Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 23 novembre 2010
posté par Saigonnais à 20:19

Traversée du Lac Ontario, Canada

vu 3713 fois, followers=5
Le Lac Ontario est une véritable mer intérieure d'eau douce du Canada.
On ne peut pas voir l’autre côté du rivage. Les vagues peuvent atteindre une hauteur de 5 m pendant les tempêtes.
Voici la liste des nageurs ayant réussi la traversée du lac Ontario sur une distance de 50 km, de la ville Niagara-On-The-Lake, New York, USA à Toronto, Canada.
Pas encore de Français sur la liste
http://soloswims.com/swims.htm

11 commentaires

  

Le 8 septembre 1954, Marilyn Bell se glisse dans les eaux froides du lac Ontario et franchit à la nage les 32 milles (51,5 km) qui séparent Youngstown (New-York) de la rive Ouest de Toronto. Accompli par une jeune femme de 16 ans, cet exploit fascine le Canada tout entier. Des reporters des journaux en viennent même aux coups alors que la nageuse se débat contre les lamproies et s'étouffe presque dans les eaux huileuses. On pardonne à son instructeur, Gus Ryder, d'avoir refusé de la retirer du lac alors qu'elle semble frôler l'inconscience.

Elle devient ensuite la plus jeune personne à traverser à la nage la Manche et le détroit Juan de Fuca, mais rien ne peut égaler l'euphorie de la foule qui l'attend à Toronto lorsque, 20 heures et 59 minutes après son départ, elle touche faiblement le mur qui marque la fin de son parcours. On a dit de Bell qu'elle avait accompli l'exploit canadien par excellence : celui d'un individu qui, inébranlable et déterminé, refuse de plier devant les éléments.

Source : Encyclopédie canadienne.

http://loumarsh.ca/fr/athletes/voir/16
  

Sylvain : Pour la traversée du lac Ontario, je présume que tu la feras en été 2012.
Tu pourras aller chez moi à Montréal dans le premier temps. Tu seras logé, nourri, blanchi gratuitement. Nous habitons dans une petite cabane avec cinq chambres à coucher et trois salles de bain. Il y aura donc de la place pour toi.

Cependant, Montréal est à six heures de route de Toronto qui se trouve à côté du lac Ontario. Tu devras éventuellement vivre à Toronto pour t'entraîner dans le lac Ontario.
Je pourrai me charger de la logistique de ce projet, i.e. obtention du permis, logements, bouffe, bateau, nageurs pour t'accompagner, consulat de France...

Toé, tu trouveras des commanditaires ou des sponsors qui te sponsoriseront, comme disent les Français.
  

Mille mercis pour l'offre très généreuse ! Mais pour le moment je ne peux pas savoir où je serai à ce moment-là. Nous sommes censés revenir de NZ vers la fin 2011, direction l'Europe ... après quoi le plan serait de rester sur le continent pendant un moment et s'attaquer à quelques projets que nous avons déjà en tête !

En tout cas, je ne dis pas que je ne suis pas tenté par cette traversée, bien au contraire !
  

Le Mexicain Miguel Vadillo est le dernier nageur à réussir la traversée du lac Ontario.
Voici son récit en anglais, a long swim : http://malvaswimlakeontario.typepad.com/
  

Le 8 septembre 1954, la Canadienne Marilyn Bell se glisse dans les eaux froides du lac Ontario et franchit à la nage les 32 milles (51,5 km) qui séparent Youngstown (New-York) de la rive Ouest de Toronto, Canada, en 21 heures.
Marilyn devient ainsi la première personne à réussir la traversée du Lac Ontario.
On pardonne à son instructeur, Gus Ryder, d'avoir refusé de la retirer du lac alors qu'elle semble frôler l'inconscience.
videoplay
  

La traversée des eaux froides du lac Ontario par Marilyn Bell constitue le record mondial des épreuves de natation de longue distance à ce jour, soit 51,5 km (32 milles).

Marilyn Bell ne se souvient pas du dernier tronçon de son parcours, bien que des contemporains se rappellent l’avoir amicalement soutenue en rythmant pour elle, le souffle coupé par l’anticipation, les derniers milles de la compétition. À peine Mme Bell fut-elle arrivée au brise-lame situé au sud des terrains de l’Exposition nationale canadienne (ENC) de Toronto, à 20 h, le 9 septembre 1954, que déjà l’événement était un sujet de célébration nationale enthousiaste.

Pourquoi? Parce que sa réussite était totalement imprévue : elle s’était inscrite au marathon à titre de participante complémentaire. Au cours de l’été 1954, l’Exposition nationale canadienne avait offert 10 000 $ à la nageuse américaine Florence Chadwick pour la traversée du lac Ontario. Le milieu canadien de la natation s’était alors senti mis à l’écart. Les Canadiennes Marilyn Bell et Winnie Roach Leuszler décident donc, sans y être invitées, de rivaliser d’endurance avec l’Américaine.

Les nageuses commencent leur périple près de Youngstown (New York) vers 11 h, le 8 septembre. Le journal Toronto Star appuie Mme Bell et lui fournit une embarcation avec équipage. Celle-ci prend la tête dès le début. Mme Chadwick abandonne dans les treize heures qui suivent et Mme Leuszler, six heures plus tard. Mme Bell persiste, luttant contre l’eau froide, la pluie, les assauts des lamproies, les hautes vagues et les forts vents qui la font dévier et augmentent la distance qu’elle doit parcourir. Le courage et la détermination dont elle fait preuve pendant les 21 heures de la traversée sont entrés dans la légende. Elle dira par la suite, « je l’ai fait pour le Canada ».

Marilyn Grace Bell a 16 ans lorsqu’elle triomphe du lac Ontario. À une époque où les capacités des femmes dans le domaine des compétitions sportives sont mises en doute et ridiculisées, elle établit un nouveau record. Sa traversée du lac Ontario se situe au rang des épreuves de natation de renommée mondiale et est la plus longue qui soit dans un lac reconnu pour ses eaux froides. C’est un événement notoire dans l’histoire sportive du Canada.

Source : Parcs Canada
  

Miguel Vadillo (Malva) est la 44ième personne à réussir la traversée du lac Ontario, les 10 et 11 août 2010.
Voici son récit :
videoplay
  

Une adolescente ontarienne a réussi dimanche à traverser le lac Ontario à la nage.
Annaleise Carr a été accueillie par les cris de joie de sa famille et d'autres spectateurs à son arrivée à Toronto après la tombée de la nuit.
Elle a affirmé que, à 14 ans, elle était la plus jeune personne à avoir accompli cet exploit.
La jeune fille était partie de Niagara samedi soir et a dû affronter des vagues s'élevant jusqu'à 1,5 m de haut à certains moments.
Originaire de la petite ville de Walsh dans le sud de l'Ontario, Annaleise Carr a passé près de 27 heures dans l'eau.
L'adolescente a réalisé sa traversée en partie pour recueillir de l'argent pour le Camp Trillium, un centre d'entraide pour les enfants atteints du cancer.

Départ :
videoplay

videoplay


Arrivée : http://news.nationalpost.com/2012/08/...
  

Très très impressionant ! 27 heures dans l'eau à 14 ans, bon sang de bonsoir !
  

Zul Sylvain Estadieu sera le premier Français à réaliser la traversée du Lac Ontario au Canada.
  

Arrivée à Toronto de la nageuse canadienne Annaleise Carr
videoplay
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant