Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
jeudi 10 mai 2007
posté par jambar à 21:18

perfectionner mon crawl ?!

vu 43481 fois, followers=11
hello je suis un nv venu sur le site - typé nageur moyen (1'50 au 100m sur 1500m)
récemment je me suis retrouvé ds une ligne avec un golgoth qui alignait "paisiblement" 1'30 au 100m sur 1000m et j'ai compté qu'il lui fallait entre 30 et 32 passages de bras au 50m quand moi il m'en faut 40 (avec une respiration ts les 3tps)...pourtant, j'ai une bonne flotaison et vais bien chercher les appuis loin devant...
Est-ce seulement une question de puissance ds le mouvement? Quelqu'un a t'il une recette pour un crawl + "efficace"?!?

17 commentaires

  

hello je suis un nv venu sur le site
Soir et bienvenue parmi nous.
pourtant, j'ai une bonne flotaison et vais bien chercher les appuis loin devant...
Oui, y'a des personnes a te degouter de nager et quand ils/elles te doublent bah tu comprends pas parce que tu a beau regarder là où ca cloche chez toi et pas chez l'autre, tu ne comprends pas où ca peche ...

Perso, j'en ai fait mon deuil des doubleurs/euses mais qqs part la réponse est ds ta question :
et j'ai compté qu'il lui fallait entre 30 et 32 passages de bras au 50m quand moi il m'en faut 40.

Donc l'entrainement, l'entrainement et personnellement j'essaye d'allonger un maximum les bras pour économiser l'énergie au maximum cad avant de relancer un mouvement de bras, j attends que la propulsion du bras precedent se termine; donc premier travail sur la fréquence de bras.

Sinon travaille la propioception (sujet déjà abordé sur ce forum mais je ne sais plus dans quel fil de discussion) http://fr.wikipedia.org/wiki/Proprioc... et l'exo qui irait avec c'est de nager une longueur les poings fermés puis un seul doigt, deux, etc...

Enfin, j'ai remarqué que hors de l'eau ces personnes étaient particulièrement grande (sup a 1m80).

Bon cour(n)age


Cdlt,
Oléum.
  

Essaye sans vouloir aller trop vite de faire des exercice genre "le moins de mouvement par longueur". Je sais qu'en brasse, ça t'insite à bien laisser aller ton mouvement jusqu'au bout et te laisser glisser, ce qui te fait prendre de bonnes habitudes et que tu auras tendence à les reproduire en allant plus vite.
En crawl c'est pareil. Le crawl rattrappé peut être un bon exercice pour bien aller chercher le mouvement loin devant la t^éte et se concentrer sur la propulsion des bras vers le bas du corps ensuite. Je crois que ce sont les deux choses qui font tout le crawl. Et effectivement la fréquece est importante.
Je conseillerai donc le crawl rattrappé en essayant de faire le moins de mouvements possible. Petit à petit tu améliorera ce record, ça te donne un but et te permet de te concentrer sur le juste mouvement et la bonne propulsion.
Mais l'exo d'Oléum me semble vraiment bon, j'essayerai !!

plouf !
  

Testé, approuvé et adopté!
C'est en réduisant la fréquence de mes inspirations (passage de 2 à 4 temps) que j'ai complètement changé ma façon de nager le crawl tout récemment (grâce à une réponse de Karo02 que je bénis!!!) . Dire que ça fait des années que je nage comme une girouette!
J'ai pas mal réduit la fréquence de mes mouvements. Ca m'a obligée à rechercher un maximum d'efficacité dans les bras, à bien allonger effectivement, car en mettant trop de jambes, je n'arrivais pas à garder ce rythme respiratoire. Je me suis rendu compte notamment que je n'exploitais pas assez la propulsion de mes bras vers le bas.
Une révélation!

Merci le forum et les forumeurs/euses de nageurs.com!
  

"j'ai compté qu'il lui fallait entre 30 et 32 passages de bras au 50m quand moi il m'en faut 40"

Il ne faut pas oublier les battements de jambes qui, même s'ils ne sont pas prépondérants comme le mouvement de jambes en brasse, peut être un facteur de vitesse lorsqu'il sont bien maîtrisés pour le crawl.
  

Oui mais en crawl, ce sont avant tout les bras qui font avancer. Leur métabolisme est moins fatiguant que celui des jambes qui au contraire consomme beaucoup d'énergie (dixit le maitre nageur). Les battements sont plus important pour l'équimibre. Mais c'est vrai que le déséquiibre d'une mauvaise fréquence de battement fait perdre de la vitesse. Il faut alors peut-être s'entrainer avec un pull buoy pour travailler les bras et l'équilibre ...

Mais si on regarde Ian Thorpe nager, il fait peu de mouvements de jambes pendant les 3/4 de la distance et ne les utilise vraiment que pour le finish ! Mais quelles épaules !!
  

"les battements de jambes, même s'ils ne sont pas prépondérants comme le mouvement de jambes en brasse, peut être un facteur de vitesse lorsqu'il sont bien maîtrisés pour le crawl"
C'est le contraire il me semble : les jambes assurent de l'ordre de 40% de la propulsion en brasse, et entre moins de 10% (longues distances) et 30% (sprint) en crawl.
  

euh, Karo02, c'est ce que j'ai dit, je traduis: en brasse le mouvement des jambes est prépondérant alors qu'en crawl s'il est bien maîtrisé, et seulement dans ce cas, il joue un rôle de propulsion mais dans une moindre mesure en plus de son rôle de stabilisateur.
Suis-je plus clair?
  

pardon, j'avais compris "le mouvement de jambes en brasse n'est pas prépondérant mais en crawl il peut être facteur de vitesse".
(j'ai du lire trop vite !).
  

Mais il n'y a pas de mal, tu es toute excusée img:http://smilies.sofrayt.com/fsc/wink2.gif
  

avatar de swimlog.ca
swimlog.ca
> 9 ans
Bonjour,

Tout est dans l'efficacité de ta traction. Ta main doit entrer et sortir à la même place. C'est donc ton corps qui passe par dessus ta main. Regarde cette vidéo que j'ai faite. Il y a 2 pauses. La première montre l'amplitude maximale, la pleine extension. L'autre montre le début de l'appui. C’est très important de maintenir le coude haut. Là est le secret...

http://www.swimmingperformance.com/co...

Et voici une photo:
http://www.swimmingperformance.com/co...

Les jambes sont très importantes. C'est une des bases en natation, pas de jambes, pas de performance. Contrairement à ce qui a été dit, Thorpe était un très bon kickeur. Il faisait des séries de 100m kick sous la minute en bassin de 50m... Les jambes maintien ton corps à l'horizontale, aide à l'équilibre et assiste dans la prise d'appuis. Travailler avec le pull c'est bon, mais rien ne remplace le travaille avec un mouvement de jbs efficace. Oui c'est plus difficile, mais c'est plus efficace...
  

Merci pour les liens Swimlog (un peu de concurrence pour nageurs.com mais très intéressant).

Sur l'intérêt des battements pour la propulsion, je propose aussi ce lien sur ce site
http://www.swimmingperformance.com/co...
et en l'occurrence, ce sont des battements assez amples et rapides

Sinon, une question à l'assemblée des crawlers : le bras en plongée doit il passer franchement en dessous du corps ou rester légèrement en périphérie ? Merci pour vos réponses
  

Bonjour,
tout ce qui est dit plus haut est vrai mais il manque l'essentiel: les bons nageurs apprennent à nager avec tout le corps et non seulement les bras ou les jambes: regarder les champions (surtout les nageuses qui nagent bien plus vite que beaucoup d'hommes qui ont des épaules ou des bras deux ou trois fois comme les leurs): on a bcp plus de puissance quand le mouvement de propulsion suit la chaine: bassin-reins-abdos-dos-épaules puis enfin les bras ! les bras sont avant tout la pour maintenir la flottaison, la force vient elle de l'ensemble du corps (surtout le dos et les abdos qui sont des muscles très puissants) : si vous cherchez une image, pensez aux golfeurs ou bien aux joueurs de base-ball qui lancent la balle a des vitesses folles avec tout leur corps!..
Bon c'est facile à dire mais c'est une vraie prise de conscience à faire dans l'eau!
Amusez-vous bien!
  

Enfin, j'ai remarqué que hors de l'eau ces personnes étaient particulièrement grande (sup a 1m80).

Est-ce vrai que les personnes mesurant plus de 1m80 fasse moins de cycles de bras pour parcourir une même distance tout en allant plus vite?
Aussi est-ce vrai qu'il faut de grande mains et de grand pieds?
  

Jambar,

voici peut etre une partie de la réponse à ta question: ce graphe montre la différence de sollicitation des muscles du haut du corps entre un nageur moyen (A) et un champion (B); on voit qu'ils n'utilisent pas du tout leurs muscles à la même intensité.

Cela vient du fait qu'ils ont un mouvement différent sous l'eau. Quand le nageur moyen va utiliser plutot ses épaules, le champion va utiliser les muscles dorseaux qui sont beaucoup plus puissants et lui permettent d'appuyer sur l'eau avec beaucoup plus de force:

img:http://pagesperso-orange.fr/norbert.g...
  

Si je comprends bien un champion utilise plus les mouvements de bras de style "kayak" I sous l'eau et exécute mieux le roulis des épaule qu'un nageur moyen?
Si on fait des godilles S ou I, ce ne sont plus les mêmes muscles qui sont sollicités?
Comment faire pour utiliser les dorsaux plus que les pectoraux comme l'indique les graphique?
  

A mon humble avis, ce n'est pas tant lié au S ou au I mais plutot au trajet du coude plutot que celui de la main: si vous exercez une force verticale vers le bas, le bras à l'horizontale tendu devant vous, vous allez utiliser les deltoides et l'epaule et pas le long dorsal. maintenant mettez le bras tendu à l'horizontal tendu sur le côté et exercez une force verticale vers le bas (en peu comme la position croix de fer des gymnastes): vous constaterez que là c'est le grand dorsal qui se contracte et non plus l'épaule. Plus le grand dorsal sera sollicité plus la force de poussée sera grande. Il faut arriver à positionner son coude par rapport à l'épaule dans cet axe sous l'eau. On conseille de garder le coude haut.

Bonne nage...
  

Ok,
merci du renseignement,
je vais quant même essayer de bien plier le coude tout une séance et de contrôler mes temps voir si il y a une amélioration.
Ou peut-être que je sentirais plus de courbatures dans les dorsaux le lendemain.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant