Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
lundi 20 juillet 2009
posté par marais à 20:28

Distance au lieu de vitesse?

vu 2552 fois, followers=10
Question je crois plutôt de notre société actuelle que de natation.
N'importe je nage exactement à 2.4 k/heure.
Par contre depuis tout petit je peux passer une heure en nageant constamment.
Ici à Paris je nage toujours une heure pile sans arrêter c'est à dire virages.
En fait je ne vois personne dans les bassins qui fait pareil.

Pourtant à part la célèbre traversée de la Manche en nage il y a cette compétition alléchante :

http://www.nycswim.org/Event/Event.as...

En fait ma question ou est-ce qu'on peut s'entrainer tranquillement pour nous les nageurs de longue distance sans gêner les sprinters?

23 commentaires

  

Salut
Pour info il y a aussi la traversée du lac d'Annecy, qui est très sympa http://www.annecy-city.com/annecy/ind...
Au vu des commentaires sur le site, la réponse semble être qu'un tel lieu n'existe pas à Paris.
Je nage aussi sur longue distance, 3km/h, sans m'arrêter et la cohabitation se fait bien avec les sprinters car ils peuvent adapter leur départ par rapport à ma position dans la ligne, vu que je nage à vitesse régulière. J'essaie aussi de bien rester sur la droite pour être facile à doubler, et évidemment je ne nage que le crawl ou dos crawlé dans la ligne rapide et uniquement le crawl dans la ligne matos. Ca c'est quand les conditions sont bonnes dans la piscine: Pas trop de monde, pas de boulets...
En revanche quand les conditions sont mauvaises, rien à faire, ni pour les uns, ni pour les autres, juste patienter jusqu'à la prochaine séance.
J'apprécierai de la part des sprinteurs qu'ils aillent récupérer en dehors de la ligne, certains le font, et qu'ils ne squattent pas le T, mais bon, je crois qu'il ne faut pas trop rêver.
  

et vous progressez beaucoup en nageant toujours 1h d'affilée au même rythme?


Sujet déja évoqué sur le forum mais la natation est un sport où l'entrainement en fractionné est le plus pratiqué. Si vous cherchez a progresser, il faut pas hésiter à alterner les nages, les rythmes, les vitesses, faire des éducatifs, etc... et s'arrêter par moment bien sûr pour récupérer...c'est comme cela; c'est pas une question de vouloir nager vite 2 longueurs pour impressionner son monde pour ensuite se coller comme une huitre au T.

Après c'est une question de cohabitation. Il faut en effet se "garer" sur le côté au T pour pas gêner ceux qui nagent en continu.

PS: Nager en continu c'est bien si le but c'est de nager en continu...(dixit M. de la Palice).
  

En effet tout dépend ce que l'on vient chercher en allant à la piscine et cela peut être très différent suivant les individus.
L'important est que chacun suive son chemin sans être un obstacle pour les autres et sans les juger.
cqfd

PS: quand il y a un certain nombre de nageurs "garés", ça devient vraiment impossible de virer; ils ne peuvent pas non plus faire une chaine le long de la ligne à droite et par conséquent ne peuvent que s'accumuler autour du T, donc penser à sortir de la ligne pendant la récup serait tout à fait bienvenu quand on est plus de 2 à se garer.
  

Je suis content de vous trouver crumblesis je commençais à penser que j'ai été une espèce rare. En fait lors de mes entrainements journaliers depuis des mois je n'ai vu personne qui fait cela.
Je suis d'accord, je reste bien à droite. Et pour répondre à Klapo, j'alterne souvent par une demi heure nage à distance avec plaquettes, sans, un jour sans matos un autre avec, dos crawlé rare mais oui, même avec des palmes.

Et oui je progresse comme tout entrainement, je peux ajouter chaque fois plus de distance!

Le concours dans le lac est alléchant par ailleurs.

Par ailleurs un petit conseil pour crublesis, quand il y a trop d'accumulation au bout de la ligne je pratique le virage "belge" (sans BLAGUE mais la terme à l'instar de quelqu'un sur le forum qui en avait parlé) de faire le virage avant la fin comme un genre de serpent de mer. Cela étonne aussi les dragueurs de sirènes au bout de la ligne par ailleurs.

J'ai une disposition naturelle pour la longue distance, et non le sprint. Par contre en mer je raisonne plutôt intéressant de pouvoir parcourir des distances que d'essayer en vain d'imiter un Alain Bernard!

Et oui mon but est d'aller le plus loin possible dans mes capacités.
  

Merci Marais, nous avons en effet les mêmes pratiques et faisons les mêmes progrès

Pour le virage (je n'ai rien contre les belges), j'ai remarqué que si je m'acharne à virer sur le mur sans tenir compte de l'accumulation sur le T, au risque de causer quelques heurts parfois, au bout d'un moment une éclaircie se produit, enfin 2 fois sur 3.
  

Si vous avez envie (mais je nage plus lent que vous = 2.4 k/h) je vais presque tous les jours aux Halles. Un petit entrainement ensemble distance vous dites?
  

Pourquoi pas, à la rentrée, mais les Halles ne sont vraiment pas une piscine que j'apprécie; je peux cependant faire un petit effort car ayant fait de la musique baroque pendant + de douze ans, je serai ravie de vous entendre sur le sujet

A bientôt
  

Bizarre! En fait c'est mon métier!
Site
http://www.a2violes.com/index.html
  

Bonjour,
on peut s'entrainer hors vacance scolaire à Nakache ou Georges Hermant pour les longues distances, c'est ce que je fais. Il y a la place.
J'aime moi aussi nager longtemps, c'est beaucoup de sensations et de plaisir au de la de 50 minutes.
Max
  

Merci pour le conseil. Pailleron fermant début septembre je serai SPF, donc ce sera l'occasion de découvrir d'autres lieux.
  

moi aussi, je fais une heure de nage à la même vitesse et dans mon cas c'est la brasse à 2.1 km/h .
Je trouve ça très méditatif et ça fais 25 ans que ça dure, en parallèle avec de la course à pied, également une heure dans mon parc. Je pense si bien sous l'eau et souvent je me perds dans le temps et l'espace et je vais loin, loin dans mes pensées tout en nageant vite. J'ai un métier artistique et cela est un vrai outil de travail. J'aime l'état secondaire qui décompresse l'esprit et c'est aussi bon pour le rythme cardiaque, un rythme stable qui dure. Au moins ça fonctionne pour moi. L'avantage est aussi qu'on se blesse moins que les sprinteurs.
Mais je ne me sens pas seule. On est nombreux !
Ce qui gène des fois c'est les pauses longues de certains sprinteurs qui se mettent au milieu du T, exactement à l'endroit ou je tourne, parce que quand je tourne dans les parties à droite ou gauche on a tendance à glisser avec le pied sur le carrelage sous l'eau et ça donne un démarrage déséquilibré.
Ma piscine préfèrée est Georges Hermant ou je me sens le moins derangée.
  

Recherchant surtout la détente en nageant, je partage les avis des quelques réguliers longue durée ci-dessus.

Moi, c'est 2,4km/h en dos et 2,9km/h en crawl, et pour 1 à 2 heures, avec un pause de 5' toutes les 40' environ.

Evidemment, il faut trouver la piscine et la ligne pas trop chargée. J'ai trouvé en soirée à Pontoise, à partir de 22h !

Sinon, comme aux Halles ou à Pailleron (blindé en été), cela force le fractionnement, mais pas de façon très structurée...

Enfin, vive le virage belge par un belge !
  

Personnellement (forcément), il me semble impossible ou presque de faire du fractinné dans une piscine publique où il y a du monde dans la ligne à des rythmes TRES variables en permanence.

Faire un ptit 8x50 c'est sympa mais quand on est obligé de doubler 4 5 personnes qui ne collent pas forcément la ligne à chaque 50, pour en voir repasser 3 devant qui vous jettent un oeil bizarre lors de la récup ... ben cela devient vite éprouvant tant physiquement que nerveusement.

Donc pour des questions pratiques le demi fonds en piscine publique reste la meilleure solution que j'ai trouvé pour me faire plaisir.
Par contre nager uniformément une distance sans varier nage / rythme devient rapidement ennuyeux lorsqu'on vient régulièrement faire plouf.

En fait, cela dépend bien comme dit moultes fois de ce que l'on cherche / le plaisir qu'on trouve et la motivation sur le long terme. Après en termes purement techniques, nager une longue distance sans s'arrêter n'est certainement pas le plus efficace en terme d'entrainement.
  

ps : Comment çà Pailleron ferme en septembre ?
  

Je suis entièrement d'accord avec Vivi! Comme aussi je fais un métier artistique qui exige de la silence, méditation, et qui partitionne le temps dans un espace rythmé.
Je trouve aussi tout cela dans mes longueurs journaliers depuis un an, la tranquillité, la méditation, le rythme.
Cela m'aide aussi de tenir un récital tout seul pendant plus qu'une heure, et il y en a pleine de similitudes.
Par ailleurs de penser que je peux déjà maintenant parcourir un petit lac de 3 kilomètres sans devoir m'arrêter au milieu est un (petit) atout.

Tous les goûts sont dans la nature, mais notre société actuelle met en exergue la vitesse. Par exemple nous parlons que rarement de nageur suivant :

Maarten Van Der Weijden

Qui?
Champion des jeux olympiques de natation longue distance aux jeux olympiques 2008 =
10 k en 1h51:51
  

Pour Rico,
Pailleron ferme en Septembre pour vidange du 31/08 au 9/09 inclus
http://www.pailleron19.com/Portals/pa... EAU_BD.pdf

Je vais le poster à l'endroit adéquat
  

le lien n'ayant pas fonctionné, voir leur site
http://www.pailleron19.com/lesite/hor...
et Téléchargez le planning d'activités ETE 2009
  

Vivement une ligne ENDURANCE ! Non ?
Moi je suis pour !!!
  

OUI une piscine juste une ligne pour nous! Je vote aussi!
(Regardez aujourd'hui cohabitation aux Halles pénible avec des pseudo-Bernards qui sprintent deux longueurs, puis essoufflés bloquent les deux murs rendant des vrais virages impossibles)!!!
  

euh j'ai pas bien compris, un pseudo-Bernard c'est quoi par rapport a un Bernard ?
  

ah ok je viens de comprendre, un pseudo Alain Bernard. Je l'avais oublié celui-la.
Désolé, c'est ma seance de piscine de ce midi qui ma ramollit le cerveau
  

Pas grave!
En fait lors de jeux télévisées au moins j'ai constaté aux Halles une grande fréquentation de personnes que je connais point (j'y vais presque tous les jours aux mêmes heures grosso modo).
Type genre sportif mais pas en fait nageur régulier qui par force brute seul peut aller un peu près à 3 K/h mais qui s'essoufflent après 100 mètres voir juste le 50.
Ce genre de personne en général ne sait pas doubler et fait toutes sortes de désastres allant de collision frontale à toute allure avec le nageur en face (parce qu'il ne regarde guère devant) soit doubler/tripler au bout de ligne. Cela en fait j'ai l'habitude et je nage avec.
Mais ce que me rend fou est ce nageur "temporaire" qui ne fréquente que peu la piscine qui s'accumule sur le côté profond de la piscine (rare aux Halles par temps "normaux") et soit drague les sirènes (qui sont plutôt sportives et non là pour draguer) soit accumule des potes (QUI SE RESSEMBLE SE RASSEMBLE) au bout de la ligne rendant toute "vraie" virage impossible.
Mais après 10 minutes en général ces "pseudo Bernards" ou plutôt "Bernards aspirants" succombe à la fatigue pour être remplacés par une récolte fraîche!
Vive l'hiver!
  

Mais après 10 minutes en général ces "pseudo Bernards" ou plutôt "Bernards aspirants" succombe à la fatigue pour être remplacés par une récolte fraîche!
Des Bernard Lhermitte quoi...

Ok, je sors -- > [ ]


Cdlt,
Oléum.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant