Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
vendredi 28 octobre 2011
posté par tomtommyboy à 15:27

Non aux cours individuels de natation en heures de pointe

vu 1658 fois, followers=8
Salut à tous et à toutes,
Je viens de lancer une petition contre les cours individuels de natation dans les piscines municipales en heures de pointe...
Je pense personnellement que les apprenants réellement motivés peuvent trouver d'autres créneaux , comme le samedi ou dimanche matin.
Si vous etes de cet avis, je vous invite à signer cette pétition, validée par la Mairie de Paris et à la diffuser (facebook & Cie) le plus largement possible.
Attention : il faut etre domicilié à Paris pour etre signataire

Voici le lien : https://teleservices.paris.fr/epetitio...

D'autre part, un tout autre sujet ...si vous n'aimez pas la couleur de nos Velib, et vous pensez vous aussi qu'il y aurait moins d'accident si les vélos parisiens étaient plus colorés, c'est par ici
https://teleservices.paris.fr/epetitio...

Christophe


Nb : Il est nécessaire de recueillir la signature de 1% des parisiens pour mise en œuvre. (environ 20 000 signatures)

29 commentaires

  

Ce qui m'étonne, c'est que c'est vraiment différent d'une piscine à l'autre. Il y en a où les cours sont toujours dans des créneaux horaires pas trop difficiles alors qu'il n'y a qu'un seul élève et d'autres où, même en faisant des cours à trois élèves en même temps, ça bouchonne à chaque fois. Peut-être il faudrait voir comment s'en sortent ceux pour qui ça se passent bien.

Et n'oublie pas qu'on peut être un "apprenant réellement motivé" et travailler le week-end.


(Pour répondre à ton autre sujet, qui n'a rien à voir avec la natation, mais c'est toi qui l'a lancé : tu penses vraiment que changer la couleur des vélib ferait que leurs conducteurs s'arrêteraient au passage clouté pour laisser passer les piétons ? Tu crois que si les vélibs étaient colorés ils découvriraient la priorité à droite ? Tu es persuadé que leur couleur actuelle empêche leurs conducteurs de distinguer un feu rouge ?
Je me suis fait percuter par l'arrière sur mon vélo personnel, pourtant muni de lumières, deux fois en une semaine, par des vélibs. La première fois je m'arrêtais à passage piéton où une femme avec une poussette voulait traverser, la seconde c'était à cause d'une priorité à droite. Je ne me suis pas arrêtée brusquement, mais les vélibs qui me suivaient ne s'arrêtant pas pour des broutilles telles que les piétons ou le code de la route, ils ont considéré que je ne le ferais pas non plus. Si le premier conducteur s'est excusé et m'a donné ses coordonnées pour l'assurance (j'ai fait une chute spectaculaire mais pas trop grave et mon porte bagage est abîmé) la seconde, le type n'a rien trouvé de mieux à faire que de m'engueuler parce que je le gênais.
Personnellement une pétition pour que les vélibs apprenne le code de la route et soient sévèrement punis pour tout comportement dangereux me parait plus indiquée.)
  

Salut Soboky,

Pour ce qui est des "apprenants reellement motivés", s'ils travaillent le week end, dans ce cas, ils ont un ou des jours de repos en semaine...donc pour eux, il est parfaitement possible de prendre des cours de natation en dehors des creneaux "chargés" en particulier entre 17h et 20h ou entre midi et deux.

Pour les velib, l'idée est de les rendre plus visibles et plus gais, biensur cela ne changera pas le comportement irresponsable de certains ou la meconnaissance du code de la route...
Sur ce dernier point, n'hesite pas à adresser une demande de petition à la mairie de paris

a+
  

Je trouve que c’est un peu trop radical que de ne pas autoriser des cours pendant les heures de pointe. Car tout comme nous, ceux qui prennent des cours sont aussi ceux qui travaillent et le seul moment pour eux de s’initier à la natation c’est en dehors des heures de bureaux (7h du matin, heure de déjeuner ou après 17h). Il est injuste et ségrégationniste de ne pas leur permettre de pouvoir nager à ces heures-ci et ce quel que soit leur enthousiasme. Ces apprentis nageurs peuvent tout aussi bien nous rétorquer que si nous, qui savons déjà nager, nous étions si motivés pour pratiquer notre sport, nous pourrions le faire à n’importe quelle heure de la journée aussi.

Je pense que la solution passe par une meilleure gestion des lignes et que les maîtres nageurs soient vigilants quant à la tenue de ces dernières et fassent respecter les styles de nage et les vitesses de nage puisque les nageurs putatifs que nous sommes sont incapables de nous prendre en charge et de nous autoréguler pour ne pas gêner les autres. Il appartient à chacun de faire attention aux autres et de ne pas s’entêter dans notre égoïsme et notre individualisme (nager dans une ligne dont la vitesse ne correspond pas à la sienne, bavarder au T, nager au milieu de la ligne, faire de la brasse étoile de mer dans une ligne bondée, ne pas laisser un nageur plus rapide que soit faire son virage pour se faire doubler 3 mètres plus loin, avoir un ego démesuré et refuser de se laisser doubler car de toute façon on se fait doubler, sisi ! etc., etc….) mais ça, c’est pas gagné…

En tout cas, je trouve qu’il n’est pas juste de reporter notre laxisme et notre incapacité à vivre en communauté sur les apprentis nageurs. Vala, c’est dit ! Et croyez moi, je suis le premier à fustiger contre la suppression d'une ligne à cause d'un cours où il n'y a qu'un(e) élève tandis que nous nous serrons comme des sardines en boite dans les autres lignes
  

Ikan,

J'ai longtemps hésité avant de lancer cette pétition pour les mêmes raisons que celles que tu exprimes.
En effet, une meilleure gestion des lignes par le personnel encadrant est souhaitable,
En effet, moins d'égoisme et moins d'individualisme serait l'idéal...
et malgré tout une ligne de 50m ( à Suzanne Berlioux par exemple) condamné pour un seul et unique apprenant est ce bien logique ?
L'un des principes fondateurs du service public n'est il pas de privilégier l'interet général à l'interet individuel ?
Je dénonce ici seulement les cours individuels en heures de pointe... et n'oblige evidemment personne à signer cette pétition.

a+
  

Les uns et les autres, vous avez raison... quoique, si on réduit les horaires de cours des MNS sans rien donner en compensation, ils ne seront sûrement pas d'accord et du coup tous les MNS des bassins municipaux de la Ville de Paris et de France vont se mettre en grève, ça c'est sûr !!

Je pense que le mieux est encore d'élargir les horaires d'ouvertures et de fermetures de nos bassins, pour cela, il faudrait embaucher plus de personnels (MNS, agent de service), c'est plus réalisable !!

@+
  

Chez Suzie, avec un peu d'imagination, les MNS devraient pouvoir trouver de la place pour les cours individuels de natation, dans le Grand Bain.
  

Moi je trouve cette pétition trés bien, et je vais la signer.Peut-on savoir combien de personnes la signent, au jour le jour?
je suis certaine que les MNS ne seront pas d"accord pour abandonner leurs leçons aux heures de pointe: La solution pour moi, en attendant mieux, c'est évidemment d'élargir les horaires d'ouverture des piscines, et aussi que les MNS puissent faire leurs leçons quand ils veulent, MAIS que d'autres nageurs puissent également nager dans ces couloirs de leçon EN MÊME TEMPS, avec possibilité pour le MNS de virer ceux qui ne font pas attention à la leçon.J'ai déjà exposé cela sur le topic que j'ai lancé"1000 propositions...", et qui n'a eu aucun succès...est-ce le machisme ambiant? Là je me rends compte que c'est un mec qui lance une idée, et qu'il y a des réponses, même si tout le monde n'est pas d'accord...

@TTN: tu reprends des propositions que j'ai faites sur"1000 propositions..."(et qui sont de bon sens): Il y a quelque chose qui t'empêchait de donner ton avis au moment où j'ai lancé ce topic? Ou même après, en le reprenant...Un encouragement par exemple...
  

malheureusement je pense qu'il n'y aura pas les 20.000 personnes pour signer cette pétition.

je pense que si l'on veut obtenir quelque chose de la Ville de paris,à propos du fonctionnement des piscines, non seulement il faut être costauds, mais il faut être unis.

A méditer.
  

@Papillonista, je suis spontané quand je navigue sur nageurs.com, je suis attiré par les 1re pages et si le sujet m'intéresse, je le commente... plus rarement dans les forums dédiés.
Je suis allé à là recherche ton blog "1000 propositions..." et le jour que tu l'avais publié, j'étais encore en vacances, voilà la raison pour laquelle je n'avais pas fait de commentaire.
  

J'ai remarqué que dans d'autres pays, connus pour avoir une population plus "disciplinée"comme la Suisse et la Suède, les lignes de vitesse étaient très clairement indiquées, pas seulement à l'extrémité des lignes, mais aussi sur un panneau d'information. Pour ce qui est des règles du type "ne pas laisser un nageur plus rapide faire son virage pour se faire doubler trois mètres plus loin", tout le monde n'a pas les mêmes (je me souviens qu'en Espagne il était systématique de demander au nageur déjà présent à l'extrémité de la ligne s'il partait et de le laisser partir s'il le voulait, j'ai lu à l'inverse, ici, sur un autre forum qu'il était normal au Québec, de toujours laisser partir le nageur le plus rapide...) J'ai tendance à penser que tout ça pourrait être dit clairement, par exemple d'ailleurs dans des leçons de natation (ce qui parait "évident à des nageurs réguliers ne le paraîtra pas à des gens qui viennent nager une fois de temps en temps, il faut donc le leur expliquer d'une façon ou d'une autre).

Pour ce qui est de partager la ligne pendant les leçons, je crois que c'est au maître-nageur de décider (ce qui arrive d'ailleurs de temps en temps) s'il souhaite que la ligne soit partagée ou non. C'est lui qui sait si son élève peut apprendre dans ces conditions, lui qui voit si ça le dérange ou non dans sa pédagogie. L'idée qui avait été lancée sur le forum de Papillonista de leçons plus chères pour les élèves qui refusent de partager la ligne me semble très problématique : imaginons quelqu'un, par exemple, serait assez aquaphobe et ne se décide à apprendre à nager qu'à l'âge adulte. Je ne pense pas que l'obliger à croiser d'autres nageurs va lui permettre de sortir facilement de sa peur de l'eau. Par ailleurs il y a aussi des gens qui ne nagent pas très droit pendant leur apprentissage, c'est pourquoi je trouve normal qu'ils bénéficient pendant ce temps d'une ligne dédiée.
  

"Privilégier l'intérêt général à l'intérêt individuel" ce n'est pas abolir totalement l'intérêt individuel.
Sinon on peut aussi consacrer les horaires d'ouvertures aux clubs et écoles uniquement et plus aux nageurs qui payent leur entrée. Il est normal qu'il y ait des leçons, les autres nageurs y gagnent aussi : si tout le monde se perfectionne on se gêne moins. En revanche quand une piscine est surchargée pour les cours, peut-être pourrait-on orienter l'élève vers une autre piscine du quartier où c'est moins difficile.
  

Il y aura toujours des objections et des empêchements à ce que quelque chose qui existe tel quel soit changé:Surtout si la solution ressemble un peu à la quadrature du cercle: Ici il y a plein de gens qui veulent nager et pas assez de place...
Actuellement il y a un système paresseux dont n'importe qui fréquentant les piscines quotidiennement, dont moi et plein d'autres, finit par voir COMMENT il pourrait être amélioré...

A part cela chacun tire sur son bout de gras: les gens qui ne prennent pas de leçons et ne peuvent pas nager en sortant du travail sont pour une solution, les gens qui ne veulent que prendre des leçons et qui ont les moyens de payer en veulent une autre, et les MNS qui veulent gagner mieux leur vie aussi...Les concessionnaires de piscines et la ville de paris veulent engranger un maximum d'argent en installant des activités qui n'ont rien à voir avec la natation dans les piscines, et se moquent littéralement des gens qui veulent nager, disons qu'ils passent en dernier: la Ville pense qu'elle fait déjà le maximum en favorisant au maximum les enfants, les écoles, et l'apprentissage...

personnellement j'ai une idée trés claire de comment ça peut être amélioré, et avec le concours et la bonne volonté de tous...Que chacun y mette du sien...

PS: C'est toujours le même problème, si tu orientes les cours sur une autre piscine, tu prives les MNS de leurs leçons...De plus quasiment toutes les piscines sont surchargées de cours...les cours sont pas chers...
  

Soboky: je vois, en regardant ta fiche, que toi aussi tu plaides pour ta paroisse, ce qui n'est pas une critique de ma part: Tu prends des leçons,(Donc tu es pour rester seule dans ton couloir pendant 1/2 h, peu te chaut qu'il y ait la foule à coté) tu ne nages jamais beaucoup, pas tous les jours, et pas trés vite, comme tu le dis toi même(Si on va lentement on supporte mieux l'encombrement à mon avis): Imagine à quel point cela peut être différent pour quelqu'un qui ne prend pas de cours parce qu'il n'en a pas besoin, qui ne peut nager qu'avant ou après son travail, et nage mieux que la moyenne: pour celui-là les piscines parisiennes, c'est l'enfer.Il n'y a pas d'autres mots: il n'a même pas les moyens de venir nager aux heures creuses...Il est normal qu'il imagine des moyens d'améliorer le système.

je voudrais dire qu'à partir du moment où les MNS tolèrent(Et encouragent) leurs copains à nager dans les couloirs où ils donnent les leçons, on peut imaginer qu'ils pourraient y tolérer aussi des nageurs pas emmerdants...Les leçons sont trés différentes: Si quelqu'un est vraiment mort de peur, on peut lui laisser 1/2 couloir, en général il fait du sur-place...Et il vaut mieux qu'il s'habitue de suite aux conditions qu'il aura partout dans les piscines...Juste un peu plus protégé pendant la leçon...Parfois la leçon c'est du perfectionnement, le mec qui la prend peut parfaitement supporter des nageurs respectiueux autour...A berlioux, ils pourraient donner les leçons en 25M, par exemple...de toutes façons il ne faut priver personne de son gagne-pain, et si des choses doivent être améliorées, il est important qu'elles le soient en concertation avec les MNS: Ils ne sont pas totalement idiots et voient bien l'enfer que c'est dans la piscine à certaines heures, je suis certaine qu'ils pourraient envisager des solutions qui, à la fois, leur conserveraient leur gagne-pain, et en même temps permettraient à d'autres nageurs de nager dans ces couloirs...C'est d'ailleurs ce qui se passe parfois à Berlioux, certaines personnes un peu plus lentes(Ou bien vues)font un peu de planche sur la partie non utilisée par le MNS en leçon...
  

ce serait bien qu'il y ait des sortes de tables rondes, réunissant des décideurs de la Mairie,les concessionnaires des concédées, oh, pardon, externalisées, des représentants des usagers lambda(Une délégation de Nageurs.com, pourquoi pas, pour les gens nageant avec le public), des représentants du personnel, à la fois les MNS(Toutes les décisions doivent être prises avec leur accord) et aussi les personnels des cabines qu'on ne consulte jamais sur rien dans aucune piscine, et qui, si la fréquentation augmente à cause des aquatrucs par exemple, voient leur charge de travail exploser et ne perçoivent aucun salaire ou prime en plus(Du moins je le suppose), etc....Voila.
1°)Il y a un problème avec les piscines à Paris, il y a surcharge.C'est de pire en pire.
2°)On peut partir du postulat que le système peut être amélioré.
3°)Il faut une consultation de tous les "Acteurs" concernés, et pas seulement des prises de décisions unilatérales de ces Messieurs/dames qui décident sans jamais mettre un orteil dans une piscine, ou quasiment.(Ils regardent les statistiques, ça leur suffit...Misère de moi!!!).
  

Il faudrait qu'ils s'habituent, tous ceux qui décident, pour les piscines et le reste, à prendre leurs décisions avec la plus large concertation possible prélable, et en prenant le temps qu'il faut...C'est pas parce que quelqu'un fut élu à un moment qu'il peut se dispenser, par la suite, de consulter...la base, les bases...faudrait en prendre l'habitude...C'est dur, en france, on sait pas pourquoi...C'est pas pragmatique...Du coup on aboutit souvent à des situations soit ubuesques, soit de conflits.
  

Je réponds tard à ton post, Papillonista, ayant dû longtemps m'arrêter de nager - et de venir sur ce site - dans une période dure et triste, mais quand tu écris "Tu prends des leçons,(Donc tu es pour rester seule dans ton couloir pendant 1/2 h, peu te chaut qu'il y ait la foule à coté)", ce n'est pas vraiment ça... Pour les cinq leçons que j'ai prises, j'ai toujours privilégié des horaires où il n'y a pas trop de monde. J'ai une activité qui me laisse parfois beaucoup de liberté, parfois pas du tout, je prends les horaires qu'on me donne, ce serait un peu plus tard, un peu plus tôt, un peu plus loin ou un autre jour je peux tout à fait m'adapter et je le fais. Je suis très étonnée quand on me propose des cours à 7h du matin alors que la piscine est surchargée (j'ai refusé).
Je reste persuadée que c'est au maître-nageur de décider si son élève peut partager le couloir ou non (quand on apprend on ne nage pas forcément droit et devoir se concentrer sur ce qu'on a à apprendre tout en évitant d'autre nageurs pas toujours respectueux n'habitue pas aux conditions habituelle en piscine mais gêne surtout l'apprentissage). Il y a aussi la force de l'habitude, je pense que pas mal de maître-nageurs n'y pensent pas, n'imaginent pas que ce soit possible de partager le couloir du tout.
Et par ailleurs, toujours pour répondre à ce que tu m'écris, il n'est absolument pas vrai que si on va lentement (ce qui m'arrive de moins en moins) on supporte mieux l'encombrement. (Qu'est-ce qui te fait donc dire ça ??? En tout cas c'est faux.)

A propos de l'encombrement, j'ai été récemment à Pailleron. Tu pourras lire sur ma fiche que quand j'ai fait remarquer au MNS que le cours d'acquagym pourrait tout aussi bien se tenir dans le petit bain quasi vide plutôt que dans le bassin sportif surchargé, il m'a répondu que puisqu'habituellement personne ne se plaint, ça ne gênait sans doute que moi. Je suis tout à fait d'accord avec toi qu'on doit tenir compte des usagers, mais s'il ne s'expriment qu'ici... Que proposes-tu pour se faire entendre ? Association, lettres individuelles à la mairie de Paris, pétition ?
  

Hello Soboky, si le système existe, tu aurais tort de ne pas t'en servir après tout...

Non, je pense que la situation est telle, dans les piscines parisiennes, qu'il faut un plan d'ensemble, un ensemble de mesures, et pas seulement des petits changements de ci de là...je pense que personne à la Ville ne s'en soucie vraiment, tout le monde continue sur le train-train qui n'est plus du tout adapté...

Peut-être si j'ai du temps, vais-je faire une synthèse, un récapitulatif de ce que je verrais, moi, pour améliorer, mais nous tous on en a parlé, par petits morceaux, ça et là sur le site...

C'est sur que tout le monde ne sera pas d'accord...Chacun ne voyant qu'un bout de la lorgnette.

Je mettrai ça dans les "mille propositions"...Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression de voir clairement comment ça pourrait fonctionner..;
Sans me faire d'illusions que c'est un peu utopique car les obstacles seraient de changer aussi certaines mentalités, et de considérer autrement le droit du travail...Et puis il faudrait un peu d'argent, et l'argent à Paris en ce moment, il est souvent mis sur des trucs inutiles...Et ce qu'ils vont nous proposer comme alternative (Ils n'ont aucune imagination) c'est votre plan coûte tant, donc il faut trouver tant supplémentaires, donc on augmente les impôts...Et moi je dis "ce plan coûte tant, et nous avons actuellement tant, donc il faut examiner ce qui est superflu par ailleurs, donc changer un peu de mentalité en ce qui concerne les décideurs, sachant que de toutes façons les 9/10èmes de la population sont des moutons à qui on fait tout avaler, donc ce plan-ci passerait tout comme l'autre, et on reporte les sous de l'inutile jusqu'à l'utile, tout en faisant une communication blabla sur la nécessité de reporter les dépenses somptuaires sur les fonctionnements de tous les jours, et les parisiens peuvent être reconnaissants aux décideurs, plus de crèches et de piscines à la place des iles sur la Seine, en clair...
ETC...et réélisez-
les...Je te parie que ça marcherait..;

D'autres communes, beaucoup moins riches que Paris, beaucoup moins dotées, ont fait ces choix pragmatiques et intelligents...Pourquoi pas Paris...? D'autant que le projet cité plus haut(
(les iles sur la Seine, entre autres, mais on pourrait dire aussi la Canopée, etc...) ne constituent en aucun cas un embellissement, c'est une artiste
qui vous parle...

Je fais partie des gens, minoritaires, qui pensent qu'on peut s'en tirer, en satisfaisant aux besoins de base de la population, y compris sportifs, (le sport est du domaine de la SANTE, surtout à Paris), que ce soit accessible à tous pour des coûts raisonnables, et qu'en même temps on puisse réellement pratiquer, le tout SANS AUGMENTER LES IMPÔTS, oui, juste par des choix raisonnés, oui, un pragmatisme, et limiter le gaspillage, le tout, en plus, coincidant avec une optique d'écologie bien comprise parce qu'elle même se confond avec du bon sens...Car tout le monde se fout de l'avenir de la planète, en réalité, pas la peine de se voiler la face...Par contre respirer la m...des voitures chaque jour à Paris, ça c'est immédiatement dommageable..;
  

Je suis bien remontée, parce que j'ai réussi à nager hier...
  

Mais ce que j'aimerais comprendre, très concrètement, c'est comment tu penses proposer ça à la Mairie. Est-ce que tu souhaites créer une association d'usagers, ou passer par une association déjà existante, ou te faire élire sur une liste comme conseillère municipale, ou demander à rencontrer l'adjoint aux sports ? Je demande ça sans aucune ironie, au premier degré, simplement parce que je pense que tu as déjà effectué un gros travail sur ce site et que ce serait bien que ça se concrétise.
  

Certes, ce serait bien que cela se concrétise...En ce qui me concerne, je n'irai pas au charbon toute seule sur les propositions Ville de Paris;
Je suis immensément reconnaissante à ce site pour accueillir mes élucubrations (et celles des autres intervenants aussi), et je trouve que c'est déjà beaucoup de pouvoir exprimer ses idées avec l'audience certaine que procure INTERNET.

D'autant plus que je serais incapable, pour l'instant, de créer mon propre site.

Me faire élire conseillère municipale ? ici à Paris ? c'est un peu tard pour moi, en fait, et surtout parce que je travaille, que j'ai beaucoup de travail, et que par ailleurs je m'occupe de plusieurs choses bénévolement , parce qu'elles se sont trouvées sur ma route, et que je les fais marcher (je mets en pratique ce que je raconte, en fait, et ça marche vraiment bien, et comme ça marche, plein de gens ont tendance à me demander de l'aide...C'est valorisant et assez pompant..
Mais bref, ah oui, en plus, je nage tous les jours et je marche, et je ne renoncerai jamais à tout cet exercice..; ça me prend du temps..En fait je réfléchis constamment à comment trouver des raccourcis (en tout) pour synthétiser, de manière à frapper (toucher) exactement où il faut pour obtenir ce que je veux...Et essayer d'être
présente pour mes amis, aussi, important..;

Donc je n'ai pas vraiment le temps d'intriguer pour rentrer dans un cercle politique, ça m'a toujours gonflée, en fait...Sachant aussi que plus le fromage est juteux, plus tu trouves sur ta route des gens dont la motivation est tout le contraire d'un désir pensé, altruite et partagé
d'oeuvrer DE CONCERT AVEC D'AUTRES pour le bien commun...Et c'est pareil dans tous les domaines...
...Il n'y a qu'à voir autour de
soi, les ténors de la politique...Ne laisseraient leur place pour rien au monde...Préfèrent voir le truc se casser la g...plutôt que céder la place...Même si l'autre a de meilleures idées...Le laminer, voila le but..; C'est un peu la lutte du pot de terre contre le pot de fer, ou du nain contre le géant, mais rien n'est perdu, et on peut imaginer toutes sortes d'actions qui atteindraient leur cible...C'est trés amusant d'imaginer comment on pourrait obtenir gain de cause, à condition d'y croire vraiment...A la cause..;

Mais je crois en la force des idées et en la force de la parole, alors voila..;

Et comme je suis totalement convaincue d'avoir de bonnes idées( a force de pratiquer quotidiennement) à propos de la gestion de piscines ici (et je ne suis pas la seule à avoir de bonnes idées), je suis aussi totalement convaincue que les choses vont changer à un moment ou un autre...la situation est d'ailleurs en train de pourrir sur pied...

Comme j'aime bien ce site, et qu'il représente de plus en plus une force, je pense que ce serait bien peut-être de se former en association, ou quelque chose comme ça, et de se présenter en interlocuteur désirant donner son avis (usagers des piscines et sportifs sans club particulier) sur la gestion de nos piscines...Mais ce n'est pas mon site, et de toutes façons il faudrait qu'il y ait plusieurs personnes disposées à s'investir...Moi je le serais...Mais pas toute seule...Sans doute quelque chose se fera petit à petit, ou pas...Laissons venir...
  

Une chose qui m'avait frappée, je peux le raconter ici, pour illustrer la force des idées ou des suggestions quand elles sont justes : Voila, ça fait des décennies que je vis à Paris (oui...
et j'ai toujours détesté respirer les gaz des voitures, et ça fait longtemps que je pense que le seul moyen, à terme, d'éradiquer cette m...de circulation automobile, n'est certes pas de mettre des vélos, ça aide à peine, mais de mettre des voiturettes électriques en libre accès, on les prend on les laisse, etc...Sachant qu'il y aura toujours des gens contraints de prendre leur voiture, parce que enfants à trimballer, ou dossiers, ou objets encombrants, etc...Le système autolib, quoi...Ca aurait dû être mis en pratique il y a au moins 30 ans...Bref un jour voila que je rencontre tout-à-fait par hasard un mec de la Ville de PARIS, hautes fonctions, et qu'on discute, et je lui dis que le vélib ne me semble pas le truc adapté, et qu'un système de voiturettes, etc...parce que, etc...Et voila que quelques semaines après, on entend parler du projet de voitures en libre service qui ppurrait être mis en place à Paris, et je me suis toujours demandé si j'avais contribué , ou pas mais peu importe,...à ce qu'une telle idée se concrétise..;Juste en lachant une idée, qu'ils avaient sans doute eue avant, certes, mais il suffisait peut-être d'une pitchenette pour la faire sortir des limbes...Et la personne avec laquelle j'avais discuté était vraiment bien placée pour faire aboutir une telle idée...
  

et parce que le système des taxis, à Paris, n'est pas au point, cher et pas assez de taxis..;
  

Hello miss pap,
je suis nouveau sur le site que moi aussi j'aime déjà bcp pr la diversité des discussions, les bons mots d'untel ou untelle, et car il me fait me sentir moins seul au sujet de la frustration du manque d'attention ou de civisme de certains dans les lignes
.
et je suis bien content de lire tes post impliqués dans lesquels on sent que tu aimerais être suivie tant la situation des piscines parisiennes confine parfois à l'absurde.
j'me suis permis d'écrire à Christophe pour lui demander "si vous aviez déjà essayé d'aller plaider notre cause directement à la mairie, ou si d'autres démarches seraient en cours en vue de demander des extensions des plages horaires par exemple.
c'est sûrement naïf comme "souhait" de démarche, mais on aurait intérêt à chercher à rencontrer un adjoint du maire, un responsable des sports à Paris. Avez-vous déjà tenté ça, ou d'autres démarches similaires ou plus efficaces seraient-elles en cours? "

et il m'a répondu que (j'espère qu'il ne m'en voudra pas de recopier ses mots!! sorry d'avance, ô grand maître!!) "Concernant une action à venir, nous pouvons aider les nageurs à le faire en donnant de la visibilité à l'action, mais pas forcément être porteur de ces réclamations. "

Donc oui, OUI, OUI, quand tu écris "de toutes façons il faudrait qu'il y ait plusieurs personnes disposées à s'investir", je fais partie de ces gens prêts à soutenir une action, et je suis certain que tu en trouverais des dizaines d'autres qui suivraient également grâce à ce précieux site.
On(je) n'espère pas une extension quotidienne des horaires de 6h à 23h, ça serait super utopique, mais plus de jours avec des nocturnes (21 voire 22h), idéalement, une généralisation de 3 nocturnes par piscine entre le lundi et le vendredi.
j'ai lu il y a 4-5 ans qu'on était la métropole d'europe avec le plus petit ratio du nb piscines/habitant.... c'est sans doute proche d'être vrai et c'est limite un vrai argument à mes yeux!
ca serait quand même bien triste de devoir se résigner à prier pour que la mairie prenne conscience de l'engorgement des piscines. ("mairie... prenne concscience..." << ça aussi ça relève de l'utopie
)...

Alors allonger les tranches horaire ça coûterait des sous, c'est sûr, mais ça répondrait au moins un peu mieux au besoin, sans demander non plus 2 ou 3 dizaines de millions pour construire 5 grandes piscines de plus (là ok, faut pas rêver trop grand non plus^^).
(et après ça nous parle du 'grand paris', qu'est-ce qu'ils sont énervants à se faire mousser en communiquant comme ça plutôt qu'en agissant réellement sur le terrain à satisfaire qques attentes élémentaires ! (ok je généralise un peu vite, mais ça fait du bien^^).)

par contre, vouloir leur montrer comment ils dépensent mal et les aider à mieux affecter les budgets ("examiner ce qui est superflu par ailleurs" + "nécessité de reporter les dépenses somptuaires sur les fonctionnements de tous les jours"), là tu risques de froisser leurs égos..


tu n'as pas demandé le N° de ce haut responsable à la mairie par hasard?
car si c'est le cas tu pourrais le composer étant donné la coïncidence entre ta discussion et le déploiement d'autolib qques mois plus tard!
tu as du lui faire de l'effet en plus de l'avoir convaincu! ^^

NON, tu ne sera(i)s pas seule à devoir aller au charbon à la mairie!
OUI, je veux bien apporter mon grain de sel (par exemple) à d'éventuelles séances ou travaux de synthèse de vos "mille propositions..."

Keep the faith miss pap, on croit en tes capacités de création, d'inspiration et de fédération! (en tout cas moi j'y crois!)

++
  

Je pense que CHRISTOPHE a déjà fort à faire avec la maintenance de ce site, c'est déjà trés bien que ça existe, et puis les choses se porteront d'elles-mêmes...

C'est vrai que nous sommes en retard pour les piscines à Paris, bien que nous ne soyions pas les pires en FRANCE, on ne croirait pas, comme ça, mais c'est la vérité...ce qui est terrible c'est que la situation empire...D'un coté tu as tous les aquatrucs qui envahissent, et de l'autre les piscines qui dégénèrent, à réparer, mal réparées, à refaire, et pour couronner le tout, de plus en plus de gens veulent nager (ou faire des aquatrucs...ceux-là on devrait les diriger vers des gyms terrestres...sans concession...) C'est tellement absurde, quand on y pense, et si on comprend qu'en fait il faut gérer la pénurie...Là-dessus la Ville qui fait des économies absurdes...C'est rien de dire qu'ILS n'ont absolument pas conscience de ce que devrait être une piscine...Un endroit où un type ou une meuf puisse venir à l'heure qui lui convient et nager à l'aise pendant une bonne heure...Comme dit un ami à moi, ILS n'ont pas vu venir le truc, et se retrouvent devant des situations impossibles à gérer sans remettre pas mal de choses en question...

Le premier truc si on veut faire quelque chose, c'est de savoir de quoi on parle : je vois bien comment ça se passe, puisque je nage chaque jour et je parle avec les gens, par contre il faudrait savoir quel est le budget global alloué au sport à Paris, etc...des chiffres...J'ai souvent entendu des copains entraineurs dire que PARIS allouait des sommes conséquentes par exemple à l'équipe du PARIS ST GERMAIN, (Foot), et pas grand chose pour les nageurs...J'ignore si c'est vrai ou pas...Et puis j'aimerais savoir aussi quels sont les "Contrats" qui lient les clubs du Bois de Boulogne (Racing et autres) à la Ville, les subsides alloués, les services rendus en échange, toutes ces choses là...je ne sais même pas si c'est public ou tenu secret...Pas compliqué de se renseigner, il faudrait que je prenne une matinée pour appeler la DJS et voir quelles infos je pourrais obtenir...Et après on peut imprimer un journal et leur mettre les questions sous le nez...
Ca pourrait être amusant...

déjà on pourrait faire pas mal de trucs à 2 ou 3... 2 ou 3 personnes ne multiplient pas les possibilités par 2 ou par 3, mais les augmentent de façon exponentielles... On verra..;

Moi je ne me presse jamais vraiment, les trucs me tombent sous le nez, alors je comprends qu'il faut que je m'en occupe, et si je m'y mets, je suis trés tenace...A l'automne (et savoir ce qui va se passer à Berlioux me motivera certainement, et pas seulement moi je pense), je téléphonerai à la DJS pour quelques petits renseignements à titre personnel, et après on verra quelle forme ça pourra prendre...Mais que ça n'empêche personne de faire ce qu'il croit bien à titre individuel aussi...

je me répète surement, mais le simple fait de pouvoir écrire ce qu'on veut et ce qu'on pense sur le site est ENORME...Je ne sais pas s'il y a beaucoup de sites sur la natation , il y en a surement, et peut-être se cantonnent-ils à des choses de la technique de la natation, ce qui est bien aussi, mais je sais que ce site est le plus lu, du moins à Paris...C'est merveilleux...

De fait, on a un réel problème ici à Paris, la réalité nous rattrape : On nage trés malaisément, on ne peut absolument pas s'en contenter...L'élite de la natation française ne se porte pas mal, bien que certains disent que ça va s'effondrer comme un chateau de cartes parce que justement la nation ne suit pas, mais bon...A part ça des problèmes partout...Les gens qui veulent nager dans la vie de tous les jours ne cessent de se plaindre, les MNS sont en grève, le personnel est pas content, etc...Donc ça ne baigne pas du tout...Donc quelque chose va se faire et ce site y participe, en plus de célébrer ce bien-être qu'on a malgré tout à se trouver dans de l'eau...Ca touche à quelque chose d'essentiel, surement
  

@ miss pap "Mais que ça n'empêche personne de faire ce qu'il croit bien à titre individuel aussi..."
oui, tu as bien raison sur ce point aussi, j'irai faire un tour à ma mairie à mon retour la semaine prochaine, et à la rentrée si je n'ai pas trouvé d'interlocuteur.
ils donnent la possibilité d'envoyer des msg/questions sur le site de la mairie de Paris, je ne sais pas si j'aurai jamais une réponse, donc il faut aller la chercher, yes.

  

C'est du pipeau, leurs messages : (A mon avis )...Ils ne tiennent compte des choix que si ça ne contrarie pas leurs options déjà pré-sélectionnées..;Bien peu des décideurs sont réellement tournés et à chaque moment vers les suggestions des uns et des autres...c'est pas dommageable quand les options prises sont les bonnes, mais à nous de savoir les convaincre...c'est compliqué car nous ne sommes rien ni personne...Nous n'avons que notre conviction...Il faut arriver à trouver l'endroit où leurs intérêts rejoindront les notres..;Quel intérêt les gens qui décident à la VILLE ont-ils à mettre des sous dans une politique sportive ambitieuse(pas pour regarder du foot, mais permettre à tout-un-chacun de pratiquer dans de bonnes conditions) plutôt que dans une stupidité (a mon sens) qui, croient-ils, va servir leur image en la rendant pérenne, qui leur ristournera (croient-ils) une aura de gloire ? sans avoir aucunement consulté le peuple sur ces choix, en plus...

Oui, si on trouve le lieu où leurs intérêts mieux compris rejoindront les notres, nous aurons une chance d'être entendus..;

Dès que quelqu'un a une once de pouvoir, il a tendance à ne plus écouter ce qui vient d'en bas...C'est la nature humaine..; J'adore avoir raison sur un truc, et le faire remarquer, bien après coup, bien insister, à quelqu'un de plus haut placé que moi et qui m'avait envoyé bouler avant...j'adore voir leur tête...Quand l'occasion se présente...il y en a même qui ne veulent toujours pas reconnaitre et qui cherchent des arguments spécieux...Mais ça implique aussi de reconnaitre quand soi-même on a tort...C'est intéressant aussi de voir comment ça fonctionne pour soi...Ca aide à comprendre pour les autres...Sans fards...
  

Pour revenir au sujet du topic, que faut-il faire pour améliorer cette histoire de cours individuels en heures de pointe ..;?

Plusieurs intérêts divergent, au moins apparemment :

La Ville de Paris et, le cas échéant, les actionnaires des concédées, y voient une rentrée d'argent supplémentaire, ainsi que les MNS, tous ces gens là se partageant le prix du ticket payé par celui qui prend la leçon...les leçons individuelles ne sont globalement pas trés chères à Paris, et les gens qui les prennent apprécient cette faculté...

les grands couillons dans l'histoire c'est le public qui vient nager pour un prix de ticket assez modique, reconnaissons-le...Vu l'affluence il se prend des coups alors qu'une ou un zigue, parce qu'il a payé, se prélasse à l'aise...

Que faire ...? Bien sur les MNS vont crier si on leur sucre leurs heures de leçons...le MNS se font des rentrées supplémentaires avec les aquatrucs et les leçons collectives ainsi que les leçons individuelles, et je peux vous dire que, même si les MNS de la VILLe ont un statut bien plus enviable que ceux des concédées (hormis Berlioux qui leur rapporte quand même pas mal, vu le nombre de cours en tous genres), il est courant de voir qu'ils ont du mal à joindre les 2 bouts surtout s'ils doivent rembourser un crédit et (ou) ont des enfants,ou si leur conjoint ne bosse pas, tant c'est dur de se maintenir dans cette ville...

Nous aurions plusieurs solutions
  

Tout d'abord il parait indispensable que les MNS ne perdent aucune source de revenu...Même si on peut imaginer mettre un coup d'arrêt, au moins partiel, à cette invasion de cours en tous genre qui empêche les gens de nager, une alternative etant aussi de délocaliser les aquatrucs et les leçons dans les bassins école à proximité...

Mais c'est à la Ville de prendre en charge les manque à gagner des personnels , que la Ville arrête de considérer qu'une piscine doit être rentable, ça ne l'est pas de toutes façons, donc embaucher du personnel, maintenir un niveau de rémunérations correct, et accepter une diminution des rentrées par les aquatrucs...ne maintenir que l'aquagym, si on veut, en délocalisant dans des bassins plus adaptés...à des horaires où ils sont fermés actuellement..;

Reste l'intérêt de la personne qui prend une leçon...Là aussi elle pourrait être dirigée vers un bassin d'apprentissage, ça + aménagér le système des cours dans les piscines à forte affluence...
(Sur 25m à Berlioux, etc...)On a aussi la possibilité d'augmenter le prix des cours et des entrées...Sans aller trop loin...Après tout quelqu'un qui veut vraiment s'adonner à un sport devrait être capable d'y consacrer une partie de son revenu...(par exemple réserver un couloir de 50m à une heure d'affluence et pour 15eu seulement pour 1 personne seule à BERLIOUX, je trouve que ce n'est pas assez cher, certains réservent d'ailleurs 2 cours à la suite, soit 1h...Ca devrait être interdit ) mais bon...Tout est si cher...Peut-être aussi les gens ne savent pas distinguer ce qui est vraiment utile de ce qui l'est moins..;

On en revient toujours aux mêmes trucs, la VILLE doit injecter suffisamment d'argent pour que ce service, (permettre aux gens de nager correctement),qui semble de plus en plus essentiel à la SANTE des gens, puisse être rendu..;

D'où l'intérêt de faire glisser certaines dépenses vers d'autres objectifs..;
  

Saint Merri: une ligne pour un cours d'une seule personne, en heure pointe (environ 13 personnes dans chaque autre ligne).

Un peu bête à mon avis...
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant