Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mercredi 14 janvier 2009
posté par ntkill à 17:13

Eviter l'eau d'entrer par le nez

vu 22771 fois, followers=27
Bonjour,
Connaissez-vous une technique visant à éviter que l'eau n'entre par le nez et s'engouffre dans les poumons ?
Ceci m'arrive si je suis sous l'eau avec la tête vers le haut, ce qui est pénible car pour contrer cela il faut expirer très fort (ce qui limite le temps passé sous l'eau par essoufflement rapide).
A part le pince-nez, je sais que certaines personnes peuvent bloquer l'arrivée d'eau par le nez mais y-a-t-il des techniques ou est-ce inné ?

45 commentaires

  

Bonjour,

Personnellement je me contente d'expirer lentement, ce qui est suffisant pour faire la culbute en fin de ligne et se laisser couler avant de repartir.
Au début j'expirais trop vite comme toi, ce qui m'obligeais à revenir à la surface rapidement après le demi-tour. Avec le temps c'est venu naturellement.
  

Salut,

va donc voir la question qu'a posé batavia "comment respirez vous en dos crawlé?", j'y explique une technique pour faire des coulées sur le dos sans prendre d'eau ds les sinus...j'espère que cela pourra t'aider!!!
Courage!!!
  

Merci Nikolus pour me rediriger vers ton post. En effet, je crois que tout réside dans l'intensité de l'expiration par le nez, pour éviter l'effet inverse de la pression qui fait passer l'eau par les narines.
  

Nikolus a écrit avec ses doigts palmés sur son clavier :
va donc voir la question qu'a posé batavia "comment respirez vous en dos crawlé?", j'y explique une technique pour faire des coulées sur le dos sans prendre d'eau ds les sinus...j'espère que cela pourra t'aider!!!
Raccourci :
https://www.nageurs.com/forum/3_19669/...

cdlt,
Oléum.
  

Il me semble que dès qu'on est sous sous, il faut avoir le réflexe d'expirer par le nez et de contrôler le débit de l'expiration en fonction de ce qu'on doit faire
  

C' est inné.
Chez les nouveaux nés. On le pert rapidement. Pour info une nageuse en nage synchronisé l' a toujours, ce réflexe. Je cherche d' ailleurs le nom de ce réflexe, tout comme celui de la nageuse...
  

avatar de supair
supair
> 2 ans
le réflexe d'apnée.
tu dit vrai, law.

le seul moyen valable pour éviter l'eau dans le nez, c'est de souffler par le nez.
on inspire jamais par le nez, toujours par la bouche et on bloque la respiration par le nez, sauf pour souffler.

les nageuses de synchro usent d'un pince nez il est vrai, car elles ont souvent la tete en bas .... mais pour les nageurs normaux, ce n'est pas indiqué car cela les empeche de respirer normalement.

bisou
  

Bonsoir
48 ans, Je nage deux à trois fois par semaine depuis 3ans. Tout ce qui a d'inné chez moi, a été une phobie de l'eau.
J'ai fait l'apprentissage de la nage à 30 ans pour suivre une jolie sirene.
Je suis un sinusiteux chronique, apres avoir passé quelques sceances en me brulant les sinus, je suis passé au masque de plongé, puis à la pince de nez. Je suis resté 2 ans avec cette pince.
La narration ci dessous est un peu longue mais correspond à un cheminement qui a porté ses fruits chez moi.
Il y a peu, un nageur sur un T, me vois essayer de respirer à 3 temps et me dis: "Tu manques d'air car tu te pinces le nez...les nageuses synchronisées manques d'airs pour cette raison". Je ne le connaissais pas et l'ai pris pour un farfelu. Mais je suis également curieux, j'ai donc essayé sur une longueur mais sans succes.
La scéance suivante, je lui rapporte mon essai infructueux.
Là , il m'explique que pour garder une pression d'air dans les sinus, il faut souffler par la bouche les levres pincées.
Et cela fonctionne !!
Certe apres avoir inspiré, je commence par faire une breve expiration par le nez, puis je souffle par les levres pincées . Et cela fonctionne, je n'ai pas d'eau dans le nez, et pas plus de synusites ;o) Et j'arrive à faire mon km en faisant 3T tout le long .
J'ai de temps en temps, des ratés, où je le maudit intérieurement. Mais globalement c'est un progres !!
J'espere que mon témoignage pourra aider ;o)
bonne soirée
  

avatar de supair
supair
> 2 ans
fredo;
si tu souffle par le nez, je ne vois pas trop comment l'eau peut rentrer dedans ...
maintenant, si tu fait une intolérance au chlore ou genre, c'est autre chose et c'est pas de chance.

Mais sinon, avoir un peu d'eau dans le nez est normal et quasi imparable. Les nageuse de synchro utilisent un pince nez parce qu'elles ont souvent la tète en bas, elles ne manquent pas d'air car elles savent gérer une apnée tout en faisant un effort et ce sont sans doute de meilleures athlètes, en général, que les nageurs/euses de compet.

en expirant par la bouche, tu utilise un réflexe mécanique qui bloque le passage nasal mais dans le cadre d'une nage ou tu doit aspirer un volume d'air suffisant et régulièrement, souffler par la bouche devient un handicap.

il faut essayer de souffler par le nez, cela permet d’éviter que l'eau n'y rentre mais pas seulement. en crawl, apres avoir pris une aspiration, on bloque sa respiration sur le premier temps, on commence a souffler (par le nez) sur le 2ieme de manière a finir l'expulsion de l'air a la fin du 3ieme. cad qu'on souffle pas tout d'un coup et on maîtrise le débit d'air sortant de manière a le faire durer jus qu’a la fin du 3ieme temps. si il reste de l'air, on le souffle alors par la bouche, totalement, juste en tournant la tète pour en reprendre une goulée. le passage nasale ne permet pas de prendre un volume d'air suffisant c'est pourquoi on utilise forcement la bouche et aspirer de l'air par le nez ferait qu'on y ferait fatalement entrer un peu d'eau .... le fait de souffler par le nez permet aussi de conserver un volume d'air suffisamment longtemps pour en extraire un max d’oxygène. sauf a faire de la perfs, on ne doit jamais être essoufflé en nageant : le cycle respiratoire doit être harmonieux tout comme il l'est lorsque l'on marche tranquillement.

a vous d'adapter vos efforts en fonction de votre souffle, tout en gardant a l'esprit qu'il faut une position correcte, pour minimiser l'effort et ne pas pédaler dans la semoule ...

supair,
de paires en fils.
  

Merci Supair pour vos supers conseils.
"le cycle respiratoire doit être harmonieux tout comme il l'est lorsque l'on marche tranquillement."
Mon probleme est que meme normalement, et meme au repos, ma femme trouve que je respire fort...
Je suis venu à la nage à 3T pour essayer d'améliorer ma nage ( je m'étire plus sur 3T). Je nageai jusqu'alors le km en crawl d'une traite en 2T (certes je "semblai" essouflé, mais je tenais le coup).
En 3T( je ne suis qu'à ma 4eme scéance), j'avoue que je ne tiens que 4 longueurs, puis de faire une pause. De meme, l'apné de la culbute me fait griller mes reserves et j'ai alors du mal à finir la longueur sur le meme rythme. Je ne fait donc que des demis tours ;o{
Sur le 3T, comme sur le deux temps, je soufle en continu, et parfois je fini de souffler dans l'air, peut etre que je prends trop d'air ? (Résidu de ma peur de me néguer ??)

Merci ++ pour vos conseils, je vais les essayer dès demain.

La semoule: j'y baigne ;o)
  

avatar de hyperd
hyperd
> 2 ans
salut,

le crawl sur 3 temps, c'est pas un hasard et les 3 temps s'organisent justement en fonction de la respiration. (j'aspire, je bloque, je souffle) ; il est important de bloquer son souffle sur le 1er temps et de commencer l'expulsion (par le nez!) sur le début du 2ieme.

même après des années d'entrainement, je continue a me répéter '1,2, 3' dans ma tète en nageant le crawl ; compter permet de réguler son rythme tout en focalisant l'esprit sur quelque chose, ce qui évite la distraction mentale et favorise un rythme constant. c'est même une forme de méditation et faire un km ou deux de cette façon apporte aussi un certain bienfait a notre ... esprit. sachez que des que l'on touche au flux respiratoire, le fonctionnement du processus qui sert de base a notre intellect est forcement concerné.

il est important aussi de noter que tout est dans un savant dosage de volume d'air et de débit : Aspirez trop peu d'air et vous serez en manque d’oxygène, soufflez le trop vite et vous serez aussi en manque d’oxygène.

la rythmique est importante : la respiration doit produire un cycle constant et ne pas être saccadée ou morcelée ; elle doit être harmonieuse, quitte a ralentir et a faire moins d'efforts, mais une fois le bon "rythme" acquis, vous pouvez faire des km sans être essoufflé.

une fois que l'on sait nager le crawl comme cela, lorsque l'on maîtrise sa nage, on peut alors passer sur 2 temps mais c'est plutôt réservé au sprint. par contre, nager sur 4, voir 5 ou 6 temps, permet de travailler le souffle et l'apnée :

démarrer des longueurs en crawl en respirant sur 6 temps, puis a chaque nouvelle longueur, réduire le cycle de 1 ; arrivé a 2 temps, inversez et ajoutez un temps a chaque longueur, jusqu’à 6.

4 fois de suite cela vous fait un km, sans forcer jamais : on ne fait pas travailler les muscles mais la respiration et essentiellement la faculté de faire des efforts tout en gérant sa consommation d’oxygène. si vous êtes essoufflé il faut alors diminuer vos effort ou ralentir la cadence.

l'idée, c'est d'apprendre a maîtriser son flux respiratoire en situation de contrainte : la respiration devrait être indépendante de l'effort, tout en lui étant proportionnée.

autre exercice ; partir en sprint sur 25m, puis faire 25m (voir 50 ou 75, selon votre possibilité) en récupération, sans arrêt entre les longueurs. La, l'idée est d'apprendre a réguler son souffle et a récupérer un rythme cardiaque au plus bas, sans s’arrêter de nager. une chose que peu de nageurs savent faire, de "récupérer" tout en continuant de nager ...

pour les virages, laissez tomber ou travaillez les a part. une culbute mal faite est plus pénalisante qu'un simple 'retournement' mais une culbute correcte est bien plus efficace qu'un retournement, tout en permettant de ne pas "casser" le rythme.

si un virage vous fatigue ou vous 'casse', c'est que vous ne savez bien pas le faire.

j'ai lu ici que certain faisait une différence entre un virage en dos et en crawl, alors que la seule véritable nuance est la sortie du virage ; en dos, on ne se retourne pas.

quant aux ondulations en sortie de virage, elles ne sont absolument pas obligatoires, mise a part pour faire joli ou se la péter. je ne suis pas du tout sur que cela soit plus efficace que la méthode "a l'ancienne", ou l'on cherchait plutôt a se retrouver au plus vite en surface afin de reprendre les mouvements de bras le plus rapidement possible.

(tenter) d’accentuer sa vitesse (ou de profiter de la poussée sur le mur) en faisant des ondulations, c'est réservé a ceux qui savent 'onduler' correctement, indépendamment du fait de savoir faire un virage correctement.

vouloir 'onduler' a tout prix pour faire comme les champions, c'est souvent ce qui perturbe le nageur lorsqu'il sort d'un virage. l'ondulation doit venir naturellement et ne pas être forcée : elle accompagne la sortie du virage, sans pour autant participer a l'effort de vitesse.

seuls les nageurs entraînés a virer correctement peuvent se permettre des virages 'ondulés', tout en obtenant un gain de temps ou de vitesse.

I.
mais un I normal.
  

avatar de pioufoistrois
pioufoistrois
> 2 ans
Ah, les posts d'Ivanovich !
Plaisants à lire et méditer, qu'ils soient en mode sérieux ou fantasque. Un zèbre qui sait nager !
  

Merci @Supair et @Hypair.
J'ai essayé une partie de vos conseil.
J'ai testé : le nez, c'est pas le pied, c'est autre chose ;o)
Je suis Ramolli, RAZ, niveau zéro de l'usage du nez et tout fatigué...

Plus sérieusement:
- c'est beaucoup plus efficace pour expirer, c'est tres étonnant !comme si la pression était supérieure( comme la pression d'un détendeur en plongé)
- etonnant aussi de sentir l'air sortir par les narines. Du coup j'ai pris conscience de la présence de mon nez entre le volume d'eau externe et le flux d'air qui en sortait.

Mise en oeuvre de l'expriration nasale sur 3T:
Sur les 500 premieres metres(+Pull Buoy): découverte de l'expiration totalement par le nez. De grosse difficultées à bloquer sur le 1, et souffler sur 2 et 3. Surtout à distinguer les 3 phases.
Là m'est revenu les indications à suivre: repeter" 1,2 et 3". Et effectivement, c'est plus simple.
Par contre, essayer de construire une nouvelle respiration est Super, voire Hyper dûr ! ;o)
(d'autant plus en partageant une ligne de 25m avec 7 nageurs type "saumons en période fraie" au taquet) difficile de nager à son rythme sans etre pris par cette frénésie.

Merci encore, je reviendrai dans quelques séances pour vous dire si j'ai progressé

Bonnes nages à tous.
  

avatar de nageur_du_dimanche
Nageur_du_dimanche
> 2 ans
un post très plaisant à lire
et instructif .
  

Bonjour Hyperd,

vous avez noté:
"sachez que des que l'on touche au flux respiratoire, le fonctionnement du processus qui sert de base a notre intellect est forcement concerné."
Et bien, non, je ne le sais pas et j'ai l'impression de passer à coté de votre message. Pourriez vous expliciter ce point ou m’orienter vers des lectures ?
Merci par avance
  

avatar de yenrestunpeu
yenrestunpeu
> 2 ans
et bien, c'est tres simple... ou pas.

notre cognition (le processus et non son objet) semble impactée dans son fonctionnement par notre taux d'alimentation en oxygene. En effet, lorsque l'on manque d'oxygene ou lorsque l'on a trop d'oxygene dans l'organisme, il y a un impact sur nos facultées physiques ET intellectuelles. (cf hyperoxie et hypoxie)

pour ma part, j'ai tendance a penser que l'esprit est un phénomène tellement subtil qu'il doit etre certainement parmi les premiers éléments de notre personne a etre perturbé par le defaut ou par l'exces en oxygene.

J'ajouterais que la forme que prend le cycle respiratoire, en dehors du taux d'oxygene lui meme, me semble aussi très importante. En dehors de la natation, dans certains enseignements liés au bouddisme ou au yoga, il existe quantité d'exercices basés sur la (conscience de sa) respiration. entre autre la meditation, qui se pratique souvent en partant de l'observation de sa propre respiration.

Mais on entre dans un domaine qui ne releve plus du sport ou de la science et c'est pourquoi je ne m'etendrais pas plus sur le sujet.

je suis malgré tout convaincu qu'une seance de nage ou l'on a produit un cycle respiratoire regulier et harmonieux, ou l'on a 'pensé' sa respiration plutot que de penser a respirer, apporte aussi des bienfaits sur notre personne psychologique.

Malheureusement, c'est une pratique que l'on ne peux mettre en oeuvre que lorsque la nage devient suffisement naturelle pour ne plus avoir a y penser...

++
  

met un pince nez et on en parle plus
  

C'est plus drôle de sortir de sa zone de confort ;o)
  

avatar de paipaire
paipaire
> 2 ans
mistercz100 .... enfin un nageur qui sait de quoi il parle et qui donne son avis de gars expérimenté qui sait, en faisant la promotion du pince nez.

Un ustensile absolument néfaste a la bonne pratique de la natation et a proscrire, excepté pour des problèmes d’allergies au chlore ou équivalent.

mais mistercz100 est le digne représentant de 90% des personnes que je vois nager et qui se pensent des nageurs alors qu'ils ne savent pas nager. Ils ne font que faire des efforts dans l'eau, sans jamais commencer a savoir nager correctement ....

yen a même qui sont tellement limités intellectuellement qu'ils leur faut noter sur un papier pour se rappeler les 4 séries + 3 exos qu'ils se sont fixés pour leur séance. pire, ils éprouvent le besoin de le poster ici afin de partager avec le monde entier leur 400 dos crawlé avec élastique + pullboy et pince nez en plaquettes avec option slip, pour les même raisons je suppose que ceux qui laissent traîner leur feuille dans un plastique au bord du bassin, avec leur plaquettes, élastiques, palmes, masque & tuba, pince nez, combi néoprene, perceuse et sans oublier le cadi rempli de courses et la mobylette, et aussi le smartphone et la montre.

le gars, ensuite il va te faire des longueurs en mode tortue renversée pour récupérer des émotions qu'il s'est créé en faisant des 50m a donf, les pieds attachés avec un pullboy entre les chevilles (histoire de bien se niquer le dos) et des plaquettes bien affûtées (histoire de bien te balafrer la tronche quant il passera a cote de toi), en s'étalant sur toute la largeur de la ligne parce que lui c'est un sportif alors il ne croit pas qu'un type pourrait le doubler pendant qu'il patauge ... et d'ailleurs, comme la plupart des pataugeurs ils a du mal a comprendre comme un abruti qui a 10 ou 20 ans de plus que lui, arrive a faire 2 fois plus vite tout en faisant 2 fois moins d'effort et sans ustensiles ... alors non, il ne préfère pas qu'on le double.

c'est le même qui lorsque débarque dans ta ligne, te double sur le 1er 25m, que tu rattrape sur le 50 et qui reste collé au bord lorsque tu attaque la culbute du 75. Mais le dimanche, le gars il prodigue ses conseils sur un forum bleu.

par contre, pour prendre un douche AVANT de nager, pour tremper ses pied dans l'eau du pédiluve plutôt que de passer au dessus, pour laisser le T dégagé afin qu'on puisse faire ses virages, pour ne pas te démarrer sous le nez en brasse alors que t'arrive en crawl et que cela te bloque, ou pour ne pas te filer un coup de plaquettes dans la tronche, ou encore pour ne pas faire du pap. dans une ligne ou tu as 7 personnes qui font de tout ...
bin le gars il est plus la !

vive la france !


paire due.
++
  

avatar de sidney
Sidney
> 2 ans
Ivanovich Président !!!
Mais qu'il est bon ce gars !! et sensé en plus !!
J'adhère à 100 %, surtout le "par contre, pour prendre un douche AVANT de nager, pour tremper ses pied dans l'eau du pédiluve plutôt que de passer au dessus" !! Énorme !!! le nageur.com est un peu donneur de leçons....
Moi, je m’enduit de liquide hydroalcoolique AVANT d'aller nager (il me reste du stock depuis la pandémie de la grippe A

A bientôt dans les grands bacs à poissons
Sid
  

<<
mistercz100 .... enfin un nageur qui sait de quoi il parle et qui donne son avis de gars expérimenté qui sait, en faisant la promotion du pince nez. >>

perso je l'utilise que quand je nage en dos ça me permet de faire des coulées de 10 m

<< Un ustensile absolument néfaste a la bonne pratique de la natation et a proscrire, excepté pour des problèmes d’allergies au chlore ou équivalent.>>

c'est pas faux mais pour le dos c'est pas trop mal regarde dans les grandes compétition tous les nageurs dossistes en portent et certain nageur du 4N

<< mais mistercz100 est le digne représentant de 90% des personnes que je vois nager et qui se pensent des nageurs alors qu'ils ne savent pas nager. Ils ne font que faire des efforts dans l'eau, sans jamais commencer a savoir nager correctement .... >>

je ne prétend pas être le meilleur nageur du coin mais on se fait une séance quand tu veux mec . on me classe plutôt dans les 10 % que les 90 LOL

<< yen a même qui sont tellement limités intellectuellement qu'ils leur faut noter sur un papier pour se rappeler les 4 séries + 3 exos qu'ils se sont fixés pour leur séance. pire, ils éprouvent le besoin de le poster ici afin de partager avec le monde entier leur 400 dos crawlé avec élastique + pullboy et pince nez en plaquettes avec option slip, pour les même raisons je suppose que ceux qui laissent traîner leur feuille dans un plastique au bord du bassin, avec leur plaquettes, élastiques, palmes, masque & tuba, pince nez, combi néoprene, perceuse et sans oublier le cadi rempli de courses et la mobylette, et aussi le smartphone et la montre.>>

désolé de te décevoir j'ai commencé avec tous les gadjets dispo il y a 10 ans ( compteur finis , , swimp3 ... ) mais depuis je ne m'en sert plus du tout .
, niveau lunettes je n'ai que des suedoises ( à 2 € la paire j'en ai 10 paires dans mon sac ) , les palmes je les prend rarement , souvent j'ai une paire de plaquettes et un pull boy et un elastoc ( tu peux prendre un morceau de chambre à air ou un morceau d'élastique de suédoises ça marche aussi bien ) ,
les morceau de programmes je les retiens dans ma tête . niveau montre j'ai une decathlon a 8 euros qui fait son job . j'ai laissé tombé les montre compte tour car j'en ai déja pété une dans le passé .
  

<< le gars, ensuite il va te faire des longueurs en mode tortue renversée pour récupérer des émotions qu'il s'est créé en faisant des 50m a donf, les pieds attachés avec un pullboy entre les chevilles (histoire de bien se niquer le dos) et des plaquettes bien affûtées (histoire de bien te balafrer la tronche quant il passera a cote de toi)>>


j'ai pas essayé , niveau élastique je fais une série de 4x100 m NL départ 2 minutes et je tourne a 1min 40 par 100m par contre avec élastique mais sans pull boy .


les longueurs de tortues uniquement en fin de séance ( après 3 à 5 km ) c'est de la récupération dos à 2 bras . tu devrais essayer ça détend le gland et surtout ça rend moins con

niveau plaquette j'ai les finis agility , je te les conseille car elle permettent de travailler ton retour aérien car elle tiennent juste au niveau du pouce ! c'est vraiment des plaquettes éducatives !
  

<< en s'étalant sur toute la largeur de la ligne parce que lui c'est un sportif alors il ne croit pas qu'un type pourrait le doubler pendant qu'il patauge ... et d'ailleurs, comme la plupart des pataugeurs ils a du mal a comprendre comme un abruti qui a 10 ou 20 ans de plus que lui, arrive a faire 2 fois plus vite tout en faisant 2 fois moins d'effort et sans ustensiles ... alors non, il ne préfère pas qu'on le double.>>

tu te trompe car les nageurs sont pas tous des abrutis , et si tu vas plus vite je te laisse doubler surtout si je suis en battement ou en éducatifs .

Pour patauger je préfère le pédilluve .
  

et sinon j'ai une série pas mal pour toi puisque tu te prends pas pour de la merde ( tu as bien raison car moi non plus )



FRACTIONNE

2400 m. en 3 BLOCS de 800

1er 800 : 8 x 100 NC en 1'25" recup 15 " ( départ 1'40)
1 ' recup
2eme 800 : 8 x 100 NC Pull en 1'25"recup 15 " ( départ 1'40)
1 ' recup
3 eme 800 : 8x100 NC Pull Plaques en 1'25" recup 15 " ( départ 1'40)
  

et sinon j'ai une série pas mal pour toi puisque tu te prends pas pour de la merde ( tu as raison car moi non plus mais je le fanfaronne pas sur tous les toits )



FRACTIONNE

2400 m. en 3 BLOCS de 800

1er 800 : 8 x 100 NC en 1'25" recup 15 " ( départ 1'40)
1 ' recup
2eme 800 : 8 x 100 NC Pull en 1'25"recup 15 " ( départ 1'40)
1 ' recup
3 eme 800 : 8x100 NC Pull Plaques en 1'25" recup 15 " ( départ 1'40)
  

pour la série en bassin de 25 car en bassin de 50 moins de virages et de coulées et plus de perte de temps , rajoute 5 s en bassin de 50
  

avatar de paipaire
paipaire
> 2 ans
misterz ...

je te rassure, je tourne mes 2km quotidiens sur 30 a 40 minutes et j'ai dix ans de plus que toi.
dans le passé, j'ai pu atteindre 1'05 au 100 crawl, sans jamais utiliser aucun accessoire (a part des planches) durant les 2hr d'entrainement quotidien qu'on me faisant avaler ...

comme quoi, sans pince nez, la vie est possible.
  

Un pince bouche te serai plus utile pour dire moins de conneries
  

Pour le reste je crois que tu est un peu mythomane
  

Tous les types d'échange se rencontrent sur nageur.com...

Mais si tous ne sont pas plein d'aménités, qu'est-ce que je me marre à lire ceux échangés par exemple par mistercz100 et paipaire
.

Mais rassurez-moi, le nager ensemble plutôt que le couler ensemble a-t-il encore voix au chapitre ?

Sinon, je me répands en remerciements à l'égard de supair et hyperd...

Il faut essayer de souffler par le nez, cela permet d’éviter que l'eau n'y rentre mais pas seulement. En crawl, après avoir pris une aspiration, on bloque sa respiration sur le premier temps, on commence à souffler (par le nez) sur le 2ieme de manière à finir l'expulsion de l'air à la fin du 3ieme. C-à-d qu'on ne souffle pas tout d'un coup et on maîtrise le débit d'air sortant de manière à le faire durer jusqu’à la fin du 3ieme temps. Si il reste de l'air, on le souffle alors par la bouche, totalement, juste en tournant la tête pour en reprendre une goulée. Le passage nasal ne permet pas de prendre un volume d'air suffisant, c'est pourquoi on utilise forcément la bouche et aspirer de l'air par le nez ferait qu'on y ferait fatalement entrer un peu d'eau... Le fait de souffler par le nez permet aussi de conserver un volume d'air suffisamment longtemps pour en extraire un max d’oxygène. Sauf à faire de la perfs, on ne doit jamais être essoufflé en nageant : le cycle respiratoire doit être harmonieux tout comme il l'est lorsque l'on marche tranquillement.

Si ça n'est pas de l'azuréen, ça s'en approche drôlement. Un grand "merci" supair !


@ hyperd

Seriez-vous moniteur ? Si ce n'est pas le cas, vous avez la vocation. Je suis édifié par la clarté de votre post.

Dès que la piscine rouvrira, je mettrai en pratique 1, 2, 3 et les quelques autres éléments glanés dans votre message.

Cela fait de nombreux mois que je m'éreinte à trouver mon souffle en crawl. Pratiquement à chaque longueur dois-je m'arrêter justement pour une question d'essoufflement.

Pas étonnant donc que je mette une demi-heure à faire mes 1000 m. Et si les choses évolues comme je m'y attends, je vous en serai redevable


À bientôt pour un retour d'expérience...

plaph
  

Pan sur le bec !

Et si les choses évolues !

C'est si les choses évoluent qu'il fallait écrire...

Bonne nage à tous !
  

@ mistercz100 : les propos de Monsieur pépère (elle était trop tentante celle là ...) sont tout à fait plausibles pour les performances annoncées... Je ne vois pas en quoi il peut être mytho... Personnelement je tournais encore les 1'05 l'année dernière en compèt et les 2 km je les tourne sous les 30 minutes quand j'ai décidé de forcer...


@ Paipaire : on peut aisément envisager de nager sans aucun artifice, comme vous le désirez, mais en quoi la pratique correcte et j'ai bien dit correcte des différents ustensiles qui vous rebutent tant pourrait-elle être néfaste...

Il est évident qu'un novice utilisera mal le pull buoy ou l'élastique et creusera les reins... et se niquera le dos...

Toutefois, ces ustensiles peuvent aussi servir à gagner en gainage, à bien appréhender la position horizontale,...

Je ne crois pas qu'il faille jeter le bébé avec l'eau du bain. je conseillerai plutôt aux nageurs novices de ne pas apprendre à nager avec ces artifices ou alors encadrés par un bon éducateur sportif...

Comme la plupart des nageurs sur ce forum sont des nageurs amateurs avec un apprentissage sur le tas, par manque de temps entre autre, je pense que les paroles de paipaire sont plutôt sages sur l'utilisation du matériel...

Après, chacun fait ce qu'il veut dans la limite de la liberté des autres, non?...


NB : Je ne pense pas que le ton quelque peu agressif des nos deux protagonistes apporte grand chose au schmilblick... La réponse de paipaire sur l'utilisation des la respi 1-2-3 est plus pertinente que les écris qui suivent... J'aime bien les jeux du cirque, mais il n'ont jamais été que le reflet de la violence de celui qui avait la plus grosse...


NB 2 : je crois que mistercz100 s'amuse quelque peut à provoquer paipaire et il y réussit...
  

avatar de pairevert
pairevert
> 2 ans
talisker,
je te repondrais plus completement d'ici qq temps.

sache que le pull boy ne te permet aps de te positionner correctement, jamais, meme lorsque tu 'sait' t'en servir. et tout ce que tu fait avec, tu peux aussi le faire sans.

il ne s'agit pas d'etre 'betement" opposé a qq chose, non pas ...
c'est parce que le seul moyen de se positionner correctement, c'est de ne pas utiliser de flotteurs qui dénature tes perceptions et ton positionnement.

quant a misterz, j'en ai rien a foutre de ce qu'il croit, qu'il continue donc a mettre son pince nez sur son pull boy et a croire qu'il sait nager.
  

Oui c'est vrai qu'un pull dénature la perception de l'équilibre.
Normalement on l'utilise pour un échauffement des bras ou pour faire des exos spécifique.
C'est comme les palmes, 90% des gens qui les utilisent, le font souvent en croyant que ça leur permet de rééquilibrer leur corps mais ils sont dans la mauvaise voies et surtout ils ne progressent pas... Mais peut être n'en n'ont il pas envie...
  

avatar de pairapair
pairapair
> 2 ans
>>>Oui c'est vrai qu'un pull dénature la perception de l'équilibre.

non, on dénature "l'équilibre" lui même.
(équilibre n'est pas le mot juste.on parle plutôt de flottaison.)

Notre perception reste correcte, c'est justement le problème : le corps possède une (ligne de) flottaison naturelle qui est assurément impossible a mettre en oeuvre si un flotteur artificiel vient en perturber l'équilibre.

pour s'assurer que notre flottaison naturelle soit optimale, il faut positionner son corps a l'horizontale de manière a ce que, du bout des pieds jusqu'en haut de la tète, en passant par toutes les articulations du corps, la ligne de flottaison soit bien droite, bien a l'horizontale.

lorsque ils crawlent, le plus souvent les nageurs ont le derrière sous l'eau, donc les pieds aussi, ce qui provoque une résistance naturelle de l'eau, résistance qui est inexistante si les pieds et le cul sont alignés sur tout les segments du corps, sur notre ligne de flottaison naturelle. du coup, a effort égal, on avance 2x plus vite.

dans ce contexte, il me semble assez évident qu'un pb ne peut que perturber un nageur qui se positionne correctement sans.si vous voulez travailler les bras, il suffit de laisser les jambes traîner sans faire spécialement de mouvement avec. ceux qui mette un elastic pourraient essayer de garder les pieds serrés, tout simplement. pour ma part, je ne vois pas trop l’intérêt de cet ustensile ...

en bref;
1-tout ce que vous faites avec un pb, on peut aussi le faire sans.
2-le pb dénature la flottaison naturelle, il est donc contre productif.


>>Normalement on l'utilise pour un échauffement des bras ou pour faire des exos spécifique.

lesquels ?
je veux dire, qu'on ne puisse pas faire sans.


>>C'est comme les palmes, 90% des gens qui les utilisent, le font souvent en croyant que ça leur permet de rééquilibrer leur corps mais ils sont dans la mauvaise voies et surtout ils ne progressent pas... Mais peut être n'en n'ont il pas envie...

seul la plongée sub aquatique justifie l'usage de palmes. en nage conventionnelle, elles sont dangereuses pour la santé de vos membres inférieurs ...

L'homme et toute sa charpente articulaire est prévu pour avoir des pieds d'une certaine taille et accentuer de 100 ou 200% cette taille de manière artificielle est néfaste aux muscles, tendons et autres, qui ne sont pas prévus pour cela.

il faut donc savoir effectuer un mouvement qui aura le moins d'incidence négative possible, mais malheureusement, ce mouvement s'éloigne considérablement du mouvement que l'on fait naturellement, sans ces extensions artificielles.

par conséquent, pour améliorer sa nage les palmes sont inutiles, seule la bonne pratique permet d'obtenir du mieux et en aucun cas les artifices ne vous apporteront cela.


super plouf !
  

Je suis ravi de voir que tu as réponse à tout, paire...

Je nage avec pull buoy quelquefois et je le fais pour une phase de repos ou pour pouvoir se concentrer sur les mouvements de bras (éducatifs...).

J'aime bien aussi pour me donner du rythme au niveau des bras...

La plupart du temps, je nage sans. La contreproductivité, je te laisse seul juge...


Pour l'elastique, il est intéressant car il empêche de petits mouvements de jambe se produire si l'on nage pieds serrés... On se concentre sur sa position d'ans l'eau sans avoir à penser à garder les pieds serrés...

Là où je te rejoins c'est que le PB n'est pas indispensable... Mais, il n'est pas non plus à rejeter...

Pour les palmes, j'en fais rarement aussi. Mais, cela peut être intéressant pour le travail cardio (aller courir aussi, tu me diras
). Cela peut aussi aider à bien accentuer les mouvements de battements ou d'ondulation pour mieux le réaliser sans.

Alors, je ne crois pas que les accessoires soient indispensables, mais ils peuvent apporter un plus au nageur à condition de bien les utiliser...
  

avatar de perepetuel
perepetuel
> 2 ans
salut talisker.
non, je n'ai pas réponse a tout et je peux aussi dire de grosses conneries et d'ailleurs, cela m'arrive souvent. je ne suis qu'un pseudo sur un forum, comme tous les autres ici, qui sont libres de donner des arguments pertinents pour promouvoir l'utilisation du PB, de palmes ou bien du pince nez.

je n'oblige personne a ne pas utiliser de pince nez, pull boy ou autre élastique, je me permet juste d'expliquer pourquoi cela me parait inutile et bien souvent contre productif, dans le cadre du savoir "bien nager".

>>Je nage avec pull buoy quelquefois et je le fais pour une phase de repos ou pour pouvoir se concentrer sur les mouvements de bras (éducatifs...).

Tu ne peux pas te concentrer sur les mouvements de bras, faire des éducatifs ou bien faire une phase de repos, sans mettre un pull boy ... ? je veux dire par la que l'usage du pull boy est un choix de 'confort' de ta part, certes, mais qu'il ne me semble pas obligatoire (ni utile) d'en mettre un pour faire ce que tu décrit.

>>J'aime bien aussi pour me donner du rythme au niveau des bras...
idem, et a quoi te sert le pb dans ce cas la ?

>>Pour l'elastique, il est intéressant car il empêche de petits mouvements de jambe se produire si l'on nage pieds serrés... On se concentre sur sa position d'ans l'eau sans avoir à penser à garder les pieds serrés...

intéressant ce que tu dit, car ces petits mouvements dont tu parles, ils sont liés au roulis provoqué par les mouvement de bras en crawl. Ils sont donc absolument naturels et ne doivent/devraient pas être contrariés. Ce sont ces mêmes petits mouvements que l'on accentue, lorsque l'on bat des jambes en crawl, ils participent donc a la bonne marche de l'ensemble.

je ne comprends donc pas pourquoi tu ne veux pas que ce mouvement naturel des jambes se produise ? en quoi cela te gène t il ? Si tu veux travailler les bras et te concentrer dessus en oubliant les jambes, bin tu le fait en laissant traîner tes jambes naturellement, voila tout.

et pourquoi j'insiste la dessus ? simplement parce qu'avec un pull boy, ta flottaison n'est plus naturelle et la position que tu adopte alors n'est plus conforme a ce qu'elle devrait être normalement. du coup, tu peux toujours utiliser ton pb si cela te fait plaisir, mais pour bien nager le crawl, ce n'est pas vraiment la solution la plus efficace.

c'est sur que lorsqu'on a des difficultés pour bien percevoir sa position dans l'eau, cela parait plus facile lorsqu'on l'utilise mais c'est un artifice qui devient vite inutile lorsque l'on comprend comment on doit placer/déployer/positionner son corps, en crawl.

plus tu l'utilise, moins tu pourra percevoir correctement tes erreurs de positionnement et moins tu pourra les corriger. Et si des nageurs de compètes l'utilise, il faudrait leur demander pourquoi, avant de les imiter.

par contre, lorsque l'on se force a ne pas en utiliser, on fait plus d'efforts car si on est mal positionné, la résistance de l'eau est plus forte et du coup, on peut alors essayer de trouver la bonne position pour qu'il y est le moins de résistance possible, ce qui en dehors d'une amélioration du style, fait aller plus vite sans faire plus d'effort.

si je veux travailler mes bras, je ne met pas de plaquettes mais je fais juste plus d'efforts musculaires ou/et plus intensément. c'est bien plus efficace tout en ne dénaturant pas mes appuis habituels (cad sans plaquettes) et je ne risque pas de me faire mal a l’épaule ou au bras, a cause d'un effort 'anti' naturel.

si je veux travailler ma position, je ne met pas de pb car c'est impossible de le faire avec.

si je veux travailler les jambes, je fais des battements en forçant plus ou moins et plus ou moins longtemps. les palmes ne m'apporteront rien du tout, mise a part une vitesse supérieure et l'habitude d'un mouvement inadapté lorsque je ne les aurait plus.

bref, je pense que tout le monde a compris et franchement, je serais très curieux de trouver une bonne raison pour utiliser ces trucs la, dans le cadre de l'apprentissage d'une nage. la natation, c'est un truc naturel ... qui devrait se pratiquer naturellement.

mais c'est juste mon avis.


père sévérant;
contestant de naissance.
  

Perno aile , je suis d accord avec toi trop de pull buoy tue le pull buoy , les gens qui l'utilisent tout le temps ne savent plus s'en passer , notament lee triathletes , perso j'utilise un demi pull buoy sur une partie de ma séance , car il y a plusieurs tailles de pull , si vous en avez un gros , celui qu'on trouve partout coupez les en deux , vous devrez travailler un peu plus votre gainage lors des exos avec . l'elastoc je trouve ca interessant aussi ! Mais pas tout le temps
Et faire beaucoup d'eductatifs !
  

L'usage de l'elastoc pareil pas tout le temps , il peut etre très enrichissant poir ceux qui boigent leur jambes dans tous les sens et ont donc une mauvaise position dans l'e'eau mais sur une partie de la séance
  

Pour les plaquettes je te suggere ll d'essayer les finis agility , les finger paddles ,les antipaddle egalement , toutes trois étant des plaquettes educatives
educatives
car tu travaillera egalement les appuis , mais toujours revenir comme le dit pernaud aile a la restitution cad la nage normale sans aucun artifice pour ressentir les différences de sensations et d'appui

Les palmes peuvent être interesssantes pour améliorer son ondulation en papillon
  

Perno aile tu nages pas le pap ?????
  

avatar de perenoricard
perenoricard
> 2 ans
non, je ne nage pas le pap : j'ai pas envie qu'on se foute de ma tronche. tu voit, je suis sincère ! je sais le nager mais assez moyennement et je fais un putain de blocage psychologique a la con, qui date d'un autre siècle et qui m’empêche (d'avoir la volonté) de me corriger. Donc, sur le pap. je suis nul et je la ferme


je ne fais pas non plus de brasse mais pour une autre raison : je ne suis pas une grenouille et je n'ai pas envie de me niquer l'exosquelette. je crois que la brasse est l'une des nages les plus dure a réaliser dans le respect des normes codifiées et la plupart des brasseurs ne savent pas l'exécuter avec des mouvements corrects.
au final, ils se font surement plus de mal que de bien.

j'ai déjà utilisé les palmes dans le cadre de la plongée subaquatique et j'ai pu constater que le mouvement des jambes n'a alors plus rien a voir avec celui que l'on effectue pour faire des battements de jambes en nage codifiées. Je ne vois donc pas comment améliorer mes battements de crawl en mettant des palmes ... ? Et pour muscler ses jambes, il suffit simplement de les battre plus intensément , les palmes restent inutiles dans ce cas la aussi.

j'ai déjà essayé de nager avec des plaquettes et cela ne fait que de me perturber. En aucun cas cela ne me permet d’améliorer quoi que ce soit (a part aller plus vite) puisque lorsque je les retire, il me faut alors retrouver la bonne manière de faire, sans.

L'usage de plaquettes pour aller plus vite ou pour faire du muscle, je trouve cela dangereux et inutile mais cohérent (dans le raisonnement ). Par contre, les mettre pour améliorer sa pratique sans, cela me parait très très contradictoire ! comment prendre des 'habitudes' correctes sans plaquettes, si tu t’entraîne a le faire avec ? je crois sincèrement que le seul moyen efficace de faire des progrès de ce coté la, c'est au contraire en se passant des plaquettes.

Alors, imagine ce que je pense des combinaisons, et surtout des compétiteurs (et de leurs entraîneurs) qui comptaient la dessus pour améliorer leurs temps ...

++
  

essaye les FINIS agility tu verras elle n'on rien à voir avec les plaquettes classiques !

http://leplaisirdenager.blogspot.fr/2...

le top des nages en natation reste le 4N !
  

sinon ici tu as des éducatifs super intérresants !

http://www.natationpourtous.com/techn...
  

je sais que tu aimes pas les bouquins , mais celui de mathieu ( un des créateur du forum natation pour tous ) est plutôt bien fait ! il organise également des stages qui sont assez vite remplis !


http://www.natationpourtous.com/bouti...
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant