Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
dimanche 18 juin 2017
posté par Arthy à 12:37

Début en eau libre

vu 1023 fois, followers=12
Bonjour, Je vais commencé à nager en eau libre en juillet. Je commence par une 2.5 km. Je ne sais pas si je peux passer tout de suite sur les 5 km ensuite ou si il est conseillé de faire plusieurs course avant de se lancer.
Merci !!

16 commentaires

  

Bonjour Arthy, c'est super de commencer à nager en eau libre, j'espère que ça te plaira, c'est sensiblement différent de la nage en piscine (un peu pour la technique, beaucoup pour les sensations et l'expérience) mais personnellement je trouve cela beaucoup plus "intéressant" et plaisir que la nage en piscine

Comme on ne te connait pas bien, il est difficile pour nous de dire, de te rassurer, ou de t'encourager sur une distance en particulier.. 1km? 2.5km? 5km?

D'une manière générale, oui, il est recommandé d'avoir une certaine aise à un certain niveau avant d'aller plus loin (dans ton cas de doubler). Mais en mer, les conditions sont très variables. Ainsi 1km dans une mer forte ce n'est pas du tout le même challenge que 5km dans une mer d'huile.

Mais avant d'entrer dans trop de détails ou considérations métaphysiques, dis nous-en un peu plus sur toi même:

- Ta pratique jusqu'à maintenant
- Est-ce que tu as déjà nagé en mer? Même pour le loisir
- Comment ça s'est passé? Est-ce que tu as aimé?
- Est-ce que tu as eu des problèmes particuliers? (de technique, d'orientation, de confiance en toi, de matériel, etc.)

Dis nous qu'est-ce qui te fais douter sur ta capacité à nager 5km plutôt que 2.5km:
- Est-ce que c'est ta forme physique?
- Ton manque d'expérience en mer?
- D'autres angoisses ou des choses que tu ne connais pas encore concernant la nage en mer?
  

Pour suivre la discussion.
Je me lance aussi sur un 2,4km en Australie: http://www.bonditobronte.com.au/
Juste peur des requins
!!
  

Gooday mate! J'ai vécu 9 ans en Australie
Et c'est là que j'ai pris goût à la nage en eau libre d'ailleurs. C'est vrai que les australiens ils sont très aquatiques!

Une fois que tu maitrisera la nage en mer, tu te mettras au surfski et ensuite au paddle board et ensuite à l'Ironman aquatique!!!


videoplay
.be&t=41

Bon, je disgresse..
  

Superbe video qui donne envie !
  

@Aegir
Déjà mettons les bases : je n'ai que 14 ans.
Je nage 5 fois par semaine et je suis plutôt longue distance (400, 800, 1500...). Je n'ai pas un niveau exceptionnel (5'59"70 au 400 mètre Nage libre).
J'ai déjà nagé en mer et j'en ai un très bon souvenir. Après, dans ma région (la Picardie), la nage en eau libre est plutôt répandue en lac et rivière.
J'ai ressenti 1 léger souci dans la nage en eau libre : J'ai beaucoup de difficultés à me repérer (Est-ce parce que je débute ?).
Je doute sur mes capacité à nagé un 5 km par rapport à un 2.5 km pour trois raisons :
-Mon niveau assez faible,
-Le fait que je débute,
-Le temps à ne pas dépasser par rapport au 1er nageur.
Merci beaucoup pour ta réponse en tout cas !
  

Bonjour Arthy, merci pour ces infos, maintenant que l'on en sait plus sur toi, je suis sûr que la communauté va pouvoir te donner des conseils très utiles

Je vais te parler de certains aspects sur lesquels je pense pouvoir t'aider un peu, et je suis sûr que les autres participants du forums réagirons et t'aiderons sur les autres sujets

Tu nages souvent, et au vu de tes temps, j'ai l'impression, si tu nages au moins 1 heure à chaque séance de piscine, que tu nages au minimum 3KM par séance, même si tu varies les exercices. Est-ce correct?

Si c'est le cas, c'est bien, cela veut dire que nager une distance de 2.5KM en eau libre est "possible" pour toi, compte tenu de ta technique et de ta forme, mais lis bien ce qui suit

Comme je l'ai écris dans mon premier message la nage en eau libre ajoute des difficultés qu'il va te falloir apprendre à gérer, petit à petit.

Les 3 différences principales de la nage en eau libre par rapport à la nage en piscine sont pour moi:

1) L'orientation: savoir vers où nager, car il n'y a pas de lignes et parfois, on ne voit pas bien où on doit aller. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles on ne voit pas bien où aller: les bouées peuvent être assez éloignées les unes des autres, ou bien il y a des vagues qui font qu'on ne les voit pas bien. Dans ce cas, le plus sûr reste de suivre un groupe de nageurs pour sa sécurité. Parfois on suit un groupe de nageurs qui vont d'abord dans la mauvaise direction, mais à plusieurs on trouve finalement la bonne direction, même si on perds du temps.

2) L'eau est agitée: en piscine elle est globalement calme. En eau libre est peut être très agitée, ce qui peut être intimidant, gêner sa technique de nage, nous faire boire la tasse, nous fatiguer plus rapidement, nous angoisser, nous donner le mal de mer, nous désorienter, etc. Tu vas devoir faire l'expérience de tout cela et apprendre à gérer tout ce que je viens de citer avant d'être "à l'aise" de nager en eau libre

3) Le départ: contrairement à la piscine, en eau libre tout le monde part en même temps dans un espace très réduit, ce qui fait que c'est beaucoup de vagues et beaucoup d'agitation. Parfois les gens se nagent dessus, se tirent par les pieds pour passer, etc, c'est un peu du rugby (!), mais c'est finalement c'est assez amusant si l'on ne se laisse pas impressionner. Il faut juste nager du mieux qu'on peut sans trop s'occuper des autres. Ce genre de départ intimide beaucoup de gens, et souvent il est préférable de partir en milieu ou en arrière de peloton (de groupe) lors de ses premières courses en eau libre pour ne pas se faire "nager dessus" par des centaines de nageurs qui seraient plus rapides que toi. Avec le temps tu apprendras à bien te placer au départ dans le groupe en fonction de ton niveau.

Donc pour moi, ce sont surtout ces 3 premiers aspects qu'il va te falloir vivre, apprendre et maîtriser.

Mon premier conseil est donc de faire plusieurs courses de 2.5KM ou 3KM en eau libre, voir comment cela se passe, si tu aimes et quels problèmes tu rencontres, avant d'augmenter les distances.

La raison est qu'en 1 seule course de 2.5KM, tu ne vas pas rencontrer toutes les difficultés que j'ai décrites plus haut:

a) Un jour tu nageras dans une eau libre calme - donc tu ne développeras pas ta technique de nage dans les vagues
b) Un autre jour tu nageras sur un parcours qui a des bouées tous les 50 mètres - donc tu ne développeras pas ta technique d'orientation
c) Une autre course, il n'y aura que peu de participants - donc tu ne développeras pas ta confiance dans les départs de groupe avec toute cette agitation
d) Etc.

Donc tu vois que ce n'est pas tant la "distance" (1km, 2.5km ou 5km) qui est important, mais l'expérience de toutes les petites et grandes difficultés de la nage en eau libre.

Nager en eau libre cela s'apprend, et comme toute chose, il faut commencer par des petits challenges, les maîtriser, et aller plus loin progressivement, c'est important.

Amuses toi bien en tout cas, c'est une super activité. Nager dans un milieu naturel c'est très agréable et on en retire beaucoup de bien.

N'hésites pas si tu as d'autres questions précises sur quoi que ce soit (ex: comment s'orienter, etc), les participants du forum sont là pour te conseiller et t'aider. Si ce n'est pas déjà le cas, tu devrais faire lire cette discussion à tes parents aussi car cela peut être important et utile pour eux, et ce sont eux qui te connaissent le mieux et vous pouvoir t'aider à réaliser tes rêves
  

Merci beaucoup pour ce message super enrichissant. J'ai hâte de commencé l'eau libre et de me confronté à toutes ses difficultés !! Bravo pour ta déduction (je nage environs 3km en 1 heure d'entrainement !).
C'est super motivant de voir que des gens aussi bien renseignés et compétants sont la pour aider les nageurs plus faibles, ou juste moins expérimentés.
Je suivrais au maximum tous tes conseils.
  

Content que cela t'aide. Concernant l'orientation, comme tu as dit que tu as eu un peu de mal, voici quelques conseils

L'orientation en eau libre consiste en 2 choses:
1) Savoir regarder en nageant
2) Savoir où aller

Ce sont deux choses différentes..

1) SAVOIR REGARDER EN NAGEANT

Il te faut apprendre à regarder devant soi en nageant, sans trop ralentir ni perdre ton rythme. Mon expérience est qu'il y a deux moments favorables dans le crawl pour lever la tête et regarder devant.

Le premier moment c'est juste après la respiration sur le côté, quand ton bras repasse devant. Quand ton bras repasse devant ta tête, ta tête naturellement se tourne vers l'avant. A ce moment là, au lieu de simplement tourner la tête et de regarder le fond de l'eau, au contraire, tu vas lever la tête juste un petit peu, juste pour regarder devant. Cela se fait en fluidité dans le mouvement. Ce mouvement, tu le fais quand l'eau est calme et que tu n'as pas besoin de lever la tête beaucoup pour voir devant. Le but c'est que tes lunettes soient très près de l'eau pour garder ta position de nage et ne pas ralentir.

Le deuxième moment c'est quand ta main de devant touche l'eau pour "la prendre". A ce moment là, tu as de la force dans le bras et tu peux "appuyer" sur l'eau pour relever non seulement ta tête, mais aussi une partie de ton torse. Ainsi, tes yeux seront hauts au dessus de l'eau et tu vas voir beaucoup plus loin et plus longtemps que la première technique. C'est le mouvement à faire si il y a des vagues (il faut arriver à voir "au dessus" des vagues), ou si tu es un peu perdu et dois vraiment bien regarder où tu vas ou combien il te reste à nager.

Il y a aussi le jeu avec vagues elles-mêmes. Avec l'expérience on "sent" les vagues et on "sait" lorsque l'on est en haut de la vague. C'est évidemment à ce moment là qu'il faut faire le mouvement (le premier ou le deuxième) pour regarder en dehors de l'eau. En haut de la vague tu verras loin et beaucoup plus de choses qu'au creux de la vague (où dans tous les cas tu ne verras rien).

Lever la tête en nageant est fatiguant, il faut essayer de ne regarder devant que toutes 10 à 20 mouvements de bras. Donc si tu nages en 3 temps, il faut essayer de ne regarder devant que 1 fois sur 3 respirations, au maximum. Moins c'est mieux, car tu iras plus vite et te fatiguera moins.

Regardes, si on fait le calcul:
- Si tu avances de 1.5 mètres à chaque mouvement de bras
- Tu avances de 5 mètres à chaque respiration (en 3 temps)
- Tu avances donc de ~15 mètres entre chaque fois que tu vas regarder devant toi
- Si tu nages une course de 3KM, cela veut dire que tu vas regarder au minimum 3000 mètres / 15 mètres = 200 fois
- Et en fait, tu va regarder beaucoup plus de fois que cela car tu va regarder beaucoup plus au départ, aux virages, à l'arrivée etc.
- Donc tu vas regarder devant environ 250-300 fois en dehors de l'eau

Donc c'est très important de s'entraîner à avoir une bonne technique, fluide, et avec le moindre effort pour regarder devant.

Tu peux facilement t'entrainer à cela en piscine, et je te le conseilles fortement. Apprends et travailles les deux mouvements dont je te parlais ci dessus:

1) regarder dans la continuité de la respiration quand ta tête se remet devant
2) regarder quand ta main prend l'eau devant, relève la tête bien haut

Note que pour réaliser le deuxième mouvement dont je parle ci dessus, tu vas devoir te "cambrer", c'est à dire mettre on torse en avant et à contracter les muscles du dos pour le courber "vers l'arrière".

Ce n'est pas un mouvement très agréable et cela fait un peu mal (c'est aussi pourquoi beaucoup de personnes n'aiment pas trop la nage en eau libre, entre autres choses).

Pour rendre ces mouvements un peu plus faciles, tu peux te muscler le dos gentillement sur un tapis de mousse à la maison. Tu t'allonges sur le ventre, les bras tendus devant toi, puis tu lèves les bras et les jambes et essayes de maintenir la position pendant 3 secondes. Un peu comme la position de Superman avec les deux bras devant


Tu fais cela par exemple 3 à 5 fois de suite sans forcer et tu te retournes sur le dos pour te reposer. Pas besoin d'en faire beaucoup, juste un petit peu de temps en temps quelques semaines avant ta course pour t'aider à renforcer ces muscles dans ton dos.


Bon, c'est bien de savoir regarder, mais... il faut savoir où aller n'est-ce pas?



2) SAVOIR OU ALLER

Avant le départ

a) Etudie bien le parcours, et surtout retiens le dans ta tête. Est-ce que c'est un parcours carré? Combien de tours faut-il faire? Est-ce que c'est parcours un ligne droite? Vers où est-ce qu'on nage?

b) Prends des repères sur le paysage. La vue de puis la mer est toujours différente de celle que l'on a depuis la terre. On est au raz de l'eau et souvent on ne voit pas bien la côte, MAIS on peut voir les arbres, les antennes ou les maisons un peu plus haut sur la côte. Et c'est avec ces éléments qu'il faut s'orienter. Avant de partir essaye donc de repérer et de mémoriser ces repères. Ce que je fais, avant la course, je me mets à l'eau et je prends mes repères sur la côte quand c'est possible. Comme ça je sais que sur la première longueur je nage vers "l'antenne" par exemple, et la deuxièmes longueur vers "la grosse maison blanche" à gauche de l'arbre. Je prends mes repère avec mes lunettes sur les yeux pour être sûr que je vais les voir quand je nagerais.

Bon, maintenant, souvent il y a des bouées, souvent elle sont assez rapprochées, et souvent il n'y a pas de vagues (moi j'ai beaucoup fait mes courses en Australie et souvent rien de tout ça n'était vrai).

Pendant la course

Normalement si tu as bien mémorisé le parcours, pris de bon repères, que tu regardes devant efficacement, tu ne devrais pas avoir de problèmes d'orientation. Mais cela arrive quand même. Dans ce cas là, tu as deux grandes options:

a) Tu suis d'autres nageurs. En général ce n'est pas ça qui manque et donc c'est souvent suffisant de suivre les autres lors de ses premières courses. Assez souvent par contre, les gens ne nagent pas "au plus court", et parfois même ne nagent pas dans la bonne direction.. Moi, à chaque fois que j'ai suivi d'autres nageurs, je l'ai regretté. Seuls les bons, ceux qui sont tout devant et nagent généralement très vite suivent et optimisent le parcours parfaitement. (C'est aussi plus facile pour eux car ils sont devant et donc ils n'ont pas toutes les éclaboussures et les vagues de centaines de nageurs devant eux).

b) L'autre option que tu as c'est d'arrêter de nager et prendre le temps qu'il faut pour bien regarder où il faut aller. Cela va te prendre au moins 10-20 secondes, à chaque fois, sans compter le temps perdu à reprendre ta vitesse mais parfois c'est mieux que de suivre un groupe qui ne va pas tout droit.

Voilà quelques astuces! Bon entraînement!
  

Genial. Merci egalement pour ces nombreux conseils tres precis !
  

Merci beaucoup Aegir ! C'est très enrichissant pour les novices / amateurs dont je fais partie...
  

Un énorme merci Aegir. Je commence en juillet et je vais commencer dès maintenant à m’entraîner pour ne pas me perdre ni perdre de temps.
  

j'ai fait deux tentatives de compèt en eau libre en 2016 mais j'ai abandonné, malgré de bons entrainements en piscine sur 1500 m je n'avais pas un bon crawl. J'ai pris des cours cet hiver et maitenant je suis plus à l'aise et j'ai fait deux triathlons xs (distance de 250 m) et ça s'est bien passé mais natation en lac et en bassin. Les sensations en eau libre sont super agréables, rien à voir avec la piscine. J'aimerai faire des compèt ou entrainements juste pour le plaisir sur des sites comme le lac d'Annecy ou autres lacs de montagne comme celui de Serre Ponçon dont j'ai testé un peu cet été. Je ferai un triathlon S en octobre en piscine, et peut être en 2018 une compèt eau libre mais sur petite distance. Sur mes deux tentatives l'année dernière, la traversée à Cassis était un super souvenir et aussi à Quiberon, météo idéale mais en eau libre en compèt il y a le troupeau de nageurs à gérer, éviter les coups de pied et si je me met derrière tout le monde, il faut repérer les bouées pour ne pas faire des mètres supplémentaires. Je préfère la nage en mer ou en lac ou étangs eau libre que la piscine mais on n'a pas toujours le choix. On peut s'équiper d'un coussin gonflable pour se faire répérer des bateaux pour la sécurité et en cas de crampe sert pour se reposer un peu !
  

Salut Arty, alors, comment se sont passé tes débuts en eau libre? Raconte-nous..

Est-ce que d'autres ont fait de belles nages en mer ou en lac cet été?
  

Salut Aegir !
Les débuts sont toujours difficiles et j'ai eu du mal à poser ma nage dans mes premières compétitions. Je commence tout doucement à y arriver, et je compte attendre la saison prochaine pour commencer à viser des temps !
  

C'est beaucoup de nouvelles choses à gérer, donc c'est normal que cela demande de la pratique et un peu de persévérance avant d'être à l'aise. Bonne continuation!
  

Merci pour tes conseils en tout cas
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant