Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
dimanche 5 aout 2012
posté par papillonista à 14:13

Relations avec son entraineur ou son prof de natation

vu 2449 fois, followers=4
Quelles sont vos relations avec votre entraineur, si vous faites partie d'un club, d'une équipe de compétition, en masters ou en triathlon, etc...

4 commentaires

  

Comment prenez-vous ses conseils, pensez-vous que ce soit suffisant pour progresser, etc...
  

Tout dépend de l'entraîneur, mais en général je l'écoute et je lui fais confiance. Je prends aussi volontiers les conseils d'anciens nageurs, des maîtres qui ont nagé enfant ou ado (ce qui n'est pas mon cas) et de formateurs en ERFAN. Ceci étant, je passe aussi souvent de l'autre côté car j'encadre à l'occasion des groupes d'adultes.
Je pense que l'entraîneur a appris à apprendre à nager, qu'il a un savoir-faire que je n'ai pas (et je m'en suis vraiment rendu compte le jour où j'ai du dépanner pour encadrer un groupe d'enfants, j'étais perdue !) et qu'il peut aider à progresser. Je suis assez docile et lorsque je vois que les conseils qu'il me donne paient, je lui fais encore plus confiance.
Par contre je trouve que c'est un métier qui est très mal reconnu et pas assez valorisé. Je suis présidente de mon club de natation et franchement j'aimerais avoir les moyens de mieux rémunérer mes entraîneurs, j'essaie déjà de faire de gros efforts sur leur emploi du temps (ben oui un entraîneur ça travaille tôt le matin, tard le soir, souvent à l'heure du déjeuner et il est souvent en déplacement le weekend).
  

Oui, c'est vrai un entraineur doit avoir le feu sacré. C'est valorisant quand on arrive à de bons résultats avec ceux qu'on entraine.A partir d'un certain niveau, il faut imaginer, innover, c'est de la création.

il parait que TOURETSKI, l'entraineur de POPOV gardait plein de choses, de recettes, secrètes...
  

j'étais amoureuse de mon entraineur

@@@
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant