Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 22 mai 2008
posté par lucien à 10:28

apnée

vu 5980 fois, followers=14
j'avais déjà laissé un petit message en passant mais j'y reviens puisque l'arrivée de l'option 4 nages dans le récapitulatif des séances m'en donne l'occasion. Cela pose un vrai problème qu'il y ait une option apnée. Quand j'arrive à ma piscine il y a à côté de la caisse une grande affiche estampillée Ville de Paris signalant que l'apnée est interdite et j'ai d'ailleurs vu des maîtres nageurs intervenir pour le rappeler à des nageurs. Je sais bien qu'on peut me montrer qu'il n'y a aucun danger, et d'un certain point de vue je m'en fiche complètement : je ne pratique pas. Mais c'est une question de déontologie et de cohérence du site. Ce serait quoi un site recensant les vitesses auxquelles il est permis de conduire et qui mettrait une option "150 km/h" ?

17 commentaires

  

il s'agit en general de l'apnée statique : en effet, aucune difference entre un noyé et qqun qui fait de l'apnée statique ... nager en apnée n'est normalement pas interdit, puisqu'en mvt les surveillants peuvent constater que la personne n'est pas inconsciente.
de plus les piscines sont equipées d'un nouveau systeme de detection des corps inerte dans l'eau , justement pour eviter les noyades. une alarme se declenche lorsque le systeme detecte un corps immobile sous l'eau.
  

l'option apnée correspond bien entendu à l'apnée en mouvement et non statique: le record du monde est autour de 250m je crois (soit 5 longueurs de 50m enchainés en restant sous l'eau! whaouuhhh).

Par ailleurs, un entrainement classique est de faire des longueurs en crawl en respirant le moins possible: je pense que ca rentre dans la catégorie "apnée"!
  

Apnée en mouvement autorisée ?

Yé vous garantis que yé failli être viré d'un bassin parisien pour cause de nage sous l'eau: autant qu'il m'en souvienne, le MNS m'a fait valoir un risque accru de syncope lors de l'apnée et, surtout, des csquces bien + graves si elle intervient au fond plutôt qu'en surface.

Maintenant, s'il y a des amateurs de testings...
  

petite correction: le record sans palmes est de 166m...pour les amateurs: taper "AIDA World Championships 2007 - DNF Finals (Men)" sur youtube.
  

Il est quand même recommandé de faire attention, même en mouvements, il semble que lorsque l'apnéiste fait une syncope, dans un premier temps, les mouvements continuent. Il est donc clair qu'il faut être très prudent.

http://club.cso.free.fr/apnee/Risques...
http://www.plongee-cias.org/webcommis...

Cependant, certains notent leur entrainements en club qui parfois comprennent l'apnée, encadrée donc, notamment le hockey subaquatique pratiqué par quelques membres éminents de ce forum (jolies vidéos qui permettent de comprendre ce qu'est ce sport méconnu : http://www.hockeysub.com/Hockey_Subaq...).

Pour moi, il est quand même clair qu'il faut éviter de faire de l'apnée sans prévenir personne à heure de pointe dans une piscine, là dessus je rejoint Lucien...
  


Dans les piscines que je fréquente, il y a plein de gens qui font de l'apnée. Des gens collés au fond. L'autre dimanche, il y avait un type debout au fond de la piscine et qui ne bougeait pas. C'était... surréaliste. D'ailleurs, il m'a surprise.
Les MN réagissent assez peu, même si l'affichage à l'entrée précise que l'apnée est interdite.
  

Salut
en 6 ans de hockey sub, je n'ai jamais vu ni entendu parlé d'un accident d'apnée, et on le bosse pourtant. Mais c'est vrai qu'on est en mouvement et que c'est suffisamment explosif pour que la douleur vienne avant l'inconscience (je crois que c'est comme ca qu'on fait une syncope, enfin, j'ai un copain apnéiste qui m'a dit que ca arrivait comme ca : on ne se sent pas bien, et ca part sans qu'on s'en apercoive). En hockey, si tu "tire" ton apnée, tu as "mal " avant de faire un malaise donc tu remontes et tu respires instinctivement... et ca repart et tout va bien.
  

avatar de luciole
LUCIOLE
> 7 ans
Savez vous à quelle piscine à Paris il est possible de nager en apnée sans se voir interdir de le faire?
  

A keller ils ne m'ont jamais posé de pb.
Pour les apnées javais lu ds un bouquin qu'il fallait enchainer les longueurs classiques sans vouloir tenter le tout pour le tout. Regularité pour bien se connaitre. Et ne pas trop hyperventiler. Il y avait une regle de temps a appliquer en comptant le temps qui fallait pour voir apparaitre des points noirs.
De maniere generale pour survivre il vaut mieux respirer de temps en temps
  

Keller, ca dépend des MNS...
Le mieux pour ne pas faire n'importe quoi est un club d'apnée, de hockeysub, ou de chasse/tir sur cible ou vous apprendrez à vous échauffer spécifiquement (et oui contrairement à ce qu'on pourrait croire, il y a une "montée en régime" bien spécifique), vous apprendrez à vous entrainer spécifiquement et en sécurité.
Vu les risques encourus, je trouve inconscient les gens qui s'amusent à faire des concours d'apnée sans rien y connaitre. On Ne devient pas Jacques Maillol comme ca.
De +, Chaque discipline a ses spécificité. Au hockey, on apprend surtout à répéter les apnées explosives. En apnée dynamique, on cherche surtout à faire la distance en dépensant le moins possible d'énergie... niveau effort, c'est comme comparer un sprinteur d'un marathonien (et pourtant, ils courent ?) ...
PS : La syncope arrive quand il ya plus de CO2 que de O2 dans le corps. L'hyperventilation fait faussement croire au corps que ce n'est pas le cas, d'ou le danger ...
  

Dans de plus en pluys de piscines (dont Keller), il y a maintenant une alarme qui se déclenche pour le cas où un corps reste inerte dans l'eau pendant un certain laps de temps (dixit les maitres nageurs).
  

avatar de luciole
luciole
> 7 ans
oui d'accord, mais à ce moment là, juste nager la brasse en apnée, ça doit être possible quand même non?
  

A ma connaissance, Le systeme poseidon qui permet de détecter les corps inertes dans l'eau ne détecte effectivement que les corps inerte, c'est à dire ceux qui ne bougent pas sous l'eau.
Donc en nageant, on ne sera pas détecté. Ce n'est pas pour ca qu'il n'est pas dangereux de faire des apnées dynamiques (en brasse ou pour n'importe quelle nage).
Enfin bon, apres c'est votre choix, ce n'est pas pour rien qu'on dit que les apnées sont interdites, qu'on investit dans des système de surveillance plutot couteux, que les mettre nageurs attentifs crient sur les apprentis apnéistes... Personne ne pourra dire qu'il n'est pas prévenu...
  

avatar de luciole
luciole
> 7 ans
Non mais que de psychose, j'ai fait de la natation synchronisée en groupe avec un tas de nageuses en apnée et d'autres non et il n'y a jamais eu de soucis, c'est aussi le travail du maitre nageur, mais c'est vrai qu'on peut s'interroger sur leur degré de vigilance... cf. piscine pontoise. En fait, j'ai plus peur des nageurs en surface qui ont déja bien du mal à voir les autres nageurs en surface que de faire une syncope.
  

Dans la piscine où je vais a Rueil malmaison,l'apnée en mouvement est également interdite.Les MSN disent que la tolérance était de nager maximum la moitié de la piscine sous l'eau.
Je ne cherche pas a pousser mes limites de façon inconsciente, mais aimerais pouvoir nager tranquillement sans la peur d'avoir nagé trop loin ou d'être resté trop longtemps sous l'eau...
Cela permet de se familiariser avec l'eau et de canaliser le stresse du manque d'air dans un endroit sécurisé.
Ca m'a bien été utile lorsque j'me suis retrouvé plus de 20s sous l'eau après une chute en surf (passage secousse dans la machine a lavé , puis la planche a été accroché dans une vague et j'ai été tiré sous l'eau sans pouvoir défaire le leash), je suis resté calme et ai attendu que ça passe pour refaire surface.
Donc pour ma part on devrait tolérer l'apnée en piscine tout en informant et mettant en garde de ne pas dépasser ses propres limites sans être obligé de s'inscrire forcément en club...
(Et puis il n'y a rien de plus amusant que de nager sous l'eau !)
  

Bonjour,je suis MNS et j'interdit les apnees lorsque l'on est ouvert au public. C'est sûr l'apnee n'est pas dangeureuse lorsqu'elle est encadree et surveillee . Nous sommes obliges de surveiller tous les usagers de la piscine donc pendant l'ouverture au public on ne peut se permettre de detacher notre vigilance sur une seule personne. Beaucoup de gens cherchent a depasser leur limite et dans ces cas là le risque d'accident devient trop important.
  

Ayant fait de l'apnée en club, on le fait toujours 2 par 2, un qui fait de l'apnée l'autre qui surveille, que ce soit en statique ou en dynamique.

Je comprends que ce soit interdit en piscine, il est déjà difficile de surveiller les nageurs qui sont à la surface, alors si en plus il faut surveiller ceux qui restent sous l'eau en bougeant plus ou moins, ça devient carrément impossible (imaginez vous Berlious à l'heure de pointe!)
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant