Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mercredi 28 aout 2013
posté par Grouchy à 12:39

Un peu d'histoire et d'actualité : enseignement de la natation et pénurie de bassins en France

vu 2840 fois, followers=13
http://www.liberation.fr/societe/2013...
Et aussi une double page sur la natation aujourd'hui dans Libération : un article sur le lac des Ciments "Noyades : le lac des Ciments dans l’inconnu" (pp. 14 et 15), suivi d'un état des lieux de l'apprentissage de la natation en France : "Les français coincés du bassin" où l'on rappelle le nombre élevé de noyades accidentelles (496 en 2012) et le manque de piscines couvertes en France (1144 pour 36000 communes)
Ces 2 derniers articles réservés aux abonnés pour l'instant sur le net. Dispos demain pour tous probablement.
http://www.liberation.fr/societe/2013...
http://www.liberation.fr/societe/2013...

53 commentaires

  

Pour les articles réservés sur le net, peux-tu nous fournir ici en toute confidentialité ton Code d'usager et Mot de passe ?
  

@Saigonnais
Les articles Libé "réservés aux abonnés" sont en libre accès pr tout le monde qques jours après leur parution.
Tu sauvegardes l'url de l'article aujourd'hui avec un truc style "Read later", tu y retournes ds 2 ou 3 jours et t'as l'article complet

Thor
  

On n'oublie PAS que la situation dans les piscines parisiennes est trop déporable..mais le pire est qu'on finit par accepter et continuer...

Mais non, faut pas oublier ce qu'on souhaite et on demande une service en conditions..dernièrement on voit des choses de une lacheté...ma dernière expérience chez notre cher Hermant où je crois que ils profitent la fermeture pour ne prêter pas l'attention à déjà la propreté générale et le fonctionnement des seche-cheveux.


Dans ce lien on essaie de faire de propositions et être plus actifs :

http://www.anne-hidalgo.net/la-platef...


Et répondez au sondage de la mairie !!

On rêve...oui...mais si on reste tonifié c'est mieux
  

ma dernière expérience chez notre cher Hermant où je crois que ils profitent la fermeture pour ne prêter pas l'attention à déjà la propreté générale et le fonctionnement des seche-cheveux.
Je reviens de chez Hermant : tu as raison c'est l'abandon le plus total !
L'anarchie dans les lignes et les locaux délabrés. Ils s'en fichent : ça ferme. En attendant, drôle d'expérience...
  

En plus pendant les travaux il y a des personnels qui sont fichus au chômage (j'ai discuté sur place aujourd'hui)... Moi qui pensait qu'ils seraient réaffectés ailleurs, au moins...
  

Faut-il encore payer pour y entrer ?
  

  

Conseilles-tu aux gens d'y aller ce WE ?
  

C'est la honte...et lire les comments de chaque jour sur toutes les piscines parisiennes...on se rend pas compte mais chaque sacré jour on est tous en train de raler, c'est incroyable ! Car on est nombreux...j'hallucine comment on ne nous voit pas du tout...
  

Georges Vallerey est super !
La crème de la crème.
  

Je conseille Hermant juste une dernière fois dimanche pour les nostalgiques et éventuellement une coupe amicalonageurspointcomesque de champ' aux Buttes Chaumont...
"Foule sentimentale
On a soif d´idéal"...
  

Je voudrais pas rallumer une vieille querelle, mais un type, pseudo Groslapinrusse, avait fait il y a bien longtemps une proposition très sensée pour régler le problème n°1 des piscines parisiennes, la surpopulation de tous les bassins. Il s'était fait allumer par tout le monde. Moi, si les douches sont glaciales, les sèche cheveux hors service etc. je m'en tamponne le coquillard du moment que les lignes sont pas surpeuplées et que l'eau est propre.

"Déplorable", comme dit Gemma, le mot est faible. Un soir en juin suis arrivé à Keller, j'ai compté plus entre 25 et 30 nageurs par ligne en dos/crawl. Suis reparti sans même entrer ds l'eau, je viens pour nager pas pour jouer aux auto-tamponneuses.

http://www.nageurs.com/forum/pediluve...

Thor
  

Bonne idée : Augmenter le prix pour réduire la fréquentation, comme Pontoise qui fait payer plus cher pour les nocturnes.

Dans le 15ème, tout le monde veut nager dans un bassin de 50m, à Keller ou à Blomet.

Keller et Blomet ont 50m, mais elles ne sont pas aussi larges que Vallerey qui peut accueillir plus de monde. Ça nage bien à Vallerey même avec la foule aux heures de pointe.
  

Oui saigo on connait bien Valerio mais la question ne concerne pas que 1 piscine qui est superbe parmi 38 dont dans ce moment 7 ou 8 sont fermés depuis qq temps, les autres boff, enfin...oui j'adore gv mais trooooop loin pour pas mal de gens (c'est ça le prob). Concevoir de piscines bien foutues et adapté l'espace ainsi q les horaires aux vrais citoyens du vrai terrain qu'on travail de vérité et qu'on a une vie chargée de verité !!! Avec des trajets en velo ou transport commun (pas taxi privé), avec des horaires de ouf, pause rapide dejeuner (pas 2h avec le cafe et le surtable dapres), sortie à 19h ou 20h (pas à 17h meme si on commence egale à 8h), on se perd ensuite dans la foule aux supermarches pour pouvoir faire un mini course (pas de coach shopping personel), etc...en essayant de garder une vie privée et sociale au meme temps !! Et donc nager...quel courage on a pour le faire en plus !

On est le 80% mais on est invisible...la creme de la creme est moins nombreuse en générale...
  

Le problème, pour Paris, c'est surtout que l'on ne peut pas construire de piscine au vu du prix du mètre carré...

On voit bien, dans d'autres communes en proche banlieue ou en province, que les projets d'ouverture de piscine ou d'agrandissement de piscine existent... (ouverture d'un grand bassin à Granville, 2ème bassin de 50 mètres à Chartres, pour les piscines que je connais...)

De plus, ce ne sont pas des piscines qui sont archi fréquentées en temps normal...

Paris est victime de son succès : beaucoup de monde et prix du terrain prohibitif...

Après, on peut se dire que la Mairie ne fait pas beaucoup d'efforts de ce côté là et qu'avec une vraie volonté politique tout peut se faire...

Mais, il est plus facile de faire Paris plage, de fermer les voies sur berge, et j'en passe...

Cela rapporte bien plus d'électeurs en sus...
  

  

2 remarques à vous lire :

1 : Puisqu'il y a des élections municipales, pourquoi ne pas interpeller les candidats sur leurs projets en matière de piscines parisiennes et publier leurs réponses (ou leur absence de réponse) sur le blog. C'est le moment ou jamais.

2 : Puisque les piscines sont surpeuplées, on peut aussi en faire baisser l'attractivité soit en augmentant le prix d'entrée (ce que je ne souhaite pas) soit en abaissant la température de l'eau de 1° ou 2°C, assez pour dissuader ceux qui ne viennent que pour papoter au T, mais pas assez pour dissuader les vrais mordus de la natation (s'ils ont froid, ils n'auront qu'à nager plus vite pour se réchauffer !) En plus, cela coûtera moins cher en frais de fonctionnement.
  

@ Bigmac : si l'eau est à 20-21°C, cela ne me dérange pas de papoter au T...


Mais, je suis plutôt d'accord avec cette proposition pour bien préparer la saison d'eau libre...
  

Les deux candidats principaux à la Mairie de Paris sont encore en train d'élaborer leurs programmes. A défaut de leur écrire, mieux vaut les rencontrer pour évoquer avec eux leur politique en matière de sport (eux et leurs porte-paroles).
Sur le terrain, il commence à y avoir pas mal de réunions publiques.

Les quatre thèmes majeurs de la campagne semblent être les suivants: Propreté-transport-sécurité-logement.
La crise économique et la nécessaire rigueur budgétaire ont même reporté à plus tard la question pourtant essentielle du Grand Paris et les investissements associés en matière d'infrastructures et de développement économique, alors les investissements dans les piscines, pensez donc!
  

La natation est un sport des pays riches parce qu'elle est coûteuse.
  

mieux vaut les rencontrer pour évoquer avec eux leur politique en matière de sport (eux et leurs porte-paroles)
D'accord avec Rouletabille
Le mardi 9 octobre 2012, j'étais au Gymnase Berlioux au Compte-Rendu de mandat "Le sport dans la ville". (Ironie du sort, à quelques mètres de la piscine Berlioux fermée, le ciel lui étant tombé sur la tête). Au moment des questions du public, j'ai évoqué la surfréquentation des piscines, la difficulté à pouvoir nager tout simplement et posé la question de la possibilité d'élargir les horaires d'ouverture (en particulier d'ouvrir les piscines plus tardivement). Réponse de Delanoë grosso modo : ça coûterait plus cher, dans ce cas il faudrait augmenter les impôts des parisiens et je ne suis pas pour.
Mouais...Bon, après on ne peut pas répondre à la réponse. Pour moi ce n'est pas convaincant : d'abord les piscines coûtent cher de toute façon, c'est un budget énorme en personnel, fluides, entretien, foncier et j'en passe. Je ne crois pas qu'ouvrir 2 ou 3h de plus toutes (je dis bien toutes) les piscines augmenterait tant que ça le budget EN PROPORTION. Pour moi au contraire c'est une meilleure rentabilisation/utilisation d'un équipement existant.
D'autre part, ça permettrait d'embaucher du personnel. Je sais, on va me dire, il y a déjà trop de fonctionnaires municipaux, etc. mais il faut savoir ce qu'on veut. On nous parle tout le temps de sport et de santé, et blablabla, et la natation a un succès exponentiel. Alors ! il faut bien à un moment faire des choix politiques.
Enfin, simple remarque que je fais : je voyage pas mal à l'étranger et partout ailleurs où je suis allé cette année par exemple, Angleterre, Japon, Hongrie, Belgique... j'ai vu des plages d'ouverture des piscines qui n'ont rien à voir. C'est souvent du 6h/22h ! Et je ne parle pas des périodes de vacances d'été ! Ni forcément des grandes villes. Alors ?
Je parle de l'élargissement des horaires, parce que ça me semble la première et la moins coûteuse des choses à faire. Après, faire cohabiter scolaires et public dans les bassins suffisamment grands, mieux organiser les lignes, éviter les cours particuliers aux heures de grande affluence, mieux échelonner les vidanges, etc. bon il y a déjà eu plein de discussions là-dessus ici-même, ça tombe sous le sens aussi. Nageurs citoyens travaille aussi là-dessus, non, Gemma ? Baisser la température de 2°C, euh... oui pourquoi pas parfois ça ne serait pas plus mal.
Bref, il est peut-être temps de faire pression. Je ne crois pas qu'il vont nous donner la lune, mais ce n'est pas une raison pour ne pas la demander.
Est-ce que par exemple si on arrive à faire adopter quelques mesures ambitieuses pour la natation à Paris, par les équipes qui sont dans l'actuelle opposition, dans leur programme municipal, ça ne forcerait pas la main à l'actuelle équipe qui se sentirait obligée de s'aligner ? Qu'en dites vous ?
Je ne plaide pour aucune équipe politique, je m'en fiche, je pense juste qu'il y a un levier à utiliser. Peut-être suis-je trop optimiste ?
  

Bien vu Grouchy.
Pour ma part je pense que le statu quo actuel au niveau de la gestion des piscines parisiennes n'est pas bon. Il faut pousser les élus à tout remettre à plat et à s'inspirer des bonnes pratiques de gestion des piscines tant à l'étranger qu'en France.
  

Tiens, je viens de trouver ça sur le site d'Anne Hidalgo.
http://www.anne-hidalgo.net/la-platef...
C'est la "plateforme", je cite :"Toutes les idées que vous pouvez lire ici ont été proposées par des gens comme vous, commentez-les, discutez les, celles qui émergeront du débat seront proposées à Anne Hidalgo pour son programme !"
Pour ma part, j'ai renseigné une (première) réaction, pour soutenir, évidemment, la proposition. Il faut s'inscrire sur "yesfuture", je n'y connais rien, mais bon... Je crois que c'est quelqu'un de nageurs citoyens qui a fait la proposition. Si c'est le cas je leur dis merci !
Je redis que je ne roule pour personne ! Si je trouve la proposition sur un autre programme, je la transmets aussitôt ! Mais chez les 2 concurrentes principales on va dire, pour l'instant, nada. J'ai passé un moment à chercher. Espérons que ça va venir !
Sinon, encore d'accord avec toi Rouletabille
Il faut pousser les élus à tout remettre à plat et à s'inspirer des bonnes pratiques de gestion des piscines tant à l'étranger qu'en France.
Je suis bavard aujourd'hui, i'm sorry, mais je crois que je sens la rentrée et les horaires habituels arriver et les images des bassins d'élevage de saumons, etc. Ça me file un peu le bourdon.
  

Grouchy mon amour, dans mon poste sur ce fil le 29/08 j'ai vous avez filé le meme lien je croid en evocant le fait qu'on avait contacté les tetes des listes depuis l'associatiln pour qu'ils s'interessent au fait puisque deja des millions des entrees se comptabilisent par an...
  

Oui Gemma tu as raison !
Sorry...
Du coup je refais de la pub pour le lien :

http://www.anne-hidalgo.net/la-platef...

réagissez !!!
peut-être qu'on gagnera ?!?
  

Et les autres têtes de liste elles ont répondu ?
  

On lit un peu partout que NKM nage 2 x par semaine, à Longjumeau (elle est maire de Longjumeau), 1 heure de crawl à chaque fois avec MP3 vissé ds les oreilles.

Sur le site, y a que 6 séances enregistrées à la piscine de Longjumeau, en novembre 2012, par Natel40.

Y a t il des nageurs du site qui ont vu NKM nager ? Packe si c effectivement une "vraie" nageuse, peut être qu'elle aura un peu de considération pr des gens qui aimeraient bien aligner des longueurs loin de la cohue.

Quant à Delanoe, il manque pas d'air (@ Grouchy). Augmenter les impôts, ça a pas eu l'air de trop le déranger depuis 2001. Tout en multipliant la dette de la ville par plus de deux, ce qui fait que les marges de manoeuvre de son successeur sont inexistantes.

Thor
  

Hello,
Quant à Delanoe, il manque pas d'air (@ Grouchy). Augmenter les impôts, ça a pas eu l'air de trop le déranger depuis 2001. Tout en multipliant la dette de la ville par plus de deux, ce qui fait que les marges de manoeuvre de son successeur sont inexistantes.
Merci de ne pas dériver sur le terrain politique ici.

Nageurs.com est un site apolitique.
Cdlt,
Oléum.
  

C'est bien de parler des têtes de liste et de les interpeller, mais les idées ne viendront que de la base.
Ce sont les élus du conseil de Paris, les maires d'arrondissement, les adjoints, l'opposition municipale (la rivale NKM), mais aussi TOUS les autres mouvements qu'il faut solliciter.
  

Mais y' en a qui sont bouchés ou quoi
le modérateur vient de rappeler à juste titre que le site nageurs.com est apolitique et c' est tant mieux
  

Hey le matou, bonjour
: la discussion avec Rouletabille ne prend pas parti, on discute juste d'essayer d'améliorer les conditions de nage en allant rencontrer ou solliciter les décideurs : élus ou candidats. Tous. C'est une proposition positive, voire optimiste.
Je crois que le modo citait une parole d'une autre nature ou je me trompe ?
Bon, en tout cas je renvoie à la lecture des articles cités plus haut et à ce constat : selon l'INSEE, 1 français sur 5 ne sait pas nager, et sur les 4 qui restent, euh... apparemment beaucoup ne seraient pas autonomes dans l'eau. Après on a des centaines de noyades annuelles. Et des enfants qui n'apprennent pas à nager dans leur cursus scolaire faute de bassins, comme à Marseille par exemple, ville que je connais bien pour y avoir vécu 14 ans.
http://www.laprovence.com/article/edi...
Artilcle du 1er juin 2013. Lisez-le, c'est intéressant, instructif et terrible pour des gens comme nous qui adorons nager.
Quoique si plus personne n'apprend à nager, quand je serai un vieillard, je nagerai peinard dans des lignes vides ou avec d'autres vieillards...
  

Grouchy ce message n' était pas dirigé contre toi.
Effectivement, si 1 français ne sait pas nager c' est catastrophique effectivement
  

1 français sur 5, c' est ça ?
  

Je pense surtout que pour les gamins il y a côté complexes aussi.
Et à Marseille c'est triste de se dire que tu n'apprends pas a nager avec la méditerranée en face
À Bastia tu as encore moins de structures que sénile continent et pourtant cela n'empêche pas les gamins d'apprendre à nager dans la mer.
Et ça c'est pour y avoir vécu 22ans


Mais quand tu es enfant tu as un peu peur du regard des autres quand tu es du style bouboule.
Mais la c'est une autre histoire
  

A Marseille il y a plein de gamins qui ne vont jamais à la mer. C'est triste et absurde mais c'est vrai.
  

@ Oleum
Hummmmm….
J’ai l’impression que depuis le 4ème post de Gemma (qui donne un lien vers la plateforme d’Hidalgo) presque tout ce fil de discussion est politique, c’est pas moi qui ai commencé : Djedj qui ironise sur Paris Plage, Rouletabille et Grouchy qui parlent de pbs budgétaires etc.
Pr les pbs budgétaires, ben oui, quand on double la dette, on a moins de marge de manœuvre budgétaire. Et aussi ça me fait bondir quand Grouchy cite Delanoe « je suis pas pour augmenter les impôts des parisiens ». Qu’est ce qu’il a fait depuis 2001 ?????
Mais bon, comme le fait justement remarquer Djedj, vu le coût du foncier à Paris, dette ou pas dette, on construira pas de nouvelles piscines. Donc les solutions sont ailleurs : élargissement des horaires d’ouvertures (6h/23h), modulation des tarifs lors de certaines plages horaires (comme à Pontoise), faire des lignes en fonction de la vitesse & demander aux MNS de faire respecter les catégories de ligne etc.

@ NageurFélin
Je suis pas bouché mais vu la façon dont le pouvoir fonctionne ds les grdes villes de France in fine ce sont les décisions des politiques qui ont un impact sur les bassins municipaux. Si le site est réellement apolitique c’est pas la peine de parler du triste état des piscines et des solutions envisageables.
On peut se contenter de discuter technique, éducatifs, santé, prgs d’entraînement, bouquins, etc. A ce propos je viens de commander deux ouvrages de Colwin. J’ai découvert le bonhomme ds la bibliographie du livre de Sébastien Séhel, Le plaisir de nager. Qqu’un d’autre a lu des livres de Colwin ? C’est bien ?

Aussi, j’en reviens à ma question initiale : qqu’un a déjà vu NKM nager ?

Thor

P.S. Pour conclure sur la politique (je me tais après, promis) je n’ai malheureusement aucune illusion : que ce soit NKM ou Hidalgo à l’Hôtel de Ville, rien ne changera pour les piscines que nous fréquentons. Nos hommes (ou femmes) politiques, de droite et de gauche, se moquent éperdument du sport amateur. Ils préfèrent amuser la population avec le sport pro à la télé ou d’autres fanfreluches (Djedj cite Paris Plage, c’est un exemple parmi mille autres).
  

Comme le disait une célèbre intervenante aujourd'hui disparue de ce forum, tout est politique.

Même le chômage, à priori un problème économique, a des répercussions au niveau politique, ne serait-ce qu'à travers les politiques d'indemnisation, de formation, de cotisation... Tout ça a un coût pour la collectivité, non???

C'est pareil pour les piscines. Ne pas admettre qu'il s'agit d'un problème politique est une vue de l'esprit dès lors que pour les piscines en régie c'est de l'argent public dont il s'agit.
Si quelqu'un reprend un argument d'untel ou untel et le pond sur ce site il ne sera pas modéré et pourtant ce n'est pas pour cela qu'il versera des droits à son auteur.
Si la seule faute de Grouchy ou d'un autre est de citer le nom d'une personnalité politique, je trouve ça un peu fort de café de brandir une menace de la modération.

Parmi nos élus maires, il y a une très bonne nageuse également du côté de Montreuil!
  

Pas de réponse.
J’en conclus que :
1) NKM ds une piscine, c’est comme l’Abominable Homme des Neiges, personne ne l’a jamais vue (sauf Tintin of course)
2) Personne n’a jamais lu Colwin (sauf Klapo of course).
Thor
  

1) Ni NKM ni le Yéti
2) Non, pas lu... As-tu déjà lu THOR ou tu attends toujours les bouquins ?
  

Mon grain de sel concernant l'enseignement de la natation et la pénurie de bassins :

1) L'apprentissage de la natation à l'école est obligatoire en France (socle commun de connaissances et de compétences), il s'agit même d'une priorité nationale (BOEN n°28 du 14/07/2011) ; en pratique, chaque élève doit savoir nager lors de son entrée en 6ème et au plus tard en quittant la 3ème.

2) Les écoliers parisiens ont de la chance : les bassins sont facilement accessibles et assez bien répartis sur le territoire, et les MNS et PVP dispensent un enseignement de qualité.

3) Dans les autres régions, notamment celles en retard concernant le nombre de piscines disponibles, il est tout à fait possible d'assurer ces enseignements dans les lacs surveillés (bases de loisirs) ou les parcs aquatiques...

4) Dans mon petit village de Vendée (2 écoles primaires : 1 publique, 1 privée), ce n'est pas tant la piscine qui manque (plusieurs établissements dans un rayon de 30 minutes), mais le moyen d'y acheminer les élèves : l'école privée dispose des financements nécessaires pour affréter un car scolaire, pas l'école publique...
  

@ Grouchy
Lu uniquement les commentaires sur Amazon (très élogieux) et les tables des matières.
En fait j'ai découvert Colwin car ct ds la bibliographie du bouquin de Klapo, puis j'ai lu qques articles de lui.
Livres (Swimming into the XXI century et Breathrough swimmming) arriveront fin septembre. Délais internationaux de livraison très longs avec tarif standard.
Thor
  

"Breakthrough"
  

Ok merci je vais regarder ça de plus près.
  

Demain je vais nager à Longjumeau
  

@ Grouchy
Et alors, t'es allé à Longjumeau ??? T'as vu le Yéti ????
  

@Thor
Non ... Journée sans nager, bah...
Peut-être un jour ?
  

Dans les mundos de Youpi...là où on y va grâce à la route des rêves !
  

Flûte ! Il paraît que le yéti nageait à Pontoise...
http://www.20minutes.fr/politique/121...
(tribute to Snoop77)
  

@Nicolas75020 merci pour ton grain de sel intéressant. C'est certain qu'il y a des inégalités territoriales, parfois même au sein d'une même ville, cf l'article de La Provence cité plus haut sur l'apprentissage de la natation à Marseille. Je ne sais pas si tu l'as lu ? La particularité de Marseille, c'est que la ville s'étend sur un territoire très vaste, 2 fois 1/2 Paris et je crois de mémoire quasi 25 km du nord au sud... Bref, les écoliers de la Pointe Rouge et ceux de la Busserine n'ont absolument pas la même chance de pouvoir apprendre à nager. Ça recoupe parfois la fracture riches/pauvres, mais pas systématiquement.
Concernant ta remarque :
Dans les autres régions, notamment celles en retard concernant le nombre de piscines disponibles, il est tout à fait possible d'assurer ces enseignements dans les lacs surveillés
ça limite quand même l'apprentissage à quelques semaines au début et à la fin de l'été, non ? Je parle évidemment du temps scolaire... Je sais qu'il y a des amateurs d'eau froide sur le site, mais quand même, les enfants...
  

@ Grouchy : C'est ce que Darwin appelait la sélection naturelle...

On assiste au même phénomène dans les lignes rapides de nos piscines...
  

Tiens, quand on parle d'amateurs d'eau froide, ils se pointent aussitôt...

Je ne sais pas si les parents seraient d'accord pour qu'on jette leurs bambinis dans un lac (toute "base de loisir"s soit-il) en plein mois de janvier. A part peut-être du côté de Göteborg
Même au nom de la sélection naturelle !
  

A goteborg, en janvier, il lancent bien les bambins sur le lac, mais avec des patins...

22-23°C c'est pas froid... Il faut juste bouger dans l'eau pour ne pas avoir froid...
  

Encore une déclaration d'intention, mais les moyens vont-ils suivre derrière?

http://www.localtis.info/cs/ContentSe...

"Equipements sportifs : les piscines, priorité de Valérie Fourneyron

En marge de la Journée du sport scolaire à laquelle elle participait ce mercredi 18 septembre à Paris, Valérie Fourneyron, ministre des Sports, a affirmé qu'une priorité serait donnée aux piscines et à la natation parmi les choix de son ministère, via les aides du Centre national pour le développement du sport (CNDS). "Il y a un secteur où existe aujourd'hui de grandes inégalités, c'est l'accès au savoir-nager. Un jeune sur quatre à l'entrée en sixième ne sait pas nager, a rappelé Valérie Fourneyron. Une majorité des décès par noyade chez les enfants de moins de treize ans est liée à l'absence de ce savoir. Il est indispensable que nous puissions diminuer ces drames et permettre à un maximum d'enfants d'accéder à ce savoir."
Et la ministre d'annoncer qu'il y aura désormais un fléchage des moyens du CNDS pour qu'ils aillent en priorité sur les équipements en piscines. "Dans le cadre du travail que nous menons avec les collectivités locales et avec le mouvement sportif sur l'orientation des moyens financiers sur les équipements, l'objectif est que nous puissions en faire une priorité pour accompagner les collectivités qui se lanceront soit dans la rénovation soit dans la construction de piscines", a expliqué Valérie Fourneyron. Les moyens du CNDS seront également fléchés en termes de fonctionnement, vers les clubs qui accompagnent l'apprentissage de la natation.
Aucun montant ni enveloppe budgétaire dédiée ne sont pour l'heure précisés, mais des propositions seront faites à l'occasion de la session d'automne du CNDS consacrée aux subventions d'équipements. Un plan, arrêté d'ici la fin de l'année, définira en outre des territoires prioritaires.
"Cette priorité donnée aux piscines sera largement partagée à la fois par le mouvement sportif et par les associations d'élus. L'objectif annoncé est que dans dix ans tous les enfants qui rentrent en sixième sachent nager. C'est un droit de base en matière de sport", a conclu la ministre."
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant