Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
lundi 8 janvier 2007
posté par papillon à 12:30

Poils et épilations

vu 11216 fois, followers=6
Pour répondre à ce post, d'un autre sujet (insolite) :

babar - Re: Insolite
06/01/2007 à 14:05
J'aimerais qu'on m'explique un jour les bénéfices comparés de la crème dépilatoire par rapport au rasage... (et vice et versa)

Alors, le rasage coupe le poil alors que l'épilation (électrique, à la pînce à épiler, à la crème ou à la cire) détruit ou extrait la racine du poils. La repousse ne sera donc pas la même. Après le rasage, elle est immédiate et le poil repoussera plus épais et plus dru. Après épilation, il fait que la racine se reconstitue avant que le poil repousse, il y a donc un délai et le poil repousse comme neuf, fin et doux et en général moins foncé.

Ce que je peux ajouter c'est qu'avec l'épilation mécanique, pas de produits chimique. Le rasage nécessite de la mousse, c'est soft. Mais la crème dépilatoire est très chimique, ce qui est son but, d'ailleurs : détruire ; est-ce vraiment bon pour le corps ?
Pour moi, c'est donc électrique, c'est plus long à faire, ça fait mal mais on s'habitue un peu à force. Et c'est pourquoi je demandais un peu d'indulgence à Jude, l'autre jour ...

J'espère que j'ai répondu à la question de babar. Mais les gars, je vous jure qu'un peu de poil sur le torse (pas trop, hein
), c'est sexy ! Alors allez-y mollo sur la crème !

6 commentaires

  

Alors, le rasage coupe le poil alors que l'épilation (électrique, à la pînce à épiler, à la crème ou à la cire) détruit ou extrait la racine du poils.

Le rasage coupe bien le poil mais le poil repousse en plus foncé et en plus dur !
La creme dépillatoire dissous le poil jusqu'à quelques microns de la racine sans la détruire

Quant à l'épilation électrique, j'ai testé pour la premiere fois les jambes et les cuisses ; si sur les jambes, ça passait, sur les cuisses, j'ai dégusté :o
J'ai essayé au niveu de la ceinture : abandon direct !
vaut mieux faire avec une pince à épiler et le faire sur plusieurs poils de temps en temps . C'est long et fastidieux mais la peau commence à s'habituer .

Au niveau des performances sportives ( natation notamment ), les résultats sont nettement meilleurs parce qu'on se sent plus léger et plus à l'aise .
Par contre, lors de la repousse, j'ai pas mal de démangeaisons : j'ai dû me procurer une creme réhydratante :o

Si j'ai fait l'épilation, c'est pour avoir des poils moins longs et moins foncés

D'ailleurs la plupart des sportifs le font
  

Perso je suis plutot imberbe sur le haut du corps donc l'épilation se résume aux aisselles.
Je ne me vois pas me raser les jambes, surtout qu'après c'est mort on est obligé de le faire à vie ou alors ça repousse et plus long qu'à l'origine en plus
  

Je suis entièrement d'acc avec Cyril : on se sent bcp plus à l'aise une fois ces foutus poils éliminés.
J'ai testé il n'y a pas lgtps dans le dos. Les sensations une fois dans l'eau sont vraiment surprenantes !

Par contre, j'ai testé une crème dépilatoire sous forme de bombe à laisser agir 10min puis à rincer sous l'eau. Heureusement que je ne comptais pas aller à la piscine le lendemain : mon dos est resté rouge pendant 3 jours ! Et en plus, ça a repoussé quasiment tout de suite. Je n'ai pas eu de délai de grâce lié à la reformation de cette racine


Le rasage, ça me tente pas trop non plus. Pas envie d'avoir une barbe dans le dos. Surtout que c'est pas facile de se raser à cet endroit là (tout seul évidemment !)
  

bonsoir,
suis surpris de l'impotance apportée à ce sujet, je ne savais pas que les poils étaient , à ce point un handicap chez autant de mecs!
je peut comprendre qu'a haut niveau sportif le sujet soit abordé,pour des problemes de microsecondes, mais sinon....
horsmis l'esthetique, et c 'est une découverte pour moi, qui suis imberbe, que la SENSATION dans l'eau doit etre très différente (faut il etre très velu!) et, dites vous, "plus agréable"!
soit!; on en apprend tous les jours...
  

je peut comprendre qu'a haut niveau sportif le sujet soit abordé,pour des problemes de microsecondes, mais sinon....
Aussi pour la concentration, le nageur se rase avant la compétition, comme un boxeur mettrait ses sparadras avant le combat, à la rocky balboa
Cela permet de rentrer psychologiquement et physiquement dans une seconde peau.
Pour le gain en vitesse il existe maintenant des combinaisons concu pour gagner qqs millièmes où centième de seconde.
Sinon, aussi surpris de l'intéret que porte les nageurs/nageuses sur l'épilation...

Cdlt,
Oléum.
  

Je ne sais pas si quelqu'un se rappelle d'un nageur australien il y a 5-6 ans qui avait une barbe de sapeur de la légion étrangère. Je ne me rappelle plus son nom mais il a remporté quelques belles courses et a été médaillé olympique il me semble.
Comme quoi poils et natation ne sont pas si incompatibles que ça. Bon c'est vrai que Demis Roussos part avec un handicap certain d'aérodynamisme pas seulement dû aux poils d'ailleurs
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant