Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
lundi 12 septembre 2016
posté par martin à 18:11

La Ville de Paris gagnerait de l'argent en rendant les piscines gratuites

vu 1248 fois, followers=18
C'est l'étonnante conclusion à laquelle est arrivée l'inspection Générale des Finances de la Ville de Paris dans son récent "AUDIT SUR LE SYSTEME DE BILLETTERIE DES PISCINES ET TENNIS"

En effet, il s'avère que le coût de collecte des entrées payées (caisse, caissiers, gestion comptable, impression des tickets ...) est supérieur aux recettes perçues.
En toute logique, rendre les piscines gratuites couterait moins cher que la situation actuelle.

16 commentaires

  

Ca se passe p.14 du rapport que l'on peut se procurer ici:
https://api-site.paris.fr/images/82530
  

Les entrées des piscines de Montréal sont gratuites pour ces mêmes raisons.
  

oui mais le personnel au chômage coute plus cher que le manque à gagner de.......

J'y perds mon latin !
  

C'est le capitalisme.
  

avatar de antoine10
Antoine10
10 mois

C'est pareil pour les transports public...

Et pourtant, on en parlera jamais, car dans notre beau pays quand c'est gratuit personne ne respecte rien.
Ce qui entraîne plus de dégradations, ce qui coûte beaucoup plus cher au final.
  

très intéressant.
Merci martin
  

Le Pédalo sur la Seine devrait être gratuit aussi.
  

Le Vélib et le Vélov (Lyon) devraient être gratuits aussi.
  

- Il est difficile d'évaluer exactement le coût d'un tel service public. Le bénéfice en termes de santé publique d'une pratique sportive raisonnable peut être considérable.
- Les employés qui encaissent le paiement des entrées sont astreints à plusieurs tâches, dont le nettoyage est la principale. Cela n'a pas beaucoup de sens de dissocier les tâches des employés ; on sait bien que le principe du ticket d'entrée (y compris pour les personnes qui bénéficient de la gratuité), c'est un principe de régulation, et pas un principe de rentabilité.

(Les bibliothèques sont gratuites, et leurs usagers se comportent à peu près correctement)
  

Les usagers des bibliothèques seraient plus cultivés et courtois que les nageurs.
  

Je ne crois pas que les sportifs sont moins courtois ; les bibliothèques sont organisées différemment, voilà tout, on n'y entre pas comme dans un moulin non plus.
- Ce que je déplore en revanche, c'est la mode américaine qui consiste à placer des vigiles un peu partout à l'entrée des bâtiments publics et des supermarchés pour contrôler les sacs, sous prétexte que ça rassure les personnes émotives.
  

"mon" idéal : qu'un service soit très peu cher, mais payant quand meme;

ca a le mérite de sensibiliser les gens, disons certains, à comprendre que tout a un coût....

quant au respect des biens et des personnes, ...., euh... vive la République, et vive la France ! <
  

@Figolu75 : l'estimation tient compte de la polyvalence des agents en considérant qu'un tiers de leur temps est consacré à la caisse puisque c'était la situation d'avant la réforme instituant cette polyvalence. Les gars ayant pondu le rapport ne sont pas totalement idiots, ce sont quand même des inspecteurs des finances et pas des journalistes ou n'importe quel commentateur de forum comme moi. (c.f page 14).
  

Je vois seulement des vigiles dans les piscines françaises, pas aux USA, ni au Canada.
  

Je crois qu'à peu près tout le monde a compris que l'argent est la règle n°1 de la vie en société.
Le "hic" c'est que certains, en s'acquittant d'un montant de 3 euros, croient payer un service qui leur est largement offert par le biais des impôts et taxes.
  

En ce qui me concerne, pour faire un rapport sur le fonctionnement des piscines, je crois qu'il est préférable d'en être un usager assidu et d'être doté d'un peu de bon sens.

Vu le nombre de faillites scandaleuses dans lesquelles des membres du corps des inspecteurs des finances sont impliqués au cours des dernières décennies, je ne leur fais pas une confiance aveugle comme vous, Martin.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant