Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mercredi 6 juin 2012
posté par cacique75 à 14:31

Un nageur se noie à coté de ma planche à voile

vu 4407 fois, followers=14
Bonjour,

J'ai vécu une situation assé troublante lors de ma derniere session de navigation en planche à voile et je ne sais pas si j'ai agi au mieux. Je fais part de mon recit afin de savoir si qqun peux me dire ce qui serait le mieux à faire dans cette situation.

J'ai apperçu un nageur à coté de ma planche et quelques minutes plus tard cette personne avait la tete sous l'eau. J'ai mis 1 ou 2 mns a me rendre compte qu'elle ne s'amusait pas à faire de l'apnée mais qu'il y avait un pbl. Je suis remonté a son niveau mais je n'ai pas eu le courage de relever sa tete de peur d'une réaction inatendue et violente de sa part ma causant un quelconque pbl. Je suis alors vite descendu sur la plage pour allerter la base nautique, laquelle à pris 5 bonnes minutes pour mettre le bateau sécu en mer et retrouver le corps. Une fois celui ci sur la plage nous avons appliqué un massage cardiaque mais malheureusement le corps était tjrs inanimé une fois mis dans l'ambulance.

Ma question est de savoir comment j'aurai dû réargir en mer?
L'idée de mettre le corps sur ma planche, de lever la voile avec le tire veil et de naviguer jusqu'a la plage en évitant de tomber par les series de vagues (pour ceux qui font du windsurf savent de quoi il s'agit) me semblait infaisable :/
quelles sont les actions à faire dans ce cas de figue..?
d'avance merci

20 commentaires

  

J'ai déjà été dans une situation quasi semblable.

A l'époque, j'avais hésité à attraper le nageur puis j'avais fini par le faire en me disant que sinon on allait perdre trop de temps. Voyant qu'il était inconscient, j'avais essayé de mettre ma voile le plus hors de l'eau possible en la posant à l'horizontale sur ma planche, puis j'avais mis le nageur à moitié sur ma voile, à moitié sur la planche. Ensuite, j'avais ramé en faisant une sorte de crawl, allongée sur ma planche, un peu comme sur un surf (moi non plus, je ne me sentais pas de lever ma voile et d'avancer comme ça sans tomber avec quelqu'un sur la planche). En tout, je ne pense pas avoir mis plus de 3 minutes à mettre le nageur sur ma planche, puis moins de cinq autres minutes pour rentrer à la plage.

Après, tout le monde ne réagit pas forcément de la même manière face au danger ou au stress. Je comprends tout à fait que tu n'aies pas "osé" relever la tête du nageur. Je suis d'un tempérament assez timide et je n'ose pas nécessairement aller au-devant des gens. Mais un jour, j'ai été amenée à réagir rapidement pour aider quelqu'un qui était en danger, et depuis je me force à le faire chaque fois que c'est possible.

Alors sans vouloir faire un discours culpabilisateur, peut-être que tu aurais du essayer de voir immédiatement si la personne était inconsciente ou juste en train de faire de l'apnée. C'est pas forcément facile, mais ça évite ensuite de se poser des tonnes de questions sur la manière dont on aurait du réagir....
Et puis en ce qui me concerne, je préfère me prendre un poing dans la figure plutôt que de ne pas réussir à dormir la nuit parce que je n'ai pas réagi que je l'aurais souhaité.
  

"Alors sans vouloir faire un discours culpabilisateur"

C'est ce que tu viens de faire, Dindon8.

Cacique75: comme tu le dis, la situation était troublante.Ne pratiquant pas le winsurf , je ne peux répondre que sur le côté psychologique.La peur peut faire perdre les moyens.Si je vois quelqu'un se faire agresser dans le métro, je ne vais bien sûr pas m'interposer (dans ton cas, tu avais justement peur de te faire violemment rembarrer) , je vais à priori chercher des secours à moins que je ne reste tétaniser sur place!Voila, chacun réagit comme il peut et tu as fait ce que tu as pu.
  

Bonsoir à toutes, à tous,
Alerter les secours est une bonne chose/action.
Secourir une personne en train de se noyer sans connaître les techniques de sauvetage est périlleux.
En effet, un noyé est en situation de panique/va paniquer...
Si X ne connait/maitrise pas les techniques alors ce n'est pas un noyé mais deux.
Car la victime va entrainer par le fond son sauveur du fait du stress...
A++

ps : pas sûr d'avoir été clair pour le coup
  

C'est sûr que tu vas trouver des gens qui vont te dire que tu aurais dû faire plus.
Mais il faut toujours avoir à l'esprit lors d'un sauvetage que l'on peut également mettre sa vie en danger. Et parfois sauver une personne c'est difficile, deux alors n'en parlons pas.

Ensuite je vais te raconter une histoire, qui est arrivée à mon frère, pompier professionnel, qui a son brevet de secouriste. Il faisait un footing, quand il dépasse une personne qui courait plus lentement et qui s’écroule. C'était en pleine nature, et même s'il a fait les gestes qu'il fallait, la personne n'a pas survécu.
Tout ça pour dire, que tu as déjà fait quelque chose. Tu as au moins montré que tu as vu quelqu'un en danger. Voila ca va pas beaucoup t'aider, le mieux s'est d'en parler avec d'autres, sans doute un psy. Sur internet ce n'est pas le meilleur endroit pour trouver les bonnes oreilles, et parfois ce sont les mauvais échos que l'on entend.
Encore que je ne trouve pas le réponse de dindon8 vraiment méchante en soi.
  

Cacique : Tu peux perdre ta vie en essayant de sauver un noyé.
Dindon avait les compétences pour le faire, tant mieux pour la victime.

Voici une histoire vraie :
Un groupe de Vietnamiens va se baigner au parc Oka à l’extérieur de Montréal. Un membre du groupe tombe dans un trou d’eau dans une partie pourtant peu profonde de la plage. Ne sachant pas nager, il se noie.

À ses côtés, se trouve une autre Vietnamienne qui ne sait pas nager non plus. Elle est gênée de crier à l’aide parce qu’elle ne parle pas français. Alors, elle retourne discrètement à la plage pour informer ses amis de la noyade. Plusieurs précieuses minutes se sont écoulées.

Tout le monde se met à hurler pour demander de l’aide mais c’est trop tard parce que la victime est retrouvée morte dans l’eau.

Moralité : La baigneuse aurait dû crier à l’aide dans n’importe quelle langue et les gens la comprendraient.
  

Ben, sans jeter la pierre à qui que ce soit, j'aurais essayé de le sortir de l'eau, le type qui se noie, partir alerter les secours en le laissant, c'est une mort certaine pour lui. J'aurais eu trop peur de me le reprocher toute ma vie. J'aurais essayé de trouver une solution pour être sure de ne pas périr avec lui, c'était certainement possible, la mer n'était pas démontée...D'où aussi l'utilité d'acquérir des rudiments de techniques de sauvetage: Les MNS montrent quelle est la manière de saisir une personne qui se noie, en la bloquant, par derrière, de manière à ce qu'elle ne t'entraine pas par le fond...J'ajoute que si qui que ce soit se fait agresser dans le métro ou dans la rue, moi j'interviens. J'interviens toujours, même et surtout si ça ne me regarde pas. Il y a des tas de manières d'intervenir, on peut faire diversion, quand on est plus petite que l'agresseur...Il faut juste le détourner de son objet...Tout ça c'est au feeling...Bien sur si quelqu'un ne le sent pas, il ne le fait pas...Mais être en danger soi-même d'une manière ou d'une autre et de voir les bonnes âmes se détourner...Ca ne le fait pas non plus..;
  

" afin de savoir si qqun peux me dire ce qui serait le mieux à faire dans cette situation "
Hola Cacique, personne ne peut répondre objectivement à cette question car aucun d entre nous ne s est trouvé à votre place à tous les 2 ( la victime et toi ) .
Bien sûr, il existe des codes et des conduites à tenir en cas de ceci ou de cela qui sont du ressort, soit des pro du sauvetage, soit du quidam qui a suivi un peu de formation. Toutefois, malgré toutes les théories et les bonnes volontés, on assiste à qq catastrophes ( et je ne parle pas de l inconscience de ceux qui s improvisent sauveteurs et qui rendent une situation dramatique encore plus dramatique en faisant du n importe quoi... ) et dans le cas que tu décris, je pense que tu devrais recontacter l équipe des secours de la plage où ce drame s est produit car au delà de ce qui te concerne personnellement, c est toute une chaîne de surveillance et de secours qui s est avérée défaillante et qui a dysfonctionné au point qu il y ait mort d homme .
. Tu aurais besoin d un debreafing, au même titre que des pro car tu as fait partie de cette histoire et tu ne trouveras pas cela sur le net dans un contexte de forum où, bien souvent, en pensant parler aux autres, chacun parle le plus souvent de soi .

Pour ce qui est de la peur qui peut totalement inhiber et sidérer au point que devant une situation donnée on ne puisse pas réagir ( et pour le coup se retrouver soi même dans une situation de grande vulnérabilité ), ce n est pas si rare que ça ...
  

Merci à tous et à toutes d'avoir pris le temps de me lire et surtout d'avoir apporté vos éléments de réponses et vos récits.

Je dois préciser que ma reaction dans l'eau face à la victime a été tres dur a gerer. J'insiste sur le fait que j'ai vraiment eu un blocage a toucher le coprs inanimé dans l'eau. Je me suis senti tétanisé à l'idée d'extraire sa tete sous l'eau parce que j'ai eu tres peur que la victime ait une reaction brutale et m'emporte avec elle... c'est peu etre stupide mais c'est ce que j'ai ressenti! Je ne suis pas non plus d'humeur douillette ou peureuse. J'ai aussi assisté une personne faisant un malaise dans le metro et j'ai pu l'aider en attendant les pompiers (grace au stage de secourisme en entreprise effectué par ma boite, ils auraient dû inclure un module secourisme en mer, cela m'aurait vraiment aidé!).
Mais en pleine mer, seul, et en mode vacances, là on ne s'attend pas à voir un corps flotté dans l'eau sachant que je l'avais vu 5 mns avant en train de nager tete au dessus de l'eau. La formation de secourisme avait tjrs dit d'abord on se preserve face au danger et on alerte.
Je rejoins peut etre Dindon8: mettre la voile sur le flotteur le corps par dessus et toi en train de ramer allonger aussi sur la planche. Je le ferai si qqun fait un malaise...

En tout cas j'ai agi comme j'ai pu et j'ai pas de pbl avec ça! J'étais à l'etranger et j'ai eu le sentiment que les gens étaient moins embarrassé que moi,sur le coup ils étaient choqués mais ça leur à vite passé.

Je demande juste des conseils techniques sur ce cas de figure, pas de conseil de moralité ni de psy, svp,...
  

Oki, c'est pas ce que j'avais compris. Désolé.
Pour la technique, a moins de faire un stage spécialisé sur le secourisme en mer je vois pas trop.

Du coup comme la question me turlupine aussi, quand on est en nage seulement.
Que pensez-vous au fait de prendre la personne, entre ses jambes, en coinçant sa tête au dessus des fesses et de nager en crawl. Je me demande si cela ne donne pas une position sur l'eau ou les deux se répartissent la trainée et donc permettrait d'aller plus vite?
  

Chez nous on a eu des cours de sauvetage à l'école dans le cadre de l'éducation sportive. Mais j'avoue que c'est il y a tellement longtemps que je ne m'en rappelle plus guère que les rudiments. Mais c'est certainement ce qu'il y a de mieux à faire: prendre des cours de sauvetage et les renouveller de temps en temps, ca donne de l'assurance dans des situations difficiles...
  

Salut Cacique75,
Tu trouveras ci-dessous un lien pour te renseigner sur la technique de sauvetage aquatique (mer + lac...) :
www.nageur-sauveteur.com/techniques-sauvetage/
Je ne pourrai pas te donner d'avantages d'informations car je vais suivre une formation pour devenir secouriste aquatique.
La formation préparée est le BNSSA (diplôme spécialisé dans le secourisme aquatique)
A bientôt,
Jey
  

@cacique75 le BNSSA est fait pour toi
...

@3R1C, faut pas oublier qu 'en sauvetage/secourisme la vitesse est importante
mais la sécurité prime... donc en général en milieu aquatique, le remorquage de la victime se fera sur le dos, le sauveteur s 'allonge sur le dos et installe en quelque sorte la tête de la victime sur son torse et aussi sur le dos afin que les voies respiratoires de la victimes soit dégagé, et sous surveillance... une fois la position de sécurité trouvé, soit tu attends les secours, soit tu commence le remorquage...

voici des vidéos prise en centre de formation sauvetage
http://www.appl.asso.fr/IMG/flv/FFPri...

techniques prises de dégagement
http://www.appl.asso.fr/spip.php?arti...

techniques prises de dégagement 2
http://www.appl.asso.fr/spip.php?arti...
  

@nono_le_bo : t'es BNSSA ?
APPL (Paris) est une bonne école pour former des futurs BNSSA dixit des secouristes/pompiers !
  

non Jey
j 'ai failli m'y mettre à un moment l année dernière.... et oui appl paris
on reconnait même les piscines sur les vidéo... ils ont l 'air bien si t as pas encore trouvé une assoc pour ton bnssa passe les voir
....
  

@non_le_bo : merci !
[hs=on]
J'ai prévu de passer les voir et de suivre la formation BNSSA chez eux...
Pour l'instant, je dois me mettre à niveau côté natation.
(hs=off]
  

Merci à tous pour vos conseils et vos liens
  

Un membre de ma famille à essayer de sauver une personne de la noyade, seulement il était un nageur moyen et il a péri en essayant de sauver l'autre personne !
  

Jusqu'à avoir le niveau pour le diplôme BNSSA munissez vous d'un FEUX DE DETRESSE (fusée parachute). Ca ne coûte que 5-6eur, facile à porter et sert à avertir les sauveteurs immédiatement.

Vous avez déjà un gilet de sauvetage au moins, j’espère.

- -
Quand il y a un accident sur la planche à 2-3 km du bord, comment on avertit les secouristes?

Informez vos collègues et la fédération sur ce que vous avez vécu, pour qu'ils font des progrès sur la réglementation.

Ça peut arriver à vous même aussi, d'avoir des troubles en mer, comment vous allez demander de l'aide?
  

Il existe un LIFE BAG (Bouée) pour nageur en détresse. Ce produit est très rare sur le marché (Voir site: www.korasea.webs.com)
Il est recommandé pour tous les nageurs sans exception (Même très bons !!!) qui s'aventurent loin du rivage et dans des eaux en mouvement ou froides (Courants, vagues, marées montantes/descendante .......).
YL
  

Il est toujours recommandé à un nageur de ne pas nager si la plage n'est pas surveillée. De plus, au delà des 300m de la côte, en mer, c'est, je crois interdit de nager.

Enfin, si on nage seul, c'est toujours dangereux. Dans tous les cas.

Alors, le minimum de recommandation dans la journée de BNSSA que j'ai suivi: toujours se faire accompagner avec quelqu'un sur un canoé, une barque (en lac par exemple) ou avec une embarcation motorisée en mer.

La mer ça ne rigole pas, ce sont parfois de très bons nageurs qui se font avoir: courants, vagues sont imprévisibles et c'est quand on est mort ou accidenté que le constat se fait...

La responsabilité du nageur dans le cas du noyé rapatrié par Cacique, ne relève pas du tout de Cacique, mais du nageur qui s'est aventuré trop loin sans prévenir, sans se faire accompagner.

C'est dur, c'est choquant pour celui qui survit et qui est confronté à cette situation. Le debriefing est nécessaire et cela ne peut se faire qu'avec des secouristes et surtout des formateurs en secourisme.

Merci d'avoir partagé sur ce sujet, je prépare à fond le BNSSA, j'essaie de me mettre à niveau pour pouvoir être en pleine forme pour être le secouriste efficace, et cela me met des précisions dans la tête.

Bonne journée, bonne nage, soyez heureux, la vie est courte!
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant