Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 21 juin 2011
posté par benjamin92 à 13:42

Défi de Monte Cristo 2011

vu 2015 fois, followers=7
L'échéance approche pour relever le défi!!!
Comment vous vous préparez cette semaine pour être au top dimanche matin?
Quels temps visez vous?
Je pense que la combinaison sera la bienvenue...

25 commentaires

  

Hello !

Pour ma part je diminue mes entraînements cette semaine, pour n'en faire qu'un ou deux, ensuite comme l'an dernier je prévois un petit déjeuner gargantuesque avant la course, et surtout de boire beaucoup d'eau (celle de la mer il ne faut pas la boire !).

J'avais mi 1h31 l'an dernier, j'aimerai bien arriver autour de 1h25 cette fois !

Est-ce ta première participation ?

Christophe
  

C'est ma première participation à une course en mer, je suis bien habitué aux piscines mais là je vais plonger dans l'inconnu. J'aimerais finir en 1h30, il va donc falloir que je me cale sur quelqu'un pour trouver le bon rythme.
Pour ma part je me suis entraîné lundi et demain je vais me contenter de barboter dans l'eau, en plus j'ai participé à la course à pied organisé dans Paris dimanche dernier.
Pour le petit déjeuner cela sera les cookies pas bons mais bourrés d'énergie.
Il faut être à 7h30 pour la remise des bonnets ou on peut se contenter d'arriver à 8h?
Tu nages samedi?

benjamin
  

Salut,

C'est le rush pour le retrait des dossart à Monte Cristo, c'est peut-être jouable d'arriver à 8h, perso je vise 7h30.
Le samedi je ferai la course 2 km open.

C'est exactement ça, faut se caler sur un bon nageur et pas le lâcher ! L'avantage du Monte Cristo c'est qu'il y a quasiment toujours d'autres nageurs à proximité


Christophe
  

Le tout est de trouver le bon nageur!!
C'est pas trop violent le départ?
  

Le départ est moins violent sur le 5KM que sur le 2, au pire tu peux partir derrière et essayer de remonter des places, ou partir sur le côté pour être tranquille.
  

Ok, merci pour tes conseils.
Il ne reste plus qu'à se reposer.
A dimanche.
  

Coucou moi aussi j'y serai au 5 km. C'est ma troisième participation. J'ai fait 1 h 34 l'an dernier.
Pour l'alimentation, j'essaie de limiter au maximum les apports en matière grasse dans les 72 H qui précèdent la course et je mise sur les glucides lents. Bref les cookies c'est pas trop ça.
Je serai aussi à Granville puis à Redon pour le 7,5.
  

Et pas de combi l'eau est à 21 c'est assez chaud ! Prévoyez par contre les lunettes teintées car on fait bien 3 km avec le soleil dans les yeux vu qu'on nage plein Est pour revenir au Prado.
  

question idiote: il y a des vestiaires où laisser ses affaires pendant la course?
  

Oui, tu reçois un grand sac poubelle et tu te fais inscrire un numéro au feutre indélébile pour pouvoir le récupérer ensuite. Et jusqu'à présent pas de problème !
  

hello,
je relance le sujet pour savoir comment ca s'est passé pour vous, et aussi car je voulais faire cette course, mais trop proche des masters france été. J'espère donc pouvoir la faire l'année prochaine.
Je n'ai encore jamais fait de compet en eau libre, je pense donc que je ferai pour commencer le 2km. Pour avoir une idée du temps à viser, vous tournez à combien au 1500m en bassin de 50m ?
  

Bonjour, je t'ai copié dessous le commentaire que j'avais fait sur l'agenda des compétitions. Pour résumer j'ai trouvé que c'était beaucoup moins facile de nager en mer plutot qu'en piscine sutout d'un point de vue psychologique (sensation de ne pas avancer, difficulté à trouver son chemin, obligation de sortir réguliérement la tête hors de l'eau pour essayer de voir un repère, sensation d'être un peu dans les vappes sur la fin à cause de la température de l'eau).
J'ai nagé à 3,33 km/h de moyenne alors qu'en piscine je suis généralement à un peu plus de 3,5 km/h pour des longues distances.

"Premier défi de Monte Cristo pour moi cette année. L'eau est effectivement froide et je ne regrette pas d'avoir acheté ma petite combinaison coupée. Le départ s'effectue avec un peu de retard puis c'est parti. Ca nage très vite les 10 première minutes, des nageurs me passent dessus, je ne sais pas trop où je vais puis au bout de 1000 mètres j'ai l'impression d'être tout seul, moment d'inquietude qui ne dure que quelques secondes j'aperçois à nouveau des nageurs un peu partout. N'étant pas habitué à nager en mer et sans repère, je trouve très difficile de m'orienter même en sortant la tête de l'eau régulièrement, les petits mouvements de l'eau m'empêchent d'apercevoir les bouées. En plus mes lunettes prennent l'eau. N'ayant pas pris de montre je ne sais pas du tout depuis combien de temps je nage. Sur le dernier kilomètre j'ai encore plus de mal à m'orienter et je ne vois plus que 2 nageurs, je me demande même si je n'ai pas dépassé la plage où nous étions censé tourner à gauche. Je demande donc à un canoé mon chemin. On me dit de viser le voilier bleu. J'ai l'impression de ne plus avancer car mes bras sont un peu lourds avec le froid depuis le début. Pas de sprint final pour finir. Au moment de me lever j'ai un peu de mal et je suis complétement désorienté. Je ne vois plus d'un oeil car je suis tout enflé à cause du sel dans lequel a trempé mon oeil durant 1h30. Bilan 1h30min24s. Très belle course et très bon souvenir malgré toutes les brulures au niveau du coup et des aisselles (je vais investir dans de la vaseline)!!!"
  

effectivement l'eau était plus froide que les autres années, et je m'en suis un peu vu sur la trajectoire. J'ai perdu du temps car j'ai pas mal zigzagué avant de trouver la ligne droite des bouées avant le retour au Prado... et des indications données par les personnes sur les kayaks parfois un peu contradictoires !
Je suis aussi un peu brûlée aux aisselles.
Mais je reviens l'an prochain !
Et merci au forum grâce auquel j'ai pu rencontrer un autre nageur pour qui c'était la première fois... mais la mer ça tangue un peu

Pour les brûlures, la vaseline c'est pas terrible : moi je mets du mytosil (oui la pommade qui pue le poisson pour les érythèmes fessiers) et par dessus si grand soleil, écran total. Bon j'avais juste oublié d'en mettre dimanche, mais à Granville je n'oublierai pas.
  

Question de néophyte, pourquoi les brulures aux aisselles ? L'eau de mer ?
  

Les frottements de la peau contre la peau avec les mouvemets de crawl et le sel qui n'arrange pas les choses.
Mes plus grosses brulures sont au niveau du coup avec le haut de la combinaison qui a frotté lors des mouvements de tête (notamment accentués par le fait qu'il fallait régulièrement sortir la tête de l'eau pour essayer de s'orienter).
  

le soleil aussi sans doute
..
les aisselles ont pas trop l'habitude de voir mr soleil
...
et la combi qui peut gêner aussi un peu....
5000m en comptant un coup de bras tout les 1 ou 2m...
ça fait quand même entre 2500 et 5000 mouvements... entre 1250 et 2500 par aisselle
... et entre 30 à 60mn d exposition au soleil par aisselle
..

enfin je dis ça
mais je sais pas trop en faite
...
  

En effet l'eau était plus froide que les autres années, mais ça aurait pu être pire, depuis mercredi dernier il y a beaucoup de vent et de bonnes vagues, à quelques jours d'écart on risquait une annulation. Cette semaine à Marseille il y a plus de surfeurs et de planche à voile que de nageurs.

L'inconvénient de la vaseline c'est que ça fait un effet "loupe" au soleil. Connais-tu d'autres traitements pour éviter ces irritations ? Ca a l'air d'être lié aux frottements, car j'en ai eu aussi en lac et rivière. Le sel semble accentuer légèrement l'effet.
  

C'est quand meme surprenant car j'avais l'impression qu'il y en a plein des nageurs du site qui enquillent plus d'une heure trente de nage sans interruption. Sans parler de GB qui enquille 4 ou 5 heures... Et aucun de ces gens ne semble subir ce désagrément. C'est pas la combinaison ? Z'etiez en maillot ?
Passionant cette natation en eau libre, ca semble si différent du bassin.... N'hésitez pas a nous raconter toutes vos sensations ... Si ca n'interesse pas vos congeneres de l'eau libre, ca interesse surement ceux qui ne connaissent que le bassin et moi en particulier...
  

@Zequent, ouai c'est le but du forum, as-tu été voir le blog d'eau libre avec des récits de course ?

Pour le Monte Cristo j'étais en simple maillot de bain
  

@Christophe :la pommade mitosyl est une bonne solution. Je l'utilise depuis longtemps en eau de mer (je nage parfois en piscine d'eau de mer) parce que j'avais des irritations dues aux coutures du maillot. En plus il faut savoir que les maillots en tissu type "endurance" de chez Speedo ou "waternity" chez Arena irritent plus en raison de leur composition.
@zequent : L'eau de piscine apparemment irrite moins, mais personnellement je change souvent de maillot pour limiter la casse, il suffit d'une échancrure un peu différente.
  

Oui, je regarde regulierement le blog de l eau libre... J adore !!!
J'espere que je finirais pas tenter l experience... Mais c est encore trop tot pour l instant...
Alors je vis des experiences par procuration
!!!
  

Pour les frottements j'avais prévu la pommade Nok de Akileine que j'utilise pour la course à pied et qui est hyper efficace. J'ai malheureusement découvert à 6h00 dimanche matin que j'avais laissé mon tube de crème à la maison, dommage... Mes aiselles s'en rappellent encore!
Par contre j'avais pas oublié mes Cooky Punch Power qui m'ont donné assez d'énergie pour toute la course sans provoquer de problèmes de digestion.
Christophe, sais tu si les organisateurs ont pris des photos à l'arrivée (j'étais tellement dans les vapes que je ne m'en rappelle plus) pour mettre sur kms? As tu des photos de la course?
  

Benjamin, as tu déjà essayé cette pomade lors d'une course d'eau libre ? Sais tu si elle est efficace et si elle tient bien dans l'eau ? Est-elle facile à rincer ?

J'avais rien mis non plus, j'ai surtout été irrité à l'entrejambe à cause probablement des frottements avec les coutures du maillot, et aux aisselles plus légèrement.
  

Vu que c'était ma première fois en eau libre et que le tube de crème était resté à Paris j'ai pas pu tester. Mais le vendeur de la boutique Marathon m'avait dit que cela resistait à l'eau et c'est précisé sur l'emballage que les triathlètes peuvent l'utiliser. De plus avant les compétitions il est recommandé d'en appliquer tous les jours pendant 20 jours avant le jour J, en effet cela assouplit la peau.
Bref va falloir que j'attende l'année prochaine pour tester son efficacité dans l'eau à moins que je m'essaye à la traversée de Sète.
Pas de photos souvenirs Christophe??
  

Whaou 20 jours avant, carrément ! C'est peut être moins contraignant de se raser et d'acheter un maillot spécifique du coup.

J'ai pas de photo souvenir désolé
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant