était en méditerranée, ou dans l'océan, que tu pensais nager?
  

Bonjour Mart,

je nage beaucoup en mer et voici les règles de sécurité que je respecte.
D'abord je ne me force pas à aller dans l'eau si je n'en ai pas envie ou si je ne me sens pas en forme. Il faut être très à l'écoute de son corps.
Ensuite, si je ne connais pas l'endroit, je lance un bout de bois et je regarde comment il dérive. Dans la mesure du possible, j'essaie de partir à contre-courant et de revenir dans le sens du courant.
Il est plus prudent de se renseigner auprès des surveillants, s'il y en a, pour connaitre les éventuels dangers du lieu.
Le mieux reste de longer la plage sans dépasser la bande des 300 mètres où les bateaux sont, en principe, interdits si c'est balisé.
Enfin, si je pars pour une longue distance, j'essaie d'être accompagnée ou j'indique toujours où je vais et les temps approximatifs que je compte mettre.
Pour les crampes, il est possible de nager uniquement avec les bras ou les jambes en attendant que cela passe, surtout ne pas s'affoler.
L'important en mer est de ne jamais paniquer et de savoir tenir compte des distances et du temps.
On a aussi parfois l'impression de ne pas avancer, c'est pourquoi il faut prendre un repère sur terre et regarder sa montre pour voir le temps écoulé.
Tu peux commencer en faisant de courtes distances et tu prendras confiance petit à petit sans te brusquer.
Tu verras c'est vraiment un grand plaisr.
  

Je vais en vacances a Saint Jean de Luz, je connais pas du tout par la bas.
Pour ce qui est des grampes j'ai l'habitude de nager d'une jambe quand ça m'arrive, car j'en ai regulierement.
En tout cas merci pour vos conseil, je verrai vraiment comment je sens le truc sur place tout en restant prudente avec tout ce que vous m'avez raconté.
  

Saint-jean-de-Luz, c'est l'océan, c'est un spot de surf comme Biarritz je crois, donc de grandes vagues et c'est remarquablement dangereux, on ne voudrait pas qu'il t'arrivât quelque chose, pour l'amour du ciel, ne te lance pas sans connaitre. Tu peux dans un premier temps te familiariser avec l'ambiance en regardant les magnifiques surfers(je ne sais pas pour saint Jean de Luz, mais le monde entier du Gotha du surf(Athlètes musclés magnifiques blonds (Bruns aussi comme le champion du monde ), aux cheveux décolorés par le sel, maillots longs caressant leurs genoux dorés)ne dédaigne pas venir s'entrainer à biarritz et sur la cote basque, donc dans un premier temps le conseil est de rester sur la plage à contempler le spectacle.J'ai cru comprendre que tu avais l'age adéquat pour d'éventuelles rencontres, ou alors, si tu es en difficulté à cause d'une crampe, ce que je ne te souhaite pas, arranges-toi pour que ce soit dans la vague d'un de ces héros tutoyant la mer.
Les surfers ont souvent les cheveux longs, ce qui leur donne l'air de venir d'ailleurs, quelqu'un sait pourquoi?
Contrairement aux nageurs qui ont les cheveux courts, à part Fabien Gilot je crois.
  

"Les surfers ont souvent les cheveux longs" Pas moi, j'aime bien voir les vagues arriver

Aller nager dans les grosses vagues...pas bonne idée, il faut une très très bonne condition physique, avoir l'habitude des vagues et éventuellement être bon en apnée, tu comprendras si tu te fais attraper par une vague. ce n'est pas de l'eau qui bouge, ce sont des murs. Le plus dur n'est pas d'y aller c'est d'en revenir.
Quand je suis allé à Bali, on surfait le matin et en fin d'après midi, on allait jouer dans les vagues mais tu comptes les vagues et tu ne passes pas celle du brisant. Le seul type qui passait et allait jouer avec, savait faire du bodysurf. Sinon tu restes dans la machine à laver et tu es trop fatigué pour en sortir.
Commence déjà sur le bord et vois si tu passes la mousse facilement. Ensuite essais de rester la tête hors de l'eau sur la première vague. Toujours de biais, jamais de face ou de dos.

pour revenir, tu attends une vague qui te convient et tu rames comme en surf ( crawl-la vague dans le dos )pour qu'elle te porte.
  

C'est formidable, ce site, il y a même des surfers...faut dire que pour surfer, il vaut mieux savoir nager...
  

Ca peut aider
  

Je suis très, mais alors très loin d'être assez bon pour pouvoir me risquer dans des vagues sur lesquelles on pourrait faire du 'bodysurf' mais j'ai ma petite expérience de vacancier en mer, et en général j'aime bien y nager également (genre traverser la crique ou contourner le petit cap pour aller voir dans la crique d'à côté, mais rarement sur plus longtemps qu'une demi-heure) et effectivement la question des 'vagues' (pour autant que l'on considère celles de la côte méditerranéenne comme telles) m'intrigue: ça fatigue et je me demande comment les nageurs en eau libre les gèrent: on passe en apnée par en-dessous? On cherche à éviter celles qui se brisent? Comment gère-ton son souffle? Il me semble que le problème doit être différent pour le surfer - qui veut essentiellement s'éloigner de la côte pour ensuite y revenir - et donc traverser la ligne des vagues - que pour le nageur qui voudrait longer la côte sur une plus ou moins grande distance - et qui doit gérer les vagues qui lui viennent dessus - où qui le soulèvent - de par le côté ... enfin, vous voyez ce que je veux dire?!?
Ne suffit - il pas tout simplement de s'éloigner assez de la côte pour nager dans une zone assez profonde pour qu'il n'y ait pas de vagues? C'est grosso modo ce que j'essaie de faire, mais évidemment cela demande une côte assez raide pour qu'on n'ait pas besoin de s'éloigner à des milles de la terre ferme (J'adore les Cinque Terre, en Italie, au sud de Gènes: on y plonge à la verticale dans l'eau, et pour les moins téméraires il y a des escaliers taillés dans les rochers ou des échelles comme dans les piscines)
  

Moi je crois qu'il faut essentiellement se laisser porter par les vagues le plus possible.Se battre contre, le combat est perdu d'avance.Ca dépend aussi dans quelle situation tu es, si tu nages longue distance pour le plaisir ou si tu es naufragé et perdu: Alors là, il vaut mieux faire la planche parait-il, choisir la situation d'attente la plus reposante.C'est ce qu'on conseille aussi à l'aventureux qui n'a pas mesuré les risques et se retrouve perdu en mer: le seul objectif est alors de tenir.S'accrocher à quelque chose ou faire la planche.
Quant à nager dans des vagues hautes, je préfére ne pas imaginer ce que cela pourrait donner pour moi...La survie serait de l'ordre de quelques minutes...L'océan est plein de marins perdus en mer...Brrr...Pour ça que les piscines d'eau de mer, finalement c'est pas si mal.J'admire beaucoup les types qui font de longues traversées d'eau libre, moi suis incapable.
  

Evidemment j'essaye de nager le moins souvent possible en naufragé
Supposons donc que je veuille le faire par plaisir.
  

Quand je pars pour le lever du soleil par exemple ( je parle de mer sans grosses vagues...mais avec requins et baracudas
je reste deux bonnes heures, nage pour aller au large puis dérive tranquille en vérifiant de temps en temps que je n'ai pas de visiteur.
Pour la nage en grosses vague, c'est vraiment pour le fun, le côté très physique. Il faut effectivement se servir des vagues, les couper de biais ou passer dessous. Attention aux lames de fond qui te plaquent au sol. Il m'est arrivé une ou deux fois de revenir, d'être recraché sur la plage après avoir été roulé sur une bonne distance.

Tu as raison aller de crique en crique est assez plaisant, j'ai aussi le souvenir d'accès à la mer avec une échelle plantée dans la roche, en Grèce. J'adore ça les jolis tombants, hop direct dans le grand bain !
  

La nage en mer est sans doute la natation que je préfère mais elle demande quelques précautions :
- respecter un temps maximum en fonction de la température de l'eau : 20 minutes dans une eau à 15/16 ° pour quelqu'un qui n'est pas habitué, c'est beaucoup;
-penser à s'hydrater, on perd beaucoup d'eau en mer;
- reconnaître les signaux d'alerte : une barre au-dessus des yeux, c'est sortie de l'eau;
- nager avec un bonnet de couleur vive et différente de celle des bouées : orange ou rose fluo, violet (éviter le vert, le jaune, le blanc);
-s'informer sur les heures des marées et sur leur amplitude ( un coeff 40 et un coeff 90 c'est pas pareil !)
- si on va loin (ce qui ne semble pas le cas de tous les nageurs qui ont répondu ici), se faire accompagner d'un kayakiste ou d'un petit bateau;
-adapter son style de nage : on lève la tête devant, on respire souvent devant;
-porter des lunettes adaptées (plus couvrantes que les suédoises);
-prendre des points fixes sur la côte;
- au départ, toujours nager dans la zone de bain délimitée par les bouées;
- et évidemment, respecter les fanions : vert OK, orange on fait attention, rouge on n'y va pas même si on est un nageur chevronné.
Enfin, être raisonnable : on peut commencer par une petite séance de 15 à 20 minutes pour voir, puis allonger un peu le temps, ou bien nager deux fois dans la journée. Savoir aussi que les femmes ayant une masse grasse un peu plus importante que les hommes, elles résistent mieux au froid
  

Merci pour tout vos conseil
je pars demain, mais si le temps est aussi pourri que cette semaine je pense pas que je mettrais en application vos conseil, il faudrait deja que j'arrive a y mettre un orteil
  

N'oublies pas que la température de l'air et celle de l'eau n'ont pas grand chose à voir

trouves toi un courant chaud...
  

Moi aussi je pars demain(Enfin aujourd'hui...)mais je vais en méditerranée again...Si je peux, j'irai nager chez Suzie avant.
  

Finalement la mer n'est pas si adaptée que cela pour la pratique de la natation.

J'ai une amie qui nage en mer été comme hiver mais elle s'est fait faire une combi sur mesure. En plus du froid l'hiver, l'été il y a des méduses il faut se protéger du soleil si on ne veut pas au mieux ressembler à un vieux marin breton au bout de quelques année ou dévellopper un cancer.
De plus la portance eau de mer + combi fait qu'on fait deux fois moins d'efforts pour nager et du coup sportivement c'est moins efficace
C'est dommage car j'habite à 10kms des plages de Cannes (c'est pourquoi je peux parler en connaissance de cause)
  

Je confirme, j'ai voulu tester durant mes vacances en Corse sur la plage de la Marana et ca peut être sympa quand on a une vraie mer d'huile.
sinon dès qu'il y a du clapos m'a donné le tournis. Au bout de 10 minutes, à longer le rivage j'étais malade.
Le plus logique serait d'aller au devant des vagues mais pas sur de longues distances.
  

coucou je suis originaire de Corse (et j'y habite) et l'année dernière j'allais une foi par semaine nager en mer avec mon club. Ce qu'on faisait? on longer la cote a environ 50metre du bord.Mais il faut faire attention aux méduses,aux vagues et aux rochers!!
  

J'en suis originaire aussi

A la marana au sud de bastia pas de risque avec les rochers, c'est une plage de sable.
moi le truc qui m'a gêné c'est vraiment les vagues qui viennent accentuer le roulis. Sinon niveau portance c'est nickel.
  

tu y habites à l'année? moi je suis originaire de Ile-Rousse plus précisément de Monticello en balagne,qui est une région très venteuse se qui explique pourquoi nous n'avons pas fait de sorties en mer cette année faute du vent!!
  

J'adhère totalement aux conseils d'hippopotame

Pour avoir testé cet été, je recommande le spot des ours blanc à Biarritz au port vieux, petite crique surveillée par des Mns (qui s'ennuient ferme) au pied du rocher de la vierge, on en sort pour rejoindre un gros cailloux à 400 mètres, la particularité c'est que par endroit on à pied.

Bien évidemment à éviter si la mer est démontée http://blog.surf-prevention.com/2010/...

Perso mon problème en mer c'est que comme on y flotte naturellement j'ai la sensation de ne pas pouvoir me noyer et donc de pouvoir nager toute la journée.
  

@Marieswim
Depuis la fin de mes etudes je vis à Paris.
J'y retroure dire bonjour à la famille. Et j'ai l'habitude de squatter la piscine de la Carbonite à Bastia, mais qui était fermé en Aout, du coup je me suis resolu à aller à celle du Fango.
Le truc genant avec la mer, outre les vagues, c'est aussi :
-le calcul des distances
-le gout de l'eau de mer. Moi qui ai souvent de l'eau dans la bouche ca me gène (mais bon c'est sans doute lié à ce premier test.)
  

@3r1c
Pour le gout dans la bouche nous avons opté pout le tuba frontal, bien plus pratique que le tuba traditionnel.
  

C'est vrai que le calcul des distances n'est pas évident sur des surfaces d'eau un peu plus étendues ( ça vaut pour les lacs aussi) Je tends à m'orienter au temps que je reste dans l'eau plutôt que sur des distances hypothétiques. Le goût de l'eau de mer, ouais, c'est pas forcément agréable, mais on s'habitue. Dans le temps le goût cloré des pisciene"s n'était guère meilleur. Je reste toujours étonné devant la fraicheur de l'eau dans les piscines modernes! On dirait du Vittel
  

"Je reste toujours étonné devant la fraicheur de l'eau dans les piscines modernes! On dirait du Vittel", le traitement à l'Ozone peut être
  

Ou le fait que beaucoup de personnes agées y vont. une eau trop chaude c'est pas bon pour le coeur.
  

On vient d'apprendre qu'un plaisancier tombé à l'eau au large de Cannes avait survécu dans la mer avec des creux de 5m, trés agitée mais pas trés froide(25°), pendant 3h, jusqu'à ce qu'on vienne le sauver. Il n'avait pas de gilet de sauvetage, rien du tout, il s'est juste laissé porter par la mer.
Les sauveteurs ont dit qu'il a survécu parce qu'il était sportif et en bonne santé, un nageur sans doute.
Il était vêtu de rouge, ce qui a aidé.
J'ai parlé aujourd'hui aux pompiers sauveteurs de la plage, ils font quelque chose comme 5 interventions graves par mois, l'été, personnes qui se noient, sont en difficultés...Ils ne savent pas souvent quelle est la suite, une fois les gens envoyés à l'hopital.Personne ne vient remercier les pompiers sauveteurs, enfin pas trés souvent...Quelques fois la personne ne peut pas...

Comme en montagne, les gens qui ont des problèmes sont ceux qui ne mesurent pas les risques, et se retrouvent d'un coup en mauvaise situation, à leur grand dam.
  

avatar de firdaws
firdaws
> 5 ans
un jeune homme raconte comment il a sauvé un nageur imprudent d'une mort certaine
  

Nouveau venu sur le forum , je viens de m'inscrire par challenge personnel sur un triathlon sprint .l'épreuve de natation aura lieu en mer sur le littoral nord.
Si les épreuves de vélo et de course à pieds ne me poseront pas de problème je pense , puisque je les pratique depuis de nombreuses années, par contre la natation c'est le hic , j'ai appris seulement à nager au moment de mon départ en retraite (J'ai maintenant 65 ans) Je suis un petit gabarit 53 kg 1,67 mètre , habitué aux sports d'endurance , je n'ai pas 1 gramme de graisse.
Maintenant à force d'entrainement et de temps disponible , j'arrive à faire 1000 mètres tout les 2 jours en piscine en crawl 2 temps et sans m'arrêter , mais à vitesse d'escargot , je mets 40 minutes pour faire cette distance...
Inutile de vous dire que l'épreuve de natation de 750 mètres me fait peur .
Je serai pratiquement dans l'eau une demi heure ,avec les vagues , la température de l'eau ,pas de graisse pour me protéger et le stress en plus .Je me pose la question est-ce vraiment raisonnable ?
Mais ce qui me fait pencher la balance dans l'autre sens , c'est le port de la combinaison. J'ai investi dans une combinaison néoprène ,que j'ai déjà essayé en mer lors d'un voyage aux Canaries en janvier , j'ai nager 300 à 400 mètres ,la nage m'a paru plus facile qu'en piscine ,il faut dire que la mer était relativement calme
ce jour là ...



Merci de me donner un avis ?




image



image
  

Bonjour à tous,

Amoureux de la mer, co fondateur du longe cote en 2007, je suis dans l'eau de mer, de la mer du nord, 52 semaines par an 3 fois par semaine, de jour et de nuit.

Le longe cote , c'est du trail aquatique, on marche, on court et parfois on nage, on palme, l’équipe d'encadrement pour l'entrainement secu par exemple.

La particularité de Dunkerque est d'avoir un fort courant latéral parallèle à la cote donc "relativement" facile à gérer et à prendre en compte.

Je me permettrai d'ajouter à toutes les règles énoncées pour la nage en mer au risque de heurter les adeptes de la natation pure...

Pour débuter mettre une combinaison pour se prémunir de l'hypothermie, du soleil, des méduses, longer la cote (plage, rester où on a pied) et si on est seul ne jamais s'en éloigner, attention aux courants, nager dans les eaux de baignades dont les dangers sont répertories.

Dans la phase decouverte du spot de pratique, tester avec des palmes mais attention en mer les conditions changent "à la minute", attention aux bascules de marées.
Chez nous c'est tres sympa sur maree montante de partir face aux vagues et de revenir "avec", ou de nager dans le courant... et de faire le retour en footing sur la plage.

Concernant la dimension sportive, les conditions météo du jour en décident...

Se munir d'un moyen d'alerte, telephone etanche, vhf, dans une sacoche etanche, partir en binome.

Par "gros temp"s chez nous c''est "possible" rock n roll avec les moyens adaptés, une équipe et un scooter de mer en secu...
Dans les landes ce n'est pas un scooter qu'il faudrait mais un helico pour revenir sur la plage, si vous avez survecu aux Murs en vous mettant à l'eau...

Avant tout avoir une parfaite connaissance du lieu, prevenir, idealement jamais seul, ne pas se mentir sur sa condition, ne pas vouloir faire un chrono, ou relever un defi perso sans avoir pris toutes les precautions et plus encore, respect de soi, du milieu, humilité, la vie est belle et precieuse.

La mer comme la montagne, c'est magique mais risqué on ne peut pas tout prevoir et il faut donc s'adapter, anticiper,

Mais quel bonheur! Contre les vagues àl'Ame,

Pour prendre contact avec le milieu si vous avez dans votre coin un club de longecote ou de marche aquatique... allez essayer vous ne serez pas seul et pourrez prendre des informations
(voir club d'apnee, de plongée,de triathlon, de surf...)

Longe cote porte de la Mer...

Sportivement

Jean-paul

  

Je fait de la natation depuis 4 ans est je sais pas si en mer c pareil que en piscine je vais en mer mediteraner et on ma dit qui a beaucoup de vague auriez vous des conseil a me donner merci d avance
  

Bah, finalement en Méditerranée les vagues c'est pas si grave que ça... (côté Atlantique c'est bien plus agité) Cela dépend beaucoup d'où tu vas et de ce que tu veux faire. Le mieux c'est toujours de demander conseil sur place (si c'est une plage gardée). Ou peut-être qu'il y a une association de sauvetage en mer du côté où tu vas (je ne sais pas comment c'est organisé en France). Normalement ils pourront te renseigner sur les conditions de nage. Mais de toute façon cela dépend toujours de la météo du jour, donc pas besoin de te faire la tête trop longtemps avant de partir. Grosso modo, si c'est juste pour nager un peu le long de la côte, d'une crique à l'autre, c'est faisable pour tout le monde qui a un peu de pratique. Mais il y a des nageurs en eau libre ici qui peuvent certainement mieux te conseiller.
  

Nage de préférence le matin ou en fin de journée, car l'après midi tu as davantage de vagues.
  

Merci les gent pour vos conseil . PS il a une zone surveillier et une autre nous surveiler mes moi perso j irait la ou c surveillier et je vais la bh pour nager du moin si c possible avc les vague et tout sa parce que moi je vais plutot la ou j ais pas pieds et je sais pas si c une bonne idee
  

avatar de corsairebasque
Corsairebasque
> 2 ans
Ancien scaphandrier professionnel classe 3 j'habite a Ciboure ( St Jean De Luz) j'ai un âge avancé et je nage été çomme hiver en mer le seul & unique conseil a donner c'est a la base de bien se connaitre physiquement de commencer effectivement dans la zone des 300 m même si au début et tres vite apres pour un bon nageur on est tenter de se lancer faire des longueurs avec ou sans palmes avec bras seulement et ensuite jambes seulement ceci est astreignant mais absolument necessaire prendre conscience des le debut de son poids apparent dans l'eau et ne pas se sentir idiot a rester sur le dos immobile s'habituer aussi petit a petit a inspirer une petite quantite d'eau de mer et la rejeter si vous nagez en crawl ( le plus efficace pour de longues distances ) prenez desuite un ryhtme que vous tiendrez sans vous sentir essouflé garder toujours en memoire de bien inspirer et expirer naturellement sans forcer dès que vous etes essouflé en mer arrêté tout mettez vous sur le dos attendez ca revient tres vite en général ne vous decouragez pas tout le monde et même les meilleurs nageurs du monde ont TOUS doutés un jour ou l'autre fixez vous des objectifs realistes au debut meme si vous avez l'impression que vous pourriez en faire plus voilà les bases essentielles pour debuter bien entendu je ne parlerai pas des conditions météo ça va de sois écoutez votre mental ne vous surestimé pas c'est idiot mais on a trop tendance a croire que ......!!
Voilà quand a moi a 68 ans je ( donc je dois être un bon nageur !!! Car je suis un vieux nageur ) je continue et je continuerai tant que je peux a me faire plaisir sur des distances variables car une ou deux fois par mois l'été je nage de 1 à 2 hres sans problème parfois c'est fastidieux mais tellement bon pour le moral et la santé .bienvenu au club des hommes libres
  

avatar de labg.com
LaBg.com
> 1 an
Si tu veux nager il faux deja bien nager a la pisicne
et tu dois avoir des conditions physiques tu attends la vague qui vient vers toi pour que tu prends ta planche de surf et tu te glisses sous la vague(si les vagues sont bien grandes et grosses )
;p il faux allez dans les grosses vagues pour faire du surf ( tout, le monde le sait mddrr) mais ce qu'il ne faut pas oublier c'est de prendre de la hauteur pour effectuer du beau surf donc voila PRENEZ DE LA HAUTEUR SI VOUS AVEZ DES PLANCHES DE SURF !!!! prenez de la hauteur à fin de effectuer une belle montee d vague donc voila byee
  

moi je suis habituer a nager j habite a nice tout les midi je vais nager je sais tres bien nager je suis un pro
  


Ah c'était donc toi le PRO niçois que j'ai rencontré hier midi




image
  

avatar de jaims07
Jaims07
9 mois
La mer te lance tjrs un féfi,mais ne cherche pas à le relever à tt prix car le faire c'est prendre de gros risques: l'un des grands défis de la mer c'est de te pousser à faire ce que t'as pas l'habitude de faire donc suis attentivement les conseils des maîtres et surtout ceux des personnes qui ont frollé une ou deux fois la mort,ils te dirons ne fais pas ci ne fais pas ça, tu gagneras en expérience sans même s'être aventuré à quoique ce soit.
  

avatar de jaims07
Jaims07
9 mois
Svp qu'est-ce ça fait de sauver une personne et comment le fait-on par contact direct?
  

Bonjour,
Je faisais parti d'un club il y a très longtemps.
je vais souvent en mer méditerranée dès que je peux...
L'été, lorsque la mer est calme je peux aller loin mais en nageant le long des bouées (bien sûr pas collée) pour avoir un repère au cas où car j'y vais très tôt et il n'y a pas encore de maitres-nageurs, ou bien je vais au large et nage le long de la rive... Je ne pratique que la brasse coulée, le crawl, c'est pas le top. Vous me direz que c'est trop facile, mais je n'ai plus le même "physique".
J'ai repris l'endurance depuis 3 ans.
Il a plusieurs années de ça, j'ai fait l'expérience en allant au bassin d'arcachon, j'étais dans la base surveillée, résultat : il y avait beaucoup de vagues et j'ai galéré pour revenir, j'ai du nager sous l'eau jusqu'à froler le fond !
Maintenant il existe des bouées de sécurité que l'on attache à la taille (on peut en trouver sur amazon ou d'autres sites)
Il y a 15 jours, je suis allée du côté de Narbonne : 15°, en maillot, je ne crains pas l'eau.
Mais on m'a conseillé d'acheter une combi pour les traversées de lac..., surtout en altitude.
  

Avez vous des idées de "spots" de Nage autour de Marseille ? (de la côte bleu à Marseille)

En vous remerciant par avance.

loic.
  

Salut, perso il y a des années que je nage en mer, en général 1 à 2 heures max.
vu que j'y vais seul et plutôt au lever du soleil (sauf en hiver où je pars plus tard) j'ai pour règle de sécurité, de ne pas aller vers le larg, mais de nager parallèlement et près du bord.
Cela permet aussi de pointer les longeurs avec des points de repère sur la terre. (Puis de les reporter sur Google).

Et si tu as l'occasion de le faire ; en été, au lever du soleil, la mer pour toi presque tout seul : c'est le foot absolu. Sensation de nature pure .

(L'hiver avec une combi bien sûr... bien que je vois parfois des filles assurer en shorty jusqu'à novembre...)

Bonne nages à toi !
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant