Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
samedi 30 juin 2018
posté par Volna à 00:50

Questions d'une débutante (santé, physique...)

vu 2941 fois, followers=19
Bonjour à tous

Je suis nouvelle sur ce forum et débutante en natation. Je m'y suis mise il y a un moins et j'en suis à ma septième séance.
Alors quand je dis débutante c'est à moitié vrai car j'ai fait pas mal de natation quand j'étais gamine (brasse) et j'ai arrêté pendant 20 ans. Mais je trouve que ça ne s'oublie pas vraiment.

Je ne suis pas sportive de base, à part la marche. J'ai des articulations fragiles les sports violent me sont interdits et ne m'intéressent de toute façon pas.

J'aime être dans l'eau, la sensation que cela procure. Je me demande pourquoi je n'ai pas repris avant tellement c'est génial !

Alors voilà quelques questions :

- après avoir débuté en "brasse de mamie" (tête hors de l'eau) j'avais trop mal au dos. J'attendais de me procurer des lunettes pour la brasse coulée, j'en fais depuis deux séances, c'est génial, mais aujourd'hui j'ai quand même eu mal au dos.
J'ai une scoliose et régulièrement des douleurs lombaires. Je peux quand même pratiquer régulièrement ? Me serais-je mise pas assez horizontale ?

- Je me suis retrouvée deux fois avec le bras et l'épaule douloureux, juste le droit (je suis droitière), c'est normal ? Je précise qu'au quotidien j'utilise finalement peu mes bras, contrairement à mes jambes qui marchent, mes bras eux ne font pas grand-chose, alors ça doit leur faire bizarre une telle activité ! Aujourd'hui 1h15 de brasse coulée et finalement pas de douleur au bras (mais au dos)

- Je nage pour deux raisons : la première est bien sûr de me faire du bien, le sport sert à rien, et la nage en particulier ! Je souffre aussi de jambes lourdes, parfois je fais de la rétention d'eau et apparemment la natation c'est très bien pour régler ces problèmes.

Mais j'aimerais aussi sculpter ma silhouette.

Alors je n'ai pas de poids à perdre puisque je fais 52-53 kilos (dépend des jours et de mon taux de flotte en trop) pour 1m65, donc poids normal. Mais je complexe sur les jambes/cuisses, surtout les cuisses, je les trouve un peu épaisses et pas assez fermes. J'ai un peu de cellulite aqueuse, surtout derrière les cuisses et sur les fesses. Du coup je cherche surtout à travailler le bas du corps, d'où le choix de la brasse. Je fais quelques longueurs avec une planche. Je me suis aussi acheté des palmes mais pas encore utilisées.

Je lis sur différentes sites que la natation c'est bien pour s'affiner, se galber, se raffermir, dégager la cellulite.

Un ami ancien nageur ayant côtoyé des nageuses me dit que non, ça me servira à rien.

Des avis ?

Je précise aussi que j'ai une bonne alimentation équilibrée, de très bonnes analyses sanguines (ma toubib n'en revenait pas), il n'y a rien à changer de ce côté-là. Je sais que je ne suis pas faite pour être très mince, ce n'est pas mon but, je voudrais juste améliorer un peu les jambes et les fesses (le ventre ou les hanches y a pas besoin).

Donc si vous avez des conseils...

Je précise aussi que je me suis fixée deux séances par semaine, après des fois ce sera plus (par ex là avec les chaleurs annoncées, ne supportant pas du tout la chaleur c'est l'occasion de nager), des fois moins, surtout que je voyage régulièrement.
Je nage entre 1h et 1h30 mais pour le moment je ne vais pas très vite. Je rappelle que je pars de rien, il faut que je m'habitue !
Je souffre aussi de problème de fatigue chronique alors je fais comme je peux pour le moment.

Merci de m'avoie lue, désolée si le post est un peu long !

56 commentaires

  

Bonjour,
Je m'appelle Sophie, et je réponds à tes interrogations coté silhouette seulement, avec mon avis, qui n'engage que moi :
Je suis moi même dans le même poids ou presque ( 2kg de plus) et taille ( 3cm de moins) que toi.

J'ai aussi toujours été complexée par mon gras de cuisses, fesses, et ma peau peu ferme ( j'appelle ça ma silhouette année 40, pas du tout actuelle)
Je pense que la natation est bénéfique : il y a une période ou j'allais 3 à 4 fois voir plus à la piscine, et ma silhouette était vraiment raffermie, je ne m'en rendais pas compte mais apres avoir arreter j'ai vu la différence. c'est à dire que Depuis j'y vais peu et je suis un peu plus pouding, pour dire les choses.
J'ai fait d'autre sport, et je pense que la natation( mais pas qu'une fois par semaine) apporte relaxation de l'eau, bien-être, et que si l'on en fait intensivement, la silhouette est vraiment améliorée, en tout cas pour moi, c'est un effet surprise, mais je n'ai jamais été aussi peu complexée et ave aussi peu de défaut que quand j'y allais beaucoup! C'est facile à dire, mais il faut aussi s'aimer avec ses défauts, nobody s perfect, surtout pas les hommes qui jugent à la silhouette!
  

avatar de saintboulotte
saintboulotte
> 1 an
FOUS TOI LA PAIX avec tes cuissots, tu es une femme, c'est donc normal d'avoir du gras sur les cuisses, kiffe ta race et laisse de côté cette question à la con, l'amélioration esthétique ne viendra que par surcroit
bisou sur ta peau d'orange
  

Alors merci de vos réponses, même si euh, même si je suis une femme, je pense pas que ce soit une mauvaise chose de vouloir se raffermir... ce n'est pas une fatalité, je vois de très belles femmes avec de belles cuisses et cellulite invisible (oui 90% des femmes en ont après elle se voit plus ou moins). J'ai 30 ans, c'est bien de faire attention et de prendre soin de soi pour ne pas finir toute flasque !

Une femme perd en densité musculaire dès 25 ans (les hommes aussi j'imagine mais ils ont plus de muscles à la base), c'est bien d'entretenir un peu.

Sophie, tu as vu les changements sur ton corps au bout de combien de temps ?

C'est sûr que l'eau apaise, je me sens bien dans l'eau je veux plus en sortir ! Surtout que je suis du genre angoissée chronique et vite stressée, donc ça fait du bien ! Je me trouve idiote de pas avoir repris plus tôt, à passer des étés à crever de chaud à rien pouvoir faire...

Je trouve aussi que la piscine aide à se décomplexer, de voir tout le monde en maillot sans prise de tête, à juste profiter, c'est cool !
  

avatar de saintboulotte
saintboulotte
> 1 an
la lutte contre la celulite, en voilà une noble cause, quand chacun sait que les causes sans espoir sont les meilleures!

alors certes, peut-être parviendras-tu à force de pratiques diverses à lisser les grumeaux et à devenir la naiade de tes auto-fictions, mais ce qui est une fatalité, en revanche, c'est la décomposition de ta carcasse.
enjoy.
  

Votre ami nageur a raison, la natation n'est pas indiquée pour "affiner" telle ou telle partie du corps. Mieux vaut faire de la gymnastique "à sec", du yoga, de la marche à pieds... manger mieux.
On croise pas mal de femmes dans les piscines municipales, qui pour affiner leurs jambes nagent avec des palmes pendant de longues minutes - ce n'est pas très efficace (et pas très sympa pour ceux qui viennent faire du sport) ; en moitié moins de temps, on obtiendra "à sec" de meilleurs résultats, tout en positionnant mieux son dos.

- Si par ailleurs vous souhaitez vous remettre à la natation, essayez-vous plutôt au crawl, moins technique que la brasse et qui sollicite moins le dos (pas de coup de rein comme en brasse).
  

Pourtant Kersausette me dit l'inverse ?

Je n'aime pas les sports à sec, à part la marche je n'en ai jamais fait, ça ne m'intéresse pas du tout en fait !

Je mange déjà très bien je ne peux pas faire mieux à part m'affamer et bien évidemment c'est inefficace (oui, j'ai malheureusement testé lors d'une période idiote de ma vie). Mais bon ce n'est pas avec l'alimentation qu'on peut affiner une partie du corps...

Le crawl je ne sais pas le faire pour le moment... Je fais aussi de la brasse car c'est ce qui fait le plus travailler les jambes.

Ah j'oubliais, pour les palmes dans ma piscine il y a un couloir dédié, où il n'y a jamais grand-monde, ouf ! Mais je n'ai pas encore testé.
  

Ta toubib n'en revenait pas ?
Bin dis donc, elle n'a que des cas dans sa patientèle ta toubib !!!...
  

Bonjour,

J'ai moi aussi des problèmes de dos (dont une double scoliose).
La brasse est vraiment déconseillée dans ce cas, quelques soit ta technique, cela sollicite obligatoirement la courbure du dos.
Moi aussi j'ai surtout nagé la brasse au départ, puis j'ai essayé le crawl, un peu ridicule au départ, mais au final, ça vient vite. Le truc est de nager détendu et de ne pas trop battre des jambes pour ne pas trop essouffler.
Pour les jambes, tu peux faire des battements avec une planche devant toi, pas forcément besoin de palmes.
Les battements de jambes, si ils ne vont pas nécessairement te faire perdre du gras ciblé, vont tout de même de permettre de muscler les jambes et le fessier, ça donne un joli galbe mais il faut beaucoup pratiqué.
Voilà, et surtout fait toi plaisir
  

Faut croire ! J'étais la première étonnée ! Ou alors elle me pensait pas si sérieuse, je sais pas...

Je suis retournée à la piscine là (un dimanche, arf, idée moyenne, mais j'ai pu nager quand même), dans tous les cas ça fait un bien fou.

Par contre j'ai lu sur plusieurs sites que l'eau permettait de drainer et donc lutter contre la rétention d'eau/cellulite et contre les jambes lourdes, que j'ai tendance à avoir quand il fait chaud.

De toute façon quand il fait chaud je peux rien faire, autant nager, ça permet de bouger un minimum !
  

Nos réponses se sont croisées !

Une autre question. Je vois quelques personnes avec un tuba, notamment les "palmeurs". Mon ami nageur me dit qu'on respire mal avec. Mais d'un autre côté ça permet de garder le dos bien aligné (en brasse, ou avec une blanche et palmes) vous en pensez quoi ? Je fais parfois un peu d'apnée, enfin je veux dire je ne remonte pas la tête de suite pour respirer je reste un sous l'eau, à l'horizontal. Sur terre j'ai peu de souffle mais faut croire que sous l'eau ça va mieux.

Je n'ai pas eu trop mal au dos aujourd'hui (enfin je me suis réveillée le dos en vrac et dans l'eau ça allait mieux), un peu aux cuisses, ça travaille !

J'ai fait un peu de dos mais j'ai du mal à tenir un cap droit et j'ai trop peur de gêner...

J'ai essayé une longueur de crawl, catastrophe !

De toute façon l'été ça donne envie de nager... le hic c'est le monde potentiel pendant les grandes vacances (jusqu'ici en semaine vraiment pas de souci)
  

J'ai quand même quelques douleurs aux articulations des genoux. Je précise que ça m'arrive souvent, sport ou pas (la marche soulage un peu mais faut pas trop que je force), j'ai des articulations fragiles et interdiction de sports violents. C'est ma généraliste qui m'a conseillé de faire de la natation mais sans autre précision.

La brasse ça craint ou pas ? J'ai lu que c'était pas toujours top pour les genoux. Mais je ne suis pas sûre que les douleurs aient un rapport (dès qu'il fait chaud c'est simple j'ai mal partout, me demandez pas pourquoi !)

J'aime vraiment nager, je vais essayer de faire du crawl mais le peu que j'ai testé je n'ai pas aimé autant que la brasse coulée. Et vraiment pas envie de me développer le haut du corps, qui est fin, et me convient...

Désolée si je soule avec mes questions ! Je suis toute excitée par cette nouvelle habitude de vie, j'ai envie de partager, je me pose des questions, j'ai pas envie de mal faire, etc.
  

@Volna : Si vous voulez vous rafraîchir quand il fait chaud, la piscine ou les bains de mer sont indiqués, mais pour ce qui est de renforcer votre tonicité grâce au sport :

- le crawl est préférable à la brasse (car plus facile) ;
- la gymnastique/yoga/vélo d'appartement... est d'un bien meilleur rendement (de meilleurs résultats pour 30' par jour que 2h à barboter à la piscine).

Je vois bien une autre solution, c'est l'aquagym, mais à condition d'y aller très régulièrement, car pas très intensif. Mais on contrôle mieux la position de son dos (point très important) "à sec".
  

Vu les prix des cours d'aquagym, même pas la peine...

Bah même à sec j'ai souvent mal au dos.

Je vais essayer le crawl. Je ne trouve pas que je "barbote", et tout ce qui est gym ou sport de terre m'ennuie profondément, sauf la marche, mais impossible l'été (ceci dit je vais à la piscine à pied). J'ai fait de la marche rapide cet hiver, mais au final je prends plus de plaisir à nager !

Pour le tuba, c'est une bonne idée ou pas ?
  

Tuba conseillé surtout pour la pêche aux crustacés en Bretagne (le meilleur sport que je connaisse).
  

J'imagine, mais ça permet de garder toujours le dos droit non ?
  

Ce qui permet de garder le dos droit, c'est l'entraînement et la bonne technique de nage.
  

avatar de saintemariemeredezeus
saintemariemeredezeus
> 1 an
Non, ce qui permet de garder le dos droit, c'est la dignité.
Bande de petits bourgeois bien portants.
  

Si les petits bourgeois étaient aussi bien portants que vous dites, machinchose, les psys et autres rebouteux ne feraient pas leur beurre comme ils font.
  

avatar de saintemachinchoz
saintemachinchoz
> 1 an
C'est ce qu'on appelle les dépressions et autres névroses de confort du petit bourgois bien portant pour qui aller voir un psy ou un peuthe releve plus d'une mode, d'un art de vivre nombriliste qu il n'est le signe d'une qqconque pathologie.
  

Voilà, donc au lieu du psy, allons nager, c'est bon pour le corps et la tête, tout sera réglé !

Figolu75, même avec une bonne technique, en brasse coulée c'est difficile de garder le dos droit non ?

En crawl il faut pouvoir bien maitriser sa respiration si j'ai bien compris.

Bien sûr je n'en suis pas encore au tuba ! Déjà m'entrainer au crawl.
  

En brasse, le dos est sollicité par le coup de rein nécessaire pour avancer (presque aussi vite qu'en crawl), sinon on barbote et fait du surplace. Il faut avoir le bas du dos musclé, or ce sont des muscles qu'il n'est pas facile de faire travailler.

- Si l'apprentissage de la respiration en crawl vous fait peur, vous pouvez essayer le dos crawlé où il vous faudra apprendre à maîtriser le mouvement des bras (quelques cours de natation peuvent vous y aider).

- On peut remplacer le psy par la natation : encore faut-il que ce soit une pratique sportive constructive, à l'opposé du modèle de la compétition (bcp de compétiteurs finissent brisés, chez le psy).
  

avatar de saintemachinchouette
saintemachinchouette
> 1 an
"On peut remplacer le psy par la natation."

Affirmation facile balancée de manière péremptoire et gratuite. A croire que lesport est la religion de certains.

Parfois, cela suffit amplement, en effet.
Mais de toute évidence, la natation n'a que peu d'effet sur la psychorigidité et la fixation obsessionnelle.

Quant à toutes les idées éculées sur les inconvénients des brasses, à chacun de tester, toutes les morphologies ne sont pas les mêmes.
  

C'est vrai que c'est dans le bas du dos que j'ai mal, ma colonne est tordue. Après je n'ai pas mal tout le temps, ça dépend. Et bien moins en brasse coulée.

J'ai essayé le dos crawlé oui, j'ai du mal à rester droite (à ne pas nager en biais) et mes deux premiers cognements de tête sur le bord m'ont quelque peu stressée, mais je compte persévérer.

Il faut que je vois pour les cours de natation, pour le crawl ça peut être une idée, à voir le prix, et à voir si j'arrive pas à m'améliorer avant (merci les vidéos youtube !)

Pour le psy, je rigolais, mais à moitié. Je pense qu'une pratique sportive modérée pour se vider la tête et déstresser peut faire beaucoup de bien. Je suis du genre stressée et angoissée justement, j'avoue qu'une séance de marche rapide me défoule, marcher tout court me fait du bien et la natation encore plus.
Bien évidemment ça ne soignera pas de gros troubles, mais "un esprit sain dans un corps sain", ça fait déjà du bien.
  

La santé n'a pas de prix ! Et quelques cours peuvent suffire pour corriger les principales erreurs.

(Si les psys soignaient les "gros troubles", les hôpitaux psychiatriques et les prisons ne seraient pas remplis à craquer).
  

avatar de maryclaire
maryclaire
> 1 an
avec toutes ces infos inédites, on pourra enfin crawler sur nos deux oreilles.
Si le citoyen chanceux ne se contentait pas de catégoriser tout en se repaissant avec ses semblables d'appartenir à la bonne tranche de la populace, yaurait peut-êre moyen que ces zones de rétention soient remplies différemment.
  

Pour vanter l'efficacité de leur crème anticellulite, les entreprises utilisent des mannequins de 14-15 ans qui n'ont pas encore de.......cellulite.
  

Personnellement je suis très mitigée quant à l'efficacité de ces crèmes, sans parler du prix ! Bon peut-être que ça marche, je sais pas, mais je déteste me masser. Je préfère que ce soit l'eau qui le fasse
  

désolée de venir peut être casser les espoirs ^^ J'ai plus de 55 ans, de la cellulite depuis toujours (sans être grosse cependant). J'ai toujours bougé, je suis passée de 4 h de course à pied par semaine à 5 heures de natation (brasse sportive) par semaine. Je fais tous mes trajets à pied, etc.
et... j'ai toujours de la cellulite (même un peu plus qu'avant, l'âge "aidant"...). Je mange équilibré, etc etc...
Portant un bas de contention sur UNE seule jambe (cause : varice sur cette jambe) eh bien... cette jambe là semble un PEU moins cellulitique que l'autre. Je mets en grande lettre le "un peu" pour ne pas donner de faux espoirs à qui se jetterai sur ses (pas très jolis) bas en espérant éviter Mme Cellulite...
J'attribue ce "un peu moins" au fait que la contention exerce un "massage" sur la jambe et favorise la circulation donc le retour veineux (c'est le but de la contention), et du coup... il y a un PEU moins de cellulite.
Nager ou autre : cela limite probablement les kilos et l'accumulation de cellulite, mais éviter ou supprimer la cellulite ainsi, ma longue expérience me fait dire: faux espoir. Mieux vaut viser le plaisir et la santé... bonne nage !
  

Enfin quelqu'un de sensé...

Merci Lirelle...
  

Bonjour Volna, il ne faut pas trop attendre de la natation non plus. Comme dans tout sport, les effets de la natation sur votre corps dépendront avant tout de la régularité et de l’intensité de votre pratique.

Pour progresser, prendre du plaisir et ne pas se faire mal l’essentiel c’est de se concentrer sur votre technique.

D’experience il est rare de croiser des nageurs expérimentés qui ne pratiquent pas majoritairement le crawl.
  

Les femmes ont besoin de la graisse, de la cellulite pour fabriquer du lait pour les bébés. C'est la loi de la nature.
  

Certes, mais ça n'empêche pas de trouver ça moche, de préférer la minceur (je ne suis pas grosse je rappelle, pas de kilo à perdre) et surtout la FERMETÉ. Plus que le tour de cuissot ce que je déteste c'est vraiment la cellulite, je trouve ça vraiment hideux, autant arrête le massacre (on a des prédispositions génétiques dans ma famille)

Bon je ne m'attends pas à ressembler à un mannequin et c'est pas le but (je les trouve maigre), surtout raffermir donc, surtout qu'après 30 ans on a plus tendance à devenir flasque, c'est bien d'entretenir.

Déjà je marche beaucoup plus qu'avant, j'ai fait de la marche rapide plusieurs mois, mais là il fait trop chaud, pour moi c'est un truc d'hiver.

Souffrant aussi de jambes lourdes et mauvais retour veineux/rétention d'eau dans les jambes, la natation est recommandée pour cela (la marche aussi, donc j'allie les deux).

Alors aujourd'hui après un échauffement en brasse coulée j'ai testé mes palmes. Oh malheur ça demande vraiment des efforts quand on n'est pas habitué !!

J'ai fait de la planche avec, du crawl et du dos. Je préfère le crawl et le dos avec les palmes en fait. Mais au bout d'un moment j'étais tellement essoufflée que je me sentais pas bien, première fois que je dois faire une pause pour aller aux toilettes m'hydrater.
Je suis revenue et j'ai repris la nage sans palmes, surtout de la brasse coulée mais un peu de planche et de crawl, mais j,ai encore du mal, il faut que je m'entraine !

Ce qui est bien c'est que la ligne de nage avec palmes est très peu fréquentée, on était deux. J'ai pu faire mon dos sans souci.

D'ailleurs en visionnant une vidéo je me suis rendu compte que je ne bougeais pas le bassin comme il fallait lors du dos et que c'est pour ça que je dérivais. Les vidéos sont vraiment bien pour apprendre !

Sinon quel bonheur en arrivant à 16h20 d'avoir la ligne la plus large pour moi seule (puis ensuite à 2-3), ah ! Quand je lis les sujets sur les piscines intra-muros (je suis en banlieue) je me dis que j,ai de la chance !

Par contre j'ai du mal à me remettre de cette séance (1h20 de nage donc une partie avec palmes), je suis rentrée me reposer et je me suis toujours très fatiguée d'habitude je ne ressens pas ça.

Il faudra encore de l'entrainement !

Mais qu'est-ce que ça fait du bien ! Rien que pour ça, ça vaut le coup de nager, le reste (les transformations physiques) est secondaire bien évidemment.

J'ai juste peur de la fréquentation de la piscine pendant les grandes vacances, ça risque de me rebuter, dimanche dernier il y avait 30 mn de queue pour entrer (heureusement avec ma carte j'ai pu passer devant tout le monde) vestiaires bondés et très sales, les cris de gosses qui résonnent... si c'est comme ça tout l'été au secours !

Vivement l'hiver du coup, il ne doit pas y avoir grand-monde.

Désolée si j'écris trop ! L'excitation des débutants
  

Plus on s'entraîne, avec régularité, moins on est fatigué après l'entraînement.
- Mieux vaut laisser tomber les palmes pour apprendre à nager d'abord le crawl.
- Le sport, quand il est pratiqué de façon rationnelle et non fanatique procure plus que la satisfaction esthétique (assez subjective) ; d'où l'intérêt de ne pas seulement se "faire plaisir" en allant se rafraîchir à la piscine quand il fait chaud.
  

En effet, je n'y vais pas pour juste me rafraîchir, je compte y aller toute l'année régulièrement.
D'ailleurs normalement je pars 3 semaines en voyage en septembre je sais que ça va me manquer !

Les palmes je les ai surtout essayées car j'ai un moins pour les rendre donc je voulais voir si ça allait. Par contre pour le dos crawlé j'ai bien aimé ! L'avantage de la ligne pour les "palmeurs" c'est qu'on est deux ou trois maxi donc plus pratique pour le dos crawlé je trouve, ça évite de rentrer dans quelqu'un !
  

Laisse tomber les matos.
Utilise ce que la nature t'offre, les mains et les pieds.
  

eh oui Volna, cellulite et mauvaise circulation vont souvent ensemble... Comme toi, je ne trouve pas cela joli, mais j'ai appris à l'accepter pour me mettre en maillot (quand j'ai dû arrêter la course à pied - j'étais accro - sur conseil de ma phlébologue, pour me mettre à nager à la place). La cellulite, c'est un truc essentiellement féminin, c'est ce que je me dis pour me "rassurer", étant contente d'être une femme...
Pratiquer un sport procure du plaisir, alors si ta motivation c'est perdre la cellulite, vas-y de toutes façons cela ne peut qu'améliorer ta condition physique et faire du bien à tes jambes c'est sûr ! Bonne nage !
  

Re-bonjour !

Je vous donne quelques nouvelles : je n'ai pas arrêté la natation même si j'appréhendais la baisse des températures. Après une séance à geler sur place, ça roule, ou plutôt, ça nage !

Je préfère même nager "hors saison" au moins on est tranquille. Dans la piscine où je vais il y a un bassin ludique, un bassin qui sert pour les cours d'aquatruc, et le bassin sportif à proprement parler. Et bien je suis souvent seule dans le bassin de cours, qui est accessible quand justement il n'y a pas cours. Il y a plus de monde dans le bassin avec les lignes, mais pour le coup je vais là où je suis tranquille...

J'y vais 2-3 fois par semaine.

Par contre niveau résultats esthétiques, je ne suis pas trop convaincue, hélas. Mes mollets se sont un peu musclés (là j'ai même un mollet douloureux donc je dois freiner un peu mes ardeurs), mais pour les cuisses et fesses, j'ai pas l'impression de voir du changement. Après certes c'est difficile à dire quand on se voit tous les jours !

Dans tous les cas, ça me détend et ça me permet d'avoir une activité physique et de bouger mes jambes, alors tout va bien !
  

Un mollet douloureux ? A cause de la natation avec des palmes ?
  

Non, à cause d'une crampe nocturne probablement dû au froid, mais j'ai continué à avoir mal. C'était passé mais ça s'est réveillé en nageant, surtout avec les palmes...

Du coup là je fais une pause avec les palmes.
  

Une crampe nocturne ? Les crampes sont dues au manque d'oxygène ; peut-être ne bois-tu pas assez avant et après l'effort ?

Ou alors tu manques d'entraînement. Il ne faut pas avoir peur des crampes, même si c'est très douloureux ; à partir d'un certain niveau d'entraînement, il est rare d'en avoir (je ne parle pas des sportifs pros qui se blessent régulièrement parce qu'ils font subir à leur organisme une surcharge d'entraînement).
  

Oui, une crampe nocturne, celle qui réveille la nuit parce que ça fait un mal de chien, un truc banal, sauf que normalement le lendemain on a plus mal.

Pas trop de rapport avec la natation...

Oui je bois avant et après (des fois pendant, mais pas trop, pas envie de passer ma séance aux toilettes !).
  

Quand je fais des crampes la nuit ( une fois par an peut être moins), je me fais une petite cure de magnésium-2 semaines environ-acheté en pharmacie et cela passe bien. Après, faut y croire, et moi j'y crois !
  

On peut prévenir un peu les crampes ou les calmer un peu, mais il y a un niveau d'entraînement "moyen" où l'on ne souffre plus de crampes musculaires.

Le sous-entraînement et l'excès d'entraînement conduisent aux mêmes maux. Par "sous-entraînement" je veux parler de l'existence du citadin, excessivement sédentaire et qui entraîne des tas de maladies qui pèsent très lourd sur le budget.
  

Mais encore une fois cela n'avait rien à voir avec la natation, je n'ai pas eu de crampe (plutôt une contracture musculaire en fait) pendant ou après, je l'ai eu la nuit, en visite dans ma famille, je n'avais pas nagé depuis une semaine.

Je n'ai jamais eu de crampes en nageant, ou même après.
  

Je rebondissais sur ce que disait @meduse : le rapport entre les crampes et la natation, c'est que l'entraînement sportif peu éviter aux personnes sujettes aux crampes nocturnes d'en avoir.
  

Pour revenir au sujet du début sur lequel je suis par hasard tombé aujourd'hui, ma soeur (43 ans, 2 enfants) a des jambes ultra fermes grâce à 2 choses: velo pour presque tous ses déplacements dans Paris (soit >10 km pr jour) et natation 1-2x par semaine avec des palmes assez longues (mi-longues, les longues étant en général interdites) et des séances sérieuses (i.e. assez intensives, elle ne barbotte pas avec sa planche en discutant et en s'arretant au T, elle nage le crawl avec des palmes pendant 40 min non stop).

Ajoutez à ça une alimentation équilibrée et jamais de bouffe entre les repas et je pense qu'on a une formule gagnante, en tout cas au vu de ses jambes et de ses abdos. Elle cours un peu aussi mais comme une enclume (8-9 km/h pendant 1h, 1x toutes les deux semaines).

Si ça peut aider...
  

@pax : La recette de votre soeur me semble très bonne. Je me permets d'ajouter un petit bémol : le vélo c'est pas mal pour affiner les jambes, mais dans Paris c'est courir le risque de n'avoir plus de jambes du tout.

- Vous me fournissez l'occasion de faire un peu de pub (désintéressée) pour les cours de palmes dispensés dans les piscines municipales, qui sont assez intensifs. Réquisitionner un ou deux couloirs d'un bassin profond pour l'aquagym, c'est discutable, assez éloigné de la vocation d'une piscine publique. En revanche les cours de palmes sont bien sportifs.

- Votre soeur a sans doute raison de ne pas courir très vite ; la marche rapide est plus recommandable, ou alors le "grimpé d'escalier", très à la mode en ce moment.
  

Figolu, je suis d'accord sur la sécurité à vélo. C'est pour ça que j'évite pour ma part.

Sur la course, tout dépend de la pratique: c'est sûr qu'il vaut mieux limiter la vitesse quand on est débutant ou pratiquant occasionnel. Quand on pratique plus régulièrement, c'est jouissif et pas si dangereux pour le corps si tant est que l'on dose correctement et progressivement.
  

Et le grimpé d'escalier est effectivement très bon. D'où la popularité croissante des marches de Montmartre tôt le matin!
  

Oui, et puis la course est pas mal une question de gabarit ; en natation (amateur) on voit à peu près tous les types : des maigres, des grands, des petits, et même des gros.
En course à pied, le poids ne pardonne pas ; dans ce cas-là il vaut mieux faire de la marche rapide plutôt que de se bousiller les articulations.
  

Là j'ai repris doucement les palmes dès que j'arrête même 10 jours la reprise est pas simple (pour les palmes pas la brasse).
Je n'ai pas assez de souffle pour ne faire aucune pause (de quelques secondes ceci dit).

Il faudrait donc que je nage plus longtemps avec les palmes.

Après il y a aussi le facteur génétique, je vois ma meilleure amie elle a des kilos en trop ses cuisses sont deux fois plus épaisses que les miennes mais elle n'a pas de cellulite. Chaque femme est différente, dans ma famille on a toutes de la cellulite, quelle plaie !

Je mange équilibré (je déteste la junk food) et j'essaie de marcher un peu tous les jours après j'avoue que l'hiver c'est moins motivant (il fait nuit trop tôt surtout) et l'été je supporte pas, donc forcément...

Pour ça que je tiens beaucoup à la natation ne serait-ce que pour mon bien être, mon moral, m forme globale (je parle pas de l'esthétique là).

Je rebondis quand même sur l'opposition campagne et ville. Franchement ça dépend du mode de vie et centres d'intérêt.

A la campagne je faisais rien, il fallait une voiture pour tout (maison isolée), la nuit à part le centre du village rien n'est éclairé donc l'hiver à 17h on ne peut même pas marcher, pour ceux qui rentrent du boulot, ou dans mon cas, de l'école, et bien on ne pouvait rien faire en hiver !

Pas de salle de sport, très peu de piscine (dans mon village d'enfance la piscine couvert la plus proche est désormais à 20 km, avec des horaires pas forcément pratiques et c'est la seule piscine dans un rayon assez important donc surfréquentée), etc

En ville c'est plus facile de se bouger : salles de sport, piscines, clubs, plus de choses à faire à pied... Puis rien qu'à Paris le métro c'est sportif, avec tous les escaliers et les couloirs de correspondances !

En bref j'ai commencé à bouger en arrivant en ville, je faisais quasi tout à pied, le soir c'est éclairé donc je pouvais marcher en rentrant de la fac ou du boulot, etc.

Donc ça dépend vraiment...
  

@FIGOLU D'accord avec toi. Même pour les grands maigres comme moi la course à pied est dangereuse pour ceux aux tendons fragiles (lié aussi à la morphologie) . Bref si on veut durer faut écouter son corps. Meme jeune si j'avais fait autant de sport que la soeur dont on parle plus haut, j'aurais arrêté depuis longtemps. Et puis on n'a pas forcément envie de ne faire que du sport ds son temps libre.
  

@Volna : quand je vivais en province dans une petite ville, je faisais entre 5 et 10 km à pied par jour rien que pour mes déplacements + un ou deux footings par semaine. Après 6 mois passés à Paris, j'avais pris quasiment dix kilos, donc je me suis mis à la natation, non pour maigrir mais pour faire du sport, après m'être rendu compte que le footing n'est pas adapté à Paris (à moins d'être très matinal).

@meduse : 5, 6, 7 heures par semaine de sport ne sont pas grand-chose par rapport au temps qu'un individu peut consacrer en moyenne à des trucs beaucoup moins utiles.
Et en effet c'est le corps qui est le meilleur maître du sportif amateur : il indique la limite basse et la limite haute à ne pas dépasser. La plupart des pratiques que l'on peut observer sont "hors limites" : que ce soit la pratique ludique, ou le surentraînement caractérisé par des blessures.
  

Encore une fois tout dépend des modes de vie...

7h de sport par semaine, tout le monde ne veut pas les faire non plus. Chacun ses loisirs ou centre d'intérêt. Je trouve qu'il est très mauvais de se forcer, on a déjà beaucoup de contraintes dans la vie, autant se faire plaisir sur son temps libre. Je suis du genre à ne pas vouloir m'ajouter de contraintes supplémentaires dans la vie.

Sinon j'ai également des articulations/tendons fragiles donc je dois faire attention. Courir n'est pas recommandé. Pour ça aussi que je nage c'est assez doux pour les tendons.

Je faisais de la marche rapide à un moment mais depuis que je nage je suis plus motivée... en plus vu le temps, dur. L'été je fais clairement rien car trop chaud (cet été a été un cauchemar aussi bien physique que psychologique), et l'hiver c'est surtout que c'est tristounet dehors...
  

@Volna
- 5 à 7 heures tout le monde ou presque peut les caser dans un emploi du temps hebdo. A titre de comparaison, les Français passent en moyenne plus de 3h30 devant la télé... par jour !

- La question est de savoir si la pratique régulière et raisonnable d'un sport en vaut la peine ? Ma réponse : tous les trucs qui valent le coup dans la vie demandent un effort.
Je regrette en France (c'est encore pire aux USA) l'esprit de compétition qui est partout et qui détourne pas mal de gosses de l'esprit véritable du sport.
  

Bah ça dépend de ce que font les gens de leur temps libre aussi... entre le boulot, les transports quand tu vis loin, les courses les repas les gosses le ménage la vie sociale, ajoute une ou deux passions, bah ça file vite le temps.

Dans mon cas j'aurais le temps mais j'ai pas envie et j'assume parfaitement.
Dire que ça vaut le coup, pourquoi ? La santé ? Mais heureusement tous ceux qui ne font pas autant de sport ne sont pas forcément en mauvaise santé, surtout si à côté on mange équilibré et sans excès. Il vaut mieux d'ailleurs faire attention à son alimentation et ne pas faire de sport que faire du sport et bouffer des cochonneries à longueur de journée.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant