Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 25 janvier 2011
posté par garp à 10:43

Performance et montagne et globules rouge

vu 26980 fois, followers=9
J'étais en montagne durant une semaine à 2000m d'altitude et je me suis entraîné, en plus du ski, tous les jours à courir 30min en salle.
En revenant à Paris, j'ai constaté moins d'essoufflement durant l'effort, et une endurance accrue dès le lendemain de mon arrivée lors de ma première séance de piscine.
Dix jours ont passé et j'ai réussi une séance comme il ne m'en était pas arrivée depuis au moins quatre mois : 3000m en 1h05
On m'a expliqué que c'était l'augmentation de globules rouge qui en était la cause.
Quelqu'un sait-il pourquoi ? Est-ce seulement l'apport en oxygène ?
Et surtout, l'effet "dopage" dure combien de temps afin que j'en profite un maximum?

Merci

25 commentaires

  

je suis pas expert mais c'est un phénomène connu et utilisé par beaucoup de sportif avant les compétitions,

en altitude l oxygène se fait plus rare, le corps réagi et produit plus de globules rouges pour le transport de l oxygène...
au début on respire mal la haut
(moins d oxygene....)
ensuite on retrouve un souffle "normal"... (une fois que le corps a produits des globules en plus)

Quand on redescend le surplus de globules et d'oxygene (et donc d'oxygene transporter jusqu au organes) se fait sentir et l'on "respire" encore mieux...

Parfois même certains compétiteur on été soupçonné de dopage à cause d'un trop gros taux de globule rouge....

je pense que l'effet dopage durera plus ou moins longtemps en fonction du nombre de globules rouges produits en plus
et que ça devrait durer au plus quelques semaines...


  

Garp : Je constate que ta performance a augmenté de 25%. C'est beaucoup.

On peut acheter un simulateur d’altitude. C’est une tente où l’on peut dormir la nuit.
Altitude chamber : http://www.go2altitude.com/research_e...

Maintenant, je comprends pourquoi la belle savoyarde Fanfan, aux yeux turquoise (c’est elle qui le dit, à être vérifé)
comme les eaux de Cuba, réussit à aligner des séances de 4 000m sans même transpirer.

En hiver, la belle Fanfan pratique les battements de jambes dans sa petite baignoire alpestre causant fréquemment des inondations de sa salle de bain, mais ça c’est une autre histoire.
  

Désolé de vous contredire les gars, mais cela ne fonctionne pas comme cela. Avant d'obtenir une augmentation significative du nombre des globules rouges, il faut passer des semaines, voire des mois en altitude, et le tout à plus de 5000 mètres. En tant que savoyard je connais bien le problème, et j'ai travaillé sur ce sujet avec des confrères de l'INSEP et du CNRS. J'ai vécu les 2/3 de ma vie à plus de 2000 mètres d'altitude. Avant de partir en saison de ski, je me faisais une prise de sang, et une au retour. Bilan : aucun globule rouge en plus, mais un taux d'hémoglobine par contre amélioré (cela sert au transport de l'oxygène aux muscles). En résumé les bienfaits des stages en altitude sont bien réels, à condition de s'y entrainer en endurance, et, passée une période de ré-acclimatement en plaine, ne durent que l'équivalent de la période passée en altitude. Le premier seuil d'acclimatement ne survient qu'au bout de 3 semaines, puis de 2 mois.. etc. Il faut passer beaucoup de temps en altitude pour en ressentir les bienfaits, et tout le monde ne le supporte pas. Une polémique fait d'ailleurs actuellement rage, à savoir que l'entrainement en altitude ne sert.. que pour les efforts en altitude. C'est bien connu que les coureurs cyclistes colombiens excellaient dans les cols, mais peinaient grandement à suivre le peloton en plaine. En montagne cela monte ou descend, mais c'est rarement plat. Pour rouler vite sur le plat, il faut faire du plat !
Les Dauphins du TOEC montaient chaque hiver à Val d'Isère s'entrainer. Ils n'étaient pas du tout acclimatés, mais envoyaient de suite des séries impressionnantes et des longueurs en apnée terrifiantes. Tout simplement grâce à leur entrainement quotidien et à leur excellente VO2 max.
Voilà, on peut toujours rêver, mais ce n'est que pure subjectivité ! Vous pouvez toujours essayer la margarita, pour le matou cela semble marcher..
Dr House
  

Au risque de te décevoir garp, le corps humain a besoin de plus de temps pour s'adapter à l'altitude.
IL faut compter environ 3 semaines pour commencer à produire plus de globules rouges, avant cette période tu subis plus les effets négatifs.
Par contre, une semaine au grand air à ne faire que du sport permet de nettoyer le corps et vider la tête. Car rien de pire que la routine^^.
  

Alors, peut-on dire que le séjour alpestre a créé un effet placebo chez Garp ?
Si c'est vrai, le placebo est bien utile quand même.
  

J'ai passé toute mon enfance et ma jeunesse en altitude(région de Serre chevalier),à faire du ski plusieurs fois par semaine, quelques fois j'allais à paris à noel, ce genre de choses, et je croyais mourir étouffée.

Je me suis mise à la natation à Paris et je pense que si j'arrive à nager assez bien maintenant, longtemps après,c'est grace à tous ces efforts que j'ai fait durant si longtemps en altitude(même quand je vivais à paris je retournais toujours là bas durant de longues périodes).

Après je mettais environ 48h à m'adapter à l'altitude en retournant "au pays",et nager comme à Paris.

je pense que même un tout petit séjour de 10jours en altitude fait ressentir des sensations de facilité quelques jours après le retour en plaine
  

héhé on dirai que docteur house est un vrai docteur
mais en quoi ?
...

conclusion, garp
tes perfs natation sont juste du au faite que t as pris des vacances d'une part
et qu elles était plutôt sportive d autre part.... et non au fait qu'elles était en altitude
...
d'après nos doc, leur études, et nos habitant de haute montagnes
...

désolé donc pour les conneries que j'aurais pu écrire
hein comme je l'ai dis, je suis pas, mais alors pas du tout un expert
...
  

@ Fifi et Dr House

Merci
En effet durant cette semaine en altitude, j'ai mangé léger, pas bu d'alcool, ai fait du ski non stop durant 6heures par jour puis ait fait une heure de cardio tout les jours en courant, ramant et steppant, puis hammam, sauna, histoire de se détendre et éliminer les toxines. j'ai pu voir la différence entre le premier jour et le dernier. Et maintenant aussi en piscine.
Donc un conseil, faire un stage remise en forme à la montagne ça a l'air de marcher.
Je vais me remettre à courir plus souvent aussi, ça fait du bien.

En tout cas Dr House, c'est encourageant car cela veut dire qu'il ne tient qu'à moi de continuer à ce niveau là et de maintenir les bénéfices de ce séjour.
Je vais essayer la margarita pendant la nage, comme Catman et je vous tiendrais au courant
  

garp il me semble pour t' avoir vu récemment que ce séjour a eu aussi un effet bénéfique sur ton poids. Attention, je ne dis pas que tu avais une surcharge pondérale mais ta silhouette semble s' être affinée donc quelques kilogs en moins ça joue peut être aussi sur l' amélioration de tes performances

P.S. Avec la réputation que vous êtes en train de me tailler, c' est tout juste si on ne va pas me faire souffler dans le ballon à l' entrée de chaque piscine

Alors que je n' ai pour unique compagne dans les bassins qu' une bouteille d' eau
  

garp, quelque chose qu'à rien à voir: Ton pseudo, c'est à cause du"monde selon garp"?
  

@ papillonista
oui, John Irving, ce livre m'a bouleversé. "Une prière pour Owen" aussi, malheureusement, il n'est jamais revenu à ce niveau de conteur.
En plus je trouve l'origine du prénom "Garp" drôle vu que c'est les derniers mots de son père avant de mourir au moment de sa conception. hihihi
et papillonsita c'est dû à une certaine forme de nage ou à une amour immodéré des lépidoptères ?

@Nageurfélin
Quel sens de l'observation !!!! arrête de boire...la tasse SM

En tout cas, j'ai réitéré mes 3000m en 1h05 hier soir, mais là c'était plus tendu sur la fin, je me suis un peu forcé et j'ai fini la séance en brasse. Donc ça y'est la fatigue et l'air parisien m'ont peut-être déjà rattrapé !
  

J'ai "Hotel new hampshire"sur ma table de chevêt(enfin en dessous,)et pas de temps pour le lire...Mais ça va se faire.
Papillonsita,comme tu as écrit, c'estmieux que Papillonista...Non, c'est la première connerie qui m'est passé par la tête.J'aurais voulu trouver"Vieilledinde"ou"swimmingpoule",beaucoup mieux, mais déjà pris...
Je vois que tu fais des perfs,3000m en 1h05,c'est pas mal.Si tu veux faire des progrès, parait il, il faut pas tout nager à la même vitesse,de temps à autres fais une série de sprints, tu peux alterner, sprint sur 25m,cool sur 25m, etc...Tu peux même faire des sprints sur 12,50m.(sprint=tu essaies de nager au dessus de l'eau, avec un battement plus accentuépour avancer aussi avec les jambes.
  

c'est ce que je fais en alternant crawl pullbuoy et brasse
je vais continuer aussi à être souple sur les épaules. Peut-être un jour pourras-tu me donner un vrai cours
  

Un peu plus et je te voyais hier à Berlioux!!!je ne manquerai pas de regarder comment tu nages maintenant et te demanderai la permission avant de te donner mes impressions.

Tu peux améliorer la souplesse des épaules en faisant des étirements des épaules à sec(je vais l'expliquer mal mais peut être Fifi, ou Klapo, ou Borboleta pourront mieux expliquer

Contre un mur, en biais, une épaule après l'autre l'épaule s'appuie contre le mur et tu fais une torsion légère, il ne faut pas que ça devienne difficile, tu étires les ligaments.tu as dû voir des nageurs le faire parfois après ou avant séance(plutot après je crois)

A bientôt sur un bassin.
  

Tu peux faire du sprint sans pull buoy aussi, car dans le sprint, on "met les jambes"(comptent beaucoup en sprint)
  

à bientôt !
  

à bientôt aussi
...
  

Alain Bernard et plusieurs nageurs français viennent de terminer un entraînement en altitude (2 000m) au Mexique.
Ce séjour aura un effet placebo pour la prochaine compétition à Shanghai parce qu'ils ne gagneront pas plus de globule rouge, selon doctor House.

Pour que le placebo fonctionne à Shanghai, ne révélez pas cette vérité à Alain Bernard.


Site Facebook d'Alain Bernard : http://www.facebook.com/#!/alainbernard.officiel
Évidemment, cet hyperlien ne fonctionne pas ici.
Faites une copie et coller de l'URL.
  

vous avez commencé à me faire peur
vous vous dopez aussi?


en faite pour qq qui est habitué à une ville avec un bas altitude comme paris par exemple (max130m au montmarte) une vacance des montagnes avent les competitions augmente les performances. car plus on monte, plus le niveau d'oxygène diminue. donc le corps produit plus d'hémoglobine (le bla bla dans les globules rouges pour porter l'oxygène) pour porter plus d'oxygène. et après votre corps s'adapte à nouveau à paris en détruisant cette partie d'hémoglobine qui étaient trop, en faite, on ne fait pas une effort pour les detruire mais on ne les renouvelle pas. la vie moyenne d'une globule rouge en bonne santé et en bonne forme est 120 jours. le 121ème votre corps recommence à produire vos sympas gr à l'ancienne


c'est pour cela les footballeurs préferent la suisse, l'allemagne etc pour leurs préparation avant la saison. pour une équipe au niveau de la mer, c'est toujours difficile les matchs des villes de montagnes.

si vous vivez déjà à 2000m, ça ne donne pas grande chose une vacances à 2000m, à part une teint bronzé
ce sont les changements qui transforment le corps.

une autre méthode, -les rumeurs- disent qu'il y a des sportifs qui font aspirés une partie de leurs sang et les faites congéler pendant qq mois. puis le corps se repare, et si on décongèle le sang et on rajoute au corps, vous avez un corps de hulk avec des tests de dopage négatif ou bien on fait des erreurs de calculs et votre corps s'explose


j'ai adoré les explications de dr house aussi merci merci
  

Ace : Je te prie de lire le message du Doc House au début de ce fil.
Ensuite, dis-moi ce que tu en penses.

On se tutoie sur ce site de nageurs prolétaires.
  

Selon un entraîneur canadien que je rencontre au café où je fais la sieste à midi
, pour être efficace, l’entraînement en altitude doit répondre aux critères suivants :
1- Six semaines d’entraînement en altitude avec des incrémentations en élévation au fur et à mesure
2- Une semaine de repos au niveau de la mer
3- Quatre semaines de compétition lorsque l’athlète bénéficie de l’apport d’oxygène des globules rouges

Le reste c'est du bullshit.
  

bullshit ? si tu traduisais ça en FR ca donnerai quoi?
...
  

Bullshit = Du n'importe quoi.
Bullshitter = Raconter des bêtises, raconter des c.....ries.
  

et si on met un espace entre bull et shit?
...
  

Attention au propos déplacés ainsi que au spam.

Cdlt,
Oléum.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant