Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
dimanche 22 novembre 2009
posté par enzo à 14:21

Technique différente lors de la traction.

vu 2919 fois, followers=5
Encore la technique des bras....en amateurisme.

Nous savons tous que la technique lors de la traction est très importante, c-à-d lorsque l'avant bras se plie pour faire un angle de +/- 90°.J'ai entendu dire que pour des amateurs, le mieux est que la main parte de l'extérieur ( donc un peu plus à l'extérieur de l'axe de l'épaule ) pour se rabattre vers l'intérieur du corps.
Récapitulatif : L'entrée de la main dans l'eau se fait plus haut que la tête, elle entre dans l'eau légèrement pliée vers l'extérieur avec un angle de+/- 30° pour que le pouce et l'index entre les premiers. La main entre dans l'axe de l'épaule bras pas encore tendu vers l'avant. Le bras se tend sous l'eau, la main se dirige vers l'extérieur c'est la prise d'appui. La main s'incurve légèrement pour essayer qu'elle se retrouve perpendiculaire au déplacement du corps pour profiter d'un meilleure appui puis l'avant bras se plie avec un angle de +/-90° (avant-bras bras) tout en gardant le coude haut vers l'avant et la main se dirige sous le corps pour se retrouver entre l'axe du corps et le flanc du tronc, c'est la phase de traction ( se tirer sur des couches d'eaux avec sa main et l'avant-bras ). Une fois que la main est au niveau le plus bas dans l'eau et que celle-ci arrive au niveau de l'épaule, nous passons en phase de poussée ( se pousser sur des couches d'eaux avec la main et le bras entier ).La main se dirige vers l'arrière et la cuisse tout en étant la plus perpendiculaire au déplacement du corps. La sortie de la main se fait le long de la hanche-cuisse et c'est le petit doigt qui sort en premier ( la main sort sur son flanc pour diminuer la trainée ). Le retour aérien se fait bras plié et relâché pour avoir des petites récupérations musculaires , les doigts effleurent l'eau sans toucher la surface.
Une sorte de godille en S mais moins prononcée en poussée.

Le pourquoi : pour avoir une technique comme Grant Hackett style kayak et tirer tout droit, cela demande une puissance musculaire énorme au niveau des dorsaux, chose que des gens comme moi n'avons pas par manque de séances de musculations! Plus des entraînements long et très intensifs!
Hackett sollicite très fortement ses dorsaux, avec la technique décrite ci-dessus, les dorsaux travailleraient un peu moins et les deltoïdes un peu plus.
En regardant Thorpe, il fait un peu plus ce que je décris. Il va avec sa main sous le corps mais pas Hackett! Hackett suit le flanc du corps.

10 commentaires

  

Enzo,

Honnetement je n'ai pas lu très précisément toute ta longue explication mais elle semble en gros exacte.

Toutefois il me semble que chercher à comprendre le bon geste en crawl par l'analyse du trajet de la main c'est un peu prendre le problème à l'envers. Ce sujet a d'ailleurs été déja discuté notamment concernant la question du S ou du I.

Pourquoi ? car pour avoir de l'amplitude et de la puissance, il faut que le mouvement soit généré de quasiment tout le corps; Dans une certaine mesure, le crawl se rapproche d'un sport de lancer (javelot, golf, baseball)...Et pour suivre l'analogie du golf qui est à mon avis assez pédagogique: pour chercher à reproduire le swing de Tiger Woods on aboutirait pas à grand chose en analysant uniquement la position de sa main tout au long du mouvement car la main n'est pas le guide mais la conséquence. Même chose en crawl. Une fois qu'on a le bon mouvement qui vient de tout le corps, le placement de la main vient pratiquement tout seul (sauf peut être quelques petits réglages).

D'ailleurs, les nombreuses vidéos postées sur ce site démontrent, par la variété des styles même des très bon nageurs, qu'il n'existe pas un trajet de main idéal ou parfait.
  

juste un petit détail: tu écris:

"Grant Hackett style kayak": c'est pas tout à fait exact: le kayak style c'est pas le FQS mais le crawl en opposition (c'est à dire comme le mouvement d'une pagaie en kayak: au moment où la pagaie gauche sort de l'eau, la pagaie droite rentre dans l'eau).

Si tu utilises le mot "style kayak" en reférence à la trajectoire droite de la main, alors ce serait plutot "style canoe".
  

Klapo : Ce dernier commentaire démontre que tu as déjà fait le canot canadien (en France : canoë).
Le coureur de bois se met à genou au fond du canot. Il étend son corps et ses bras le plus loin possible. Il tire ensuite un trait droit avec la pagaie.
  

Oui c'est ça que je voulais dire, je me suis trompé.

C'est le fait qu'il tire tout droit comme en canoë.

C'est que j'ai remarqué des différences ( parfois très visible ) entre les styles de nage des différents professionnels de haut niveau sans que les différences de vitesses soient vraiment perceptible...
Chacun doit trouver le style qui lui correspond le mieux, soit en performance ou soit en sensation
  

Le nageur moyen comme nous, à force d’entraînement, ‘trouvera le style qui lui correspond le mieux, soit en performance ou soit en sensation’.
Cela pourrait prendre des années, même s’il pratique tous les jours.
  

Saîgonnais je suis au regret de te contredire En canoé monoplace et à la place arrière d'un canoé bi-place bi le pagayeur est obligé d'exécuter un mouvement qu' on appelle "patte de cygne" !!
  

Voici une rencontre historique entre les deux légendes de natation Thorpe et Hackett, aux 800m NL en 2001.
Thorpe utilisait Hackett comme une carotte.

Hackett respirait à droite, Thorpe à gauche. Ils nageaient donc les yeux dans les yeux, eyeball to eyeball comme disent les Australiens.

Thorpe n’utilisait ses jambes qu'à la fin pour conserver sont énergie.

Même aujourd'hui, c'est une course époustouflante. Enjoy.


1 de 2 :
videoplay

2 de 2 :
videoplay
  

Thorpe, sans les jambes et avec une fréquende de bras inférieure, parvient a tenir Hackett en respect sur 600m, et puis il lache les chevaux.... et s'envole...
  

Thorpe est unique pour allez aussi vite avec une respiration à droite ou à gauche............. il surveille son principal adversaire.
Quel virtuose.

En voyant la facilité de Thorpe sur 800m, je me dis qu'il aurait peut-être été capable de prendre le record du monde du 1500m.
  

C’est rare que ces deux grands athlètes se rencontrent en compétition. Hackett est retraité présentement et Thorpe essaie de revenir.

Chacun a sa spécialité. Thorpe et Hackett ne peuvent pas être bon en 800m et 1 500m en même temps.

La natation est plus qu’un sport, c’est un art.
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant