Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 4 aout 2011
posté par callisto06 à 21:23

Mediterrannée en danger

vu 1249 fois, followers=7
Bonsoir à tous.
Je ne voudrais pas plomber vos vacances sur la cote d'Azur mais ce soir il passe sur Antenne 2 un reportage édifiant.
Un égout à ciel ouvert; voila ce qu'il y a en baie de Cannes.
Personnellement je le savais déjà mais je n'avais pas de preuves officielles.
C'est chose faite avec" Envoyé spécial ".
C'est pour ça (entre autres) que je ne suis pas très "chaude"pour nager en mer.

24 commentaires

  

L'eau de la Méditerranée n'est pas renouvelée parce que le fil d'eau de l'Atlantique qui y pénètre prend un siècle pour faire le tour de la Méditerranée.
À part de la pollution, la Méditerranée est desséchée par l'évaporation d'eau.
La Méditerranée subira le même sort que la Mer Morte.
  

Ce n'est pas uniquement la Méditerranée, malheureusement....
Les plus belles plages et les plus beaux sites en Asie, (Ko Phi Phi, la baie d'Halong...) pour ne citer que ces 2 sites sont des égouts à ciel ouvert...
Et les plages en Tunisie, c'est la même chose, j'ai vu des bouches d'égouts selon les endroits à seulement 400 m du rivage... et c'est le même cas dans tous les villes côtières de l'Afrique du Nord et j'en ai "oublié" pas mal !!
  

Oui là il faudra bien faire quelque chose sous peine de se retrouver comme dans le très bon film "soleil vert" avec une planète morte ou les gens ont comme nourriture les cadavres humains transformés et respirent un air artificiel.
  

"Soleil vert" un film prémonitoire, j'avais quel âge à cette époque ??
  

Tortue Ninja
Tu es né en quelle année ? Le film est sortit en 1973
Perso j'avais 10 ans .
  

  

avatar de el_che
El_Che
> 5 ans
J'ai vu le reportage sur France 2. Il y a un tapis de plastique au fond de la mer.
En Bretagne, il y a un autre ploblème, des chevaux et sangliers qui meurent sur la plage à cause de l'hydrogène sulfuré qui provient de la décomposition des algues. Le spectacle des algues est affligeant par exemple sur la plage de Saint-Michel-en-Grêve. Je me souviens m'y être baigné il y a longtemps.
  

le spectacle est affligeant partout: En me baignant sur la ptite plage, j'avais des sacs plastique qui m'arrivaient sur le nez...Le petit chemin pour arriver jusqu'à la plage était jonché ça et là de détritus(Ca me gonflait tellement que j'en ramassais une partie), les trottoirs de paris sont pleins de débris aussi et les gens prennent tout autant leurs voitures polluantes, c'est le même état d'esprit partout. Les gens n'en ont rien à faire, dans leur majorité,de l'état de la planète, ou des autres, où qu'ils soient et d'où qu'ils viennent, c'est général. Chacun pour soi... c'est"Après moi le déluge"N'en ont rien à faire des autres, des générations qui viendront encore moins, c'est trop loin pour leur entendement, une bonne majorité est complétement ignare et nourrie à la télé imbécile..Faut voir ce qu'on peut leur faire avaler...Et pourtant on doit continuer, si on a la chance d'être un peu plus conscient,si on a la chance d'être né dans un bon milieu qui vous a bien éduqué, ou d'avoir réussi à s'éduquer soi-même, à dire et parler, et faire ce qu'on peut pour améliorer...Il n'y a pas d'autre solution.J'ai quand même vu quelques personnes dire à leurs enfants, sur la plage(Il y avait des oursins dans l'eau et des étoiles de mer)"Remets ça dans l'eau immédiatement"(Les gosses avaient sorti les animaux et les contemplaient),je trouve qu'il y a un petit mieux...C'est important, l'éducation, je crois que c'est ce qu'il faudrait privilégier partout.
  

La prolifération des méduses en méditerranée est aussi, je crois, le résultat d'une pollution.Il n'y a pas de solutions immédiates, parait-il, je crois que le prédateur de la méduse s'est raréfié à cause de la pollution.Ca va devenir un vrai problème, les méduses: Quand j'étais enfant, je me souviens, on n'en voyait pratiquement jamais, maintenant c'est tout le temps et ça empêche les gens de se baigner, au point que certaines stations de la côte(peu) ont installé des filets au large: On va bien finir pas s'intéresser de près au problème, quand la méditerranée sera impraticable aux baigneurs...Tout le monde est concerné, ça implique tous les rivages de la méditerranée, et la solution d'un problème comme celui-là étant commune, la difficulté est que certains pays se trouvent mieux armés pour trouver des parades, et d'autres complétement désarmés, parce que corruption, culture de l'individualisme, Etat désorganisé,manque de conscience de la population, révolution en marche et qui se casse la figure, voire guerre..Pays endettés jusqu"au cou....Et d'autres problèmes dramatiques des migrants qui espèrent tous aborder quelque part pour une vie meilleure...

  

Oui tant qu'on aura pas un gouvernement planétaire (tenant compte des spécificités des populations)je pense qu'une gestion cohérente de la planète sera impossible .
Le vrai problème est finalement la bêtise humaine
  

Pourquoi les pays industrialisés envoient-ils des déchets aux pays africains ?
  

C'est curieux qu'il y ait tant de génie dans la nature humaine, et tant de crasse aussi, qui n'arrive pas à décoller, qu'on n'arrive pas à décoller...

Tant de beauté, et tant de capacité à être ému par la beauté,(D'un beau nageur ou d'une belle sirène) et ce besoin viscéral de s'étriper, cette incapacité à se mettre à la place des autres...

Les pays industrialisés(Il y en a de plus en plus, l'Asie et l'Inde sont bien installés dans le train maintenant )envoient leurs déchets partout où ils peuvent. il est même question de les envoyer dans l'espace...Quand ça nous retombera sur la g..., on sera partis depuis longtemps...retournés d'où on vient, j'imagine déjà les piscines qu'on va nous installer sur Saturne..Une bulle d'oxygène soufflée dans un matériau de nano tubes résistant à la pression de l'espace, et dedans une eau d'une composition toute nouvelle, améliorée, sans traitement particulier, juste exposée aux rayons cosmiques qui détruiront les germes nocifs...on fera de ces performances, d'ici à quelques centaines d'années...
Mine de rien, des agriculteurs de je ne sais plus quel département où sévit la sécheresse ont réussi à convaincre les pouvoirs publics de réutiliser les eaux usées des communes(L'eau est simplement exposée au soleil pour détruire les germes), et cette eau est réutilisée, grâce à un système d'irrigation, pour arroser les cultures.ce n'est pas la panacée, mais ils ont sauvé plusieurs récoltes ainsi.
Ce serait bien que la Mairie de Paris fasse une étude pour essayer de réutiliser les eaux des piscines, douches, etc...Au lieu de les renvoyer direct à l'égout.Il y a un article d'Eric Orsenna(Qui a écrit un livre sur l'eau, je ne l'ai pas lu)disant que l'eau devait être réutilisée plusieurs fois...

Vivons dans l'immédiateté, allons à la piscine.
  

avatar de el_che
El_Che
> 5 ans
C'est à cause de l'engrais dû à l'agriculture intensive qu'il y a tant d'algues vertes. Mais il ne faut pas incriminer les agriculteurs qui ont du mal à boucler le mois quand ils ne se suicident pas. Et tout ça participe à contribuer à un désastre écologique. En plus avec le niveau des océans qui augmentent on va droit à une catastrophe, une de plus avec l’endettement. Cousteau disait à peu près ça : « il faut préserver l’environnement pour les générations futures ». On ne peut que constater que ça ne va pas en s’améliorant. Peut-être un jour il y aura un revirement des mentalités, serait-ce trop tard ?
  

avatar de el_che
El_Che
> 5 ans
Tout ça contribue à un désastre écologique et c'est le niveau des océans qui monte.
  

Ce qui me désespère dans ces différents constats, c'est que les mentalités ne sont pas prêtes de changer. Nous salissons, nous polluons et malgré les avertissements des scientifiques et des marcassins morts sur les plages, nous continuons. Pour quelques individus qui tentent de minimiser leur impact sur l'environnement, combien continuent à jeter leurs sacs plastiques n'importe ou.

Et ce n'est même pas un problème économique ou politique, c'est juste que les gens sont globalement égoïstes et sales. Ils ne pensent qu'à leur confort immédiat. Dans certaines régions, en bord de mer, les magasins ne distribuent plus de sacs plastiques; et bien les clients s'en plaignent... (en fait, ce n'est pas vrai : il y a aussi un problème économique et politique, voir plein de problèmes économiques et politiques : 50 ans de croissance et de capitalisme à outrance laissent des traces durables dans les mentalités).

Bref, personnellement, et bien que parisien, je n'utilise plus de sacs plastiques : j'ai un cabas pour faire mes courses : c'est toujours ça de moins qui se retrouvera dans la méditerranée.
  

La question est de savoir si on a atteint le point de non retour ( vous savez, vous autres nageurs, ce point qu'on atteint en mer quand on s'éloigne perpendiculairement au rivage: il y a forcément un moment où on ne pourra plus rentrer mais quand on le passe on doit être encore en pleine forme ! ) ou pas au niveau de la pollution et de l'épuisement des ressources de la planète, car si l'on conjugue les deux le cocktail devient explosif et la courbe qui nous mène au désastre devrait prendre une forme exponentielle ...

Certains nous disent qu'il n'y a pas de problème car le "génie" humain trouvera toujours une parade ou une solution à tout, on peut réellement en douter, ou du moins se dire qu'il manque vraiment de réactivité notre génie quand a vu cette émission sur la Méditerrannée . Perso çà m'a profondément choqué car je ne pensais pas que les sacs plastiques couvraient le fond de la mer sur de telles surfaces. J'ai vu quelque part aussi qu'on trouvait en mer de véritables îles artificielles énormes constituées d'agrégats divers et variés de déchets plastiques !

Bref, on voit bien que notre modèle de développement n'est pas tenable et qu'on en a atteint les limites. Mais que peut on opposer comme argument au 1/5ème de l'humanité, les Chinois pour ne parler que d'eux, qui, demain, vont vouloir consommer comme on l'a fait ? a minima une voiture par famille, et un téléphone portable par individu par exemple! quid du traitement et du recyclage des piles de ces portables ? pour les voitures y'aura plus de pétrole, problème résolu! (hi hi!)

snif, snif !!! Quelqu'un aurait il l'amabilité de donner une note optimiste à cette conversation svp ?...
  

avatar de el_che
El_Che
> 5 ans
Malheureusement je vais rajouter une note pessimiste. J’ai lu un article intéressant sur les centrales nucléaires en France. Pour être bref et concis le financement du recyclage des déchets nucléaires n’est pas bouclé. Si EDF ne paie pas, ce qui va certainement arriver, on devra mettre la main au portefeuille comme on dit. Ces déchets sont enfouis à des Km sous terre et certains voudraient les envoyer dans l’espace. Perso, on aurait jamais dû en avoir ( des centrales nucléaires).
  

Le nucléaire est un choix de société.
Sans les centrales nucléaires, les Européens devront payer plus cher leur l'électricité.
  

  

Le hasard fait que je viens de lire coup sur coup 2 bouquins très intéressants sur ces sujets :
- Vers une société d'abondance frugale (Serge LATOUCHE),
- Changer le monde, tout un programme (J.M JANCOVICI).

Alors même que Latouche affiche un optimisme de façade ("si si ! nous pouvons faire évoluer les mentalités et changer la société"), Jancovici lui, est beaucoup plus pessimiste :
- le point de non retour tant climatique que pétrolier (et ressources en générales) est atteint (ou en passe de l'être à 5 ans prêt),
- non, il ne sera pas facile de changer les mentalités et les comportements (y compris faire accepter l'idée que l'énergie coute chère et qu'il va falloir payer plus pour les quelques degrés en plus et les quelques kilomètres parcourus),
- non, le 'génie' humain n'a pas de solution miracle dans l'immédiat...

Bon, restons résolument optimiste : ce n'est QUE la cinquième extinction de masse que nous observons (et la première que nous provoquons) et si l'histoire géologique se répète, les espèces survivantes devraient donner naissance a des nouveaux phylums et une nouvelle bio-diversité. La vie continuera sur terre, peut-être sans nous...

Ca ne vous remonte pas le moral ça ???
  

Parlant d'intelligence humaine, je vous conseille l'excellent film : Rise of the Planet of the Apes.
  

J'aime bien la gueule du singe...Ils lui ont collé des yeux verts brillants d'humanité, et quand il est en colère, ça fait un contraste...Il fait peur(une peur délicieuse dans son fauteuil)et en même temps on l'aime déjà...je meurs d'envie de voir ça,oui.MAIS ON EST COMPLETEMENT HORS SUJET, LA...AH OUI...Je voulais dire: Puisque la fin se rapproche à grandes enjambées, profitons-en pour nager sans complexes et tombons amoureux(ses)des mouvements des beaux(Belles)nageurs(ses),et de ce qu'ils peuvent raconter au T ou sur "Nageurs.com", ou dans "L'équipe".
  

Une nouvelle venue, la Physalie est un plancton aux faux airs de méduse qui vient d'apparaitre sur les côtes d'Aquitaine:elle a déjà piqué un millier de personnes, personne ne sait comment elle est arrivée là..
sa piqûre est plus urticante que celle de la méduse qu'on connait, ça fait trés mal.Comment la reconnaitre?Elle ressemble à un ballon de rugby violet flottant et transparent, de 15 à 20cm.

Horreur.Ses tentacules peuvent atteindre 30M de long.Même échouée, elle est venimeuse(venin puissant).

je vous fais grâce de la description de ce qui apparait sur la peau après piqûre...Et des symptômes suite à la piqûre(détresse respiratoire, vertiges, etc...Oedème, dans 10% des cas...Bref entre les algues qui tuent les sangliers et la Physalia Physalis comme elle se nomme en latin, cette apparition, ne laissez pas votre grand mère se baigner coté atlantique si vous tenez à elle...A coté de ce nouveau monstre, la simple Pélagie de méditerranée semble inoffensive...

Quand j'étais enfant, la France semblait un hâvre de paix du point de vue animaux venimeux et espèces mutantes(Une petite vipère peureuse aperçue de temps en temps c'est tout), ce n'est plus le cas, entre le chikungunya, les frelons asiatiques et cette nouvelle venue...
  

PS: Source: Article du "MONDE" du 7/8 août
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant