Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 12 février 2019
posté par Domino à 14:28

Comité des usagers des piscines du 5ème

vu 602 fois, followers=5
Et oui, il existe un Comité des usagers des piscines du 5ème. Si l'on exclut la piscine Pontoise, fermée, et la piscine Polytechnique, à peine entr'ouverte, il s'agit donc essentiellement d'un comité Jean-Taris.

La Mairie du 5ème propose de réunir le comité ce vendredi (15 février) à 18 à la Mairie. On peut s'inscrire à l'adresse :

Parmi les sujets à évoquer, sur Jean-Taris donc, je pense évoquer :

- les grèves du week-end qui se succèdent sans mots d'ordre et s'interrompent aussi brusquement,

- l'entretien des sanitaires, vestiaires, sèche-cheveux, bref la routine (ou la fatalité qui exige qu'une douche ne doit pas être réparée en moins de trois ans)

- le mauvais calage entre les départs des scolaires le midi et l'arrivée des nageurs, qui n'ont que peu de temps pour nager.

- l'occupation de la moitié du bassin par l'aquagym ces mêmes midi, aquagym qui occupait avec bonheur le petit bassin voici quelques années (rappelons que les mardis, jeudis, vendredis, il n'y a pas d'enfants dans l'eau)

- Enfin, l'impératif de laisser l'accès aux deux vestiaires et aux deux douches au moins pendant la période de fermeture de Pontoise : on attend devant les cabines; devant les toilettes; devant les douches; les sèche-cheveux, etc, alors qu'un espace symétrique est absolument vide.

Toute autre proposition est bienvenue !

2 commentaires

  

Bonjour, pensez-vous que l'on peut interpeller au sujet de la fermeture du la piscine de Pontoise? Je suis abonnée à l'espace forme (piscine jour+ nocturne+ autres équipements) et à peine indemnisée depuis la fermeture brutale du bassin.
Merci de votre avis.
  

Le directeur de Pontoise a été longuement interpellé sur l'indemnisation de ceux dans ton cas, qui avaient souscrit à l'ensemble des activités, dont la piscine (surtout en nocturne). Un calcul aussi savant qu'imprécis lui a permis à définir que l'utilisation de la piscine correspondait à 13 % des usages. Il rembourse sur cette base. Il faut se présenter à la piscine avec l'abonnement et un RIB.

J'ai cru comprendre que d'autres personnes n'étaient pas convaincues, il leur reste donc à se manifester directement auprès de la direction, en nombre si possible, la légalité de l'indemnisation devant être précisée pour une délégation de service public (Pontoise est concédée) où la Mairie pourrait intervenir : voir le médiateur de la Ville.

De Pontoise encore : suite à des délais légaux et à des appels d'offre infructueux, les travaux devraient commencer fin 2019 (au mieux) pour s'achever mi-2020. Le calendrier est plein d’incertitudes, techniques notamment. La Maire du 5ème souhaite hâter les procédures, mais comme nous en avons l'habitude, comptez quelques mois de marge. A ce propos, et cela concerne Pontoise puisqu'elle héberge des scolaires du IVème, le pédiluve dit "Saint-Merri" devrait rouvrir en mai 2019.

Cette question des scolaires a été largement rebattue dans l'assemblée. Polytechnique et Jean-Taris ne peuvent absorber toute la demande de l'arrondissement, ce qui prouve bien la carence en piscine à Paris. Le même problème se retrouve avec les associations. Nous avons pu obtenir un engagement que la répartition de ces publics ne se fera pas au détriment du tout-venant nageur, c'est à dire vous et moi, qui avons déjà du mal à mettre les pieds dans l'eau.

Sur les autres points Jean-Taris que j'ai soulevés :

- je n'ai pas évoqué les grèves, car elles se font rares et il faut reconnaître qu'un réel effort d'accueil et d'ouverture est en cours (on part de loin).

- l'entretien : tout le monde s'accorde à reconnaître que la piscine (comme toutes les autres) sombre peu à peu, faute d'entretien. En fait, il n'y a que du budget d'investissement et peu de fonctionnement, si bien qu'on préfère tout refaire régulièrement plutôt qu'entretenir. On va par exemple changer d'un coup les blocs douches et des serrures le mois prochain. Cela n'explique pas pourquoi une horloge peut être déréglée depuis trois ans ou qu'il puisse manquer des portes aux toilettes ! Un escabeau, un tournevis, et un peu d'initiative règlerait la plupart des problèmes.

- le mauvais calage entre les départs des scolaires le midi et l'arrivée des nageurs : un rappel sera fait aux encadrants.

- Remettre l'aquagym dans le petit bain pour libérer la moitié du bassin : non, parce qu'il y a plus d'aquagymnastes que de nageurs. Curieux argument, les nageurs reviendraient si on leur faisait de la place.

- ouvrir les deux vestiaires et douches simultanément pour ne pas qu'on se marche sur les pieds et tout ce qui dépasse : non aussi, cette fois parce qu’il faut nettoyer un vestiaire quand l'autre est occupé. Mais comment font-ils ailleurs ???

Merci à la Mairie du Vème d'avoir mis en place ce comité, qui permet de s'exprimer et de dissiper des idées fausses. D'autres arrondissements devraient suivre cet exemple.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant