Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
dimanche 28 juillet 2013
posté par hitman71 à 22:45

Problème de battement jambes en crawl

vu 19896 fois, followers=27
Bonjour ,
Je pratique la natation depuis 5 ans en club et 1 an d'apnée dynamique et statique dans un club agrée , ormis ces details un problème que je n'arrive pas a résoudre depuis le début ce sont mes battements jambes qui sont très rares car je n'arrive pas a rester regulier dans le mouvement , de plus j'ai l'impression de ne pas rester dans la lignée des mouvements bras , la question est comment avoir des battements de jambes reguliers avec la progression des bras et quel est le meilleur moyens de s'entrainer pour les battements de jambes ? Courrir , faire du vélo ? Merci pour vos réponses
Hitman

28 commentaires

  

J'attends également vos suggestions. Ai l'impression d'être dyslexique quand j'essaie de battre des jambes !!!
  

Le battements de jambes demande trois choses:
- la souplesse des chevilles: c'est le plus fondamental. Pour être efficace, il faut que le pied prenne un angle minimum avec la jambe (sinon on pousse l'eau dans le mauvais sens et on avance pas)
- le mouvement : il ne faut pas que les jambes freinent le battement or dès que la cuisse va trop s'enfoncer dans l'eau, que le genou va trop se plier, cela va créer une traînée. Il faut donc avoir un battement assez étroit qui parte de la hanche
- la coordination: il faut que le battement soit bien en phase avec le mouvement des bras.

Mis à part des assouplissements et l'utilisation de petites palmes, il n'y a pas d'autres alternatives que de battre des jambes à chaque séance (courir, faire du vélo, musculation ou autre n'ont pas d'utilité).

Pour se consoler, il faut savoir que le battement de jambes n'a quasiment aucun intérêt propulsif pour un nageur moyen (bien moins que 10% de la propulsion totale): il n'est là que pour mieux positionner le nageur dans l'eau. Donc laisser tomber les battements (hormis juste le fait d'avoir un battement léger qui positionne bien le corps) n'aura pas beaucoup de conséquences. La vraie question est plutôt donc: cela faut-il la peine que je travaille mon battement de jambes ?
  

Battements ? Quels battements ?
Mes pieds me suivent, et s'ils bougent c'est uniquement pour rétablir l'équilibre !
  

Merci klapo de ton message , effectivement j'ai tendance a garder la cheville ferme lors des battements sur de longue distance et plus souple sur de courte distance . Quand je suis en sprint 50-100-150 m nage libre mes battements sont correctes ma dit mon MNS , mais pour ce qui est plus haut c'est à dire vers les 200 mètres mes battements commence à flanchés
, les pieds qui se croisent comme exemple , se tape l'un contre l'autre ,jusqu'a arriver a un point vers les 500 mètres ou je ne les utilise plus, . Je fais 3-4 competitions par an ( interclubs et un championat ) pour les relais qui sont rarement au dessu de 100 mètres ( biensûr je suis sollicité en crawl )je n'ai pas de soucis par contre sur de longue distance mes battement ne devienent plus reguliers , pourtant je travail beaucoup avec les palmes , la planche , pullboy durant les entrainements mais rien y fait . J'ai commencé un régime proteique afin de gagner un peu plus de masse musculaire au niveau des jambes en esperant que sa regule un peu plus le mouvement de mes jambes en crawl . Oui il faut que je travaille tout sa , les jambes peuvent avoir un rôle très interessant si on s'en donne la peine .

Sur les autres nages comme le dos ou le papillon je n'ai jamais eu de problèmes même en 100 mètres papillon , l'ondulation reste dans l'axe de mes bras , et pourtant une seule nage ne se distingue pas !

image







image
  

@Klapo
Bonjour,
J’en profite pr demander s’il est normal de faire des temps très différents selon les types de battements ? Sur 50 mètres suis bcp plus rapide (environ 25 %) en battements sur le ventre que sur le dos ou en latéral (je fais ça sans planche, avec parfois tuba frontal pr battements sur le ventre, sinon je donne un petit coup de patte pr respirer).
Suis je le seul ?
Thor
  

@ Hitman71
Ton régime protéique, c'est des trucs type Whey (protéines en poudre) ou bien tu fais simplement attention à choisir des aliments avec bcp de protéines (blanc d'oeuf, Comté etc.) ?
Je te pose la question car j'hésite à prendre de la Whey, ça me fait un peu peur, je sais pas si c'est très bon pr la santé.
Thor
  

@ THOR: c'est tout à fait normal puisque suivant sa position dans l'eau, l'effet n'est pas le même sur les facteurs que j'ai décrits : ainsi en planche, sur le ventre, bien gainé, certains auront un battement meilleur hydrodynamiquement que sur le côté ou sur le dos. Mais c'est pas forcément le cas de tout le monde. Certains peuvent avoir un meilleur rendement sur le dos en battement; c''est rarement le cas sur le côté en revanche.

@Hitman71: je ne suis pas certain qu'un gain de masse musculaire ait un réel sur le battement en endurance. Ce gain aura plus d'effet en sprint. En endurance, le battement dépend beaucoup de style de crawl. Il y a même des nageurs de niveau mondial qui ne battent pas des jambes sur 1500m. On peut facilement se contenter d'un battement en deux temps plutôt qu'en six temps. Mais comme je l'ai dit, cela dépend des sensations et du style du nageur.
  

ça me rassure ce que tu dis klapo. je me suis aperçu que mes temps étaient globalement inchangés (voir meilleurs) quand je suis en puellboy et élastique.
En fait je ne bat pas vraiment des jambes, elles sont là quelque part derrière moi, elles font leur vie en me stabilisant dans l'eau sans me propulser outre mesure.
Aujourd'hui j'ai essayé de battre un peu plus sur une séance longue de 2200 et j'ai gagné à peine quelques secondes à la fin du 1000.
  

@ Klapo

Merci pour ta réponse, mais ma question n’était pas de savoir s’il est normal qu’il y ait une différence, mais s’il est normal qu’il y ait une différence aussi significative.
Sur 50 mètres, en grd bassin, avec une coulée poussive, je suis à environ 1 mn en battements sur le ventre (si je vais à fond, après je suis cramé). En battements sur le dos, je suis presque à 1 mn 20.
A la limite, sur une plus longue distance (disons 500 m) ça pourrait se comprendre (plus facile de rester en position horizontale sur le ventre, sur le dos les jambes ont tendance à couler pour les hommes).

Sur 50 mètres, je crois pas que la différence de gainage ou d’hydrodynamisme puisse expliquer 20 secondes de différence.
Je me dis que je dois avoir un gros gros défaut ds mon battement sur le dos packe a priori ce sont les mêmes muscles qui s'activent, non ?

Thor
  

avatar de savene
savene
> 2 ans
50 ans, coureur à pied depuis 35 ans, j'entends progresser en crawl. J'ai un problème de battements de jambes. Que faire ?
crdlt
  

avatar de kherpes
kherpes
> 2 ans
je n’arrive pas a faire des battement correcte ni en souplesse ni en sprint elle se croisent et se tape !!comment faire pour faire des battement correcte !!ou quel exercice ou méthode pour redresser mon battement je souffre de ce problème!merci d'avance
  

avatar de perepaituel
perepaituel
> 2 ans
thor,

peut être qu'en dos, ton positionnement n'est pas aussi optimal qu'en crawl, tout simplement ... ? En dos crawlé, si tu n'est pas bien aligné a l'horizontal, tu avance beaucoup moins vite puisque l'eau oppose alors beaucoup plus de résistance.


c'est souvent que je vois des gens nager le dos en faisant des efforts démesurés tout en avançant a peine, juste a cause de leur mauvais alignement..

Tu dit toi même que ;
>>>les hommes ont tendance a avoir les jambes qui coulent ...

pas du tout et ni plus ni moins que les femmes ... !!!
et uniquement parce qu'ils ne savent pas se positionner correctement, a l'horizontal.

Je suppose donc que ton problème en dos sera résolu par un meilleur positionnement.

Si tu fais que des battements, tu peux les faire sans planche, en allongeant les bras devant toi ou bien en les laissant traîner librement sur le coté : En effet, la planche va modifier tes possibilités d'alignements à horizontal et si tu ne sait pas la tenir correctement, tu sera forcement de travers !

je n'ai pas encore vu les pros du coin nous parler de ce petit détail, qui a une très grande importance : on ne s'accroche pas a une planche mais on la POUSSE devant soi.

elle ne doit jamais servir pas a nous 'supporter' dans l'eau et notre flottaison ne doit pas être altérée par celle-ci. des fois je vois des gens qui carrément repose leur tête dessus, en battements de dos ... pourquoi pas le thé et les petits gâteaux tant qu'on y est ?

pétuel,
paire fauré depuis 1971
++


  

J'ai appris le crawl car j'ai un syndrome rotulien, mais mes jambes ne suivent pas, je force surtout avec les bras, j'avais des mini palmes mais trop lourdes 600 grammes, j'en ai pris d'autres aujourd'hui, elles font 200 grammes chacune, des Biofuse, je Biofuseais les essayer demain, mes jambes ont tendance à s.abaisser dans l'eau donc avec les palmes, j'espère que ça ira mieux.
J'ai 65 ans et je nageaisCordialement assez vite la brasse et là j'ai dure.
  

La réponse de klapo est plus utile que 5 ans passés en club.
  

Ai l'impression d'être dyslexique quand j'essaie de battre des jambes !!!

Ahah j’ai tellement ri, j’imagine la fille ou le mec qui essaie de faire sa rédac’ sous la flotte


Sinon, j’ai tendance à peu utiliser mes jambes sur un rythme de « croisière » parce que les jambes et particulièrement les muscles des jambes sont les muscles les plus consommateurs en oxygène, et que c’est précieux. Elles apportent un plus important d’équilibre et servent à la propulsion. En crawl je m’en sers pour maintenir un équilibre vis à vis du roulis du haut du corps et à « ajouter » un peu de propulsion. Par contre en sprint il faut les utiliser. Sinon elles sont primordiales en papillon puisqu’elles sont solicitées lors de la fin d’une ondulation et permettent de se donner un petit élan pour sortir les épaules de l’eau.
  

Qu'est ce que vous voulez dire par "le battement doit être ne phase avec le mouvement de bras?" c'est un battement par mouvement de bras?
  

Bonjour,
J'apprends le crawl depuis quatre ans.
Sans résultat. Mon geste du bras est devenu correct, par contre mes battements sont inexistants. Je ne parvient à nager qu'avec des artifices (poolboy, palmes ou combi néoprène).
Lorsque je tente de faire des battements avec une planche, je ne bouge pas, je reste sur place.
Je ne parvient pas à avoir les pieds pointe tendue car dans cette position, ça crampe. De plus, je suis contraint à un tel effort pour obtenir cette position que je suis trop raide...
Pour ces raisons, je n'arrive pas à travailler ce point technique et du coup ma position dans l'eau est nulle (mes jambes s'enfoncent et me freine, au lieu de me stabiliser et de me permettre d'être hydrodynamique) => j'avance pas.
Ras le bol
  

Bonjour jfrlb,
Si tes jambes coulent ce n'est pas ton battement de jambes qui est en cause mais ta posture globale. Un truc pour la sentir et la corriger: sans mouvement en position de flèche en ventral ( regard vers le fond) tu fais une poussée du bord du bassin et tu te laisses flotter...et tes jambes ne doivent pas tomber.
  

Rassurez-vous, jfrlb, il y a pas mal de nageurs qui pensent savoir nager le crawl mais l'ignorent en réalité.

- En ce qui me concerne, qui suis autodidacte et ai appris à nager tard, en observant les bons nageurs, je donnerais les conseils suivants :
- pas de bouées (pull-buoy, planches, palmes, tubas, etc.);
- un entraînement régulier, au moins deux, voire trois fois par semaine;
- ça ne sert à rien de viser un crawl parfait, des gestes parfaits, tant que l'on ne fait pas au moins 3km en une heure ; je croise chaque semaine des types qui font ce type d'entraînement, dont les gestes sont loin d'être parfaits (si on les compare à ceux de compétiteurs), mais qui savent nager et qui sont sportifs.
  

Si les jambes coulent, c'est probablement que la tête et le tronc sont trop relevés (problème d'horizontalité + poussée d'Archimède).
Ça peut également venir du mouvement de bras, inadapté, qui entraîne le bas du corps vers le fond (toujours ce bon viel Archimède)
En règle générale, les spécialistes recommandent d'apprendre à BIEN NAGER avant d'apprendre à NAGER LONGTEMPS.

L'idée c'est donc de travailler les mouvements et la glisse, les trajets aériens et sous-marins du bras, le lever du coude (pas celui de l'apéro).
  

Apprendre à bien nager EN THEORIE n'est pas d'une grande utilité, et on a vu pas mal de prototypes de navires THEORIQUEMENT insubmersibles finir par le fond, mon capitaine.
  

J'ajouterais que c'est avec la fatigue, donc qu'avec un effort long, qu'on prend conscience de ses limites techniques. L'idée qu'on devrait d'abord apprendre la technique avant d'ajouter la force et l'endurance est un non sens en sport. Progresser techniquement ce n'est rien d'autre qu'apprendre un ensemble de gestes qui mobilisent nos muscles de manière inhabituelle et selon une coordination complexe. Pas de progrès technique donc sans effort physique.

Ce qui me paraît en revanche indiqué c'est d'alterner des séquences d'endurance et des séries plus courtes pour pouvoir se concentrer sur les quelques points faibles qu'on a identifiés dans la nage. Ces points faibles doivent être perçus, sentis par le nageur et non pas seulement théoriquement décrits par un observateur extérieur.
  

Tout à fait. Plus on nage longtemps, plus la nage se dégrade. D'où l'idée de partir avec une nage saine et de tenter de maintenir niveau de nage correct.
Comme le dit Alexswim, la natation (comme la plupart des activités sportives du reste) est la combinaison de la technique et de l'endurance.
M'enfin, si certains souhaitent lui conseiller de nager longtemps avec une nage aléatoire dès le début.

Qu'il suive le conseil de son choix.
  

Je pars de ce que j'observe dans les piscines municipales depuis dix ans et de mon cas de nageur venu tardivement à la natation.
En matière d'entraînement, on voit tout et n'importe quoi dans les piscines.

- Exemple, hier soir, nageur 25-30 ans : 1 km de crawl-pull-buoy et puis s'en va ??? Pour moi autant aller faire ses courses à pied au marché et puis revenir, c'est plus sportif. Je suppose que ce type d'entraînement vise la recherche du geste parfait, qu'il est déterminé par ça. Résultat : certains savent à peine nager, qui fréquentent la piscine plusieurs fois par semaine.

- A côté de ça, deux jeunes nageuses - nage parfaite : souplesse, puissance, endurance, quatre nages. Mais, vu leur morphologie, elles ont commencé très jeunes, et je ne recommanderai pas à un débutant d'âge mûr d'essayer de les imiter, du moins pas au début. Il me semble inévitable, pendant un certain temps, de "se battre avec l'eau", patauger un peu, ne pas hésiter à puiser dans ses ressources. Ce n'est pas complètement vain, on développe sa force et son endurance.

En résumé, de mon point de vue le mieux est l'ennemi du bien, et beaucoup qui visent la perfection n'atteignent même pas la médiocrité.
  

Je pense que vous avez tous les deux raisons.

Quand on multiplie les séries techniques pour travailler la position et l'amplitude, on peut avoir le sentiment de progresser. Hélas les illusions se dissipent rapidement : dès qu'on nage sur une longue distance, les défauts reviennent très vite (au bout de 400-500 mètres). On comprend que la sensation d'aisance et de fluidité qu'on avait en série venait moins d'une amélioration technique que de la faible intensité de l'effort. Un point donc pour Figolu.

En même temps si on ne fait que de l'endurance sans jamais travailler la technique on ne progresse pas, surtout quand on a dépassé un certain âge. Il faut donc régulièrement travailler la technique sans jamais se contenter de sa nage. Un point donc pour K1000.

Conclusion : le mieux c'est d'alterner les séances.
  

Vous m'épatez les mecs, j'adore votre intellectualisation du truc, j'ai même parfois du mal à suivre. Enfin, tout ça me permet de prendre tous les bons conseils !
  

Oui, je n'ai pas dit que la technique est inutile ; c'est la recherche d'une technique parfaite, dès le début, qui est vaine.
- jfrlb écrit : "J'apprends le crawl depuis quatre ans. Sans résultat." Je suppose (peut-être à tort) qu'on lui a enseigné une méthode trop académique ou schématique.
  

Oui, je n'ai pas dit que la technique est inutile ; c'est la recherche d'une technique parfaite, dès le début, qui est vaine.
- jfrlb écrit : "J'apprends le crawl depuis quatre ans. Sans résultat." Je suppose (peut-être à tort) qu'on lui a enseigné une méthode trop académique ou schématique.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant