Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
samedi 25 janvier 2014
posté par bego à 11:35

eau plate et eau agitée

vu 1184 fois, followers=7
À vous lire, vous aussi, vous nagez avec beaucoup plus de plaisir dans un couloir vide que dans un couloir fréquenté. Pour moi, comme pour vous, je suppose, ce n'est pas simplement une question de doublage redoublage des autres nageurs, mais aussi le fait que l'on nage bien plus aisément dans une eau peu mouvementée - d'où d'ailleurs tout l'intérêt des séparateurs de ligne coupe-vages. Alors je me suis demandé, combien d'effet a pour vous le fait d'avoir une eau lisse sur les sensations, la vitesse, etc?
Lors de ma dernière séance je me suis chronométré, avec une vitesse moyenne de 1min12 sur 50m pendant le premier km(brasse), dans un couloir pas excessivement fréquenté (5 nageurs sur le couloir de 50m, pas de problème de nageurs 'lents' ou qui m'auraient autrement dérangés dans ma nage, donc une fréquence très régulière) mais un couloir d'à côté assez bourrin où ça agitait beaucoup l'eau et pas de séparateurs brise-vages. Le deuxième km, dans une piscine vide, se faisait par contre avec une vitesse moyenne nettement en-dessous de 1min05 sur 50m (brasse toujours). La différence me semble énorme. Il n'est pas possible que ce soit seulement à cause de la résistance moindre d'une surface lisse ??? Quelles sont vos expériences en eau plate et en eau agitée? Comment est-ce que ça marche en eau libre? Faut-il s'attendre à ce que les temps n'aient rien à voir avec ceux qu'on a dans le bassin?

9 commentaires

  

C'est une bonne idée de regarder ce qui se fait en eau libre.
D'après ce que j'avais entendu dire, il y a un effet très marqué à nager dans la vague des autres nageurs.
Ça se vérifie en tout cas dans une piscine, nager dans la vague dans un autre nageur peut être très agréable. A même vitesse, on fait moins d'effort. 5 secondes d'écart sur un 50 me parait cohérent personnellement, 7 ça commence à faire. Je l'ai pas fait depuis quelques temps, et j'ai pas d'estimation chiffré en fait.
Sur des compets (plutôt haut niveau en maîtres j'ai pas observé ça par exemple), il peut y avoir des stratégies par rapport à cet aspect.
  

Hmm, l'effet que tu mentionnes est sans doute vrai aussi (même si je ne pensais pas qu'il était tellement important) Mais ce n'est pas ce dont je voulais parler : il ne s'agit pas de nager 'dans la vague' de celui qui précède (ce qui est plutôt agréable) mais de nager dans une eau agitée (sans avoir nécessairement quelqu'un devant soi), parce qu'il y a des vagues, qu'elles soient naturelles comme dans un fleuve ou en mer par exemple, ou causées par d'autres nageurs (pas devant, mais dans la ligne d'à côté). En l'occurence je parle donc du fait nager mieux sans vagues qu'avec vagues, alors que toi tu parles de l'effet inverse, si l'on peut profiter de la vague créée par celui qui précède (ce qui est d'ailleurs possible seulement si on nage vraiment tout près de celui qui précède, et ce qui marche mieux en crawl qu'en brasse)...
  

Moi même je ne peux pas vraiment comparer entre eau libre et piscine, parce que si je nage en eau libre, c'est toujours dans le lac de Remerschen, qui est extrèmement plat. Donc l'expérience 'vagues' c'est plutôt celle de 'piscine fréquentée' pour moi. Mais je me pose la question pour aller nager dans le Rhin (à Bâle) par exemple (même si là c'est aussi une question de courant, etc)
En fait c'est moins la comparaison eau libre - piscine qui m'intéresse mais la comparaison eau agitée - eau lisse
  

J'ai pas compris ce que tu voulais dire alors.
J'avais lu (un peu vite je te l'accorde) que tu avais nagé 1'12 quand il y avait peu de monde, et 1'05 avec du monde.
Alors que dans les deux cas, il n'y a pas beaucoup de monde, simplement la fois où tu as nagé 1'12, c'est la ligne d'à côté qui était agité.

Je saurais pas l'expliquer, au mieux avancer des hypothèses.
Pour la vague j'ajoute aussi que ça dépend dans quel sens on est.
  

En fait, je dirais qu'en eau plate, on maîtrise mieux ses mouvements et personnellement, je boucle chaque longueur de 50 M avec, en moyenne, une respiration de moins en eau plate qu'en eau agitée. Mais cela ne signifie pas pour autant que l'on nage plus vite en eau calme.

En effet, outre le fait d'être éventuellement entraîné par un nageur plus rapîde, il peut y avoir des courants qui vous propulsent vers l'avant, en particulier si quelqu'un plonge violemment du plot de départ quelques mètres derrière soi. Ainsi, j'ai réalisé une traversée de Massard en 27 coups de bras contre 30 à 33 habituellement (dans le 33 M).

Pour réumer et comme diraient les économistes, il y a des externalités (positives ou négatives) quand l'eau est agitée quand il y en a peu ou pas en eau calme. Après, c'est affaire de goût et de feeling. Perso, j'apprécie l'eau calme, mais je déteste être seul, ou quasiment seul, dans le bassin car je vais aussi à la piscine pour voir du monde !
  

une respiration de moins en eau plate qu'en eau agitée

Tiens, c'est vrai j'aurais pu regarder ça aussi. En tout cas c'est sûr pour la maîtrise des mouvements. J'arrive mieux à me concentrer sur mes sensations aussi.
Personellement j'aime beaucoup nager seul, mais aussi voir du monde. Le mieux pour moi, ce serait si tout le monde se retrouvait sous la douche au début, mais qu'ils quittent tous la piscine quand je décide de me mettre à l'eau
  

Bonjour

Je nage avec les deux conditions en une séance. C'est a dire je commence ma séance dans un bassin ou il y a du monde, donc beaucoup de vagues, pour terminer deux ou trois voir seul dans le bassin, donc très calme. Je tiens a préciser que je nage également que la brasse.
Le ressentis est que durant la période agiter les mouvements sont plus sec plus nerveux et plus nombreux, je suis a 14 mouvements par longueurs de 25 metres. Par contre quand c'est la période calme j'ai plus de fluidité plus de flottabilité et la je suis a 12 mouvements par 25 mètres.
Par contre pour moi le temps et a peu près le même soit environ 6 minutes les 250 mètres.
Merci
  

Pour ma part, l'eau plate est sans conteste la meilleure condition pour nager. Cela m'est arrivé peu de fois, comme à l'étranger et quelques rares fois dans des piscines parisiennes. Je pense que le fait d'avoir de l'eau plate te donne une occasion pour te dépasser, car les sensations ne sont clairement pas les mêmes. Les mouvements, plus fluides, plus libres, pas besoin de faire attentions à ses extrémités par rapport aux autres nageurs. Et enchaîner les longueurs dans une piscine vide ou quasiment c'est quand même un bonheur.

Après quitte à nager avec d'autres gens, j'aurais tendance à préférer un crawler devant qu'un brasseur, j'ai l'impression que la vague du brasseur me ralentit et c'est très désagréable. Sans compter la crainte de se recevoir un coup de pied.
  

J'aime l'eau lisse pour cultiver mes sensations de glisse, travailler sur ma souplesse.
Comme niluje les remous d'un brasseur devant moi me freinent, alors que prendre le sillage d'un crawleur peut m'être très agréable !

Je déteste les remous de ceux qui bourrinent dans la ligne d'à côté : il me font avaler plein d'eau !

Je n'aime pas non + la houle soulevée par l'aquagym, qui a tendance à me déporter...

En eau-libre, quoi de + cool que de nager dans le sens du courant, ou de prendre la vague ?
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant