Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mercredi 1 juin 2011
posté par Zwemmer à 11:01

Expirations en crawl

vu 4874 fois, followers=13
Bonjour!

Quand on nage des kilomètres, on a le temps de réfléchir à tout, du sens de la vie à ce qu'on va bouffer après la séance (ça creuse). Cependant bien sûr tout nageur qui se respecte focalise régulièrement son attention sur de petites améliorations techniques. L'autre jour j'ai cogité sur l'expiration alors que j'alignais comme d'hab les longueurs en crawl. La plupart du temps, on expire doucement pendant toute la phase sous l'eau, essentiellement par la bouche (je laisse de côté la phase du flip turn). Toutefois j'ai testé ceci: retarder l'expiration, pour l'effectuer plus tard juste avant la sortie pour l'inspiration. J'ai trouvé ça plutôt pas mal, ce qui a priori semble logique: on garde plus longtemps le maximum d'air dans les poumons, ce qui tend à augmenter la flottabilité du haut du corps. Bien sûr je suppose que ça ne change pas grand-chose quand on respire très souvent et très vite (en sprint), mais ça doit sûrement jouer sur de longues distances, par exemple en respiration 3 temps. Ou bien non? Qu'en pensez-vous?

34 commentaires

  

en fait il parait que c'est ça qu'on doit faire, expirer vite juste avant de reprendre de l'air et garder l'air longtemps(Car on flotte mieux avec de l'air plein les poumons).L'expiration est rapide et à fond, comme ça la rentrée d'air après est max.Pareil en pap.
  

et bien, c'est une excellente question je trouve! A vrai dire, pour ma part, je te mets ma réponse en suspend...faut que je teste... tu poses une colle! Je suis sur une longue expiration et le passage entre la phase d'expiration et d'inspiration est ultra-court... faut que je teste!
  

Je crois que c'est exactement ce qu'il faut faire en effet, garder de l'air dans les poumons le plus longtemps pour mieux flotter et s'en débarrasser vite fait avant l'inspiration. Encore un truc qu'il faut penser à faire, quand je pense que certains trouvent qu'on s'ennuie en nageant !
  

bloquer peut être intéressant
mais en respiration 2 ou 3 temps... en crawl par exemple... c 'est un peu cours...

je crois que le cycle doit être...
bloqué...
souffler de manière régulière sur les derniers mouvements (ou à chaque coup de bras)...
et idéalement d 'être "vide" avant la nouvelle inspiration qui doit être forte et rapide
(avec parfois une expiration puissante et rapide aussi juste avant pour bien se "vider" et dégager le filet d eau qui risque d être aspiré au début de la sortie de la tête)

à tester avec des rythmes en 4,5,6,7.... temps... etc.. sur de courte distance hein
.... faire des km en 7 temps par exemple ça doit pas être facile
...

ps: bien sur penser a adapter sa nage a sa respi
....
  

+1 pour Pap et Klabur, je crois que c'est exactement ce qu'il faut faire. Il faut laisser le temps aux poumons de fixer l'O² de l'air inspiré, car l'air qui rentre en dernier est expiré en premier.

Perso je retiens la moitié du temps et souffle sur l'autre moitié en accélérant l'expiration, pour rester souple, quelque soit mon rythme.
  

Il est quand même difficile de respirer comme hors de l'eau...
Alors oui garder l'air un instant faire 1 ou 2 mouvements sur les 3 puis rejeter l'air avant d'inspirer me parait normal.
Sur 5-7 temps il est quasi impossible d'expirer pendant ce laps de temps, même en étant parfaitement régulier à un moment on va avoir l'impression de s'asphyxier...

En pap je nage en 2 temps et j'ai du mal à expirer sur les 2 temps, généralement je bloque ma respiration lors du 1er temps.

Par contre il ne faut surtout pas faire l'erreur d'expirer et inspirer en même temps...Il faut souffler dans l'eau bien sur.
  

questionnement intéressant.. moi je nage le crawl en 4 temps, je vais essayer demain pour voir


Mirouf > comment peut-on expirer et inspirer en même temps ?
  

Merci, je vais tester.
C'est peut être une piste pour que je m'améliore en crawl. Jusqu'ici j'expirais de manière régulière. J'imagine qu'il va me falloir un temps d'adaptation avant de voir si la méthode me convient.
Vivement vendredi
  

Je pensais que justement, bloquer la respiration etait deconseille car l apnee, meme de courte duree perturbe le rythme caridaque, et croyais qu' il fallait conserver un leger filet d air en expiration pour ne pas tomber en apnee, quitte effectivement a se vider rapidement les poumons lors du dernier coup de bras juste avant l insipieation. Mais peut etre me gourre-je.... Suis pas tres sur de moi sur ce coup. Le sieur Klapo devrait mettre tout le monde d accord des qu il aura vu ce sujet.....
  

@TiteMaya,
Je parlais du moment dans la nage où l'on prends fait son inspiration.

Respirer dans l'eau peut te paraitre naturelle, parce que tu pratiques peut être la natation depuis longtemps.
Mais quand on débute on a souvent tendance à ne pas expirer dans l'eau car c'est pas naturelle... D'ailleurs c'est à cause de cela que beaucoup s'essouffle en nageant...

La respiration est conditionnée par le rythme de la nage, non ?
  

Ben, j'en sors juste, je viens d'essayer de voir ce que je faisais exactement: En crawl je respire toujours du même coté et tous les 4 temps, en fait ça marche mieux quand on bloque bien gonflé et on expire vite avant la prise d'air.De toutes façons c'est ce que me répétait l'entraineur,et ce qu'il me disait de ne pas faire c'était de nager en bloquant sans air.(Que j'ai tendance à faire)
  

Plus j'y pense, et plus cette notion de bloquage m'interroge...mais je vais essayer pour voir...
tout de même, en crawl, pour avoir une nage des plus fluides, il y a véritablement un exercice d'équilibre entre la phase d'inspiration et d'expiration mais sans bloquage... ce qui est d'ailleurs compliqué je pense... on doit enchaîner et caler justement ces deux phases. C'est bien ça en crawl, c'est l'enchaînement qui est important, sans parler de l'amplitude des bras qui y joue un rôle. Après réflexion, cela tient peut être du type de crawl qu'on nage?
  

bon j'ai testé, et ne sais pas trop quoi en penser... Bon je ne suis pas une grande spécialiste non plus...
en tous cas, j'ai eu l'impression d'avoir du mal à tout expirer avant de reprendre mon inspiration (je nage en 4 temps, j'ai donc bloqué l'air sur les 2 premiers et tout expiré à partir du 3è). J'ai eu l'impression que la longueur passait plus vite, mais parcequ'en fait j'étais tellement concentrée sur cette respiration

A refaire, pour voir
  

Pareil j'ai testé aussi, en 4 temps : bloquer c'est pas terrible ça casse trop le rythme de la respiration, par contre expirer doucement sur les 2 premiers et fort sur les 2 derniers ça marche très bien. Expiration juste avec le nez sur les 2 premiers coups de bras et en rajoutant la bouche sur les 2 suivant c'était parfait.
  

bonjour,

veuillez essayer d'expirer doucement sur le premier et fort sur les 2 autres (10%, 45%, 45% par exemple).

respirer pour 5 coup? ça existe mais on s'en serve pas, ça sert à quoi en faite? idem pour 7? ça va servir à quoi?

expirer lentement est mieux que tenir la souffle.

veuillez essayer toujours expirer par le nez, c'est mieux pour votre vie, vous allez voir ça vous aide en dehors de la piscine. le dernier (donc 3ème) expiration avant l'inspiration vous pouvez faire nez-bouche ensemle pour préparer votre bouche.

en faite on s'amuse pas à ouvrir et fermer le menton chaque fois, on nage à bouche semi-ouvert toujours.

et si vous tournez un peu votre tête vers l'arrière (comme si vous allez faire un bisous à votre épaule) vous allez respirer plus facilement.

et n'oubliez pas de bien vide vos poumons avant d'inspirer.
  

Salut,
Dans mon club on travaille parfois du 3 temps puis du 5 temps puis du 7 temps et c'est même arrivé du 9 (lequel je n'arrive toujours pas à faire en longue distance ahah)
C'est un bon exercice effectivement. On nage tous ici très souvent j'ai remarqué, à retester donc.
  

J'ai essayé aujourd'hui et finalement, ben, comment dire, heuuuuuuuuu, je ne vois pas de différence avec l'expiration tout le temps de l'immersion de la tête dans l'eau. J'ai nagé en 3 temps comme d'hab' et j'expirais sur le dernier mouvement de bras. Je vais faire une autre séance comme ça demain pour voir vu que je n'ai pas nagé à mon heure habituelle qui est 7h.
En tout cas je n'ai pas eu à trop me concentrer sur ma respiration contrairement à ce que je pensais, c'était plutôt naturel, c'est déjà une bonne chose
  

aceofdeep
respirer pour 5 coup? ça existe mais on s'en serve pas, ça sert à quoi en faite? idem pour 7? ça va servir à quoi?

le dernier (donc 3ème) expiration

pourquoi est-ce que beaucoup considèrent qu'il FAUT nager le crawl en 3 temps ? que c'est comme ça et pas autrement ? Perso je nage en 4 temps, car en 3 temps, je n'ai pas le temps d'expirer tout mon air, et en plus, j'ai du mal à prendre de l'air à gauche (allez savoir pourquoi), Maintenant, augmenter son nombre de coups de bras sur une respiration, je suppose que ça aide à travailler ladite respiration.
  

un doucment pour les intéressés:

http://www.staps.uhp-nancy.fr/doc_es/...

source: staps-nancy ?
  

Titemaya: c'est mieux de respirer alternativement en crawl,ça équilibre mieux.Moi je ne le fais pas,je respire sur 4 temps(ou plus)et toujours à droite, j'ai un problème avec le coté gauche, que je travaille parfois, d'ailleurs mais la sensation est un poil difficile, alors je préfère continuer à respirer exclu à droite.

Quand je nageais en club, masters, on faisait sans arrêt des respirations sur plusieurs temps, 3, 5, 7, 9...Des pyramides, c'est excellent, après ça tu as beaucoup de facilités à revenir en 3 temps(Ou 4)...

Ace of the deep: Ote moi d'un doute, tu es de langue anglaise au départ?
  

Papillonista et Titemaya, vous seriez pas gauchères par hasard ? Parce que moi je suis droitier et mon coté plus difficile pour la respiration est le coté droit. Je respire à gauche sans aucun probleme (un oeil dans l'eau, un oeil dehors), mais j'ai plus de mal avec le coté droit qui me déséquilibre (les jambes plongent un peu).
Mais peut etre que ce n'est qu'une question d'habitude et que ca n'a rien a voir avec la latéralité...
  

Ouais, moi aussi, le problème c'est que les jambes plongent un peu, si je respire du coté gauche, et d'autres désagréments aussi, mais je suis droitière.Je pense que ça a à voir avec un choc nerveux que j'ai eu il y a trés longtemps et dont certainement je souffre encore.J'essaie parfois de faire des exercices tout mentaux: j'essaie de porter la conscience de mes sensations au départ par le coté gauche, c'est difficile à expliquer...Et aussi à une époque, j'essayais de faire de l'écriture systématiquement avec la main gauche.Je pense que ce sont des problèmes de dystonies neurovégétatives, il faudrait que j'étudie la médecine pour comprendre de quoi il s'agit car les médecins ne saisissent pas toujours ce que je veux dire.
  

J'ai jamais eu de chocs nerveux et moi aussi j'ai du mal à respirer à gauche alors que je suis droitier, et je nage beaucoup plus facilement en 4 temps qu'en 3 ... si je m'y mettais vraiment ça viendrait mais j'ai la flemme de m'y atteler ... bon je vais réessayer parce que ça me gène, pas pour nager mais de me dire que je n'y arrive pas bien (comme les bascules) ... du pain sur la planche
  

On a des affinités, alors, toi et moi, Klabur...Est-ce que tu nages "Bien"?Depuis combien de temps nages-tu? A quel age as-tu commencé?
  

droitière aussi, j'ai d'ailleurs toujours pensé que c'était la raison pour laquelle ça marche pas à gauche
  

vous pouvez faire des exercices de respiration de type yoga pendant la journée. inspiration en 7 sec, 1 sec d arret, expiration 7 sec, 1 sec arret... puis on peut faire 9-1-9-1..

ou encore, inspiration 7sec, bloqué souffle 7 sec, expiration 7 sec, arret 7 sec (sans souffle donc), inspiration à nouveau...

avec 10 sec, 15 sec...

ça aide votre corps à utiliser l'o2 plus productivement


d'ailleurs noyade c'est d'abord psychologique, personne ne meurt dans 20-30 sec sans souffle...
  

Grand merci pour tous ces commentaires. Le congé de l’Ascension m’a éloigné d’internet, mais pas des piscines heureusement


J’ai moi aussi encore testé différents rythmes d’expiration. En gros ma conclusion est identique à celles de klabur et aceofthedeep : ce qui marche le mieux je crois est de ne pas bloquer mais d’expirer doucement au début, plus fort vers la fin… en veillant bien sûr à avoir bien expiré avant de sortir la tête de l’eau. Bloquer complètement pendant les premiers 50% marche aussi, mais me semble finalement moins intuitif. De toute façon, chacun doit trouver son propre rythme, le tout étant d’avoir une nage la plus fluide et naturelle possible.

Je viens seulement de découvrir ce soir que la question était abordée également dans ce très bon blog (c’est pas fait par un nageur.com ?) : http://leplaisirdenager.blogspot.com/
Cliquez sur « apprentissage du crawl » : c’est super bien expliqué, et si je lis bien on y confirme la thèse de la douce expiration au début suivie d’une forte expiration à la fin.

Ah oui, à propos du crawl en trois temps (ou 5 ou 7…) c’est discuté ailleurs sur nageurs.com, mais comme l’écrit papillonista la respiration alternée permet de maintenir un meilleur équilibre. C’est à conseiller fortement, votre crawl vous dira merci! Bonne nage!
  

@ Papillonista : "affinités" je ne sais pas, c'est bien possible, en tous cas on arrive très bien à s'éviter dans les bassins
  

@Klabur: je peux jouer à cache-cache, mais si j'ai bien compris, toi aussi tu joues à cache-cache...C'est marrant, je trouve...J'essaie de te repérer, mais tu es assez insaisissable...Je crois savoir qui tu es, mais je ne suis pas sure...je suis certaine aussi que quelques fois, alors que tu as fait une séance à Berlioux, tu as inscrit une séance ailleurs...Ou alors j'ai tout faux, ce qui est possible aussi...
Mais j'aime bien lire tes posts, ça c'est sur et certain...En fait j'aime bien quand rien n'est avéré, ni prévisible, enfin pas trop...En relisant tes posts, je me suis fait une idée de comment tu nageais...je peux reconnaitre quelqu'un, plus ou moins, à la manière dont il parle de sa natation...
  

@ Papillonista : Non non je n'ai jamais triché sur mes séances ... garanti. Et je ne joue pas spécialement à cache-cache mais c'est vrai que c'est marrant cette histoire de "furtivitude" ... de certitudes qui n'en sont pas.
Faut-il lever "l'incertifurtivitude" ? ... oops, mais on va finir par se faire taper sur les doigts parce que c'est un topic sur l'air expiré à la base
  

On peut prendre quelques petites libertés avec le topic, heureusement...

Je pense qu'il est préférable, ceci dit, de garder l'air en le retenant,et de le lacher tout d'un coup au dernier moment, plutôt que de l'expirer lentement, CAR on nage mieux gonflé par l'air(On est comme une chambre à air, on flotte mieux)...

Donc il vaut mieux flotter mieux durant 3 secondes que durant 1 seconde...

Tout ça c'est la théorie, j'aimerais savoir ce qui se passe avec les champions internationaux, ce qu'ils font.(Sauf sur le sprint, car cela n'a pas grand sens), sur un 400, un 800 ou mieux un 1500.

Une fois j'avais posé la question de la respiration en compétition, et la réponse de l'entraineur fut(Pour les champions): Ils respirent quand ils peuvent..;
  

c'est l'absence des exercices avec la planche pour laquelle ça ne marche pas à gauche chers amis.


si vous cherchez une erreur, cherchez la dans vos entrainements, on ne nait pas nageur on le devient.

malheuresement ça arrive, des fois les gens sont "timides" à faire des exercices avec la planche (sérieux, j'en ai vu).

ils disent "mais les autres vont penser que je ne sais pas nagé bla bla bla"... non, ce sont les complexes de types puberté, quand on voit qq avec la planche on pense que c'est déjà très un bon najeur qui essaye à se perfectionner...

les bons font l'entrainement, ne croient pas que ça vienne de la naissance...
  

Il est préférable de lacher durant l'effort un leger filet d'air, pour à la fin de l'expiration souffler fort tout l'air qui reste. A cela plusieurs raisons :
garder l'air pour ne l'expirer qu'au dernier moment, impose une expiration plus longue, donc perte de vitesse.
crisper sa respiration, sur du long, provoque une mauvaise oxygénation, ce qui entraine crampes et besoin de plus en plus important de respirer...
D'une manière générale il faut chercher a avoir une respiration "souple" non crispée, à part évidement en sprint ou c'est tout à fait différent puisque de toute façon on y respire le moins possible.
  

Hier je me suis concentré sur ma respiration (je ne me suis jamais réellement posé la question de ce que je faisais réellement)

Et en faite sur un crawl à 3 temps, suite à ma prise d'air je bloque ma respiration lors du premier mouvement, ensuite je commence à expirer lors du 2ieme et au 3ieme je lâche tout pour finir par inspirer.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant