Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
samedi 25 février 2012
posté par Aurelien_18 à 17:25

Vive douleur dans le mollet !

vu 13952 fois, followers=10
Bonjour à tous,

Hier après-midi, je sors du travail et je me presse pour me rendre à la piscine. J'entre dans l'eau et je commence à nager (brasse). Je commence doucement car je n'ai pas pu m'échauffer correctement puis j'intensifie progressivement l'effort. Vers 600m, je sens une vive douleur dans le mollet qui m'oblige à m'arrêter net. Je regagne rapidement le bord du bassin et je reste plusieurs minutes sans bouger. Je ne peux rien faire, la douleur est trop intense. J'ai mis un quart d'heure avant de pouvoir sortir de l'eau. J'ai toujours mal (dans une moindre mesure) aujourd'hui.

Savez-vous ce qu'il m'est arrivé ? Je ne suis pas sûr qu'il s'agisse d'une crampe car je n'ai pas senti venir la douleur. Je me suis senti un peu crispé au niveau des jambes lorsque je nageais. Est-ce que j'aurais pu faire un faux mouvement ?

19 commentaires

  

Je ne suis pas spécialiste en la matière et ne saurais te dire exactement ce qui t'arrive. Mais j'ai eu à peu près le même truc que toi il y a quelques mois en brasse. A 2800m (je voulais faire 3000 !) en poussant sur le mur lors de mon virage j'ai eu une méga crampe au mollet m'obligeant à m'arrêter, à me tenir à la ligne, à revenir au T lentement et à sortir de l'eau. Je l'ai sentie assez intensément pendant 15mn mais la douleur a quand même persisté plusieurs heures. Le lendemain je ne la ressentais pratiquement plus. Pour moi c'était une crampe, et une bonne !
  

Sisi, les crampes ça peut venir tout subitement et prendre du temps pour repartir. (J'en ai jamais en nageant, mais il m'est arrivé d'en avoir pendant des randonnées en montagne). Si la douleur s'accompagne d'une contraction du muscle en question, je serais presque sûr que c'en est une (bon après je ne suis pas spécialiste non plus et en cas de répétition il est toujours mieux de consulter un médecin qu'un forum internet...) C'est lié à une mauvaise alimentation du muscle en minéraux, et on peut l'éviter en mangeant et buvant correctement...
  

C'est sans doute plus grave que cela, à savoir une déchirure musculaire avec constitution d'un caillot sanguin. Normalement on ne peut même pas poser le pied par terre. SI tel est le cas, il faut vite consulter (échographie). Tarif: une semaine de béquilles et 6 semaines ou plus d'arrêt total avec kiné. Too bad !
  

@Dr_House : Je peux tout de même marcher. Par contre, j'ai mal quand je tiens ma jambe bien droite, le pied perpendiculaire à la cheville. Mais la douleur s'estompe petit à petit.

Je n'ai pas précisé que j'étais assez crevé en allant à la piscine. J'ai eu un peu de mal à m'y mettre. J'ai peiné à trouver ma respiration et mes mouvements étaient un peu crispés.

Peut-être que la fatigue y est pour quelque chose ?
  

avatar de hesbert
hesbert
> 4 ans
Pour moi c'est une bonne crampe. J'ai eu le même genre de truc. J'avais fait une séance un peu costaud et en voulant m'extirper du bassin la crampe. Le MNS se suzanne Berlioux me dit de m'allonger, il me prend la jambe à la verticale et miracle la douleur passe. Je commence à vouloir me relever ma crampe revient rebelotte, pendant 3-4 min il m'a refait ^des soins. Je me suis relevé en prenant garde de bien positionner ma jambe car la crampe n était plus là mais pas loin non plus (la coquine....) Je m'en vais en se rrant un peu les fesses tête baissée pas très fier de moi non sans avoir remercié le mns. Maintenant j'essaie de bien m'hydrater avant et si je sens la crampe arriver, j'utilise mes jambes le moins possible
  

+1 pour la bonne grosse crampe aussi...
  

pas mieux.... je ne vois que la crampe, ce qui m'arrive régulièrement... pour les éviter le mieux c'est de boire beaucoup d'eau avant et faire le plein de vitamines régulièrement
  

Merci à tous pour vos réponses. J'ai quand même eu mal jusqu'à lundi. Une belle crampe donc...

Je suis retourné nager ce soir, non sans appréhension. J'ai fait des étirements avant de partir à la piscine et j'ai essayé de boire (pas trop non plus pour ne pas être gêné). Je n'ai pas eu de problème particulier mais j'ai eu assez peur que ca se reproduise. Cependant, je n'ai pas pu nagé longtemps parce qu'il y avait pas mal de monde dans le bassin.

Est-il vrai que manger des bananes permet d'éviter les crampes ?
  

c'est ce qui se dit sur la banane -> le magensium surtout...
Et je me souviens de mes années de compet qu'il fallait eviter la viande rouge aussi ... avant les compets, pas tout le temps
  

Je pense qu'une alimentation équilibrée et éviter d'aller nager sans avoir mangé décemment dans la journée devrait faire la chose: en montage quand j'avais des crampes, c'était surtout en début d'après-midi, quand on était parti après le petit déjeuner sans prévoir une pause midi décente. Après c'est vrai aussi qu'il y a des gens qui sont plus sensibles aux crampes quie d'autres. Les étirements aussi peuvent servir, puisqu'ils peuvent permettre d'améliorer la circulation sanguine dans le muscle et donc l'approvisionnement en aliments nécessaires.
  

@ Dr. House

Ah bon, on peut aussi se faire ça en nageant? Au secours!

Moi, c'était en courant, en novembre (avec la complication que vous décrivez, et qui se terminera vraisemblablement mi-mars, et je suis impatient de reprendre la natation, donc vous me fichez la trouille!!), et, il y a trois ans (sans complication, cette fois), en jouant au tennis après un an sans rien faire.
  

Salut,

Oui, effectivement, bonne crampe que tu as eu là...

Pour info, les autres maux et leurs symptômes (liste non exhaustive à compléter si besoin, j'ai été piocher sur 2 ou 3 sites) :


Problèmes tendineux ou liés aux ligaments
1 - Tendinite : douleur aux abords d'une articulation (en général, ça se répercute dans toute l'articulation, selon la gravité de la tendinite).
La douleur gêne le mouvement et s'accentue lors de la mise en tension du tendon concerné (douleur à l'étirement dans une seule direction)
L'utilisation du membre touché reste possible mais douloureuse, sauf si arrachement tendineux, auquel cas le muscle gonfle lors de la contraction, mais le membre ne bouge pas.
Immobilisation du membre conseillée.

2 - Entorse : douleur vive à une articulation + bleuissement et gonflement.
Douleur augmentée à la compression du ligament touché, comme à son extension (à la différence de la tendinite).
Impossibilité de se servir du membre touché sans ressentir une vive douleur.
Pour les entorse avec rupture de ligament, on entend et ressent très nettement un crack au moment où la rupture se produit.
Immobilisation obligatoire (sauf entorse très légère)

3 - Luxation : douleur vive de l'articulation et déformation flagrante de cette dernière.
Impossibilité de bouger l'articulation concernée.
En cas de rupture des ligaments, même traitement qu'une entorse, après remise en place de l'articulation.
Sinon, remise en place de l'articulation.


Problèmes vasculaires
4 - Hématome : couramment appelé "bleu", c'est un amas de sang survenant suite à un coup ou à la rupture d'un vaisseau sanguin.
Douleur sourde, qui se fait vive à l'appui sur la zone concernée.
Bleuissement ou non, en fonction de la profondeur de l'hématome.
Rarement dangereux, il peut néanmoins le devenir s'il est très conséquent et profond (des piqures d'héparine peuvent être nécessaires pour les très gros hématomes, comme ceux survenus suite à une fracture)
Pas d'immobilisation requise au contraire (et évitez de re-taper dessus...)


Problèmes osseux
5 - Fracture : Douleur très vive (voire insoutenable pour certains os).
Un bleuissement est en général constaté mais ce n'est pas systématique.
En revanche, il est impossible de bouger le membre concerné, et l'on observe une déformation inhabituelle de ce dernier.
Réduction de la fracture nécessaire puis immobilisation (par prothèse, plâtre ou attèle)


Problèmes musculaires
5 - Crampe : douleur forte et vive dans le muscle concerné + gonflement et durcissement de ce dernier.
L'étirement du muscle soulage la douleur, qui mettra malgré tout du temps à partir.
Immobilisation non nécessaire.
Conseil : essayer de trouver une carence en minéraux ou en eau

6 - Déchirement musculaire ou claquage : douleur soudaine dans le muscle, qui peut aller d'un niveau acceptable à insoutenable.
Un "Clac" se fait clairement entendre pour les claquages moyens et gros.
Pour les petits, pas de bruit mais une douleur accentuée à la contraction du muscle.
Pour les déchirements musculaires graves, impossibilité de bouger.
L'hématome résultat du claquage peut être très conséquent.
Les traitements vont de la mise au repos à l'opération chirurgicale pour les cas très graves, en passant par l'immobilisation dans certains cas.

7 - Courbature : douleur sourde, accentuée par la contraction du muscle concerné, survenant en général après quelques heures après l'effort.
Elles sont dues à la rupture de fibres musculaires suite à un effort intense (c'est un mini claquage mais bénin et indolore).
Ces fibres rompues doivent être réparées et un afflux de sang va donc apporter les éléments (globules blancs, plaquettes et lymphocytes) nécessaires à cette réparation, ce qui cause une douleur.
Elles disparaissent en 1 à 5 jours.

8 - Syndrome des loges : douleur forte et sourde avec impression d'avoir le muscle dans un étau.
La douleur oblige à cesser l'activité immédiatement et disparaît après une période d'inactivité.
Cependant, aux prochains efforts, la douleur revient.
Seuls remèdes : arrêt du sport ou intervention chirurgicale pour ouvrir l'aponévrose musculaire qui emprisonne le muscle concerné.


J'espère que ce résumé vous éclairera sur le type de problème que vous rencontrez éventuellement. Moi ça m'a aidé pas mal des fois.
  

En 6, on a d'abord l'impression bizarre - et caractéristique - qu'un projectile, une balle par exemple, a touché le mollet (quand c'est le mollet), et on se retourne pour voir ce que c' est. C'est immédiatement après qu'on se rend compte qu'on ne peut plus poser le pied par terre.
Il y a d'une part la blessure, dont la gravité varie, et d'autre part le risque de phlébite, indépendant de la gravité. Ma première blessure était assez importante, avec désinsertion du jumeau interne, la deuxième sans gravité, juste un décollement musculo-aponévrotique. Et pourtant, c'est la deuxième qui m'a vraiment posé problème.
  

Pour compléter le tableau des catastrophes, ajoutons en 9 la 'thrombose veineuse profonde', qui survient également dans le mollet, pas nécessairement à la suite d'une déchirure musculaire, et qui, contrairement à la phlébite, plus superficielle, n'est pas visible de l'extérieur. Elle se caractérise par une douleur dans le mollet, qui est enflé et chaud ainsi que par l'augmentation de cette douleur lors de l'inflexion du pied vers l'arrière. Elle est causée par un caillou sanguin qui bloque la circulation dans une des veines du mollet. Ce caillou peut par la suite migrer et causer une embolie pulmonaire. C'est très dangereux et j'ai perdu moi-même une personne très proche qui en est décédée. Donc si des douleurs persistent (chez elle c'était pendant plus d'une semaine) consultez un médecin, qui, par une simple echographie doppler pourra vérifier de quoi il s'agit!
  

Tu veux dire un "Caillot", pas un caillou?

Brrr, ça fait froid dans le dos tout ça...je ne connais que la crampe en ce moment...
  

@ bego

Oui, je connais.


Sauf que la phlébite, c'est précisément le nom plus commun pour "thrombose veineuse profonde", me semble-t-il.
  

@ thorpeur

Tu as raison dans la mesure où la phlébite aussi est une thrombose, mais dans une veine plus proche de la surface. La diagnostic en est plus facile, puisque le mollet devient tout rouge et se durcit. Je connais aussi, ma grand-mère en avait ....

Et bien sûr je voulais dire 'caillot' Il me semblait tout de suite qu'il y avait quelque chose qui clochait....
  

Je pense que, dans mon cas, il s'agissait d'une simple crampe. La douleur a disparu en trois jours.

Maintenant, quand je nage, ca m'obsède un peu car je redoute vraiment que ca m'arrive à nouveau.
  

Bah si tu prends toutes les précautions d'échauffement et de nutrition, il n'y a pas de raison
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant