Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
vendredi 19 février 2010
posté par nobody à 09:26

Natation - Un sport ingras ?

vu 6048 fois, followers=10
message supprimé

12 commentaires

  

Tout sport est ingrat. La danse par exemple, ne pardonne pas !

Les grands sportifs du forum vont peut-être me contredire mais il me semble qu'il existe un "palier retour" ou, si tu veux, la vitesse est encore présente mais on a l'impression de faire beaucoup plus d'effort pour nager.

S'arrêter de temps en temps pendant une petite semaine ou une dizaine de jours c'est très ben pour reposer la machine et éviter les blessures et l'overtraining (Professeur Klapo, please...). Et je pense que nager tt les jours - et surtout nager toujours de la même façon - ce n'est pas la solution.

Pour moi le retour est toujours délicat. Je 'ai aucun mal a fréquenter assidument la piscine (3 ou 4 X par semaine) mais des que qu'il y a une petite cassure (comme à Noel, ou pendant les vidanges) j'ai du mal a re-devenir "sérieuse".
  

Comme je te comprends..
Pour ma part, j'ai toujours adoré la natation que ce soit à la tv ou à pratiquer.
Mais je suis incapable de pouvoir m'infliger un rythme obligatoire, ou un programme type etc. J'ai des "phases" : pendant 6 mois, je nage régulièrement, je fais attention à ma technique, essaie de progresser. Je sais à peu près combien de km je nage, ce que je fais, mais honnêtement, j'ai aucune envie de composer un programme "parfait".

Puis la motivation baisse, d'autres choses en tête, plus ou moins de temps, et le jour ou je dois normalement aller nager, je n'y vais pas. Et là, c'est le drame : impossible de m'y remettre. Plus aucune envie de retourner dans l'eau et je repenses à tous les points noirs de la piscine : faut se changer, ça pue, y'a du monde, etc. etc.

Puis 3 mois passent, et un jour je me dis "tiens aujourd'hui je prends mes affaires". Et c'est repartit pour 6 mois ! Mais oui, tu reprends tout de zéro et c'est frustrant. Tu perds de la masse, tu grossis, t'as une fatigue permanente que t'avais pas quand tu nageais. J'ai aussi remarqué que je suis de meilleure humeur quand je nage régulièrement. La natation doit épurer le corps et l'esprit !

Quoi qu'il en soit, tout dépend de ce que tu veux pour toi : s'il s'agit d'une discipline que tu veux t'infliger, je comprends ton désarroi. Si c'est juste pour avoir bonne conscience, t'en fais pas sur le niveau. Je ne me prends plus la tête, je prends du plaisir à nager. Tant pis si je fais pas les 3km de y'a 6 mois, ça reviendra, et ça prendra le temps qu'il faudra. Je ne veux pas -trop- souffrir, ni avoir le corps d'Alain.

PS : aujourd'hui, je reprends.
  

avatar de lirelle
Lirelle
> 7 ans
tous les sports sont ingras ;o) ça dépend des objectifs qu'on se fixe... Je nage 4 fois par semaine, et si tu demandes où trouver la motivation eh bien ça dépend, y'a des jours je vise "se maintenir en bonne santé", d'autres fois "me défouler dans l'eau" d'autres fois encore "nageotter cool, prendre le temps". Des fois je me "pousse au train" (quand il fait très froid, si j'ai une petite fatigue) mais je ne regrette jamais d'y avoir été, je ressors en meilleure forme et heureuse. En revanche, si je sens que vraiment ça ne va pas, que j'ai pas du tout de motivation, je "m'écoute" et je vais faire un tour à pied ... ou je bouquine. Je pense que la routine (piscine tel soir de telle heure à telle heure toute l'année) ça crée l'usure, il faut savoir "casser" ça : pause, vacances...
  

Au quotidien, je ne me sens plus fatigué comme je l'étais lorsque je nageais 2.5 km

Comme expliqué par Klapo dans son blog, en amateurisme il faut " viser le plaisir en nageant ".
Se sentir bien en nageant, éprouver une sensation de plaisir sur une endurance par exemple, éviter la souffrance.... nager sans chrono. ( extra pour éviter d'arrêter de nager une période ).

Bien entendu pour au final évoluer il faut varier les entraînements et quelques fois travailler technique /
puissance, etc... il y a tant d'artifice pour ce faire... pensez à varier les entraînements.
Évitez les répétitions ( aujourd'hui je dois faire un tel fractionné, 4Km pffff pas envie.. encore ) c'est l'exemple de la routine et qu'il est temps de varier.

Quand vous vous sentez en forme et motivés vous pouvez travailler du fractionné, la technique ou plaquette / puissance..
Quand le motivation baisse, pensez à faire une endurance en cherchant le plaisir, vous en ressortirez avec des idée plus positive sur le sport. Ou mieux boire un verre à la cafet et regarder les gens nager hihi ! compter les coups de bras/ longueur, appendre à voir les défauts des autres, chronométrez, regarder s'il s'arrête souvent ou pas.. très très instructif.

Voile comment je fais maintenant, car toujours vouloir plus fort, plus vite, cela fini par vous casser le moral! Il faut pouvoir relativiser les performances obtenue avec " les outils dont nous disposons " : âge, morphologie, qualité de sommeil, nombre d'entraînement, nutrition, motivation... nous fonctionnons tous de manières différentes, il y aura toujours une différence entre les nageurs même avec des entraînements équivalents ( voire les top mondiaux, Hackett sur certain 1500m prends des secondes aux deuxièmes au premier 100m ce qui fait plusieurs mètres! et pourtant c'est les premier et deuxième plus fort au monde!! )
Il faut regarder autour de soi et se dire " je suis déjà bien contant de mes performances, regarder en arrière et analyser l'évolution ". Au début on progresse vite donc on est très motivé, après on se maintien donc il y a démotivation et en prenant de l'âge on régresse, c'est comme cela et pas autrement.

Il faut se dire que par rapport au meilleurs athlètes du monde, nous notre travail n'est pas dans une piscine, nous avons d'autres priorités alors si en plus du boulot on s'inflige une autre source de stress / fatigue psychologique ( il faut que je fasse tel ou tel chrono absolument, autan de Km, aller plus vite qu'un autre nageur... ), la machine vous enverra finalement des signe d'usure ( démotivation et autre ).
Pour ma part, nager 3X semaine chaque fois 1H est suffisant, plus est pour moi une obligation.

Voila, bonne nage..
  

Bonjour,

Je suis de l'avis de Luczi, la natation ne me semble pas plus ingrate qu'une autre discipline. Si tu as l'habitude de courir et que tu t'arrêtes quinze jours, ta sensation d'endurance ne sera pas tout à fait la même non plus.

Le plaisir qu'on prend à nager est à mon sens plus important que la performance en elle-même (heureusement d'ailleurs parce que sinon ça fait longtemps que je serai sorti des bassins!). Bref, rien ne vaut les endorphines pour garder la motivation
.

Il faut donc doser son effort, se faire parfois un peu "mal" mais pas trop, ni trop lontgemps, et prendre des pauses de temps en temps. Peut être que nager 2,5 km tous les jours (ce qui me semble beaucoup et un peu trop systématique personnellement) a "saturé" trop vite ton organisme et que du coup tu as moins de plaisir, et d'envie, à nager. Il vaudrait peut etre mieux faire parfois des séances courtes (1.500) et des plus longues (au moins 3km ou tu te défoules en variant les nages et les exercices)

Mon expérience est qu'après une pause d'au moins 15 jours (tous sports), le premier jour de reprise est souvent moins dur que ce que je crains (le surplus d'énergie compense la perte de technique), le deuxième et la troisième jour sont horribles et progressivement ça revient. Je n'atteinds mes sensations antérieures qu'au bout de trois semaines minimum, mais le plaisir revient beaucoup plus rapidement.

Bonne reprise !
  

Comme toi il y a des moments ou je rencontre " quelque part " les même pb que toi.

j'ai testé un truc cet apprem. pour garder la motivation.

J'ai varié mon entraînement pour changer et ici j'ai nagé en fractionné de 20*100m r 20".

Mais avant d'aller nager, je me suis dis, aujourd'hui tu recherches un max de plaisir ( sinon je n'ai pas trop envie d'y aller - pas envie d'avoir mal vous savez ce ressenti d'étouffer! ).

Mon ressenti : en allant à la piscine, sourire et bonheur.
Pendant la nage : recherche du plaisir ( ne pas s'essouffler trop ) en me concentrant sur la technique et non la puissance / performance.
Apreès la séance : contrôle du chrono, effectivement j'ai été moins vite mais pas tant que ça : 5" de moyenne / 100m oullala le drame

Après la piscine, que du bonheur : pas de fatigue ressentie comme lorsque je nage en recherchant les perfs. et alors je me sens super bien!
Au final je me sens tellement mieux que je m'en fou du chrono.
Et puis en regardant en arrière, j'en ai dépassé du beau monde!

Voila ce que tu devrais peut-être essayer pour rester motivé afin de na pas arrêter complètement.

Bonne reprise...
  

Bonsoir,
non ce sport n'est pas ingrat du tout si tu y trouves du plaisir.

C'est sur, il faut un minimum de technique et d'expérience pour commencer à avoir du plaisir, mais une fois que c'est partie, cela devient vraiment une drogue !

Normalement, il y a le plaisir pendant et aussi après (grand moment de relaxation et de bien être).

Si tu nageais 2500 mètre / jour, tu as due forcément avoir du plaisir non ?

A mon avis, la motivation principale est le plaisir de nager. Ce n'est pas plus compliqué que ça !

Max
  

Il y a deux façon de nager :

1/ entraînement aérobie d'où prise de plaisir en nageant

2 / entraînement au seuil anaérobie voire en anaérobie complète d'où souffrance +/- intense et difficulté de gérer la douleur.

Dans le premier cas, sensation de bien être après la séance, relax, zen.. tout est cool...

Dans le second cas, on ne se sent pas toujours bien après la séance ( diminution de l'appétit, sensation de fatigue sans apaisement... ), pas toujours car cela dépend des personnes et surtout du point de la forme avant la séance.

enzo
  

hahaha
après les nuages/grisaille c'est le ELLE spécial "maigrir avant l'été"
c'est une période de l'année que les nageurs apprécient presque autant que la 1ère semaine de Janvier avec les bonnes résolutions de certains !
crois-moi, rien ne vaut la tranquilité des mois d'hiver à la piscine
  


en éffet l hiver est période calme mpour nager. on évite ainsi les mères av leurs enfant ainsi que les pimbéches qui exibes leurs corps au soleil.
  

Ah le cliché!Mais on n'évite pas les fautes.
  


TIEN TIEN


dit moi a quoi vous pensez quand vous nager . en nageant nos longueurs sans relâche je demande bien a quoi on peut penser et j aimerais ouvrir le débat .
moi quand je nage au risque d ennuyer quelque s'en je pense a des chansons que j aime et c est souvent une pour chaque séance. ca m aide a oublier le trimant des muscles ou l envie de sarrette . vous l aurez remarqué j adore ce nous lecteur mp3 étanche mais cela doit couter bonbon a plus amis nageurs

DONETTI
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant