Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
lundi 20 juin 2011
posté par enzo à 16:52

VMA en natation.

vu 2510 fois, followers=3
Vitesse max aérobie.

En course à pieds pour évoluer, éviter les blessures.... on doit s'entraîner 70-80% du temps en endurance aérobie ( 80% max. de fc max ).
Ce travail aérobie améliore (ça prend du temps bien sûr ) l'irrigation des muscles... ( le corps fabrique qqc.. )... donc muscles plus performants.

Et en natation, est-ce idem.

Si oui, il faudrait s'entraîner avec un cardio, pour éviter les blessures, évolution musculaires dorsaux...??

Autre turlupinations, si je nage en crawl endurance, lors de la culbute je passe certainement chaque fois en résistance???

8 commentaires

  

Je ne comprends pas ta dernière phrase :
'Si je nage en crawl endurance, lors de la culbute je passe certainement chaque fois en résistance?'
  

Bhein oui, la FC monte à chaque culbute mais de combien??

Faudrait un cardio.
  

  

Fréquence cardiaque.

La culbute ne devrait pas avoir d'influence sur ta FC, ou alors il faut revoir ta technique.
  

Ta fréquence cardiaque augmente lors de la culbute parce que tu manques d'oxygène ?
T'as pas pris une bonne réserve d'oxygène avant de culbuter ?
  

Testez vous mêmes avec un cardio,

vous verrez votre FC monter...

rien à faire, pour enchaîner une culbutes après une longueur, une multitude de muscles supplémentaires se mettent au travail.... faut les nourrir en O2.
  

Travail en aérobie runnig, avantage musculaire.

A - Amélioration de la circulation sanguine avec un développement et une meilleure utilisation du réseau des petits vaisseaux capillaires, augmentant ainsi la quantité d’oxygène dont pourront disposer les cellules musculaires. La cellule musculaire étant le siége des différents processus physiologiques permettant de transformer les aliments en énergie "contractile" . Voir oxygène



B - Transformation des caractéristiques de certaines fibres musculaires dites ’’intermédiaires’’ avec notamment une augmentation du nombre de mitochondries. La mitochondrie étant considérées comme la « centrale énergétique » de la cellule, car c'est là que se déroulent les dernières étapes qui permettent de transformer l'énergie des molécules organiques issues de la digestion (glucose) en énergie directement utilisable par la cellule (ATP). Voir aussi Wikipédia


Est-ce pareil en natation??
  

Il faut les nourrir en O2 parce que le nageur doit rester longtemps sous l'eau suite à une culbute.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant