Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
vendredi 11 janvier 2013
posté par julien88 à 13:20

Petition grève des piscines de Paris

vu 4230 fois, followers=19
Bonjour à tous,

En concertation avec d'autres Nageurs.com, j'ai créé cette pétition que je vous invite à signer : http://www.activism.com/fr_FR/petitio...

N'hésitez pas à faire vos remarques et proposez des modifications si vous le souhaitez.

Cette pétition sera ensuite transmise à la mairie de Paris.

Merci !

88 commentaires

  

Par solidarité j'ai signé la pétition, même si je nage en Normandie, je n'aimerai pas que cela m'arrive.
Peace aux nageurs!
  

On peut aussi directement envoyer des mails à la Ville de Paris, à la DJS.

C'est ce que je vais faire, pour expliciter plus longuement ce que je pense...:
  

Il me semble que la grève dure depuis le 22 mai 2012 pas 2011.
  

Excellente initiative, merci.
  

@piedpalme : en effet ... je me suis un peu trompé d'un an ...
Désolé ...

Malheureusement, je ne peux plus modifier ...
  

Excellente initiative.
S'il faut aller un samedi à la sortie des piscines en groupe pour obtenir d'autres signatures, je suis dispo!
  

Je soutiens également ton initiative.
Je suis prêt à aller remplacer un MNS gréviste le weekend s'il le faut
  

Je ne sais pas s'il y a encore quelques nageurs qui se pointent encore à 7H le matin pour l'ouverture. Faudrait peut-être se déplacer en priorité sur ces créneaux histoire de récolter un max de signatures, ce sont ces nageurs les plus affectés par la grève...
  

On envisage des actions comme cela, moi en tant que ancienne nageuse matinale, les conditions actuelles de nage à midi dans les bassins commence à devenir une catastrophe...ambiance horrible ces derniers midis surtout aprés la reprise .. Et puisbla sacre operation bikini qui début et nous améne ces brasseurs sauvages à 2m/h...
  

@Rouletabille : Je suis dispo aussi pour faire le tour des piscines le matin pour récolter des signatures. C'est une excellente idée !

En attendant, continuons à faire tourner cette pétition autour de nous !
  

Dommage : la question de l'information préalable des usagers pour leur éviter notamment de se lever inutilement à 6 heures pour trouver porte close n'est abordée qu'au dernier paragraphe de la pétition.
Et tout ce qui précède revient à considérer ce mouvement de grève comme légitime, et qu'il appartient à la Mairie de débloquer la situation, autrement dit de céder, alors qu'il me semble que nombre des revendications sont corporatistes, voire mesquines (mais pas toutes).
Dans ces conditions, je ne peux signer cette pétition.
Si une autre pétition portait uniquement sur le respect des usagers, c'est à dire sur leur droit à une information préalable pour éviter les déplacements inutiles, notamment très tôt le matin, je la signerai aussitôt. Et je ne dois pas être le seul !!
  

@papaplouf : Le fait que la grève soit légitime ou non n'est pas de notre ressort. Ils font grève, c'est un fait.
Nous, nageurs, ne pouvons pas réclamer plus qu'une reprise des négociations entre les MSN et la mairie de Paris ainsi que plus d'informations.
  

Je pense que la pétition est une bonne chose, néanmoins on peut toujours faire un référé si la manifestation est illégale, exemple : absence de préavis, référé suspension contre le refus du directeur de la piscine de faire cesser la grêve si elle n'est pas légitime etc.

Mais la pétition c'est bien aussi, ça ne coute rien de la faire, et elle peut toujours se faire en plus d'un recours juridictionnel, bref je ne rentre pas les détails mais tout est faisable. Il faut juste savoir si la grêve est légitime ici...la grêve est un droit mais abuser ce droit est interdit. Faut voir, je ne sais pas si en l'espère cette grêve est légitime.
  


C'est bien de faire du droit mais faut se dire que les syndicats en ont fait aussi !

Et si jamais la grève est reconnue "illégitime" il se passe quoi ? On réquisitionne les MNS ?
  

J'ai dit que j'APPROUVAIS LA PETITION et je l'ai même signée, j'ai SIMPLEMENT voulu répondre à "Le fait que la grève soit légitime ou non n'EST PAS DE NOTRE RESSORT" en disant qu'il était aussi POSSIBLE que ce soit de notre ressort.
Si j'ai signé la pétition c'est parce que je préconise la discussion, je voulais juste énoncer qu'une action par l'usager du service public existe, la phrase citée me paraissait faire croire que ce n'était pas possible.

Avec l'écrit c'est difficile de savoir dans quel ton on veut dire une chose, mais je trouve ton message nerveux, en tout cas je le prends comme ça et mea culpa si je me trompe Klabur. Je voulais juste donner mon avis pour répondre à la phrase citée. Je suis pour la pétition. Encore mea culpa si je me suis trompé.

Si tu veux rentrer dans les détails, si jamais un juge reconnaissait la grève comme illégitime alors la direction devrait trouver le moyen d'ouvrir la piscine, ça serait toujours mieux pour l'usager. Mais je le répète la pétition me semble très bien. Et de toute façon je ne cherchais pas à connaître les détails mais juste à répondre à la phrase.
  

Suis pas nerveux, j'ai nagé tout à l'heure ! plutôt goguenard à la limite


C'est juste un peu lassant de lire des trucs qui remettent en cause la légalité de la grève plutôt que d'essayer d'en comprendre les causes ...
Tu penses bien que les préavis sont déposés à temps, donc c'est le droit de grève qui est un droit fondamental contre le "droit des usagers" qui existe surtout dans l'imagination de JP Pernaut ! Bonne chance pour votre éventuel recours en justice !


A mon avis pas grand chose à faire que d'attendre la fin, la pétition pourquoi pas finalement
  

Je crois que nous pouvons tous nous en tenir, en effet, comme l'a dit quelqu'un quelque part, à demander que des négociations , de VRAIES NEGOCIATIONS, soient ouvertes entre les MNS et leur Direction...Puisque ce site ne veut aborder le volet politique des choses que d'une aile légère de papillon en rase-motte au dessus de l'onde des piscines, et dans le creux de la vague que traine derrière lui un beau gosse qui fait 50 aux 100 crawl...(Noon, j'ai pas dit 50 minutes, même avec la pause au T...), c'est vraiment tout ce que nous pouvons espérer pouvoir exprimer :

Je déclare ouverts les Jeux Olympiques des négociations entre la Direction et les MNS...Que chacun se mette à la place de l'autre, pour commencer...


J'ai discuté hier chez Roger Le Coq, avec un excellent nageur du CNP, peut-être le meilleur nageur que je connaisse...Et un trés beau garçon (rien à dire) et trés sympathique, que j'aime bien :je lui ai demandé son avis sur la grève actuelle, parce qu'il est concerné d'une manière que je ne peux évoquer ici, eh bien je peux dire que ses positions ressemblaient aux positions de la majorité des gens qui interviennent sur le fil de la grève...Rien de vraiment marquant à dire...Comme quoi on ne peut être parfait...Soyons d'excellents nageurs ET réfléchissons...
  

Mes résolutions tombent à l'eau !!! depuis le début de l'année entre Massard et Dunant toujours le même cirque fermeture de 7h à 8h !!! je me lève tôt pour faire des longueurs pendant que les grévistes se <°))))<!!! RAS le bol...L'an passé il était toujours possible de se rabattre sur les Halles, malgré un prix plus élevé malheureusement les travaux sont là et la piscine fermée !!! Nos ministres des sports s'étonnent du manque de pratique sportive !!!! <°))))< ne doit pas aimer l'eau et les piscines ! lol
  

@Jhnageur76 : Tu abordes la question de la légalité de la grève, et tu as bien raison. Une chose est de savoir si la grève est légitime (motifs sérieux et raisonnables, proportionnée au but recherché, etc...), autre chose est de savoir si elle est légale (si les conditions ou modalités de son exercice sont conformes aux règles régissant le droit de grève). N'étant pas compétent en la matière, je ne peux me prononcer sur cette légalité. Mais il serait souhaitable qu'un juriste spécalisé en droit du travail se penche la question et que, en cas d'illégalité, une procédure de référé soit effectivement introduite non par un citoyen seul et isolé mais par une association d'usagers.
Tout à fait d'accord avec Jhnageur76 : la grève est un droit et en abuser est interdit.
En abuser, au premier chef, c'est d'abord violer les règles encadrant ses modalités d'exercice. Il me semble que l'absence de mise en place de toute information préalable des usagers relève de l'abus.
Depuis quelques semaines, j'ai totalement renoncé à nager parce qu'il devenait proprement insupportable de se préparer à une séance de natation, de se lever tôt, de courir dans le froid, de se motiver pour trouver porte close sans d'ailleurs que le personnel à l'accueil soit capable de préciser l'heure de réouverture ou si la grève recommencerait ou non le lendemain à la même heure.
Cette manière d'exercer son droit de grève est indéfendable, totalement irrespectueuse. Je n'ai définitivement plus la même image des MNS...

@julien88 : Si je suis indigné, c'est avant tout en raison de la manière dont ce droit de grève est exercé à l'égard des usagers (absence de toute information préalable dans le but de gêner au maximum les gens dans leur vie personnelle). C'est la question de la légalité des modalités d'exercice de cette grève. Ce n'est donc pas la question de la légitimité de la grève qui est en cause. Ceci étant, sur le fond, il appartient à chacun des citoyens et contribuables que nous sommes d'avoir son avis sur la légitimité de cette grève, c'est à dire de porter un jugement sur le caractère fondé ou non des revendications des grévistes. Certes la grève est un fait. Mais, contrairement à ce que tu affirmes, il est aussi de notre ressort comme citoyen d'avoir notre avis propre sur le point de savoir si cette grève est légitime. Si nos élus décident en notre nom, cela ne nous dispense de vérifier ce qu'ils font et de les juger !

@klabur : Le droit des usagers relèverait de l'imagination de JP PERNAUT ? Vraiment n'importe quoi. Le droit des usagers existe et entre en conflit frontalement avec le droit de grève. Les deux sont légitimes. Et la loi tente d'organiser un équilibre. Si les grévistes considèrent que le droit de l'usager du service public n'existe pas, je comprends mieux le mépris dont ils font quotidiennement preuve en refusant d'organiser l'information préalable de l'usager !
Mais klabur affirme que des préavis sont déposés à temps. Mais pourquoi alors ne pas en informer les usagers par placards sur les portes des piscines ou par messages clairs sur les répondeurs téléphoniques des piscines, ou encore par internet, notamment les sites spécialisés comme nageurs.com par exemple ? Je constate l'incapacité des personnels interrogés à nous dire si la piscine ouvrira ou non le lendemain à 7 heures, et l'absence de tout message clair... Et cela depuis mai 2012...

@scarabeo93 : ton message de ras le bol fait du bien... Nous sommes nombreux à penser exactement la même chose. Droit de grève : oui. Abus : non. La pétition adressée à l'administration serait vraiment plus convaincante s'il était supprimé son premier point : "reprise sans délai des négociations avec les syndicats afin d'arriver au termes de ce mouvement social". Elle donne à penser que c'est la faute de l'administration... Elle prend implicitement parti. Bien sûr qu'on souhaite tous qu'elle prenne fin au plus vite. Mais hors de question de soutenir en l'espèce des syndicats qui sont tombés dans le corporatisme.
La grève relevant d'un droit, il s'agit seulement d'EXIGER que ses modalités d'exercice ne relèvent pas de l'abus, que les usagers soient respectés, ce qui commence par le respect de leur droit à une information transparente et préalable.
  

Juste pour se faire comprendre un peu plus, moi si j'étais MNS dans un piscine, j'essayerais d'avoir un peu d'émpathie sur les citoyens dans notre humble vie quotidienne (puisque peut être qq MNs parmi tous, eux aussi ils étaient usagers ou parfois ils vont nager dans des autres piscines en mode incognite en tant que citoyens..),

et donc, pourquoi ils laissent que tous nous, on discute entre nous pour voir sur quelles raisons ils font la grève, de quoi ils sont indignés , quoi ils réclament, etc..au lieu de mettre une affiche sur chaque piscine, en explicant au public "excusez nous de faire la grève de ctte façon, nous en tant que corps et au titre fonctionaire de MNS, on réclame X Y Z, on en a marre des blablalba..." ?????

Juste pour nous tenir au courant et nous permettre de se mettre ou pas de son coté...

peut être que je déconne un peu, je viens de penser ça...

sorry !
  

De toutes façons ils sont tous trop payés ! ! ! je propose que les MNS soient ramenés au smic !
TOUS les MNS, ceux du privé (les concédées) y sont déjà, il n'y a pas de raison pour que les autres n'y soient pas aussi...C'est vrai, ça...Et puis, il n'y a pas de raison pour que tout le monde ne soit pas ramené au tarif des cabiniers, comme ça, pas de jaloux .

Après ça, on s'occupera des profs, tous des nantis, avec leurs mois entiers de vacances...Est-ce qu'on a plusieurs mois de vacances, nous ?

Il faut les mettre au pas, je vous le dis...Bien sur, si on me propose de me mettre, moi, au smic, je ne suis pas d'accord, mais après tout, je suis si bête, qu'on y arrivera forcément (entre nous sois dit, hein...
  

P.S. plus sérieux : GEMMA, je suis d'accord avec toi.

Il y en a qui s'expliquent sur ce site, sur ce fil,(sur l'autre fil dédié, plutôt), LHUMAIN ou un autre, me rappelle pas son pseudo...Ce sont des MNS, mais ils ne le disent pas expressement.

Et puis on peut aussi aller leur parler, prendre 15mns pour ça.
  

Pour le post sur les MNS au smic, scusez-moi, j'aurais dû truffer de fautes d'orth. pour plus d'authenticité..;
  

@ papaplouf

Bah oui, désolé de te décevoir mais le "droit des usagers de service public" si on ne peut nier son existence est quand même assez fumeux et en tout cas ne fait pas le poids devant la législation du travail et la réglementation du droit de grève.

Celui-ci dans la fonction publique est individuel mais soumis à un préavis collectif. En gros les syndicats déposent tout le temps des préavis pour le cas où une grève serait déclenchée, comme ça tout le monde est couvert (va voir sur leurs sites, en cherchant un peu) , ce qui revient à vider le préavis de son sens j'en conviens.
Après chacun est libre de faire grève ou pas et peut changer d'avis au dernier moment si ça lui chante.
Certaines fonctions n'ont pas le droit de grève (police, armée) ou ont des obligations particulières (profs des écoles qui doivent se déclarer grévistes 48h à l'avance, rien n'empêche d'ailleurs de se déclarer gréviste et de changer d'avis au dernier moment et de venir finalement bosser ... ).
Pour les profs c'est un gouvernement "décomplexé" qui a mis ça en route, qui était parti la fleur au fusil et qui a assez vite du en rabattre devant les possibles recours devant les juridictions constitutionnelles et européennes.

Bref c'est pas près de changer n'en déplaise aux énervés en tout genre, et finalement tant mieux. Le jour où plus personne ne pourra faire grève ou manifester dans la rue (qu'on soit d'accord ou pas ), les piscines ouvriront à 7h mais le forum de nageurs.com sera fermé et la France ne sera plus une démocratie.
  

SNIF...
Il parle bien, KLABUR (je verse une larme dans mon mouchoir en forme de maillot de bain, pardon, dans mon maillot en forme de mouchoir..;, du coup )
  

On devrait arriver à 1000 signatures.... ?
  

Bonsoir à tous

Même si, moi aussi, je suis excédé par ces grèves ponctuelles, répétitives, et non annoncées, je ne signerai pas cette pétition qui, comme cela a été dit plus haut, semble inciter les autorités publiques à céder à ce qui me semble être (à lire les explication du site de la Mairie de Paris) un chantage corporatiste. Les explications données par les mns sur la porte (fermée) de Mourlon ne m'ont pas franchement convaincu (en gros, vous, nageurs, êtes en danger car la Mairie donne la responsabilité de cours à des agents tels qu'instituteurs etc.. n'ayant pas la formation requise).Mais effectivement, prendre cinq minutes un jour pour en discuter avec une personne concernée est une bonne idée.

Je travaille depuis plusieurs années dans le secteur privé, et n'ai jamais vu quiconque user de son droit de grève, tout simplement parce que cela est inimaginable. Je vois des gens soumis à des pressions assez fortes, et plus soucieux de la santé et de la survie de leur entreprise que de leur intérêt propre. Et je suis profondément choqué de ce pays à deux vitesses. Je suis choqué lorsque dimanche dernier, à Emile Anthoine, alors que la piscine fermait (comme prévu) à 17h30, j'ai vu un mns balancer une planche d'exercice sur la tête d'un nageur qui était encore dans l'eau à 17h30'10". Comme il me regardait avec un sourire empli de fierté et de contentement après ce geste, je lui ai dit qu'on devrait peut-être faire pareil quand ils ouvrent à 7h00'10", voire plus tard. Je n'ai pas eu de réponse de sa part.

Klabur, je n'ai pas la sensation d'être en démocratie quand une partie seulement de la population est en position d'imposer ses revendications (quelles qu'elles soient) au reste de la population.

Et comme jhnageur, je m'interroge sur la légalité de ces grèves et sur leur côté exagéré, et sur le fait qu'elles ne soient jamais annoncées à l'avance. Je me suis souvent dit, en trouvant porte fermée, que ces mouvements n'étaient peut-être pas déclarés dans leur totalité par les mns à leur hiérarchie : après tout, qui irait les contrôler ? C'est peut être absurde, mais ça m'a quand même traversé l'esprit deux/trois fois.
  

Klabur, je n'ai pas la sensation d'être en démocratie quand une partie seulement de la population est en position d'imposer ses revendications (quelles qu'elles soient) au reste de la population.

Ben c'est le principe même de la démocratie non ? La majorité impose ses vues à la minorité. Le mec qui a 51% c'est lui qui est élu ...

n'ai jamais vu quiconque user de son droit de grève, tout simplement parce que cela est inimaginable.

Supprimons donc le droit de grève puisqu'il ne sert à rien, et tant qu'on y est aussi tout le droit du travail, puisque les conditions économiques sont la seule vérité.
A te suivre ce serait donc l'employeur qui imposerait ses revendications à ses salariés, quelles qu'elles soient, on revient à la même logique que plus haut ...

j'ai vu un mns balancer une planche d'exercice sur la tête d'un nageur qui était encore dans l'eau à 17h30'10". Comme il me regardait avec un sourire empli de fierté et de contentement après ce geste.

Un bel exemple de connerie humaine, ce n'est pas l'apanage du secteur public malheureusement.

ces mouvements n'étaient peut-être pas déclarés dans leur totalité par les mns à leur hiérarchie

Certes, on devrait même exiger des formulaires de délation à la caisse des piscines !
  

hehe hasta la delacion siempre

Sérieusement, et je m'arrêterai là, je ne pense sincèrement pas que trois ou quatre personnes qui décident en permanence de bloquer l'accès à une piscine à beaucoup plus nombreux qu'eux,pour leur intérêt propre et non celui de la collectivité, soit démocratique.
Et, au risque de me répéter, je trouve ça choquant car, travaillant dans une PME faisant tourner l'économie et ne comptant pas sur les deniers publics pour survivre, payant des impôts finançant ces infrastructures et le personnel y travaillant (à part Keller qui, sauf erreur, est gérée par un organisme privé, donc, sauf erreur, n'est pas concernée par cette grève ?), je ne me permettrais jamais ce type de comportement, et surtout on ne me le permettrait pas. Et comme n'importe qui, il y a des motifs d'insatisfaction quotidienne, c'est la vie; et comme n'importe qui, je suis bien content d'être protégé par des lois sociales que je ne remets pas en cause.
Le droit de grève ne concerne réellement qu'une minorité de personnes dans ce pays. Qu'elles aient la décence de ne pas en abuser.
Et je m'arrête là ! Heureusement, j'ai encore la possibilité de donner mon opinion lorsque j'en ai une. Merci à ce site de me laisser l'occasion de le faire, et pardon si elle peut paraître un peu radicale.
  

Bon...Il y a des MNS qui sont des têtes d'oeufs et que je n'aime pas...Il y en a d'autres qui sont des gens sympas et qui sont mes amis...Il y a des MNS qui ont des statuts moins précaires que d'autres MNS, et parmi ceux-ci ou ceux-là il y a des c... Et aussi des gens bien...Il y a des MNS qui sont concernés par les statuts des autres personnels, qui regardent plus loin que leur propre petit truc, et il y a des MNS qui sont seulement des c..s cernés, et à qui on ne peut rien souhaiter de particulier...

Mais tout le monde a le droit de vivre et de manger, et il faut un minimum d'argent pour ce faire à Paris...Les MNS parisiens ne sont pas des nantis, qu'ils soient sympas ou pas, comme je le disais beaucoup DOIVENT faire des clubs en plus pour s'en tirer...Alors qu'on leur laisse, simplement qu'on leur laisse ce qu'ils ont actuellement...Et qu'est vraiment pas MIRIFIQUE...Parce qu'on veut le leur enlever, et parce qu'on veut les aplatir, c'est la loi du système...

Et puis, ne croyez-vous pas que s'il n'y avait pas quelque chose de REELLEMENT INSUPPORTABLE dans ce qu'on veut leur faire avaler, leur mouvement se serait déjà essoufflé ? Le mouvement ne s'essouffle pas parce que c'est leur vie qui est en jeu, voila pourquoi ils continuent...Malgré les manque à gagner des jours de grève...

Vous feriez mieux vraiment d'examiner ce qui est fait avec l'argent de vos impôts...De près
Et de vous demander comment vous prendriez ça si votre patron, d'un coup, dans le privé, oui, décidait d'amputer votre salaire de 25%, tout en vous demandant d'en faire plus..;
  

Mais on est pas des moutons qui suivent une façon de faire dictée by the face...

C'est à dire, si il y a un gros groupe de personnes qui ont les études d'un métier comme l'apprentissage technique de la natation et que leurs conditions de travail sont négatives (dans le niveau moyen de classe sociale) et que il y la mairie qui veut appliquer un changement ( mettre des institutrices à leur place ??? Apprendre à nager un groupe d'enfants sans avoir eu de vrais apprentissage en natation, sos, etc..qui doivent juste savoir 'nager' 50m pour avour le diplome ??...estamos locos o qué ?!) pour avoir un profit et sans considerer les mns qui eux ce sont les personnes censés à donner les cours de natation...je trouve normale qu'ils exigent à la mairie leurs demandes et une negotiation. Je crois pas qu'ils vont cela just for fun, ils ont des raisons et ils ne doivent pas s'amuser à nous faire souffrir.
Apprés je suis pas d'accord à qu'ils nous faissent partir 30min avant la fermeture, prob techniques partout, etc. Le travail en bonnes conditions et bien fait , tout le minde le souhaite.

En tout cas, je crois que on devrait demander et exiger bcp plus à la mairie et tout ceux qui nous dirigent car ils montrent plutot une incompetence dramatique à gerer efficacement les ressources et à laisser cette situation de gréve de merda qui s'eternise... Plutot que de donner tous les responsabilités aux mns.

Et on oublie pas que de mauvais travailleurs et qui s'en fichent de tout, de ces personnes il y en a partout. Aussi comme de bons professionels et gens sérieuses.
  

Les problèmes techniques dans les piscines sont aussi le résultat final d'une politique à laquelle les Directeurs ne font pas participer les MNS...Que ce soit dans les constructions de piscines, ou dans les rénovations, lorsque c'est terminé on voit arriver, trop souvent, de sérieux problèmes que personne n'a prévus...(personne sauf les gens qui travaillent sur place, qu'on ne consulte jamais et qui pourtant pourraient donner un avis éclairé...)Par exemple une piscine du 94, actuellement : NEUVE, elle a 2 ans...Construite à neuf...Déjà à l'ouverture, il y avait des problèmes, des malfaçons,...Là, elle vient de fermer pour une durée indéterminée : Des tuyaux ont éclaté, inondation, et après on s'est aperçu que tout le carrelage au fond du bassin se décollait...Donc ils sont en train de tout refaire...L'entreprise responsable, sitôt la piscine livrée, a déposé son bilan, a disparu...Quel genre d'histoires là-dessous ? Quel genre de marché cette municipalité a-t-elle passé ? dans la même municipalité, les voeux du maire se font en plusieurs jours, avec force réunions pour toutes les catégories de personnels et de personnes à favoriser, un argent monstre est dépensé...le parc des voitures de fonction des hauts responsables est renouvelé entièrement, alors que les véhicules précédents fonctionnent encore trés bien, etc...
Et les habitants de cette commune paient un max d'impôts...
  

  

@AndyDisMoiOui Ah les éternels fantasmes sur la fonction publique, qu'elle soit d'Etat, territoriale ou hospitalière, qu'on estime toujours trop payée pour ce qu'elle fait, généralement incompétente (normal on y recrute que des abrutis) et qui use et abuse du droit de grève pour des motifs totalement fallacieux et infondés alors qu'elle a la sécurité de l'emploi, cette dernière raison devant faire accepter aux fonctionnaires d'être mal payés et de travailler dans des conditions parfois très limites pour leur santé et leur sécurité!!! Cher AndyDisMoiOui, entretenez-vous un jour avec un MNS sur les effets néfastes à long terme des émanations diverses et variées des bassins sur-fréquentés de la capitale dans des établissements souvent vétustes sur les personnels qui y travaillent et peut-être aurez-vous un petit peu plus de considération et d'empathie pour ces personnes, quelle que soit leur qualité professionnelle que vous n'êtes peut-être pas à même de juger si vous n'avez jamais pris de cours avec l'un d'entre eux ou n'avez été sauvé de la noyade.

Vos fantasmes se nourrissent certainement en partie d'une méconnaissance totale de ce qu'est réellement leur travail et cette méconnaissance ne fait qu'attiser cette haine qu'entretiennent les "vrais" travailleurs (ceux qui travaillent dans le privé à faire tourner la "vraie" économie) à l'égard des fonctionnaires, "faux" travailleurs, glandouilleurs dans l'âme et parasites qui engloutissent l'argent des impôts des vrais travailleurs pendant toute leur vie inactive, mais aussi pendant leur retraite (eh oui car ce sont les vrais travailleurs et les vrais retraités qui paient les pensions de l'Etat), fantasmes et haine largement entretenus par les médias et certains politiques qui aiment opposer les uns aux autres.

Comme le souligne justement papillonista, savez-vous vraiment où va l'argent de vos impôts et êtes-vous absolument sûr qu'elle va dans la poche des plus méritants ? Lisez-un peu les journaux, notamment en ce moment la rubrique politique internationale, et vous aurez un exemple d'où va votre argent. Renseignez-vous également sur le montant des traitements des fonctionnaires et comparez avec ce que certains touchent dans le privé. Un agent de catégorie C débutant c'est le SMIC. Regardez aussi le nombre d'appels d'offres passés chaque année par les 3 fonctions publiques et sans lesquels la "vraie" économie ne pourrait pas tourner.

Sur ce bonne journée à vous AndyDisMoiOui
  

Oh...Oh...Surtout Andy...

Ne me dis jamais oui...
  

Merci, merci pour vos conseils
je vais, avant de me mettre à lire les journaux, commencer par apprendre à me relire, parce que je ne retrouve pas de propos de haine ou d'allusion à l'incompétence de qui que ce soit. J'ai peut être laissé penser que je voulais mettre dos à dos deux mondes qui s'opposent mais suis tout à fait d'accord sur le fait qu'ils se complètent (du moins le devraient) et ai de l'empathie pour beaucoup de personnes qui exercent des professions difficiles et courageuses, du secteur public ou privé, peu importe. Les maîtres nageurs, je l'admets, ne sont pas vraiment en haut de la liste. Pourtant, je les croise plusiurs fois par semaine. Ca ne veut pas dire que je remette en cause leur utilité. Voyez-vous la nuance ?
J'ai seulement écrit que je trouve ces grèves choquantes car déclenchées par des personnes qui abusent d'un droit que d'autres n'ont pas. Je ne vais pas développer à nouveau, mais tenez vous aux mots que j'écris et non pas aux sous entendus ou fantasmes que vous souhaitez y trouver. Attaquez-moi sur ce point seulement. Il y a beaucoup de choses que vous écrivez qui sont très intéressantes mais hors de notre sujet.
Recentrons nous sur la question donc. J'aimerais avoir votre avis éclairé, puisque vous semblez bien la connaître: cette grève nous a été présentée par le site de la Mairie comme une volonté des mns de remplacer tout simplement les agents de la Mairie qui donnent des cours (et, à ce titre, disposent des mêmes qualifications que les mns en matière de pédagogie mais aussi de sauvetage). La Mairie disait s'opposer à cette idée qui consistait à mettre dos à dos deux corps de la fonction publique. Voilà de quoi je pars. Quels sont les arguments inverses ? Je ne les connais pas vraiment, si ce n'est des affiches sur les portes de Mourlon, au contenu tellement douteux (c'est très subjectif, j'en conviens) que j'en ai quelques doutes... Que pouvez-vous ajouter ?
  

Andy, il y a plein de paramètres à considérer.

Sur ce site tu as 2 fils qui traitent de la grève, celui-ci, et "GREVES PISCINES A PARIS", où certains ont expliqué pas mal de choses. Tu peux lire le fil entier, ça va t'en apprendre certainement un peu plus.

Sinon, simplement discuter avec un MNS, et 2 , et 3...pourquoi pas ?
  

Message parti trop vite (mes doigts ont glissé). Je recommence sans les fautes d'orthographe et de frappe
@AndyDisMoiOui Le droit de grève existe aussi pour les personnes travaillant dans le privé et le code du travail prévoit même que l'employeur doit engager une conciliation entre les parties pour mettre un terme à un mouvement social, ce qui n'est malheureusement pas obligatoire dans la fonction publique, sauf pendant la durée du préavis de grève (5 jours francs avant le déclenchement de la grève).

Moi non plus je ne comprends pas tous les tenants et aboutissants de cette grève qui est à mon avis plus complexe que ce qui a pu être dit sur ce forum car il y a aussi la mise en oeuvre de mesures politiques (notamment la réforme des rythmes scolaires) sans qu'une réflexion approfondie sur leur faisabilité en termes d'effectifs, d'installations et de personnel et leur opportunité ait été menée en amont. De même il s'agit d'une réforme sans consultation de la base et des personnels.

Moi j'attends toujours qu'un MNS éclairé nous traite en adultes et nous explique textes et circulaires à l'appui (moi les affirmations, même venant d'un MNS, m'avançant sans preuve c'est comme ça et pas autrement ne m'intéressent pas) les motifs de cette grève et l'impact des réformes envisagées sur leur statut, leur rémunération et l'organisation de leur travail.
  

Il faut relire les 2 fils dans le détail, il y a beaucoup d'explications, et il faut parler avec ceux des MNS qui sont en pointe dans la négociation...Moi j'ai parfaitement compris de quoi il s'agissait...
  

C'est vrai, si on lit bien il y a tout, simplement comme c'est assez technique ça passe au dessus de la plupart des gens qui en restent à "fonctionnaire feignant trop payé qui prend en otage le reste du monde".
  

Rester à ce point là vis à vis de la figure me semble un peu d'ignorant.

Des fonctionnaires on a de tout type imaginable, ceux qui profitent, ceux qui ne font rien, ceux qui se donnent 100% à leur travail et aux autres, ceux qui sont de vrai professionels et ceux qui ont gagné leur post par sourire...


Mais aussi, on peut pas tolerer que notre argent du public soit malversé...

Plutot que l'info dans le fil n'est pas organisé ni reagroupé de façon qu'on puisse bien comprendre
  

Il faudrait une grande communication officielle de la CGT...


Sur ce site, pourquoi pas...


Non, mais sans blagues, c'est pas dur à comprendre : Vous avez des MNS, qui sont des mecs spécialisés, formés à sauver des gens de la noyade, connaissant les techniques de la natation (que ne maitrise pas un simple PVP), les techniques d'entrainement, et toutes sortes de choses sur l'eau, etc...Les techniques, aussi, des appareils qui assurent la maintenance de la piscine, ils ont une formation là-dessus. beaucoup d'entre eux, maintenant, sont des athlètes, des champions de natation reconvertis...des gens qui ont fait des compétitions, et certains continuent à en faire.Evidemment ce sont des sportifs, des gens plutôt dans l'action, beaucoup sont musiciens aussi (je sais que ça n'a rien à voir, mais c'est trés étonnant, il y a beaucoup de "bands" de MNS...), ce ne sont pas trop des intellectuels, c'est pour cela qu' il est possible qu'ils aient un peu moins la "tchatche" qu'un professeur par exemple, et qu'ils fassent de temps en temps quelques petites fautes d'orthographe..;

Ce sont de braves types pour la plupart,( bien qu'il y ait comme partout des imbuvables), et ils ont obtenu quelques tout petits avantages qui leur permettent de vivre modestement...Il faut être vraiment stupide pour penser qu'on se la roule parce qu'on gagne autour de 2000eu/mois après plusieurs années...Et ces avantages, c'est juste qu'on veut les leur supprimer...Ces avantages, c'est de percevoir une partie du ticket des leçons, le reste revenant à la Ville de Paris...Là on veut leur donner un peu plus de fixe, juste un petit peu plus, et leur enlever l'intéressement aux leçons et autres aquagym...Et même leur en mettre plus, des animations...Et au final, ce sera moins d'argent à la fin du mois, et plus de travail...Mettez vous à leur place...Accepteriez vous ça ? Impossible, n'est-ce pas ? Alors ils n'arrêtent pas de se battre...Et la ville ne leur propose rien, en fait, la ville laisse pourrir...le fait que les usagers n'en peuvent plus ne gêne personne d'autre que les mns (oui, ça les gêne)...L'idée des Messieurs/Dames de la hiérarchie est de coller des animations à n'en plus finir dans les bassins encore ouverts, et de faire bosser les MNS à ces animations sans supplément de prix...Les animations étant extensibles mais pas les rémunérations..Je pense qu'on en arriverait à des salaires du même type qu'à la piscine de SCEAUX, qui vient de rouvrir, dans les 1900eu/mois, voire moins pour ceux qui débutent, et taillables et corvéables à merci, avec de l'animation à l'abattage...
  

Désolée mais je persiste sur le fait que tout ça est plus compliqué et, pour avoir parlé à des MNS sur le sujet, il y a plusieurs sujets de mécontentement. Alors tous ne sont pas le principal objet de la grève, mais il y a beaucoup de sujets d'insatisfaction :
1) les questions d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail dans les piscines, et notamment leur impact sur la santé des MNS et apparemment ça ne va pas s'arranger. Je pense aux émissions de chloramine qui créent entre autres des problèmes respiratoires reconnus comme maladies professionnelles, mais tant que la diminution de leur capacité respiratoire n'atteint pas un certain seuil, eh bien ils peuvent continuer à être exposés. Il y a des normes européennes, mais elles ne leur sont pas favorables.

2) La mise en place des nouveaux rythmes scolaires à la rentrée 2013 pour Paris qui aura un impact pour les MNS parce qu'il faudra occuper les enfants le mercredi après-midi et là effectivement je suppose qu'il ne seront pas plus payés pour organiser des activités et surveiller les enfants. Cette réforme, évidemment politique, n'a pas été précédée d'une véritable réflexion avec consultation de la base et des communes sur sa faisabilité en termes d'effectifs, de masse salariale et d'équipements. Donc comme d'habitude on fait le forcing pour imposer une réforme qui a un impact sur les conditions de travail des agents, sans rémunération supplémentaire.

3) Les questions de rémunération : les MNS ont un traitement en deux parties : une partie indiciaire et une partie primes. Certains MNS souhaiteraient une augmentation des points d'indice, c'est à dire de leur traitement indiciaire. Autant dire qu'ils rêvent car le traitement indiciaire c'est de l'acquis et on ne peut pas après leur diminuer le nombre de points d'indice. Donc pour l'administration c'est de l'augmentation exponentielle de la masse salariale et sur le plus long terme des pensions payées par l'Etat. La part primes peut être variable et fonction des sujétions, du grade, des résultats, etc (enfin je ne sais pas exactement ce qu'il en est pour les MNS). Pour ce qui est de la question du pourcentage qu'ils touchent sur les leçons de natation, c'est une autre histoire. S'ils ont été épinglés par la Cour des Comptes, difficile de contester si cette pratique n'est pas conforme au droit. mais cette mesure a probablement été négociée entre la mairie et les syndicats (mais là c'est une supposition). Donc à chacun d'assumer ses responsabilités d'avoir accepté, voire mis en place une telle mesure, qui arrangeait peut-être tout le monde à l'époque, mais qui en cas de pépin est un peu fragile juridiquement.

C'est donc un dossier très technique et, même s'il y a des éléments de réponse à mes questions dans certains fils de discussion, pour moi (mais c'est mon point de vue de spécialiste de ces questions puisque c'est un peu mon domaine depuis 3-4 ans), les informations fournies me laissent sur ma faim.
  

Merci de ce résumé très complet.
Précision : les retraites sont calculées sur le traitement hors primes. D'où la multiplication de ces primes au lieu de faire progresser les indices. Et même si c'est juridiquement très limite.
  

Oui, c'est ce qui explique que les retraites de la fonction publique équivalent à 75% du traitement indiciaire (qui représente en général 2/3 du traitement net). Mais depuis 2005-2006, il y a une retraite additionnelle de la FP qui elle est calculée sur les primes.
  

unidentifiedSO,

Merci beaucoup pour ce rapport bien construit !

J'ai parcouru l'ensemble des tracts de la CGT au sujet de cette grève... et hormis les revendications salariales (ce sont à peu près les seules constantes, mais qui peuvent quand même prendre plusieurs formes) du point 3 de ton résumé, je n'y retrouve pas ce que tu rapportes.
Qu'il s'agisse-là de motifs d'insatisfaction, je le crois volontiers... Mais quels sont réellement les motifs de la grève, quelles sont exactement les revendications à satisfaire ? Elles changent tous les mois, voire du jour au lendemain !

Donc :
- la CGT appelle à la grève sur des revendications qui évoluent avec la météo
- vos témoignages d'entretiens avec les MNS montrent qu'ils suivent la grève pour des motifs autres que ceux affichés par la CGT
- la Ville de Paris (cf. l'article sur la grève, mis à jour le 21/01 sur paris.fr) tente de négocier en réponse à d'autres demandes (remplacement des PVP par des MNS)

Je dois dire en outre que ton point 2 m'étonne un peu, ou que je l'ai mal interprété : la Ville de Paris demande aux MNS d'assurer la garderie du mercredi après-midi ?
  

Tout ceci ne sont que des hypothèses de ma part. Personnellement je n'émets pas d'avis sur un sujet sans documents concrets à étudier car pour se faire une opinion véritablement éclairée, il faut vraiment connaître le sujet et ne pas se contenter de déclarations et argumentations non étayées par des preuves ou des faits.

Pour le point 3) c'est ce que m'a dit un MNS. Après est-ce que ce sont les revendications officielles de la CGT, je n'en sais rien. Mais attention dans les questions de dialogue social dans la fonction publique, chacun fait les annonces qu'il veut et chacun a des cartes en main qu'il ne dévoile pas tout de suite et en tout cas pas officiellement.

Pour le point 2, c'est ce que j'ai compris des entretiens que j'ai eus avec des MNS, mais c'est à vérifier, d'où ma demande de documents officiels sur la mise en place des nouveaux rythmes scolaires à Paris et leur impact sur les piscines parisiennes et les conditions de travail des MNS.
  

je signerai pas cette pétition même si je viens de trouver porte close encore ce midi car je considère qu'il y a une forme de poujadisme intellectuel dans cette démarche.

Il y a cependant deux choses qui me taraudent:
- le fait de ne pas annoncer la veille les éventuelles fermetures (ce qui éviterait les déplacements inutiles et les insultes devant les portes closes et donc permettrait à tout le monde d'être plus détendu et d'être certainement plus tolérant)
- le fait de ne trouver aucune explication du motif de la grève sur ladite porte. il me semble que des données simples et claires émises par les syndicats permettraient là encore d'apaiser tout le monde.

Pour finir, calmons nous vis-à-vis de ces fermetures. Nous parlons là de piscines et non pas de transports publics.
Il s'agit d'un lieu de sport et de détente, notre travail n'en dépend pas (hors cas particulier) même si c'est agaçant.
  

personnellement, je ne me base que sur ce que me racontent les MNS, dont certains en pointe des discussions avec le staff du Maire...Ils sont certainement moins techniques que ce qu'ils pourraient être, mais on comprend trés bien quand même, et la revendication qui revient tout le temps c'est qu'on veut leur supprimer l'intéressement aux tickets des leçons et autres animations, et leur en mettre des supplémentaires, en plus, et pas rien que sous couvert de réforme scolaire (la Mairie veut faire "du social", par exemple, parait-il, et faire des animations pour les 3ème age, entre autres, etc...)

Quant à l'histoire des tickets, et de la Cour des Comptes, je pense que quelqu'un a répondu ici, la COUR DES COMPTES a épinglé le fait que l'URSSAF n'était pas payée sur les tickets, et non le système des tickets lui-même...Apparemment la Ville, elle, ne veut plus de tickets DU TOUT...Alors qu'on pourrait (peut-être-trouver une solution pour que l'URSSAF soit payée, et que le système de l'intéressement perdure)...

En ce qui concerne les primes dues aux fonctionnaires, la seule chose que je sache, et qu'on m'a répétée souvent, c'est que les MNS ont découvert, il y a 2 ans environ, par l'intermédiaire de leurs syndicats, qu'une prime qui leur était due ne leur avait jamais été versée, au motif que justement ils ont une participation sur les tickets de leçons...La Ville se proposant dont de rétablir cette prime (150eu environ)en échange de l'abandon de la participation aux tickets...

Pour les autres primes, je ne sais pas s'ils en ont ou pas...Quant aux conditions de travail, le chlore, le bruit, etc, les revendications sont constantes, grèves ou pas, et depuis longtemps...On commence, au niveau national, à reconnaitre une certaine pénibilité, et les maladies professionnelles liées au chlore, et à mettre des systèmes en place, la situation s'améliore lentement, même si éloignée de l'idéal : Par exemple dans certaines piscines est mis en place un système qui capture les chloramines, on m'a expliqué, je n'ai pas trés bien compris, c'est au niveau des machines...Si quelqu'un connait...Qu'il explique...


Aucun MNS, quand il discute avec les clients (ou les amis) n'est capable d'analyser vraiment ce qui se passe sur sa fiche de paie et de quelle façon sont calculées ses rémunérations, et tout le truc compliqué qui articule sa fiche de paie, je pense qu'ils font plus ou moins confiance à leurs syndicats pour ça, et certains suivent aveuglément les mots d'ordre de grève, par contre ils sont tout à fait capables de comprendre qu'au final ça leur fera moins d'argent et plus de travail, et que les PVP ne sont en aucun cas plus compétents qu'eux sur le terrain des piscines...Et qu'on veut les faire travailler plus pour gagner moins...
C'est un bon résumé, c'est le leur, et j'adhère...
Et bien dans la ligne de ce qui se passe un peu partout...

De plus certains, lors de leurs discussions avec les adjoints au Maire, font incessamment remarquer que les piscines ne sont pas extensibles, et que les gens aimeraient pouvoir nager,(ça m'a été répété plusieurs fois, des arguments de bon sens, quoi...dits à des personnes qui n'ont que peu d'idées sur ce qui se passe sur le terrain), et moi personnellement, je suis trés sensible à cette démarche, dans l'intérêt des usagers...
  

UNIDENTIFIED : tu as l'air de savoir t'y retrouver, dans les subtilités des calculs des fiches de paie, et autres arcanes peu séduisantes pour le commun des mortels, puis-je te poser une question(qui n'a rien à voir avec la natation) par M.P. ?
ca ira surement plus vite que de chercher moi-même...C'est pour un ami...(qui, par contre est MNS)
  

@papillonista :
je suis avec intérêt tes avis et les témoignages que tu nous fais partager... Mais là, j'ai fait un petit bond sur ma chaise : "les PVP ne sont en aucun cas plus compétents [que les MNS] sur le terrain des piscines".
Croire que parfaitement maîtriser sa discipline est suffisant pour en être un bon enseignant est un raccourci trop vite fait. Les enseignants, y compris du primaire, sont diplômés à bac+5 en Sciences de l'Éducation, en STAPS (pour le sport) ou issus d'un IUFM pour les anciens (en suivant le parcours prévu) ; il sont lauréats d'un concours où sont sévèrement évalués non seulement leurs compétences disciplinaires (c'est pas tous des branques les profs de sport) mais aussi leurs compétences pédagogiques.
Les PVP EPS sont des professionnels de la transmission du savoir et de l'enseignement du sport, ce ne sont pas des entraîneurs qui ont pour mission de hisser chaque enfant au niveau olympique, mais bien celle de faire avancer simultanément toute une classe d'âge à un niveau attendu. Fait non négligeable : il sont parfaitement intégré à l'équipe pédagogique (directeur de l'école, l'instituteur prof des écoles, les PVP d'arts plastiques et de musique, et même les ouvriers de service) qui encadre les enfants.

En suivant la logique "je sais faire donc donc je suis mieux placé qu'un enseignant", il faudrait remplacer chaque professeur des écoles par un algébriste pour l'apprentissage de l'addition, un linguiste pour celle de la lecture, un taxinomiste pour le vivant... Et ce serait le meilleur moyen de flinguer toute une génération.
Un master Sciences de l'éducation, c'est deux années d'études en fac après la licence, et toutes les universités se battent pour y recruter leurs étudiants... yapluka...
  

@papillonista sur la mise en place d'autres animations pour d'autres catégories d'usagers (3ème âge, personnes handicapées) : je crois (mais à vérifier au moins pour le 3ème âge) que c'est une politique gouvernementale qui impose cela aux communes qui sont bien obligées de la mettre en oeuvre. Et là c'est l'éternel problème quelle que soit l'administration : des choix politiques sont faits sans que les moyens financiers et humains soient là, donc ça coince un peu pour tout le monde.
  

Sauf que pour nager, on comprend que c'est une loi que assurer que tout la population sache nager, et que pourtant on a pas risque de noyade...savoir nager n'est pas comparable à être un iluminé de l'algébre (impact physique sur la vie est 0)
  

D'ailleurs, si les MNS pensent être plus compétents que les profs de sport pour l'enseignement scolaire de la natation, il feraient mieux de réclamer (et je suis très sérieux sur le coup) la création d'une filière PVP "natation" comme celles des PVP musique ou arts plastiques ; et les PVP EPS n'assureraient plus que les cours d'athlétisme et de gymnastique (du moins tant que les champions de trampoline ne réclament pas leur boulot).
Ça règlerait du même coup leurs revendications catégorielles en les plaçant de facto dans un corps de catégorie A.
  

Gemma, je ne suis toujours pas d'accord... Plein de gens vivent bien sur la terre ferme sans savoir nager, mais peu vivent bien de ne pas savoir compter.
Est-on sûr que les PVP EPS font mal leur boulot ? Est-on sûr que les MNS feront mieux ?
  

Je pense que les MNS sont formés aussi à enseigner la natation, ils étudient pour ça. de plus ils connaissent mieux que QUICONQUE ce qui concerne la natation, les techniques pointues, etc...Beaucoup sont d'anciens nageurs, et il n'y a rien à faire...Regarde un PVP (sauf s'il vient de la natation) nager, et regarde un MNS (surtout les jeunes mecs de maintenant qui ont tous "NAGE" comme on dit , à un moment où à un autre...Tu verras la différence...Bien sur il ne faut pas extrapoler, mais j'ai l'exemple d'un couple (vivant ensemble) l'un est MNS et nageur, et l'autre est PVP, c'est d'ailleurs à la piscine qu'ils se sont rencontrés...je peux te garantir que bien que la personne pVP gagne plus et bosse moins longtemps que la personne MNS, la PVP est trés trés loin de toucher sa bille, concernant tous les domaines de la natation, comme la personne MNS...Il n'y a pas photo...Les MNS sont formés pour tout ce qui concerne la natation et les piscines, l'eau...Ils sont parfaitement compétents...Et je ne suis pas certaine qu'un PVP va savoir aller chercher les gens au fond de l'eau...Je ne crois pas qu'on leur fasse passer des révisions périodiques exprès pour ça non plus...MNS, c'est un métier trés spécialisé, avec une responsabilité énorme...Qu'on les paie en conséquence...
  

C'est un concours, aussi, celui de PVP, et dans mon domaine de compétences, mais je parle d'il y a fort longtemps, j'ai pu constater que déjà à l'époque, lors du concours,(pour une des spécialisations des PVP) de trés nombreuses personnes étaient attirées par la perspective d'un salaire fixe, pas trop mauvais, d'une garantie de l'emploi, etc...

Il y avait environ 200 candidats et 10 élus...A l'époque, mais c'était il y a longtemps, ce ne serait plus la même chose maintenant, certainement, j'avais, en regardant les résultats, constaté que les reçus avaient tous des noms bizarres...Je veux dire par exemple (ramené aux noms de maintenant) :

François Chirac, Armelle Mittérand (je dis n'importe quoi...
, Dominique delanoé, Catherine Hollande, Baptiste Désir, Antoine Montebourg, etc....Ca m'avait vraiment frappée, cette convergence de noms connus avec des prénoms inconnus (environ 8 sur les 10 reçus...)...Après, pour ce qu'on demandait lors du concours, il était évident que cela favorisait les compétences des gens ayant fait des études trés académiques...

Ca m'étonnerait, que lors du concours des PVP Ville de Paris, si c'est toujours un concours, on demande aux gens les mêmes compétences , concernant la natation, que pour le concours des MNS Ville de Paris où, déjà, on ne fait pas passer, sauf erreur de ma part, d'épreuves sportives...Ce qui est assez curieux...je pense que les MNS admis à passer le concours (de MNS ville de Paris)doivent avoir par ailleurs les diplômes incluant les épreuves sportives.
  

Oui, les MNS sont d'excellents techniciens de la natation... Bien sûr il savent remonter un noyé du fond de l'eau... Sauf qu'on apprend à un gamin de CM1 les bases de la natation et l'autonomie dans l'eau, il ne s'agit pas pour lui de remonter papy qui fait son malaise ou de bien placer son petit doigt en crawl.
Il semble que les MNS aient déjà récupéré une partie de la natation scolaire à Paris, ils veulent tout sans se préoccuper des conséquences de leurs revendications, qui, je le redis, sont formulées à l'envers et sans recul.
Ton amie PVP est peut-être d'accord pour laisser son époux MNS assurer ses cours, mais c'est loin d'être le cas de tous ses collègues. D'ailleurs, je cite le SNADEM, syndicat majoritaire des PVP : "Le Snadem et l’ensemble des professeurs de la Ville ont été scandalisés par les propos de militants CGT qui revendiquent à nouveau 100% de la natation scolaire", ou bien "Les revendications catégorielles et salariales des EAPS sont sans aucun doute légitimes. Nous les soutenons, mais nous n’acceptons pas qu’elles se fassent sur notre dos.", etc, etc. Y'en a comme ça quelques tartines, avec contestation des éléments "factuels" avancés par la CGT.
Faut-il sacrifier les PVP qui ne déméritent pas (enfin j'espère) pour satisfaire nos amis MNS ?
Que dirais-tu si je venais débarquer sur tes plates-bandes du jour au lendemain en disant "pousse-toi de là que je m'y mette parce que je le vaux bien ?"
  

Un autre extrait de la position du SNADEM pour illustrer les relations glaciales entre les PVP et les EAPS :
"Nous avons rencontré les responsables de la CGT pour faire part de notre indignation. Dialogue de sourds parfaitement stérile que nous ne réitèrerons pas. Inutile de perdre notre temps avec des interlocuteurs dont la mauvaise foi est à la hauteur de l’incompétence. Les responsables FO, que nous avons également rencontrés, nous ont affirmé que leur organisation ne partageait pas cette revendication sur la natation scolaire."

Papillonista, ça doit être chaud les repas de famille chez tes amis PVP/MNS !
  

Je reprends le train un peu tard, mais en tout cas, merci beaucoup unidentifiedSO pour ces explications très claires, précises et très utiles. Je me coucherai moins bête ce soir.

Bisous-Bisous
  

Oui, c'est chaud les relations entre la personne PVP, et la personne MNS, trés chaud...Mais c'est pas pour ces raisons-là...
Ils sont tous les 2 trés bien chacun dans son domaine...La personne PVP ne se mêle pas de donner des leçons de natation ou d'apprentissage de la natation à qui que ce soit quand la personne MNS est présente, parce que la personne PVP sait pertinemment qu'elle ne fait pas le poids...Et la personne MNS s'intéresse sans rien dire quand la personne PVP fait part de ses compétences (qui sont grandes) dans un autre domaine sportif...Voila, ça marche trés bien comme ça...A part ça ils font tous les deux pas mal d'exercices ensemble, avec une certaine harmonie productive, je dirais, puisqu'ils ont un enfant ravissant, trés remuant, et qui commence à bien nager...


En ce qui concerne le sauvetage, il ne s'agit pas toujours d'APPRENDRE le sauvetage aux élèves, mais d'être capable d'aller les chercher au fond, et de les ranimer, le cas échéant..Les élèves...Ou les vieux qui font une attaque...Ou les crétins qui font de l'apnée après avoir trop bouffé, où les mecs de 100kg qui font un avc, où les dames prises de panique, etc....Les MNS passent des révisions périodiquement sur ces sujets d'importance...¨Pas les PVP...

Je n'ai pas d'idée sur la question d'encadrement des élèves par PVP ou (et) MNS...Il me semble que ça fonctionnait pas mal jusqu'ici (50/50). Si les MNS dans leur quasi totalité sont pour la grève pour les questions de salaire, je pense qu'ils ne sont pas tous d'accord sur la question des PVP, mes amis en tous cas se satisfaisant de la situation actuelle.Mais pas du reste, de ce qu'on leur prépare...

Vous ne verrez pas les PVP faire grève, car ils ont un statut beaucoup plus intéressant que les MNS...Ils gagnent plus, et travaillent moins...Parait-il...
  

J'arrive pas à comprendre pourquoi ça fait polémique ce truc des PVP contre MNS, certains cherchant à tous prix à convaincre comme quoi PVP = MNS, PVP aussi qualifiés pour enseigner la natation...Pourquoi les élèves n'auraient-ils pas droit à ce qui se fait de mieux pour l'enseignement de la natation ? Même si l'on enseigne simplement à se tenir sur l'eau, il y a des subtilités qui peuvent être utile même quand le sujet en est au B A BA de l'apprentissage...j'en veux pour preuve mon propre apprentissage de la natation, quand j'y connaissais rien...Des gens qui savaient nager, sans plus, m'ont dit des trucs, mais les choses vraiment pointues et qui m'ont aidée même au début, quand je ne savais rien faire, ce sont des spécialistes de la natation qui me les ont dites...Et comme je les entendais bien, il y a eu des déclics...Si tu veux, le simple moniteur, même plein de bonnes intentions, te dira de faire un "S" pour le mouvement de crawl...Le mec qui s'y connait vraiment te dira tout-à-fait autre chose...Et ce sera plus intéressant...
Ca me rappelle lorsque ma soeur, qui est prof de langues, me disait que vu la pénurie de profs, là où elle était, on lui avait dit de faire aussi les cours d'histoire...Bien sur, elle avait un bon socle, une bonne culture générale, elle y arrivait, mais ça n'avait rien à voir avec les cours que pouvait donner un vrai prof d'histoire, spécialisé...

Un autre exemple : Un artiste peintre peut se dire "plasticien", et en principe il peut tout faire, il connait les techniques, y compris par exemple pour peindre du faux marbre...Mais pour une bonne réalisation de faux marbre, il vaut mieux aller chercher directement le mec qui ne fera que ça, qui sera spécialisé, même si l'autre peut aussi y arriver plus ou moins...

Les MNS sont les spécialistes de la natation, c'est un sport, certes, mais c'est tout-à-fait spécial, voila...
  

@andyDisMoiOui Post ironico-sarcastique ? Quoi qu'il en soit, ne me frappe pas si tu me croises à Emile Anthoine car j'y nage souvent comme toi le matin.
  

@papillonista au sujet de ton post d'hier 13:38 : j'ai dû mal à croire qu'une prime puisse avoir été volontairement oubliée!!! Bon je veux bien à la limite que l'administration ne soit pas toujours au top côté juridique (et encore j'ai beaucoup de mal à y croire pour la mairie de Paris qui doit avoir un service juridique RH), mais qu'un syndicat ait ignoré à ce point les droits des personnels qu'elle défend... Ou alors la branche CGT de la mairie de Paris n'est pas très douée (mais ça m'étonnerait car elle s'adosse certainement sur l'expertise d'une grosse centrale) et les MNS devraient demander le remboursement de leur cotisation. Je crois qu'il ne faut pas croire tout ce qu'on raconte, MNS et syndicats compris.

Cette question d'URSAFF me laisse perplexe car je croyais que c'était pour le privé et pas pour la fonction publique (en tout cas pas pour le traitement des fonctionnaires).
  

La seul chose à laquelle les fonctionnaires ne cotisent pas sont les assedic car il ont la garantie de l'emploi, mais en théorie ils doivent cotiser à l'urssaf au même titre que les travailleurs du privé.
  

Tu me surprends Mirouf77. Je vais vérifier. C'est peut être le cas pour les agents contractuels de droit public, mais pour les fonctionnaires titulaires...
  

Cette histoire de prime à laquelle les MNS parisiens avaient droit et qui ne leur avait pas été versée (au motif qu'ils touchaient un % sur les tickets des leçons) m'a été racontée une première fois par un (une) MNS d'une piscine il y a plus de 2 ans. D'après lui, c'était les syndicats qui avaient mis le doigt là-dessus.

Après cela, maintenant, lors de la grève, cette info m'a été redite, quasiment de la même façon, par ce (cette) même MNS et par ses collègues, ajoutant même que dans la négociation actuelle il était question de leur remettre la prime (+ une petite augmentation du fixe) contre l'abandon des rémunérations sur les tickets.

Bien évidemment je n'ai pas le nez sur la feuille de paie des MNS et n'étant pas fonctionnaire moi-même, je suis beaucoup moins qualifiée qu'unidentified par exemple pour connaitre de ces sujets de la feuille de paie et des primes...Mais je rapporte fidèlement et aussi exactement que possible ce qu'on me raconte, et s'il y a des approximations, ce dont je vous prie de m'excuser, ce sont celles développées par les MNS eux-mêmes...

Comme dit précédemment, je pars du principe que si 2 ou 3 personnes disent la même chose, ça doit être assez exact...

Les mots du (de la )MNS étaient bien "Tu te rends compte, ils nous ont sucré la prime...(me rappelle plus)...(Ton indigné)
  

Je peux te dire aussi, UNIDENTIFIED, que la feuille de paie des fonctionnaires (ou assimilés fonctionnaires) peut comporter des erreurs au détriment du salarié, des erreurs perdurantes, dont le salarié n'est pas toujours conscient, et si d'aventure il réclame, au bout de quelques mois, eh bien il obtient satisfaction ...On lui rembourse ce qu'on lui devait...Cas observé (certifié ici, 100% exact
dans un autre domaine que la natation et les MNS...Mais Ville de Paris...
  

Ce peuvent être des erreurs involontaires...
  

D'accord avec Mirouf...
Les fonctionnaires ont en théorie la garantie de l'emploi, mais pas celle d'être en bonne santé ou de ne pas fonder de famille. Remarquez bien que je dirais pas non si mon traitement brut équivalait au net.
  

@papillonista : je ne contestais pas ce que tu écrivais en reprenant les dires des MNS, simplement que c'était assez surprenant. Je crois tout à fait que les MNS soient sincères, les syndicats et l'administration un peu moins (je ne développerai pas le fond de ma pensée). Des erreurs ponctuelles sur les feuilles de paie oui, mais à moins qu'il ne s'agisse d'un gros problème de logiciel, oublier une prime pour toute une catégorie d'agents c'est qu'il y a une autre raison que l'erreur humaine ou le problème informatique.
  

L'urassf ne couvre pas que la santé mais aussi la retraite. Et je pense que les fonctionnaires sont tout aussi attachés que les salariés du privé à celle-ci
  

Nicholas : je pense qu'il y a une loi qui dit que tout enfant scolarisé doit savoir nager (environ) et alors si les mns ce sont des personnes formés en technique de nage, sauvetage et qui doivent aussi apprendre à enseigner à un groupe des enfants...pour moi ce sont les personnes indiqués à apprendre aux enfants à nager. Je connais quelques mns qui aussi etaient nageurs de club et qui adorent la natation et peuvent bien enseigner à nager. Aprés il y a tout type de mns...comme de pvp...eux je les vois bien pour enseigner les gymnastiques, les sports en generale, les regles du foot, du volley...et aussi la course qui est le sport de base (à niveau scolaire biensur). Je repete que le combi enfants-piscine-nager c'est plus dangereux (évident...noyades, responsabilités...), que enseigner les muscles du corps, à faire du basket ... Je crois qu'on a crée précisement la figure de mns en tant que enseignant de la natation que se trouve déjà dans un milieu different, l'eau et qui doit pourtant métriser cela, et où son poste de travail c'est dans une piscine. Mais peut être que je me trompe... J'avoue être ignorante de tas de choses. Sur ce sujet en particulier, j'ai discuté avec un ami à moi mns d'une piscine parisien, jeune, ancient nageur de club qui voit travailler les pvp.
  

La prochaine fois que je verrai des copains MNS des municipales (je n'y vais guère en ce moment), je leur demanderai où ça en est pour la prime oubliée...

Je pense que l'oubli de leur prime était tout à fait volontaire, puisqu'il était motivé par le fait qu'ils perçoivent un % sur les tickets. ce fut la réponse officielle.

Les pauvres se battent comme des chiens pour 100 et 150eu/mois de plus...
  

Exactement papillonista. Le renoncement à cette prime était certainement en échange d'une participation sur les cours de natation et cela devait être financièrement plus avantageux que la prime. ça arrangeait probablement tout le monde à l'époque.
  

Gemma,
Tu as entièrement raison... et moi aussi. Voici un extrait du BO de l'EN du 28/8/2008 concernant les acquis attendus pour un élève entrant en 6ème (collège) :
"Inscrite dans le socle commun, l’acquisition du savoir-nager est une priorité nationale.
Le savoir-nager correspond à une maîtrise du milieu aquatique et ne doit pas être confondu avec les activités de la natation sportive."

Je vais faire mes longueurs, après on peut parler du détail de ce "savoir-nager" à l'issue de l'école primaire : il s'agit plus d'aisance avec son corps, d'appropriation de l'environnement aquatique et d'autonomie que de natation au sens où tu l'entends.
  

avatar de pigeonnageur
PigeonNageur
> 4 ans
Je suis complètement en phase avec Nicolas75020


Je trouve la revendication des MNS sur le mode "nous on est meilleur que de simples PVP" complètement absurde. Encore une fois, le but de l'enseignement de la natation à l'école n'est pas de fabriquer des Manaudou à la chaîne. Cet enseignement s'inscrit dans un projet pédagogique global et cela nécessite des compétences particulières.

Si les MNS trouvent la situation des PVP si enviable, ils n'ont qu'à essayer de devenir PVP plutôt que de vouloir leur prendre leur travail.

Quoi qu'il arrive c'est un combat perdu d'avance. Imaginons que la Mairie cède et confie l'enseignement de la natation aux MNS. Si elle fait un simple "transfert", elle aura réglé le conflit des MNS mais se retrouvera avec un nouveau conflit, cette fois-ci avec les PVP qui se plaindront d'un manque à gagner, d'une remise en question de leur compétences, etc... Pour contenter tout le monde il faudrait que les PVP et les MNS donnent ensemble les cours. Mais cela reviendrait pour la Mairie à doubler son investissement pour aucun bénéfice, ça n'a pas de sens.


Que les MNS défendent des acquis sociaux ou des mécanismes de rémunération (primes, tickets, etc...), je peux le comprendre tout à fait et je les soutiens (du moins sur le fond). Mais faire grève pour réclamer quelque chose qui non seulement n'a rien de naturel mais qui reviendrait en plus à supprimer des acquis d'un autre corps, ce n'est ni solidaire ni justifiable selon moi.

J'aimerais connaître les syndicats majoritaires du côté des MNS et du côté des PVP, et je ne serais pas étonné que tout ça ne soit que de la gueguerre politique syndicale dont les premières victimes sont les MNS eux-mêmes.
  

Entièrement d'accord avec PigeonNageur et Nicolas75020, il faut faire la distinction entre EPS et sport, leur enseignement est tout à fait différent, d'ailleurs un article très intéressant à se sujet : http://caratome.free.fr/Formations/FC...

Maintenant la demande des Eaps de la ville de Paris est tout à fait légitime puisqu'ils ont la double compétence celle d'être des spécialistes de l'activité aquatique (que non pas les Pvp) et celle d'avoir eu pendant leur cursus une formation pédagogique qui n'a rien à envier à celle des Pvp.

Les Mns veulent seulement ce que leurs collègues de l'autre côté du périf ont, à savoir l'enseignement des activités aquatiques à l'école primaire. Il ne s'agit pas de remplacer les Pvp (qui n'existe d'ailleurs qu'à Paris) qui auront toujours le loisir d'enseigner l'Eps dans l'enceinte de l'école.

@PigeonNageur : la parité entre Mns et Pvp existe déjà depuis 2002 et le dernier mouvement de grève des Mns (14 mois, parti pour être battu ?) qui revendiquaient déjà le 100% scolaire et il n'ont eu que 50% à la place de 0 (les Pvp n'ont pas tout perdu puisqu'ils ont eu en contre partie 1h de moins par semaine sur leurs obligations horaires).
Le syndicat majoritaire Mns est la Cgt suivie de près par Fo et le syndicat majoritaire Pvp est le Snadem (leur site internet est pas mal fait)

Maintenant il ne faut pas réduire le mouvement de grève aux seules revendications sur les scolaires, il faut réaliser que la ville de Paris cherche par tout les moyens à faire des économies en retirant les leçons aux Mns, sans proposer de contre partie sérieuse et en cherchant à mettre toujours plus d'animations pour tous (dépendra du quotient familiale) dans les piscines. Bref pour résumer pour les Mns se sera travailler plus pour gagner moins.
  

@à mettre toujours plus d'animations pour tous

= moins de place pour les nageurs !
  

On le dit, on le répète, la revendication à propos de l'enseignement scolaire n'est pas la revendication de tous les MNS parisiens...

Pour les MNS, ce que la ville leur propose c'est "travailler + pour gagner -

C'est un raccourci, un résumé, tout ce que vous voulez, mais c'est exactement de cela qu'il est question..;On peut broder indéfiniment sur la dentelle des textes sacrés (pardons des textes régissant le fonction publique ), le résultat annoncé est celui-là...


Doit-on le murmurer,le susurrer, le chanter, le hurler, le moduler ? Ca a été dit déjà ici une bonne cinquantaine de fois et par des intervenants différents...

A noter qu'il n'y a pas que les MNS qui sont touchés, d'autres catégories de personnels sont touchés, on fait des économies sur tout ...Par exemple, la Ville réfléchit à supprimer le ramassage des poubelles le dimanche...Les étalements des ouvertures l'été (résultat :Majorité des piscines fermées après 17h) n'ont pas d'autres motifs...Des bibliothèques sont soumises à restriction, également...

L'argent de nos impôts va dans d'autres projets...Il y a assez de publicité sur ces autres projets, pour vous faire une opinion...
Non, on ne peut pas tout avoir...

A part ça, ça ne me dérange pas qu'un MNS puisse détecter chez un enfant un futur Manaudou ou Bousquet...
  

Voilà un bon moment que je lis les commentaires sur les grèves à Paris sans pour autant m'exprimer dans les fora. Alors, je vais apporter ma petite contribution, voire mon grain de sel.


Ces grèves parisiennes n'arrangent personne, chacun en conviendra ici. J'ai abandonné depuis quelques mois l'idée de nager dans des bassins parisiens que pourtant j'appréciais : Alfred Nakache, Jean Taris.
J'avais même écrit des commentaires élogieux. En même temps, je n'ai pas envie de me prononcer sur une situation très complexe. Je ne souhaite pas non plus signer la pétition. Chacun est libre après tout.

Non, je pense parfois aux piscines en banlieue. Je pourrais parler de Sarcelles, c'est là que je vis. Avec 50% de logements HLM, notre ville n'est pas bien riche. Et pourtant, nous avons un complexe aquatique de premier choix, qui fait d'ailleurs parfois l'actualité.


Je pourrais aussi parler d'Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis qui possède un bel ensemble. Et il y a aussi Charenton dans le Val-de-Marne où je nage régulièrement ces derniers temps.

Alors, c'est vrai. Cela me navre de voir l'état du parc parisien. La capitale aurait mérité mieux. Mais je ne vais pas me "mettre la rate au court-bouillon".
  

Bonjour à tous ! Là je n'ai plus grand chose à rajouter... A part pleurer dans nos maillots ,il nous reste à évaluer lesquelles des piscines excellent en matière de grève:
Dans mon secteur ...the winner is JEAN TARIS ! Là-bas c'est les pros de la grève!!
peut-être y a t-il mieux ? Attention la barre est haute, que l'on me fasse savoir ;
Après je vous dirai là où on emmerde moins les nageurs
  

Et à la Ville, c'est des "pros" de quoi ?
  

Les 80% des commentaires d'auj sont plus que évidents sur la situation de merda qu'on a...
Le choix étant à chaque fois plus difficile et on doit se prendre la sacre tête pour aller chercher un bassin, surtout al l'horaire de la vraie vie (pose déjeuner) où on doit en plus de ça, se prendre la tête pour arriver à l'heure et quart que la piscine est ouverte (créneau midi)... comme si on jouer à la roulette russe de la morte...

Ce midi "mon" choix (bon...la piscine que madame grève m'a destiné) c'est la mini Saint Germain où la sportivité regne pour son absence et où des couples se permettent de me toucher les balles acrochés au T ( dans la seule ligne rapide crawl/dos...ok ça mérite au moins d'être LE point positive, je l'avoue).

Conclusion : on fait le tour
En plus, j'ai lu hier sur paris.fr que la butte aux cailles ferme pour un an, rené mourlon aussi, hermant adieu en septembre, suzy jusquà mars mais j'en doute bcpppp, ... The heaven
  

Bah oui, au moins on a la seine qui deborde
  

Je suis allée à Saint Germain ce soir...Je ne sais pas si c'était comme à midi, mais je ne suis restée que le temps de décider de partir...Un enfer..;
  

des couples se permettent de me toucher les balles acrochés au T



J'adore les posts de Gemma !
  

Merci à TOUS pour le soutien de notre profession
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant