Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
samedi 25 juin 2016
posté par Dory à 12:27

Fatigue importante lendemain de piscine

vu 11517 fois, followers=16
Bonjour !

Je nage deux fois par semaine depuis 6 mois (1 heure), j'ai repris la natation depuis un peu plus d'un an. Je ne savais pas faire grand chose à part nager la brasse tête hors de l'eau ! On m'a appris la brasse coulée, et surtout j'aime beaucoup nager avec les palmes (dos, planche, position assise pour les abdos... etc.).
Je vais à la piscine pour me détendre, ça m'apaise. J'y prends beaucoup de plaisir, surtout en palmant.

Si après la séance je me sens zen et détendue, le lendemain, je suis juste affamée et épuisée. Est-ce normal d'être si épuisée le lendemain ?

Merci !

35 commentaires

  

Salut,
le problème de ta présentation c'est que tu sous entends déjà que ta fatigue est liée à la pratique de la natation, c'est peut etre cela mais on ne peut pas t'en dire plus faute de connaissances des autres facteurs de fatigue (stress, maladie, nutrition, hydratation, conditions de vie, travail, récupération, sommeil...) et faute de connaissances médicales, on reste des nageurs qui pour la plupart aimons ce sentiment de fatigue car il est aussi synonyme d'hormones et autres qui vont se répandre dans notre corps et c'est ce que l'on recherche...

mais écoute ton corps c'est toujours un bon début et respecte le en lui donnant un maximum de choses qui lui permettront de récupérer (sommeil, eau, nourriture et plus d'exercice).
  

Merci ! Pas de soucis de santé (juste hypertension traitée qui est stable tout le temps), je dors 7 à 9h par nuit, j'ai un travail de secrétaire, je ne suis pas quelqu'un de stressé, je bois bien (de l'eau
) et je veille à avoir une bonne alimentation( j'évite tout ce qui est malbouffe et sucreries, sauf lors des soirées, soit deux fois par mois. Ah ! Et derniers résultats de prise de sang ok


La fatigue en elle-même n'est pas gênante, surtout quand j'ai fait une bonne séance (d'un côté je suis fière de moi) mais j'ai un caractère de mer** quand je suis fatiguée
  

2h/semaine, c'est peu, surtout si vous utilisez des palmes. Donc cette fatigue ne me semble pas normale ; peut-être que vous n'avez pas l'habitude de faire du sport ? Si vous persévérez, et nagez de façon plus sportive, votre corps s'habituera sans doute à cet effort et vous ressentirez de moins en moins la fatigue.
  

1h de natation effectivement ce n'est pas énorme, après tout dépend aussi du nombre de km que vous faite durant cette heure.
Pensez vous à vous alimenter correctement avant et surtout après cette séance de natation?
Et je ne parle pas de salade, mais de mangé suffisamment pour permettre à votre corps de reconstituer ses réserves
  

je fais 3km en une heure. Avant, j'étais joggeuse, pas du tout nageuse, mais depuis mon accouchement, j'ai plus de plaisir à nager qu'à courir.

Par contre, en effet Sebcbien, je mange peu après l'effort... (une salade en effet
)
  

Le pb avec les palmes, c'est qu'il est difficile de mesure l'effort produit ; il y a différentes façons de nager avec des palmes, dont très peu sont sportives.

- Evidemment si vous ne mangez que de la salade, il y a de quoi être de mauvaise humeur, mais là on touche à un autre sujet que le sport. Le sport amateur, régulier, n'exige pas de régime alimentaire spécifique.
  

"mais depuis mon accouchement, j'ai plus de plaisir à nager qu'à courir. "

l'explication à la fatigue est peut être aussi là ;o) après accouchement (et peut être allaitement si c'est le cas cela prend aussi sur la maman), alimentation peu calorique, nuits + courtes et nouvelles responsabilités ;o) bonne nage en tous cas...
  

Dory,

Je pense que vous avez la réponse.
Régime Hypocalorique = fatigue assurée.
Vous devriez vous alimenter un peu plus les jours de natation, et éventuellement faite plus light les jours ou vous ne nagez pas.
Sport + régime hypocalorique sont contre productif pour la perte de poids
  

avatar de jeremy35
jeremy35
> 1 an
dans mes souvenire la piscine ça m'a toujour claqué alors qu'allez la mer et dans un étang n'a jamais eu d'effet sur ma fatigue (pas autant que la piscine), on ma toujour dit que ce donnait de la fatigue était plus lié aux différent produit de traitement de l'eau comme le chlore et biensure le sport y fait - mais surtout qu'après la piscine ça tendance à piquer les yeux donc ne serait ce pas aussi les produits qui ont un certain effet ?
  

L'entraînement permet de réduire la fatigue et les courbatures.

Et nager en mer pendant 30 min dans une eau à 19°C peut être épuisant quand on n'est pas habitué.
  

Je pense que c'est normal si on n'est pas grand sportif (ou vrai habitué), d'être fatigué après 2 heures (!) de natation, même palmes : écoutez votre corps qui parle :
Fatigue : procéder une barre plus bas. C'est dur je sais on ne demande qu'à en faire, mais procéder par étapes, les 1ères séances 1/2 heures puis 1h quand on le sent bien (aussi dans la forme qui nous reste, sorry!) et puis au bout d'un moment, le votre, dans le calme et l'énergie retrouvée, vous piquez une fois 2h sans souci avec alimentation équilibré et continuez sans forcer, sans exiger trop de VOUS.
Ça n'est qu'un avis de sagesse car nager est un sport et un EFFORT à part entière.
Pas de risques inutiles pour quelque sport que ce soit si on n'est pas Borg ou Manaudou et encore même les grands ont leurs faiblesses. Courage à VOUS.
A titre indicatif....
  

L'intensité de l'effort doit être prise en compte, non seulement la durée.

On peut nager plusieurs heures de suite à la piscine sans beaucoup se fatiguer (surtout avec des palmes).

C'est difficile de trouver la bonne intensité, c'est-à-dire l'intensité proportionnelle à ses capacités physiques, à cause des nombreux exemples de pratiques "déviantes" que l'on peut observer ici ou là.

Je qualifie de pratique "déviante" la pratique d'un sport qui a un effet négatif ou nul en termes de santé, comme le fait de s'entraîner à la course à pied en pleine canicule, pour citer un exemple courant.
  

Bonjour,

Cela m'interpelle ce que tu dis par rapport aux palmes. Mes premiers essais avec palmes ont été crevant, j'ai cru que j'allais cracher mes poumons... ensuite petit à petit ça allait, mais après une interruption d'un mois j'étais très fatiguée après deux longueurs avec palmes !

Maintenant ça va, disons que je le sens passer dans les muscles mais ça s'arrête là.

La piscine ne me fatigue plus comme au début d'ailleurs.
  

C'est plus facile de s'entraîner 3-4 fois par semaine que de s'entraîner une seule fois ; avec une bonne fréquence d'entraînement, et bien sûr les bons gestes, on n'a plus ni courbatures, ni crampes, ni fatigue... ou beaucoup moins.

- Il y a des cours de palmes dans les piscines parisiennes, qui exigent un effort et une dépense physique supérieurs à un de ces cours d'aquagym pépères (ou plutôt mémères). Mais le plus souvent on voit les "palmeurs" barboter 1/2 heure à 3/4 d'heure, ce qui exige peu d'effort.

Mieux vaut si on souhaite modeler ou remodeler son corps & améliorer son souffle faire du footing dans les escaliers (en évitant de les descendre), ou de la marche rapide.

A quel rythme t'entraînes-tu (natation et/ou footing) si c'est pas indiscret ?
  

Je vais nager 2-3 fois par semaine, un peu plus d'une heure avec moitié brasse moitié palmes.

Je sens que ça fait travailler les muscles quand même... Les premières fois j'avais des courbatures et j'étais essoufflée maintenant ça va.

Une question que je me pose : faut-il bien s'essouffler et se fatiguer pour que ce soit efficace ?

Je ne fais pas de footing et ne compte pas en faire... je faisais de la marche rapide mais depuis que je nage j'ai arrêté... je pensais reprendre avec la baisse des températures (trop chaud l'été) mais je n'ai plus trouver la motivation... Je ne suis pas sportive de base la natation est le seul sport qui me plait en fait !
  

Il faut que l'entraînement soit intensif pour être efficace, même au niveau amateur.
La natation est un sport "sous-intensif", si je peux dire, par rapport à d'autres sports, donc il faut en tenir compte en s'entraînant de façon un peu plus rigoureuse.

Pas terrible le footing à Paris (trop de monde), à moins d'être matinal. En revanche il y a des tas de randonnées à faire, dans des sites exceptionnels. La rando avec un sac de 5-10 kg, c'est aussi du sport.
  

Oui mais la rando sportive ou le footing ça m'intéresse pas vraiment (déjà je peux pas porter de poids par rapport à mon dos et problème de jambes).

Ok je ferai du plus intensif, effectivement passées les premières séances où c'est difficile, après ça devient un peu trop pépère.

Bon après ça permet de bouger un minimum et de se faire du bien.
  

Pour ma part j'ai éprouvé le besoin de faire du sport de façon plus rationnelle en arrivant à Paris, car en province je faisais naturellement du sport tous les jours.
  

Rationnelle, c'est-à-dire ?

Je ne suis pas à Paris même (d'un côté, heureusement), ceci dit je bougeais encore moins avant... J'ai passé mes 18 premières années à la campagne et je faisais rien, je sortais à peine en fait. A part un peu de natation très jeune...

Ensuite en ville je marchais un peu plus. Pour dire que je viens de loin et que le sport c'est pas du tout mon truc en fait... Ce qui n'est pas forcément grave dans l'absolu, du moment qu'on bouge un minimum.
  

- Rationnelle c'est-à-dire mesurée (approximativement, sans chrono., mais mesurée quand même en temps et vitesse) et très régulière.
On a tendance sur ce forum à parler de détails (position idéale des jambes et des bras), mais la régularité est la règle n°1.

- Pas grave, pas grave... sauf que le sport permet d'être en forme pratiquement 365 jours/365 et de faire beaucoup mieux tout ce qu'on fait à côté, le plus clair de son temps.
La santé a plus de valeur que la beauté ! Et quand vous voyez le nombre de personnes qui courent après la beauté...
  

Ce qui entretient le corps ce n'est pas le sport mais le fait de bouger. Marcher régulièrement suffit à entretenir la machine.

Et donc maintenant 2-3 séances de natation par semaine, c'est déjà pas mal.

J'avoue ne pas compter ma vitesse, là je travaillais plus l'endurance !
  

- Bouger, d'accord, mais pas bouger n'importe comment. Je vais éviter de citer ici les 36 façons aberrantes de se bousiller la santé en croyant faire du sport.

La marche régulière, je suis le premier à dire que c'est une bonne chose (pas très adaptée à Paris), surtout après un certain âge.

Vous parlez du minimum, d'entretenir la machine, moi je parle plutôt du maximum, de développer sa résistance aux maladies (de l'esprit et du corps).

Je parle aussi d'endurance : la mesure permet d'évaluer son niveau, ses progrès.
  

Je ne suis pas là pour débattre de s'il faut faire du sport ou pas, ce n'est pas forcément le sujet...

J'admets ne pas être sportive, et non je ne veux pas en faire le maximum, après chacun est différent, tout le monde ne fait pas de sport et ce n'est pas forcément une cause de maladie hein.
Perso je ne me forcerai pas, donc je marche et je nage, ça me suffit.

Par contre je ne suis pas à Paris mais je ne vois pas trop le problème de marcher à Paris, en fait j'aime bien la marche urbaine. Je me contente souvent de faire le tour de mon quartier, je marche pour le fait de marcher, ce n'est pas très passionnant.

Aux beaux jours je vais dans la forêt avec mon compagnon, c'est plus agréable c'est sûr, mais entre l'été où on crève de chaud et l'hiver où il fait nuit tôt... Donc heureusement qu'il y a la piscine pour bouger !


Je ne nage pas dans un objectif de performance, je nage avant tout pour me détendre, bouger mes jambes, je cherche pas à aller très vite, à prendre des mesures, honnêtement je m'en fiche un peu.

Je trouve juste que là ça me fatigue plus comme au début donc qu'il est temps d'accélérer la cadence quand même, mais c'est tout !
  

Peut-être prendrez-vous goût au fait d'accélérer la cadence et faire du sport ?
  

Ou pas... (et peu importe).

Sinon, quand je vais trop vite j'ai ma sciatique qui me fait mal, donc bon...
  

Donc vous nagez pour essayer de faire partir cette douleur !?
  

Je n'ai mal que lorsque je force en nageant, sinon non...

Enfin là j'ai toujours mal à mon mollet aussi, je crois que j'ai une contracture musculaire ou "noeud", mais ça fait 15 jours quoi... Du coup pas de palmes et je crois qu'il vaut mieux pas forcer sur le muscle dans ces cas là...

Je n'ai jamais eu autant de problèmes que depuis que je nage, hum.
  

Donc vous n'aviez pas de douleur au dos (sciatique) avant de vous mettre à la natation ?
Cela vient peut-être de gestes mal exécutés ?

En ce qui me concerne je déconseille les accessoires, qui sont surtout faits pour les compétiteurs, dans le cadre d'un cours/club/coach. La plupart des utilisateurs de palmes, pull-buoy, plaquettes, etc., les utilisent mal.
  

Ma sciatique ne me fait pas mal au dos en fait, juste dans la cuisse et un peu la hanche.

Elle s'est déclenché lors d'une séance de marche rapide, après dire si ça vient de là ou pas...

C'est venu, c'est reparti, et c'est revenu, puis reparti...

Maintenant sauf à forcer je n'ai pas mal.

Au début de la natation c'était courbatures, mal au dos, à l'épaule (terrible ça ! Faut dire que je me servais peu de mes bras au quotidien en fait, donc forcément...), le cou...
Et au niveau des jambes, c'est particulier, je souffre depuis longtemps de douleurs inexpliqués derrière les genoux, et ça me provoquait des crises, mais pas tout le temps. Mais bon vu que j'ai aussi mal en ne faisant rien de spécial, je n'ai pas arrêté pour autant.

Mais là ça va, je sors détendue d'une séance de natation et sans douleurs !

Là c'est le mollet qui coince, d'après les symptômes j'aurais une contracture musculaire, mais ça part pas (ça fait plus de 15 jours), ceci dit ce n'est pas en nageant que j'ai eu ça, j'étais dans ma famille, je n'avais pas nagé depuis presque une semaine je crois... Mais le fait de nager n'aide pas à aller mieux et réveille la douleur (oui je bois assez, etc)

Les palmes je trouve que ça me fatigue plus, ça m'essouffle plus, et je sens que ça fait travailler les muscles du bas du corps (pour ça qu'avec ma douleur au mollet, j'évite, et ça me manque), c'est un peu mon but, même si je n'en abuse pas.
  

Hormis les courbatures qui sont dues au manque d'entraînement, ces douleurs doivent t'inciter à nager en faisant les "bons gestes".

T'as pensé à prendre quelques cours de natation ?

Et puis progresser dans un sport ou dans un art est excellent pour le moral.
  

Bah comme j'ai dit j'ai plus de douleurs, donc c'était dû au manque d'entrainement !

Enfin ce soir j'ai mal derrière mes genoux, mais ce sont mes douleurs inexpliquées, que j'avais bien avant de faire quoi que ce soit, donc ça ne compte pas !

J'avoue je vais nager surtout pour me détendre (le moral, donc), bouger un peu, en espérant avoir des effets esthétiques (pas de poids à perdre mais de la cellulite à dégager...).

Je fais surtout de la brasse et des battements de palme. J'ai essayé le crawl mais je ne suis pas fan, en plus ça ne mobilise pas assez les jambes or c'est bien elles que je veux faire travailler...

Je ne suis pas à l'aise avec le fait de prendre des courses, et en ce moment niveau sous c'est pas trop ça. Mine de rien la piscine représente un budget (pas d'abonnement donc c'est pas si donné), je me fais plaisir mais je peux pas trop dépenser plus !

Je compte regarder plus de vidéos d'apprentissage.
  

- Les vidéos ne remplacent pas un cours ; en quelques minutes un prof ou un nageur expérimenté peut te dire si ton mouvement -de brasse par exemple- est correctement exécuté. Pas un gros budget ; il y a même des MNS qui donnent ce genre de conseil "à l'oeil".

La brasse c'est bien mieux que les palmes ; il y a de petites vidéos qui montrent que le b.a.-ba pour ne pas faire du surplace, c'est de désynchroniser le mouvement des bras et des jambes ; les jambes propulsent, pas les bras, à l'inverse du crawl. Mais il faut apprendre le mouvement pour ne pas "se casser les reins". C'est la nage la plus technique, mais ça vaut le coup de l'apprendre, pas seulement pour avoir de jolies jambes.
  

Je pense que je me débrouille pas trop mal en brasse, c'est ce que j'avais appris plus jeune avec un MNS


Par contre pour ne pas avoir trop mal au dos je ne respire pas à chaque mouvement, je reste au max sous l'eau (je respire tous les 3 mouvements je dirais), et depuis je n'ai plus mal au dos !

Par contre c'est pas très bon pour les articulations, qui chez moi sont fragiles (là je pense que j'ai un peu trop forcé quand même, d'où la douleur), pour ça que j'alternais avec les palmes !

Les palmes font aussi plus travailler les mollets, puis les sensations sont différentes, j'aime bien faire un peu de palmes, mais moins que la brasse.

Je tenterai le crawl petit à petit je pense...
  

Une indication sur le niveau et la technique en brasse, c'est le nombre de mouvements nécessaires pour parcourir une longueur. Moins ils sont nombreux, plus cela indique que l'on sait se propulser correctement.

On croise rarement de bons brasseurs ou de bonnes brasseuses, peut-être parce qu'ils sont pénalisés dans les bassins municipaux. Moi-même après un an d'entraînement, j'ai encore un niveau assez faible en brasse.
  

Après je cherche pas à faire le moins de mouvements possibles, ça ferait moins travailler les jambes !!

Oui, pas facile de brasser dans les lignes, entre les crawlers rapides ou les mamies qui brassent tête hors de l'eau, il y a rarement un juste milieu.

Quand je peux je nage dans le bassin intermédiaire, il n'y a souvent personne, ou dans la partie "libre" du bassin sportif, on est moins serré.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant