Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
mardi 29 décembre 2009
posté par enzo à 20:32

Comment savoir si notre technique est correcte?

vu 3350 fois, followers=6
En crawl et toujours en régime d'endurance,

pour savoir si la technique est bonne ( comparé à des pro mais exempt de l'age, la condition physique, la puissance musculaire, la morphologie idéale... ) comment peut-on faire?

Je suppose qu'en fonction de divers paramètres tels que le nombre de coups de bras et la vitesse on peut déjà savoir si la technique est bonne?
Par technique je veux dire la totale ( placement des mais, bras, coude haut plié, utilisation de la chaîne des abdos pour la torsion du corps dans la recherche d'une bonne vitesse, roulis des épaules, respiration dans la vague, amplitude et épaule avancée contre le menton, battements... ).

Existe-t-il des tables, des règles ou une formules? exemple pour un triathlète.
Comment savoir si notre technique est bonne?
Parcelle elle peut-être bonne sans pour autan avancer vite, si on manque de puissance par exemple.

15 commentaires

  

Je pense que pour savoir si ta technique est correcte et si tu es efficace, il faut tout simplement te faire "contrôler" et observer. Donc faire des stages masters avec des professionnels avec des chronos où de plus tu seras peut-être filmé ce qui pourra te permettre de te juger toi-même. A mon avis, en club, par ce que j'en entends dire, ce genre de contrôle est assez restreint.
Au pire, tu t'achètes une petite caméra, tu trouves un bon copain et il te filme dans une piscine déserte… Ou alors tu te chronomètres toi-même avec les chronos au mur.
En tout cas, bon courage !

PS : une piste de stage masters estival : http://www.plewinski-natation.com/
Cliquer sur 2008 à gauche pour voir les objectifs de stage.
  

Oui mais pour les chronos, ça ne veut pas toujours dire si technique est impeccable.

Il y a des gens qui n'ont pas une bonne technique et qui font quant même de relativement bon chronos.

Vu parfois les grosse différence de technique entre les top mondiaux.

Exemple : entre Hackett grant et Davies david
un nage le FQS et l'autre l'opposition.
Laquel des 2 technique est la bonne? je vais dire le FQS parceque Hackett va plus vite....mais le davies fait quant même un 1500m à plus de 6km/H!!

Des personnes ayant des grandes différence de fréquences, dans leurs nombres de CDB/Minute.

"high elbow catch"

Quelqu'un sait-il ce que high elbow catch signifie?
  

Quelqu'un sait-il ce que high elbow catch signifie

ce n'est tout simplement pas le fait de placer le coude haut lors de la traction en crawl?
  

C'est le coude haut en crawl.

Je pense qu'il ne faut pas rechercher LA bonne technique, qui serait applicable à tout le monde. Une telle chose n'existe pas. Chacun réagit avec son corps et ses capacitész physiques.
Je suis incapable de nager en opposition. Cela ne me correspond pas (problème de coordination gauche droite?) Mais je me "vois" nager en FQS.
Il y a tout de même des constantes à rechercher : l'horizontalité, le coude haut, l'allonge, le roulis et la position de la tête qui respire...
Les mondiaux étaient très instructifs. J'ai vu des nageuses qui nageaient une brasse de jambes ou une brasse de bras, pour des performances à peu près identiques. Je n'ai plus de complexes à nager une brasse de jambes, au demeurant efficace !
  

D'accord avec le fait que le chrono ne révèle pas toujours une bonne technique. Mais il reste que je pense que seule une personne extérieure pourra te dire si ta technique est bonne ou non. Regarder les nageurs internationaux est certes intéressant, mais la technique diffère aussi de la vitesse de nage… Ce n'est pas parce que telle célébrité aquatique nage d'une certaine façon que c'est bien d'une part, et que c'est valable pour toi d'autre part.
A partir du moment où tu as de bonnes sensations dans l'eau, que tu y prends du plaisir et que ta vitesse est correcte, si les chronos ne t'intéressent pas axe plutôt ton travail sur des entraînements variés pour travailler l'endurance, l'amplitude, le souffle etc. mais savoir si ton coude doit être plus haut ou plus bas de 5cm ne changera pas granc chose, je crois que pousser trop loin la réflexion technique tue la technique.
  

Il ne faut pas confondre technique, style et vitesse.

La technique est bonne si elle comprend les bons fondamentaux et est exempte des défauts les plus répandus: par ex: bonne horizontalité, bon hydrodynamise, compacité, allonge, etc..Pour savoir si la technique est bonne, il suffit de vérifier chacun de ces points et au besoin corriger les défauts. je pense que je les ai recensé pour la plupart sur mon blog : leplaisirdenager.blogspot.com.

A partir de là, chacun peut avoir son style propre: c'est pour cela que tous les nageurs (mêmes les meilleurs) ne nagent jamais vraiment pareil. Certains ont un style plus esthétique que d'autres.

la vitesse c'est le chrono: ce n'est pas l'étalon absolu puisque certains nageurs nagent vite avec une mauvaise technique: ils ont donc tout intérêt à continuer de chercher à corriger leur technique pour nager encore plus vite (ex: Bob Bowman qui cherche à corriger la position de tete en respiration de Katie Hoff multiple médaillé olympique).
  

Pour compléter ma réponse, je dirais que d'un point de vue strictement technique le nbre de cycles de bras par longueur me semble être un bon indicateur (tant que la fréquence de bras ne s'effronde pas totalement).
  

bonne horizontalité, bon hydrodynamise, compacité, allonge, etc..

Bonjour klapo, vous voulez dire quoi dans compacité?
  

compacité (c'est sans doute du mauvais français de ma part), rigidité est plus exact: c'est le fait pour le nageur de rester suffisamment rigide et compact pour que les forces se dispersent le moins possible: si on imagine un bateau composé de 3 éléments reliés les uns aux autres par des cordes ou bien composé d'une matière souple, on perçoit bien comment l'élement liquide rendrait totalement inefficace les forces d'avancement ; la caractéristique première d'une coque de bateau, c'est sa rigidité. Même chose pour le nageur.
  

KLAPO, ta rigidité, ne s'agit-il pas du gainage?
  

je trouve le terme un peu impropre car il n'est pas très bien compris par les nageurs qui débutent...mais gainage, rigidité, compacité tout cela regroupe en effet la même idée.
  

Voici ce que j'ai trouvé sur le gainage ( compacité-rigidité ):

On parle de gainage musculaire quand on cherche à renforcer les muscles du dos et des abdominaux. Le but est de favoriser leur tonicité.
Le but des exercices et de l'entraînement basés sur le gainage est d'améliorer la liaison entre le haut du corps et le bas du corps.
Si la partie centrale est tonique, l'énergie est bien transmise entre les membres inférieurs et le tronc. A l'inverse, si les abdominaux et les lombaires sont trop mous, on perd en transmission d'énergie.

Mais est-ce la même chose dont on parle ici?:

- l'implication de la moitié basse du tronc (composé des muscles abdominaux principalement) mais aussi des muscles du bas du dos: en golf, on parle de "power zone". Le nageur peut parfaitement mettre à profit cette "power zone" pour avoir plus de puissance dans son geste. Penser à quelle vitesse un golfeur arrive à projeter une balle de golf grâce en très grande partie à cette zone musculaire. Cette zone est mobilisée grâce à un mouvement de torsion dont le nageur doit chercher à s'inspirer: pour cela, il faut au nageur un second point d'appui (autre que sa main et son avant-bras sur l'eau) qui va lui permettre de restituer en énergie cinétique l'énergie élastique de la torsion. Ce second point d'appui se trouvera au niveau des jambes et dans une certaine mesure du bassin. C'est quand le roulis devient en partie torsion que cette zone peut être utilisée par le nageur pour avancer avec plus de puissance.
  

Ca va de pair mais concernant la torsion (puisque l'extrait vient de mon blog) je dirais que c'est un stade au dessus; meme pour le nageur qui n'utilise pas cette torsion (cad un nageur qui a le meme roulis du bassin et des épaules), le gainage est important pour rester tonique et rigide sur l'eau. Pour bosser l'aspect torsion, je conseille l'exo du requin (voir mon blog). Il est intéressant de chercher à sentir une tension dans la partie basse des abdos.
  

C'est possible que les muscles du gainage travaillent uniquement en même temps que le roulis?
Si oui,ils travailleraient uniquement lorsque le tronc passe d'un coté à l'autre ( d'un flanc à l'autre ) et les courts instant ou le corps est stable ( courts moment ou le corps est en glisse sur le flanc ), il ne travailleraient pas?
  

je ne crois pas car même un nageur qui nagerait à plat utiliserait les muscles du gainage.

le site natationpourtous.com, ils ont posté cette vidéo qui montre la manière dont les muscles sont sollicitées dans chaque nage: on voit qu'en crawl la ceinture abdominale est quasiment tout le tps sollicitée (bon cela dépend sans doute aussi du niveau technique du nageur):

videoplay
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant