Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
dimanche 31 juillet 2011
posté par babyshark à 07:48

Motivations

vu 1963 fois, followers=12
Quand je croise des nageurs, je me demande toujours " pourquoi il ou elle nage? ". Je n'ai pour ma part jamais quitté les bassins et expérimenté beaucoup de formes de pratiques aquatiques. Il me semble impossible d'arrêter un jour, chaque fois que je prépare mon sac, mentalement il n'y a plus rien d'autre, comme ma drogue perso. Peu de choses peuvent me forcer à faire demi tour. Si j'en ai la possibilité, nager 2 ou 3 heures est le top du bonheur.
Dans un bassin, je suis chez moi, c'est là où je vis. Je me demande parfois si je n'aurai pas mieux fait d'être MNS... finalement non, je veux que cela reste du plaisir.
Je n'ai finalement pas besoin de me motiver, je suis dans l'eau et tout va bien. Le corps, la tête, rien ne résiste dès les premières longueurs. Je suis malheureux si je dois quitter les bassins pendant une semaine. Ou que j'aille, il y a toujours un maillot de bain dans la valise.
Quand je vois des gens ne nager que le crawl par exemple, je me demande comment ils font pour résister au plaisir des autres nages.
N'ai jamais beaucoup aimé le dos mais je continue à essayer de m'améliorer, de comprendre le mouvement, les sensations.
Je suis donc assez curieux de comprendre pourquoi " les autres" nagent aussi

19 commentaires

  

Au départ, ma motivation était d'utiliser la natation comme préparation physique à mon sport favori, le windsurf. Et cela marche plutôt pas mal; je le conseille vivement à tous les pratiquants de ce sport qui peuvent avoir mal au dos ou aux bras.
Mais le travail sur le souffle/la respiration a pris le pas, la sensation de l'air circulant dans ses poumons; je ne dis pas que j'ai vaincu mon asthme totalement (ça siffle de temps en temps) mais aujourd'hui, pour moi cette maladie est devenue anecdotique. Et je me dis que si j'arrête de nager, les problèmes reviendront peu-être...
  

"Il me semble impossible d'arrêter un jour, chaque fois que je prépare mon sac, mentalement il n'y a plus rien d'autre, comme ma drogue perso. Peu de choses peuvent me forcer à faire demi tour. "
+ 1
  

Hiver comme été, je vais nager avant d'aller travailler, ça fait partie intégral de mon activité quotidienne et mes vacances sont axées sur le thème de l'eau.
  

Qu' il vente, qu' il neige, qu' il pleuve, je vais nager aux aurores en me déplaçant preque toujours avec mon VTT. Je suis matinal et je trouve que je nage mieux le matin. On se sent tellement bien dans l' eau. Il y a aussi l' effet après piscine, cette sensation de bien être que l' on ressent après avoir nagé.
Je ne sais pas comment décrire tout ça, il faudrait inventer des mots je crois. Et puis je l' avoue, les salles de gym me gavent, je n' aime pas courir, alors la natation c' est le seul sport où je me sens bien et qui me permet de me maintenir en forme malgré les années qui passent. Mais bon c' est ma vision personnelle des choses et je pense qu' elle n' est pas la même pout tout le monde.
Une chose est certaine c' est que cette passion nous réunit tous ensemble sur le site nageurs.com
  

La natation est un sport "thérapeutique", aussi bien pour le corps que pour l'esprit, il ne traumatise pas les articulations s'il est pratiqué de façon consciencieuse, il renforce le dos et incite au gainage. La concentration lorsqu'on a la tête sous l'eau permet de se vider d'une journée de stress ou d'en attaquer une l'esprit fort, l'eau lave les petits traquas en quelque sorte.
Amélioration de soi

Le rapport à l'eau est quelque chose de très sain également, connoté "nature". Pour ma part, il va se conjuguer de plus en plus en eaux libres, je ne m'entraine qu'à la simple force de mes bras, c'est une affaire entre moi et l'élément "eau".
Sensibilité environnementale

Enfin c'est une discipline "intelligente", comme l'indique un dicton à propos de quelqu'un qui ne serait pas éduqué : "Il ne sait ni lire ni nager". Ça traduit simplement le fait que nager nécessite d'appréhender la peur primaire de se noyer, de comprendre comment l'eau peut devenir notre allier et non une chose à combattre. On peut voir souvent dans les bassins des femmes ou des maigrichons nager bien plus efficacement que des grands baraqués ...
Sentiment de justice


Enfin, contrairement aux préjugés qui voudraient que la natation soit une pratique individualiste, nager est un vrai lien social. Nous sommes bien placés pour le savoir
Mais dans les bassins, alors qu'il est très difficile de se parler (bloup bloup), la plupart du temps s'installe un respect entre nageurs. Bien sûr il faudra toujours des gens "exceptionnels" pour confirmer la règle

Renforcement de la confiance en l'humanité

Au fnal, c'est un système de valeurs qui nous stimule, au même titre que certains incarne des sorciers dans des jeux de rôle sur internet, la piscine est une sorte de Second Life où on vient se régénérer.

Allez bonne nage bande de drogués !
  

Je suis content de vous lire et d'en apprendre un peu plus sur certains que je croise. Je trouve cela fascinant de regarder tous ces gens faire des aller - retour, autant d'individualité dans un même mouvement collectif.
J'adore être le premier dans le bassin, quand il n'y a pas une ride sur l'eau. Voir le bassin se remplir et devenir vivant.
Contrairement à nageurfélin, je ne suis pas du matin. Je me sens à plein régime dans l'après midi mais se baigner le matin a un côté ablution, comme un salut au soleil.
Etant souvent en dessous j'ai aussi une vision en 3 plans de la masse d'eau et une impression de voir des gens voler au dessus de moi. Je vous confie qu'il m'arrive de voler dans mes rêves et c'est toujours en nageant un mouvement de brasse. Je m'élance et le premier mouvement de bras me fait décoller. Je passe sur la nage en bande avec des orques, dans la série des rêves récurrents.
J'ai appris de la nage avec les dauphins qu'il ne fallait pas "se la péter" et du surf que la glisse en nage pouvait procurer de belles sensations.
Mes années d'étude du corps humains font que je regarde toujours le corps des nageurs et des nageuses
avec facination.
  

avatar de lirelle
Lirelle
> 5 ans
Mon sport de prédilection c'était la course à pied, je faisais 4 h par semaine, mais après avoir eu des enfants, avec des pbs de circulation sanguine et une opération... j'ai dû arrêter de courir, j'ai fait 2 ans de sport en salle puis la toubib m'a vivement conseillé la natation. Donc ça fait presque 15 ans que je nage 4 fois par semaine, toute l'année, j'aime bcp le changement des saisons et la manière dont ça impacte la piscine (sauf l'été quand c'est bondé, étant sur Paris !) ... partir sous une grosse pluie ou la neige et se retrouver en maillot, dans l’eau, je trouve ça génial, ainsi que le côté ‘solitaire mais ensemble’ de cet environnement. Côte pratique, ayant un petit appart et une famille, je squatte moins la salle de bain en rentrant ! Nager est moins ‘planant’ que courir pour moi ... mais la natation a stabilisé mes soucis de circulation, grâce aux mouvements dans l’eau, et à la température fraîche. Depuis quelques temps je me suis lassée de ne nager que la brasse donc... je me suis mise au crawl... ça diversifie. Bonne natation à vous !
  

La natation est un sport plutôt démocratique dans la mesure où il ne coûte pas très cher du moins à Amiens ( 20 euros l'abonnement mensuel ).
De plus, l'équipement de base est vraiment ..... basique puisqu'un simple slip de bain suffit !!!
Je fais du sport sans transpirer car je déteste transpirer !!!!
L' esprit s'évade facilement dans cet élément originel qui nous isole un peu des autres nageurs. C'est vrai que je me sens un peu chez moi là-bas et surtout pas jugé pour ma lenteur de nage .
Enfin, cette impression de zénitude après une séance de nage même après une journée de boulot est vraiment géniale.

A bientôt,
  

Lirelle, le côté plannant de la natation, je crois ... vient avec la distance. Je commence à ressentir ça après 2km. Si tout va bien, le corps répond avec une sorte de jouissance, on fait corps avec l'élément liquide.
Beaucoup viennent à la natation de façon thérapeutique et ne peuvent plus s'en passer. Je connais des nageuses
qui pratiquent essentiellement le dos pour justement en corriger les problèmes.
As tu déjà essayé de t'imaginer entrain de courir pendant que tu nages. cela peut t'aider à caler un rythme proche de ton pas de course.
vacances, on est à 30 euros pour trois mois à Paris avec un large choix de piscines. Je crois que finalement on juge moins les autres en bassin parceque tout le monde est en maillot de bain et que l'on compare pas les marques de maillot comme on peut comparer celles des marques de chaussures de sport ou tout autre équipement. Tous égaux face à l'eau


Merci de vos réponse, cela me fait plaisir de vous lire.
  

vacances: On transpire dans l'eau, mais on ne s'en rend pas compte.

En ce qui me concerne, je ne pourrais me passer de natation: J'ai commencé il y a longtemps, à une époque où je me sentais mal dans ma peau, mes épaules s'étriquaient car je ne faisais plus de ski, j'étais angoissée et je dormais trés mal.En faisant part de tout cela à mon cousin, un jour devant un café, celui-ci, qui vivait avec une petite championne universitaire de natation, me dit que je devrais essayer de nager, ce que j'ai fait, mais je ne connaissais vaguement que la brasse et le crawl comme vous imaginez, alors petit à petit je m'y suis mise, ça m'a plu, et je m'imaginais que l'espace qui me manquait tant à Paris, associé au silence et à une distance vis à vis des gens(je trouvais tout le temps qu'il y avait trop de monde partout), cet espace se retrouvait dans les distances de natation que je pouvais faire, par une transformation mathématique de quelque chose...Et, commençant à nager, à faire cet exercice, beaucoup car j'étais excessive, je suis tout d'abord tombée malade, comme si toutes mes maladies latentes s'étaient précipitées en une seule, et je me suis guérie(En tenant tête au corps médical), ça a pris quelques mois durant lesquels j'ai continué à nager, et puis j'ai nagé et nagé chaque jour et j'ai tout amélioré petit à petit...Et j'ai continué, même si j'ai gardé quelques vieux amis, j'ai rencontré des nageurs, j'ai aimé des nageurs, d'autres sont devenus mes amis, etc, etc...Quelques fois je me retourne et je vois cette 2ème vie(Ou la 3ème peut-être)où la natation a tant de place, une de mes pensées favorites est"Ce n'est pas le moment de laisser tomber toute cette natation", j'ai fait des progrès aussi, aidée par d'autres nageurs, des entraineurs, etc...Si je me sens fatiguée, je vais nager,(même si je me sens en pleine forme, je vais nager, d'ailleurs) c'est quelque chose qu'on ne regrette jamais après coup, avez-vous remarqué?C'est excellent pour les gens nerveux comme moi.Je suis plutôt de l'après-midi ou du soir, moi aussi, le matin, trés peu pour moi.le problème c'est que ça me met terriblement en forme et j'entreprends des trucs incroyables la nuit, après la séance...
le problème aussi, c'est que j'ai quand même un certain age et que je ne m'en rends pas compte, quelques fois je me dis le chiffre et je trouve ça effarant, mais c'est seulement le chiffre, le reste n'est pas raccord avec le chiffre...Grâce à toute cette natation...Etrange autant que bizarre...Conclusion(je viens de lire l'article sur Nageurs.com facebook"):CONSTRUISEZ NOUS DES STADES NAUTIQUES,M...Ou laissez la place!
  

Papillonista

C'est combien un certain age?
  

Papillonista, beaucoup de gens viennent à la natation par défaut au départ et ne quittent plus les bassins. Oui, tu as raison, c'est aussi une seconde vie. Pour moi c'est sûr, je ne saurais faire autrement et je ne suis pas pro.
Ce pose souvent la question pour moi de savoir jusqu'à quand je pourrai nager et dans quelles conditions. J'ai proposé il n'y a pas longtemps aux MNS de la butte de leur signer une décharge au cas où je reste au fond... pas la peine de me remonter
  

Callisto: Tu peux regarder ma fiche...Je vais d'ailleurs bientôt enlever mon age..A la place je mettrai 2010 ans, comme certains...
Babyshark: Je ne crois pas que les MNS vont te laisser au fond du bassin, même si tu leur signe une décharge!!!
  

Puisque l'on en parle. En fait je m'entraine surtout pour aller nager en mer et plonger seul. Autant être mangé par le grand bleu. C'est surtout la tête de la maitresse nageuse qui m'a fait rire. Elle a dû se dire " Encore un taré!"
  

es-tu désespéré à ce point, babyshark, que tu veuiiles te dissoudre dans le grand bleu?

J'ai l'impression que nous tous qui nageons comme des perdus et sommes accros, avons tous une fêlure quelque part.(c'est mon cas je pense).
  

Non c'est juste qu' au niveau sensation c'est le maximum pour moi, une sorte d'extase qui rend accro. L'eau est aussi un élément protecteur qui répare les fêlures et protège des agressions.
  

un petit documentaire justement sur ce sujet: "l'eau delà"

http://sante.journaldesfemmes.com/for...
  

Merci klapo

Aujourd'hui en regardant une dame nager avec des écouteurs, je me suis demander comment on pouvait nager en écoutant de la musique et surtout quelle musique?
Si certains d'entre vous le font je suis curieux de savoir sur qui ou sur quoi vous nagez.

En y repensant, je me suis dit que que pourrait faire une partie sur Satie mais pour le côté rapide...
  

En lisant tous ces commentaires, je me retrouve pas mal!
Nager calme! Si je ne nage pas pendant une semaine je suis invivable, et la natation est le remède

La sensation que procure la nage fait que ça nous manque! Le mot souvent employé ici a été "drogue" et ça se comprend.
Nager donne aussi un corps assez beau, ce qui n'est pas négligeable en tant que motivation.
J'ai lu notamment que nager détient un côté social et c'est vrai : j'ai relevé le mot "respect entre les nageurs" et c'est tout à fait ça, à force de se voir l'on se salue et je trouve ça vraiment beau!
Sans oublier l'aspect thérapeutique de la natation (le coeur, le dos etc.), tous ces éléments motivent


Merci Klapo pour le documentaire.

P.S : @callisto06 et @papillonista : l'âge n'a pas d'importance en fait

Et comme disait quelqu'un ici, on est tous pareil en maillot, il n'y a pas d'âge, de profession etc. et ça c'est du lourd
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant