Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mercredi 29 mai 2013
posté par jhnageur76 à 18:00

Stratégie en eau libre 5km

vu 1241 fois, followers=10
Avis aux spécialistes de l'eau libre !

Sachant que 5 km -et en eau libre- n'est pas rien, quelle bonne stratégie faudrait-il adopter ?

Faut-il partir vite dès le départ pour ralentir naturellement (car un sprint sur 5000 m semble improbable) puis accélérer à nouveau à la fin ?
Ou bien faut-il partir à vitesse moyenne tout le long et accélérer à la fin ?


Cordialement,

6 commentaires

  

5km tu fais ça en mode Jean Alesi, a fond ! a fond ! a fond ! (le dire avec l'accent d'Avignon
)
  

Pas spécialiste mais la stratégie est en gros la même qu'en vélo ou en marathon non ? : on nage en "peloton", avec un rythme, les moins forts sont lâchés petit à petit et les meilleurs s'expliquent sur les 500 derniers mètres.
Comme en vélo on bénéficie de l'abri de celui qui est devant, nager "dans la vague" d'un autre permet d'économiser des forces, donc partir tout seul devant ne sert à rien sauf si on est vraiment le plus fort.
Au départ faut y aller fort pour accrocher le groupe qui ira au bout (et éviter le gros bazar plein d'écume et de coups de pieds)

5 km c'est pas non plus de la très longue distance ceci dit .

Euh j'ai juste ou je raconte des bêtises là ??
  

A fond sur les 4-500 premiers mètres pour se retrouver dans un groupe...

Tenir sur les 4km qui suivent...

Et puis, tenter d'accélérer sur la fin pour décrocher une bonne place...

Finalement, Klabur avait bien résumé la situation...
  

Un 5000, c'est comme un 50, tu plonges, tu commences à fond, puis tu accélères, pas le temps de réfléchir


Enfin je dis ça, mais c'est parce que je n'ai plus accès à ma quatrième vitesse (1ère = souple, 2ème = appuyé, 3ème = dans le dur, 4ème = sprint) ces derniers temps...
  

Il faut effectivement partir vite... sans se cramer. Compter aussi avec la masse de nageurs au départ; le fait que l'eau froide peut un peu couper le souffle au départ... bref.
Ce qui est assez difficile est de tenir son rythme. Ce qui veut dire avoir pris ses repères avant (par exemple enquiller des 800 ou 1000 en bassin à allure constante...).

Et au fait, on se repère comment à Marseille ? Je peux mettre un bonnet inratable, jaune vif avec un 90 dessus... et vous ?
  

Normalement, l'organisation fourni un bonnet identique pour tout le monde...

Alors, pour le fluo... il faudra voir s'ils ont prévu la couleur...

Pour les repères, aucune idée...

Je propose d'aller voir la plus belle fille, les nageurs.com seront tous autour en train de baver...
(alternative avec le plus beau mec et les nageuses.com...)

Sinon, on verra bien...

Si tu vois un mec avec une combi eau libre et une nana avec un maillot turbo, tu auras reperé le premier groupe de nageurs.com...
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant