Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 21 aout 2012
posté par martin à 20:35

Consultation des usagers des piscines municipales

vu 11529 fois, followers=19
img:http://img805.imageshack.us/img805/30...

D'après l'affiche qui se trouve depuis quelque jours à l'entrée de ma piscine favorite, la mairie de Paris envisage, je cite:

"dès le mois de septembre, une large consultation avec les personnels et les usagers pour définir ensemble le contenu d'un service public encore mieux adapté aux attentes des usagers ... etc".

Formidable initiative participationniste !

Bien sûr, on ne sait pas quelle forme prendra cette consultation. ça peut finir en boite à idée, en concours de tweet, en sondage auprès d'un échantillon représentatif de 12 personnes (des sondages bidon on en a déjà eu).

On sait aussi que dans ce genre de consultation, chacun y va avec ses interêts à soi, forcément contradictoire avec ceux d'autres usagers, et qu'au final les "décideurs" ont beau jeu de dire qu'ils n'ont rien décidé pour ne froisser personne.

Si jamais ce truc est utile, je pense qu'il serait plus productif de se mettre d'accord ici sur une courte liste de revendications avec uniquement les points les plus importants. On pourrait ensuite la faire signer online et la présenter comme la contribution du site number one des nageurs parisiens.

Je me lance avec la proposition déjà faite dans un autre fil:
"Réserver les cours individuels aux heures de pointe (week-end matin + créneau midi en semaine) à l'initiation des adultes. Il n'est en effet pas normal qu'une personne privatise une ligne pour parfaire son papillon. Quand aux enfants, ils bénéficient de cours obligatoires dans le cadre de leur cursus scolaire."

Je me permets de rappeler que les propositions à budget constant ont plus de chances d'être acceptées que les autres.

67 commentaires

  

Proposer des horaires élargis, car cela permettra à plus de monde de nager, sans augmenter le parc des piscines.

Reprendre les projets de chaque club et retirer des créneaux aux clubs non sérieux. Certains clubs réservent une piscine pour deux heures pour n'en utiliser qu'une !! A côté, d'autres clubs ayant un vrai projet sportif doivent refuser des inscriptions et optimisent à fond les créneaux qui leur sont attribués.

Acheter des lignes brise vague là où il n'y en a pas, et retirer les panneaux de ligne par nage : il faut se rendre à l'évidence ce système ne marche pas !

Proposer de l'aquagym dans les petits bassins, mais surtout jamais couper tout le grand bassin pour cela (sauf si le créneau est exclusivement réservé à cela bien entendu). S'inspirer de ce qu'il se fait à Valeyre, une ligne est retirée pour l'aquagym, ainsi seules deux lignes sont utilisées sur toute la longueur du 25m pour l'aquagym. Les autres nageurs pouvant continuer à nager dans les autres lignes.

Merci à Martin pour l'initiative de cette liste de doléances !
  

Oui mettons-nous d'accord pour quelques mesures importantes:

Augmenter les horaires d'ouvertures me semble la plus importante... mais là on va complètement à l'encontre de ce que fait la Ville de PARIS ET DE PLUS EN PLUS, à savoir fermer un max de bassins (voir ce qui se passe cet été) de manière à réduire la masse salariale.

Restreindre l'aquagym n'aura pas bonne presse non plus, la VILLE touchant sur chaque ticket d'aquagym...Et que va t-on faire si un max d'usagères veut encore plus d'aquagym dans les bassins ? On aura aussi les MNS contre, car ils touchent une participation...Moi je serais assez radicale sur le sujet des aquatrucs, je serais pour avertir la FFN de ce que les piscines sont de plus en plus envahies par des trucs n'ayant rien à voir avec la natation...Ce dont on se rend compte si on regarde le problème dans son ensemble...

Pour les brise-vagues aussi, mille fois oui...

Et pour les clubs, à voir aussi, mais là on va se heurter à des tas de petits points de vue corporatistes, et quel dirigeant de club qui connait telle huile de telle mairie...Bien du plaisir..;

Mettons nous d'accord sur un programme, alors, moi je signe des 2 mains, bien que sans illusion...
  

Pour les clubs, il faut qu'on ouvre les yeux sur le fait que certains ont un rôle plutôt discutable, sans vraiment de projet. Ou qui réservent trop de créneaux ou trop de lignes par rapport à leur nombre d'adhérents. Un observateur devrait aller vérifier de manière surprise si ces créneaux sont réellement utilisées, et faire les ajustements nécessaires.
Il ne s'agit pas de location, ce n'est pas parce qu'une structure paye une somme modique qu'elle peut disposer du bassin pour au final le sous-utiliser alors qu'au même moment l'usage de celui-ci est retiré au public.
  

De toutes façons on pourrait leur conseiller 1°) de remettre toute la politique des piscines à plat, tout en sachant qu'il faudra y mettre plus de crédits, ça c'est une chose.

Ensuite que tout cela soit concocté 1°) en concertation avec les personnels, les gens qui bossent sur le terrain, des représentants de l'usager lambda,( je verrais bien une participation de Nageurs.com), la FFN aussi, ils ont leur mot à dire, des représentants des clubs de natation parisiens, et enfin, à la VILLE, quelqu'un qui soit nageur, zut, il y a bien un nageur, un vrai, à la D.J.S., quand même, non ?

Peu d'espoir, leur initiative est à saluer, mais elle est en totale contradiction avec la politique des piscines menée jusqu'ici, à mon avis...Alors est-ce du pipeau ou un sursaut ? on verra bien...
  

Christophe -
"retirer les panneaux de ligne par nage : il faut se rendre à l'évidence ce système ne marche pas !"
Entièrement d'accord juste garder les lignes matériel en séparant plaquettes et palmes ; ça marche pas mal
  

Malgré tout, si on mélange le crawl rapide avec les brasseurs lents...Les brasseurs sont forcément lents, avec le public, du moins 98%...Ca le fait pas. je trouve qu'il faut des couloirs sans brasse du tout.
  

@papillon, je ne suis pas d'accord, et y a sûrement des bons brasseurs qui n'ont pas envie d'être dans la ligne lente.
Sans panneaux il y a une auto-régulation. Les meilleurs nageurs peuvent cohabiter avec les moins bons si chacun sait accepter l'autre.
  

Merci pour l'info, enfin une consultation, ça peut être intéressant.

Etant donné qu'on ne sait pas quelle forme elle aura, il pourrait être intéressant que ceux qui le souhaitent envoient un mail à la DJS pour manifester leur intérêt et qu'on nous oublie pas quand elle sera mise en place ...

Comme ça, si c'est une table ronde d'usagers sélectionnés, ou de consultation par mail ou que sais-je encore, ça évitera qu'ils sélectionnent 3-4 fan d'aquagym ou planquent les formulaires dans un casier d'une piscine...



@Christophe : c'est parfois vrai mais il faut qu'une condition soit remplie : que la piscine ne soit pas trop blindée. En tout cas, il y a un type de répartition que je supprimerai pour sûr : "nageurs débutants" / "nageurs confirmés" ... ça veut rien dire, et "débutants" ça vexe les gens ... enfin bref. Je deviens partisan de la répartition par vitesse : "rapide moyen lent" + auto-régulation en fonction des vitesses relatives. Ca ségrègue relativement les types de nage, on se rend vite compte de sa vitesse selon que l'on double ou que l'on est fréquemment doublé ... tout en permettant aux brasseurs rapides d'avoir une ligne qui convient.

(Je me disais que j'allais imprimer le guide du savoir nager, le plastifier, et en faire un petit drapeau que je planterai dans mon pull-buoy ... )
  

Urbicande75
Plus les règles sont compliquées moins elles sont applicables et appliquées . De plus qui va définir si un nageur est rapide et il y a des brasseurs qui avancent plus vite que certains crawleurs . En plus si tu fait un échauffement du style 4 nages en changeant de nage à chaque 100m tu change de ligne tous les cent mètres ?
  

C'est ça mon problème, je fais plusieurs nages et je change souvent : de plus vu la surpopulation, il m'arrive de me mettre en brasse parce que je ne peux pas nager que le crawl sans regarder, c'est suicidaire dans les piscines parisiennes.

le problème reste encore et toujours la surpopulation des piscines parisiennes : ce qui semble être le cadet des soucis de la DJS parisienne, si l'on examine les mesures qu'ils ne cessent de prendre les unes après les autres...la dernière en date étant l'octroi de la concession de Roger le Gall à un concessionnaire qui va ORGANISER la surpopulation avec des activités annexes...

Alors la consultation des usagers...Cela va être comme la consultation des riverains pour le chantier des Halles...On prend ton avis et tu peux te le mettre ...Ils n'ont pas besoin de consulter les usagers...S'ils connaissaient leurs piscines et les problèmes dans les piscines, s'ils s'intéressaient un tant soit peu, d'abord ils liraient le site...Il y a tout...B
Il y a eu une consultation, à berlioux, il y a peu...Quelque chose a changé ? Nooon...C'est toujours les mêmes horaires...C'est toujours le couloir 1 pour 1 personne en leçon quand les gens se mordent les épaules à coté...C'est toujours des couloirs pour des cours de palmes et autres activités collectives...Trés bien, alors peut-être qu'ils n'ont eu que des bulletins disant "tout est trés bien, surtout ne changez rien"...
  

Chacun a sa répartition préférée
...

Comme dit papillonista, quelle que soit le mode de répartition, le gros point noir reste la sur-fréquentation (donc les horaires public et les activités) et le "savoir-nager".

Autant, j'ai l'impression que le mode de répartition relève plus des MNS et du directeur de chaque piscine ; autant la sur-fréquentation et le savoir-nager général est une question qui doit relever tout à fait de la mairie de Paris.

@papillonista : tu as raison, et s'ils veulent être de mauvaise foi, ils pourront toujours. Mais au moins, on se sera manifesté et on pourra râler
...
  

Bonjour,
Dans une interview parue que le site paris.fr, l'adjoint aux sports évoque ce chiffre : "En 10 ans, la fréquentation du public individuel a augmenté de 75%". Ils sont au moins conscients du problème!
S'il y a une consultation, il serait bon que nageurs.com soit représenté, quel est le statut juridique du site? Si c'est une association, il y a peut-être moyen de s'imposer comme représentant des usagers et de peser sur la consultation.

Si je dois répondre individuellement à une telle consultation, ce sera sans trop d'illusions, car on ne sait jamais ce que devient la contribution. Dans tous les cas, la priorité me paraît incontestablement un élargissement des horaires publics. A Château Landon, ils ont réussi à le faire, la piscine est largement ouverte tous les après-midi. Ca suppose une cohabitation avec les scolaires, mais il y a quand même deux lignes pour le public, c'est déjà ça. Ca serait intéressant de voir si c'est faisable dans d'autres établissements.

Et quand une piscine a des horaires plus larges, il y a moins de frictions avec les autres activités. Personnellement, je ne suis pas aussi fâchée que d'autres contre les aquatrucs, tout simplement parce que ça m'a bien aidé à un moment donné en rééducation. Et contrairement à ce qu'on croit quand on n'en fait pas, c'est vraiment du sport (comme en natation, tout dépend aussi du mal qu'on se donne). Bon, je ne nie pas que ça pourrait être mieux organisé. Idem pour les associations de bb nageurs qui privatisent complètement le petit bassin plusieurs heures d'affilée! Exemple à Hébert le samedi matin! C'est inadmissible, ça pourrait être fait autrement...
  

Une mesure facile à appliquer et de bon sens : supprimer les cours indivduels pendant les heures de pointe.
Je suis choqué à chaque fois que je vois une ligne d'eau bloquée pour un gamin le dimanche matin. Un créneau précis pourrait être réservé aux cours : le mercredi me semble tout indiqué pour les enfants, le vendredi soir ou le samedi matin pour les adultes par exemple.
  

avatar de lirelle
Lirelle
> 4 ans
juste pour la question des brise vague : ok bien sûr, mais penser à en mettre qui ne soient pas "agressifs" (genre qui rabotent trop fort la peau) car ces brise-vague ou séparateurs servent de guide pour les mal voyants ou aveugles qui fréquentent aussi les piscine, s'ils sont rugueux ou 'agressifs' comme cela arrive parfois, c'est quelque chose de désagréable pour des personnes qui déjà doivent un peu galérer pour sortir et faire une activité.
Je dirais aussi penser aux appareils de mise à l'eau pour les handicapés physiques : qu'un maximum de piscines en acquièrent.
Pour les handicapés plus légers ou les handicapés mentaux (ben oui des trisomiques peuvent être accompagnés de valides et vouloir ou aimer nager) ce n'est pas forcément évident de bien coordonner et descendre par les échelles est difficile. Les marches dans les piscines où c'est possible, côté accès au petit bain, c'est + sécurisant, + facile pour entrer dans l'eau.
Peut être que certains penseront que ces publics 'occuperont' de la place et que cela peut gêner les bons nageurs, malgré tout c'est quand même bénéfique pour ces personnes de bouger un peu, et faire des activités comme les autres... Il y a aussi des handicapé-es qui nagent vraiment bien, cela dépend du handicap, des aptitudes... s'ils ont pu apprendre et se perfectionner par la pratique...
  

les enfants sont déjà trés privilégiés avec les cours: les piscines leur sont réservées chaque jour en horaires scolaires..;Le mercredi nombre de piscines organisent des cours collectifs pour les gosses, ce qui fait un couloir de pas disponible.Quand on sait que dans une piscine de 5 couloirs par exemple...Dunois, le mercredi après-midi : 1 couloir en continu pour les cours collectifs des gosses, + 3 couloirs pour barboter,c 'est à dire colonisés par les gosses, quelques adultes se risquant à y nager à leurs risques et périls...Restent 2 couloirs le mercredi A.M. pour les adultes nageurs...Et encore, ça ferme 1h + Tôt qu'ailleurs à Dunois le mercredi: 16h30.Pourquoi ? pour permettre à un certain club de faire nager ses jeunes membres, un club qui a l'oreille de la Mairie ...Alors ça va...Les gosses ne sont pas privés de piscines, à Paris...

Toutes les propositions ou presque ont été listées dans le topic "1000 propositions"...Si la Ville de Paris veut changer quelque chose, elle n'a qu'à nous lire...Elle ne changera quelque chose qu'en gérant mieux,d'une part, et en injectant de l'argent d'autre part, et ça jusqu'ici, gérer d'une manière astucieuse, ils ne savent pas le faire, à mon avis, ils font juste à peu près.Pourquoi ? Parce que ça ne les intéresse pas à mon avis...Et injecter de l'argent, ils ne vont pas le faire non plus...pourquoi ? parce qu'il n'y en a pas, voir les économies de bouts de chandelle actuellement, alors que les projets dispendieux valorisants en image de marque sont maintenus...Maintenant, ils vont peut-être s'intéresser à la question, ou faire semblant de s'y intéresser, parce qu'ici comme ailleurs les gens ne sont pas contents...mais ça va déboucher sur rien du tout...C'est de mentalité qu'il faut changer, selon moi...Et eux et nous...C'est pas assez rapide...Et le problème de fond reste l'argent...Tant qu'ils ne comprendrons pas où sont les priorités réelles, avec l'argent, tant qu'ils ne géreront pas notre argent avec le souci du moindre centime, et l'imagination des gens qui en ont manqué à une époque de leur vie, ça ne peut pas fonctionner....Et nous, de toutes façons, on ne les aide pas à comprendre où sont ces priorités...On avale tout d'un air béat... Alors on n'a que ce qu'on mérite, après tout...
  

Peut-être que certains ont déjà lu/vu cet article, posté sur le site de la mairie de paris rubrique piscine (rofl le lien ne marche pas, ça me détecte comme spam, mais vous trouverez tout seul... c'est l'interview de Jean VUILLERMOZ, adjoint au maire chargé du sport.

On y apprend notamment que "Le Maire de Paris m’a demandé de définir un grand plan de modernisation de l’ensemble des piscines parisiennes. Les audits techniques et fonctionnels commenceront dès la fin de l’année. Il s’agira d’un plan pluriannuel sans précédent dont le lancement devra s’opérer à partir de 2014."

Je ne sais pas ce quoi en penser vu le peu d'infos, mais... c'est déjà ça. En tout cas, j'espère qu'ils ne vont pas nous fermer la moitié des piscines pour faire les travaux !
  

  

Bonjour à tous,

Je suis inquiet, tous les horaires en nocturnes que nous avions avant l'été ne semble pas être reconduit à partir du 4 septembre.

Que ce soit CHÂTEAU-LANDON PARMENTIER VALEYRE / DRIGNY et j'en passe, aucune n'est ouverte après 18h !

Avez-vous des informations la dessus ? Un problème de mise à jour du site ?

Un grand merci d'avance pour vos réponses.
E
  

DUNOIS non plus...Sucré, le nocturne du lundi. la raison officielle, pour DUNOIS, c'est qu'il faut faire de la place aux clubs de la BUTTE qui se verront privés de piscine.

On peut penser qu'il y a des cas similaires dans tous les arrondissements parisiens, des piscines fermées, obligés de reloger les clubs = fermeture des nocturnes suivez mon regard...Rabattez-vous sur les concédées qui ferment plus tard.

J'ai lu avec intérêt l'interview de mr VUILLERMOZ...je me demande si c'est lui qui est à l'origine des installations des tourniquets fleurissant partout dans les piscines...

Tant mieux s'il y a enfin une piscine dans le 8ème...Combien de couloirs ? Ont-ils osé en faire 6 ? ou bien est-ce 5 ? ce n'est pas 50m, surement...je fais un pronostic ; sitôt ouverte, elle sera bondée et largement approvisionnée en aquatrucs...

Voila quelqu'un qu'on pourrait rencontrer, Mr VUILLERMOZ, afin de lui poser des questions plus précises...On pourrait lui demander de s'exprimer sur le site, pourquoi pas...Si vraiment il s'intéresse à l'avenir des piscines parisiennes, alors de temps en temps il fait un tour ici, et encore plus sur ce fil dédié ...

je vais donc sans hésitation lui demander s'il accepte de dialoguer ici avec nous, ou même l'un de ses adjoints, s'il est trés occupé.
  

Pour les horaires affichés sur http://piscine.equipement.paris.fr/to... , il y a manifestement une erreur : seuls les premiers créneaux ouverts de la journée sont indiqués : de mon coté j'ai laissé un message sur le site de paris sans réponse pour l'instant, mais le plus on sera à leur signaler le problème, le plus vite il sera corrigé. Sinon, pour l'instant mieux vaut considérer que les horaires sont là http://www.nageurs.com/grille.cgi?id_...
  

En ce moment et pour encore une semaine environ, toutes les piscines du 19e -20e sont fermées pour vidange (Vallerey, Pailleron, Hermant) sauf Nakache. Cette situation occasionne une affluence démesurée à Nakache toute la journée.

Proposition: "SUSPENDRE LES COURS INDIVIDUELS DANS UNE PISCINE LORSQUE LES DEUX PISCINES LES PLUS PROCHES SONT FERMÉES".

Coût pour la municipalité: 0€. Les moins-values liées aux cours individuels sont compensées par les entrées payantes de personnes qui sinon ne seraient pas venues à cause de l'affluence, sachant que 1 cours = 13€ = 4 entrées adultes.
  

avatar de noelpiscine
NOELPISCINE
> 4 ans
Les horaires en nocturne s'amenuisent. Faut croire qu'il ne faut pas bosser pour nager. Ne veux en aucun cas faire travailler plus le personnel que ce qu'ils doit effectuer comme temps de travail, mais une question me taraude: "pourquoi afficher des horaires de fermeture et expulser les nageurs 30 minutes avant cet horaire indiqué ? Fermeture à 19h, faut quitter le boulot tôt et être proche d'une piscine pour nager au moins 1000 mètres avant 18h30.
Il est patent que l'annexion d'une ligne d'eau pour simplement un cours demeure un problème récurrent (par exemple Dunois ce soir et hier matin). La mairie doit réfléchir à ce problème et les MNS être un peu moins rigides sur l'utilisation de ces lignes d'eau.
  

La question, ce n'est pas "que fait la municipalité ?", c'est "Que faisons-nous ?"

Pour l'instant on ne fait rien que se lamenter...Remarquez, ça a appelé une sorte de réponse, puisqu'ils veulent faire "une consultation"...

Moi je dis qu'ils n'ont pas besoin d'une consultation...Ils n'ont qu'à regarder ce qu'on dit ici sur ce site...Et agir...

  

Elle est sur ce site, la consultation..;
  

La "Consultation" (serait-ce des "c... qu'on insulte" ?
?, ça me fait penser à ces gens qui veulent toujours faire des réunions pour résoudre les problèmes...Qui ont la réunionite aigüe...Et qui décident toujours de refaire une autre réunion après la réunion...

Il y a aussi la consultationite, apparem(m?)ent, dans notre municipalité...

Soyons vifs comme l'éclair, allons au coeur du problème, Msieurs/dames de la Consultationite, faut juste prendre la peine de lire ce site, quelle meilleure consultation, nous sommes des milliers, et tous usagers des piscines parisiennes, alors...

Et puis on peut résumer : moins d'argent dans des trucs de faux prestige, sans véritable intérêt, réveillons-nous, et plus dans des choses utiles comme le fonctionnement des piscines, des crèches,des hopitaux, etc...

C'est fûté, le coup de la consultation, ça dit "Vous voyez, on est à l'écoute..."...Moi j'aimerais dialoguer en direct...Donc, ce serait bien que quelqu'un du perchoir nous fasse la grâce de nous rencontrer, en direct sur ce site...Nous sommes la consultation, on dira, donc l'objet de toutes les attentions, en principe...Bonjour, nous sommes La Consultation...
  

avatar de noelpiscine
NOELPISCINE
> 4 ans
Une consultation chez un médecin, normalement, débouche sur une prise de décisions qui améliore l'état du patient. Pour La consultation organisée par la mairie sur les piscines municipales, j'ai bien que le remède ordonnancé soit encore moins efficace qu'un effet placebo. D'accord avec les mails précédents, nageurs.com doit être un membre influent et incontournable de cette consultation.
  

le problème, sans doute, c'est que la consultation (dont je rappelle qu'elle a lieu depuis la création de "nageurs.com" , voire d'autres sites, pourquoi pas..
ne débouchera sans doute pas sur grand chose...Qui veut-on consulter, au juste ? les gens qui ne s'expriment jamais ? parce qu'indépendamment de "nageurs.com", ils ont dû en recevoir, des lettres des usagers...Ils peuvent faire une compilation, non ? sans parler des enquêtes faites dans plusieurs piscines, et qui ont coûté bonbon aussi (la dernière à BERLIOUX, mais il y en a eu partout)...Alors qu'est-ce qu'on veut consulter, encore? Et puis on peut rappeler que c'est encore une manière de dépenser de l'argent qui ne va pas directement dans le fonctionnement des piscines, hein, la consultation à grands renforts de trompettes... Nooon...,C'est juste histoire de faire lanterner le public...pourquoi être si négative, me dit mon cheval...
, ils sont pleins de bonnes intentions...Ben, je lui réponds, dans ce cas, faudrait faire un virage à 180°...Ils ne sont pas prêts...la preuve...Les preuves, il y en a de tous les cotés...Les preuves, c'est ce qui est fait, comment c'est géré, les travaux qui s'éternisent comme à DUNOIS...Les concessions données au privé...Les suppressions des nocturnes, tiens...C'est pas à l'avantage du public, ça, celui qui nage pas en club...On l'a consulté, le public de DUNOIS? avant de supprimer le nocturne ? Ah, me dit mon cheval, on le consultera après, le public de DUNOIS, il dira qu'il est pas content, et puis il oubliera...Une consultation...Demander soit-disant aux parisiens ce qu'ils veulent...Et puis faire ce qu'on veut de toutes façons...Bof (je sens que ça va m'amuser, la forme que prendra la consultation, si ce sont des petites cases à cocher, ça va faire comme dans les "tests" des journaux, il n'y a jamais rien qui me corresponde...
  

je propose un dialogue avec Mr VUILLERMOZ (il doit avoir des origines savoyardes, vu son nom) : Mr VUILLERMOZ, nous sommes "pays", je suis née à Chamonix, oui...Entre gens de la montagne, on va se comprendre
  

J'ai envoyé un mail à la mairie de Paris pour manifester mon intérêt dans cette consultation.

Voici la réponse :
"Nous vous remercions de l'intérêt que vous portez aux piscines municipales parisiennes et nous retenons votre candidature pour participer à la consultation des usagers.

Vous serez informé courant septembre des modalités relatives à cette consultation des usagers afin de pouvoir donner votre avis et faire part de vos suggestions sur le fonctionnement des piscines municipales."

Y'a plus qu'à attendre ... je vous tiendrai au courant s'ils envoient des news ...

Et dans 15 jours les clubs reprennent !!!!! ouaiiiiiiiiiisss !!! parce que la entre la sortie des horaires d'été + les gens revenus de vacances j'ai bien peur qu'on ait 15 jours in-nageables !!!.
  

papillonista
Je pense que tu as raison tout ça c'est pour noyer le poisson ; pardon le nageur !!!
  

il est où le bouton Like

ce que je vois c'est que l'on va voir des personnes qui vont s'exprimer et pas forcément les nageurs.
Du coup on aura que des piscines aquagym, bike et palmes.
  

avatar de compte_supprime
compte_supprime
> 4 ans
Evidemment OUI pour des horaires élargis mais est-ce vraiment possible dans toutes les piscines quand les matinées et les après-midi sont réservés aux scolaires et que ceux-ci sont effectivement présents ? Par contre, quand les scolaires arrivent à 8h30 et sont dans le bassin vers 8h40, pourquoi ne pas prolonger d'autant le temps de baignade des usagers ? Je pense que dans certains cas, les horaires pourraient être affinés et vraiment calés sur la présence effective des scolaires. A Mourlon, je me rappelle avoir souvent vu le vendredi matin le bassin occupé par un maître nageur qui faisait tranquillement ses longueurs et pas un scolaire en vue. De même, à l'approche des vacances d'été et avec certains collèges et lycées plus ou moins fermés à cause des épreuves du baccalauréat, on pourrait allonger les horaires réservés aux usagers. Mais après se pose la question de la gestion du personnel (vestiaire, maîtres-nageurs, caissiers) laquelle ne se prête pas forcément à une extrême souplesse.

OUI pour les lignes de flotteurs brise-vagues dans toutes les piscines.

Pour les couloirs réservés aux cours, je suis un peu partagée. J'en ai pris moi-même des tonnes, mais le résultat est là, et j'ai parfois dû partager la ligne de cours avec des nageurs en cas de forte affluence ou avec d'autres élèves. On paie quand même entre 9€ (si on a une carte de 6 leçons) et 13€ la leçon. Un cours collectif d'une demi-heure avec un nombre trop important d'apprentis-nageurs est beaucoup moins efficace et rentable qu'un cours individuel où le maître-nageur s'occupe exclusivement de toi et de tes nombreux défauts. Enfin, on ne peut pas se plaindre d'un côté que beaucoup de nageurs sont nuls et de l'autre du couloir réservé aux cours pendant les heures de forte affluence. Où voulez-vous que le nageur lambda apprenne à nager ? A la piscine Interlalliée ou au racing club ?

Pour les clubs, NON à leur venue pendant les maigres horaires réservés au public, surtout pendant la période scolaire. On voit ce qui se passe à Keller le matin avec le club Lagardère (qui ne manque pourtant pas de moyens) et les autres clubs également présents. C'est la foire d'empoigne et très dangereux. Je nage aussi dans une association et c'est le soir après les horaires réservés au public. ça devrait être la règle pour toutes les piscines et les horaires réservés au grand public devraient un peu être sanctuarisés. Les gens paient quand même pour nager (surtout ceux qui en font une pratique sportive) pas pour se prendre des coups et sortir énervés et contusionnés. De même, une ligne de 50 mètres à Keller réservée à des tous petits qui font des sauts dans l'eau en bout de ligne ou à un seul nageur (déjà vu) c'est un peu scandaleux.

OUI (contrairement à la majorité) pour l'identification de couloirs par nage ou rapidité ou l'utilisation de matériel. ça marche dans d'autres pays. Le problème est surtout franco-français : 1) de la part des nageurs/nageuses, des égos démesurés et mal placés, un égoïsme solidement encré et une appropriation exclusive pour sa petite personne de l'espace public. Comme cet espace est public, il faut aussi savoir le partager de façon à ce que tout le monde soit satisfait et savoir s'adapter en fonction de la fréquentation. Quand il y a forte affluence, il faut peut-être renoncer à ses longueurs en papillon et à son programme d'entrainement bien calibré. Et combien de nageurs alignent les 100, 200 ou 400 mètres 4 nages dans les piscines parisiennes ? 2) le refus de la part des maîtres-nageurs et de la direction des piscines de faire respecter la répartition des lignes de nage, quand elle existe, et de se lancer dans des conflits potentiels avec les usagers. Certains nageurs devraient simplement être évacués du bassin quand leur comportement est trop dangereux ou gênant pour les autres (nage brutale, utilisateurs dangereux de plaquettes acérées et d'une taille inversement proportionnelle à leurs talents natatoires).

NON aux zones portnawak systématiquement réservées aux baigneurs du dimanche. Cela correspond en général à 2, voire 3 couloirs de nage. La natation est un sport. Ceux qui veulent barboter peuvent aller dans les piscine équipées d'un petit bassin ou des centres nautiques d'agrément.
  

unidentifiedSO
Oui le problème est bien l'ego des nageurs .
Par ex à Grasse (j'ai arrêté d'y aller depuis dix huit ans) il y a deux maigres lignes d'eau sur 25 m une étant réservée au club de dauphins et une pour les nageurs .
Eh bien dans cette ligne il n'y avait que les mémères à charlottes e bain en brasse bien lent l tète hors de l'eau et de temps en temps un malheureux ou comme moi une malheureuse constamment à gauche en train de doubler le train.
J'ai renoncé quand une d'elle m'a dit :" Madame vous allez trop vite"
Normalement toutes ces mamies n'avaient rien à faire dans cette ligne mais elles estimaient aller assez vite pour y être
Voila un exemple de l'ego de certains
Au contraire si on nage plutôt bien il faut éviter les lignes lentes car là on gène aussi
Et je suis donc tout à fait d'accord avec ce que tu as écrit :
"NON aux zones portnawak systématiquement réservées aux baigneurs du dimanche.
Cela correspond en général à 2, voire 3 couloirs de nage. La natation est un sport. Ceux qui veulent barboter peuvent aller dans les piscine équipées d'un petit bassin ou des centres nautiques d'agrément."
  

la aussi il manque le bouton j'aime....
  

"Au contraire si on nage plutôt bien il faut éviter les lignes lentes car là on gène aussi
Et je suis donc tout à fait d'accord avec ce que tu as écrit :
"NON aux zones portnawak systématiquement réservées aux baigneurs du dimanche.
Cela correspond en général à 2, voire 3 couloirs de nage. La natation est un sport. Ceux qui veulent barboter peuvent aller dans les piscine équipées d'un petit bassin ou des centres nautiques d'agrément."
  

Sais tu qu' il existe une autre façon que la tienne de prendre plaisir à nager ?
Nager sous l' eau en étendant ses bras et ses jambes, en s' étirant lentement, est pour moi, par exemple, un grand plaisir.
Et si j' écrivais que "La natation est un sport. Ceux qui veulent foncer et se prennent pour des nageurs olympiques peuvent aller dans les piscines aux horaires de clubs de compétition ou des centres nautiques de nageurs d' élite"... ?
Un peu de savoir vivre, allons ! N' es tu qu' une machine à dévorer du kilomètre ?
Fais tu de la gonflette et te regardes tu dans le miroir... trop souvent ?
Il y a vraiment moyen de s' arranger entre baleines et pseudos champions, non ?
  

J'aime bien la réponse de la ville "Vous serez informés des modalités...pour donner votre avis..."

je ne peux que répéter l même chose : pas besoin de dépenser encore des sous à consulter, soit-disant : les consultations vous les avez déjà : Votre propre jugeotte (Vous êtes payés pour trouver des solutions, non ?), les nombreux mails et courriers qui vous sont envoyés, et les sites d'usagers, les cahiers des piscines aussi...Ca demande une petite recherche...Du travail...L'un d'entre vous peut faire une enquête directe en allant se baigner chaque jour dans un bassin parisien...il comprendra de suite où se situe le problème...Et tant qu'à faire, prenez un nageur, quelqu'un qui fasse du sport et pas trop tarte, avec un esprit ouvert, pour trouver les solutions...

Je voudrais juste savoir combien va coûter la consultation en question...Un chiffre, svp...

Force est de constater que les décideurs , en matière de piscine, ne s'abaissent pas à dialoguer avec nous, les usagers qui animons cet excellent site depuis un moment déjà...Depuis le temps...On avait un intervenant sympathique à un moment, qui maniait un tantinet la langue de bois, mais qui répondait quand même, même si les réponses étaient calibrées dans le sens politiquement correct. peut-être s'est-il fait taper sur les doigts par sa direction...On ne l'entend plus du tout, cet écossais...

J'en conclus que les décideurs sont assez éloignés du peuple des nageurs de base , et ne tiennent pas à s'abaisser au dialogue...C'est nous qui devons monter vers eux...Si on savait comment, encore...Ou peut-être craignent-ils les questions gênantes...On aimerait un vrai dialogue, sincère...Non, ça n'en prend pas le chemin...C'est obsolète, Messieurs, mesdames, ces manières de gérer, vous ne vous en rendez pas compte encore, mais ça l'est bel et bien
  

Quelques propositions "ANTE CONSULTATION" :

Pour que les gens qui veulent faire des aquatrucs soient contents, et que les nageurs puissent nager :

Par exemple :

la demande d'aquatrucs est gigantesque : Délocaliser petit à petit les aquatrucs dans les bassins sous-utilisés, bassins écoles, bassins de lycées, (Stanislas), faire une étude pour voir à ouvrir tous ces bassins sous-employés, notamment le soir, les week ends et pendant les vacances.

En effet, désengorger les piscines aux horaires d'ouverture du public parait indispensable, CAR ON NE PEUT NAGER NULLE PART actuellement.NAGER, pas barboter.

Un exemple: Vous fermez le bassin polytechnique, dans le 5ème durant tout l'été...pas pour des travaux, (du moins cette année), non, juste par économie.

1°) Ce n'est pas la chose à faire(ce n'est pas moi qui le dit mais certains professionnels des piscines)parce que vous videz le bassin et le remettez en eau en septembre : Il parait que ce n'est pas bon pour l'entretien du bassin, pour commencer, moi je ne sais pas pourquoi, mais j'ai entendu ça, je le répète, mais je peux me tromper, avez-vous une idée sur la question ?
2°) Voila un endroit idéal pour des aquatrucs : ce serait ouvert tout l'été, avec des sessions et un peu de publicité, cela allégerait les remplissages dans les autres piscines où même l'été on ne peut pas nager, et ça donnerait du travail...
On pourrait même organiser à cet endroit des cours d'initiation à la natation, etc...

On sait bien pourquoi ce bassin est fermé l'été, à l'instar d'autres : pour économiser...Donc si les instances dirigeantes ne sont pas disposées à injecter plus de sous dans le fonctionnement des piscines, à quoi bon une consultation ?

A moins qu'on ne s'attende à ce que les gens répondent : On n'est pas encore assez serrés, on veut plus de monde dans notre boite à sardine...Rêvons, rêvons...peut-être répondrons nous cela, pour faire plaisir...

Le seul problème, si on commence une opération de vidage des aquatrucs pour laisser plus de place aux usagers des piscines qui veulent NAGER, c'est le manque à gagner pour les MNS.(car la ville, elle se rattrapera sur les aquatrucs dans les autres bassins) Il y a donc là une réflexion à initier, ce n'est certainement pas simple...

Ces idées, et d'autres, se trouvent toutes sur les sites d'usagers, dont celui-ci...une consultation comme vous en lancez l'idée, en plus de coûter de l'argent, ne servira pas à grand chose...ce qu'il faut, c'est prendre le problèmle à la base, le remettre à plat, et tout réorganiser, en tenant compte de tous les paramètres qui sont nombreux...Il faut aussi la volonté de favoriser la natation, sans oublier les adeptes des aquatrucs...C'est un travail de synthèse qu'il faut faire, et pour cela il faut des gens confrontés chaque jour aux problèmes des piscines...Qui va analyser la consultation ? Un ordinateur qui va sortir des statistiques ? ces statistiques qu'on aime tellement en haut lieu et qu'on voit dans tous les domaines, y compris celui de la gestion des piscines ? Au grand dam du petit peuple d'en bas, qui , dans tous les domaines, voit les effets pervers de ces solutions mal adaptées... ?
  

C'est iréalisable, ou alors il faudrait qu'un seul organisme ait le monopole sur la gestion des piscines.
Donc avec Carilys, UCPA et autre c'est impossible d'avoir une délocalisation des aquagym et autre vers au une autre piscine.
  

Tu as raison papillonista, il y a déjà beaucoup de matériel disponible pour avoir des avis sur les piscines.

Mais je me mets à la place du personnel de la Mairie : s'ils lisent dans les cahiers des messages du type de celui de callisto plus haut: "NON aux zones portnawak, les barboteurs ont qu'à aller se baigner ailleurs" (Callisto, no offense c'est pour l'exemple, je comprends tout à fait ton point de vue, et les jours d'énervement je le partage
) ; qu'est-ce que tu veux qu'ils fassent d'un telle proposition ?

J'imagine que dans les cahiers des piscines, ce sont plutôt des déclarations à l'emporte-pièce, écrite sous le coup d'une séance qui s'est mal passée, des plaintes personnelles ; bref pas vraiment constructif quoi.


Martin avait raison dans son message initial, il faut se concentrer sur des points clés et du ressort de la Mairie. Quelques-uns en vrac pour ma part :

- les horaires

- le matériel (lignes brise vague et fanions systématiques, mais également la piscine en elle-même) : simplement parce qu'être dans un endroit sportivement aménagé, ça motive pour faire du sport au lieu de la baignade.

- un affichage "savoir-nager" plus lisible et voyant et plus pédagogique avec le pourquoi du comment.

- les activités : une piscine sert à la fois à la baignade et à la natation (50/50 - 40/60 peu importe) et l'espace disponible doit être réparti comme tel ... l'aquagym est une activité de baignade, pas de natation, et en conséquence doit prendre principalement sur l'espace baignade (le portenawak) pas sur l'espace natation. En revanche, il faut accepter qu'une leçon de natation soit, ben de la natation et prenne sur l'espace natation. Une supression des portenawak serait catastrophique tout simplement parce que les baigneurs viendraient quand même et recréeraient leur zone portenawak dans des lignes. Et les enfants ? je préfère qu'ils aient une zone dédiée et ne viennent pas traverser et jouer dans lignes. Et c'est parce que le portenawak existe qu'on peut essayer de "virer" gentiment les barboteurs des lignes.

- oui aux bassins-écoles pour les aquatrucs

- demander la mise en place d'un comité d'usagers des piscines (il y a bien un comité d'usagers vélib' ... pourquoi pas pour les piscines ?)


Bref : en attendant de voir la consultation, je laisse le bénéfice du doute aux services municipaux
  

Une autre proposition "ANTE CONSULTATION" : ANTE = AVANT.

Vous voulez favoriser les nageurs(les gens qui "NAGENT") ? Rendez petit à petit les piscines en gestion directe à la Mairie de Paris, et embauchez de manière à assurer un service public d'ouverture comparable et même mieux adapté à ce que font les concessionnaires actuels...Ou alors donnez les concessions à des clubs de nageurs, comme le propose maintenant la FFN...

Cela coûtera de l'argent, certes, mais peut-être pouvez-vous économiser sur certains "Grands projets" qui, franchement, ne sont peut-être pas ce qui peut se faire de mieux, comparé à un fonctionnement harmonieux des services publics et on peut considérer que permettre aux parisiens de nager à l'aise en est un...Réfléchir aussi à l'opportunité qu'il y avait d'installer ces équipements onéreux (oui, je parle des tourniquets) qui, dans certaines piscines, ne servent à rien d'intelligent...Maintenant c'est fait, ok, mais ne recommencez pas le même genre de choses...ce serait bien de publier un BILAN à propos de ces tourniquets : Que l'on soit informés...D'abord le coût d'installation, ensuite le coût de fonctionnement, y compris les dépannages perpétuels dans certaines piscines... A quoi cela sert exactement...les endroits où l'on peut penser que cela peut effectivement servir à quelque chose (Baker par exemple, car c'est la seule piscine de Paris où il y a une régulation l'été avec le non dépassement des 2heures de présence, mais manque de pot, c'est là que ça n'a jamais fonctionné...


ce serait bien d'informer les gens, avec des données exactes...peut-être que tout le monde va s'évanouir d'hoirreur en voyant les chiffres...dans ce cas est-ce la Cour des Comptes qui est compétente, pour taper sur les doigts (ou pas, il y a peut être d'excellentes raison à ces installations, j'aimerais les connaitre, vraiment, parce que à part le comptage en temps réel...Qui ne marche dans aucune piscine pratiquement...le bon sens du personnel ayant DE SUITE remédié à la présence incongrue de ces objets...
  

Certainement, il faut dégager des lignes de force...

Elles peuvent toutes être dégagées en lisant ce site...Imaginons quelqu'un , un décideur à la Mairie de Paris, qui soit à la fois nageur, c'est à dire usager des piscines depuis suffisamment longtemps, et qui aussi lirait ce site(et d'autres) depuis suffisamment longtemps...Une telle personne serait à même de dégager des lignes de force et de commencer petit à petirt à mettre en application...cela ne se fera pas en 1 jour, bien que certaines mesures puissent être prises immédiatement (mesures qui à mon avis auraient un effet bénéfique immédiat).

j'en reviens toujours à l'idée de base : ici à Nageurs.com on pourrait constituer une force interlocutrice avec qui la Mairie de Paris pourrait compter, s'ils veulent bien se donner la peine de consentir(mais VRAIMENT) au dialogue..;

mais il faudrait que les Décideurs aient conscience aussi qu'une vraie remise à plat inclut par force une redistribution de crédits, et donc un changement de mentalités...Encore qu'on puisse aussi leur faire un petit programme juste avec l'existant et sans dépenser un sou de plus, ou presque..;

Evidemment si c'était moi, le dialogueur, je pense que cela ferait un peu peur, je suis assez radicale..Et je ne pourrais pas m'empêcher d'embêter tout le monde avec cette histoire de tourniquets qui me semble parfaitement emblématique ....Mais je pense que n'importe qui sur
le site, parmi ceux "qui s'intéressent" et notamment Christophe, serait à même de faire quelques suggestions aux instances décidatrices...

On ne les entend pas beaucoup, sur ce site, en fait...mais je suis persuadée qu'ils le lisent...

On pourrait leur envoyer une lettre officielle ...
Qu'en pensent Chritophe et Oléum ? (on leur demande de participer à la consultation)
,
  

J'avoue, juste avant le retour à Paris, que je vois avec assez de déplaisir, les problèmes que je vais encore avoir en essayant de nager, les coups que je vais recevoir, par force...Sachant que lors des nocturnes à Berlioux, en fin de séance quand enfin on peut nager, ce sera l'énergumène violent que je vais retrouver dans le couloir...Au secours !
  

avatar de compte_supprime
compte_supprime
> 4 ans
J'ai peut-être été un peu excessive dans la suppression des zones portnawak (toutes mes excuses à ceux et celles qui ont été choqué(e)s), mais on pourrait au moins les limiter, surtout en période de forte affluence, dans les piscines disposant d'un petit bassin (par exemple Keller ou Massard). Les lignes de nage supplémentaires permettraient justement de pouvoir avoir plus de lignes pour les organiser en fonction de la rapidité ou de la lenteur des nageurs et à fréquentation égale tout le monde nagerait dans de meilleures conditions.

Après comme certains l'ont écrit, le problème est infiniment plus complexe que ça et ne se limite pas au vécu des nageurs ou baigneurs. Et je crois qu'aucun de nous (à moins qu'il n'y ait des infiltrés dans les services de la ville de Paris) ne maîtrisent tous les tenants et aboutissants de ce qu'implique le moindre changement dans le fonctionnement des piscines :
- gestion des personnels : si on augmente les horaires d'ouverture des piscines il faut payer les heures supplémentaires qui seront effectuées pour ça et les restrictions budgétaires ne vont pas dans le sens d'une augmentation de la masse salariale des personnels existants, surtout s'ils sont fonctionnaires territoriaux, mais plutôt à l’externalisation ;
- manque à gagner si on retire certaines activités lucratives aussi bien pour les personnels que pour la mairie (un cours d'aquagym ou une leçon = 1 entrée + tarif cours) ; on voit bien avec la grève qui dure depuis mai dans certaines piscines qu'une réforme entraînant une perte de gains pour les maîtres-nageurs (mais aussi une diversification de leurs activités) serait assez mal accueillie ;
- coût et durée pour mettre en œuvre tout ça en plus des frais de personnel : avez-vous une idée de combien de temps il faut pour monter financièrement le moindre aménagement et en amont pour préparer un budget ? Beaucoup, quand on voit déjà le temps qu'il faut pour passer un marché public, on imagine le reste ; il y aussi le temps de la négociation sociale ; on ne fait pas une réforme qui implique une réorganisation du temps et des conditions de travail sans concertation déjà informelle et sans réunion des instances formelles de concertation, au moins pour la fonction publique (comité technique) ; s'il y a en plus modification de textes sur les statuts d'une catégorie de personnel en particulier, on n’est pas non plus sortis de l'auberge ;

La liste est longue et nous dépasse tous largement. Sans visibilité de la part de l'usager il est difficile de proposer quoi que ce soit, si ce n'est des aménagements à la marge pour que chacun souffre moins et qui seront faciles et pas chers à mettre en œuvre. Alors je veux bien croire à la bonne volonté de tous, y compris de l'administration, d'améliorer la situation dans les piscines mais cela prendra du temps et sera très limité car il est clair que le nombre et l'état actuel des piscines parisiennes ne permettent plus dans certains cas et à certaines périodes de l'année de faire face à un afflux massif d'usagers, qui ne sont pas simplement parisiens, mais aussi franciliens, avec des besoins et des pratiques différents. Concilier tout cela ne sera pas facile, mais je suis persuadée qu’un changement de mentalité de la part des usagers qu’ils soient excellent ou très mauvais nageurs et le respect des règles élémentaires de courtoisie et de politesse de part et d’autre, sans parler du respect des lignes de nage quand elles existent, pourraient déjà un peu améliorer l’ambiance et la pratique de ce sport pour certains ou de cette activité de détente pour les autres.
  

Oui, le problème est complexe, certes, mais c'était déjà complexe de mettre en oeuvre l'organisation actuelle, je ne vois donc pas pourquoi on n'arriverait pas à l'améliorer...

Si déjà certaines erreurs perdurantes arrêtaient d'être commises encore et toujours, qui vont plutôt dans le sens d'un gaspillage et d'une déperdition d'énergie...

Que les usagers des piscines soient plus polis est une bonne idée...Qu'on leur montre la voie en leur signalant ce qu'il faut faire en est une autre, de bonne idée...

Et qu'on examine de près l'usage qui est fait des crédits pour les équipements sportifs, j'en reviens encore et toujours à cette histoire de tourniquets parfaitement emblématique selon moi est une 3ème bonne idée... :

Je pense que ça n'aurait dépassé personne DE NE PAS mettre ces trucs là en place , sauf peut-être à BAKER, ce n'était pas trop complexe à mettre en oeuvre, ça : se contenter de ce qu'il y avait qui tournait pas mal (après déjà la réforme de l'informatisation des caisses) ... Si ils ont été capables d'installer à grand frais ces objets selon moi superflus on peut imaginer qu'injecter l'argent ainsi dépensé dans des ouvertures étendues des piscines existantes aurait présenté pour le moins une complexité équivalente pour un résultat plus intéressant, non ?

personnellement, j'adore les problèmes complexes à résoudre, plus c'est complexe, plus il y a de facteurs à ajuster, mettre en jeu, prévoir, adapter, synthétiser, plus ça me plait...

Je suis persuadée qu'on pourrait, avec les mêmes moyens, ou peut-etre un tout petit peu de crédits en plus, et tant mieux s'il y en a beaucoup plus, faire des merveilles, c'est-à-dire permettre à tout le monde de nager dans de bonnes conditions, ici, à Paris...

cette problématique-là est comme les autres, il suffit de savoir exactement par où commencer, et y aller petit à petit, les dominos tomberont les uns après les autres...

Zut, il faut qu'on m'embauche comme consultante, à la Ville...Hélas, leurs structures rigides ne le permettent pas...
  

Oui, il suffit de commencer, amis nageurs, amis décideurs, et savoir où on veut arriver...Le chaos s'organisera en un autre merveilleux chaos (chacun nageant dans sa bulle), comme par enchantement...
  

avatar de compte_supprime
compte_supprime
> 4 ans
Je soulignais simplement que vous aviez à faire à une grosse administration avec des structures lourdes et complexes et que le moindre changement impliquait plein de paramètres, quand bien même il y aurait une véritable volonté de la part de la ville de Paris d'améliorer le sort des usagers des piscines parisiennes.

Moi ce que je crains, compte tenu du contexte actuel (pas d'argent public et réduction des effectifs de fonctionnaires), c'est que ce soit du saupoudrage, notamment pour l'extension des horaires qui entraînent une présence plus longue du personnel, ou alors de l'externalisation (piscines concédées avec tarifs plus élevés à l'avenant) ou que l'on prenne à une piscine pour donner à l'autre en fonction de la fréquentation.

D'ailleurs l'histoire des tourniquets évoqués par papillonista, je crois que c'est un peu ça : comptabiliser aussi le nombre réel d'usagers (c'est le cas à Keller où c'est très pratique pour ceux munis de cartes trimestrielles qui n'ont pas à se payer la longue queue à la caisse au moment de l'ouverture). C'est aussi pour réduire le nombre de personnel administratif aux caisses.

Comme beaucoup l'ont dit, il faut se mettre d'accord sur une liste consensuelle (et réaliste) des revendications les plus urgentes et profiter de cette consultation pour se faire un peu entendre. Ce n'est peut-être qu'un coup politique, de la poudre aux yeux et ne servir finalement à rien. Mais si on ne tente rien et ne fait rien, on ne pourra pas se plaindre ensuite. C'est aussi la passivité et le silence d'une grande part des usagers des piscines qui fait que la situation ne progresse pas et qui laisse croire que tout va bien dans les piscines.
  

avatar de compte_supprime
compte_supprime
> 4 ans
Pour vous désespérer un peu plus, vous pouvez consulter sur le site de la mairie de Paris les résultats de la dernière consultation des usagers réalisée en 2009. Si la prochaine consultation est du même style, préparez-vous à souffrir encore longtemps.

L'enquête avait été effectuée sur un échantillon de 304 usagers (!!!) ce qui doit représenter une infime proportion des nageurs.

Quand vous lisez à la fin la liste des recommandations, on rigole et je peux vous dire que c'est vraiment du bla-bla car je maîtrise parfaitement la langue de bois administrative (c'est ma deuxième langue maternelle).

Tour en reconnaissant que le problème des horaires d'ouverture demeure et que 2 usagers sur 10 s'en plaignent, les actions à mener qui sont ensuite énumérées passent ce problème crucial à la trappe. Pour preuve :
- veiller à la propreté et à l'aménagement des locaux (bah c'est obligatoire à cause de la réglementation en matière d'hygiène. Bientôt la transposition d'une directive européenne dans ce domaine va les mettre un peu plus dans l'embarras)
- maintenir la qualité de service du personnel (bah là aussi ça fait partie des obligations des fonctionnaires qui sont énumérées dans la loi 83-634 du 13 juillet 1983, ce n'est donc pas nouveau et ça devrait couler de source)
- communiquer sur les horaires
- améliorer la visibilité de la charte d'accueil encore peu connue afin de mettre en valeur ces niveaux de satisfaction élevés (quel intérêt si elle n'est pas appliquée ou ineffective?).

Ils enfoncent donc des portes ouvertes qui sont les obligations en matière d'hygiène des piscines et de service public basiques. Donc concrètement ils ne font rien et conservent et font avec l'existant. Quelqu'un a-t-il vu la différence depuis 2009?
  

Je suis bien d'accord avec cette analyse.

Et la consultation qui arrive(si elle arrive) est du même tonneau...
  

Pour les tourniquets sur lesquels je reviens toujours, au risque de lasser, c'est que c'est le type même de ce qui se fait partout : En apparence ça a l'air d'une bonne idée, dans le sens d'une modernisation des piscines, pour plus de rapidité et de confort des usagers, etc...Et effectivement cela pourrait se concevoir dans des piscines à fort débit(je ne connais pas Keller mais je connais les Halles), et aussi à BAKER où il y a l'été un système comme quoi on ne peut rester plus de 2h, là le tourniquet est indispensable.

Dans la pratique : J'ai regardé aux Halles : les usagers qui passent au tourniquet avec le coupon 10 entrées sont environ 1 pour 10 ou 15 personnes, voire plus, qui font la queue à la caisse. la queue à la caisse est indispensable quand : On a une carte de gratuité, de chômeur, de Ville de Paris, ou que l'on veut acheter juste une entrée...de plus c'est pareil pour acheter ses tickets d'aquagym, ou recharger son passe, ou quand on veut des explications, et un grand nombre de gens en veulent, etc...Queue à la caisse, donc.

Cerise sur le gateau : personne ne peut matériellement vérifier que tu passes au tourniquet, aux Halles, avec une carte 10 entrées plein tarif ou la carte 10 entrées tarif réduit de ta petite soeur...Et, d'après une rumeur persistante, t dont j'ai moi-même vérifié la véracité, de temps en temps et même relativement souvent, le tourniquet oublie de décompter ton entrée...

C'est excellent pour l'usager, tout ça, mais est-ce bien sérieux ? (soyons sérieux !).

Donc on a d'un coté une réduction de caissiers puisque le tourniquet est censé faciliter la tâche, et de l'autre des queues encore plus étendues aux caisses.

N'eût-il pas été plus judicieux d'embaucher un 2ème caissier à temps plein, que d'installer ces tourniquets ? La régulation eût été plus homogène...

Mais cela n'est rien, il y a encore d'autres effets annexes (toujours aux Halles) : Le tourniquet est toujours en panne, d'une manière ou d'une autre, toujours quelque chose qui ne va pas :

En général on ne peut pas rentrer ou sortir, même en mettant sa carte, alors on sort par la caisse : Comme l'installation de ces tourniquets a créé justement un goulot d'étranglement le long de la caisse, c'est parfaitement pas pratique de sortir quand il y a la queue...

De plus, je persiste et signe : S'il y a le feu, et bien qu'il existe des évacuations d'urgence SUR LE BASSIN , je me demande si les gens comprendraient qu'ils doivent les emprunter, et ne pas se précipiter vers la siortie la plus proche, c'est à dire là où il y a les tourniquets
  

C'est pas fini : Toujours aux Halles : Il y a également un tourniquet près de la caisse, pour quand tu présente par exemple ta carte de la Mairie et on te donne une carte blanche en échange, tu es censé la présenter devant le lecteur de carte(dans le goulot d'étranglement, vous suivez ?) et hop, ça ouvre un autre tourniquet réservé à l'entrée : (qui m'a tapé sur les doigts un jour car j'échangeais 2 mots avec le caissier et n'étais pas passée assez vite), ce tourniquet là n'a jamais marché sauf épisodiquement, c'est donc le caissier qui passe la carte qu'il vient de te donner dans un autre lecteur de carte derrière la caisse.

Bon, et maintenant, combien d'opérations pour entrer et sortir de cette piscine, là où autrefois il n'y avait qu'une opération...? je ne vois pas où se situe l'amélioration...Et penser aussi au temps perdu pour les caissiers à expliquer pourquoi les cartes et où on les met., et comment on sort..Il y a beaucoup d'étrangers aux Halles et de personnes qui ne viennent qu'une fois...le temps et la fatigue du personnel, tout le monde s'en fiche quand on élabore de tels systèmes...Il n'est pas rare, comme je l'ai déjà mentionné ici, de voie des gens errer dans les vestiaires avec une carte blanche à la main et essayer de l'insérer dans les casiers...
  

Quand au comptage des baigneurs en temps réel, qui est l'une des finalités de ces installations, il n'a jamais marché.
  

Quand au comptage des baigneurs en temps réel, qui est l'une des finalités de ces installations, il n'a jamais marché...Il pourrait marcher si tout le système fonctionnait à la perfection, et aussi si les gens arrivaient à se robotiser, à mon avis, mais ce n'est pas le cas, la machine a des ratés en permanence, quand aux gens, c'est pareil, déo gratias...

je ne suis aps diu tout contre l'automatisation de certains trucs, meêm franchement pour, parfois...mais là, dans les piscines, à part un ou deux cas, c'est une fausse bonne idée, à mon avis...Et là où ça confine au délire, c'est dans les petites municipales, certaines petites municipales où personne ne comprends rien (en plus les tourniquets sont pratiquement partout différents...En plus ! faits à l'unité, combien ça a dû coûter...J'imagine le gars de la Ville passant un mois entier à choisir le modèle adapté aux configurations différentes, ou se le faisant faire sur mesure...)...certaines petites piscines : saint Germain, Jean Taris, où tout l'espace est barré, avec toutes sortes de tourniquets de différentes formes et pour des usages particuliers, c'est tellement c... Que même le personnel se tape le doigt sur la tempe pour dire se qu'il en pense...Et dangereux en termes d'évacuation au feu, je le maintiens...A taris, si tu ne sors pas au bon endroit au bon moment(tu peux te tromper,n tu n'y comprends rien, si tu pousses simplement un portillon qui est là devant tes genous et te tend les bras, une alarme se déclanche...Trés fort ! Trop fort ! Mais tu as les beaux panneaux lumineux rouges qui t'indiquent la température des 2 bassins et l'heure et je ne sais quoi...Ah, c'est merveilleux, quand ça fonctionne car souvent on voit toutes les 2 secondes les températures de s bassins oxciller de 26 à 29°, d'où questions des usagers...Quand ils ont réussi à rentrer dans la piscine entre les grèves, les pannes, les travaux et les clubs copains de certains décideurs...
  

Concernant le comptage des nageurs en temps réel on pourrait imaginer un dispositif (une mini caméra, en fait) suspendu suffisamment haut au-dessus du bassin sportif, qui prendrait une photo dudit bassin à intervalles réguliers toutes les 5 ou 10 minutes par exemple, et qui la transmettrait à un logiciel capable de compter des points dans un rectangle; finalement ça se résume à ça.

Le résultat serait historisé, et diffusé sur un site en temps quasi-réel.
  

Cela poserai des problèmes côté cnil ! Ce sera payé par le contribuable pour finalement pas trop d'utilité.
  

Mais je suis d'accord que la démonstration technologique serait intéressante !
  

Vraiment ? Si la caméra est suffisamment haute on ne distinguera rien que des ombres sur un fond bleu. Et en toute honnêteté je trouverai ça très pratique, personnellement.

Bon côté rentabilité je te rejoins : ça va être dur à vendre ...
  

Les 2 finalités des tourniquets sont pour plus de fluidité aux caisses(on met les abonnements directement) et le comptage des baigneurs en temps réel.
J'ai eu une réponse de la mairie de Paris à qui je posais la question.
  

Personnellement, je vais à Keller, et j'adore cette piscine de 50 mètres.
Elle est gérée par l'UCPA, donc je ne sais pas si elle entre dans le champs de la consultation de la mairie de Paris.
Par contre, tout ce que je peux dire, c'est que certaines piscines municipales gérées par la mairie de Paris ne sont pas top.
Celles du 10 ème sont bien, mais petite, je ne peux pas demander non plus à la mairie de réagrandir les piscines de cet arrondissement, peu réaliste.

Mais certaines piscines ont besoin d'une rénovation de fond en comble, c'est nottament le cas de la piscine de la butte aux cailles qui est vraiment vétuste.
  

C'est le cas de Pontoise aussi. Et c'est Carilys qui gère.
  

C'est la Mairie qui paie les travaux lourds dans les piscines, externalisées ou pas.

J'aimerais savoir qui paie les travaux lourds dans les piscines du Racing.
  

Bin la Mairie
  

Chûûûttt...On fait fuir nos Riches, là...Maintenant que Bernard Arnault(Arnaut? Arnaud?)s'enfuit en Belgique...Faudrait pas que Arnault (Arnaud ? Arnaut ?) Lagardère fasse de même...Cotisons-nous pour leur offrir une rénovation somptueuse, au RACING, ça nous fera tellement chaud au coeur de savoir qu'il y en a quand même qui peuvent nager à l'aise, là-bas, dans le Bois de Boulogne enchanté
  

avant n'importe quel avance technologique (portes automatiques, compte personnages...pourquoi pas penser à un capteur du taux d'anti-nageurs...)

bref..

S'IL VOUS PLAIT mairie..moi je demande juste (pas seulement) DES VRAIS HORLOGES QUI MARCHENT DANS TOUTES LES PISCINES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

c'est quoi ça q a Armand il y avait il y a un an 3 mini horloges, mais déjà c'était qqchose..ils marchaient..au moins, mais là, depuis qq mois un disparait (le plus proche au debut de la ligne, l'horloge qui etait vraiment utile, cel ci q tout le monde utilisait !!!) , après ce ci du milieu...et là on devait se lever (moi j'avoue, j'ai fait!) pour aller au salon MNS only pour voir cel qu'ils ont là bas (je NOTE: les horloges sont tjrs avancés pour partir avant, je le sais, strategie totale ! )
voilà,

HORLOGE DIGITAL (fond noir, digits rouges passionnn) = RELOJ DIGITAL = DIGITAL CLOCK !

Et il faut pas de gros dépenses inutils pour après être dégoutés vu la crise qu'il y a (c'est à dire, oui, on est en crise, on a qq ressources, on paie de personnes qui metrissent "normalement ça serait l'ideale" et on dépense le peu d'argent qu'on a de façon util et qu'on va amortir pour N+1 années...), et donc on achete juste un si vous voulez, mais un qui marche et on le place au bon endroit...

voilà, super text le mien, mais ça fait tellement temps que je suis ennuyée de ce discours...et là je lis comments sur une autre piscine à propos de ça et je m'allume ...
  

Il y a un truc marrant avec les horloges parisiennes, d'une manière générale : Quand j'avais 20 ans, je remarquais que toutes les horloges fonctionnaient, dans tout Paris elles mrchaient au quart de tour, indiquant toutes la même heure...Depuis quelques années, ce n'est plus le cas du tout, toutes les horloges de Paris ont des problèmes, sauf durant quelques temps, quand elles viennent d'être réparées, et puis elles retombent en panne...Les horloges de piscine ne font pas exception à la règle...Celle de Berlioux semble aller bien, par contre celle de Taris fut longtemps en panne.

Je me pose des questions sur le pourquoi de ce phénomène...Peut-être a-t-on remplacé d'excellents mécanismes solides par des trucs remplis d'électronique ? Fragiles...
  

Autant les tourniquets me laissent indifférent, autant le sujet des horloges m'intéresse. J'aimerais qu'il y ait ça dans toutes les piscines :
img:http://www.agt-systemes.fr/lumex%2011.jpg

horloge digitale lumineuse Lumex 6/S Hrs/Min/Sec, Hauteur chiffres : 60 mm. Dimensions : L= 425 mm, H= 130 mm, P = 65 mm. Poids : 2.2 kg.

Ça ou l'équivalent chez un concurrent.
  

en même temps, le cadran de l'horloge (somptueux chiffres rouges sur fond noir, et qui bougent, vont bien, je trouve, avec ton bonnet et tes lunettes...je verrais volontiers un grand portrait de toi au dessus ou dessous le cadran.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant