Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 17 mars 2009
posté par marais à 09:38

Dégradation des conditions à Paris

vu 8861 fois, followers=38
Bonjour,
Je nage une fois par jour une heure tous les jours (rare que je saute un jour). Je fréquent surtout la piscine des Halles donc la Piscine Suzanne Berlioux mais aussi j'ai pris des cours à la piscine Pontoise, et je vais de temps à l'autre à la piscine Keller, Pailleron et bien d'autres.
Comme est le cas souvent les petites piscines du quartier ont comme fréquentation des bonnes femmes qui viennent à plusieurs pour papoter au long des couloirs de nage comme on sait toutes et tous (piscine Buttes aux Cailles est très prisée pour ce genre d'activité).
Si on nage le crawl comme moi on essaie donc d'aller dans les pistes de crawl aux Halles, Keller, Roger le Gal etc.
Le problème depuis un certain temps (environ un mois) j'ai constaté à mon horreur des choses vraiment n'importe quoi même aux Halles! Avant hier par exemple un "brasseur" très gros dans la ligne de crawl, qui s'amuser en plus de plonger sous deux crawlers et nous buter comme une baleine avec sa tête puis tout suite brusquement changer dans la piste avoisinante.
La semaine dernière aussi aux Halles certes dans la piste « 4 battements » un type qui savait pas nager qui au départ s’arrêter en plein milieu de la piste, puis s’entêter de faire des contre sens malgré 10 nageurs qui venaient en face ! Cela a duré une demi heure aussi.
Et pour moi la plus agaçante : Pailleron vendredi dernier, ou la piste dite « crawl » empestée par des brasseurs. Après avoir reçu 10 coups de pieds j’ai demandé au MNS de faire de l’ordre « Est-ce bien une piste de crawl ici ? » Réponse : « Je m’occupe pas de cette piste ».
Pour moi encore il s’agit de manque de civisme ! J’ai été à Edimbourgh le mois dernier ou quand j’ai commencé à nager le crawl dans une piste « 4 nages » les écossais ont poliment et sans demander aller dans les pistes avoisinantes en me laissant la place de nager tranquillement.
Dommage à Paris avec des jolies piscines que par manque de civisme on ne peut pas plein en profiter…

87 commentaires

  

Cela fait maintenant trois mois que je nage régulièrement et que je n'ai toujours pas compris comment je dois me comporter dans les lignes. Je suis un garçon plutôt civique et aimable, j'essaie de regarder autour de moi ce qu'il se passe, mais je n'ai pas de guide de conduite.
En gros, je nage la brasse en ligne sportif quand il y en a, je serre à droite afin que ceux qui ont envie de me dépasser puissent le faire, quand j'arrive au bout, si je vois que quelqu'un va s'engager je le laisse y aller, ou je demande. J'évite de faire du dos crawlé devant un gars qui est prêt à s'élancer à fond, et je double en crawl quand c'est trop lent devant moi en faisant attention de ne pas me rabattre en queue de poisson.

Mais...
Je vois plein de gens qui papotent en bout de ligne sans jamais se pousser sur le côté, d'autres qui s'élancent en brasse molle alors qu'on est en plein élan sans rien demander, ni s'excuser, des filles qui battent des pieds avec une planche tout doucement dans une ligne rapide (cf pailleron) et d'autres qui imaginent qu'ils savent nager avec beaucoup de prétention. Le pire c'est peut-être de faire de la brasse à contre courant de ceux qui ont des palmes et de boire la tasse au passage !
Et pendant ce temps là, les maitres nageurs regardent.
Comment doit-on se comporter. Je me pousse en bout de ligne et laisse la priorité à ceux qui nagent déjà ?
Merci
  

Bonjour à tous

j'ai à peu près le même code de conduite que garp.
j'ai remarqué que souvent les nageurs sont agglutinés, on arrive à trouve un créneau (équivalent aux 2/3 d'une longueur de bassin) sans nageur.. je ne sais pas si je suis claire.
Enfin bref si je suis dans une piscine "lente", j'essaie de nager dans ce genre de créneau pour ne pas être stoppée par une méduse qui flotte entre deux eaux devant moi
quitte à attendre au bout de la ligne que les nageurs passent...
++
pinky
  

en effet, je suis de plus en plus exaspéré par ce manque de respect des règles de nage dans les lignes. Il faut toutefois noter le manque de signalétique lisible (panneau des deux cotés des lignes d'eau) et surtout un peu plus d'interventionnisme des MNS.
Disons qu'on ne peut pas changer la France du jour au lendemain mais au moins nous donner le sentiment qu'on fait appliquer les règles.

Est ce que je vais jouer au football sur les pistes de cyclable du bois de Vincennes?

à+ ranska
  

Est ce que je vais jouer au football sur les pistes de cyclable du bois de Vincennes?
MDR
!
A tester, à la Rémi Gaillard! Bon, c'est un peu risqué quand même... Strike!!!
  

c'est vrai que c'est parfois agacant, mais il y a parfois quelque chose de plaisant a reussir a se faufiler entre les gens, a plonger dessous et ressortir devant, esquiver le nageur d'en face... Si reussis (c.a.d sans accrochage diplomatique avec le circonvenant au code de la nage, car celui-ci n'oubliera pas de vous faire remarquer devant témoins qu'il nageait tranquillement la brasse avec bouée et gilet de sauvetage dans la ligne rapide et que vous l'avez malencontreusement bousculé pour le doubler), les exercices suivants sont profitables a la technique de nage:
- doubler en dos : excellent pour la souplesse des epaules, il faut aller chercher loin pour ne pas mettre les mains dans le slip de celui qu'on double ni dans les lunettes de celui qui vient en face
- doubler par la droite : il y en a qui nagent tellement pas a droite ou qui nagent tellement au milieu que je les double parfois par la droite, entre eux et la ligne histoire de leur montrer que oui on peut nager en prenant pas toute la place. Ils sont generalement surpris, et ils seraient meme agacés en général !
- plonger pour eviter le gars d'en face qui arrive alors qu'on etait en train de doubler un lent, puis ressortir 5 m plus loin. Outre le fait que ca doit mettre psychologiquement un coup a celui qui se fait depasse par en dessous, c'est tres bon pour gerer sa respiration : on en sort pas indemme au niveau du souffle par contre
- la culbute sans mur : trop de monde agglutine sur le mur ? impossible de prendre appui pour repartir ? Il n'y a qu'a faire une culbute sans mur, en gros une culbute qui commence avant la culbute normale sauf que le mouvement des pieds ne prend pas appui sur le mur mais sur l'eau : essayez c'est possible. Attention de bien calculer la distance pour ne pas prendre appui sur quelqu'un, les gens le prennent mal en general ... Quand c'est reussi ils prennent la vague par contre.
- la culbute avec poser de pied reflechi : meme probleme, trop de monde sur le bord, impossible de prendre appui. On fait une culbute quand meme sauf que une fois la culbute amorcee on se retrouve sous l'eau les pieds en l'air et la on prend son temps pour trouver le carreau libre ou le poser : entre 2 jambes de quelqu'un, a cote du ventre d'une nana, il y a le choix. Le tout est de prendre son temps et de ne pas paraitre pressé, histoire de faire comprendre qu'on prendra le temps qu'il faut mais cette culbute on la fera quand meme. C'est un bon exercice pour le souffle aussi.
- la subtilisation de plaquettes : vous doublez une grosse brute genre rugbyman qui ne sait pas nager sans plaquettes et qui nage avec les bras en dehors, donc qui manque de vous eborgner a chaque depassement : enlevez lui donc une de ses plaquettes, soit celle du bras par lequel vous doubler. Il suffit en general de toucher legerement la plaquette pour que celle-ci, si mal fixée, se détache de la main du nageur qui se trouvera forcé de s'arreter (car ne l'oublions pas celui ci ne sait pas nager sans plaquettes)

Il me reste une parade a trouver pour contrer le palmiste des grands fonds : celui ci est surequipé et utilise en general des palmes de chasses + masque et tuba. Si si, ca c'est vu aux halles. Il ne leur manque que le harpon en general et c'est une espece redoutable a doubler.
  

Excellent commentaire de taharJezedh. Très amusant et toutefois réaliste.
J'ai croisé un nageur une fois à Pailleron qui nagé comme tu l'indiques. C'était surprenant de le voir plonger pour éviter la collision!
  

bonjour à tous

La description de taharJezedh est très réaliste et pleine d'humour

Il m'es arrivé de faire demi tour une fois sur le ventre d'une dame... il faut dire qu'elle l'avait un peu cherché: elle s'est mise juste à mon niveau quand je faisais la culbulte... je ne pouvais pas la voir.
sentant que le mur était "mou" et pas à sa place..je me suis arrêté pour voir ce que c'était et en présentant mes excuses, son mari .. très fin.. m'a demandé si ça rebondissait bien sur le ventre de sa femme... l'ambiance était bon enfant fort heureusement..

++
pinky
  

en fait moi aussi j'ai commencé des sports "bis" décrit avec une telle précision par taharJezedh :

Quand on arrive au désespoir de pouvoir continuer dans une ligne clairement marquée "Crawl Rapide" aux Halles je procède donc dans le grand bassin et le nouveau sport que je nomme (droits sont à verser à moi!) ""Rugby Crawl".

Ici toute sorte faune et flore intéressant ; le Commandant Cousteau aurait trouvé son plaisir!

De nager donc "en billet" à toute vitesse en se tournant sur la tranche de corps entre les deux copines sur planches à ,000000001 de l'heure qui s'obstinent à nager double fil dans le contre sans de nage. Puis quand on rencontre "une âme sœur" un pauvre crawler aussi désespéré qui moi on arrive en face à toute vitesse en évitant le pire au dernier seconde en virant violemment! Quelle moment de joie!

Par contre j'ai déjà eu affaire à un jeune "geek" qui nager les yeux fermée aux Halles, et BOOM tous les deux tête contre tête! Bon les taureaux font pareil!
  

quelques typologies de nageur à ajouter à la liste:

- le "compétiteur": il nage moins vite que vous; il le sait ! mais pourtant il attend en bout de ligne que vous arriviez pour juste partir pile poil au moment ou vous tournez, histoire de se mesurer (encore une fois) à vous...: un peu con tt de même mais difficile de lui faire une réflexion sans le blesser ! Espèce qui pulule dans nos lignes!

- le "fangio": il croit nager mieux que tous les autres et a une technique simple pour faire le ménage dans sa ligne: il vous fonce dessus, fait des culbutes le plus près possible des nageurs avec un maximum d'écabloussures, vous sert après vous avoir doubler...le pire!! la prochaine fois qu'il vous sert lui attraper la cheville en l'appelant "Mark Spitz" et en lui demandant de se calmer! Comme tout grand prédateur, espèce assez rare heureusement.

- le "faux naif" ou "vrai simplet": il vient faire sa brasse dans la ligne crawl avec la mine enfarinée; à la première réflexion, il quitte (gentiment) la ligne (en s'excusant presque) mais, à peine votre dos tourné ou simplement la séance suivante, vous le retrouvez de nouveau à brasser dans la ligne crawl...très énervant!! Envie de lui mettre 3 claques!

- l'"amateur de sirènes": en général, bien musclé, il aligne quelques longueurs rapides dans le plus beau style pour ensuite se plaquer au mur pour complimenter les sirènes de passage. Relativement inoffensif au total...

- les "bavardes" (désolé pour le féminin un peu péjoratif) : deux nageuses qui brassent côte à côte histoire de passer leur séance à papoter: sans aucune misogynie, comportement plus rare chez les hommes...

- la "bouée" (à défaut d'autres surnoms encore plus péjoratifs: "baleine", "baleineau"...): homme ou femme en général d'une corpulence assez imposante qui (peut etre est-ce du à sa corpulence) se sent obliger de dos crawler à vitesse minimale les bras en symétrie au milieu de la ligne: quasiment impossible à doubler sans se prendre une baffe ou un coup d'ongles. Imparable! Changez de ligne!

- l'"hurluberlu": lui carrément il nage à contre-sens (conduite à l'anglaise)..allez savoir!! en général, facile à recadrer en lui expliquant le sens de la marche! Espèce heureusement en voie de disparition.

Ces piscines c'est un vrai zoo!!!
  

Il faut pas oublier :

1- les lents qui aiment bien se déporter sur la gauche en fin de ligne
2- les rapides qui aiment bien doubler en fin de ligne

Mon moment préféré (qui se produit à quasiment toutes les séances !) c'est quand j'arrive derrière quelqu'un de la première catégorie quelques mètres avant le bout de ligne, et que quelqu'un de la seconde catégorie me double en même temps : en restant à droite je repars le premier après le mur car le lent est bloqué, et le rapide ne peut pas accéder au mur.

Les virages sont toujours très délicats !!

Christophe
  

Ne pas oublier non plus celui ou celle qui fait sa petite gymanstique suspendu sur le T (le truc en fer) sous les plots...
  

Bien vu, Batavia...
c'est toujours chouette de se faire receptioner par quelqu'un les pieds devant !!
  

Bonjour,

Même si j'ai déjà rencontré tous ces phénomènes (vous avez oublié le nageur de brasse avec palmes... Si si ! J'en ai vu et autant vous dire que ça n'avance pas), même si les commentaires sont plein d'humour (il vaut mieux en rire), je trouve que dans le fond, tout ces problèmes seraient réglés si les maitres nageurs faisaient leur boulot.

Le midi, à la piscine Forest Hill d'Issy les Moulineaux, ils viennent poser des pancartes 'Lignes Brasses', 'lignes Crawl et dos' en tête de ligne puis... laissent les choses se faire. C'est donc du tout est n'importe quoi, on se demande même parfois si les nageurs savent lire... A quoi cela sert-il qu'ils mettent des pancartes si ils ne font pas respecter les lignes de nages (c'est plus compliqué avec des pancartes 'rapides', 'moyens', 'lents' mais là, c'est facile 'brasse' ou 'crawl'... y'a pas d'erreur possible).

Bises à tous les nageurs.
  

Je vais dire encore le fond de mes pensées (et ce n'est pas la première fois dans cette veine sur le forum) :
Je suis musicien (musique ancienne) d'origine Newyorkais. je suis installé à Paris depuis 1985.
Je voyage partout et souvent pour mon métier souvent dans les pays lointains. La question est plutôt au niveau social :
Honnêtement en voyageant je ne vois pas d'autre pays aussi anarchique vis à vis des règles que la France! Je l'adore certes et même moi j'ai une attitude mi chemin entre l'austérité protestante des pays anglo-saxons et la France ayant vécu ici aussi longtemps.

Mais à Paris, surtout la première réflexe est d'essayer de pousser au bout les règles (je vois surtout niveau circulation). A New York quelqu'un aurait réellement tirer un coup de fusil vers un moto sur un trottoir (et j'en ai témoigné plusieurs fois ce genre de chose).
Mieux la France ou on fait n'importe quoi de temps à l'autre mais on ne tue pas pour des raisons pareils.
J'ai vu à Canton, Chine par exemple les gens dans tous les sens, des poussettes sur les bretelles d'autoroute mais cela est très chinois, très contrôlé avec un GRAND respect pour autrui.
Cela dit à mon expérience avec plusieurs voyages en Espagne par un, Italie, même en Grèce (certes les voitures à Athènes sont quelque chose) Paris gagne de loin dans la catégorie n'importe quoi niveaux respecter les règles!

Mes deux enfants maintenant adultes ont toujours mal à comprendre en revenant dans le RER à Roissy après un séjour annuel à New York pourquoi ils sont ici. Bon une question de société pour les sociologues...
  

On sent le regard étranger de Marais. cela dit, pour avoir moi aussi voyagé je partage ce point de vue mais le nuance; pour qui a été roulé en Inde par exemple nos rues parisiennes sont plutôt tranquilles.

Ce comportement français est peut etre du à un cocktail culturel explosif; à savoir:

- le catholicisme: comme chacun sait, au contraire du protestantisme, on peut pêcher à foison tant qu'on se confesse


- un certain côté latin qui ne voit pas d'un si mauvais oeil un certain bordel!


- une societe tres verticale ou les gens ont tous tendance à attendre que l'ordre ne découle pas du comportement individuel de chacun mais plutot d'une autorité supérieure (il n'y a qu'à voir comment on en appelle au "politiques" en france pour un oui pour un non) ; d'ailleurs les réflexions de certains participants sur le fait qu'ils s'étonnent que les MNS n'interviennent pas va dans ce sens: plutot que de parler directement à la personne et à organiser l'ordre entre nous, nous attendons que ce soit une autorité supérieure (le MNS) qui l'impose. Ceci est très français je trouve!! Pas vu, pas pris! tant qu'un gendarme n'est pas là pour me faire respecter la loi, je peux l'enfreindre alors que la loi est là pour mieux vivre ensemble c'est tout!...raisonnement assez enfantin certains diront c'est vrai!!
  

Je suis entièrement d'accord avec klapo et oui la France aussi était une monarchie pendant très longtemps...

Je trouve peut-être la manière est de poliment et fermement signaler les règles directement comme dit klapo aux nageurs non respectueux.
L'autre jour aux Halles un Monsieur un peu près mon âge (le 50) avait des palmes dans la piste 4 nages. Je lui ai signalé que la piste de matériel était à côté. Je crois honnêtement qu'il a comprit "battements" pour les palmes. Et on avait une très bonne conversation.

Dans le cas échéant (ce que m'est arrivé avec une brasseuse farouche dans une ligne de crawl à Georges Rigal l'été dernier qui refusait de m'écouter puis une autre crawleuse on a fait intervenir le MNS et l'affaire était vite réglée.

Mais je crois nous qui sont des passionnés qui fréquentent ce forum on peut faire un mouvement comme on dit aux USA "grass roots" et il peut s'épanouir à travers tout Paris.
  

euh, oui et non, Klapo...
Si les gens demandent que le maître nageur fasse un peu le "ménage" c'est aussi
parce que la plupart d'entre nous a deja essayé, sans succès, de le faire soi-même.

Je pense aussi que les 'faux-naifs" sont beaucoup plos nombreux que l'on ne pense. cette semaine j'ai vu une dame est resté un bon moment a faire des étirements sur le T, receptionner tous les autres nageurs les pieds devant et ensuite s'essayer au grand écart, bloquant toute la place disponible pour un virage sans se rendre compte (Vraiment ?????) qu'elle genait toute une ligne.

As-tu essayé de faire gentillement une petite suggestion du genre "serait-il possible de ne pas stationner sur le T et de se mettre sur le coté, comme le font les enfant du club à coté, s'il vous plaît ? (loin de moi appeller cela des remarque ) a n'importe lequel(le) des personnages cités ci-dessus ?
leurs réponses varient entre ...

a) silence absolu et et regard "mais-oui-je-vous-emmerde" suivi d'un départ en trombe en plein milieu de la ligne

b) regard noir, suivi du commentaire "et je m'arrête ou, moi ?" suivi d'immobilisme total

c) Ah bon ? et C'EST marqué ou ? (autre observation, si ce n'est pas écrit, ce n'est pas la peine)


bref, sujet maintes fois discuté sur le forum....(au moins d'en rire, ça soulage) sans que personne n''ait encore trouvé la parade, a une époque on a parlé de re-imprimer le Guide du savoir nager, mais les temps sont durs, la mairie a du dépenser les sous ailleurs...

En attendant, les beaux jours sont de retour, les magazines feminins feront leur "spécial maigrir" et très bientot et nos amis(es) les méduses seront de retour sur les lignes....

Bon embouteillage à tous....
  

Leur parler n'est (hélas) pas la solution.

J'ai plusieurs fois naïvement essayé moi même, sans succès.
A Cours des lions, ou les lignes sont classés par vitesse de nage, je demandais aux trop lents, poliment, d'aller à la ligne d'à coté.

Résultat, jamais aucun ne s'est déplacé.
Et les réponses variaient de "Mais je suis aussi rapide que les autres, il n'y a que vous qui allez plus vite" à "et ça veut dire quoi ?".
Je me suis même fait appeler "flic de la ligne d'eau" dans mon dos.

A vous dégouter des français ou de la piscine, c'est selon ...
  

Hier j'ai été encore aux Halles. j'ai commencé de mettre en route l'idée de signaler le n'importe quoi.
Une jolie jeune demoiselle qui brasser a décidé malgré une piste assez encombrée de crawl marquée clairement "réservée crawl rapide" de s'y mettre. Au bout de ligne je l'ai interpellé en lui montrant le panneau. Reponse?
"La piste à côté avez trop de monde" (par ailleurs n'importe quoi). Je lui ai dit que de recevoir un coup de pied d'un brasseur qu'on on fait du crawl peut blesser et l'histoire de Roger le Gal. Elle a dit "bien noté" mais a fait une dernier piste avant de disparaitre!
J'ai donc décidé de ne rien faire avec le type que aussi s'entêter de nager avec des plaquettes dans la même ligne malgré la piste à côté clairement réservée pour "matériel". Et le MNS papotaient tranquillement, un donner un cours et le seul souci était de jeter une "frite" pour son élève dans l'eau...
  

quand je parlais de verticalité, c'était pour bien démontrer qu'essayer de régler les questions de discipline entre nageurs ne marche souvent pas car justement, en bon français, tant que ce n'est pas une autorité reconnue qui vous a demandé de respecter la règle, on pense qu'on peut encore ne pas avoir à la respecter.

ceci dit, je pense que cela vaut toujours la peine d'essayer (quitte a se faire appeler "flic des piscines").
  

Bonsoir,

Je peux rajouter une espèce au bestiaire nautique, l'égoïste hystérique, assez rare mais dont j'ai aperçu un specimen à Blomet cet après-midi même.

En l'occurrence une nageuse qui après avoir pendant un peu plus d'une heure brassé, planché et pratiqué divers mouvements erratiques dont la finalité n'était connue que d'elle-même mais qu'elle effectuait dans une lenteur très impériale en plein milieu de la ligne ou au mur en alternance, créant plusieurs bouchons, s'arrête et se met subitement à hurler : "mais faites au moins attention quand vous nagez" (sans doute après que quelqu'un l'ait frôlée)
Dans la seconde suivante, elle était repartie dans l'autre sens, en brasse à 1cm/minute, toujours en plein milieu de la ligne. Franchement, des exemplaires pareils, il faut les mettre sous cloche ,-)
  

Et pour ajouter une petite note positive dans tout cela :

Hier j'ai été au Cour de Lions où je ne suis pas allé depuis une belle lurette (je préfère 50 mètres bien entendu).
Et là entre midi et 13h des nageurs très respectueux. Je dirai presque écossais! J'ai été dans la ligne rapide où un papa a emmené sa fille âgée de 9 ans environ et une copine. Il les ai expliqué que la ligne a été réservée pour le plus vite, "les plus de plus"!
Et hop surprise :
Les deux gamines nagaient le crawl aussi vite que les plus vite! Un vrai plaisir de voir des enfants de cet âge nager aussi bien et vite et en plus que leur père prendre le soin de leur inculquer de bonnes manières.

Dommage que la reste de la population piscine ne reçoit pas la même éducation...
  

En parlant d'enfants courtois, l'autre soir à la piscine keller, 2 gamins ont commencé à utiliser le plongeoir. j'ai soupiré imaginant les cris, les eclaboussures des "bombes"... il n'en fut rien.
ils attendaient sagement que personne ne soit sous le plongeoir pour plonger dans le silence... pas de bombe.. juste des plongeons (quelques plats aussi )

Ca fait plaisir de voir des gamins aussi bien élevés (le père n'etait pas loin et à la fin de leur séance, un des gamins a demandé à son père s'il avait "gagné" dans sa ligne...) ça change des meutes de gamins dont les parents prennent les piscines pour des garderies

Bonne nage (à tous dans le respect et la joie du baigneur !)

++
pinky
  

Mauvaise histoire aujourd'hui à la piscine Pontoise heure de déjeuner :
Une méduse féroce qui nageait dans le contre sens de la nage colle à la ligne. Bon il s'agit du grand bassin, mais même il y avait des dizaines de bons nageurs obliger de bifurquer au dernier moment pour éviter une collision médusesque.
Fidèle à nos principes de forum je lui ai demandé si elle pouvait circuler à droite comme pour la circulation voiture. Réponse?
"Je fais toujours pareil, j'ai payé mon entrée et je m'en fiche"! Verbatim.
Je lui ai dis il y avait des bonnes règles de conduite, et mentionner le genre d'accident comme à Roger le Gal qui se produit lors de la pagaille. Elle me croyait point, et donc je luis ai dit si elle continuerait je cherche l'intervention du MNS.
Le MNS qui je connais sympa l'a remarquée mais avant qu'il pouvait faire quoi que soit elle est sortie du bassin.
A les méduses....
  

et oui ..en plus le retour des beaux jours s'accompagnent suivant de celui des méduses


++
Pinky
  

J'ai lu toute la discussion et je me suis bien marrée!! je me sens moins seule tout d'un coup!!!!
Ma bête noire à moi c'est celui qui attend pile qu'on arrive en bout de ligne pour partir.... Et celui qui nage au milieu... Et celui qui double en brasse... Et.... Enfin!!! On se comprend...
Mais il y a un truc que je n'ai pas compris : il s'est passé quoi à Roger Le Gall ?
  

J'apporte ma petite pierre au sujet. Témoignage d'un dimanche à la piscine de Chatillon:
pendant tout mon échauffement, je supporte stoïquement les méduses brasseurs qui flottent dans la ligne rapide, aucune intervention des mns papotant assidument dans leur coin. Puis, je chausse mes plaquettes et là... dans ma ligne de vision, je vois un mns se diriger en courant vers le bord, essayer de m'intercepter (je ne l'ai vraiment compris qu'un peu plus tard) mais comme je "culbute", il ne m'arrête pas... il court à l'autre bout du bassin... caramba encore raté! Bref, il a dû faire l'aller-retour plusieurs fois avant que je m'arrête et qu'il m'explique (essoufflé!) que les plaquettes étaient interdites ici. "Et le respect des lignes rapides" que j'lui demande gentiment? "Ben, si il fallait intervenir à chaque fois qu'il y a un nageur lent dans une ligne rapide, on en finirait pas" qu'il me répond gentiment...
En gros, il a demarré au quart de tour car sa responsabilité pourrait être engagée en cas d'accident, par contre, la bonne vie de son bassin, il s'en fout complètement... No coment!

Pour ne pas charger tous les mns, j'ai remarqué à Keller plusieurs interventions des mns pour déplacer des nageurs: y'en a qui bossent! Merci à eux.
  

alors moi j'aimerais qu'on m'explique pourquoi certains nageurs rapides te laissent passer pour ensuite te doubler ?... le plaisir de doubler ? je vois pas l'intérêt...
Je ne suis pas une nageuse réellement lente, mais je ne suis pas la plus rapide non plus (1,5-2km/h). Donc j'essaye de m'adapter au maximum : partir avant les plus lents, laisser partir les plus rapides avant moi...
Mais certains franchement... aujourdh'ui encore, un exemple flagrant : un monsieur avec un pullbuoy nage plus vite que moi, je le laisse donc passer devant. Arrivée au bout de la longueur, je le vois au bout de ligne, je ralentis pour qu'il ait le temps de partir avant que j'arrive, mais non monsieur ne se décide pas à partir, tant pis je fais mon virage et repars... et voilà qu'en milieu de longueur, il me double... pourquoi n'est-il pas parti avant que j'arrive dans ce cas ??? Ce n'est pas la première fois que ça m'arrive et j'ai vraiment l'impression que certains y prennent plaisir... pourquoi ? pour montrer qu'ils sont meilleurs ?... pfffft...
  

alors moi j'aimerais qu'on m'explique pourquoi certains nageurs rapides te laissent passer pour ensuite te doubler ?... le plaisir de doubler ? je vois pas l'intérêt...
Je dirais que certain(e)s ne réussissant pas à aligner les distances, ils récupèrent en bout de couloirs et quand ils se sentent de nouveau d'attaque, repartent.

Ce peut être aussi un nageurs qui s'est fait un planning comme par exemple : tout à fond, récup de 15/30 secondes et pour repartir de nouveau à fond (un sprinteur et non un endurant).

Dans tous les cas, cela reste un minimum énervant mais cela peut être interessant pour travailler la concentration (ne pas perdre ses moyens quand tu te fais doubler).

Cdlt,
Oléum.
  

Pour en rajouter une couche.
Une nouvelle espèce vue à Hermant.
Une jeune femme avec une ceinture bouée autour de la taille, qui ne nageait pas, non, mais qui...marchait dans l'eau !
Donc comme elle ne se met pas en bord de piscine mais bien dans le couloir 3, elle se trouve en plein milieu et se fait dépasser, rentrer dedans par des dos crawleur, mais ça ne l'a pas démonté du tout, elle avançait inexorablement à l'allure d'une épave dérivante.
Je croyais avoir tout vu, mais là...
Enfin, je ne sais pas si c'est le lancement de cette discussion par Marais qui en est la source, mais j'ai l'impression que les gens sont un peu plus aimable en ce moment...
hihihi
  

Pour revenir sur la suggestion d'Oléum et l'entraînement des sprinteurs, je pencherai quand même plus pour la théorie de l'amateur de sirènes décrit par klapo plus haut, qui doit représenter 90% de ces cas, pour être gentille (à Pailleron en tout cas).
Quant aux vrais sprinteurs, pourquoi ne pas se mettre dans la ligne lente d'à coté le temps de la récup? Un petit geste mais qui pourrait contribuer à l'éclaircissement des bouts de ligne de la ligne de crawl.
  

crumblesis > si tu supposes que c'était pour me mater moi, faut savoir quand même que j'ai pas vraiment la silhouette d'une sirène lol donc je suis pas convaincue ^^

Sinon autre genre rencontré hier à Nakache : 3 poufs ados en bikini qui, alors que j'avais la ligne pour moi seule (le rêve !), sont venues squatter le bout de ligne pour faire des plongeons et barboter sur 3-4m et sur toute la largeur, sans se soucier si qqn arrivait ou pas... Je me suis pris la tête avec elles quand j'ai failli me cogner à l'une d'elle, je leur ai expliqué que c'était une ligne de nage, qu'il y avait des règles et du coup, pour me faire chier, elles se sont mises à nager n'importe comment un semblant de brasse à 50cm à l'heure... "bah quoi maintenant ? on nage non ?" grrr.... mais bon, elles se sont lassées avant moi au bout de 10-15mn
(oui bon j'avoue je me suis bien vengée au moment de passer à côté d'elles :$ mais pas de violence hein, juste de gros coups de bras bien éclaboussants hehe ^^)
M'enfin, elles m'ont quand même bien gâché ma séance qui aurait dû être une merveille vu le peu de monde dans la piscine...
  

A Pailleron , les maitres nageurs sont la que en cas de probleme , c'est vrai qu'ils n'interviennent quasiment jamais pour faire respecter les lignes. Moi je dis pourquoi pas, ca doit chiant pour eux de faire la police . Disons qu'ils sont une vision anarchiste , ou chacun se démerde


Après ils essaient plusieurs type de fonctionnement . Au debut il y avait un ligne Crawl/Dos Crawlé. Certes il y avait des brasseurs, mais au moins leur dire que la lignes est réservée au Crawleur . Après s'il veut rester la , libre a lui ! mais faut pas qu'il gueule si lorsque je le double , il y a un accrochage... d'ailleurs c'est souvent moi qui ait mal que lui, mais bon .

Ensuite ils sont passés a des lignes par rapidité ! alors la c'etait un vrai bordel, avec bien sur des brasseurs un peu partout , lent ou rapide. Y a des soirs ou c'etait un vrai rugby crawl (je reprend ton expression marais car c'est une bonne image
) Mais bon puisque c'est la regle du jeu... autant y jouer , et si quelqu'un est blessé par ma faut e, qu'il aille faire sa reclamation au MNS !
D'autant plus que j'avais tenté la ligne Materiel ou y ecrit "interdit a la brasse" et meme la y avait des brasseurs (2 ou 3) sans que le MNS n'intervienne !!!!!!!

Dernièrement, ils ont fusionné 2 lignes et la c'était jouable car on peut facilement doubler sans faire de mal
La solution c'est un peu comme a Nackache, des lignes assez larges.

Sinon concernant les styles de nageurs , je nage assez vite et fait des pause de recup , mais Suis je un amateur de Sirene qui s'ignore
?
  

En effet vitalogy, j'ai également remarqué les "expériences de pailleron":
C'est vrai que la ligne "fusionnée" permet de doubler avec plus de faciliter, mais en période d'affluence cela devient un gros bordel.
Au final on se retrouve avec des brasseurs et des méduses un peu partout..... T_T
J'espère qu'ils vont nous remettre une ligne Crawl/Dos...
  

Ca se dégrade vraiment avec le réchauffement climatique: banc de méduses en masse.

Et encore une nouvelle espèce : la "nageuse bouée" au milieu de la ligne, servant essentiellement à recevoir les coups de bras des autres nageurs et nageuses qui se demandent ce qu'elle f.... là!

En plus on m'a piqué mes palmes à Blomet (un vieux modèle en plus!). Je vous le dis, c'est l'escalade!!!
  

il n'y a que les nageurs expérimentés qui peuvent aller à la piscine?
Il y a des gens qui y vont juste pour être dans l'eau et pas uniquement pour faire des longueurs..il faut être tolérent. Tous le monde ne nage pas comme vous soit parcequ'ils ne savent pas soient parcequ'ils ne veulent pas et puis j'ai jamais vu de code du nageur dans toute sles piscines où j'ai été. Je fais preuve de bon sens et essai de respecter les nageurs qui fonf des allers retours mais en contre partie j'attends qu'on me respecte et cela même si je nage lentement ou bien si j'ai des palmes...les joies de l'eau ne se résume pas qu'a des allers retours sans matériel et rapidement.

Perso dans ttes les piscines où je ùe suis rendue il y atjs un côté "libre " de la piscine (sans ligne) je me mets là en général mais par bon sens pour pas gêner mais binetôt il y aura des panneaux avec une limitation de vitesse "ne pas nager en dessous de..." pffff
  

Cilie > Il y a des gens qui y vont juste pour être dans l'eau et pas uniquement pour faire des longueurs..il faut être tolérent.

dans ce cas il ne doivent pas aller dans les lignes de nage, il y a toujours une "double ligne barbotage" où les gens qui vont à la piscine juste pour être dans l'eau ne gênent personne.

et puis j'ai jamais vu de code du nageur dans toute sles piscines où j'ai été

oui et c'est bien dommage d'ailleurs...

en contre partie j'attends qu'on me respecte et cela même si je nage lentement ou bien si j'ai des palmes...

Comme je te l'ai dit sur ton topic, tu as bien évidemment le droit de nager lentement et/ou avec des palmes. L'important est de nager dans la bonne ligne. Il faut comprendre que les nageurs rapides (je n'en fait pas spécialement partie, je suis une nageuse moyenne) peuvent être cite perturbés dans leur entrainement s'ils doivent s'arrêter au milieu de chaque longueur à cause d'un brasseur dans la ligne crawl... de plus pour les palmes, tu ne peux pas les utiliser n'importe où, tout simplement car c'est dangeureux. Si tu t'es déjà pris un coup de palme un jour tu dois le savoir
moi-même je nage avec palmes en gros une séance sur deux et donc je choisis bien ma piscine par rapport à ça


mais binetôt il y aura des panneaux avec une limitation de vitesse "ne pas nager en dessous de..." pffff

Ca existe déjà et justement c'est dans ces piscines que ça se passe le mieux (si les gens les respectent bien entendu) car ainsi, personne ne gêne personne, si chacun est dans la ligne qui lui convient
  

avatar de chalechalo
ChaleChalo
> 7 ans
Bonjour!

Allez, moi aussi j'apporte ma petite contribution de nageuse très moyenne à la discussion

C'est vrai que la plupart des nageurs qui fréquentent ce forum sont de très bons nageurs, souvent très rapides : d'où les plaintes concernant en grande partie les nageurs lents qui perturbent, voire bloquent les lignes.

Mais il ne faut pas oublier ce type particulier de nageur qui semble refuser de comprendre qu'on ne peut pas faire son entraînement de haut niveau un samedi ou dimanche après-midi, dans une piscine de 25m bondée où les lignes de nage n'ont pas été définies! Ca ne sert à rien de s'obstiner à nager au milieu de la ligne entre les brasseurs en dégageant son chemin à coup de bras et de pieds, ni de faire la culbute alors que les extremités sont occupées par des gens qui ne papotent pas forcément, mais qui simplement, attendent leur tour poliment, et surtout, il faudraient qu'ils comprennent qu'on ne double pas quand on ne sait pas doubler correctement (faut quand même aller un peu plus vite que la personne qu'on veut doubler, non?)!

Malheureusement, certains pensent que parce qu'ils nagent bien, voire très bien, ils ont des droits particuliers : mais non. Il faut simplement se mettre dans la tête qu'on doit aussi s'adapter à l'environnement, et donc s'organiser pour fréquenter les bonnes piscines aux bons horaires...

Alors on est toujours ravie de rencontrer un(e) nageur(se) poli et aimable qui double sans éclaboussure, et qui lève de temps en temps la tête pour faire attention à ce qui se passe autour, ou qui demande à pouvoir passer en premier...

Mais bien sûr, je comprends et j'approuve les critiques sur les méduses sans foi ni loi qui peuvent polluer à elles seules toute une ligne qui fonctionnait bien. Par contre, moi, en discutant, j'ai rarement eu affaire à des méduses très désagréables refusant de comprendre... Mais bon, je ne désespère pas d'en faire l'expérience! Toujours est-il qu'avant de donner un coup de griffe, il vaut mieux essayer de parler.

Très bonne nage à tous malgré tout! :>
  

Bonjour à tous,
Effectivement, il y a les nageurs rapides qui se plaignent des nageurs lents et l'inverse, il n'y a pas de raison pour que cela s'arrête la nature humaine étant ce qu'elle est. MAIS pour faire court et essayer d'arbitrer la polémique entre qui a la priorité sur l'autre, la réponse est très simple : les lignes d'eau (non dédiées) sont réservées en priorité aux nageurs rapides.
Je viens de retrouver le prospectus NAGER A PARIS édité par la mairie de Paris, il date de décembre 2004, je l'avais trouvé en mairie, je ne sais pas s'il est encore distribué. Il répertorie toutes les piscines, horaires etc. Il y a là, un petit texte qui s'intitule : "Savoir nager ensemble, Voici quelques règles de courtoisie qui permettront à tous les nageurs de profiter pleinement de la piscine". Je ne peux pas vous le scanner je n'ai pas accès à mon scan pdt qqs semaines (mais si certains le souhaitent je pourrais le faire d'ici début aout). Je vous recopie donc intégralement ce petit texte qu'il serait bon d'afficher en fluo avec clignotants dans toutes les piscines :
1) ne pas sauter dans l'eau
2) choisir la ligne d'eau approppriée à sa nage
3) nager à droite de la ligne d'eau
4) se laisser doubler par un nageur plus rapide
5) laisser les nageurs virer au bout du bassin
6) ne pas stationner trop longtemps contre le mur d'extrêmité

C'est donc la "voix" de la direction des Sports qui parle et non un quelconque nageur en colère (que je suis !) qui a écrit ce texte. Et là je pousse mon coup de gueule car j'en ai marre au cours de mes entraînements de ne pas pouvoir faire une seule longueur sans avoir à doubler plusieurs personnes, donc en changeant mon rythme, en changeant de trajectoire et parfois de nage (je ne parle pas des coups reçus). Et tout ça pour doubler des personnes qui ne devraient pas être dans ces lignes, qui ne changent, ni de rythme, ni de trajectoire (serrer à droite) ni de nage (et pour cause ils n'en connaissent qu'une !). Et en plus il ne faut pas les éclabousser, leur faire de jolis sourires et peut-être aussi leur refaire leur brushing au bout de la ligne tant qu'on y est ?!!
Alors parlons intelligemment, chers nageurs "très moyennement rapides" pouvez-vous vous faire votre propre discipline, et évaluer selon la fréquentation des lignes quand vous y êtes, de quitter les lignes si vous constatez que vous êtes souvent doublés et si c'est un jour plus calme effectivement en profiter.
Excusez la longueur de mon propos, mais comme vous vous en doutez cela faisait longtemps que je marinais sur le sujet. Alors désolée, ChaleChalo, OUI les nageurs rapides ont des droits dans les lignes (quand celles-ci, bien sûr, ne sont pas dédiées à une vitesse ou une nage particulière).
Bon we à tous, et j'espère qu'il va pleuvoir car pour reprendre un dicton cité sur ce site et que j'ai beaucoup aimé : "été pluvieux, nageur heureux".
  

Je suis pas assez rapide pour nager dans les lignes "rapides" ( on me double) mais trop rapide pour le reste ( je double souvent) , Que faire ? Qu'est ce qui est plus interessant pour moi ? Bah nager dans le rapide non ? car etre doublé c'est moins chiant que de doubler .

Alors que faire ?

PS: COUP DE GUEUL AUX C.... QUI RESTENT EN BOUT DE LONGUEUR , a rien faire a part gener les autres
  

Maxikage > idem... Quand vraiment c pas possible dans les autres lignes, je vais en ligne rapide, tout en essayer de respecter les autres nageurs qui vont plus vite que moi (je les laisse passer devant moi et ne part que quand il n'y a personne qui arrive et serre à droite quand ils me doublent). Je sens bien que ça les fait chier quand même mais bon... je ne suis pas une tortue non plus hein...
  

TiteMaya = Ma jumelle

Je fais un copier coller de ton post et cela correspond au mien
Oui , je ne suis pas une tortue non plus
et je sens que cela les fait chier de me doubler aussi
  

avatar de ploufi
Ploufi
> 7 ans
En fait, le truc qui rend vraiment, mais vraiment dingue, ce sont les gens qui attendent pile que vous arriviez pour culbuter et qui partent à ce moment précis. A une époque j'essayais de les éviter et de pas cartonner. Je dois avouer que maintenant j'ai plus aucune pitié, je culbute et si ça cogne ça cogne, et si ça coule, ça coule, foi de Darwin.
  

Je prend la plume virtuelle encore dans le fil que j'ai commencé. En fait depuis la fin de moi d'août et surtout actuellement ma piscine habituelle dont les Halles est devenue de plus en plus féroce. Comme vous pouvez constater de mes postes mais aussi des autres nageurs ayant fréquentés le même lieu.
Genre coups de pieds, claques dans la gueule exprès (au moins à "demi-teinte").
Nous n'acceptons guère ce genre de comportement dans d'autres sprots, comme le foot (je propose au MNS de donner des penalties au cartons jaunes au nageurs aux Halles!!!).
Sérieuxement qu'est que se passe?

Je suis réellement attristé par ce changement de comportement, et j'avoue de ne comprendre à peine pourquoi et être bredouille à une solution...
  

Je suis du même avis que Marais. La piscine des halles est devenu un lieu d'incivilité énorme.
Les nageurs lents squattent la ligne 4 nages rapide.
On double en brasse, on ne serre pas sa ligne quand on se fait doubler. On démarre super lentement. On change régulièrement d'allure : crawl, brasse, dos crawlé sans respecter les lignes ni les autres nageurs !
Le pire, c'est le crawleur qui bat des bras comme un fou en ligne rapide et qui pourrait être doublé en brasse.
Personne ne s'excuse, personne ne parle, personne ne sourit.
Pourtant j'attends, je souris, je demande, en me disant qu'en étant aimable ça rendra aimable, mais non...ca marche pas.

Et oui, Marais, Aux halles je me suis pris des coups, des crawleurs arrivant en sens inverse m'ont fait boire la tasse, et j'ai vu des nageurs lents squatter, et ne s'occuper de personnes, et des rapides faire de la brasse au milieu de la ligne comme s'ils était tout seul !!!

Peut-être est ce dû à la frustration des nageurs qui se retrouvent ici pour nager et ne le peuvent pas. Vivement l'hiver et les jours de pluie qu'on puisse nager !
  

Je partage vos avis.
moi c'est simple, je ne suis pas retourné aux halles depuis début aout car en regardant par la vitre, ça me semble impossible de nager dans ces conditions.
On est là pour se défouler pas pour se prendre des coups ou slalomer entre les nageurs.
je vais essayer samedi entre 12h et 14h, le bon créneau normalement.
je ne comprends vraiment pas pourquoi il n'y a pas plus de piscines sur Paris avec des horaires plus flexibles.
je suis sûr qu'il y a un vrai business a faire en ouvrant une piscine privée...

Courage!
  

mon shew, comment voulez vous faire du business en ouvrant une piscine privée si il ne faut accepter que 3 ou 4 personnes par ligne, sous pretexte qu'au dela on n'arrive plus a nager et que les nageurs sont mecontents de devoir slalomer. Il faut bien la remplir cette piscine pour qu'elle soit rentable et faire du business (ou alors avoir un tarif d'entrée exorbitant).
  

Je ne peux m'empêcher de sourire en lisant vos messages. Je suis de Montréal. Losque je vais à Paris, j'essaie de continuer de nager tous les jours. Je fréquente les piscines Blomet, Lafay et Champerret. Je vais vous dire quelque chose qui vous étonne. Je trouve que les nageurs parisiens sont courtois et polis si je le suis envers eux. Biensûr les piscines parisiennes sont toujours bondées parce que Paris est une ville surpeuplée. À Montréal, je nage tous les matins au YMCA qui est à 5 mn de marche de mon bureau. À partir de 8:15, je peux avoir un couloir à moi tout seul. En moyenne, on est 2 nageurs par couloir. Les piscines des YMCA de Montréal sont ouvertes en général de 6:00 à 22:00. Le Québec est moins peuplé que la France. Il est 6 fois plus grand que la France mais il n'a que 6 million d'habitants. Je serai à Paris au début d'octobre. J'espère que la piscine Lafay sera ouverte à 7:00 le matin après 6 mois de rénovation. J'aime Paris et les Parisiens.
  

Merci, je suis parisien depuis 25 ans mais New Yorkais de naissance.
D'emblée je voudrais dire que comme vous pouvez constater toutes et tous par ma séance aujourd'hui aux Halles j'ai été agréablement surpris de retrouver ma piscine et des bonnes manières et nageurs!

Mais la surpopulation à Paris n'explique pas tout. Quand j'ai été à New York les nageurs n'étaient pas aussi agressifs que par temps récent aux Halles. J'ai été aussi à Bruxelles dans un quartier bien dense et non pas agressivité non plus.

Moi qui est ici depuis un quart de siècle doit dire qu'au mes yeux le comportement en général a changé depuis peu. A part pousser sans excuser dans le métro (en général avant au moins un mot genre "excusez moi") j'ai vu déjà trois bagarres dans les lieux ou avant je n'ai jamais vu une. Une il y a quelque semaines à la Place Fresnay à la Gare dans qui s'est dégradé en émeute avec l'intervention des militaires mitrailleuses à l'appui puis la police.

Il faudrait demander aux sociologues mais il y a une agression omniprésente dans cette belle ville et je ne sais pas pourquoi. Oui les piscines, lieux publiques sont passé dans le sillage de violence de la société actuelle.

Je continue de m'émerveillé à cette ville de Paris que j'adore et j'espère que cette période difficile va passer.
  

C'est suite à la fermeture de la piscine Roger le gall que j'ai découvert la piscine des Halles. Même si c'est un peu galère parfois et si par mégarde je donne un coups de palme ou de plaquette, je présente mes excuses. Je ne m'arrête qu'en bout de bassin pour évacuer l'eau de mes lunettes ou remettre ma plaquette, je demande avant de repartir lorsqu'il y a des nageurs en bout de bassin. Je suis sûre qu'à force de persister, les choses peuvent changer. C'est vrai que parfois, je peux pester intérieurement mais je mets un point d'honneur à ne pas me laisser envhair par l'énervement et un comportement débile.On vient à la piscine pour nager et se faire du bien physiquement et mentalement : un esprit sain dans un coprs sain. Il ne faut pas que la ligne d'eau ressemble à une autoroute...
  

En moyenne, on est 2 nageurs par couloir. Les piscines des YMCA de Montréal sont ouvertes en général de 6:00 à 22:00.

Vive le Québec et ses piscines libres !


ok,ok je sors...
  

Certains nageurs considèrent que la piscine est un club social, une place pour jaser avec les amis. C'est ok pour moi.
  

et question pertinente :
Est-ce que il acceptable de "jaser" sur une piste de course à pied? En fait le problème n'est pas d'être social ou non (moi j'adore causer avec les autres nageurs) mais de bloquer les pistes que les autres ne peuvent pas faire correctement leur entraînement.
Le bon conduit est soit de rester sur les bords (même avec les pieds dans l'eau comme cela on peut toujours faire les virages) soit mettre carrément sur les côtés de la piscine (plusieurs piscines à Paris telles que Keller, Roger Le Gal et bien d'autres sont équipées en gradins prévus pour des "spectateurs").
Social un grand OUI
Gênant = non...
  

Bonjour,

Je nage à la piscine des Halles. Mon problème est le suivant : je nage corectement la brasse coulée mais je ne vais pas très vite car je m'épuise très rapidement (j'ai le souffle extrêmement court et aucune force dans les bras).

Au fil des séances, je me suis nettement améliorée. Je nage donc dans la ligne dite "lente - toutes nages".
Mais je me dis qu'en fait, il manque une ligne pour les "très lents".
Car souvent je me retrouve derrière des très lents, et par manque de confiance en mes capacités, je n'ose pas doubler, car j'ai peur de me retrouver à 3 lors du doublement. Donc je galère à rester derrière les escargots. Ce qui m'énerve c'est que des fois, ils nagent vraiment n'importe comment et à 2 à l'heure.
Par contre, je ne me sens pas assez efficace pour intégrer la ligne "rapidde", ou alors il me faudrait beaucoup plus de repos en bout de lignes...

Ce n'est pas très simple, et parfois nager, qui devrait être une séance de détente, devient vite l'enfer.

Et je ne parle pas non plus des très bon nageurs "rapides" qui passent leur temps à nous doubler alors qu'ils feraient mieux d'intégrer la ligne d'à-côté. Mais qui pour une raison inconnue demeure dans la ligne des "lents". Question d'égo ?
  

Chère Kelly,

Je fais partie de ces nageurs assez rapides qui vont parfois ds la ligne des lents, et je vais donc répondre à ta question. Quand je vais nager le crawl dans les lignes rapides (les lignes 3 et 4), je passe mon temps à doubler surtout quand il y a du monde (je nage quasi en permanence au milieu et même certains mecs m'empêchent de les doubler !).
Pourquoi ? parce que dans ces lignes rapides, il y a nombre de nageurs lents qui n'ont rien à faire dans ces lignes ! Donc puisque les lents s'invitent dans les lignes rapides, je vais donc nager dans leur ligne lente, où il y a bp moins de monde et où les vrais lents se doublent fort aisément !
Car l'ego intervient surtout dans un sens : il est bp plus flatteur de nager ds une ligne dite rapide même si on avance pas, on a l'impression qu'on est très fort, c'est très valorisant, l'inverse l'est bp moins !!
Néanmoins, lorsque je vais ds la ligne lente c'est dans une situation de grand désespoir !!! Par ailleurs, dans ce cas je respecte la lenteur des nageurs qui y sont à leur place et je les double très large en essayant de les gêner le moins possible. Donc si vous ne voulez plus m'y voir, allez d'abord rapatrier vos cousins lents des lignes rapides où je pourrais alors retourner, merci !!
  

Kelly,

Le fait est que se retrouver derrière quelqu'un qui fait quasiment du sur place est particulièrement difficile à supporter pour les nerf d'une nageur qui n'ose pas doubler par peur de gêner ceux qui viennent d'en face.

Je connaissais exactement le même problème que vous à Suzanne Berlioux et je dois dire que je n'ai pas trouvé d'autre solution que d'émigrer à Pailleron. Maintenant, la bas, je nage dans la ligne dite "nageur moyen" et ça correspond bien à mon rythme.

Je vous suggère donc d'essayer d'autres piscine... Ou de prendre des cours pour pouvoir passer dans la ligne rapide
  

avatar de canageenbanlieue
canageenbanlieue
> 7 ans
J'ai découvert ce post - et le forum - via google . Que du bonheur . de voir que cette tranche de sociologie ( la vie des lignes .. d'eau hein pas celles de beigbeder ) bien qu'on parle si peu dans l'eau je ne l'ai pas révé.

Moi aussi je fais partie des lents-rapides ( a cause de l'âge tout bétement ) , ici plus loin de Paris globalement on a pas les problèmes au même niveau que vous a condition d'éviter les plages familiales ( dimanche matin par exemple ) .

Ce que j'adore perso c'est la confrontation entre un triathlete fervent partisan du rugby crawl et un escadron de méduse . Moi je suis neutre , je ne prétends pas concurrencer Alain Bernard et d'un autre coté il y a deux choses que je ne fais pas dans l'eau : pisser et bavarder .

Le truc quand on est vraiment condamné à ne pas pouvoir trouver la ligne d'eau correspondant a son allure ou a son entrainement du jour c'est d'essayer d'adapter celui-ci aux conditions de nage. Par exemple n'utiliser que les bras ou les jambes dans une nage pour travailler l'indépendance des blocs moteurs, travailler juste la flottabilité , décomposer le mouvement au ralenti .....

Je n'utilise jamais de matériel et une innovation que je trouve super c'est de mettre les plaquetteux et palmeux dans un ghetto . Au moins ca évite de se prendre des coups à "mains armées" . Depuis qu'ils se retouvent entre eux dans les piscines du coin ils font beaucoup plus attention . Amusant , non ?
En passant l'article 1382 du code civil s'applique si quelqu'un vous blesse , il n'y a pas d'impunité pas plus qu'en voiture.

Une autre adaptation : dés que j'ai une ligne d'eau pour moi tout seul je nage le papillon tant que je peux, evidemment quand c'est pas prévu et que ca dure ca fatigue mais il faut savoir profiter de ca : DE LA PLACE

Un dernier truc pour faire prendre conscience aux lents qui abusent ( mais ne soyez pas méchants faites le seulement si il exagére vraiment ) : un jour un type qui brassait comme moi je suis prix nobel ( dans mes réves) tenait toute la largeur de la ligne rapide ( et ca envoyait ce jour la y avait une nageuse niveau national ) empêchait tout le monde de doubler exprés et compensait par l'encombrement , l'anticipation des virages , etc toute possibilité de nager normalement , j'ai crawlé derriére lui en remplacant le mouvement de bras par des signes de la main au-dessus de sa tête ... Avec 1 doigt.

Au bout de 4 longueurs toute la piscine se foutait de sa sa gueule et le MNS l' a sorti de la ligne en lui demandant de tenir sa droite .

Pourquoi les gens qui veulent faire de la compét ne vont pas en club et nagent aux horaires publics ???? je les comprends pas.
Ou alors ils ont pas le niveau et l'envie et ils arrêtent de se la péter , bien nager ensemble c'est beau aussi parfois ( ah les jolis maillots de bain avec des papillons aux fesses des demoiselles ..)
  

Bonjour,

c'est la 1ère fois que je post sur ce forum, que je suis néanmoins depuis déjà longtemps.

Pour des raisons pratiques (horaires, lieu, et longueur de bassin 50 m) je ne nage pratiquement qu'à Suzanne Berlioux.
En moyenne 4 fois 1h30 par semaine le soir. Je dois dire que cette piscine est bien pratique avec ses lignes par style de nage. Je vais majoritairement dans la ligne réservée aux "instruments"/ nageurs rapides et je trouve que globalement une discipline certaine existe.
Certes, pendant la période estivale et quelques semaines ensuite elle était trop remplie mais depuis un mois elle est très praticable!

Il est sur qu'il y a malheureusement toujours des gens qui n'ont guère de civilité et qui ont un malin plaisir à se mettre au milieu du bout de la ligne d'eau, jambes bien écartées, ...donc culbute à haut risque !! ^^...
Mais, sincèrement, on peut faire des séries sans être trop dérangé. Tant pis pour les culbutes à tous les changements de coté...il suffit de se dire que l'on perd une seconde mais que l'on gagne un peu en souffle...il faut positiver !!

Et dans la ligne d'eau rare sont ceux qui nagent au milieu - sauf pour doubler bien sur
- et ils comprennent très vite qu'ils doivent se rabattre sur la droite.
Pour répondre aux personnes ci-dessus qui s'étonnent de voir des nageurs rapides s'arrêter tous les 50/100 mètres...eh bien, c'est du fractionné tout simplement. Cela permet de progresser beaucoup plus rapidement physiquement/techniquement que de nager 3 000 mètres sans s'arrêter tous les jours....Et ce n'est surtout pas pour le plaisir de doubler - aussi mignonne que soit la nageuse devant soi ^^ - car doubler est toujours à risque avec ceux qui viennent en face.
Pour ceux qui vont dire à ceux qui sont "plutôt rapide" d'aller s'entrainer en club...eh bien, c'est simple, ce n'est pas possible !!!...A partir d'un certain age - j'ai 45 ans - pour aller en club il faut y aller le soir très tard, en général dans la catégorie master...et en tant que banlieusard lointain, cela se rapproche de la quadrature du cercle


Voilà, tout çà pour dire que je suis sincèrement content de cette piscine !!!


Et j'aurais une petite question pour ceux qui fréquentent la même piscine et ligne d'eau que moi...
...
Il y a un gars qui vient le soir vers les 18h/19h avec les palmes et les gants et qui nage en brasse dans cette ligne d'eau interdite à la brasse...
....mais réservée aux instruments....
....et qui nage un peu n'importe comment par ailleurs ( avis perso bien sur !!!! ) .... d'après vous: réponse1 : il nage en brasse, il doit sortir de la ligne d'eau !
réponse 2 : il est avec instruments, donc il reste dans la ligne d'eau !!!????....

Merci à celles et à ceux qui m'auront lu et " sportez " vous bien !!!!


Chris.
  

Je rejoinds krystos0464 pour ces commentaires et j'apporte une précision, la façon de nager à Chris porte un nom.
C'est la filière anaérobie, il s'agit de fractionné à vitesse rapide, plus l'effort est dur plus le temps de récupération est élevé (- de 1mn).
En début de séance d'entrainement, je pratique le TI avec des mouvements exagéremment lents avec le coude bien haut sur environ 800m puis je passe en filière aérobie, il s'agit de fractionné à vitesse modérée avec des temps de récupération plus court (- de 20 sec) 1000 à 1400m et en dernier de l'anaérobie sur 800m et le tout en moins de 40 mn

Mais malheureusement chez "Suzanne" le temps de récup. c'est du genre 5 mn et des mouvements de souplesse avec une jambe dans l'eau et l'autre sur le rebord ou bien debout en se tortillant les bras à la Alain Bernard.

Mais tant pis, cette piscine est bien plus pratique que "Roger"

Bonne nage,
  

et moi qui me disait qu'après 100m à fond quand je prenais 10 secondes de recup j'étais mauvais. Hihihi
Même constat et petite reponse à Kristos, il a du materiel, il nage dans la ligne matos sinon il risque de blesser les autres ? non ?

Moi j'ai une question aussi :
tu nages le dos crawlé plus lentement qu'un brasseur, tu restes en ligne nages rapides? Et si tu fais de la brasse sur le dos au milieu, mais que tu vas à toute vitesse ??? tu restes en nage rapide ?
  

non, non !!! tu n'es pas mauvais !!! lol...tu peux même prendre 15 secondes de repos pour tes séries de 100m !!!
....
10 secondes de repos c'est pour les séries de 50m

bon, je t'avoue en ce moment je suis fainéant et je prends pratiquement 25 secondes quand je fais mes séries de 100m....avec l'age on devient fainéant ^^mais bon, je progresse quand même

Pour le fait de nager dans la ligne d'eau matériel c'est tout d'abord parce que c'est obligatoire. Et c'est obligatoire car effectivement cela peut être dangereux...
Et même dans cette ligne il peut arriver des petits incidents...

Pour répondre à ta question: dossiste qui va moins vite qu'un brasseur ==> il n'a rien à faire dans une ligne d'eau rapide (sauf si le brasseur est un champion ^^)...et pour de la brasse rapide sur le dos, ben...si tu es rapide, tu es rapide !!!
...donc, tu peux rester !
  

Je nage souvent dans la ligne 2 par habitude (j'utilisais des plaquettes) parce que je dissocie les bras des jambes. Avec le pullbuoy, je me prends des coups dans la ligne 3 (il y en a qui se vexent facilement quand on les double). Mais j'ai frôlé la décapitation dans cette ligne en croisant un brasseur avec des planches à pain à chaque main, des palmes longues. Comme il était un peu empêtré, je me suis vite retrouvée derrière lui et je me suis aperçue qu'il avait aussi un pullbuoy! J'ai capitulé : j'avais rencontré le Maître Suprême de la ligne 2. Je suis rentrée chez moi pour prendre une boîte de lexomil
  

Ben des fois c'est comme dans les jeux videos. Pour passer a la ligne de niveau superieur, tu dois vaincre le maitre de fin de niveau, le mega baleze avec son tuba, son masque a vision 180 degres, ses palmes ultra tranchantes, qui envoient des tsunamis dans toute la ligne.
  

couler le boss peut-être une solution effectivement, ou un doigt sur le tuba ?

merci kristos pour le soutien, j'arrêterai de me dénigrer parce que je n'ai plus de souffle au bout de 150m !! hihihi !

Et je signalerai au dos crawleur hyper lent la ligne nage lente. J'ai une technique, en général au bout du 3eme dépassement (il faut quand même être patient) j'éclabousse un petit peu plus quand je double, et des fois ça marche
Il n'empêche que je préfère doubler un dos crawleur lent, qu'un brasseur à envergure !
Par contre ce que je déteste le plus, c'est le brasseur qui double en brasse un autre brasseur et qui tarde à se rabattre ce qui oblige à mettre la patate pour doubler en crawl et ça te laisse à bout de souffle ! Aaaargh !
  

Eh vi...il y en a qui croient qu'il faut mettre tout le matos pour tout développer à la fois....lool
C'est à dire plaquettes + palmes + pullboy !!!!...
Quoique en étant méchant...il y en a qui mettent juste les plaquettes sans le pull boy et qui donc se servent de leurs jambes...!!!...et en étant vraiment méchant, si si, il y en a qui mettent plaquettes + pullboy et qui battent des jambes à fond....!!!!

et une fois, il y a 1 mois, j'ai vu une nana avec tout le matos ensemble qui battait farouchement des jambes...j'ai pas pu m'empêcher de lui demander pourquoi elle faisait çà...j'ai eu un moment de grande solitude quand j'ai voulu lui faire comprendre que c'était n'importe quoi...je m'en suis sorti en émettant la suggestion qu'elle devait être en train de faire des éducatifs, que l'on ne m'a jamais appris bien sur ^^

Tout un apprentissage du qui fait quoi dans les règles de l'art...

Le gars plaquettes en brasse + palmes déjà croisé effectivement dans la ligne d'eau...
....no comment


J'adore les jeux vidéos...j'espère qu'il n'y a pas trop de niveau pour décapiter le Big Boss !!!


++
  

on peut aussi faire un concours de tir a billes, le prix reviendrait a celui(ou celle) qui réussira a boucher le tube du tuba
  

C'est quoi votre jeu ?? Plus on est de fous plus on rit, n'est-ce-pas ??

J'ai aussi une spécialité mais je vous dirai après, d'acc ??

<(°_°)>
  

Et quand il n'y a pas de tuba? A quoi on peut jouer? Agrafer les palmes ensemble?
  

mais avant de les agraffer on peut se faire remorquer une longueur ou deux, juste pour voir a quoi cela ressemble ? et mettre...un peu de liquide vaissele dans le tuba, vous y avez pensé ?
  

Une question please.....!!!

Si la personne commence à se noyer à cause de nos petits jeux....est on obligé de lui faire le bouche à bouche ????????.....parce que vu comme çà cela risque de brider nos ardeurs!!!
  

ben ce sera c'est l'occasion de voir les MNS (maitres nageurs sauveteurs) travailler un peu...
  

Je suis certain que si c'est une nageuse comme la jolie papillonneuse suédoise Therese Alshammar, il y aura toujours un volontaire pour la réanimer.
  

Marais : Merci de mentionner souvent mon nom, à moins qu’il existe un autre SAgonnais.
Malheureusement je ne peux pas te chatouiller parce que je nage à Montréal en Nouvelle France.
Je serai à Paris le dimanche 6 décembre. Dans l’après-midi, j’irai à Suzanne Berlioux, une piscine légendaire fréquentée par la crème de la crème des nageurs parisiens, notamment Sardinalay, Ninja et toi-même Marais.
Sur ton nouveau pullbuoy, tu devrais inscrire Property of the NYPD.
  

avatar de ploufy
Ploufy
> 7 ans
Le vrai problème c'est que les MNS ne gèrent (ou n'ont pas les moyens de) pas leur bassin, du coup c'est la foire d'empoigne vu que personne impose un peu d'ordre (je demande pas le pas de l'oie hein).

On est tous un peu responsable, rapides, lents, mais l'encadrement des piscines de Paris porte une lourde responsabilité dans le bordel actuel.
  

J'ai un niveau correct et j'ai fréquenté au cours de ma vie une bonne 20aine de piscines de Paris et IDF, dont la légendaire (et inoubliable) piscine flottante Deligny, qui coula définitivement en juillet 1993.
J'ai moi aussi toujours eu un pb. pour gérer ma vitesse dans les lignes de nage, et encore les choses se sont améliorées, puisqu'à l'instar des anglo-saxons ont été installées depuis une 15aine d'années des lignes de différentes vitesses, avant c'était le grand n'importe quoi.
Du fait que je pratique simplement la nage-loisir individuelle, -et je peux donc m'arrêter quand je veux sans enchaîner les longueurs-, j'ai trouvé une technique trés personnelle. pour éviter de bousculer ou d'être bousculé par les autres usagers du bassin :avant de me lancer-que ce soit en crawl en brasse ou en dos crawlé, je m'assureque le nageur me précédant est en voie d'arriver au milieu de bassin (disons qu'il a déjà fait 10m): eh oui pour la nage comme pour la voiture, il ne faut pas coller-et je m'élance, mais en ayant soin de ne pas être trop rapide (pour ne pas le rattraper et le coller) ou trop lent (et me faire coller derrière par les autres nageurs, qui n'appliquent pas ma méthode). Le but : ne JAMAIS avoir à dépasser, et gêner ainsi celui qui viendra en face,quitte à parfois ralentir ma vitesse ou à "passer mon tour".
C'est le seul système qui me permet de nager calmemement, sans stress, car je vais là pour me détendre , pas pour faire des perf!
  

pour ma part, j'anticipe et je vire avant d'arriver au bord. Ainsi, le nageur qui me précède peut tourner tranquillement et ne pas être "frustré" par le dépassement. J'évite pour ma part un dépassement ou des palabres au bord pour demander à passer en premier... ça fausse un peu la distance nagée. En contrepartie, je fais une ou deux longueur de plus
  

et malheureusement pour moi qui fait toujours un kilomètre systématiquement sans arrêter la seule chose qui marche et le respect et courtoisie entre nageurs.
Si je ralentis aux Halles pour éviter une personne devant, deux, voir trois autres arrivent par derrière et souvent furax donnent des coups plus ou moins violents. Si je ne force pas le virage je suis doublé, voir triplé. Si j'exécute le virage avant le bord de temps à l'autre "booooom" avec un autre.
En fait je parle uniquement des lignes 2 et 3 aux Halles.
Et mon dada, ailleurs, à Nimes, à l'étranger, et pour le moment à Montreuil cela et tout cela n'existe même pas. Pourquoi? Moins de monde certes mais plus de respect pour autrui.
Ce qu'on voit dans le Forum des Halles aux heures de pointes en marchant est également valable pour la piscine dans le même lieu.
Je pense la solution est qu'il y a aussi à Paris centre ou voir juste Paris plus de piscines avec des horaires aussi convenables que les Halles pour réabsorber les flots d'excès de nageurs...
(mais comme dit mon fils parisien de souche en plus "à Tokyo il y a plus de monde qu'en France et ils ne sont pas comme cela"
  

@Marais : Les Japonnais sont extrêmement polis.
Ils doivent faire des courbettes avant de dépasser un nageur à la piscine à Tokyo.


Pour résorber le flux des nageurs, les piscines parisiennes doivent ouvrir à 6:00. Je préconise aussi la construction des piscines de 50 x 25 pour pouvoir créer 20 couloirs de 25m aux heures de pointe.
Il faut admettre que la vie à Paris est stressante. Les Parisiens doivent lutter quotidiennement pour vivre. Cela se réflète à la piscine. Bon, je ne suis pas sociologue.
À Montréal, lorsqu'un couloir est fréquenté par trois nageurs, on dit que c'est la foule.
  

avatar de tassezvouskejnage
tassezvouskejnage
> 7 ans
Moi aussi je suis de Montréal, où j'ai l'habitude de fréquenter le YMCA, et je dois dire que je fus bien surprise de constater le bordel des piscines parisiennes. C'est une leçon de patience à chaque fois... et d'humour également! Je partage une opinion émise plus haut: vu le nombre d'utilisateurs, pourquoi ne pas allonger les heures d'ouverture des piscines publiques??? étant donné que la plupart des centres sportifs sont hors de prix au commun des mortels, et que n'importe quel cours de yoga ou autre coûte aussi très cher, il ne reste souvent que l'option piscine, mais les horaires ne sont pas pratiques!

D'ailleurs, pourquoi on ne trouve pas de YMCA à Paris, étant donné qu'il y en a partout ailleurs dans le monde????
  

Tassezvouskejnage : Je suis content de rencontrer un compatriote Canadien Québécois sur le site. Je m’entraîne surtout au Y centre-ville. Je nage aussi au stade olympique. Où pratiques-tu l’eau vive (open water) en été ? À l’île Ste-Hélène ?
Les YMCA existent dans les pays anglo-saxons.
Le terrain coûte très cher à Paris. Ce n’est pas facile d’y construire de nouvelles piscines. C’est plus facile de les rénover.
Je n’ai jamais de problème lorsque je nage à Paris. Les nageurs parisiens sont très polis envers moi. Ils s’excusent tout le temps.
  

avatar de tassezvouskejnage
tassezvouskejnage
> 7 ans
"une" compatriote...
Je m'entraîne avec le club de triathlon du Y du Parc. Nous avons la piscine pour nous et nous seulement les mardi et jeudi soir, alors quel choc de se retrouver ici à partager un couloir avec 20 autres nageurs!!! Par contre, j'étais à la piscine Keller hier soir, et malgré l'affluence, j'ai pu faire mon entraînement sans problème. Une légère irritation envers les gens qui bouchonnent à l'arrivée, cependant... La température de l'eau était parfaite, contrairement à la piscine Blomet où j'avais l'impression d'être dans une soupe. ouache.

Pour répondre à ta question, l'été, le club s'entraîne parfois au centre aquatique de l'île Jean-Drapeau/Ste-Hélène (on ne perd pas les bonnes vieilles habitudes!)
  

avatar de callisto
callisto
> 7 ans
Pour édifier les nageurs dangereux je leur raconte les mésaventures que j'ai eu en nageant grace à ceux qui se croient seuls dans une ligne d'eau surpeuplée : une main fracturée grace à un imbécile qui doublait et ne m'avait pas vu(1mois avec une atelle)et une cote felée grace à un brasseur(coup de pied) .Après si ils ne sont pas motivés ils ne reviennent pas ou ils font plus attention .
  

Callisto : Je suis désolé pour les incidents cités.
Dis donc, nager chez toi est aussi dangereux que le parcours du combattant des recrues de la US Marine au boot camp de Parris Island, en Caroline du Nord.
  

avatar de callisto
callisto
> 7 ans
Oui mais depuis j'ai une technique pour eviter les coups de pieds , elle vaut ce qu'elle vaut ;je mets mon bras droit en protection quand je double un"brasseur" et si necessaire je lui attrape le pied pour le repousser . Bon la brasse devrait etre interdite dans certaines lignes rapides mais là ou je nage on a 4 lignes sur 8 (en 25m )le soir et souvent il ya 6 à 10 nageurs alors c'est difficile de contenter tout le monde . Des fois il faut se résigner à nager moins vite .
  

Je pare avec le bras droit egalement, et j'essaye de me surelever dans l'eau avec ce meme bras pour eviter la jambe qui traine en profondeur.

Eviter d'attraper le pied car le brasseur se sentant "pris" aura une reaction defensive (comme tout animal et c'est la qu'il risque de mordre.
  

Tassezvouskejnage : J’ai trouvé les photos de ton club de triathlon à l’entraînement dans le nord.

Comment était la température de l’eau du lac ?
http://www.ocobyte.com/ytri/kanawana/
  

avatar de tassezvouskejnage
tassezvouskejnage
> 7 ans
Well, well, avec google aujourd'hui, c'est vrai qu'on peut tout trouver!
L'eau était parfaitement froide! Cependant, je nageais avec un wetsuit complet ce weekend, donc ce n'était pas un problème.
Vous devriez vous joindre au groupe: il y a des gens de tous les niveaux et de tous les âges, (le champion de duathlon québécois s'entraîne avec nous, mais il y a également des débutants) et c'est un cadre très convivial pour s'entraîner. Si vous êtes déjà membre du YMCA, c'est compris dans le prix.

Oh là là, si je pouvais trouver l'équivalent à Paris! C'est la seule chose qui me manque vraiment de Montréal.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant