Le site pour tous les nageurs !
 
| | | | | | |
dimanche 7 septembre 2008
posté par Batavia à 17:55

Comment respirez-vous en dos crawlé?

vu 16010 fois, followers=16
Vos conseils m'intéressent. Il y a toujours un moment où j'ai droit au rinçage de sinus. J'ai vu sur "goswim" que même des dossistes confirmés s'entraînent avec un pince-nez !

35 commentaires

  

question interessante, car la respiration n'est pas contrainte par les temps d'immersion (la tete n'est jamais sous l'eau, sauf cas volontaire ou lors des coulees dorsales apres appui au mur). Donc il est necessaire de trouver un rythme de respiration cadré ou non sur les temps des mouvements. Personnellement je ne sais plus trop comment je fais mais je pense que l'expiration doit etre mise sur une phase propulsive.
Le fait d'avoir de l'eau dans le nez est secondaire et dis toi qu'aucun dossiste confirmé digne de ce nom (j'imagine que tu sous entends par la un nageur de competition) n'a de problemes avec de l'eau dans son nom.
Essaye de faire des couler dorsales sous l'eau en controlant ton nez, tu dois pouvoir le faire sans rincage, quitte a expirer par le nez sous l'eau.
  

Le problème de respiration du nez me pose problème aussi et je me suis mis au pince nez comme les nageuses de natation synchronisée. Comme je ne suis pas un pro du dos cela me permet de mieux me concentrer sur ma nage et surtout de regarder devant moi sous l'eau quand il y a du monde dans la ligne.
Des que je n'utilise plus le pince nez, je le coince derrière ma tête par l'elastique de mes lunettes.

c'est petit et très pratique, si en plus les pros l'utilise...

ranska

  

bon pourquoi pas,si vous tenez a l'utiliser mais pour moi apprendre a nager et se perfectionner passent aussi par mieux maitriser sa respiration, sans gadget. Meme si ca n'est pas agreable de prendre l'eau par le nez au debut, ca me semble un effort et un apprentissage necessaire.
De plus, votre cas et celui des nageuses sychronisees est bien different, elles restent la tete a l'envers pendant plusieurs secondes , donc le pince-nez est quasi obligatoire pour elle, encore que je crois que l'ancienne championne Virginie Dedieu pouvait s'en passer entierement.
  

Pour nager en dos sans lavage de sinus, il faut avoir l'impression de légèrement pencher la tête en arrière, c'est à dire en fait mettre sa tête droite. Souvent en dos, on a tendance à plier sa tête vers son menton, ce qui nous donne une sensation de sécurité mais c'est en fait dans cette position qu'on reçoit l'eau en dos crawlé. En relevant le menton, la "vague" passe plus bas sur le visage. Enfin, c'est ce que je retire de ma propre expérience de nageuse...
Le pince nez obligera peut-être à respirer par la bouche et donc à rythmer plus la respiration...

Etant moi-même ancienne nageuse synchro, j'ai cru comprendre que certaines nageuses bloquent le nez comme un réflexe, surtout si elles ont fait bébé nageurs et qu'elles n'ont jamais arrêter de nager.
  

Tout cela est très intéressant
Ma position est bonne : les oreilles dans l'eau, la bouche le plus haut possible, bon appui de la tête et des épaules sur l'eau.
En fait, j'ai travaillé l'appui des bras et la rotation des épaules, et c'est depuis que je le fais correctement que le passage du bras m'envoie une vague dans la figure.
C'est intéressant cette réflexion sur le réflexe respiratoire des bébés nageurs. En ce qui me concerne je n'ai pas ce réflexe: je suis une ancienne aquaphobe et il n'y a que 2 ans que je respire correctement en brasse (expiration nasale, rythme naturel, sans essouflement même sur longue distance) . Il faut donc que je travaille l'expiration par le nez avec coulée dorsale et pince-nez (juste le temps de créer un automatisme) pour ne plus inspirer par le nez en dos. Le piège en dos, c'est qu'on respire naturellement par le nez! J'arrive à me concentrer et à gérer la respiration au début d'une longueur, mais je me déconcentre sur la fin ...
  

Salut,

Disons que je n'appellerais pas le pince nez comme un gadget mais davantage comme un accessoire au même titre que les plaquettes, PB, lunettes.
Par ailleurs, je suis au même point que Batavia. Le dos c'est une nage que j'ai complètement abandonné depuis les clubs de natation quand j'étais petit et j'ai eu un gros problème à reprendre cette nage. Du coup, je me suis équipé d'un pince nez, pour que je me concentre davantage sur mes mouvements, ma tete, mes battements, et depuis j'adore cette nage. En me rappelant bien qu'il fallait lever le menton, je me suis rendu compte que je pouvais me passer du pince nez mais ce truc c'est un tel confort que j'ai du mal à l'abandonner.

Et dans certaines lignes de club, je vois des pince nez (pas souvent) sur des bons nageurs et pas des nageuses de nat sync.

Ranska
  

Le piège en dos, c'est qu'on respire naturellement par le nez!
Pour éviter le rinçage nasal en dos, il est conseillé simplement de souffler par le nez. Certains sont adeptes de l'inspiration par le nez mais pour ma part, je préfère inspirer par la bouche et expirer à la fois par la bouche et le nez pour éviter "l'effet vague" qui n'est pas toujours prévisible. Avec le temps et un peu de concentration, la respiration devient vite un automatisme
En théorie, le passage du bras ne devrait pas envoyer d'eau dans la figure. Si c'est le cas, c'est que le mouvement ou la position sur l'eau ne sont pas optimaux.
Bonne nage
Laurent
  

Je suis perplexe. Effectivement, mes mouvements ne sont peut-être pas les bons. Il me semblait pourtant avoir un meilleur appui de bras et les épaules qui tournent mieux. Mais j'embarque de l'eau...
Quand je suis concentrée, j'inspire par la bouche et j'expire par le nez.
Je vais prendre conseil pour les mouvements...
  

Bonsoir Batavia,

j'embarque de l'eau
cela peut avoir deux origines : soit le roulis de l'épaule est trop important, l'épaule s'enfonce trop dans l'eau et la tête suit, soit le bras qui pousse est trop en surface et provoque une vague (qui en général part vers l'extérieur). Mais si le bras est en surface, c'est que l'épaule ne s'est pas beaucoup enfoncée dans l'eau.
  

salut batavia,

étant un fan inconditionnel de dos crawlé je peux te donner mes conseils d'ancien nageur:

1) Il faut savoir que contrairement à ce que l'on croit, on ne respire pas à chaque fois que l'on veut en dos; il y a un mouvement de bras pour l'inspiration (moi c le bras droit car je suis droitier) et l'autre pour l'expiration.

2) Il ne faut surtout pas fixer le plafond, car tu ne peux pas bien te situer dans l'espace (ex: niveau de l'eau par rapport à ton visage ou sensation de glisse); tu dois bien rentrer ton menton (faire un joli double menton) afin de regarder en dessous toi (en direction de tes pieds);cette technique ne génère aucune vague (puisque l'eau est brisée avec le derrière du crane) et marche tellement bien que je n'ai même pas besoin de mettre de lunettes de natation!!!

3) Ta tête doit être bien fixe et ton corps maintenu le plus possible à l'horizontal (proche de la surface de l'eau); à chaque passage tes bras doivent bien rester ds l'axe, frôler tes oreilles et très souples ( obligé!!!!); plus tu es rigide en bras plus tes appuis st forts et plus ça provoque un effet "bouchon" (= mauvaise stabilité du torse ds l'eau dc ta tete monte et descend à chaque mouvement de bras= création de vagues).

4) Pense à bien synchroniser ton bassin (à l'aide de tes jambes) histoire de ne pas chavirer à chaque mouvement de bras (ex: pour prendre appuis avec ton bras droit tu dois d'abord donner un coup de jambe gauche, et inversement).

5) Pour ne pas prendre de l'eau ds les sinus lors de ta coulée il existe deux méthodes: soit tu as de la chance et tu fais partie de ceux qui arrivent à boucher leurs narines en remontant leur lèvre supérieure (en faisant une espèce de grimace); soit tu fais comme moi tu expires par le nez tout en controlant le débit et ta coulée (histoire de pas finir morte asphyxiée).

J'espère que cela t'aidera à améliorer ta technique; et si vraiment tu n'y arrives pas mon dernier conseil est d'imaginer ds ta tete que tu es une loutre de mer !!!
  

Bonjour,
En fait, j'avais un peu "lâché l'affaire" en dos crawlé, parce que cela allait de plus en plus mal. Et puis, je consacre beaucoup de mon temps de piscine au crawl.

Je viens de me remettre à faire du dos, avec l'intention de comprendre poutrquoi ça ne va pas. J'ai observé un MNS qui expliquait à des enfants : il leur faisait faire des éducatifs pour que l'épaule soit bien en profondeur. J'ai remarqué que mon épaule ne va pas assez profond, et c'est elle qui m'envoie une vague sur le visage. Les dernières longueurs étaient mieux. Mais je suis tellement focalisée sur le roulis d'épaules, que je suis complètement crispée et tordue (parce que je sens que l'épaule droite s'enfonce mieux que la gauche.

Par rapport à ce qui dit Nikolus, j'ai aussi un ryhtme pour respirer : j'inspire par la bouche sur le bras droit et je souffle par le nez, mais par moment, je me déconcentre et j'inspire par le nez, et c'est là que ça fait mal.
Je n'ai jamais essayé de regarder mes pieds en nageant. Peut-être que ça aide à nager droit?
La coulée dorsale, j'ai essayé une fois et ça a été horrible. A l'époque je ne soufflais pas par le nez. Il faudra que je ré essaie.
  

Mais je suis tellement focalisée sur le roulis d'épaules, que je suis complètement crispée et tordue (parce que je sens que l'épaule droite s'enfonce mieux que la gauche.

As tu mal à la nuque après tes longueurs en dos? Si c'est le cas, c'est que le mouvement n'est pas bon. Le roulis est important mais l'exagérer crée aussi des défauts ("tortillements" du corps qui suit le mouvement initié par les épaules par ex). N oublies pas que le bassin doit garder une certaine stabilité.
  

Non je n'ai pas mal à la nuque. J'ai juste l'impression que mon épaule gauche ne fait pas ce que je veux. J'ai le même problème au crawl avec le coude gauche.
Je pense faire des exercices hors de l'eau pour me muscler un peu le côté gauche et être moins crispée sur les mouvements.
  

regarder ces pieds , je vais essayer de le faire !
  

Bonjour à tous et bonne année.
Je pense que je tiens un début de solution pour mon problème :
aujourd'hui, j'ai constaté que la position de ma tête était mauvaise. Plus je crains de prendre de l'eau dans le nez, plus je tire la tête en arrière pour dégager la bouche. en fait je termine la longueur tout à fait crispée.
J'ai constaté qu'en regardant les pieds, ou presque, cela va mieux. L'arrière de la tête fend l'eau, et même si le nez est plus bas, il est protégé par le sillage creusé par la tête.
MERCI NIKOLUS !
du coup, je me remets à faire du dos. Et Vallerey, c'est bien pour le dos (fanions en bout de ligne, et lignes droites au plafond). J'ai hâte de réessayer...
  

Bonjour à tous,
je confirme que mon problème est résolu.
Si on fait du dos en rentrant le menton, il n'y a pas d'eau dans le nez.
je peux maintenant me concentrer sur l'efficacité du geste. Je reprend goût pour cette nage.
merci à tous.
  

Salut batavia!!!

je vois que mes conseils t'ont aidé à améliorer ta nage...si tu as d'autres questions concernant le dos, je suis là pour tenter d'y répondre!!!
A bientôt et bon courage pour la suite de tes entrainements!!!
  

j'arrive très longtemps après la bataille mais je ne désespère pas d'avoir une réponse ^^

j'ai le meme souci que Batavia mais moi j'ai mal à la nuque en plus !!
A quoi cela est il du d'après vous ?
  

C'est le miracle du topic qui remonte des bas-fonds: Il est toujours d'actualité!!!

Si tu as mal à la nuque en dos, c'est probablement que tu es crispé: Imagine que tu es sur un lit d'eau qui épouse ta colonne vertébrale: la bonne position de la tête c'est pas trop renversée en arrière, peut être comme si tu avais un trés mince oreiller(Oui, le menton un peu sur le cou)...Il parait qu'il faut respirer et expirer en dos aussi rythmiquement qu'en crawl(Par la bouche).Il n'y a pas de raison qu'il y ait de l'eau dans le nez parce qu'on ne respire jamais par le nez, en principe, le nez est bloqué en expiration.

En natation la plupart du temps on est en expiration, crawl ou dos, ce qui empêche l'eau d'entrer(L'eau ne peut pas rentrer dans un trou par où l'air est expulsé), les moments d'inspiration sont choisis(quand pas de vague dans la figure, par ex ça se fait automatiquement,) et sont brefs, et d'autant plus efficaces qu'on a bien expiré avant.
  

Comme toi Batavia, j'ai aussi ce même problème d'eau dans le nez et c'est la raison majeure qui fait que je ne nage pas souvent le dos (la deuxième étant que quand il y a du monde, c'est pas pratique).
Hier j'ai fait attention à rentrer le menton et regarder vers mes pieds comme l'a conseillé Nikolus et en effet j'ai eu beaucoup moins de problème d'eau dans les sinus.
Mais je pense malgré tout inversir dans un pince nez pour pouvoir me concentrer un temps sur mes mouvements, j'alternerai avec et sans pince-nez.
  

Jamais de pince nez quand on nage... On respire par le nez et la bouche.
En dos si la tête plonge dans l'eau il faut l'anticiper et expirer par le nez à ce moment là.
Se priver du nez c'est se priver d'un trou de sortie... c'est vraiment dommage.
Il faut se forcer à expirer par le nez.
  

Et comment faire lorsqu'on croise des nageurs qui font des vagues ? C'est souvent mon problème , du coup j'ai tendance à nager avec la lèvre remontée sur le nez pour le boucher quand je n'expire pas avec et éviter ainsi l'eau qui rentre mais ça donne des crampes à force ...
  

C'est plus simple que ça, Tchaika, ça devient un automatisme(Contact avec l'eau, les orifices se ferment ou expirations), voila, respiration rapide, trés rapide, tête dans l'eau, expiration...

On n'y pense plus après...je signale que Moby Dick continue à nous informer qu'il est en train d'apprendre à RESPIRER DANS(Ou SOUS)L'EAU...Trés fort...

Pour les vagues, c'est pareil, dès qu'on sent la vague, on ferme tout.

Essaie de faire les virages, et là tu vas apprendre à tout fermer au contact de l'eau(Notamment les virages dos, les premières fois on avale de l'eau puis on s'y fait trés vite).
  

Merci.
En effet, mes virages ne sont pas très académiques, d'autant moins en dos.. . Aller, je vais essayer de m'y mettre aujourd'hui afin de bien entamer le mois de novembre prochainement
  

De gros soucis en respiration également. Par contre me concernant pour le mal à la nuque c'est parce que je ne pouvais m'empecher de nager en rattrappé (reste des premières leçons), ce qui fait que la tête gardait la même position et la nuque tirait. Depuis que je fais bien attention à perdre cette mauvaise habitude, grâce au roulis, je n'ai plus mal au cou !

Et je confirme (enfin pas encore en dos) que notre corps s'habitue très bien à empecher l'eau d'y rentrer. A mes debuts en crawl j'avais beaucoup d'eau qui rentrait dans les oreilles (super désaréable), et là plus rien (ou presque). Pareil pour mes début de culbutes.
  

papillonista à ecrit:

je signale que Moby Dick continue à nous informer qu'il est en train d'apprendre à RESPIRER DANS(Ou SOUS)L'EAU...Trés fort

ce serait la première baleine avec des branchies
.... sans doute une superbe découverte
...
  

avatar de fpompier
fpompier
> 4 ans
Je dois nager les 50 m en moins d-une minute d'ici un mois mais j'ai un énorme problème car l'eau entre toujours dans mon nez... Je commence à déprimer. Je n'aurais pas le droit au pince nez... AIDEZ MOI SVP !!!
  

Il faut souffler dans l'eau par le nez et c'est tout...
Avant de nager il faut se mettre au bord de l'eau et s'entrainer à cela et ça ira.
  

Hmm.... pas si simple que ça, mirouf. L'une des raisons pourquoi je ne sais pas nager le dos crawlé, c'est parce que je me balance l'eau par-dessus la figure chaque fois que je fais sortir le bras (gauche ou droit) de l'eau. En d'autres mots: si je n'ai pas le visage sous l'eau, j'ai quand même de façon permanente des vagues d'eau qui passent par-dessus la figure. Le problème c'est donc bien le roulis des épaules, que, en brasseur, je ne maîtrise pas du tout. (voir les messages de lolodansleau du 10 et du 14 09 2008) En fait la première fois que j'ai fait du crawl, je n'avais pas conscience du tout qu'il y avait un mouvement de roulis du corps du côté gauche sur le côté droit. C'est la même chose en dos crawlé.
En dos brassé c'est facile: le mouvement des bras se fait de façon symétrique, dans la phase de poussée sous l'eau le torse se soulève légèrement : c'est donc le moment d'inspirer, expiration par le nez et la bouche au moment ou l'on rejette les bras vers l'arrière (et où également je me balance l'eau par dessus le visage, mais ça ne fait rien). De cette façon je fais les 50 m en un peu moins de 50secondes.
  

J'ai répondu trop vite, je n'ai pas vu que l'on parlait de dos crawlé, je pensais au crawl...
Enfin ça ne change pas grand chose..
Moi aussi j'ai la tête qui plonge pendant le roulis. Mais disons que l'anticipation du mouvement fait que l'on souffle dans l'eau par réflexe avec le nez...
Mais je persite sur le fait qu'il faut faire son éducation "respiratoire" avant de se lancer...
Maitriser son souffle dans l'eau est l'une des clefs de la réussite.
  

Justement, mon problème n'est pas la tête qui plonge pendant le roulis (je crois qu'en dos, la tête n'est pas sensée plonger sous l'eau avec le roulis des épaules, qu'elle compense par un mouvement en direction contraire) je me balance des vagues d'eau par dessus la tête à chaque coup de bras, au moment justement ou le bras passe à côté de la tête....

En fait je crois que, contrairement à l'opinion reçue, l'apprentissage du crawl 'normal' est plus facile que l'apprentissage du dos crawlé. Car en position 'normale' l'éducation respiratoire est bien plus simple: on respire toujours sur le même côté, tous les deux, trois ou quatre coups de bras et on expire sous l'eau.

Enfin tout ça c'est l'opinion d'un crawleur très très occasionnel....
  

Je me suis un peu concentré sur ce que je faisais... (on fait des choses sans s'en rendre compte...)
il n'y a pas de mystère...L'expiration se fait systématiquement par le nez...
  

Si on recoit une vague dans la figure a chaque coup de bras c'est que la technique n'est pas bonne, Se serait donc peut-etre plus un probleme technique que de respiration non? A mon avis la respiration en dos ne pose pas de vrai probleme puisque la bouche et le nez sont censes rester pour ainsi dire emerges.
  

Fpompier voulait juste savoir comment faire son 50 mètres dos en moins d'une minute sans eau dans le nez...
  

je nage beaucoup sur le dos et je ne reçois jamais de vagues dans le nez.Peut-être faut-il ajuster le mouvement, alors?

Un exercice: sans s'occuper ni de ce qui se passe sous l'eau, ni du roulis, envoyer ses bras en les passant à ras des oreilles.

Un autre exercice: Envoyer ses bras derrière en les laissant tomber(Comme s'ils étaient trés lourds).
 

 

Répondre au message

Votre pseudo
Votre email
Sujet :
Message
 

Précédent | Retour | Suivant