Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
dimanche 12 aout 2012
posté par babis à 12:55

Pas de ségrégation des nageurs en fonction de leur vitesse

vu 3172 fois, followers=16
Ca fait des années que je fréquente les piscines parisiennes. Ce qui m'a étonné dès le premier our c'est qu'ici, tous les couloirs sont mixtes, peu importe la vitesse des nageurs. Quand je nageais en Grèce, les piscines municipales que je fréquentais avaient 4 couloirs bien distincts: 1. débutants qui apprennent à nager; 2. nage à < 3 km/h; 3. nage à > 3 km/h; 4. je ne me rappelle plus. Ainsi, on arrivait à nager à 10-13 dans le même couloir sans avoir de problème. Dans les piscines parisiennes, il suffit 3 nageurs mal éduqués et lents et t ne peux plus nager des longueurs sans pause.
C'est la faute de qui? Aux MNS qui ne veulent pas faire leur boulot ou aux dirigeants des piscines qui ne demandent pas aux MNS qui s'en occupent? Êtes-vous d'accord sur la nécessité de cette mesure? Personne n'en parle et ça me paraît étrange. Certes, la piscine est un lieu de récré pour certains mais il y en a plein d'autres qui veulent s'entraîner quand même.

47 commentaires

  

Perso, c'est pour ça que j'aime bien la piscine des Halles, je trouve ça une bonne idée de répartir les nageurs en fonction de leur nage et/ou de leur niveau
  

Mon avis perso, c'est que dès que tu atteins une certaine affluence dans une piscine, la discipline s'oublie et les nageurs vont là où il y a de la place. Au final l'homogénéité n'est pas sur le niveau mais sur le nombre de nageurs.

Autre spécificité de Paris, on a des piscines qui ont clairement une configuration "détente" pour l'écrasante majorité, en effet pas de gradins pour accueillir de grandes compétitions de waterpolo ou de natation, non rien de tout ça. Donc l'environnement va influencer aussi.

Au final la réalité c'est qu'il faut s'adapter à ces désagréments plutôt que d'essayer de faire changer le système. Soit en trouvant des créneaux ou des piscines plus propices, soit en adaptant ses entraînements selon l'affluence.

Pour finir, je ne pourrai que recommander aux nageurs souhaitant pouvoir nager dans de bonnes conditions de rejoindre un des clubs de natation. La saison des inscriptions commence dans quelques semaines.
  

@kowaky: ils font ça à Suzanne Berlioux? c'est très intéressant. Mais, à moins que je me trompe, ils n'acceptent pas la carte d'abonnement des autres piscines. J'y penserai à la fin de mon abonnement.

@Christophe: 2 phrases dans ta réponse avec lesquelles je ne suis pas d'accord:
1. "il faut s'adapter à ces désagréments plutôt que d'essayer de faire changer le système": ben, dans ce cas là, on ne va jamais améliorer les maux de la société. Un peu trop pessimiste pour mon goût.
2. "je ne pourrai que recommander aux nageurs souhaitant pouvoir nager dans de bonnes conditions de rejoindre un des clubs de natation": malheureusement, pour n'importe quel sport, j'ai toujours cette même réponse. En introduisant la ségrégation, les piscines pourraient convenir à tout le monde, même pendant les créneaux d'affluence. Pourqoi faudrait-il qu'on paie 200 euros par an pour nager pendant des créneaux horaires encore plus restreints?

Peut-être que je suis trop exigeant... J'ai eu le même problème en escalade (les horaires d'accès aux murs de la mairie c'est n'importe quoi) et j'ai dû me payer un abonnement de 450 euros à une salle privée. Dès qu'on n'est plus débutant, on nus oblige d'aller vers le privé. J'ai l'impression que tous les services de la mairie ne sont qu'une pub, une initiation, pour les services du privé.
  

La liste des bons comportements à adopter à la piscine n'est pourtant pas très compliqué, un petit paragraphe suffit pour les énumérer : prendre une douche savonnée en arrivant, se brosser les dents, ne pas stationner au T, priorité à celui qui nage par rapport au nageur arrêté, regarder avant de traverser une ligne, rester à droite et ralentir quand on se fait doubler et faire des mouvements moins amples, doubler en crawl ou dos crawlé, regarder devant soi quand on double, ne pas doubler si un nageur arrive en face, quand tu arrives au bout fait ta culbute à gauche du T comme ça le nageur derrière toi peut aussi faire sa culbute et te doubler.
Je pense que si tout le monde respectait ces quelques règles on pourrait mélanger tous les niveaux ensemble et toutes les nages et cohabiter sans conflit ! Malheureusement la tendance c'est plutôt de faire des lignes par type de nage ce qui est encore pire que de ne rien faire à mon avis.

Concernant les inscriptions en club, malheureusement le comportement des nageurs n'est pas irréprochable non plus, mais cela est compensé par des niveaux homogènes par ligne, et chacun fait le même exercice en même temps.
Ensuite juste un détail par rapport à ta réponse, un club n'est pas forcément privé, la plupart sont associatifs.
  

J'ai plutôt tendance à approuver l'avis de Christophe sur le lien entre homogénéité des vitesses et affluence. Les niveaux dans les piscines publiques étant très divers et allant d'une pratique la plus rudimentaire dans une optique purement récréative à une pratique sportive des plus ambitionnées, il ne pourra jamais y avoir autant de couloirs que de vitesses différentes dans un bassin. Donc forcément le niveau n'est pas parfaitement homogène sur un couloir. Ajoutez-y un nombe élevé de nageurs, et la moindre divergence de vitesse créera un embouteillage. Ceux qui s'y connaissent en dynamique des liquides, et de ses applications sur l'étude des flux par exemple des voitures sur l'autoroute connaissent le phénomène. Même le meilleur 'aménagement' du bassin ne pourra pas y changer grand chose dés qu'il y a une vingtaine de nageurs par ligne. Dans la plupart des piscines parisiennes - au moins celles de 50m que je connais - il y a des lignes séparées par style de nage, ce qui correspond à une séparation à peu près par vitesse.

Quant à l'argument public-privé, je crois qu'il faut quand même un peu redresser les perspectives: C'est justement parce que elles sont publiques, donc ouvertes à tout le monde, que les piscines accueillent des gens avec des niveaux très différents. Moi, usager dans un lieu public, que je partage avec le tout-venant, je dois donc composer avec les autres et accepter certains compromis, comme par exemple ne pas pouvoir nager toujours à ma guise. Si je veux pouvoir profiter du privilège de ne nager qu'avec des semblables (p.ex. du même niveau que moi), il faut justement que je fasse 'ségrégation' comme tu dis, que je me retire dans un endroit privé où je peux décider qui pourra se joindre à moi ou non. Le ségrégé est le contraire du public et le synonyme du privatif, de l'espace d'où je prive l'accès aux autres. (@ Christophe: Au Luxembourg au moins, mais je crois également en France, les clubs, même s'ils sont associatifs, relèvent du domaine privé, pas du public)

S'adapter aux désagréments signifie alors non pas renoncer à toute amélioration de la société, mais justement essayer de vivre en société avec les autres, où l'on n'est pas seul à faire la loi.

Nous tous, ici sur le site, nous râlons parfois à propos des 'méduses' ou des 'torpilles' que nous rencontrons dans les lignes et qui nous ont occasionné l'une ou l'autre gène lors de nos séances, mais il ne faudra pas oublier de faire la part entre l'énervement que l'on peut ressentir dans l'échauffement d'une séance sportive et une approche quelque peu plus raisonnable que l'on aura à tête reposée ....
  

Côté clubs: pardon, c'est vrai que c'est des assocs mais quand tu dois payer plus de 200 euros par an, pour moi ça devient du privé (pas au niveau légal bien sûr). Certes, 200-250 euros n'est pas une somme exorbitante mais il y a plein de gens qui aiment entreprendre différentes activités quand même.

Sinon, je suis d'accord que l'application des règles que Christophe a citées serait une mesure beaucoup plus efficace que la ségrégation. Dans mon "équipe" à 14, même si on nageait tous assez rapidement, on était assez hétérogènes (tous styles de nage, même papillon et on n'a jamais eu d'accident) mais c'est ces règles là qui nous ont permis de faire des entraînements comme si chacun avait son propre couloir.

"Moi, usager dans un lieu public, que je partage avec le tout-venant, je dois donc composer avec les autres et accepter certains compromis": bien dit. En revanche, il y a partout des règles qu'il faut respecter. Quand tu vas à la biliothèque publique, tu ne parles pas à haute voix. Mais dans la piscine, paradoxalement les gens se lâchent et ne se posent pas de question sur les règles à respecter. N'est-ce donc pas la responsabilité des MNS d'éduquer le public? Parfois je le fais moi-même, très gentiment mais ça ne suffit pas. Il faut comme dit Christophe un petit paragraphe. Une courte vidéo aussi sur le site de la mairie ça serait très bien.
  

Bien sûr j'adhère entièrement aux règles qu'énumère Christophe, justement parce que je les crois consensuelles. Mais j'ai un léger doute que dans les conditions de fréquentation des bassins parisiens aux heures de pointe, ces règles puissent garantir à chacun de pouvoir nager à "sa" vitesse. Alors je préfère plutôt enseigner le respect de l'autre que le respect des règles
Et le respect de l'autre c'est aussi une certaine flexibilité, un certain degré de tolérance envers ce qui peut paraître comme une 'incivilité'. Parce que peut-être mes standards ne sont pas ceux de tout le monde ...
  

On pourrait prendre beaucoup d'exemples pour illustrer l'indiscipline, et malheureusement pas de solution miracle. Par exemple la circulation de la route, certains prennent certaines libertés avec les règles, pourtant ils les connaissent car pour circuler il faut apprendre le code de la route.
Pour les bibliothèques ou les trains, il n'est pas rare que des téléphones sonnent et leurs propriétaires prennent les appels à voix haute.

Donc à mon avis il est impossible d'obliger des nageurs à respecter des règles, mêmes basiques, d'autant plus qu'il n'y a aucun règlement pour cadrer ces règles.

Du coup je penser à dire qu'il faut s'adapter. Par exemple apporter du matériel pour avoir la possibilité d'aller dans la ligne matérielle souvent moins chargée que les autres, ou choisir une piscine avec un bassin plus petit, ou avec une fréquentation moindre.

Néanmoins pour finir sur une note positive, je remarque que lorsque l'on nage mieux et plus rapide que les autres, en général rapidement les autres nageurs vous font un peu de place. Ne pas oublier non plus que la piscine n'est pas plus aux bons nageurs qu'aux occasionnels.
  

... Surtout qu'enseigner les règles aux autres n'est pas toujours évident.
Dire à une personne de changer de ligne car elle est lente, je ne trouve pas ça convenable s'il s'agit d'une personne agée . Et si c'est un grand balèze, c'est carrément dangereux
... Personnellement, je n'ai vu personne le faire.
  

@MobyDick, en effet je trouve pas convenable de dire à quelqu'un de changer de ligne à cause de sa vitesse, mais j'ai déjà fait noter à quelqu'un qui s'obstinait à nager en brasse qu'il se trouvait dans une ligne crawl. surtout car les coups de pieds à jambes écartées dans ma poitrine, ça fait mal! et les MNS ne disent rien du tout...
  

C'est vrai que c'est infiniment plus convenable de mettre une baffe ou un coup de pied à celui qui est plus lent ....

mdr !!

Bon, trève de plaisanterie ... Moi, je fais ce que je peux. Je reprends la natation après une interruption de 30 ans donc c'est un peu difficile surtout qu'il me manque des morceaux de poumons .... C'est même pour me préparer à une éventuelle greffe coeur/poumons que je renage sur obligation de mon cher toubib. Donc je suis lente, très lente.

Je me mets dans la ligne la plus lente, voire dans l'espace barbotteurs du grand bassin des piscines que je fréquente (souvent Champerret) mais il y a des rapides qui arrivent et n'hésitent pas à bousculer ceux qui sont moins à l'aise.

Le vrai problème est qu'il y a beaucoup trop de monde dans les bassins parisiens mais en attendant que ce problème soit résolu (et c'est pas demain la veille ...), je profite de la tribune qui m'est offerte ici pour prévenir que si on m'en colle une, je n'hésiterais pas une seule seconde à la rendre


A part ça, j'aurais tendance à penser que c'est aux habitués, aux plus anciens, de transmettre le savoir vivre à la piscine ... C'est une sorte de "devoir" et aussi le premier pas vers le vivre en société. Si ceux qui savent ne transmettent pas à ceux qui ne savent pas, ça donne quoi à votre avis ???? Et je ne parle pas que de politesse ou d'usages à la piscine ...

Je dis aux rapides qui embêtent tout le monde (y compris les mômes qui font des bombes dans l'espace barbottage et qui ont bien le droit de s'amuser aussi) dans les lignes lentes qu'ils seraient plus tranquilles dans les lignes rapides (ceci dit c'est vrai qu'il y a tellement de monde que ça tourne vite à l'horreur chez les rapides aussi ...).

Ceci m'amène quand même à revenir sur l'accident à Keller .... Je me demande bien pourquoi on laisse entrer tant de personnes dans des piscines qui ne sont pas faites pour. C'est dangereux !!!

J'ai voulu aller à Keller jeudi soir mais vers 19h j'ai trouvé plus de 20 mètres de queue à la caisse .... Un truc de folie .... J'ai donc fait demi tour. Mais si tout le monde que j'ai vu attendre est allé nagé, j'imagine déjà l'horreur absolue que ça devait être dans l'eau ... Pas étonnant donc qu'il y ait des accidents .... Paris devrait doubler le nombre de ses bassins ...
  

Hello Mamie flottante, tout le monde a le droit de nager, à sa vitesse, le tout c'est de se tenir à droite quand on est dans un couloir. C'est sérieux, cette histoire de greffe coeur-poumons ? peut-être que de nager(ça rééduque le souffle)pourrait t'éviter cela ?
  

hum oui c'est sérieux !! bien sûr .... Et justement, j'ai bien l'intention d'éviter ça - ça me fout les pétoches - ... Tu as tout compris !!!

Donc c'est footing tous les matins et 400m minimum tous les soirs (les 400m X par illimité, je les faisais à Colombes dans mon jeune temps mais en club et assez rapidement je dois dire .... mdr) .... maintenant je dois reprendre mon souffle 10min tous les 25m .... D'ou que j'aimerais bien tester un bassin de 50m mais Keller me semble bondé .... J'irais faire un p'tit tour à Colombes un jour. Je ne veux pas aller larver dans une piscine alors que les places sont chères .... même si je ne prends pas beaucoup de place et que je laisse passer les rapides.
  

On m'a déjà sauvé la vie y a bientot 2 ans .... Je me bats tous les jours !!!! Et promis, ils m'auront pas avant l'âge requis !!!!



Je souhaite à tout le monde un merveilleuse journée !!!
  

Oublie cette histoire de coeur/poumons...Ils sont prêts à tout pour avoir un scalp de plus pour leurs communications entre pontes...Tu vas te retaper, en nageant petit à petit...Viens à Berlioux...Parfois c'est calme, au coeur de l'après-midi, et ça fait 50m...

Et de quoi c'est fait ton problème , tu as une incapacité respiratoire ? tu as trop fumé ? myopathie ?

Il y a une jeune fille myopathe qui nage à Berlioux(elle a une assistante).Je l'ai rencontrée à la piscine de HYERES cet été car ses parents sont de LA GARDE, et maintenant on parle quand on se rencontre...Je trouve qu'elle fait des progrès en plus...Elle nage avec des plombs aux pieds pour aider les muscles à se maintenir...
  

J'ai problème d'emphyseme bulleux ... Clope et pollution ...

J'ai arrete de fumer, on m'a retirer une bulle de la taille d'un ballon de rugby dans le poumon droit ... Donc toutes mes bronches et bronchioles sont tassees ... Je recupere petit a petit en courant et maintenant en nageant ..... Je n'ai pas nage vraiment depuis 30 ans mais j'ai bien l'intention de recuperer une nage assez convenable. Pour le moment, je ne respire pas bien, je. Ne place plus ma respiration correctement et je n'ai plus trop la force mais je sens que ca va de mieux en mieux .... C'est pour suivre ce que je fais que je me suis inscrite sur ce site .... Je ne vise pas la performance mais plutot une meilleure endurance .... Je vais a mon rythme qui est tres tres different de ce que j'ai connu. Je n'ai pas un. Debit d'inspiration suffisant pour me lancer dans un crawl j'ai tente mais impossible donC je me cantonne a la brasse pour le moment (je hais la brasse lol ) !!

Voilà. ! Tu sais tout !!!
  

Il est surement possible d'améliorer et de stabiliser...j'espère que tu ne fumes plus..;
  

non je ne fume plus depuis 2 ans ....

Les toubibs m'ont dit en juin que j'étais sans doute arrivée à mon maximum possible et que la prochaine étape si une bulle se reformait serait cette greffe ... Il n'en faut pas plus pour me motiver et leur prouver que non je ne suis pas à mon maximum et que je vais améliorer mes capacités et qu'ils peuvent aller se rhabiller pour une greffe .... C'est que la mamie elle a un p'tit caractère !!! (qu'est pas mamie d'ailleurs mais bon .... je pensais à mes capacités quand j'ai choisi le pseudo ... on dirait que j'ai 100 ans mais j'en ai que la moitié ).

Y a plus qu'à donc ....

Dans l'autre poumon j'ai des nodules .... mais je vais tout déchirer et réussir !!!!

Nom d'un p'tit bonhomme, on va voir ce qu'on va voir !!!

Mais aujourd'hui, je larve sec hein !!!! Je pense reprendre quelques cours si je n'arrive toujours pas à placer ma respiration assez rapidement.
  

Moi j'ai fumé aussi, mais j'ai arrêté il y a de nombreuses années...Je ne fumais pas énormément, mais ça ne me convenait pas du tout, j'en garde une petite fragilité(je pense)au niveau des trucs que je peux attraper l'hiver.

cependant la pratique du sport (j'avais une grosse capacité au départ parce que j'ai fait du ski et du sport toute mon enfance en altitude), m'a permis de ne pas trop pâtir de ces conneries, et d'autres, que j'ai faites...

La natation, que j'ai commencée à 35 ans seulement,pour faire quelque chose à Paris, puisque le ski c'était pas possible, m'a permis de rééduquer la respiration (je suis trés émotive, et ça se bloquait aussi pas mal).

Tu n'aimes pas la brasse, mais le mouvement de brasse est excellent, même pas vite...Quand ça va mal et que je suis fatiguée, je me mets à l'eau et toujours ça va mieux après.parce que, à force de faire ces mouvements réguliers, une inspiration profonde finit par arriver, qui améliore tout.
  

C'est déjà pas mal que tu n'aies pas de cancer du poumon...

Ne t'occupes pas si tu larves ou non, tu fais juste ce que tu peux, et tu traques le bien-être...Moi c'est ce qui m'intéresse, aussi, quand je nage, le bien-être...Mais c'est un peu difficile aujourd'hui avec les piscines bondées...Je ne peux pas nager en continu en faisant gaffe aux coups, et pourtant, j'adore nager en continu, plusieurs dizaines de minutes de suite...Ca décrasse bien
  

oui c'est vrai ... Sans compter que l'eau apaise beaucoup aussi.

Nager fait un bien fou dans tous les domaines. Je l'avais oublié.

Merci à toi pour tes mots si réconfortants mais tu vas voir, on va déplacer des montagnes malgré les hauts et la bas qu'on connait tous ...
  

MD : Avec éducation on peut TOUT dire à n'importe quelle personne (age, sexe...) , pourquoi faire une différence si la personne est agée ? je comprends pas, surtout si elle se trouve dans une ligne marquée rapide...et évidentment à qqun aui fait la nimportequel-brasse dans la ligne crawl...j'en ai trop marre des coups de pieds....
  



"Je dis aux rapides qui embêtent tout le monde (...) dans les lignes lentes qu'ils seraient plus tranquilles dans les lignes rapides."


Je nage à 2km/heure, ce que je considère être une vitesse "honnête".

Hier et ce matin à Nakache, il y avait dans ma ligne une dame qui nageait lentement, en brasse "tête hors de l'eau" ou avec une planche.

Plusieurs fois je l'ai doublée en milieu de ligne, sans la gêner ni la bousculer.
Plusieurs fois, arrivée au T qu'elle squattait, elle a décidé de partir pile devant moi pour me bloquer la route.
Excédée, j'ai fini par lui toucher les pieds pour indiquer mon agacement (je dis bien "toucher", pas "attraper"). Elle s'est énervée. Quand je lui ai demandé pourquoi elle ne laissait pas partir les gens plus rapides, elle m'a dit d'aller dans uen autre ligne.

Visiblement, j'étais en cause et pas elle.

En bout de ligne, j'ai essayé de discuter, elle a mis sa tête sous l'eau pour bien montrer qu'elle ne m'écoutait pas.

Son état d'esprit : si je vous embête, allez embêter les plus rapides que vous.

Je ne vais pas pourrir la vie des nageurs rapides, alors j'ai mis fin à ma séance.

Dire "vous serez plus tranquil dans une ligne rapide" ne marche pas à tous les coups.

Nageons ensemble et avec du "savoir nager" !
  

avatar de compte_supprime
compte_supprime
> 4 ans
Le terme " ségrégation " me semble un peu négatif, mais je peux comprendre l'état d'esprit de certains nageurs, lents ou rapides, qui en ont assez de se prendre des coups et pour qui la pratique d'une activité sportive ou de détente vire au cauchemar ou leur met les nerfs à vif.

Je suis pour une répartition des lignes par vitesse ou par type de nage si la piscine s'y prête. Encore faudrait-il que les nageurs respectent cette répartition et que les MNS veillent à rappeler à l'ordre ceux qui s'égarent dans les lignes dans lesquelles ils n'ont rien à faire. Dans les piscines où une telle séparation existe, on sait que ce n'est pas une solution idéale précisément parce que très souvent les nageurs ne respectent pas la répartition des lignes de nage et vont nager où bon ça leur semble avec une grande mauvaise foi et parce que les MNS se désintéressent très souvent du problème. C'est donc un peu insoluble.

Tant que les usagers ne ravaleront pas un peu leur égo, ne sauront pas partager l'espace public (même s'ils doivent payer un droit d'entrée pour y accéder ça ne leur donne pas le droit d'embêter sciemment les autres, ce que certains ne se gênent pas de faire) et considèreront que celui-ci leur appartient en totalité et pour leur seule jouissance, il n'y aura aucune amélioration en vue. "La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres" est une phrase qu'ils devraient avoir constamment à l'esprit. Réintroduire un peu de politesse et de civilité dans les bassins ne serait pas inutile. Se soucier un peu de son prochain aussi et savoir s'adapter en fonction de la vitesse des nageurs et de la fréquentation. Apprendre aussi à se plier aux règles quand elles existent.

Enfin je me suis toujours interrogée sur ce qui se passe dans la tête du nageur lent (ou en tout cas plus lent que vous) qui démarre sous votre nez au T (je crois que c'était l'objet d'un autre forum), le plaisir (vous embêtez ?) et l'avantage qu'il en retire (gagner une nanoseconde sur son programme ?). Personnellement, j'ai appris à nager à 45 ans et au début je n'arrivais à dépasser que les nageurs à l'arrêt. Sincèrement j'ai toujours préféré laisser passer les torpilles humaines pour ne pas me prendre des coups ou me faire noyer, sans parler du fait que je me trouvais complètement gourde de nager comme une savate. Maintenant que je nage beaucoup plus vite, je passe mon temps à doubler et à me prendre des coups de la part de nageurs qui soit n'ont rien à faire dans ma ligne, soit démarrent sous mon nez au T alors qu'il n'y a pas photo entre leurs capacités natatoires et les miennes. Sont-ils tous bigleux, équipés d'un égo surdimensionné ou simplement égoïstes ? Cela reste un mystère pour moi.
  

Souvent les nageurs ne se rendent pas compte qu'ils peuvent gêner en partant du T..

Il m'est arrivé de nombreuses fois de constater qu'au début de ma séance les nageurs plus lents partaient devant moi alors que je m'apprêtais à virer et à les doubler, ensuite ils comprennent qu'il vaut mieux laisser passer pour le bien de tous...

En fait souvent les gens moins initiés n'ont pas le réflexe de regarder autour d'eux si l'un est plus rapide que l'autre... ils s'en aperçoivent qu'au bout de quelques allers et retours.

Parfois on a le droit aussi à certains ego surdimensionné qui à chaque fois embêtent les autres malgré qu'ils aient conscience des forces en présence...
Alors avec ceux là généralement, on a moins de patience et tant pis (ou plutôt tant mieux) si jamais ils se prennent un coup par mégarde...
Ce sont d'ailleurs les premiers à rouspéter si jamais on les frôlent car ils attendent le moindre événement mineur pour exprimer leur frustration...
  

On peut tourner et retourner le problème à l'envi, il faut faire 2 constats :1°) On n'arrivera pas, dans notre pays, à éduquer un bon % des adultes qui n'ont pas été éduqués par leur mère : ce qui se passe dans les piscines est le reflet de ce qui se passe dans la ville, et dans la société, chacun pour soi, et on n'en a rien à faire des autres : mais ce n'est pas le cas de tout le monde, il y a des gens bien éduqués et agréables, heureusement, c'est juste que la proportion de c... est quand même importante.
2°) Le phénomène de mauvaise éducation trouve son apogée paroxystique là où on est les uns sur les autres (embouteillages, marche dans la rue, queue dans les magasins, etc...) ET évidemment dans les piscines qui sont bondées comme chacun sait...

La solution, si elle ne peut pas être d'éduquer TOUS les gens qui se pressent les uns sur les autres dans les piscines DOIT donc par force passer par des horaires étendus de piscines, une plus grande ouverture au public...Ce pour quoi nous nous battons ici...Donc battons-nous...car il est évident que personne ne renoncera à nager...Même si encore 2 FOIS + DE MONDE...

C'est exactement la même chose que le problème marrant qui secoue la capitale en ce moment : La Ville décide de fermer une partie des voies sur berge, pour en faire autre chose, trés bien, espérant que "Les automobilistes vont comprendre, et céder, et prendre les transports en commun, et toutes sortes de fariboles...
Les automobilistes ne céderont pas, c'est bien évident...Personne n'en a rien à faire de polluer son voisin, personne n'a non plus envie de s'entasser dans des bus qui n'arrivent qu'au compte goutte, si ce n'est prendre un vélo ou une moto pour faire suer les piétons déjà excédés sur les trottoirs...Eh bien dans les piscines c'est tout pareil...personne ou presque(a part moi) ne va décider de réduire sa vitesse, même s'il ne sait pas nager, sous prétexte que c'est noir de monde...Et voila...Tout le monde se prend des coups, et même GEMMA en a marre, je viens de la lire, et ça c'est un signe, car plus vaillant que GEMMA pour se jeter dans la mêlée, il n'y a pas...
  

avatar de compte_supprime
compte_supprime
> 4 ans
@Mirouf77

"Il m'est arrivé de nombreuses fois de constater qu'au début de ma séance les nageurs plus lents partaient devant moi alors que je m'apprêtais à virer et à les doubler, ensuite ils comprennent qu'il vaut mieux laisser passer pour le bien de tous..." C'est probablement parce que vous êtes un homme et que votre carrure est certainement plus impressionnante que la mienne. Moi je n'arrive pas à faire peur aux autres nageurs de façon à ce qu'ils s'autodisciplinent. Je n'ai pas non plus la puissance de feu en natation qui me permettrait de doubler en mode torpille. Ce qui marche par contre assez bien c'est d'établir un contact plus personnel et amical avec les autres nageurs, notamment ceux plus lents, car cela décuple leur bonne volonté et leur respect à votre égard. Mais ce n'est pas réalisable dans toutes les piscines, notamment celles qui sont très fréquentées, et puis on ne peut pas passer son temps à socialiser car le but est quand même de nager un peu dans le temps imparti par les piscines ou par son emploi du temps professionnel
  

Ca c'est vrai, les nageurs homme, surtout si c'est des bourrons, ont une tendance à faire comme si de toutes façons ils avaient priorité sur la nana...
  

avatar de compte_supprime
compte_supprime
> 4 ans
Ah je ne suis pas la seule à l'avoir remarqué. Un nageur m'a une fois fait une remarque désagréable parce que je l'avais doublé. En plus, il doit y avoir chez certains un préjugé à l'égard des femmes solidement ancré qui les pousse par réflexe à démarrer sous leur nez au T parce qu'il leur semble inimaginable qu'une femme puisse nager plus vite qu'eux.
  

Ben, il suffit d'être une femme pour remarquer ça..;et si tu es une femme, on va dire qui n'a plus 20 ans, alors ça leur semble à priori inimaginable qu'elle aille plus vite...mais j'ai remarqué aussi qu'après quelques tours de manège, il y en a qui te disent "Allez-y"....

Je ne suis pas la plus rapide, même en cas de bourron testostéroné de moins de 30 ans et qui nage mal mais veut aller le plus vite possible, quitte à mettre un coup, et qui évalue mal les possibliités et ne veut en aucun cas s'arrêter, ou te met les jambes dans la figure au T pour partir plus vite, et je suis loin d'être la moins rapide aussi, mais comme je ne veux pas me disputer avec qui que ce soit et que j'en ai marre de prendre des coups, je laisse partir avant moi en principe,s'il y du monde, et j'attends que la piste soit dégagée. je déteste doubler, à Berlioux, quand il y a du monde, parce que tu as 99% de chances de croiser en face un autre bourron testostéroné qui ne voit pas où il va et va t'en coller une dans la main au passage, donc je préfère faire ma longueur d'un coup, bien collée au bord, en levant bien les coudes et même là c'est pas garanti...Quand ça va mal, alors c'est brasse systématique, pour VOIR qui t'arrive dans la tronche...le nombre de bourrons qui se doublent les uns les autres en crawl sans regarder, c'est mortel...Même si tu es bien à droite...Même les mecs se prennent des coups, actuellement, c'est dire...
  

Bonjour à tous !!!

Personnellement, je dis toujours les choses avec le sourire voire en rigolant de moi-même ... Certains me demandent si je pars, je dis non non allez y, je suis lente, je vais vous embêter .... Des fois je me retrouve coincée 15 bonnes minutes mais d'un autre coté, je m'en fous, je ne suis pas pressée. je me mets dans le tout petit coin derrière l'échelle pour attendre tranquillou que j'ai repris mon souflle ....

En revanche, il m'arrive de mal évaluer la vitesse des autres .... il se peut donc que quelqu'un ait l'impression que je démarre sous son nez ... Mais en fait, il est arrivé bien plus vite que je ne le pensais.

Je précise quand même que je me mets toujours du coté des lents, voire du coté des barboteurs si je trouve les lents trop rapides pour moi.

Y a toujours des très très rapides qui viennent là où ils estiment avoir plus de place.

Mais c'est souvent de l'autorégulation. A champerret c'est pas affiché mais pourtant on distingue très très distinctement (je trouve) que les gens se partagent les lignes grosso modo selon les vitesses (estimées chacun par lui même .... et là c'est assez rigolo ...).

En tout cas, moi j'aurais tendance à penser que le vrai bon nageur sais doubler sans castagner tout le monde (et même passer au milieu de deux nageurs dans une même ligne et sans toucher personne).

Je crois qu'il faudrait quand même inciter la mairie à construire de nouvelles piscine. Hier à Champerret, dans ma ligne on était 13 en moyenne ... Sur 25 mètres, même avec des gens polis et sympas, bah y a pas de place .... les minutes où on s'est retrouvés à 14 ou 15, ça passait plus du tout .... à 12, on n'arrivait à s'organiser comme on pouvait.
  

La Ville de Paris a des projets de construction et de réhabilitations de piscines(dans le 8ème, et Molitor, tiens, on n'en entend plus parler, de Molitor), mais ils construisent petit, bassins de 25m et peu de couloirs, et c'est saturé avant même d'être mis en service...Il y a un projet de grand stade nautique à AUBERVILLIERS aussi...Qu'ils sont en train d'ailleurs de REDUIRE, de réduire, de réduire...

Par ailleurs il y a une gestion des équipements, qui, selon moi, n'est absolument pas optimum, car, toujours selon moi, on pourrait arriver à faire nager un plus grand nombre de personnes avec ce qu'on a simplement en changeant d'optique, et en injectant un peu d'argent...C'est complexe à mettre en oeuvre, alors autant s'y attaquer tout de suite, tout remettre à plat, dans la théiorie, et après voir comment on s'y prend pour la réalisation...Ce qu'ils ont trouvé, pour noyer le poisson nageur, comme alibi et parce qu'ils ne maitrisent pas le problème (ils sont débordés, les piscines s'écroulent, d'un coté et de l'autre tout le monde veut se mettre à l'eau) et parce que c'est le truc qui vient à l'esprit quand on n'a pas d'idées, c'est la "consultation des usagers", qui, comme la réunionite aigüe, est le complexe des décideurs..;

il y avait une écrivain, sur France Info, il y a 48 heures, qui disait des trucs pas mal sur la réunionite, j'ai écouté avec plaisir, elle a même pondu un opus là-dessus, c'était bien.
  

Je crois que une force supérieure m'a précisement lu le message que j'ai mis ce matin pour nous envoyer ce midi précisement tout ce que je déteste...on a eu pendant une heure et demie (toooute la séance) une dame buffff indescriptible...mais attend, il y a 6 lignes !! on voit bien que une ligne (seule une..) est prises par nous, laissez nous au moins une, pour aller vite, non stop, faire virage au T, faire du crawl, aller vite ou moins vite mais plus ou moins savoir nager crawl, se pouvoir doubler..mais non , elle voyait bien que elle avit 5 , mais 5 !!! lignes pour aller fire ce qu'elle faisait...jambes brasse et jambes crawl à vitesse scargot faisant le tour lentement au T...genant avec sa sacré planche...bien sur qu'on reussissait à le doubler sans même le toucher...la different de ceux qui nagent bien c'e'st qu'on peut et on arrive à nager dans n'importe quells conditions, meme on plonge le bras, on se tourne un peu et voilà on double dans le 2 sens et on se gene même pas ! mais voilà, je respecte qu'elle prend certain x temps à se rendrecompte que les 11 nageurs apart elle vont vite et font du crawl dans sa ligne, ok, on attend un peu, mais après...on est idiot ou quoi ??

elle m'a perturbé mais (au debut je disait aux gens "sil vous plait blablabla, mais là je dis plus rien, car étant en plus non-francophone on me dit des choses avec tellement peu du respect, et les mecs energumens...encore pire!) j'ai nagé et c'est tout. Et j'ai pris TASSSSSS des coups....mais je dis plus rien.

Je suis dacc avec ce q vous disez, c'est tjrs comprehensible toute situation dans un certain marge et niveaux et limites, tout est comprehensible, mais dépasser certains moments...là ceux qui voulons pratiquer du SPORT et TECHNIQUE on a pas la place ici.
  

Il n'y a qu'a s’inspirer des règles de conduite automobile ; conduite à droite , faire attention quand on double , se laisser doubler sans accélérer (dur pour les mecs),et rouler dans la bonne file(couloir) suivant sa vitesse.
Ça m'a l'air assez simple pourtant ; il suffit de respecter ces quelque règles et c'est moins dur de nager
Mais pour certains à l'égo démesuré c'est peut être trop demander
  

Je trouve que la piscine est un révélateur des comportements humains, car dans l'eau les gens se permettent beaucoup de choses : toucher les autres, leur foncer dessus, donner des coups, etc. et donnent libre cours à une certaine agressivité.
Y compris des femmes ou des gens + âgés qui ne se gênent vraiment pas pour les autres. J'essaie d'avoir un bon comportement, mais j'avoue que ce n'est pas très relaxant de devoir surveiller les bras et jambes de tout le monde pour esquiver les coups. Nous sommes trop nombreux-ses dans les piscines, mais comment faire, pour "peser plus" sur les décisions sans appartenir à un club ? et sans lancer une bataille anti-aquagym ou anti-leçon ? Une pétition ? Quelqu'un-e connait des responsables influents au niveau des sports à Paris pour tenter de peser sur des budgets ?
  

Je rejoins Gemma pour la petite dame qui squattait le couloir 'rapide'...

Je ne comprendrais jamais ce type de comportement...

J'ai le même problème lorsque je suis suivi d'un peu trop près par un nageur : je le laisse passer. Cela m'évite de me faire 'carresser' les pieds pendant trop longtemps et cela lui permet de passer...

Il est vrai que cela m'arrive rarement à Massard... A part quand Gemma s'est décidée de me suivre...


Il est vrai, aussi, que le fait d'être un nageur que l'on peut considérer comme 'bon' dans le bassin me permet de doubler plus facilement et sans trop de casse pour le nageur doublé et pour moi même... On se glisse plus facilement dans les espaces. On fait même des essais avec Gemma pour le passage à 4 de front...


Par contre, je ne peut rien lorsque l'un des nageurs doublés nage le crawl les bras écartés ou au milieu de la ligne. C'est souvent un coup pour moi ou le nageur en question. Sans compter qu'il m'arrive parfois d'être moins technique dans ma nage... bref que cela est de ma faute...

Dans tous les cas, j'essaie de m'excuser discrètement... même si ce n'est pas de mon fait.

Quant à l'ego surdimensionné de certains, je ne suis pas sur que cela soit toujours le cas. Je pense que la plupart des nageurs 'lents' qui se retrouvent dans les lignes 'rapides' ne connaissent pas leur niveau. Certains s'en rendent compte et changent de ligne. d'autres doivent surement se dire 'j'y suis, j'y reste'. Après, il y a en effet certaines personnes qui se surestiment... qui se la pètent, quoi...


Pour ceux-là, il n'y a plus rien à espérer...

Sans compter que dans les lignes 'rapides', il y a souvent plus de place que dans les lignes lentes... Il est donc tentant de s'y installer...

Mais, je préfère un nageur lent qui respecte sa droite, ne squatte pas au T, fait un virage propre (c'est à dire sans géner les autres nageurs et sans s'arrêter) qu'à un doux dingue qui fait la course dès que vous le doublez alors qu'au bout de 15 mètres il en peut plus (d'ailleurs, vous le doublez tranquilou)...

Bref, je préfère une Gemma, la nageuse au Walk man, le nageur au bonnet bleu, le nageur au maillot anglais, etc... qui sont surement des futurs/ actuels/ anciens nageurs de club et qui connaissent le savoir vivre des lignes d'eau.

Ah oui, j'oubliais : quand on arrive au bout de la ligne, il vaut mieux se ranger sur le côté en s'appuyant sur la ligne que de squatter le T... cela permet à 'tous' les nageurs de passer et je dis bien 'tous' les nageurs (pas que ma pomme, quoi...).
  

@ unidentifiedSO

"C'est probablement parce que vous êtes un homme et que votre carrure est certainement plus impressionnante que la mienne. Moi je n'arrive pas à faire peur aux autres nageurs de façon à ce qu'ils s'autodisciplinent. Je n'ai pas non plus la puissance de feu en natation qui me permettrait de doubler en mode torpille. Ce qui marche par contre assez bien c'est d'établir un contact plus personnel et amical avec les autres nageurs, notamment ceux plus lents, car cela décuple leur bonne volonté et leur respect à votre égard."

Tout à fait d'accord, c'est vrai que les choses sont différentes entre une femme et un homme. D'ailleurs les femmes sont beaucoup plus disciplinées que les hommes, plus respectueuse,etc...

C'est vrai aussi que lorsqu'une femme va plus vite que les autres, les hommes ont du mal à le concevoir...
Moi perso, je me fiche, je dirai même au contraire, si une femme me double ou un homme, au moins ça relève le niveau dans les lignes... Et c'est vraiment pas un mal.
Je suis comme tout le monde quand je vois une personne qui nage remarquablement, je m'arrête et je regarde et j'apprends... La natation a toujours été mon sport favoris, je suis fan et on a toujours envie de progresser...

Ensuite concernant les échanges humains, oui il plus agréable de nouer un contact avec les gens avec un sourire, il m'arrive de donner des conseils avec un sourire, ça passe mieux.

" Mais ce n'est pas réalisable dans toutes les piscines, notamment celles qui sont très fréquentées, et puis on ne peut pas passer son temps à socialiser car le but est quand même de nager un peu dans le temps imparti par les piscines ou par son emploi du temps professionnel"


Oui, Berlioux, c'est un peu "l'usine", c'est très impersonnel à cause du nombre de personne que l'on croise dans le bassin...
  

Merci djedj je me sens plus accompagnée.

Voilà Mirouf un des mille exemples de femme non-courtoise...il y en a parel que des hommes, la diffèerence c'est le modus operandi, mais pour moi, il y a le même nombre de femmes que d'hommes sans respect. L'egoisme il est partout dans un ville...

Je affirme, les hommes n'aiment pas être doublés par filles ! parfois je me trouve avec de vrai neandertals...heureusement que j'ai du caracter aussi et j'ai peur de rien...
  

Un grand coup sur le pif, GEMMA, tu peux leur rendre, ça fera 1 à 1...
  

quelle partie du corps c'est le pif ??? aucune idée...
  

le pif c'est le nez...On appelle ça aussi le tarin, la truffe, le blair...le nase..;
  

L'idée de faire choisir leur ligne d'eau par les nageurs (nageuses) en fonction de leur vitesse moyenne est séduisante mais impraticable car peu de gens la connaissent réellement, ou prennent comme référence leur vitesse d'il y a 5, 10, 20 ou 30 ans (sans compter les bluffeurs qui pensent nager 2 fois plus vite qu'ils ne nagent réellement). Et quid de ceux qui nagent très vite mais s'arrêtent constamment genre sprinteurs, vous dépassent et vous redépassent avec à chaque fois force vagues et bouillonnements, les nageurs de papillon ou de brasse, indépassables aux heures d'affluence, les planches, les plaquettes, les squatteurs de bout de liogne, les papoteurs etc.

Non, ce qui nous faudrait c'est dans toutes les piscines de Paris une ligne d'eau réservée aux crawleurs nageant sans interruption, comme c'est le cas à Jean Keller (bémol : on à pied au bout de la piscine, ce qui encourage les squatteurs). Après, il y aura des vitesses différentes, mais c'est au plus lent de tenir sa droite, pouvant ainsi être dépassé par des plus rapides sans que ces derniers ne doivent mordre sur la gauche au risque d'êre percutés par ceux et celles qui viennent d'en face.

A quand une modification du règlement des piscines en ce sens (plus affichage des règles de conduite à l'entrée du bassin et intervention des MNS si nécessaire pour faire changer de liogne d'eau les récalcitrants) ?
  

@ ycy4bu6 pour du changement, il faut cocher les propositions ici:

http://www.nageurscitoyens.fr/survey.html

Lorsque je suis confronté à des usagers indisciplinés, je ne leur parle pas et ne leur répond pas car l'indifférence est le pire des mépris, et c'est bien du mépris que j'ai pour ces personnes qui véhiculent l'opposé des valeurs que porte la natation. On fait du sport pour soi. C'est un moment de détente et de partage! On est pas là pour se foutre sur la tronche ou s'insulter...
Certains ne comprennent pas, et les MNS veillent (de loin voir très loin) sur leurs chaises...

Mais la natation reste un sport génial et un forum tel que celui ci le montre
  

Attention, les usagers indisciplinés sont souvent dans l'ignorance des désagréments qu'ils causent aux, sauf quelques incurables. Il suffit donc d'afficher clairement les consignes :
  

Pour l'enquête, c'est déjà répondu. L'essentiel pour moi est que chacun garde s droite sauf pour dépasser et quitte la ligne d'eau s'il s'arrête
  

Merci bnssa92 tu viens de réagir plus rapide !
Effectivement on cherche à que le réglement qui date du 81, desormais obsolete, soit refait. Notanment organisation des lignes obligé, etc...bref, les moindre des choses à fin de minimiser l'impact de nager entre indisciplinés qui vivent dans leurs bulles et à qui essayer de parler reste inutile car "c'est comme parler avec un mur"...
  

@bnssa92 Merci pour ton lien!!! J'ai pas hésitait 2 sec à le remplir!!!
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant