Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 7 juillet 2016
posté par chevapiano à 00:15

entrée gratuite piscine Paris

vu 2884 fois, followers=18
Cf mon avis et ma séance du jour : je suis entrée gratuitement ce soir à Paul Valeyre. En fait depuis 1 mois, à Paris, je suis rentrée gratuitement presque systematiquement. Et passées les premières secondes de contentement et bien moi ça me pose problème. La pisicine à Paris c'est déjà vraiment peu cher et je trouve normal que nous, clients/usagers (comme vous voulez), participions à son fonctionnement.
On a tous envie, je le vois bien sur les forums, d'un service de qualité, avec des pisicines ouvertes plus longtemps, plus propres, des MNS plus aimables, plus ceci plus cela. Et on râle tous aussi quand y'a trop de peuple. Alos on pourrait se dire "ho de toutes façons, je paye mes impôts alors zut!". Bon, je ne vais pas rentrer dans un débat fiscal, vous allez me sortir !, mais, c'est un peu comme pour la sécu, si on veut un bon service de qualité, je trouve normal de payer une somme qui en plus à Paris, est loin d'être une barrière à l'entrée !
On pourrait se dire aussi (et ça semble etre le calcul de la Marie visiblement) : le salaire du gars à l'accueil n'est pas remboursé parle prix qu'on paye, alors autant s'en passer : Mais là, ça veut dire aussi plus aucun accueil, plus deprésence humaine pour, tiens par exemple surveiller, si tout se passe bien (cf sujet récent sur les vols dans les casiers). Et puis, on finit par s'habituer à un service"gratuit" et quelque part à le dévaloriser, à en prendre moins soin.

J'arrête là mes pensées fiscalo-service publico-philosophiques mais moi je veux payer ma piscine !

37 commentaires

  

chevapiano j'ai a de multiples reprises rencontré la situation que tu annonces notamment à la piscine de la Plaine (paris xv). En effet la caisse est souvent fermée (mais pas la piscine bien entendu) donc on rentre gratuitement.
Ce problème est consécutif au manque d effectif. En effet quand le caissier prend sa pause déjeuner ou une pause plus courte il n'y a personnes pour le remplacer car les employés (les agents techniques par les maitres nageurs) ne sont pas habilités ni formés et donc pas autorisés à gérer la caisse de la piscine.
En dehors de la perte importante financière que cela représente pour la mairie de Paris sur une année (si on additionne tous les piscines qui ne font pas payer l entrée c est des milliers d euros tout de même) le problème le plus important est comme tu l indiques la sécurité.
En effet quand le caissier est absent il n y a donc personne à la caisse ni dans les vestiaires et n importe qui peut rentrer pour voler des objets ou pire agresser des enfants car un pervers pourrait tout à fait rentrer et s en prendre aux enfants.
Les employés en sont conscient mais malgré leur remontées à la Mairie de Paris ne fait rien pour arranger la situation. J'espère juste qu' il ne faudra pas un drame pour que la mairie se réveille et améliore cette situation
  

- Les enquêtes de satisfaction menées par des organismes indépendants montrent un niveau de satisfaction moyen des usagers des piscines parisiennes très satisfaisant. C'est mon cas aussi ; bien sûr il y a toujours tel ou tel petit détail qui chiffonne untel ou untel ; par exemple moi ce sont les rénovations conçues par des architectes d'intérieur qui n'ont manifestement jamais fréquenté une piscine.
Je crois que c'est important de ne pas perdre de vue que, dans l'ensemble, le service rendu est de bonne qualité. Surtout si on souhaite améliorer quelques détails, sans quoi on tombe inévitablement dans un débat subjectif sur l'amabilité des caissières ou du personnel chargé de l'entretien.

- Le second argument sur la participation au financement des piscines est quasiment un argument d'ordre économique, donc politique. Vous avez raison chevapiano, dans la mesure où la participation de l'usager est symbolique : elle représente une goutte d'eau dans le budget d'une piscine municipale ; vous avez tort dans la mesure où cette goutte d'eau ne change presque rien au fonctionnement d'une piscine.
Le changement est une question de gros sous, et pas de petites oboles.
La direction est sans doute plus laxiste l'été sur le paiement du ticket d'entrée pour des raisons liées aux vacances (moins de personnel) et à l'atmosphère qui règne au cours de cette période. Mais, dans l'ensemble, tout au long de l'année, il faut payer l'entrée, pour le symbole et pour canaliser les entrées.

- En ce qui concerne l'argument de la sécurité, il ne faut pas tomber dans la paranoïa. Il y a des policiers et des vigiles à tous les coins de rue dans ce pays, et ça n'empêche pas les gens craintifs de continuer d'avoir peur. Pour ma part je préférerais un peu moins d'agents de sécurité, et un peu plus de personnel dans les piscines, pour enseigner la natation par exemple.
  

avatar de cesar27
cesar27
6 mois
figolu je comprend ton raisonnement et le partage mais cependant concernant la sécurité ndnm à raison le fait que quand il n'y à pas de caissier pour contrôler l entrée ni de personnel dans les vestiaires c'est tout de même pas rassurant. Si tu as des enfants tu peux le comprendre car il n est pas rare de voire des enfants (au delà de 10 ans tout de même) venir seuls ou avec des copains. Quand au risque de vol (bien sur moins grave qu'une agression) dans les casiers je crois que les témoignes de victimes sur ce site et dans différentes piscines démontre les conséquences de ce manque de personnel et qu'il serait nécessaire d avoir du personnel en permanence (je parle pas de vigiles mais du personnel qui s occupe des vestiaires et des douches)
Si tu prend le temps de discuter avec des maitres nageurs ou les employés des vestiaires tu constateras que la plupart partage ce navrant constat de manque de personnel et d une réelle crainte pour la sécurité des plus jeunes mais la situation s empire avec de moins en moins de personnel et plus de machines et cela malgré leurs remontées sans succès à la mairie de paris
  

Ça coûte moins cher de laisser les nageurs entrer gratuitement pendant les pauses repas, qu'embaucher une ressource temporaire.
  

Selon moi le tél. portable est un véritable fléau, qui a multiplié les occasions de rapines, dans les piscines, à l'entrée des collèges, etc. Mais ce fléau social dépasse largement le cadre des piscines municipales.

Habitué des piscines municipales parisiennes, j'évite d'y apporter des objets de valeur, et je prends le temps de prévenir les personnes trop insouciantes des risques qu'elles courent. Dans la plupart des piscines, ont été placées des petites affichettes prévenant les usagers du risque de vol.

En ce qui concerne les risques d'agression sexuelle sur des mineurs, il ne faut pas être parano : dans beaucoup de piscines, la configuration des lieux limite pas mal ce risque, il me semble ; un agresseur sexuel se fera vite repérer, par les MNS, ou tout simplement par les autres nageurs. Après, il ne faut pas se cacher que certaines piscines sont des lieux de drague hétéro ou homosexuelle ; la limite entre l'agression et la drague n'est pas la même pour tout le monde.

C'est plutôt au bord des bassins que le personnel manque ; disons qu'avec plus de MNS, il y aurait moyen d'utiliser bien mieux les piscines qu'elles ne le sont. Mais bon, il n'y en a que pour la police et pour l'armée dans ce pays, ce n'est pas nouveau.
  

Heu, ici, on discute des entrées gratuites, pas de la sécurité.
  

Certains font un lien entre la gratuité et les problèmes de sécurité.
Vous ne seriez pas de la police, Saigonnais, pour vouloir encadrer la discussion de la sorte ?
  

Tu fais un lien entre la gratuité et la sécurité.
  

Au contraire de cesar27 et de ndmn, je prétends qu'il n'y a pas de problème de sécurité majeur dans les piscines parisiennes, justifiant le recrutement de personnel supplémentaire et, éventuellement, l'augmentation des tarifs.
  

Heureusement qu'on n'est pas à Barcelone où une entrée de piscine coûte de 12 à 15 euros.
  

Tiens, il y a un journaliste du Parisien planqué parmi nous ? Sur l'appli du Parisien cet aprem (ouaip ça occupe au square ...), un article sur le présent sujet avec mon texte repris au 3/4 ....
Bon, si ça peut émouvoir deux/trois personnes ....
  

Un espion parmi nous.
  

Voici le lien pour l'article cité par chevapiano :
http://www.leparisien.fr/paris-75020/...
(PS : je ne suis ni journaliste ni espion; sinon je m’intéresserai à l'Euro, c'est plus lucratif)
  

On laisse entrer les gens gratuitement et ensuite on fait des économies d’énergie on nous demandant de nager dans des eaux glacée. Jusqu'au 26 août pour la piscine Cour des lions.
  

...une eau glacée... à 25°C
  

  

Ce site sur la température idéale de l'eau de baignade est un site commercial sans intérêt.
  

Si je peux me permettre K1000, votre lien indique les températures de confort pour la baignade, pas pour la nage. Sans bouger ou en se baignant sans faire vraiment de sport dans une eau à 24 ou 25 on finit par avoir froid, je suis bien d accord. Mais quand on nage vraiment c est agréable de nager dans une eau pas trop chaude car on respire beaucoup plus facilement, notamment en piscine où on ressent moins l effet du chlore.
  

Ah Figolu m a précédé de quelques dixièmes à peine !
Je l aurai la prochaine fois
  

  

Tous les cas de figure sont évoqués dans l'article.
  


http://www.paris.fr/municipalite/l-ho...

2 rapports de Paris qui éclaire la situation sur les problèmes de caisse et les heures sup des adjoints technique
Plus rien semble maîtrise
  

Merci pour le lien vers le rapport ; quelques remarques :

- Les mouvements sociaux (du personnel d'accueil et des MNS) sont pointés du doigt dans la baisse des recettes constatée au cours des dernières années. Mais rien ne dit que la direction du personnel n'a pas une part de responsabilité dans ces mouvements sociaux. Le rapport est partial sur ce point.

- Les recettes couvrent les dépenses de collecte des recettes, ni plus ni moins ; par conséquent la clientèle ne participe que de façon marginale au financement de ce service public coûteux [mais qui pourrait avoir en termes de santé publique un bénéfice].

- En tant qu'usager régulier, je trouve les objectifs assignés par l'administration à travers ce rapport, à la fois irréalistes et confus, à l'image des portillons métalliques ridicules installés dans certaines piscines.

- Les bénéfices des leçons particulières ou de groupe sont reversés en partie aux MNS, dont le rôle est sans doute crucial dans l'organisation d'un bassin municipal. Cela explique sans doute pourquoi des cours d'aquagym sont parfois dispensés aux heures de pointe.

- On doute en lisant un tel rapport que ses rédacteurs soient des usagers réguliers des piscines municipales, ce qu'un minimum de pragmatisme imposerait.
  

j'ai eu droit moi aussi à 2 entrées "gratuites" lors de mes 7 derniers passages à Montherland (Paris)...

on est surpris la 1ere fois ! d'ailleurs, j'ai quand meme consommé un ticket, contrairement à tous les autres autour de moi.
la 2e fois, je suis passé sans badger. ca m'a fait drole, mais une certaine gratuité, c'est plaisant.
Et en meme temps, ca pose problème...!
  

Ben oui, comment chauffer l'eau par exemple ?
  

Chevapiano a écrit des ses doigts palmés.
Tiens, il y a un journaliste du Parisien planqué parmi nous ? Sur l'appli du Parisien cet aprem (ouaip ça occupe au square ...), un article sur le présent sujet avec mon texte repris au 3/4

Aussi repris sur BFMTV.com

http://www.bfmtv.com/societe/a-paris-...

Cdlt,
Oléum.
  

Et bé, quelle audience ! (Malgré moi)
  

A star is born !
  

Alors je ne comprends pas, parce que moi je paie toujours mon entrée. Je ne dois pas choisir les bonnes piscines. (puis avec un abonnement, la gratuité... ça tombe un peu à l'eau si je puis me permettre)

Sinon bravo au parisien, du journalisme TOTAL !
  

Comme chez Facebook, c'est peut-être un logiciel qui écrit des articles.
  

entrée gratuite ce matin à Montherlant à 07.15
  

avatar de lirelle
Lirelle
4 mois
autant je suis pour des tarifs réduits, mais la gratuité, certainement pas, j'ai l'exemple avec un Parc floral qui est devenu gratuit, et impraticable, car il y a beaucoup TROP de monde. Au final, la casse, l'usure, est payé par "nos" impôts. SI on veut des piscines gratuites ALORS il faut ASSEZ de piscines pour que ce ne soit pas juste un prétexte (à casser la natation populaire). S'il y avait suffisamment de piscines à Paris pour que chacun-e puisse y nager vraiment (avec une zone pour le jeu, et d'autres pour la nage) alors oui je serais d'accord. Mais pour le moment, non.
  

ben moi quand c'est gratuit je suis contente ! Et cela n'arrive pas si souvent que cela, alors dans l'exception c'est un plaisir que je ne boude pas. Ce n'est pas la somme, juste le sentiment de recevoir un cadeau...alors que je sais que c'est payé par nos impots, mais de temps en temps un retour direct c'est agréable.
  

A Nakache, l'accès était libre pendant au moins deux mois à partir de décembre 2015. Et on pouvait constater de visu qu'il ne s'agissait pas d'un manque de personnel. Il y avait toujours au moins 2 personnes à la caisse/ accueil.

Pourquoi alors ? peut-être un problème technique, peut-être une forme de grève du zèle, on ne saura vraissemblablement jamais.

En toute hypothèse, la technostructure administrative s'est abstenue de remédier au problème, ce qui nuit à l'image du service public, à ses finances et provoque une inégalité entre ceux qui ont payé l'abonnement (et/ou des impôts municipaux) et ceux qui passent gratos.

D'ailleurs le problème n'est pas totalement réglé puisque même si l'accès n'est plus indiqué "libre", le tourniquet ne bloque pas, ce qui permet aux petit malins de passer encore aujourd'hui à l'oeil.
  

Comme vous pouvez le constater en lisant le rapport d'activité des piscines municipales, les piscines municipales parisiennes ne sont pas rentables. De mémoire, le ticket d'entrée permet tout juste de couvrir les frais de personnel.

Cela ne veut pas dire que le personnel à l'entrée ne sert à rien, mais que la perception du paiement n'est pas l'essentiel de sa tâche.
  

A part de la caissière, il faut embaucher :
- Un commis pour valider les billets d'entrée.
- Deux vigiles pour protéger le commis contre les agressions des bandits qui veulent entrer gratuitement. On a besoin de deux vigiles pour leur permettre d'aller aux toilettes.
- Un comptable pour compter l'argent.
- Un comptable manager pour surveiller le comptable junior pour s'assurer que ce dernier ne vole pas le cash.
- Un comptable expert pour certifier que le compte est bon et que le manager n'a pas volé l'argent de la caisse.
- Un informaticien pour l'entretien du logiciel comptable qui plante souvent.
- Un spécialiste de la paye pour comptabiliser les heures de travail des collaborateurs.
- Un spécialiste de la pension, fort en probabilité, pour savoir quand est-ce ces employés vont crever.
- Un moine tibétain pour prier pour que Bouddha protège les nageurs contre la noyade.
- Un chef d'équipe pour gérer tout le département ci-dessus.
  

Vous oubliez le nettoyage des sols dont se chargent les employés à l'entrée.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant