Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 5 juin 2008
posté par Lilith à 19:28

la respiration au crawl

vu 69698 fois, followers=33
J'ai appris à nager le crawl il y a 20 ans et j'ai beau pratiquer (surtout en vacances) je m'essouffle très vite. je respire tous les 3 temps mais au bout de 50 m, je dois m"arrêter. Est-ce qu'il faut souffler l'air dans l'eau ou juste avant de ressortir la tête de l'eau pour reprendre sa respiration. Il y a sûrement un mouvement qui m'échappe. J'ai repris un cours mais je n'arrive toujours pas à ne pas m'essouffler. A moins que ce soit juste une question d'entraînement car il parait que je fais bien les mouvements. Qui peut m'aider ? merci par avance

28 commentaires

  

Votre pb tient en 3 mots...

Trop d'air !

Vous en prennez trop, par peur d'en manquer et du coup, vous surventilez et vous vous essouflez. Il faut trouver la quantité necessaire. Ni trop, ni pas assez.
  

Généralement, les gens qui s'essouflent en crawl ont tous le meme probleme: ils battent trop des jambes.

Si c'est votre cas, un peu de travail au pull buoy pourrait arranger celà.
  

Il y a beaucoup d'explications possibles à cela:

- d'abord un mauvais état de forme général: si vous avez arrête le sport pendant longtemps, avoir du souffle ne revient pas du jour au lendemain; en plus vous dites "nager surtout en vacances" ce qui semble sous entendre que le reste de l'année vous nagez peu; en natation, il n'y a malheureusement pas de secret (et je dirais surtout en crawl); pour nager de manière fluide sans trop d'effort il faut pratiquer très régulièrement...Si j'arrete de nager 3 semaines, mes deux premières séances sont horribles: pas de souffle, plus de technique...en natation, on perd très, très vite!!!

- il faut expirer de manière constante pendant que la tete est sous l'eau: il ne faut pas attendre juste avant d'inspirer;

- peut etre qu'en crawl vous faites beaucoup d'efforts/mouvements parasites (j'entends par la tous les mouvements qui ne servent pas à avancer) ou bien vous nagez contractée; il faut intégrer qu'avant de bien nager le crawl sans effort, il faut avoir une bonne flottaison horizontale de tout le corps...essayer de voir ce qui se passe lorsque vous ralentissez vos mouvements de crawl: comment se place votre corps? est-ce que vous avez le sentiment de glisser sur l'eau ou bien de couler? commencer toujours vos séances en nageant lentement, presque au ralenti pour bien sentir votre placement sur l'eau, vos gestes, etc.

- trop battre des jambes, bien sûr, demande un gros effort cardio donc risque d'essoufflement. Mais aussi peut etre vous avez les jambes qui ont tendance à plonger quand vous nagez: dans ce cas, essayer avec un pull buoy: si vous ne vous essouflez alors plus, vous avez sans doute trouver l'explication: mauvais placement des jambes ou bien trop de battements ou trop d'effort pour ne pas faire plonger vos jambes! dans ce cas, il faut revoir votre technique.

et j'en oublie certainement d'autres....
  

  

Bonsoir,
Souvent les entraineurs demandent à leur nageur de respirer tous les 3 temps.... pour ma part je concidère que c'est à la technique de s'adapter au nageur et pas l'inverse surtout au début.... donc respires quand tu en as besoin. Evites quand meme le 2 ou 4 temps car tu respireras toujours du meme coté et cela déséquilibre. Je te conseille le 2temps3 temps plus facile que le trois temps de plus il faut souffler quand tu pousses avec ton bras donc tu vas relever la tete juste pour inspirer.....evite de faire trop de jambes car c'est le groupe musculaires qui consomme le plus d'energie....Si vraiment c'est trop dur alterne 50 crawl 25 dos puis 75 crawl 25 dos etc
Bon courage et tiens nous au courant
  

Bonjour a tous,
petite question pratique...je viens de me mettre au triathlon au passage de la trentaine...et j'avoue que j'ai énormément de mal avec la natation...je sais nager..oui, mais pas longtemps..et très très mal...ma question est la suivante : comment arriver à nager décontracter (j'arrive a faire 2 km en crawl...avec ou sans paddle mais assisté du pulboy) alors que je ne tiens pas 100 m sans rien..de plus j'éprouve de très grosses difficultés à respirer tous les trois temps...généralement 2 temps à droite...*
comment y remédier...
merci de vos conseils
  

Papy,
toute proportion gardée, j'ai le même souci avec mon fils de 4 ans: sur son petit vélo, avec ses petites roues, il roule sur des kilomètres mais dès que je lui enlève les petites roues il fait pas 10 mètres sans tomber.
Ben vous c'est pareil avec le Pullbuoy ! Il serait temps à votre âge de nager sans "aide". Donc oublier le pullbuoy pour un temps et apprennez à nager le crawl pour de "vrai". Vous reviendrez au PB quand vous aurez une bonne flottaison, juste pour travailler la technique des bras. Voila qq conseils inspirés de la méthode Total Immersion qui, je pense, peuvent etre utiles pour un crawler ayant des problèmes d'horizontalité (allez voir leurs vidéos sur le site totalimmersion.net).
Dans l'ordre :
- apprendre à avoir un bon équilibre horizontal dans l'eau: pour cela, faites des longueurs allongé sur le côté un bras tendu devant, l'autre sur le côté pour bien apprendre à tenir le corps à l'horizontal sans avoir les jambes qui coulent ; au besoin aidez vous avec des petites palmes. En jouant au début un peu avec l'angle du bras avant, vous allez voir que vos jambes remontent plus facilement. A force vous y arriverez avec le bras presque à l'horizontal.
- ensuite alterner d'un cote sur l'autre: lentement: vous faites un mouvement de bras et hop changer de cote ;
Forcez vous a faire ce genre d'éducatif en début de séance pour bien prendre conscience de votre corps dans l'eau.
  

PAPY
Comme très bien expliqué par Klapo plus haut, les battements de jambes sont souvent le problème. "Jambes" = gros muscles donc consommation d'oxygène important.
En endurance crawl, les jambes font de légers mouvements pour que ton corps reste le plus horizontal possible par rapport à la surface;
Pour empêcher les jambes de " couler " et aller plus vite. ( augmentation de ta vitesse d'avancement en réduisant les frottement sur l'eau par diminution de la surface d'avancement de ton corps ).
Les battements puissant servent aux sprints en fin de courses ou pour les run.
Dans cette nage, le gros propulseur sont les bras ( haut du corps ), les jambes sont peu motrice, je ne connais pas exactement les proportions mais c'est du style 10-20% SEULEMENT.
Le pull-buoy sert à améliorer la technique du haut du corps, économiser de l'énergie dans des jambes pour l'utiliser dans la technique / puissance des bras, épaules... + aider à te concentrer sur les bons mouvements de ces derniers.
Mais il faut l'utiliser très peu, max. 20% de la durée d'un entraînement sinon, on s'habitue de trop et on fini par l'utiliser tout le temps, beaucoup de gens prennent cette mauvaise habitude et ils se rendent compte que sans ce PB ils s'essoufflent ou n'avance pas. Il y en a qui aiment nager full avec PB, moi suivant les conseils de vétérans, je l'évite depuis déjà un mois mais ça a été dur!
Lorsque tu fait tes 2km, combien de temps mets-tu?
  

Oups!

Klapo,

je n'avais pas vu ta réponse, ont a faits les messages presque en mêmes temps.

Je ne sais pas si touts est juste dans ma réponse.
  

la méthode Total Immersion.
Merci à tous & toute de ses réponses pertinentes

Par contre j'ai toujours été contre la méthode Total machin-Truc-Chouette.

Cdlt,
Oléum.

Nb: mais j'aime bien leurs vidéos
  

Faut pas prendre la méthode Total Immersion au pied de la lettre...Elle a ses limites..notamment à partir d'un certain niveau.

Ceci dit pour bien comprendre le pb des jambes qui coulent, elle est la plus directe je trouve pour des débutants ! Il suffit de regarder les vidéos et on a vite compris.
  

avatar de probleme
Probleme
> 3 ans
Mon petit probleme est que je n'arrive pas a respirer en crawl.
Je ne fais pas plus de 50m sans etre totalement essoufler.
Ma question :
Faut il expirer dans l'eau ou retenir sa respiration?
Merci pour votre reponse d'avance.

PS:Je n'ai qu 12ans
  

Souffler dans l'eau.
  

Moi j'ai eu le même problème au début, quand j'ai commencé à nager il y a 2 ans. Je faisait 25m et j'en pouvait plus, du coup je regardait les autres nager

En fait il ne faut pas respirer "trop d'un coup", comme si tu marchait, tranquillement, et il faut souffler dans l'eau bien sur .... et tu ne t'essouffleras pas trop vite ... essaie de respirer rapidement pendant 5mn sans faire d'efforts physique, tu vas voir que ça fatigue rapidement !!
Moi je respire tout les 2 temps, et quand je sort de l'eau je ne suis pas essoufflé ... même après ma séance d'aujourd'hui de 7500m non stop .... courage ça va venir
  

  

avatar de zizou38
zizou38
> 2 ans
Il faut bien penser également à expirer avec le nez et non avec la bouche.
Cela permet d'avoir des expirations plus longues en se fatiguant moins
  

Bonjour,
J'ai 49 ans, je passe pour une bon nageur... en brasse, sur 1000m ou 1500m. Honnêtement, sur mes 40 ans de pratique, c'est-à-dire pour m'entretenir, pas pour 'performer', je me souviens d'une seule fois où un nageur me suivait à la brasse. Attention, je ne dis pas du tout que je suis un champion, je ne fréquente pas les clubs, mais je me défend... en brasse uniquement.
En crawl c'est tout autre chose. Je n'ai aucune endurance. Essoufflement garanti au bout de 70m. J'ai essayé le pull-boy, la respiration en 2 - 3 - 4 temps. On m'a même dit que j'avais un très bon style (!). Mais c'est que de la gueule. Je ne vaux rien en crawl. J'ai aussi essayé les petites palmes. Cela améliore un peu les choses mais je tiens 100 - 150 m. C'est comme si ma trachée ne laissait pas passer assez d'air lorsque qu'elle se trod sur le côté pour respirer... Car effectivement, je tente de respirer en crawl avec le même volume d'air qu'en brasse, c'est à dire beacoup, comme quand je fais du jogging en somme.
Et ici, je lis que certains (Luczi, Bavayo) avancent que ceux qui s'essoufflent respirent peut-être trop ?! Qu'ils hyperventilent ?! Serait-ce possible ?
La seule méthode où je tiens le coup c'est quand je fais du snorkling. Petites palmes, tuba, respiration constante, et là je peux faire 500-1000m en mer. Mais ça ne dure que le temps des vacances...

Cette question de l'essoufflement en crawl me taraude car une vilaine entorse de la cheville me prive pour l'instant de la brasse et du jogging. Il ne me reste que le crawl !! Je vais tenter de prendre moins d'air...
  

Hier soir, pour la première fois j'ai respire tous les 3 mouvements...au début de la séance je respirai tous les quatre mais c'est épuisant..jusque là en général je respirai tous les deux buvant systématiquement la
Tasse à droite lorsque jusque là je tentai les 3....
Et puis j'ai observe encore et encore...j'en ai constaté une sorte de balancier gauche droite ce qui effectivement facilite à mes yeux la respiration hors de l'eau du côté...bon ça ne ma pas empêche hier de boire de bonnes tasses mais optimiste....

Mon observation à t elle été juste quand à ce fameux balancement?
  

Nagé ce soir en respirant tous les trois.....bu la moitié de la piscine.......tenté ensuite tous les quatre: j'en ai chiiee côté souffle mais moins bu de tasses....
  

Hier soir je regardai baku à la télé : ils respirent tous les deux mouvements...j'ai été surpris
  

Mon précédent message date d'il y a 8 mois. Au delà de 50m, le crawl n'était vraiment pas pour moi. L'eau a coulé sous les ponts depuis. Je me suis entrainé en crawl selon la seule méthode qui me réussissait: le tuba, modèle central profilé rouge de chez Décathlon. Non seulement j'ai augmenté régulièrement mes distances en nageant avec le seul tuba (sans palmes ni nageoires pour les mains), en allant jusqu'à 1000 m, mais j'ai aussi amélioré ma respiration naturelle en nageant avec palmes, sans tuba en allant jusqu'à 700m.
La cerise sur le gâteau, c'est qu'hier, pour la première fois de ma vie, j'ai terminé mon entrainement par 350 m de crawl sans palme ni tuba, prouesse jamais réalisée par moi en 50 ans...
Ma conclusion est que le tuba central m'a permis de développer rythme, endurance, musculation spécifique et - sans doute aussi - respiration, ou volume respiratoire pour atteindre cette mini distance de 350m sans m'arrêter. Je respire tous les 3 temps, parfois un petit coup de 4, parfois de 2, au besoin.
Je ne suis pas fâché de ce petit exploit pour moi. Hâte d'y retourner pour tenter de plus longue distances "au naturel". Le crawl est tellement bon pour le corps... Le dos en particulier.
  

Merci de nous avoir tenu aux courants de ton évolution qui peut profiter à tous, et félicitations pour tes progrès ^^
  

Je poursuis mon entrainement hebdomadaire. Ca y est: je suis passé à 700m en crawl, sans aucun artifice. Je nage d'abord 700m au tuba, en crawl, puis 700m, sans tuba et sans palme. Après je tente la même chose avec (petites) palmes, mais rien à faire, j'ai vite des crampes au mollets... Donc je fini en brasse. Je ne suis pas rapide, mais je tiens la distance. C'est une vraie victoire pour moi. J'ignore si ce sont mes poumons qui se sont faits à la posture du corps en crawl, ou ma trachée, ou bien si c'est ma musculature qui s'est adaptée à ma respiration, ou les deux ensemble, mais ça marche !!

Il me semble que ma capacité thoracique et mon aisance à respirer profondément en toute circonstance, s'est aussi améliorée... Ceci explique sans doute aussi cela...
  

Petite question technique: notre prof nous demande d'inspirer puis de remettre la tête sous l'eau et ENSUITE seulement de commencer le mouvement aérien du bras.
J'ai beaucoup de mal: je fais le mouvement aérien du bras tout en rentrant la tête.
Quand je regarde les confirmés ou les vidéos j'ai aussi l'impression qu'ils gèrent les 2 en même temps.
Mais je me dis que l'indication du moniteur c'est peut être un éducatif pour le moment et pas encore le crawl "définitif". Je ne sais pas si je suis claire?.
Vous faites comment vous?
  

Moi aussi confronté à ce problème d'essoufflement en crawl depuis longue date (moins qu'au début quand même), je remarque qu'en nageant "détendu", je peux mieux inspirer. Pas plus, mais mieux.

Mais arrivé au 50 m, lorsque je repars sans marquer d'arrêt, aïe aïe aïe.
Mes réserves de force semblent s'évanouir, et je dois décélérer pour retrouver un semblant de souffle. Je précise que le 2 temps ne me va pas, et le 4 temps me fait trop long au point de boire la tasse. Je reste donc sur le 3 temps en permanence.

Dans un des messages que j'ai lu, de Klapo, il indique de nager doucement au début pour bien se positionner. Mais c'est là où justement mon équilibre horizontal se barre. Alors j'essaye tant bien que mal de trouver MON rythme, mais ça n'a rien de facile, et je pense que c'est par la régularité des séances de natation qu'on arrive en tant que nageur lambda à se trouver soi-même.

Peut-être aussi que de plus petites distances pourraient améliorer les choses, genre 200 m "détendu", puis pause, et se relancer pour arriver à un total de temps qui irait en diminuant, tout au long des séances respectives. À l'heure actuelle, je nage environ 1000 m sur une séance, et cela me prend 30 mn (la vingtaine de coupures incluses. De trop, j'en suis conscient :/). Un peu plus pour 2 km, en 1 heure 10 au mieux.

Je remercie enfin tifo pour cette indication :

j'ai aussi amélioré ma respiration naturelle en nageant avec palmes, sans tuba en allant jusqu'à 700m

Bonne nage à tous
  

J'ai fais beaucoup de natation étant enfant jusqu'à mes 15 ans.
Mes parents m'ont fait arreter l'entrainement de peur que je ne ressemble à une nageuse Est-Allemande !!
J'ai continué régulièrement à nager et depuis 1 an, à donc 49/50 ans, je m'y suis remise régulièrement.
Je fais 1 à 2 séances par semaine de 50 longueurs de 50 mètres en environ 1h00 soit 2500 m.
On m'a dit qu'il fallait souffler dans l'eau : pas possible pour moi !
J'alterne 1 longueur en brasse avec une en crowl sans être esoufflée.
Sur ma longueur en crowl je respire tous les 3 temps, tous les 4 quand je veux dépasser un retardataire, mais je n'expire qu'à la fin, je bloque ma respiration sur les 2 premiers temps.
J'ai conscience d'avoir probablement pris de "mauvaises habitudes", mais ai-je interêt à modifier mes habitudes ou à continuer sachant que tout se passe bien, que je fais les 2500 m sans être esoufflée ?
  

Je n'ai jamais aimé ni réussi à nager le crawl très longtemps, je me rappelle les séances de natation au collège et au lycée, je n'étais pas doué du tout!! Aujourd'hui j'ai 34 ans, et avec un collègue de travail, on se faisait une séance de 30 min de natation par semaine depuis quelques mois, lui pour se préparer à la xterra (1500m de natation) et moi pour tenir la forme (mais avec mon tuba et mon masque bien sûr parce que sinon je n'arrivais pas à le suivre). Parfois durant la séance, je nageais sans mettre l'embout du tuba dans ma bouche, pour voir si j'allais suivre mon ami mais au bout de 20 mètres je frisais la syncope, alors je continuais avec mon petit tuba. Je m'étais quand même acheté une paire de lunette de natation et le 18 mai 2016 je les essayais pour la première fois, je fus étonné parce que je réussis à nager le crawl sur 100 mètres sans trop de mal j'oubliais que j'avais aussi des bouchons pour les oreilles, très très efficaces car ainsi pas dérangé par l'eau qui rentre et qui moi me faisais mal. Motivé par cette séance je m'entrainais toute la semaine et je réussis à faire 300 mètres sans m'arrêter. Mon ami fut très étonné par mes progrès. Alors j'essayais d'enchaîner 600 mètres pour voir si ma respiration allait suivre et bingo je réussis. je regardais des vidéos de nageurs pour voir la fréquence de la respiration car mon ami me disais qu'il valait mieux respirer tout les 3 temps, mais pour ma part je ne tenais pas plus de 100 mètres avant de suffoquer. Alors je préférais écouter mon corps, et continuais à nager sur 2 temps, car durant ma course je me sentais bien au niveau respiration. Ce vendredi 10 juin nous avions enchainé 900 mètres en 26 min et au niveau respiration j'étais à l'aise. C'était génial, je suis content de mes progrès qui ont été rapide, je suis le premier surpris. Pour ma part, je pense que je suffoquais parce que j'étais tendu et pas relâché, pour cela il faut vraiment garder la tête baissée dans l'eau et regarder le fond, pour respirer il faut bien respirer sur le côté ( il y a plein de videos qui explique bien cela) mais c'est surtout la respiration sur 2 temps qui me va le mieux pour l'instant, peut-être qu'avec plus de progrès je pourrais nager sur 3 temps plus longtemps. voilà je tenais à partager mon expérience car ça m'a motivé à fond. Objectif nager 1500 m d'affilé.
  

Merci jujn et Nald.

Jujn, pourquoi modifier quoi que ce soit quand on s'y sent bien ? Ce qui compte, c'est d'être à son aise


Je commençais sinon à penser sérieusement au tuba, qui m'apparait comme une possible solution à ma défaillance de régularité respiratoire, chronique, il va sans dire... Mon toubib lui-même me trouve une cage thoracique plutôt fine quand j'évoque mes difficultés.

Peut-être que comme cela, j'arriverai à coordonner correctement horizontalité, rythme, allure et nécessaire prise en compte des autres nageurs sans avoir à sacrifier mon attention sur la problématique de la respiration...


À suivre donc.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant