Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 28 octobre 2014
posté par lepyro à 14:02

Retrouver ses aptitude après un AVC

vu 1729 fois, followers=11
Voici six ans qu j'ai connu ce problème et je pensais qu’après la rééducation de mon hémiplégie ( une année tout de méme), je me retrouverais comme avant et avec le temps ferais les mêmes performances d' avant , mais j'en suis loin , les avis de ceux qui aurait connu ce probléme.

13 commentaires

  

C'est pas évident. Les AVC c'est très différent d'un cas à l'autre. Une hémiplégie gauche (avec le cerveau atteint à droite et un déficit d'attention important qui s'en suit également) "guérit" en général moins bien qu'une hémiplégie droite (avec le cerveau atteint à gauche, et le centre du langage perturbé). L'âge joue un rôle également: un cerveau jeune se rétablit mieux qu'un cerveau âgé. Sois heureux que tu puisses nager et bouger du tout, j'en connais qui ne s'en sont pas sorti aussi bien, même après des rééducations de plus d'une année. Chez d'autres encore que je connais la rééducation est permanente, pas dans l'optique d'améliorer les choses, mais pour empêcher que cela ne s'aggrave à nouveau. La natation, avec ses mouvements symétriques est en tout cas une très bonne rééducation, si on arrive encore à la faire. Je ne peux donc que t'encourager à poursuivre.
  

bonjour, je m'appelle Laurent, je suis sur paris, j'ai fait un AVC en 03/2012qui m'a laissé hémiplégique gauche, j'etais très sportif auparavantet je cherche des tuyaux pour voir si je peux trouver des solutions pour reprendre du plaisir en nageant , peut-être déjà le contact d'un MNS qui pourrait me dire quels sont les objectifs que je peux me fixer et meme éventuellement vers un autre sport, je suis un peu perdu , si quelqu'un pouvait me dépanner ce serait genial, merci d'avance, bien amicalement, laurent
  

Tu pourrais t'adresser à la fédération française du Handisport, ils pourront sûrement te renseigner sur les possibilités à Paris. Sur leur site ils donnent une liste des clubs qui accueillent des handicapés physiques:
http://www.handisport.org/natation/
Après il faut voir si leur offre correspond à tes possibilités. Je vois régulièrement des nageurs -paraplégiques, il est vrai- venir de la Lorraine à la Coque, au Luxembourg, pour s'entrainer.
  

Aujourd'hui à soixante quatre ans ,7 ans après l'Avc ,je n'ai pas retrouvé toutes mes aptitudes ,certains mouvements que je s'exécute pas correctement, et encore des mouvements parasites, surtout en papillon et crawl , mais j'ai retrouvé une certaine aisance dans l'eau avec quatre à cinq séances par semaines ,j'ai même repris le a glace ,j'avais peur pour l'equilibre, mais non cela se passe bien ,je n'ai plus la vélocité de ma jeunesse quand je pratiquais le hockey ,mais j'apprend le patinage à mes petits enfants ,bon courage à ceux qui ont subit ce probleme
  

Le patin à glace
  

57 ans, j'ai eu 1 AVC Il y a 15 mois. Fatigue encore écrasante, élocution hésitante, mais physique en bon etat, reprise de la natation : formidable, sensations hyper agréables, et un grand bonheur de ne pas y avoir laissé un bras ou une jambe...un gros encouragement si vous êtes dedans...
  

Petite forme pour ce début d'année ,tout juste 20 km depuis le début 2016 ,en 2015 ,32 km à la même date ,tout plein de soucis physiques ,espérons un mieux dans le mois qui vient
  

Retrouver ses performances après un AVC , voici quelques temps j'y croyais encore , mais avec les mois les années qui passent ,je me rends compte que celle ci ne sont plus ce quelles étaient , je ne crois pas que je retrouverai les aptitudes d'avant . Trop de difficultés à faire certains mouvements, trop douloureux à réaliser sur un 200 m quatre nages par exemple. Je parviens sur 100 ,mais sur 200 mes mouvements avec la douleur ne sont ce qu'ils devraient être
  

Ce quelles devraient être ,de plus mon neurologue à arrêté mes prescriptions de kiné estimant qu'avec une récupération à 80% que je ne gagnerais pas beaucoup avec des séances supplémentaires
  

Il faut penser à tout ce qu'il te reste encore la chance de pouvoir faire, non ?
Keep swimming !
  

Oui ,mais malheureusement plus en natation ou tout au moins pas comme je j'espérais ,il va falloir se faire une raison
  

Plus tôt tu admettras, plus vite tu reprendras du plaisir. Il n'y a pas d'autre solution. Tourne toi vers l'avenir, le passé est...le passé.
  

Mieux vaut un renoncement volontaire qu'un deuil sans fin.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant