Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 3 mai 2007
posté par colargol27 à 16:58

NAGER SOUS L'EAU

vu 68607 fois, followers=15
Bonjour,

J'ai appris à nager très tardivement (il ya un an et demi) à 44 ans.
Et maintenant je ne peux plus m'en passer, j'adore çà. J'ai appris avec l'association ARCHIMÈDE animée par des gens adorables qui vous apprennent à être à l'aise dans l'eau.
J'aime nager le crawl et le dos crawlé, par contre je n'arrive pas à nager sous l'eau.
Je ne coule pas, je remonte aussi sec. On m'a dis qu'il fallait évacuer un maximum d'air de ses poumons mais le problème c'est qu'à ce moment là je doid remonter tout de suite pour reprendre de l'air.
Quelqu'un a-t-il une technique à m'apprendre ?
Merci pour votre aide.

15 commentaires

  

Faites des petites apnés dans un petit coin du bassin à moins que les MNS soient chiants ( certains n'apprécient pas pour des raisons de sécurité ) .
  

<div id="quotedMsg"> Je ne coule pas, je remonte aussi sec.
</div>

Apparemment, les gens de l'association dans laquelle tu as appris à nager ne t'ont pas parlé de l'origine de leur nom,ARCHIMEDE.
Si tu remontes lorsque tu essaies de nager sous l'eau, c'est à cause de la fameuse poussée d'Archimède, qui est dirigée vers le haut.
Pour rester sous l'eau,il faut que tu arrives à compenser/dépasser cette poussée par l'action de ta nage. Tu peux très bien nager sous l'eau en ayant les poumons pleins, si ta nage est suffisamment puissante pour lutter contre cette poussée d'Archimède qui te fait remonter.
En général, c'est plutôt des mouvements de brasse qu'on pratique en apnée, sauf avec des palmes.
Pour commencer, tu peux essayer de te mettre contre un mur, de t'immerger, puis de te propulser horizontalement en prenant appui sur le mur. Une fois parti, essaie de faire de puissants mouvements de brasse en essayant de rester sous l'eau le plus longtemps possible.
Je ne sais pas si j'ai été bien claire,et si ça t'aura aidé.
Bonne plongée.
  

La poussée d'Archimède sur un corps est une force égale au poids du volume de fluide (liquide ou gaz) déplacé par ce corps. Plus on est gros plus le volume d"eau déplacé est important et la traction pour contrer cette poussée vers le haut tout aussi importante d'où l'effort accru pour rester sous la surface de l'eau


Cdlt,
Oléum.

Nb: j'ai cru entendre parler d'Archimède qui met à l'eau les nageurs/euses qui ont à l'extrême la phobie de l'eau avec un très bon pourcentage de réussite pour se rapproprier leur envies de barboter/nager?
  

En fait c'est à toi de trouver le compromis entre puissance et glisse sous l'eau pour pouvoir coller au fond du bassin. Lorsque tu sens que ton corps a la furieuse envie de remonter à la surface tu te propulses en piquant légèrement du nez, il ne faut surtout pas que tu bouges la tête vers le haut, n'oublie pas la position de ta tête est très importante car elle conditionne la position du tronc et donc la direction que tu prends.
  

avatar de lapluszolie.
lapluszolie.
> 6 ans
mais la poussée d'archimede, si on parle litteralement, c'est plutot archimede qui donne un coup de pouce, hein? serieusement parlons peu, parlons bien. c'est archimede il a poussé son frere et LLLLEEEE CHHHHAT.
saluuut, je m'appelle agathe, moi c'est mathilde et l'autre c'est Milena! ouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuais.
ouhlalalaalalalaalalalalalalalalalalalalalalallalalalal LLLLEEEE CHHHHHHHHHAAAAAAAATTTTTTTTTTTT.
  

Avant tout, une règle d'or:
Ne jamais faire d'apnée seul, que ce soit en statique ou en nageant!

Ensuite, une première étape peut être déjà un exercice au sec:
- Essaie (toujours avec la surveillance d'une personne), de retenir ta respiration après avoir fait une expiration normale.
- Ensuite, renouveler l'exercice mais en forçant un peu plus sur l'expiration.
- Au fur et à mesure, tu seras capable de tenir une apnée (de quelques secondes, certes) poumons vides.

Après dans l'eau et toujours sous la surveillance de ton binôme, dans le petit bain, souffle au fur et à mesure jusqu'au moment où tu te sens couler.

Après pour nager en apnée, il faut avoir avant tout des mouvements efficaces et pas d'affolements, c'est à dire en commençant par une bonne immersion (faire un canard comme dirait un plongeur), et des mouvements amples en brasse.

Bon courage et surtout, pas d'apnée seul!
  

avatar de shanone
Shanone
> 6 ans
Moi c'est le contraire je trouve que nager sous l'eau c'est beaucoup plus facile mais la tete hors de l'eau c'est une autre histoire !!
  

Bonjour Colargol,
plusieurs choses :
il faut apprendre à gérer le volume d'air, être détendu et expulser tranquillement. Quand je suis au fond du bassin, j'ai encore de l'air dans les poumons. Si tu expulses tout, cela risque de générer de la panique et l'envie de reprendre de l'air.
il faut orienter ton corps vers le fond, avec des petits objectifs au début. Un bon exercice est d'essayer de passer sous un (petit) obstacle. En brasse, bien sûr. Quand on pique vers le fond, c'est un peu comme nager à contre-courant, on sent une résistance, il faut une brasse tonique pour y arriver.
Vaincre ses peurs de l'eau, cela peut prendre du temps, j'en sais quelque chose!
Félicitations et courage pour la suite !
  

Boujours . nager sous l'eaux ne se fait pas comme sa . directement . il faut etre "calme" . prendre beaucoup d'air mais sans se remplir a bloc . puis laché un peu d'air (par la bouche ou par le nez ) puis vous resterez sous l'eau sans avoir tendance a remonter . et ne sourtoutpas paniquer . ne penssé a rien .
J'ai apris a nager a 12ans . j'avait la phobis de l'eau et depuis j'ador sa .
Bon courage a tous
  

Apres la maitrise de la respiration . essayer l'art aquatique :

- positionner vous alonger sur le dos au fond de la picine . lacher umpeu d'air . puis oncentré vous sur votre bouche et essayer de laché de l'air pour crée une bule creuse avec des contoures assez large (comme un cerceau ) c'est tres marent et tres jolie .

- Essayer aussi les figures aquatique , s'alonger , calipette , rester au sol , tout en restant calme intereirement
amusez vous bien ^^
  

oui et j'avait oublier . comme le dit "le_monopalmeur" noublier pas les regle d'or . et ne pas faire d'apnée seul meme si c'est tenten
  

avatar de silence
Silence
> 2 ans
Personne, 41 ans
Ce fil à quelque temps, mais j'aimerais, puisque je viens de le découvrir, participer.

Sans rentrer dans des détails scientifique, il faut savoir que notre corps est plus dense que l'eau et cela dépend aussi de la densité de nos os et de biens d'autres facteurs, capacité pulmonaire, vitesse et direction dans l'eau. Certains on l'impression de couler comme une pierre, d'autre flottent "trop" facilement.

c'est a chacuns de s'adapter selon son corps.

Personnelement, je ne suis heureux que sous l'eau, faire des longueurs de piscine sous l'eau, voir deux ou plus lorque je le sent, la sensation de glisse, sentir les bulles libérées glisser sur son corps...
Pour l'apné, je compte, je regarde, je vis et j'apprécie chaques secondes qui passe comme un privilège.

Les maitres nageurs savent et comprennent.
Au début, montrer que l'on bouge, que l'on gère son apné, montrez vous, sans vous faire remarquer, ne pas faire d'apné statique, un maitre nageur observe et n'aime pas s'inquieter en permanence sur une personne qui ne bouge pas, tout a fait normal!

Prendre des minipalmes, la vitesse aquise permet de se diriger, de rester sous l'eau et bien géré, d'économiser de l'oxygène. Se sentir comme un poisson, ou plutot pour mon cas un dauphin car c'est mon type de nage, l'ondulation du corps est un plaisir raffiné qui se déguste.

A la longue, on se surprend à ne pas vouloir remonter, virer dans l'eau, arriver au mur après une longueur et tourner, refaire un bout de chemin dans un autre sens, toucher le fond et l'observer, chaques détails... On en oublie le temps à ce niveau, et c'est si beau à ces moments, et la remontée obligatoire pour l'air est presque pénible.

Dommage que je n'en ai pas les moyens, je passerais ma vie sous l'eau
p

Cordialement,

Silence.
  

Merci pour ce partage, Silence.

Je suis intéressé par l'apnée depuis longtemps et j'ai enfin pris un cours d'initiation hier à la fosse de plongée UCPA Aqua 92.

J'ai retrouvé ma hantise des cours de natation d'école primaire où j'avais mal aux oreilles en allant chercher le mannequin à 2 m... La manoeuvre de Valsalva pour l'équilibrage, que je connais "en théorie" depuis longtemps, reste encore un mystère, je n'arrive pas à comprendre ce que je dois ressentir pour la réussir. Mais je ne désespère pas, c'est une question d'écoute des sensations et de physiologie personnelle. Ça me gâche un peu le plaisir pour l'instant, car qui dit stress dit apnée raccourcie, mais quel plaisir ce sera quand j'aurai réglé ça !
  

avatar de silence
Silence
> 2 ans
Bonjour,
Content que tu ai passé le cap Bersound!
L'apnée est à mon point de vue le plus doux des plaisirs, pénible parfoit quand on doit s'y r'habituer mais cela revient vite, très vite, et le plaisir est encore meilleur.
Mon petit plaisir a moi : la nage du dauphin, comme je l'ai dis plus haut l'ondulation est un véritable plaisir.

J'ai passé deux ans et demis aux antilles et ce que j'ai vu m'a marqué à vie. je passais mon temps sous l'eau, à suivre les poissons, et le plus beau, avoir vu un banc de poisson arriver droit sur moi ( j'ai meme eu peur en le voyant arriver de loin ) et me traverser, je voyais à peine mes bras, ils billaient tous façon arc en ciel avec le soleil, oui , un souvenir gravé. Grace à cette capacité de rester sous l'eau. Bon ce jour ci je suis resté plus de 3mn en fait peut etre plus car j'ignore combiens de temps à mis le banc à venir sur moi et à me traverser...

Je peut te donner un petit secret : quand tu est dans la piscine, fait en sorte de ne jamais toucher les murs et les bords. cela t'obligera à ne compter que sur ton équilibre, tes mains et ta façon de respirer sont les plus importantes pour une nage statique ou mouvante un peu au hasard, les pieds prennent trop d'énergie. Prend plaisir à replonger le plus tot possible, dès que tu fait surface, prend de l'air, retourne y
l'habitude se fait quotidien.

Attention cependant, là , je ne parles que de mon ressentis mais bon, j'ai quatres "phases" en piscine :

1) l'extase d'etre dans l'eau, je ne force pas trop 45sc à 1 mn max...
2) moment de fatigue au bout d'une heure, je reste mais ne fait que quelques longueures sur le dos, au repos, ou brasse, pour détendre.
3) second souffle, là je me fait vraiment plaisir, je sent que tout est possible et j'en profite!
4) au bout de 2 à 3 heures, je sent que c'est un moment calme, je me détend, que de petites apnées en surface, 20 à 30 sc maximum. ne pas forcer et bouger pour rassurer le Maître nageur ( je me répète mais c'est d'une logique que tout le monde doit comprendre, le statique les inquiètent et rien de plus normal!! mettez vous à leur place!).

Cordialement,

Silence.
  

Merci pour ce récit de rencontre sous-marine !
J'espère bien un jour vivre des choses pareilles. Le monde sous-marin m'a toujours à la fois terrifié et attiré. C'est pour ça que je suis admiratif de quelqu'un comme Fred Buyle, apneiste photographe, qui peut approcher requins et cétacés plus facilement grâce à l'absence de bulles de bouteilles.

Sinon je me demandais si tu avais suivi une formation ou si tu plongeais en autodidacte complet ?
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant