Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 23 mars 2010
posté par enzo à 18:43

Echauffement pour un 1500m NL.

vu 7163 fois, followers=16
Bonsoir,

faisant régulièrement des 1500m endurance, j'aimerai connaître la distance à parcourir en échauffement ( et si je dois varier les nages ).

Habituellement je m'échauffe 200m et ça va bien mais ces derniers temps lorsque je commence mon endurance, je suis contraint de m'arrêter entre 200 et 500m, j'ai l'mpression d'étouffer?!? c'est pas agréable comme sensation.

Après un arrêt, je redémarre mais doucement GRR puis la séance se passe sans problème.
De la je vais beaucoup moins vite qu'ordinairement?

Avez-vous déjà ressenti cela??

36 commentaires

  

Bonsoir enzo,

Ce n'est pas assez !! Il faudrait faire encore 200m à un rythme un peu soutenu, du genre 50 endu puis 50 sprint X 2

Tu pourras plus facilement attaquer les 1500 !

Bonne nage,
  

ok,

ma prochaine séance de 1500, j'essaye ça.

merci
  

Un bon échauffement c'est au minimum 15'. Faut pas l'oublier. Il faut laisser les muscles se chauffer et les pulsations monter progressivement. Ce phénomène n'arrive pas avant au moins 10' à 12' d'effort progressif.

Y a qu'en natation qu'on voit tant de personnes qui se jettent à l'eau à bloc dès la première longueur
Comme si en course à pied, on commencait sa séance par des sprints...:-0
  

je m'échauffe sur 600 mètres, avant lde lacher les chevaux
  

Ce phénomène n'arrive pas avant au moins 10' à 12' d'effort progressif.

le phénomène c'est de la sensation d'étouffement dont je parle tout en haut?

15', cela fait aux alentours de 700m.

Ok je mettrais ça en pratique, d'habitude je ne m'échauffais pas trop par économie d'énergie pour mon endurance
  

D'accord avec Klapo.
Tu fais des exercices souples pour mettre en route la machine doucement. Ca ne doit pas te crever.
J'aime bien faire quelques exercices qui font travailler les jambes, quand je commence à être un peu échauffée: ça allume bien le cardio^^.
Je pense qu'on doit sentir la différence à un moment: plus d'aisance respiratoire, plus de souplesse dans les bras, capacité de pouvoir accélérer facilement... par exemple.
  

Et plus tu vieillis, plus tu as besoin d'un échauffement long je trouve, dans tous les sports d'ailleurs! celà dit ça vaut surtout à mon avis pour faire des sprints après mais si tu fais un 1500m, faire 400 à 600m d'échauffement varié ( genre 400 4nages avec 200 battements par ex) doit suffire.
  

Et plus tu vieillis, plus tu as besoin d'un échauffement long je trouve, dans tous les sports d'ailleurs!
Non, je ne vais pas faire dérailler ce sujet.
Quoique...
Ploufplouf...Tu vieillis? Ah ouais, 2010 ans quand même... Tu sais de quoi tu causes
!
  

@ enzo:

non ce n'est pas du tout une sensation d'étouffement dont je parle mais au contraire d'echauffement du corps (dans le sens propre du terme) cad sudation principalement et aisance respiratoire. Tu peux essayer sur un vélo d'apt ou bien en joggant tranquillement pour voir au bout de combien de minutes tu commences à sentir ton corps "chauffer" gentiment,
  

@ ploufplouf,
" "Et plus tu vieillis, plus tu as besoin d'un échauffement long je trouve, dans tous les sports d'ailleurs!" "

Ce n'est pas une généralité, si ton corps était habitué aux rythmes et aux fréquences d'entraînement !!

Si tu faisais par semaine :
Un minimum de 20 kms en VTT + un minimun de 5 Heures de natation + un minimun de 5 tours de stade !!

Je ne vois pas pourquoi, tu as besoin d'un échauffement plus long que les autres ??

Et je referme la parenthèse parce que Hors sujet....
  

Certes il ne faut pas géneraliser, çà dépend en effet de ton historique sportif, de tes blessures, de tes gènes et gênes éventuelles( arthroses, blessures, tendinites, etc..) mais d'après mon expérience personnelle et qui m'est propre à moi même intrinséquement, une chose est sûre : il ne faut pas négliger l'échauffement et même si la natation est plutôt un sport " doux" pour les articulations entre autre, si tu es parti pour faire un effort violent, genre séries de sprint, vaut mieux t'échauffer correctement avant! c'est ce que je fais perso en tout cas, trop peur de me blesser et de ne plus pouvoir rien faire pendant des semaines!
Pour répondre à ta remarque, j'ai eu beau faire 8 à 10 scéances de sport par sem pendant longtemps., natation/vélo/course à pieds y compris, il n'en reste pas moins que j'ai besoin de plus d'échauffement qu'avant, mais après chacun fait comme il le sent, faut écouter son corps...fin de la parenthèse Hors sujet.
  

J'ai essayé une bon échauffement mais aujourd'hui j'ai nagé avec plaquette PB et élasique,

bref j'ai fais 600m échauffement,

100 brasse, 100 dos, 100 crawl, 100 brasse, 100 dos, 100 crawl d'une traite.

Il est vai qu'après 500m je me sentais assez à l'aise et en déça en difficulté.

Reste à tester pour mon endurance.

  

Bon voici,

je me suis échauffé sur 600m :

100 brasse, 100 dos, 100 brasse, 100 dos, 100 brasse, 100 dos.

Puis 5' repos et un coup d'eau.

Puis 1500m crawl d'une traite sans m'arrêter.

Il est vrai que je n'ai pas été contraint à m'arrêtér
par contre avec ma montre pool mate j'ai constaté que je mettais en moyenne 1 cycle de bras supplémentaire au 50m que d'habitude??

C'est dû peut-être à mon long échauffement?
  

Perso l'échauffement c'est 500 ou 700 NL ( en 10'' ou 14'') recherche de glisse au début et accélération progressive, puis 100 brasse, 100 dos, 100 brasse, 100 dos ... Et après je commence l'entrainement ...
Il faut faire attention à partir très doucement. Je fais aussi un peu de cap et là c'est encore pire il faut vraiment partir au ralenti. Tout est question de FC. Il faut pas monter dans les tours au début sinon le moteur casse et la séance se finit très rapidement ...
  

1100m d'échauffement!

c'est pas un peu beaucoup?
mais bon apparemment ça marche bien pour toi.
  

Je fais aussi un peu de cap

C'est quoi le cap?
  

1000m d'echauffement ca me parait un minimum pour un entrainement de natation standard (des series, des bras, des jambes). Mais ce n'est pas le genre de seance qui te concerne.
Le probleme c'est qu'a mon avis ton objectif n'est pas clairement defini. Qu'est ce que tu entends par endurance ? nager confortablement 1500m non stop ou bien faire 1500 m avec un objectif de xx mins ?
Dans tous les cas, tu dois etre capable de te mettre dans l'eau et sans forcer pouvoir nager 2000m crawl non stop. Si tu n'arrives pas a faire ca, alors comment pourrais tu faire un objectf de xx min pour tes 1500m ?
C'est comme un coureur a pied qui voudrait courir je ne sais quelle distance "d'endurance" (disons le 2000m) et ne serait pas capable de faire un jogging de 10k.
Personnellement je nage regulierement des distances en crawl de 2000 voire plus. Je commence toujours doucement, voire lentement, afin de ne pas brusquer mon corps, je ne cherche pas specialement a m'etirer dans les 500 premiers metres, tout vient progressivement en general apres 500m, et a 1500 m en moyenne je me sens "bien" aussi bien terme de technique (glisse + decontraction) que physio. Donc il faut etre patient et laisser son corps dire quand il est pret. C'etait mon conseil zen du jour.
  

@enzo : cap => course à pied
Ma vision échauffement : étirement + nage cool. Pour échauffer les muscles et réduire les risques de blessures.

En endurance, l'échauffement permet de ne pas se mettre en régime anaérobique (formation d'acide lactique et augmentation de la fatigue), l'échauffement permet de préparer son métabolisme à mieux consommer l'oxygène.
  

nager confortablement 1500m non stop ou bien faire 1500 m avec un objectif de xx mins ?

Très bonne question,

généralement je fais 1500m en sortant de mon boulot, si je suis en forme je vise le mini. XX mins par contre si je suis fatigué, je cherche le plaisir donc confortablement.

  

rien à faire, je vais moins vite en endurance maintenant qu'il y a 3 mois!

sur 1500m je me mets ( il y a 3 mois ) 1'30" dans la vue facile


Je m'entraîne autant en variant les entraînements.

On dirait que mon corps ne veut plus souffrir, juste nager par plaisir?!? J'arrive à accélérer sans problème mais c'est plus fort que moi je ralentis après pour me sentir mieux?!?
Avant je poussait à fond du début à la fin ( après l'entraînement ( plusieurs heures ) je me sentais un peu mort aussi! ), maintenant si je pousse à fond après 500m je m'arrête par fainéantise, c'est + fort que moi, qu'ai-je?
Pourquoi suis-je devenu moins tolérant à la souffrance?
  

Je vais moins vite, je mets plus de coups de bras mais je suis moins fatigué?

J'aimerai pousser plus fort comme avant, me battre avec mon chrono!
  

Ca peut s'expliquer de plusieurs manières:

- c'est certainement lié aux progrès de ton système cardiovasculaire: à force d'entrainement, tu as un meilleur rendement (coeur plus musclé, muscles plus prones à consommer l'oxygène, etc...): d'un petit moteur essence d'1l, tu es peut être en train de passer à un diesel de 1.8L: donc meilleur rendement mais pas la même dynamique. Cela couplé à l'âge, tu deviens un meilleur athlète d'endurance en aérobie, mais pas obligatoirement au seuil ; ce n'est pas pour rien que les athlètes avec l'âge en tendance à allonger les distances: un bon coureur de 10km à 25ans fait souvent un bon marathonien à 35 ou 40..;voire plus: l'inverse n'est pas vrai


- si tu veux de nouveau affuter ce "moteur", il faut faire plus de travail au seuil et de travail en puissance et laisser tomber un peu l'aérobie.

- pour autant, ca peut être aussi lié à une certaine fatigue mentale: moins motivé, moins envie de se faire mal: dans ce cas, une petite coupure peut faire du bien. Tu peux aussi laisser tomber un peu les longues séries en crawl: Par exemple, parfaire ta technique dans les autres nages, battements,accesssoires, etc...

- enfin et toujours, particulier de la natation, une grande partie de la performance vient de la technique. Donc tu peux toujours chercher à améliorer la carosserie de ton 1.8L diesel pour la rendre plus "hydrodynamique".

PS: que de métaphores automobiles...désolé...
  

Il est normal d'être moins fatigué, puisque tu vas moins vite. C'est imparable non?

Mais ENZO ne fait pas d'endurance, sur les 1500 mètres, il cherche un chrono. Sans aucunement être spécialiste, je pense tout simplement qu'il épuise à petit feu parce qu'il néglige trop l'aérobie à moins de 75 % de la fréquence cardiaque maximale.

Le 1500 mètres pour un nageur amateur c'est plus de 20, 25 minutes ou plus. Ca ressemble au 5000 en course à pied. C'est de l'endurance, il faut travailler l'aérobie.

C'est ce qu'a dit TAHARJEZED, il faut être capable de se balader sur 2000 souple pour chercher un temps sur 1500.

Quand il dit qu'au bout de 500 mètres il doit ralentir par fainéantise, je pense qu'il se trompe. Il ralentit, parce qu'il est cuit.
  

Si je suis cuit après 500m cela veut dire que je suis devenu trop fatigué car avant j'allais plus vite pour parcourir les premiers 500m et je ne m'arrêtais pas.

J'ai pris ma fréquence cardiaque après un 200m allure endurance et ceci après avoir déjà nagé 2000m, j'ai compté 23 pulse pour 10sec soit 138 pulsations de coeur par minute.

Mon age 35 ans donc 220-35 = 185 max.

100/185 X 138 = 75% pile, est-ce trop ou trop peu?
  

Se serait parfait, mais la formule est souvent fausse, elle constitue une simple moyenne avec de fortes variation suivant les individus.
Il faut calculer son propre maximum.
  

C'est vrai qu'après la culbute ou après avoir avaler un tasse les pulsations doivent monter plus.
  

j'assumais dans ma réponse que Enzo ne tombait plus (après avoir lu tant de messages sur ce forum
dans le travers de nager 1500m à bloc à chaque séance pour se défouler après le boulot
Il faut mieux planifier son entrainement pour éviter de régresser.

qd on prend son pouls juste après l'effort, il y a toujours une légére déviance (car durant les 10s qu'on prend le pouls, le rythme cardiaque ralentit bien évidemment): donc le 138 vaut sans doute plutôt 140 voire 143!

Valmy a raison: le 220-age est théorique (c'est juste une norme).
  

Mais 143 c'est trop?

Oui je vais nager en semaine juste après le travail car avant c'est impossible je dois travailler
le boulot passe avant tout surtout par les temps qui courent...

Donc c'est fin d'après-midi que je nage, j'ai déjà essayé en soirée mais pour dormir cela m'est impossible car je suis comme remonté comme une pile; je pratique la natation comme sport justement pour paliers ces insomnies... préconisation des médecins...
Faut dire qu'à ces fin d'après-midi l'affluence est au rendez-vous : coup de pieds, coups de plaquettes, glouglou les tasses avec les vagues et barbottements des autres ( surtout avec une bonne technique de respiration 1/2 lunette hors de l'eau ), difficulté de culbuter par les résidents des bouts de lignes, les enfants qui crient ( école et lors de congés surtout dans les piscine de 50m ) et rarement : LE FRONTAL avec un nageur ayant pris le sens unique!

Dès le début je me suis pris au jeu, endurance, fractionné court-long, sprint, plaquettes PB élastique, culbutes, planche-battement-palmes courtes... et tout ça marche


J'ai vite évolué jusque 3Km/H en endurance dans un bassin de 50m ( j'ai d'ailleurs nagé une fois 3000m en 58'30" en bassin de 50m ) et j'ai trouvé ça très chouette mais pour gagner à présent ça devient plus un stess / obsession qu'autre chose qui je penses déteint sur mon sommeil?!?

Je vais suive vos conseils pour garder mes acquis (dont je suis déjà très contant et fier
) tout en essayant d'éviter la pression négative.
  

Euh, je te donne pas de conseils, je pensais à te lire que tu forçait trop, je me suis apparemment trompé.,
De tout façon, tu es bien plus rapide que moi, c'est plutôt toi qui pourrait m'en donner des conseils!
  

Il n'y a pas de mal, je suis preneur des conseil de tous...

  

Bonjour.

Je me suis mis aux 1500 M depuis environ 1 mois, je serais bien incapable d'en faire un sans un échauffement conséquent (un vrai petit diesel le Dave...)
Je fais donc 2x500 brasse et ensuite environ 700 m crawl pull-buoy lent ou je révise mon geste en somme.
Alors seulement je pars crescendo (comme c'est judicieusement conseillé plus haut) pour mon 1500, atteignant la vitesse de croisière vers les 500 m.
  

Bonjour enzo,
ce post est interressant pour moi car il concerne les longues distances. peu de nageurs font de longues distance (Christophe, merci de tes réponses au sujet du défi monte-cristo).
Concernant l'entrainement, je ne suis pas forcement un model à suivre: pas de petites distances en brasse, dos crawlé, pullbuoy, plaquettes, palmes.
j'attaque directement le 2000m mais pondérement. je m'explique:
les 50 premiers mètres sont un peu trop rapide mais ca je le sais. quand on commence, les muscles n'ont pas forcé, le coeur aussi. Aprés je le paie pendant les 50m ou 100 m suivant... je ne trouve donc mon rythme (ma vitesse) qu'au bout de 200/300 m aprés environ.
Mais ce n'est pas encore ca: les muscles ne sont pas encore chaud, le coeur n'est pas encore "stable" et je cherche encore mes marques dans l'eau.
Ce n'est finalement qu'au bout de 6-700 metres (à partir de la mise à l'eau) que je me sens bien: le rythme cardiaque est redescendu un peu( du moins je le pense). je ne sens (dans le bon sens du terme) plus mes épaules et mes bras.
Et je pense à faire qqs battements de jambe pour me maintenir stable...
c'est donc à partir de ce moment là que le crawl commence à m'etre agréable à nager et que j'apréie la monotonie des longueurs de bassin.
Pour doubler c'est aussi plus facile car il suffit d'allonger un peu plus les bras et forcer la traction: de plus, je fais moins de mouvements mails ils semblent plus efficace. quant à la respiration, je force plus sur les expirations/inspirations afin de palier l'effort du dépassement.
niveau chrono, les milles derniers métres sont plus rapides que les milles premiers.
Dans une piscine public, nous sommes tous à la même enseigne: les couloirs sont utilisés par tous et faut gérer les autres: vitesse, style de nage, etc.
Ce que je préfère est d'avoir un nageur régulier (un crawleur) dans ma ligne; ca me donne une ligne directrice: s'il est plus rapide, ca sera de voir combien de longueurs il va mettre à me doubler. Ou bien l'inverse.
Coté coeur, je suis à 110/120 (56 bat./30sec) aprés l'effort. Même si je n'ai plus 20 ans, j'ai encore de la marge (49ans en mai dernier). Ce n'est pas la performance que je cherche mais plutôt le coté régulier dans un rythme qui me convient.
Aprés le libre je passe au pullbuoy (pour la glisse pure) puis aux pallettes (pour mieux sentir les efforts) quand c'est autoriser.
Le fractionnement n'est pas mon truc. et de plus je suis incapable de gérer mon effort: que ce soit sur 500 ou 2000, mon temps sera toujours le meme.
Donc comme dit Klapo, un échauffement de 15 minutes le temps de faire monter les tours coté coeur et d'échauffer les pneus coté muscle est nécessaire.
Finalement, je suis d'accord avec tout le monde, je voulais juste partager mon experience...
seb
  

Bonjour,

personnellement je ne suis pas un expert des 1500 (plutôt sprinteur dans l'âme) mais il me semble que si tu veux faire des chronos tu devrais plutôt faire des entrainements avec du fractionné (bon pour le sommeil aussi
pour bosser l'aérobie (comme cela a été dit plus haut) et faire de temps en temps une séance chrono pour voir l'évolution de tes performances.
Et puis le mental et la motivation comptent aussi pour beaucoup dans le chrono. Et si tu fais trop souvent la même chose, ta motivation risque de s'émousser !
Sinon pour ton échauffement, il faut aussi penser à augmenter l'intensité de manière progressive pour bien faire monter le cardio et la température des muscles en fin d'échauffement
Voilà ce que je peux te dire et qui reste plus ou moins dans la lignée de ce qui a été dit précédemment.
Bon courage !
  

J'ai besoin de nager lentement sur 500m avant de me sentir à l'aise dans l'eau.
Si je nage trop vite au début, je souffre pendant tout le reste de la séance d'entraînement.
  

J'ai lu avec intérêt tous les conseils de vos messages et je vais en profiter pour les mettre à profit.
Quand je pars pour un 1500m, je pars direct. Je commence par çà.
Aucun échauffement avant. Ce sont les 200 premiers mètres qui me servent d'échauffement !

La prochaine fois, je vais tenter de faire 500m avant et repos 2/3 min pour voir si c'est mieux.
  

J'arrête tous les 500m pour boire de l'eau.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant