Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
dimanche 20 septembre 2009
posté par Saigonnais à 22:08

Étiquette pour la nage en longueur aux YMCA canadiens.

vu 2170 fois, followers=7
Ces points correspondent aux problématiques discutées dans ce forum.

Étiquette pour la nage en longueur aux YMCA canadiens.

1- Choisissez un couloir :
Cherchez un couloir ayant des nageurs à votre niveau. Avant d’emprunter un couloir, avisez les nageurs de ce couloir que vous vous joignez à eux. S’ils nagent sans arrêt, entrez les pieds en premier dans le coin droit du couloir et demeurez-y suffisamment longtemps afin que tous les nageurs du couloir aient eu l’occasion de vous voir. Si, après un certain temps, vous constatez que vous dépassez souvent d’autres nageurs ou que d’autres nageurs vous dépassent souvent, vous devriez probablement changer de couloir.

2- Circulation :
Dans tout couloir où il y a plus de deux personnes, tous les nageurs doivent circuler en cercle de façon à éviter les collisions frontales. Cela signifie que chaque nageur emprunte un côté du couloir pour aller et l’autre pour revenir, tout comme pour la circulation sur une route, où vous roulez toujours dans la voie de droite. Chaque nageur devrait conserver un écart d’au moins cinq secondes avec le nageur qui le précède.

3- Dépassements :
Même quand les nageurs dans un couloir sont de même niveau, les dépassements sont parfois inévitables quand vous faites des longueurs. En règle générale, la personne qui en dépasse une autre doit se diriger vers le centre du couloir et accélérer le rythme afin de faire le dépassement le plus rapidement possible. De même, le nageur plus lent qui s’attend à être dépassé doit rester près du cordon et ralentir légèrement son rythme afin de faciliter le dépassement. De plus, si vous savez que vous êtes sur le point d’être dépassé, vous pouvez vous arrêter au mur pour permettre au nageur plus rapide d’effectuer son virage et d’aller de l’avant. Si vous sentez un nageur toucher à votre pied, présumez qu’il désire vous dépasser et agissez en conséquence.

4- Au mur,
Peux importe le nombre de nageurs utilisant un couloir, chacun a la responsabilité de dégager le centre du mur au bout du couloir afin que les autres nageurs puissent effectuer leu virage. Quand vous vous arrêtez au mur, dirigez vous rapidement vers le côté éloigné du couloir.

5- Ne faites pas aux autres ce que vous n’aimeriez pas que l’on vous fasse.
Traitez vos partenaires de couloir avec le même respect que vous aimeriez être traité, et attendez-vous à la même chose de leur part. Il est possible d’avoir du plaisir même dans un couloir très achalandé si tous les nageurs adoptent une attitude positive.

6- Changements de couloir
Veuillez vous assurer de changer de couloir près du mur. Cela aidera à prévenir les collisions pouvant survenir si vous essayez de change de couloir au milieu.

Amusez-vous !

12 commentaires

  

Là c'est sûr, si c'est la réalité vraie, ça laisse sans voix...
  

Vraiment, c'est magique comme constat mais la France, ce n'est pas le Canada !!
C'est sûr !!!
  

cela ressemble a la lap pool etiquette
http://www.cartegic.com/pooletiquette.htm

Les parisiens ont deja mal dans le métro et en voiture, alors dans la piscine...

On peut rajouter aussi ...

7- on n'emprunte pas les "jouets" des autres nageurs (il est toujours très agréable de se rendre compte, en milieu de scéance que la planche ou le pull boy ont disparu)
  

Les piscines YMCA canadiens fournissent la plupart des équipements de natation, notamment les planches, les pullboys, les palmes, les ‘spaghettis’. Par conséquent, le nageur peut ‘nationaliser’ tout objet laissé au bord de la piscine pour son entraînement. Le sauveteur les range ensuite si le nageur est trop paresseux à le faire. C’est encore une différence entre la France et le Canada qui est, je le répète, un pays sous peuplé.
Je paie un abonnement mensuel de $100 (125 euros) au Y pour une famille de 4 personnes. Le Y possède un sauna, un bain à vapeur ou un bain tourbillon chauffé. À part de la piscine, on peut y faire de la musculation, suivre gratuitement les cours d’aérobie, faire du racketball, du basket, du volley-ball…
  

oui et non, Saigonnais...

Si un nageur prend une planche c'est parce que, a un moment donné, il y en aura besoin. C'est assez énervant d'etre obligé d'arreter sa série, sortir de l'eau et aller chercher une autre planche (même s'elles sont en libre service) pour pouvoir finir les exercices.

evidement, il faut aussi les rendre - et avec le sourire et un merci
- aux MNS des que l'on a fini.
  

cela me rappelle les discussions dans ce forum quand j'ai raconté le bon système qu'ils ont en Angleterre et les commentaires étaient du même style, que les français sont trop impolis pour vivre un tel système et malheureusement cela est vrai. Mes amis nageurs ont raison !

Le système en Angleterre est si bonne que chacun peux nager à sa vitesse sans obstacle même quand la piscine est pleine, car on utilise des double-lignes, fast lane, medium lane et slow lane avec la sens horaire et anti-horaire alterné entre les 3 lignes, ce qui fait qu'on ne se blesse pas par de coups de pied de la ligne à côté, car on nage en parallèle. Et cela permet aux nageurs très rapides d'aller faire des longueurs 100 % a leur rythme sans aucun dérangement ( du jamais vu à Paris pendant les heures pleines ). Et les lents peuvent aller doucement sans avoir des requins violant dans les eaux. Les nages différents se mélange bien dans les double-lignes Et on peut dépasser et se faire dépasser sans s'arrêter ou foncer.

Mais pour cela il faut 6 lignes. Difficile à Paris avec les clubs, la gym aquatique etc. et la ligne pour les cours.
En tout cas, pour moi, brasseuse rapide, le systeme par nage sans penserà la vitesse qu'on a à Paris, ne me va pas de tout. il n'y pas de lignes pour nous.
  

Les comportements des nageurs sont-ils influencés par la société dans laquelle ils vivent ?
C’est un sujet de recherche intéressant pour les sociologues.
  

C'est vrai qu'à Paris, il faut inventer une nouvelle nage : prendre bien la respiration en arrière pour s'assurer que personne n'arrive avec l'intention de vous doubler ; prendre ensuite la respiration devant soi, une à deux fois, afin de s'assurer que personne ne double en sens inverse ; doubler lorsque le nageur qui vous précède n'a pas soudainement décidé de vous dépasser au même moment ; sortir la plaquette droit devant soit et la rentrer dans l'eau en perpendiculaire par rapport au sol afin de ne pas blesser ou éclabousser le nageur qu'on dépasse ; prendre sa respiration en regardant bien derrière si on peut se rabattre sans gêner le nageur dépassé ; se caler contre la ligne d'eau, des fois qu'un speedy-nageur arriverait à toute allure...
C'est ainsi que je nage et j'ai d'ailleurs eu la réflexion d'un bon nageur qui me disait que j'avais des défauts ... forcément! Soit tu nages différemment, soit tu blesses. Alors comment appeler cette nouvelle nage parisienne? J'en appelle à votre imagination!
  

@Sardinalay : Ce que tu décris ressemble beaucoup plus au parcours du combattant des recrues de la US Marine Corp (USMC) au boot camp de Parris Island en Caroline du Sud, qu’à une séance de natation relaxante parisienne.
  

Ca c'est en période d'affluence, lorsque les lignes sont chargées, mais sinon, ça peut être plus calme. L'avantage, c'est que ça évite la monotonie!
  

@saigonnais, je ne peux que te confirmer les propos de sardinalay puisqu'on nage dans la même piscine...
  

La caractéristique du nageur parisien
1) j'attends comme un con en bout de ligne
2) je fais 2 longueurs plein pot puis je remonopolise le bout de ligne
3) je nage avec des accessoires ca fait pro (plaquettes, palmes, planche, ...)

J'ai nagé à Londres, la bas les gens nagent sans accessoires et enchainent les longueurs à leur rythme. En plus le système sens horaire/anti horaire est super pratique étonnant qu'il ne soit pas généralisé.
Puis la bas la piscine était divisé en 3 larges lignes de nages alors qu'a Paris nos piscines sont divisées entre lignes de nages et une moitié pataugeoire
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant